Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2007

La technicité n'est plus seule

De l’importance de la psychologie dans le travail d’embauche et de son prolongement chez les embauchés. Les résultats se feront aussi sentir par un management d'exception.

Le jour où vous avez à vous "vendre" par l'intermédiaire d'un Curriculum Vitae, il faudrait se rappeler que certaines choses commencent à changer.

Il y a quelques décennies, avec le beau diplôme en poche, se présenter sur le marché de l’emploi n’était presque qu’une formalité. Ce n'est plus vrai. Cette fois, bien rodé par des cours bien techniques et bien bardé de connaissances des plus pointues, la recherche du bon emploi n’est plus du tout un long fleuve tranquille. Des connaissances techniques de plus en plus pointues nécessitant parfois une expérience de plusieurs années se sont ajoutées en première instance, mais, même cela, ne semble plus suffire.

Lire la suite

13/06/2007

Compromis ou qu’on a promis « première »

Après les élections françaises présidentielles et les législatives en Belgique du 10 juin. Le compromis y est, de ce côté, une manière de gouverner en passant par la proportionnelle. Bien dur de dessiner la barque du gouvernement avec des convictions différentes. L'orange bleu en est le résultat. Un informateur bleu est nommé. Le formateur du gouvernement sera désigné bien plus tard.

20addfd30e294dea9efbad2a184b548c.jpgLe "compromis à la belge" est devenu la référence dont l'utilisation se retrouve à la suite de décisions à prendre et qui terminent avec un sourire 'coincé' peut-être mais qui devra éviter l'orage final de la rupture.

La Belgique, a connu, depuis belle lurette, les "affres de la compromission" sous la coupole du "compromis" contraint forcée. Des bipartites, des tripartites de chaque côté de la frontière linguistique se sont succédées avec des fortunes diverses et la vie a parfaitement continué sans catastrophe.

Lire la suite

07/06/2007

Le bâton et plus beaucoup de carottes

Bruxelles, 7 juillet 2050. Petites impressions intimes de cette année-là. Nous avons dépassé la moitié du siècle et tellement de choses ont changé. Je me rappelle de ce que papa nous rappelait, il y a quelques années. Il nous a quittés, il y a huit ans à l’âge respectable de 95 ans. Il avait à peine dépassé l'âge moyen pour mettre un point final.

nature,ecologieCe soir-là, je me trouvais un peu seul. Un peu de nostalgie me prenait à la gorge. Je suis monté au grenier, quatre à quatre. Cet endroit me permet, comme toujours, de réfléchir et il y en avait des sujets de préoccupation.

La chaleur perce malgré toute l'isolation de la maison. La lucarne du toit donne la clarté mais quelques tuiles laissent passer un peu trop de chaleur.

Lire la suite

04/06/2007

L'enseignement par l'autre bout

Dans toutes les écoles, on se cherche. Pourtant,  dans le passé, certains se sont trouvés. Ils ont pensé qu’enseigner n’était pas seulement partager un savoir mais une manière de partager ce savoir. Ovide Decroly (1871-1932) est de ceux-là.

educationDans la Grèce antique, il y a eu ce philosophe, Socrate qui a prononcé la phrase célèbre « Connais-toi toi-même ». Principe qui a perdu de l’actualité dans les paroles mais n’a pas perdu une ride dans l’utilité d’y recourir.

Trop souvent, on s’accroche aux programmes des cours comme seul lien avec la réalité nécessaire à la création d’un être près à vivre sa vie. J'ai eu l'occasion ici de relever l'importance de la lecture dans « Eloge de la lecture ». Le Soir remarquait que les élèves ne progressaient pas assez vite.  Les tests prouvent que les facilités de lecture décroissent entre la 2ème primaire et la fin du secondaire. Comprendre ce qu'on lit est devenu un problème pour les jeunes.

Lire la suite

31/05/2007

Brialy: un Zéphyr s’en est allé, souriant

L’éternel jeune premier comme les journalistes le décrivaient, Jean-Claude Brialy ou plus tôt, Jean-Claude, tout court, est mort en cette fin mai. Mai, le mois où l’on fait ce qu'il nous plaît.

07ca08b3fecdef17ee6f28dbef0e3c45.jpgEn 2004, il écrivait l’histoire de sa vie et de ses rencontres « J’ai oublié de vous dire ». Que de choses à dire, que de souvenirs à écrire. Sur 74 ans dont 53 ans de présence au cinéma, au théâtre, sur la scène du grand show de la vie mondaine. Une jeunesse très mal ressentie, cadenassée par un père officier violent et intolérant. Fuir de la maison lui offrait le paradis après l'enfer de l'intérieur familial.

Lire la suite

25/05/2007

Elire, c'est guérir

'Conte fantastique en quatre actes. Fantasmagorique', dirait Dali.

politique,humour,parodieActe 1:

Il était une fois un grand pays qui était malade de manière chronique et récurrente. La maladie était imprécise, douloureuse. Alors périodiquement, elle devait se trouver des incitents, des médicaments pour couper le mal qui rongeait sa population.

La radio entonnait de manière répétitive le fameux « Je suis malade ». Rengaine aussitôt reprise par l'homme de la rue. Cela ne pouvait, encore une fois, pas durer. Même chose au sommet.

Lire la suite

19/05/2007

Expérience, tu ne nous rattraperas jamais

L'homme a bâti son histoire et son progrès en fonction de son expérience, de ses succès et de ses échecs. L'ampleur des projets d'aujourd'hui, les défis de demain nécessiteraient une communion d'efforts moins disparates.

medium_Experience_tu_ne_nous_rattraperas_jamais_00.jpg"Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre" disait Karl Marx.

Voilà la phrase que l'on entend souvent lors de la commémoration des génocides, des accidents, des drames pour exhorter les hommes à ne plus se lancer dans les mêmes entreprises ou à rectifier les erreurs qui ont coûté des vies humaines ou des efforts extraordinaires.

Lire la suite

10/05/2007

Europe irisée

Ce 5 mai 2007, la Fête de l'Iris, fleur et symbole de Bruxelles avait pris du champ. Il se retrouvait par moment sur les chemins de l'Europe au Berlaymont. Le message est passé: l'Europe s'irise par l'esprit et la forme.

medium_Europe_irisee02.3.jpg                 

Ce samedi, c'était la fête de Bruxelles, représentée par l'iris. Vous vous souvenez peut-être de mon article récent lors du 50ème anniversaire de l'Europe "En manque d'europlanisme". Je rappelais alors tous les plantages et les ratés de sa construction.

On voulait manifestement y attacher une volonté de marquer des points positifs avec son rapprochement avec l'Europe.

Lire la suite

05/05/2007

Baden-Powell, MV Doulos même combat ?

Thalassa du vendredi 27 avril 2007 parlait de la Corse sur France3 mais il avait aussi un chapitre qui avait pour titre "La Bible et le gouvernail" et qui parlait du bateau MV Doulos. Dans le même temps, on fêtait les 100 ans du scoutisme. Mais, qui a-t-il comme relation entre les deux?

Le MV Doulos a une histoire longue comme le bras. Il remonte son existence jusqu'à être contemporain du Titanic.

De quoi faire dire à son capitaine :

- Les constructeurs du Titanic en étaient si fiers qu’ils ont dit « même Dieu ne pourrait couler le Titanic !», nous, nous disons quatre-vingt-douze ans plus tard « seul Dieu maintient encore le Doulos à flot »!

Lire la suite

28/04/2007

Mentonade moutonnée

Vendredi 13 avril, 10:50: Menton se réveille lourdement, péniblement.

voyage

Je ne reconnais pas "mon" Menton et cela sans jeu de mot trop gratuit... Quatrième descente sur cette ville en bordure de France méditerranéenne avec un pied montagneux en Italie.

Lire la suite

21/04/2007

L'alterologie (3)

Volet 2: L'âge tendre de l'espoir (1963-1989)

Volet 3: La période du doute (1990-2006)

Les espoirs de la période précédente s'effritent. D'autres se concrétisent. Mais le doute s'installe après le manque de concurrence et d'opposition après l'effondrement de l'URSS. Au Moyen-Orient, on espère un tassement dans les relations internationales. Ce sera le contraire qui va se passer. Une instabilité s'installe. Les guerres n'ont pas encore donné leurs derniers soupirs. Le terrorisme, plus sournois, apporte une couche de plus aux soucis des gouvernements mondiaux. Les preneurs d'otages pour vouloir imposer leurs propres vues au monde ne sont que le prolongement de la terreur.

Lire la suite

14/04/2007

L'alterologie (2)

Volet 1: Les périodes troubles (1945-1962

Volet 2 : L'âge tendre de l'espoir (1963-1989)


La première période trouble passée (1945-1962), beaucoup de pays occidentaux vont connaître une période de presque euphorie pendant laquelle l'espoir d'un monde meilleur parait s'ouvrir devant eux. De nouvelles inventions semblent pouvoir donner des ailes aux ambitions. Dans beaucoup de secteurs, la sécurité d'emploi est assurée. Un travailleur Japonais entre dans une entreprise et n'en sort qu'en fin de carrière. Les grandes sociétés pourvoyeuses de main d'œuvre en abondance tels la sidérurgie, le textile rassemblent à elles seules un gros pourcentage des disponibilités employés-ouvriers. Le pouvoir socialiste, les syndicats surveillent le déroulement des opérations. L'inflation, toujours présente en période de développement intense, n'est peut être pas sous contrôle mais un index réajuste en continu le niveau de vie. Le "baby boom" est en marche avec confiance. L'exposition universelle de Bruxelles en 1958 a apporté le reflet prometteur de ce qui allait arriver les prochaines décades.

Étudions les points importants qui ont jalonnés cette période que l'on peut qualifier de faste en continuant à suivre notre cahier des charges définit dans le premier chapitre : "Et si cela s'était passé autrement?".

Lire la suite

07/04/2007

L'alterologie (1)

Volet 1: Les périodes troubles. (1945-1962)


ALTER (latin: autre) et LOGOS (sciences)

Ne cherchez pas le mot dans le dictionnaire français, comme je ne trouvais pas d'équivalent, je viens de l'inventer. Le mot "Alterology" existe mais ne désigne pas l'idée que je voulais utiliser pour cet article.

On parle de futurologie pour le futur, mais si on regardait vers le passé et si, face à un événement, une décision, on imaginait une voie différente qui aurait été prise en lieu et place de celle que le fil de notre histoire avait sélectionnée.

Un peu, l'analyse "What if" de notre utilitaire informatique favori bien connu.

Entreprise intéressante mais presqu'autant risquée que de deviner le futur.

Lire la suite

25/03/2007

Les phares de la chanson

Pourquoi certains chanteurs passent-ils allègrement de génération en génération sans prendre une seule ride et d'autres, moins chanceux, peut-être, se font oublier après le premier tube?

medium_Les_phares_de_la_chanson.jpgLe 29 octobre 1981, mourait Georges Brassens près de Montpellier. Il y avait donc 25 ans. Je me souviens, j'étais en vacances en septembre à côté de Sète, les journaux déjà préparaient cet anniversaire. Il reste aujourd'hui toujours écouté avec plaisir par les anciens et les nouveaux. Michel Jonas a repris récemment sa chanson "Les copains d'abord".

Paradoxe, nostalgie exacerbée ou même maladive?

Lire la suite

17/03/2007

En manque d'"europlanisme" ?

Depuis plus de cinq ans, nous comptons en euros. Et lui, on le suit à la trace. "Mais, à part ça", comme on dit dans la chanson et certains rêveurs qui en espéraient bien plus de l'idée européenne? Mystère ou bonheur mal compris. "Planisme=Doctrine selon laquelle l'expansion économique ne peut être assurée sans risque qu'au moyen de la planification" (Larousse).

europeLe 25 mars 2007, c'est la fête pour l'Europe. Son cinquantième anniversaire via le Traité de Rome qui instituait et concoctait, de fait, la Communauté européenne. Cette idéologie a généré un enthousiasme sans conteste. Ce sera probablement le cas encore le 24 mars à Bruxelles. La différence sera plus de monde pour applaudir: de 6 membres, la CE est passée à 27 aujourd'hui.

Lire la suite

10/03/2007

Espace vital

Plus connu sous la fameuse expression "Lebensraum", notre espace vital dans nos logements se restreint de toutes parts à coup d'augmentation de prix de ce sempiternel mètre carré.

LogementEn 2005, l'immobilier résidentiel battait record sur record. 2006 a continué sur les mêmes chapeaux de roue. Pour 2007, on s'attend à un léger tassement tout de même. Cela reste à vérifier dans les faits. Accéder à la propriété est le but de beaucoup de Belges qui, paraît-il, ont une véritable brique dans le ventre. Le Salon International de la construction, de la rénovation et de l'aménagement Batibouw de Bruxelles a fermé récemment ses portes et a attirer comme chaque année près de 400.000 visiteurs. La tendance est aux mouvements. Au cours d'une vie, le lieu de résidence ne cesse de changer. Mais, les habitations sont occupées à se rétrécir. Nous ne sommes pas encore dans le monde de Lilliput, mais vu l'augmentation du prix au mètre carré toujours élevée, les maisons, les appartements ont dû prendre un peu moins de goût à l'extension. 

Lire la suite

03/03/2007

Italie à coups de botte

Les problèmes de l'Italie sont-ils derrière ou à venir? Le présent, lui, pédale dans la semoule. Les "combinazione" à l'italienne pendant lesquelles tout s'arrange vont-elles donner le punch nécessaire? Une loi électorale en a décidé autrement et rend le pays ingouvernable.
italie,politiqueL'Italie n'a pas fini de se chercher. En politique, elle passe allègrement de la droite à la gauche avec la même ferveur, la même perte de vitesse. A chaque fois, que l'espoir repaît, on se retrouve à la case départ seulement après quelques mois de gérance. Chanter en travaillant ne suffit manifestement plus.

Le premier ministre Romano Prodi, qui venait en droite ligne d'un long mandat à l'Europe, se casse les dents sur les vieux "fantômes" des arcanes de la politique étrangère.

L'union de la gauche dispose d'une confortable majorité.

Lire la suite

10/02/2007

Laïc, c'est le hic

Un monde qui sans le dire ouvertement mais qui se retrouve dans les faits et les statistiques, de moins en moins laïc, sera-t-il toujours aussi ouvert et prêt à accepter l'autre qui ne pense pas comme tout le monde, qui met les compteurs à zéro et qui refuse de laisser penser les autres à sa place? Comment cette laïcité pourra-t-telle survivre?

religionDernièrement, une affiche placardée sur un kiosque prônait la réconciliation entre les religions et appelait les fidèles à un meeting organisé dans le but louable d'exprimer la solidarité et la tolérance entre tous les mouvements de pensées.

Le laïc est une "passoire". Il accepte tout et rien. C'est un peu comme le "bon démocrate", qui se veut conciliant à en risquer d'en attraper les boutons de sa propre éjection de la scène publique et politique.

Lire la suite

31/01/2007

DémocraNet

La démocratie va t'elle encore subsister et fonctionner sans la technologie? Internet est devenu l'entonnoir de la pensée.

election,citoyenLe journal "Le Soir" en parlait dans un article du 29 janvier de cette volonté, de cette obligation de passer par Internet pour diffuser l'info sur les présidentielles françaises. Le titre: "La bataille de l'internet pour les présidentielles". Vidéo compromettantes, rumeurs, sites officiels, blogs de tous bords étaient cités pour mettre en avant le jeu politique sur toile de fond incontournable.
Francis Balle, professeur de sciences politiques à l'université Paris II et spécialiste des médias s'étonnait presque en disant :
- "C'est la première fois, qu'Internet joue un rôle important dans une campagne présidentielle française".

Lire la suite

27/01/2007

Quoi? Responsable?

La responsabilité, tout le monde en a ou devrait en avoir un bout. Pourtant quand on gratte un peu, on s'aperçoit que ce tout le monde cherche à l'éviter de toutes les façons imaginables.


medium_Quoi_Resonsable_00.3.jpg"On m'a demandé de vous dire", phrase anodine. Qui ne paye pas de mine ni de rapine.

Et pourtant, on pourrait se demander dans beaucoup de cas, quel est le responsable de cet indéfinissable "on".

Beaucoup de langue ne traduise pas ce mot très facilement.

De manière imagée, le "on" est seulement un autre maillon très peu précis et qui ne veut pas dire son nom dans cette chaîne de l'information. Une autre boite aux lettres de l'étage du dessus.

Lire la suite