Blanche Neige et le Huitième nain (15/02/2011)

2.jpgVous vous souvenez tous de l'histoire de "Blanche Neige et des Sept Nains". Conte que j'ai revécu d'une manière originale, comme je  les aime. Leurs noms à ces Sept Nains:   Prof, Grincheux, Atchoum, Timide, Dormeur, Simplet et Joyeux ainsi que la Belle Princesse vont se retrouver imbriqués dans mon histoire.

Ce dimanche-là, nous étions la veille de la Saint-Valentin. Cela avait plutôt mal commencé pour moi. Je ne sais si le pollen avait pris de l'avance sur le calendrier pour se répandre sous le vent. Ce genre de "truc", invisible à l'œil, a l'heur de laisser quelques traces dans les  coulisses de mes narines pour se réchauffer dans les alvéole de mes bronches et se transformer en râle. La sortie au restaurant comme tous les ans pour fêter la Saint-Valentin en était compromise. Ce pollen n'allait tout de même pas empêcher de sentir ce que l'enfoiré aime manger. Non, cela ne se pouvait pas. Point.

L'humeur n'y était donc pas. Quant à l'humour, quand on en atteint le fond et qu'il faut toujours creuser, cela peut se terminer très mal! De plus, à l'extérieur, la température était douce, un soleil de coin très engageant me narguait. Pas de jogging. Pas de promenade à vélo dominicale. Le week-end est sacré pour mes sorties en "stand alone" dans le style "la tête et les jambes". Une autre baffe...

Comble de malheur, le site sur lequel vous êtes occupé à lire mon blog avait décidé de se mettre aux abonnés absents. Inaccessible, lui aussi. Une notice dit depuis "La plate-forme Hautetfort.com a été interrompue le 13 février de 14h15 à 23h15. Nous avons publié sur le blog officiel une note d'information à ce sujet. Nous vous prions d'accepter nos excuses pour cet incident qui n'est pas lié au logiciel.".  

Là, c'était trop pour un seul homme. Je venais de décider de quitter temporairement le forum d'Agoravox et de trouver le temps long avec un autre.

Vite, un retour en arrière, une copine m'avait laissé un mail qui pouvait être intéressant.

Elle m'invitait à aller lire un autre site de forum car il faisait partie de ses rêveries de chevets. Alors pourquoi pas? J'y suis allé et je m'y suis inscrit.

C'est ici que commence l'histoire de Blanche Neige qui ignorait qu'il y en avait un Huitième Nain dans son staff en formation.

0.jpgSa réponse tomba le lendemain à la première heure:

- Bonjour, Pourriez-vous changer votre nom d'affichage svp. Merci d'avance.", dit le modérateur de service d'un air péremptoire par une injonction dont il avait le secret.

Ne serais-je pas face au Nain Prof, me demandais-je? Vous connaissez l'enfoiré qui est en moi, et ma réponse tenta une médiation:

- Non, L'enfoiré, c'est mon pseudo, choisi depuis 6 ans. Vous pouvez considérer que je suis un suiveur de Coluche à la mode belge. Quelqu'un m'a invité à m'inscrire sur votre forum. Vous trouverez sur mon blog toutes les infos supplémentaires que vous désirerez. Mon pseudo "enfoiré" est à prendre ou à laisser. Guy alias l'enfoiré.

- Je peux comprendre qu'il n'est pas souhaité de changer un pseudo utilisé depuis des années mais veuillez comprendre que nous désirons que nos membres ne se prêtent pas à utiliser des pseudos du style l'enfoiré, l'enculé, niquetout, fucklasociété etc... Je ne suis pas dans une salle de Casino et je n'ai rien à prendre ou à laisser. Il y a un règlement que vous avez du lire et accepter. Veuillez le respecter svp. Je vous remercie d'avance..

Voilà que Blanche Neige se transformait en Nain Grincheux.

- Là, vous m'amusez vraiment. Je crois que vous avez quelques problèmes d'adaptation à notre époque. Vous n'êtes pas dans une salle de Casino. Sachez que moi non plus. Si vous allez voir qui je suis, vous allez peut-être constater que j'ai quelques plombes, voyez-vous et pas uniquement sur le net. Le seul règlement au sujet des pseudos est: "Il est interdit d'utiliser comme pseudo une marque déposée, à moins d'en être propriétaire.". Mais, voulez-vous me supprimer de la liste des candidats à votre forum. Je vous en remercie d'avance. Bien à vous.

Atchoum, voilà que le pollen se rappelle à mon souvenir.

Mais la dialogue continue...  

- Si je vous amuse, j'en suis ravi. Je n'ai aucun problème d'adaptation d'époque laissez vos diagnostics par mail de côté. Vous pouvez aussi laisser de côté l'argument de l'âge. Apparemment l'âge que vous revendiquez altère votre vision: Réglement qui vous a été présenté avant de clôturer votre inscription. Il est interdit de poster ou d'utiliser des images/avatars ne respectant pas le point précédent du présent règlement. Il est interdit d'utiliser comme nom d'affichage une marque déposée, à moins d'en être propriétaire. Il est interdit d'utiliser comme nom d'affichage des termes du style : l'enculé, l'enfoiré, niquetout, fuck_la_societé etc. Comme vous paraissez assez prétentieux et que j'ai l'air déconnecté de mon époque, je ne prends pas la peine de vous expliquer pourquoi ce point fait partie du règlement. J'exécute votre demande à l'instant. Par ailleurs, c'est toujours intéressant de partager un lien qui fonctionne quand on se présente. Ainsi,  votre âge perturbe non seulement votre acuité visuelle et ensuite les plombes sur le net ne vous ont pas non plus beaucoup servi apparemment en informatique. L'hyperlien fourni lors de votre dernier message, ne fonctionne pas. Je ne vois pas en quoi votre grand âge vous dispenserait de ne pas appliquer des règles basiques d'un forum de discussion... Ainsi à l'avenir chère Monsieur plein d'expériences de vie et de plombes, quand un modérateur vous demande simplement de manière courtoise de changer de pseudo alors que vous avez signé un règlement et que vous ne l'appliquez pas, répondez par autre chose que des arguments stupides. Vous serez moins ridicule. Bien à vous.

Là, la Blanche Colombe, toute de Neige vêtue, commençait vraiment à me pomper l'air. Mais la courtoisie est ma base de l'ironie. Je lui lançai en jouant au Simplet:

- Puisque c'est le jour de la Saint-Valentin, je vais encore ajouter l'humour à l'amour et surtout pas faire la guerre. Seul le ridicule ne tue pas et je vous le prouverai.  Vous avez tout à fait raison, quant à la sortie de l'accessibilité de mon blog au moment où mon mail vous est parvenu. Il fonctionnait parfaitement dans l'heure qui a précédé. Le web et l'informatique qui a fait partie de ma vie depuis plus de 40 ans et ses vicissitudes était justement le sujet de mon dernier billet. Tout hautetfort.com était en panne. Un dimanche, vous pouvez vous en rendre compte, les informaticiens pour répondre aux problèmes, ne sont plus ce qu'ils étaient à mon époque (ceci s'avéra faux. il s'est révélé que ce n'était pas le cas et qu'ils étaient bien là pour trouver la panne). Ils sont devenus inaccessibles. Le site fonctionne à nouveau. Vous pouvez vérifier et vous en apprendrez un peu plus. J'aurais pu m'appeler d'un pseudo tellement charmant comme on le voit souvent "Papy" ou quelque chose du même type. Ne vous en déplaise. C'est pas le style de la maison. Le pseudo d'enfoiré est loin d'être usurpé. Toujours dans le respect, et parfaitement dans la conformité des règles dont vous avez fait la liste et dont je connais parfaitement pour en avoir construit les mêmes moi-même de multiples fois. Car voyez-vous, cher Monsieur, j'ai construit plusieurs sites web, participé à l'élaboration et au lancement d'un forum. Mais, quand on largue les amarres, c'est pour devenir utilisateur de ce qu'on a construit et changer complètement l'approche aux mêmes problèmes. Le site hautetfort ne m'appartient pas. Je ne suis qu'un utilisateur parmi d'autres. L'âge, comme vous dites, ne perturbe pas l'acuité visuelle et encore moins les sources de l'autre côté de la fracture du numérique où je me localise très souvent. Les lois basiques? Les lois ne sont jamais basiques. Les discussions non plus d'ailleurs. Elles sont réfléchies. Là, je vous mets au défi d'y trouver une faille. Vous pouvez même commenter. Je réponds toujours à mes lecteurs par seul respect. Je n'ai jamais censuré un commentaire. Modérateur, vous, j'adore. Je l'ai été pendant plus d'un an sur un site comme Agoravox et bien souvent ailleurs encore. Toujours avec le même pseudo et cela sans problèmes. Quand à l'avenir, Cher Monsieur (et pas chère Monsieur, je n'ai pas encore changé de sexe, malgré mon âge), vous allez en recevoir un écho avec moi, car voyez vous, je trace par où je passe et je préviens toujours les intéressés. On verra où se trouveront les arguments stupides. Bien à vous.

Je ne sais si le pseudo de Joyeux, pouvait être adéquat, en la demeure. Mais, la réponse de la Bergère arrive...

- Il n'est pas question de faire la guerre. Je n'ai pas besoin qu'on me prouve quoi que ce soit. Pour faire court, vous faites trop de baratins pour pas grand chose Monsieur. Si vous roulez trop vite sur la route et qu'un policier vous demande de moduler votre vitesse car c'est le règlement vous n'allez pas lui sortir une adresse de blog, lui dire que vous étiez flic aussi avant dans une autre ville ou encore moins lui dire que vous connaissez le règlement par cœur. Il vous enverra chier (théoriquement). Ici c'est la même chose et l'essentielle est ici : Votre pseudo est non autorisé sur le forum dont j'ai rédigé le règlement. Ne me dites pas que vous le connaissez par cœur car c'est faux. Je vous invite à tenter de nouveau une inscription et vous verrez que votre pseudo est interdit par le règlement. Cela s'arrête là. Le reste de vos propos c'est du baratin inutile. Par contre, discuter de la raison pour laquelle j'ai interdit ce genre de pseudo me paraissait plus sage et intéressant que jouer la guerre des arguments comme vous êtes en train de le faire. Strictement rien à faire de vos menaces. Faites un écho, une échographie, une écho-doppler, de l'écologie, de l'économie ou tout ce que vous voulez, le problème de base que vous contournez par vos longs messages ne change pas. Bien à vous.

Là, j'ai des hallucinations. Voilà, que Blanche Neige se prend pour le Nain Dormeur.

Il faudra que le Nain enfoiré le réveille.

- Le baratin est une chose qui se susurre avec modération, je vous l'accorde. Mais ne parler de rien dans la clarté et le maximum d'arguments serait une forme d'avarice dont je peux me prétendre. Vous avez rédigé le règlement à votre manière. J'aime, cet enthousiasme. Je n'ai pas besoin de retenir par cœur quoi que ce soit. Je retourne toujours aux sources. Il n'y a qu'une chose que j'ai toujours été contraire, c'est quand il y a un diktat d'une seule personne. Je répète la question au sujet du pseudo ne comportait qu'une seule ligne sur le sujet sinon, je ne serais pas passé par l'inscription.  Non, mon pseudo n'est pas "une marque déposée, et je n'en suis pas propriétaire". "Les Enfoirés" par contre est une véritable organisation. Quant à être sur la route, je n'ai pas besoin d'un code, (qui a été conçu avec beaucoup d'amendements avec beaucoup de réflexions et de personnes en présences), pour savoir où sont les limites de la conduite dans un endroit qui reste dangereux pour les autres et pour moi-même. Je roule très prudent. Les blogs sont ici des blocs de quartiers. Et chier, je sais le faire sans qu'on me le dise tout à fait dans la pratique, cette fois. J'ai dit pas de guerre et encore moins d'arguments. Saint-Valentin oblige. Quant à parler de menaces, là vous vous méprenez totalement. Je ne joue jamais avec ce genre d'arguments de "Max la menace". Ce sera de l'humour pur, humour que vous semblez manquer. Tous les "éco" dont vous ne citez qu'une partie, je les ai traité en détail. Je vous les laisse découvrir si le cœur vous en dit. Et cela non plus, ne change pas de .... place. Cela a été un bon échange, comme je les aime. Revenez quand vous voulez... Bonne journée.

Une petite dernière pour la route, Blanche Neige termine par....

- Une fois de plus, ne désirant pas me noyer dans vos longs discours qui servent plus à jouer le jeu des arguments  que de résoudre le problème, je conclus cet échange ici: vous avez zappé une ligne du règlement lors de votre inscription et par ailleurs vous n'acceptez pas celui-ci sous prétexte d'un 'diktat' de ma part et ceci est votre droit que vous avez fait valoir en me demandant de vous retirer du forum ce que j'ai fait. Je rappelle qu'à aucun moment vous n'avez demandé a discuter du pourquoi de ce point dans le règlement mais préféré vous présenter longuement comme si cela vous dispenserait d'appliquer le règlement. Bonne continuation.

Le dialogue, le Huitième Nain, l'enfoiré, l'a conclu:

0.jpgMerci, Je ne désirais pas que vous vous noyez. Je ne noierai jamais personne. Je conclus également ici. Je vous rappelle aussi qu'à, aucun moment, vous n'avez demandé à discuter du pourquoi le pseudo d'enfoiré était important pour moi. Cher Monsieur, savez-vous combien de fois, n'importe quel règlement a été trituré dans mon passé avec beaucoup de personnes autour de la table avec des discussions avant de prendre position. Je vous rappelle les prémices de votre forum : "L'info décodée, forums de discussion ! Brisez le tabou, c'est aux citoyens à discuter entre eux pour vérifier les informations et pour chercher les solutions aux multiples problèmes que l’Humanité rencontre chaque jour. Or, l'activité des citoyens est rendue difficile par la désinformation, la censure et l'intimidation. Comment surmonter cela ? Interagissez sur notre plateforme de forums". C'était bien mon but. Mais le voyage ne valait pas la flamme de la chandelle. Va, je ne te hais point, disait Chimène. Et pour le prouver je vous laisse écouter cela pour votre Saint-Valentin ainsi qu'à votre conjoint. Bonne continuation.

Voilà, nous y sommes. J'avais penser laisser ce dialogue pour un jour tel que le 1er avril, jour où on peut tout se dire. On m'a dissuadé.

Il faut battre le fer quand il est chaud.0.jpg

Entre temps, j'ai lu un interview de l'humoriste Jamel Debbouze, qui exprimait assez bien le pourquoi des choses, même si tout ne correspondait pas au cas de l'enfoiré. Lui, il n'a pas été gâté par la vie au départ. Né dans une famille pauvre, petit, marocain, pas particulièrement beau et un handicap pour élever un bras à cause d'un accident.

Mal branché au départ, pour le moins, ce Jamel.

Il disait vouloir créer un nouveau mouvement le "considérationisme". Il avait compris que la honte était un moteur formidable quand on sait s'en servir. D'un coup, il n'avait plus peur des autres. Fini d'entendre, pour lui, qu'on n'est pas le bienvenu, par sa seule force de la simulation et du rire. Si du temps des hippies, c'était "aimez-vous les uns les autres", à notre époque c'est "ayez peur les uns les autres", avait-il remarqué.

Il était devenu un enfoiré, un contemplatif de la société, tout comme moi. Les insultes grâce à l'auto-dérision, glissaient sur la bosse de nos indifférences comme maîtres de l'esquive. Alors comme tout finit par des chansons, pourquoi pas celle de Sardou, un rien pastichée pour la circonstance,

"LE RIRE DU SERGENT".

(un peu modifié pour les circonstances)


Je suis arrivé un matin bien avant le mois d'avril
Dans les mains, rien, mais des idées puériles.
Il m'a demandé
Un chouette pseudo, sans mon passé,
Mais quand fier de moi j'ai dit "L'enfoiré",
A ce moment-là,
Je ne sais pas pourquoi,
J'ai entendu ricaner un type que je n'connaissais pas.

Sans risette d'un forum,
Une folle du crédum,
Une préférée du Capitaine des Dragons,
Avec le rire au volant,
A la veille du printemps,
M'a fait comprendre comment jouer du violon


Sans balayer la cour,
En bloguant simplement
Quelques textes de cours.
Le sourire du forum,
Avec la fleur du péplum,
Et un cœur de troubadour.

Je m'suis présenté tout nu devant ce premier.
Même avec cent sacs, il m'a dit : "Moi, j'peux pas changer."
Je m'voyais déjà
Retournant chez moi,


Mais quand il m'a dit
Que j'étais con pour au moins dix-huit mois,
A ce moment-là,
Juste derrière moi,
Une voix râlait que je n'connaissais pas.

Le rire dans les forums,
Les folles au césium,
Comme préférées des films de péplums,
Avec le rire des forums,
A la veille du printemps,
M'a fait comprendre comment gagner du chicon


Sans balayer la cour,
En écrivant simplement
Quelques ronrons d'humour.
Un rire bien gourmand,
Avec les fleurs de mes tourments,
Avait un cœur de troubadour.

Depuis ce temps-là,
Je n'sais pas pourquoi,
Il y a quelques virtuels pour commenter après moi.

Les rires des forums,
Les folles des présidiums,
Les préférées des Capitaines des Dragons,
Les rires en passant,
Avec du blanc, plus blanc que blanc,
M'ont fait rétrécir et remonter mon pantalon.


Les rires des forums,
Les folles des forums,
Les préférées du Capitaine des Maçons,
Le rire des sergents,
Qu'il revienne au printemps,
M'a fait comprendre comment esquiver les marrons.




L'enfoiré,

| Lien permanent | Commentaires (19) |  Imprimer