Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2007

Pas de mal à se faire du bien?

Cette phrase souvent plus prononcée entre gens nantis est-elle toujours de rigueur? Pas si sûr en y regardant de plus près. Iconoclaste, j'ai envie de l'être dans ce billet... enfin, l'espace d'un instant et donc pas totalement.

santé,commerce- L'argent et le pouvoir ont toujours donné des ailes à ceux qui en jouissent. Mais l'engrenage de la vie d'aujourd'hui ne leur donne pas toujours l'opportunité de comprendre qu'ils font partie des "Mouvements perpétuels". Ainsi, l'argent peut parfois mettre en opposition le potentiel d'assouvir son plaisir et ... son futur.

- D'accord, mais, encore...j'ai pas tout compris...

- Le réflexe irréfléchi n'est plus de mise.

- Ok... pour le réflexe....mais...

- Il ne s'agit pas d'une attitude dictée par un remords ou un souci soudain d'équité qui prend en compte la pauvreté d'une part importante des terriens. Non, cette fois, nous sommes tous embarqués dans la galère de Dame Nature dont il faut protéger les dons, si l'on veut se voir qualifier par elle : Hôtes de "toujours".

Lire la suite

12/01/2007

Antarctique à la base

"Princess Elisabeth", la base polaire est en bonne route. Dès février 2008, elle accueillera des chercheurs belges. 

medium_Antarctique_a_la_Base_00.jpgAprès une absence de 39 ans, les Belges ont reçu leur ticket de retour pour l'Antarctique.

La Fondation Polaire Internationale a terminé les plans de la base sur l'éperon rocheux Utsteinen face aux montagnes Sor Rondane, pas loin de l'ancienne station belge Roi Baudouin fermée depuis 1967.

Lire la suite

04/01/2007

Très chère originalité

La recherche de l'originalité a été de tous temps une source de préoccupation majeure de l'homme actif et créatif. Beaucoup d’occasions d’exprimer son « moi » se présentent à chacun d’entre nous. Le potentiel existe surtout dans le domaine artistique. Sera-t-il utilisé ailleurs dans toutes les activités humaines ? Voilà, entre autres, la question.

medium_Tres_chere_originalite_Dali.jpgL'art en général est le domaine de prédilection. Le cinéma, la chanson, la mode, la publicité, la peinture, la littérature et bien d'autres disciplines de la culture ont créé les mouvements d'idées les plus originales, des impulsions nouvelles qui ont secoué le conformisme et les idées reçues. En mal d'originalité? Je vous conseillerais d'aller voir des oeuvres de Dali à Figueres dans son théâtre-musée qu'il a qualifié lui-même de "gigantesque objet surréaliste". Cela remue l'esprit le plus platonique. L'originalité en peinture s'évade et, parfois, s'éparpille bien loin des villes et des endroits propices à création.

Lire la suite

25/12/2006

Le Père Noêl n'en a rien à cirer

Période de fête, fin d'année. Fête, comment, pour quoi et surtout pour qui? J'aurais pu paraphraser cet article "Le Père Noël est une ordure". Mais, y ajouter une couche en contre pied ne sera qu’une manière de dire "qu'on savait". fête

N'y a-t-il vraiment plus de saison?

Oui, c'est peut-être le cas. Le climat est trop doux en hiver et trop pluvieux en été. Les événements de la vie sont logés à la même enseigne.

Tout se dessine, se planifie, se crée à contre temps. La consommation a elle aussi de l'avance à l'allumage.

Prévoir, c'est bien, planifier les choses, c'est encore mieux.

Lire la suite

19/12/2006

Extase automnale

Automne. Arrière-saison, fin de vie temporaire, toute de nature colorée vêtue.

1.jpgVoilà, il va partir, ce sont ses derniers jours, ses derniers tours de roue...

Je ne sais si vous êtes comme moi, mais l'automne, je le ressens comme la plus belle saison de l'année, comme les mois préférés à mes yeux. Cette fois encore, il s'est habillé de ses plus beaux atours. Le beau temps a ajouté ce qu'il fallait pour combler le plus insensible aux beautés de la nature.

Lire la suite

14/12/2006

Onde de choc

Mercredi 13 décembre, 20:22. «Ils l’ont fait», «ils ont osé», ai-je lancé à mon épouse. En pleine émission sur la Une de la RTBF. Coupure et émission spéciale: la Flandre a fait sécession. La Belgique n’est plus.

medium_La_Belle_gicle_33.jpgQuand j’ai lancé ce cri, le Ils ne correspondait pas aux Flamands, mais à la RTBF elle-même.

J’avais été prévenu que quelque chose allait se passer.

Une surprise devait arriver.

Ce fut une émission spéciale pour annoncer que la Flandre était devenue indépendante.

Lire la suite

13/12/2006

La Belle gicle

La Belle a giclé. C'était devenu une réalité. L’onde de choc médiatisée par un faux journal télé du 13 décembre 2006 est devenu un peu plus tard réalité. La scission de la « vieille » Belgique de grand père avait eu lieu. Rêverie nostalgique. Il y 8445 jours, c'était un 18 novembre, il y avait même eu un meeting.
belgiquePremier janvier 2031
. Le soleil n'est pas encore levé à l'horizon. Les brumes et les froidures de l'hiver se givrent sous les balcons. Bruxelles n'est pas encore éveillée mais les taxis électriques continuent d'envahir les rues. Les derniers fêtards du réveillon retournent chez eux paresseusement.

Les parkings de dissuasion sont encore bondés de véhicules de passage qui, normalement, bloquent souvent la ville en transhumance payante à  plus d'un titre.

A l'occasion du réveillon, la ville a fait une exception: le poste de péage journalier de circulation a été supprimé et l'interdiction de parking assouplie.

Lire la suite

09/12/2006

Papy, continue de boomer

Le "Papy boom" pourrait encore avoir de beaux jours devant lui. Un peu de réflexion et tout le monde pourrait se retrouver bien plus heureux.

vive la vie !!!La décade que l'on appelle le "Papy boom", nous y sommes en plein. Ces travailleurs nés juste après guerre arrivent ou sont déjà arrivés à une pension bien méritée après de bons et loyaux services, comme ils disent. Est-ce pour autant qu'ils sont à mettre au rancard, à la poubelle de nos vies actives?

Bon pied, bon œil, ces "jeunes-vieux" sont bel et bien prêts à vivre une autre vie. Moins stressante, peut-être, mais non moins passionnante. L'argent, lui, n'a pas disparu, bien au contraire. Il a été épargné (à cette époque, on le faisait encore de gaité de cœur) pour les "vieux jours" ou comme diraient les optimistes, pour des jours meilleurs.

Lire la suite

01/12/2006

Un nouveau pont trop loin

La France avec la FINUL s'est proposée comme d'autres à prendre son bâton de pèlerin  entre deux eaux à courant contraire dans le Sud Liban. Elle a frisé l'incident diplomatique dans ses bons offices. Tentatives d'explications par un témoignage touristique anodin...

voyage,guerreEvénement de fin octobre mais révélé seulement le 9 novembre, la RTBF nous apprenait que dans le Sud Liban (Deir Kifa), les choses avaient presque tourné à l'aigre. L'aviation de chasse israélienne avait survolé les postes retranchés français et ont fait mine de tiré sur leurs positions à deux doigts de riposter et frôler la catastrophe. La ministre de la défense ne s'est pas cachée de le clamer haut et fort.  Comme si de rien n'était, comme si un accord n'avait pas bétonné, accord fragile, mais accord tout de même entre Israël et le Liban.

Lire la suite

25/11/2006

Ethique et tics

En Belgique, après Renault-Vilvorde, Ford-Genk et Sabena, revoici les mêmes démons qui resurgissent avec Volkswagen (VW pour les intimes).
EntrepriseA-t-on tiré les leçons du passé après les licenciements massifs de Renault, Ford et de la Sabena? Peut-on vraiment agir à notre niveau contre les multinationales? Toujours "non", comme réponse aux deux questions.

Cette fois, on ne va pas fermer l'usine, est l'info stratégique venue de Wolfsburg après des semaines d'incertitudes et de rumeurs. On va restructurer. On va diminuer les effectifs de 4000 collaborateurs sur les 5800. La courte paille pour savoir qui fera quoi demain! La loi Renault de février 1998 ne changera pas la donne. Elle oblige seulement l'entreprise à informer les salariés de l'intention de procéder à un licenciement collectif, d'en apporter la preuve et d'apporter un plan social. Dans ce cas-ci, une absence de communications vers les syndicats et la base a vraiment fait défaut.

Lire la suite

20/11/2006

Femme, avenir de l'homme

Jean Ferrat le chantait voilà déjà de nombreuses années. Le paternalisme, le patriarcat qui a entretenu les évènements de notre histoire dans sa plus longue période, l'homme est-il en train de subir une revanche de la part de sa moitié?

hommeLa femme a pour la plupart du temps occupé une place de second plan derrière le "machisme" de l'homme, le sexe "fort" par définition. Dans l'histoire, quelques exceptions se sont produites parfois en "cachette" de la véritable identité de l'intéressée.

Dans Égypte antique, en 1500 AC et au cours de la 18ème dynastie, la tante du pharaon Thoutmosis III a usurpé le trône destiné à son neveu trop jeune sous le nom d'Hatchepsout. Pendant trente ans, la Dame du Nil va régner en maître sur l'Egypte dans une régence qui fut loin d'être anodine.

Lire la suite

17/11/2006

Moderato cantabile

Anniversaires à petites doses, pourrais-je dire. Plus d’un an et demi sur mon site propre, près d’un an chez Agoravox en tant que rédacteur et près de trois mois, modérateur. Un petit flashback s’impose.

Le moment de réflexion s’impose en effet en arrière plan et avec le recul du temps. La minute de silence interrompue (bizarre de parler comme ça pour moi). Je me la devais.

Beaucoup m’ont demandé qu’est-ce qui avait motivé cette "folie" épistolaire et parfois "guerrière" qui prend beaucoup de mon temps.

Lire la suite

12/11/2006

Le ciel pour horizon (3)

Volet 1: Sciences et théologie

Volet 2: Vivre et laisser vivre

Volet 3: Mes griefs et mes conclusions
 
1. A l'égard de la religion Catholique

 

0.jpgAvant de commencer, il va sans dire que le préambule qui se trouvait dans le volet 2: Vivre et laisser vivre est toujours de rigueur. Ceux qui ont lu les deux premiers articles ont pu s'attendre au dernier volet plus rapidement. Comme la chrétienté et les autres religions subissaient de nouveaux événements, j'ai préféré attendre. Je n'essayerai toujours pas ni de déplaire à certains, ni à plaire à d'autres. Le christianisme est une belle religion. Il faut trouver ses certitudes, ses incertitudes, ses convictions et ses espérances. Ceux qui les trouvent dans la religion, il ne faut surtout pas les perdre.

Lire la suite

08/11/2006

A vos galènes ou à vos podcasts

Ce 8 novembre, ce fut les petits plats dans les grands à la radio de la RTBF. Le JP, le fameux "Journal Parlé" fête un âge canonique de 80 ans.

Que de nostalgie allions-nous vivre, ce matin. Que de souvenirs dans la tête de nos enregistreurs humains ou magnétiques, mémoires d'émissions de toutes origines, de toutes cultures, de toutes sensibilités.

Lire la suite

28/10/2006

Et si c’était à refaire ?

Après chaque tranche de vie, la question de faire le bilan vient normalement à l’esprit. Après avoir limé les extrémités négatives et positives, que reste-il en pertes et profits ?

réflexionsPar tranches de vingt à trente ans, espace d’une génération, des césures volontaires ou involontaires, intimes ou dépendantes de l’entourage, des restructurations dans les manières de vivre, obligent souvent à des changements qui déterminent la suite en bien ou en mal.

Deux tranches de vingt ans dans une active derrière moi, sans interruption. 

Je vais donc tenter cet exercice périlleux à nouveau.

Lire la suite

17/10/2006

Des trucs pour les Turcs

La Communauté Européenne joue aussi le scénario connu de "Je t'aime, moi non plus" avec la Turquie depuis le début des relations. Débat idéologique, culturel, on n'en a pas fini d'en parler de l' "intrusion" de la Turquie dans la CE.

europeVoilà plus de 40 ans (1959 en fait) que la Turquie frappe aux portes de l'UE. Le feu vert pour les discussions sur l'adhésion de la Turquie dans l'Union Européenne venait d'être donné en 2005, la porte s'entrouvrait et elle entrait dans le sas de l'Europe sans certitude d'en dépasser le seuil. Si les choses arrivaient dans le sens désiré par les Turcs, dans quinze ans, ce grand pays pouvait entrer dans la grande "famille européenne".

La journaliste Chantal Istace avait ces mots à la radio RTBF1 le 4 octobre 2005 :

Lire la suite

07/10/2006

A fleur de peau

"Petite cause, grand effet" serait une autre manière de présenter les paroles "malheureuses" du Pape Benoit XVI à Ratisbonne. Mais n'est-ce pas une prise en charge des mots en les outrepassant?

Curieuse cette inflation dans les réactions qui suivent actions, paroles ou gestes, une fois sortis de leur contexte.

Resituer l'action et les acteurs est certes nécessaire.

Lire la suite

30/09/2006

Tempête dans un grand verre d'eau

Des vacances de fin d'été à Cap d'Agde, comme il y en a tant d’autres. Tout commence, le soir du 12 septembre 2006: la télé annonce, la crainte dans la voix, une alerte orange avec pluies diluviennes et orages dont il faudra se méfier sur les routes. Banal ?

vacancesComme à mon habitude, me voilà le lendemain matin tôt du 13 septembre sur les chemins de l'errance joggy-blogantes. Le soleil, visiblement, ce n'est pas son jour.

Mais, n'a-t-il pas le droit après un travail intensif de plusieurs mois de prendre ses quartiers d'automne? Les nuages ont envahi le ciel venant d'on ne sait où et le vent les fait voyager plus rapidement que de coutume. Le cliquetis des mats de bateaux se fait nettement plus sensible.

Lire la suite

23/09/2006

Au diable, les partis

Dire une chose pareille, est-ce un parjure ou simplement le raisonnement de celui qui se veut au dessus de la mêlée... Passer avant l'autre est devenu la règle. Etre dans une famille politique est parfois plus risqué que d'en être l'opposant.

politiqueAutant je déclare haut et fort que l’esprit d’équipe doit être l’arme la plus efficace du progrès, de toutes les avancées dans la technologie et la Science, autant je dirais que l’individu, la personnalité au niveau de la politique est bien plus importante.

Oui, je veux parler du culte de la personnalité qui est, et je n'engage que moi, une bonne chose s'il est bien utilisé et bien compris. Pas en jouant des coudes.

Lire la suite

09/09/2006

Le client est roi

Cette formule 'Le client est roi" revient sur toutes les lèvres avec un sourire en coin. Elle parait fort obsolète dans la pratique d'aujourd'hui. Ca ne semble pas générer de troubles. Cette vieille habitude est là.

commerceMalgré ce qu'en laisse montrer vers l'extérieur, toutes les pubs et vitrines souriantes à outrance, le désir de respecter l'annonce est bien là. Quant à la réalisation effective?
Prêchée pour attirer le consommateur que nous sommes, elle obligerait néanmoins à reconsidérer le credo et à s'appliquer à des bases plus proches du désir des gens.

En période de vacances, ne remarquez-vous pas une ineptie digne de la plus parfaite ignorance du client dans ce qui va suivre?

Lire la suite