Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2006

Réactions en chaîne contrôlées?

L'Iran persiste et signe continuer son développement dans le nucléaire. Civil ou militaire est évidemment le nœud du problème. Voilà une optique. 

Le 6 mars, le journaliste Jean-Pierre Jacqmin de la RTBF invitait Pierre Goldschmidt, qui jusqu'en juin 2005 est Directeur Général Adjoint de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique située à Vienne et est à ce titre responsable du Département des Garanties chargé de vérifier le respect par tous les Etats de leurs engagements en matière de non-prolifération des armes nucléaires. Ses réflexions sur le problème des développements futurs dans le domaine nucléaire me paraissaient intéressantes.

Lire la suite

03/03/2006

Le mal au BLOG

Aujourd'hui, nous allumons la première bougie de "Réflexions du Miroir".

Après l'épisode du premier Blog « Nous sommes tous responsables », voici le 53ème article qu'il vous a fallu mettre sous les yeux de votre critique.
Une aventure, il y a de cela.

Je m’apprêtais à titrer ce blog  ‘Mal d’écrire’, mais cela a déjà été très bien dit et écrit.
Ceux-ci me paraissaient plus à propos:

Lire la suite

25/02/2006

Internet reste net

Le "www dot com" est entré dans nos mœurs et a bouleversé l'homme d'aujourd'hui dans ses habitudes mais il devra tenir les épaules hors de l'eau s'il veut garder son "aura" de prestige et de confiance.

0.jpgCe vecteur d'information qui a obtenu un retentissement aussi important que la naissance de l’imprimerie par Gutenberg, nous éblouit et nous désoriente à la fois.

Révolution industrielle et politique, Internet a pris le chemin de tous les foyers. Nous sommes passés de la galaxie Gutenberg à celle du virtuel. Il passe les frontières des pays où la liberté d’expression n’est pas de mise offrant par là même une ouverture vers le monde entier aux populations réprimées par les régimes qui ne peuvent plus interdire un flux d’idées dans les deux sens.

Lire la suite

18/02/2006

Direct au coeur

Nous venons de passer le cap. La décision est prise, le vote et l'acceptation de la directive Bolkestein, que je qualifiais de "Machin" dans mon dernier blog sur l'Euro, vient de passer ce 16 février 2006.

politiqueDate qui méritera une pierre noire ou blanche dans l'histoire de la Commission Européenne, l'histoire nous le dira bien vite dans ses résultats.
Que de litres d'encre, de salive et de manifestations (dont je parlais voilà près d'un an dans "Les oiseaux ne se cachent plus pour mourir") ont été nécessaires pour en arriver là. 

Le texte en a été remanié, expurgé de ses aspects les plus polémiques.

Lire la suite

12/02/2006

Le "décoût" de la vie

L'Euro, ce bouc émissaire bien venu pour voiler la réalité vraie. Le Centre de Recherche et d'Information des Organisations de Consommateurs (CRIOC) a fait son enquête.

1.jpgL’Euro vient de fêter ses 4 ans mais plus il grandit et moins les Européens l’aiment. A sa naissance, en 2002, ils étaient 60% à trouver que l’Euro, c’était un bon coup. Aujourd’hui, c’est tout juste s’il décroche encore une majorité. Son pire péché serait d’avoir «apparemment » fait flamber les prix. Et même si toutes les mesures de l’inflation prouvent le contraire, plus de 80% des consommateurs en restent convaincus.

Lire la suite

08/02/2006

Séisme d'opinions

Nous vivons ces derniers jours un schisme idéologique avec repli sur soi et ripostes disproportionnées. Pourquoi ? 

Surpris de l’ampleur des dégâts philosophiques, moraux et corporels, tout le monde essaye de comprendre.

La RTBF par l’entremise du journaliste, Christian Jade, donne une réponse.:

Lire la suite

03/02/2006

Bisous ou bizutages

L’armée russe et les côtés obscurs de la Force. Cette fois encore, la tradition tourne à la catastrophe. Baptêmes violents de toutes origines sont des manifestations devenues inadmissibles.

arméeCe 27 janvier, on apprend que le soldat russe Sytchev de Tcheliabinsk (Oural) a dû être amputé des deux jambes et de sa masculinité à la suite des tortures et de passages à tabac qu'il avait du subir lors d'un bizutage.
Le ministre russe de la Défense, Sergei Ivanov, condamne le bizutage "honteux". L'affaire date du Nouvel An, mais a été étouffée jusqu'ici. Le général de l'Armée de terre, Alexeï Maslov, qui patronnait la caserne n'était pas présent lors des faits et a déclaré que si ce genre de pratiques existait bien, il ne devait pas être bien grave ni courant. Il a été tout de même envoyé sur place pour éclaircir les circonstances du drame.

Lire la suite

29/01/2006

Merci pour la petite enveloppe

Banques et Assurances : que se passe-t-il quand le magot n’est pas réclamé?

Sujet tabou de «Question à la Une» (à la RTBF le 18 janvier)
 
Tout le monde épargne, en petit ou en grand selon le niveau de vie pour garder la fameuse pomme pour la soif et un semblant de vie futur agréable car en «chaque homme sommeille le cochon». !
Pour les banques, ça fait beaucoup de bas de laine de petits cochons, quand on pense à tous les comptes dormants ou non réclamés dont 150.000 seront bloqués pour cause d’héritiers inexistants.
La question est tellement insolite que les réponses aux questions de savoir combien d’argent est en jeu et qu’est-il fait de lui, ne coule pas de source.
En principe, après 30 ans, cet argent tombe dans le pot commun d'après l'article 713 du Code Civil qui dit que "les avoirs qui n'ont pas de maître appartiennent à l'Etat". Il serait actuellement en transit. Mais, est-ce moral ou normal?

Lire la suite

25/01/2006

A vot' bon coeur

A nouveau, frileux, le mercure se rétracte pour redescendre bien en dessous de la petite boule au bas du thermomètre. Le froid ne choisit pas la période des fêtes propice aux cadeaux. Oscar (?) se recroqueville dans son sac de couchage.

générositéLe journal de l'Echo du 8 décembre titrait "Près d'un Belge sur trois est très à l'aise financièrement". 31% déclare posséder plus de 50.000 euros en dehors des biens immobiliers. Est-ce l'opulence chez tous ces Belges?
Pourtant, d'après les dernières statistiques, 15% de la population se retrouvent en dessous du seuil de la pauvreté.
"Faire la manche" pour simplement vivre serait-ce donc l'exception qui confirme la règle?

Lire la suite

21/01/2006

Veux-tu être mon idole ?

Le besoin de pousser son idole en lieu et place de soi-même n’est pas nouveau mais le phénomène s’est amplifié au point que sa propre existence en est modifiée.

idoleAprès la Grande Bretagne qui avait choisi Winston Churchill comme le plus Grand Anglais, l'Allemagne optait pour Konrad Adenauer, les Pays-Bas, Pim Fortuyn, la France avec De Gaulle (devant Louis Pasteur et l'abbé Pierre), voilà la Belgique qui organisait un show médiatique à grand budget pour désigner le "Plus Grand Belge" dans sa journée de clôture le 20 décembre.

Lire la suite

15/01/2006

Histoires d'eau

Comparaison entre deux catastrophes: le Tsunami, dommage humain et écologique sans précédents dans l'histoire de l'humanité, et le cyclone Katrina. 

Le mot "Tsunami" n'avait jusqu'à lors que peu de signification pour le commun des mortels. Après le passage de la vague meurtrière, la détresse des habitants qui ont enduré ce cataclysme n'a eu d'égal que l'élan de générosité qui s'en suivit dans le monde entier. Les opérations "12-12" de tout horizon ont eu le mérite de réveiller une conscience de solidarité mondiale.

Lire la suite

03/01/2006

L'argent du beurre

Les blocs économiques se réveillent l’un après l’autre, chacun plaçant le précédent dans l’ombre. Le mondialisme a tout de même un côté positif, par l’interdépendance.

L'argent du beurre_00.jpg

L'histoire d'une civilisation se construit à l'image de l'homme et par son interdépendance avec ceux qui l'entourent:

•La naissance avec ses balbutiements et la recherche de son identité.
•L'adolescence avec son affirmation de sa suprématie vraie ou fictive par ses grands 'coups de gueule' militaires et de son positionnement dans l'échelle des puissances par ses conquêtes.
•L'apogée caractérisée par une opulence et une puissance qui permettent à sa population de vivre de ses acquis dans un plus grand luxe de raffinement.
•Le déclin reflété dans le manque d'initiatives nouvelles, une stagnation, un protectionnisme, un manque d'entretien de son économie ou un conformisme généré par une fausse idée d'immortalité.

Lire la suite

24/12/2005

Le ciel pour horizon (1)

Sous forme d'un triptyque, voilà un sujet qui devrait passionner. 

 

Volet 1:  Sciences et théologie

 

0.jpg1. Préambule

Comprendre la relation entre Dieu et les hommes a toujours été une relation d'amour ou de haine. Voilà bien un sujet qui a fait et fera encore couler des tonnes d'encre. Question existentielle, par excellence!  Dieu apporte-t-il une réponse à notre présence sur Terre? Il semblerait que cela soit le cas pour beaucoup d'habitants de notre planète, comme nous allons le voir, mais cette réponse peut être comprise ou interprétée de manières tellement différentes. 

Lire la suite

21/12/2005

Concurrence bloguée ?

Les médias officiels annoncent très clairement qu'ils n'apprécient pas du tout les blogs. Une concurrence déloyale est mise en avant pour appuyer leur sentiment.
blogCe mardi encore, au cours du journal télévisé, les médias s’inquiétaient et pointaient les Blogs comme une concurrence à la presse officielle. Après une séquence désignant les blogs comme une vague assez "malfaisante" de plus sur Internet, le présentateur n’a pas manqué de conclure : ’Mais nous nous défendrons".

Lire la suite

13/12/2005

Surtout, continuer à respirer

La pollution des sites en sous-sols sont parfois des bombes à retardement. Autant le savoir. Les cartes sont enfin sur table et on en parle. 

Rarement une émission hebdomadaire de télé n'a fait autant de bruit après sa diffusion que celle du 9 novembre à "Questions à la Une". Et cela continue encore. Tous nos remerciements à ses producteurs pour nous avoir ouvert les yeux.

Son sujet "Nos décharges sont-elles cancérigènes ?" suivit de "Sous-sol explosif?

Lire la suite

03/12/2005

Plus de rameurs, SVP

La course au pouvoir dans la vie des sociétés commerciales génère des situations "bizarres" qui ressemblerait à une course aux alouettes. Il serait intéressant de comprendre comment les choses se passent réellement. 

1.jpg

Le but de tout un chacun dans un système capitaliste (ou non, d'ailleurs)  est de progresser dans la vie, de gagner de l'argent, et donc de grimper dans la hiérarchie et cela le plus rapidement possible.
Une tête bien faite et bien pleine, telle est la tendance. -Progresse, prouve-le, sinon tu n'es rien.

Lire la suite

26/11/2005

Je signe, moi non plus

Placer sa signature au bas d'un contrat n'est une affaire de débutants. Alors quand la reconnaissance n'y est pas... 

Le fameux signataire continue de voyager de bureau en bureau avec le courrier que les décideurs doivent signer avant l'envoi postal vers les destinataires. J'ai toujours été étonné par la vitesse avec laquelle certains responsables passent de page en page après y avoir laissé ce qui ne resterait en fait qu'un 'autographe'.

Souvent, au vu de cette désinvolture, une signature apposée au bas du document semble une opération automatique, superflue ou sans grande importance alors qu'elle engage incontestablement la responsabilité de son auteur.

Pourquoi devrait-il le comprendre autrement et s'embarrasser de sa propre investigation en  remettant le problème sur la table?

Lire la suite

11/11/2005

Détour de banlieue

Les événements dans les banlieues parisiennes vont laisser des traces. Tentatives d'explications.

0.jpgPhilippe Hermant, journaliste à la RTBF, m'interpellait avec ce qui suit:

"Attention aux mots, ils nous trompent. J'y pensais ces jours-ci en regardant les images enflammées de  Clichy-sous-Bois ou de Aulnay-sous-Bois et en écoutant les commentaires des hommes politiques et des journalistes. Parlons de ce mot, le mot "banlieue" que certains prononcent aujourd'hui comme un gros mot, presque comme une insulte. La banlieue, c'était au Moyen Age un territoire où s'exerçait l'autorité de la ville.

Lire la suite

05/11/2005

Différence ou indifférence

L'Europe serait devenue une forteresse. Les immigrés en détresse sont refoulés dans les pires conditions par les guetteurs de service. Rappel des faits et de ses raisons.

Paul Hermant, journaliste à la RTBF, lançait ce message fort sur nos antennes ce vendredi 14 octobre:

"Si les mots ont un sens, il existe bel et bien une forteresse Europe. Ces images de clandestins s'attaquant avec échelles de fortunes aux murailles de barbelés nous ont renvoyé au Moyen Age car comment s'attaque-t-on aux forteresses, à leurs mâchicoulis et à leurs barbacanes sinon avec des béliers, des tours et des échelles vous l'avez vu dans tous les films. Et, comme dans tous les films, il y a des morts. On en est à quatorze du côté des migrants, si j'ai bien compté.

Lire la suite

29/10/2005

Grever la grève ?

La grève n'est pas une mince décision. Grèver ses propres ressources pour garder ses acquis. Quel serait l'autre alternative? 

Un coup d’œil au dictionnaire: 

Grever (du latin: gravare=charger) : Soumettre à de lourdes charges. Exemple: Grever l'impôt.

Grève: Jambière d'armure

Grève: (subst. fém.) Terrain plat et uni, généralement constitué de sable et de graviers, sis au bord d'un cours d'eau ou de la mer.

Grève (emprunté à un mot prélatin): Interruption concertée et collective du travail. Elle tire son nom de la place de Grève à Paris. Cette place, située en bord de Seine devant l'hôtel de ville, était un des postes d'accostage des bateaux. Les hommes sans emploi y trouvaient une embauche facile pour les chargements et les déchargements.             

Lire la suite