Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2017

Le bien et le mal, une question branchée?

0.jpgA notre époque de tourments, d'oppositions, de radicalisme, dans lesquels les populations du monde essayent de se retrouver pour s'y intégrer vaille que vaille, se poser la question, "Le bien et le mal, qu'est-ce que c'est?" ne serait pas fortuit.

Question idiote pour les plus religieux d'entre nous. Eux pour qui la loi de Dieu rime souvent avec interdits, ils se réparent leur écarts par des actes de contrition. 

La dualité du bien et du mal, j'avoue, je m'y perd avec mon éducation qui n'a rien à voir avec l'éducation judéo-chrétienne et qu'on nommerait plutôt de matérialiste.

Ma première réaction est de constater que ce qui un bien pour quelqu'un et qui est récompensé par une obole pour cela, sera considéré comme un mal par quelqu'un d'autre qui espérait la récompense pour lui-même.

Les fameuses sucettes à l'anis comblent les uns, une nomination plus élevée sur l'échelle de "Riche terre" de la hiérarchie comblent les autres. 

Essayons d'expliquer la différence des deux approches par des données historiques qui font partie du Hors-Série du Le Point avant d'aller plus loin par le côté matérialiste.

Lire la suite

11/02/2017

2017, première année du monde selon Trump

0.jpgJean-Christophe Buisson avait écrit un livre illustré "1917, l'année qui a changé le monde"

1917 ou 2017, l'année qui a changé le monde?

1917 a été une année décisive dans le déroulement de la Première Guerre mondiale mais aussi dans l'histoire du monde, et pas seulement d'un point de vue géopolitique ou militaire avec ses grandes batailles (Chemin des Dames, Caporetto) ou ses grands événements (échecs des pourparlers de paix lancés par l'Autriche-Hongrie et le pape, effondrement de la Russie, basculement de la Grèce dans le camp allié, premières mutineries et grèves des tranchées…).

Dans tous les domaines, y compris scientifiques, culturels, intellectuels ou sociaux, cette année, comparable à 1789 ou 1815 par son ampleur, marque un bouleversement durable dont les conséquences se font encore ressentir de nos jours.

1917, c'est d'abord l'année des deux révolutions en Russie, donnant naissance au premier État communiste et à un mouvement politique mondial qui hantera tout le XXe siècle, drainant dans son sillage des dizaines de millions de victimes.
Pour la première fois, les Américains interviennent militairement en Europe, loin de leur territoire. Ce ne sera pas la dernière… Leur motivation morale (Wilson) deviendra un leitmotiv jusqu'à nos jours pour justifier leurs interventions sur toute la planète. 1917, l'année de la déclaration Balfour, qui promet aux Juifs la création d'un État sur les décombres de l'empire ottoman avec des conséquences sur l'équilibre de la région qui se poursuivent toujours ; la déclaration de Corfou, prévoyant la création (artificielle) d'une Yougoslavie, future épine sanglante dans l'histoire de l'Europe jusqu'à une date récente ; l'apparition de la notion de « guerre totale » dont les régimes fasciste, nazi et communiste développeront le concept jusque dans l'industrialisation des massacres; le vote de l'Espionnage Act aux États-Unis, toujours en vigueur; la naissance du mouvement artistique dada et l'apparition pour la première fois du terme de surréalisme, qui bouleversera l'histoire des arts au XXe siècle. La découverte des films de Charlie Chaplin, l'exposition où Duchamp présente son urinoir « Fountain », acte de naissance de l'art conceptuel, les premiers Ballets russes qui révolutionnent l'histoire de la danse, la création de la Coupe de France de football, l'invention de l'heure d'été pour réaliser des économies d'énergie en France, le premier décollage d'un avion sur un navire en marche, la formation du ministère charnière de Clemenceau, l'épopée de Lawrence d'Arabie, les morts de Buffalo Bill, Léon Bloy, Edgar Degas ou Durkheim, la naissance de Danielle Darrieux toujours vivante, les apparitions de la Vierge à Fatima, les exploits aériens de Guynemer et Richthofen, la création du service de cinéma aux armées, les premier films de vampires et de super héros au cinéma, Marcel Proust qui termine le premier volume de 'A la recherche du temps perdu', etc. 

1917 a bouleversé l'histoire du monde en creusant la tombe de l'Europe en partant de l'occident. Des personnalités politiques et culturelles comme Hitler, Mussolini, Staline, De Gaulle, Churchill, Roosevelt, Ho Chi Minh, Hemingway, Céline, Jünger, Drieu La Rochelle, Aragon, Picasso, Freud, Marie Curie, Proust, Mussolini, Gandhi, Mao, Chaplin, Goering, Tito, Churchill, Einstein, Roosevelt...

Auguste Rodin mourrait cette année charnière en laissant son Penseur continuer sa route dans un monde révolutionnaire dans lesquels le concept artistique est parmi les plus fébriles et imaginatifs.

Lire la suite

04/02/2017

Une femme entre Yolanda et Dalida

0.jpgNous sommes 30 ans après la disparition de Dalida.

Je n'ai pas l'habitude d'écrire des articles sur des peoples, mais tentons le coup.

La biographie officielle de Dalida serait "Mon frère, tu écriras mes mémoires" de Catherine Rihoit.

Le livre "Dalida, une vie brûlée" de Bernard Pasuito rouvre le bal avec le nouveau film "Dalida".

Un téléfilm diffusé en 2005 l'avait précédé.

0.jpgLa vie de Dalida est un roman qui mériterait une étude psychologique tellement sa vie a eu de rebondissements.

Sous le nom de Yolanda de son enfance, elle avait été un souffre-douleur à cause de son strabisme. Sous le nom de Dalida, elle rechercha une sorte de revanche. Droguée par la scène, droguée de l'amour dans un désir d'absolu, elle est restée incomprise par ses amants.

Sa vie est une fiction décorée de fausses paillettes qui cachait une fragilité fleur bleue sans résister aux troubles inhérents à toutes vies en couples. Ses chansons sont souvent calquées sur sa vie.

Ses 170 millions d'albums vendus sont loin et ne changent rien.

Alors, légende, icône ou mythe?

Lire la suite

28/01/2017

Une tornade éthique wallonne?

"J'en ai marre des parvenus". Une phrase qui a douze ans d'âge. Une phrase qui venait à la suite des scandales des dirigeants carolos.

«J'en ai marre des parvenus. Il n'y a pas de place pour les parvenus au Parti socialiste», a-t-il lancé sur un ton sans équivoque. Il a mis en garde non seulement ceux qui abusent de leur mandat pour en tirer des avantages disproportionnés, mais aussi ceux qui ne suivraient pas la ligne d'ouverture et de culture du débat voulue par le Parti socialiste.

«Vous avez entendu comme moi ces quelques mandataires socialistes qui disent que l'ouverture, c'est inutile et qu'on est mieux entre nous. Ou ceux qui disent que la participation, la culture du débat, c'est une perte de temps parce que nous, on sait bien ce qui est bon pour le peuple. Même s'ils sont portés par peu de socialistes, ces discours-là, nous devons les combattre. Non seulement ceux qui les tiennent n'ont rien compris à ce que signifie le socialisme contemporain, mais ils mériteraient que l'on s'en sépare.

Une phrase qui résonne comme un avertissement", terminait l'article de l'époque.

Il a oublié de prendre plusieurs suppositoires d'antibiotiques à périodes rapprochées pour guérir la maladie du "système" quand elle est persistante..

Voilà que c'est reparti de plus belle avec une affaire qui empoisonne la vie politique belge. Cela ferait réchauffé, aujourd'hui. Il faut lire les posologies...

La raison, toujours la même: le fric, le flouse, le pognon qu'il faut gagner et éradiquer en payant des choses en échange...

Des mots me viennent à l'esprit pour endiguer cette situation: gouvernance, prévoyance, confiance et transparence.

[Dernier épisode d'un triptyque dont les deux premiers étaient (Liberté, égalité, identité), (Au rythme d'Algo)]

Lire la suite

20/01/2017

Au rythme d'Algo

0.jpgLa semaine dernière, j'écrivais "Liberté, égalité, identité" où l'on se retrouvait dans le monde réel de la rue.

Un monde qui est loin d'être cool.

A la rencontre de la virtualité sur Internet est-ce différent?

Être connecté sur Internet, à quoi cela sert-il?

Pour être informé seulement?

Pas du tout.

C'est souvent pour faire partie des réseaux sociaux.

Sur Facebook, on écrit le plus souvent en plantant un post-it sur un mur virtuel en espérant qu'il y aura quelqu'un qui le détachera. A la pêche, ce serait tendre son fil dans l'eau en espérant qu'un poisson viendrait s'y faire happer.

Sur Google+, on s'inscrit dans un bocal de poissons tous identiques. On y officialise son hobby en se foutant de ce qui est autour de lui.

Dans tous les cas, tout est automatiquement scanné par des algorithmes comme une main invisible, "Cannibalisés par le Web".

Donald Trump is the 45th président of United States.

Lire la suite

14/01/2017

Liberté, égalité, identité

Nous sommes deux ans après les attentats de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015.

0.jpg"2017, enfin le bout du tunnel" avec un canon, sur la page de garde du dernier Charlie.

L'édito du journal écrit: "Mettre ce 7 janvier à part pour en comprendre la spécificité laisserait la désagréable impression de lui réserver un traitement de faveur alors qu'il y a  d'autres attentats terroristes.

Pour éviter cet écueil impardonnable, il s'est docilement laissé ranger sur les étagères des souvenirs pénibles...

Lire la suite

07/01/2017

Mes papas viennent de Mars, mes mamans de Vénus et moi de Pluton

0.jpgIl y a un an, le 2 janvier mourait Michel Delpech d'une maladie qui le terrorisait depuis plusieurs années.

Delpech, un homme qui a sa vie en chansons.

Ce billet est écrit en son hommage.

Il avait écrit une chanson émouvante "Les divorcés" qui racontait une séparation dans la vie d'un couple.

Sa fille, il l'appelait Stéphanie.

Personne n'a pris la relève et demandé à un enfant d'un couple de parents séparés, ce qu'il en pensait d'une telle séparation. La situation de familles recomposées est devenue très courante. Si au départ, cette séparation peut être déchirante, cela peut devenir si pas réjouissante, avoir aussi des compensassions. J'avais 6 ans à l'époque. J'en ai dix aujourd'hui. J'ai penser t'envoyer mes vœux à toi, Stéphanie... J'ai préféré t'envoyer cette lettre ouverte.

Papa vient de Mars et maman de Vénus, est-il dit.

Et moi, Nicolas, d'où étais-je venu?

D'où est ce que je venais dans un tel scénario?

Et si j'étais venu de Pluton?

Lire la suite

31/12/2016

Les coups de Jarnac de 2016

"L'expression « coup de Jarnac » désigne un coup violent, habile et imprévu. Il a pris une connotation de coup déloyal ou pernicieux. A l'origine, il s’agissait d’un coup à l’arrière du genou ou de la cuisse par Guy Chabot de Jarnac, lors d'un duel judiciaire en 1547 .".

0.jpgCe sont ces coups que laisseront l'année 2016. Des rétrospectives de cette année, tous les médias en ont fait. Presque tous unanimes, pour dénoncer une année de merde caractérisée par l'accélération de l'histoire et par le rassemblement des événements négatifs.

On ne va pas trop jouer aux "futurologues en goguette" à se poser la question "A quoi faut-il s'attendre en 2017?". Le passé s'estompe plus vite que son ombre mais rien ne vient par hasard. Les historiens décriront peut-être l'histoire de 2016 en la complétant d'idées pour l'adoucir. Honni soit qui mal y pense... Rétrospective de 2016... et pourquoi pas une rétro style "Réflexions du Miroir"?

Lire la suite

24/12/2016

J'ai honte

3.jpgNous sommes au réveillon de Noël. Il y a quelques années, j'écrivais à cette occasion "Une fin en soi', "Les Rois Mages en eMage", "La solitude, ça n'existe pas", "Le Père Noël n'en a rien à cirer".

Tout y était dit et je ne vais pas y ajouter une nouvelle couche.

Noël est une fête de famille pendant laquelle la trêve des confiseurs commence dans une période généralement passée au repos. 

Je vais y ajouter trois voies parallèles: l'amitié, l'économie de la contribution et la polémique. 

Pas de clichés. Seulement des chansons pour adoucir parce qu'on dit que la musique adoucit les mœurs.

Ce sera peut-être une manière plus originale de souhaiter "Bonnes fêtes de Noël". 

Lire la suite

17/12/2016

L'automne s'en va....

0.jpgJ'ai à de multiples occasions parlé de l'automne.

"Vivement l'automne",

"Arboretum automnal, tout en douceur",

"Automne en zwanse",

"Extase automnale"

C'est dire toute l'estime que j'ai pour cette saison.  Cette fois, un peu plus fainéant, j'ai fait une sélection parmi les auteurs les plus connus pour reparler de ce sujet. 

Lire la suite

10/12/2016

Plaisirs d'hiver à la portugaise

0.jpgMemories: In 2014, we were on holidays in Portugal at Cascais.

On the 18th of Septembre, we were going to Lisabon.

On the 23th, to Sintra.

In both cases, the same guide was leading us.

At this time, 36 years old, she had an incredible optimisme to share. 

Her name, Mihaelia. She was speaking french, but knowing the difficulty to write in french, we decided to communicate in english. 

Lire la suite

03/12/2016

Réapprendre à apprendre

0.jpgPoursuivons les résultats de l'enquête ébauchée la semaine dernière.

Dans celle-ci, l'école et l'éducation étaient remis en question.

L'éducation, un rêve sans fin...

 

Retour à cette enquête commencée la semaine dernière et qui parlait des jeunes qui avaient une aversion de l'école: podcast.

L'école inefficace, inégalitaire et sans véritable objet visible surtout au niveau secondaire.

Lire la suite

26/11/2016

La génération QUOI craint l'avenir

Une grande enquête au niveau de la Belgique et de quelques pays européens s'est déroulée sous le nom générique de "Génération Quoi"  représentée par les 10-34 ans.

0.jpg

Génération de 10 à 34 ans, donc nés entre 1982 et 2006. Une période légèrement différente de la génération "Y" qui groupe des personnes nées entre le début des années 1980 et le milieu des années 1990.

De la génération "Y" Wiki en dit encore:  "L'origine de ce nom a plusieurs attributions : pour les uns il vient du « Y » que trace le fil de leur baladeur sur leur torse; pour d'autres, ce nom vient de la génération précédente, nommée génération X; enfin, il pourrait venir de la phonétique anglaise de l'expression «Y»  signifiant « pourquoi ».

Lire la suite

19/11/2016

Comment le Web oriente vos votes

0.jpgJe n'ai pas caché qu'en février déjà, j'avais l'intuition que Donald Trump allait, au moins, atteindre le dernier round des élections américaine. Il l'a gagné, cette présidence des States. 

Comment était-ce possible?

Le titre du Vif Express de la semaine dernière n'était pas équivoque sur le sujet: le Web a influencé les élections américaines.

C'est vrai mais incomplet. 

Lire la suite

12/11/2016

Des choses qu'on doit savoir à propos du chien

Après un billet sur l'élection de Donald Trump, j'ai trouvé ce billet que je soumets à votre expérience de détenteur d'un chien. Le chien est souvent le reflet de nous-mêmes. 

1.jpg

Lire la suite

09/11/2016

L'AmerExit

En février, j'écrivais "Trump-moi ça" en pensant déjà à lui comme candidat qui arriverait à la finale de ces élections. Je revenait sur ces élections dans un sujet différent dans "Dites-le avec des fleurs" pour tenter d'expliquer le choix des femmes.

Je répondais dans un autre article récent: "Il y a deux Amérique bien distinctes : 

  • celle des côtes souvent démocrates et futuristes qui sont en relation directe avec les pays qui bordent le Pacifique et l’Atlantique, qui font partie de l’élite et qui sortent des grandes écoles pour se retrouver parmi les Nobel.
  • celle du centre souvent républicains et passéistes qui sont plus à considérer comme « cow-boys ».
 Michael Moore a misé de dépit sur Trump. 
 La logique est celle du dollars et de la colère qui sévit en Amérique de ne plus être le pays le plus fort de la planète.
 « Proud to be Amercan and if it’s not the case how to recover it once more when it’s lost ».
 Les Américains ont comme une mission évangélique d’être le régulateur du monde. 

Lire la suite

05/11/2016

Un nouveau temple de la consommation: my DOCXS

Le complexe de magasins DOCKX BruxSel ouvrait ses portes 20 octobre à Bruxelles.  Près de 2 millions de Belges se rendent au moins une fois par semaine dans un centre commercial pour y faire des achats ou tout simplement se promener. Le business est rentable. Ces complexes représentent un enjeu économique majeur : ils font tourner les affaires des grandes enseignes mais aussi celles des promoteurs. Moi qui suis adversaire, j'y suis allé le samedi matin qui a suivi l'ouverture. 

0.jpg

Les chiffres de ce tableau brisent tous les tabous du genre.

Lire la suite

29/10/2016

Le transhumanisme seulement pour vivre plus longtemps?

La Toussaint rappelle les souvenirs de ses parents et des connaissances, morts de vieillesse ou des suites d'une maladie. La peur de la mort  fait irruption et fait penser à l'éviter. Le magazine Hors Série de "La vie" a sorti "Bientôt immortels". Les films de science-fiction, souvent américains, ont tout imaginé pour rendre le transhumanisme et le rêve démiurgique de repousser le terme de la vie humaine.


0.jpg"Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Il considère que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables auxquels les biotechnologies devraient pouvoir répondre", dit Wikipedia.

Je ne vais pas y ajouter une couche par cet article d'il y a deux ans, "Presque humain" et pourtant....

Hier, je lisais encore un autre article qui posait la question "Les robots seront-ils l'avenir ou le tombeau de l'Humanité?".  

 

Lire la suite

22/10/2016

La boule de Vintage Pinball

La semaine dernière,  le billet "Dites-le avec des fleurs", avait reçu un commentaire à la suite de mon billet: "Long, long, long avec beaucoup de références et d'intervenants.... Une citation, les fleurs attirent les mouches, ces dernières tournent autour et alentour, idem pour le sexe....

Ma réponse initiale: "J'ai joué ce genre de connerie dans ce billet titré "Le billet le plus court de l'enfoiré". Billet dans lequel il n'y avait rien d'original ni dans la forme ni dans le fond. Mon blog n'est pas construit pour les lecteurs rapides. En premier, il est écrit pour moi-même. Son but, pouvoir me rappeler dans le futur, ce qui se passait à une certaine époque du passé. La lecture du texte de ce billet se ferait en moins de cinq minutes. La vision des différents médias, musiques, films, photos et autres, par contre, s'achèverait en au moins une heure. C'est ça, la différence et la raison des références".

"Bizarre et décousu" disait un commentaire critique. 

Auquel je répondais "C'est voulu". Voulu parce que c'était un jeu.

Lire la suite

15/10/2016

Dites-le avec des fleurs

-0.jpg Bon d'accord, après un article plutôt guerrier, vous vous deviez de changer de cap avec plus de douceurs... Mais alors, qu'est-ce qui vous a pris de vouloir écrire un billet doux avec des fleurs comme thème? La situation politique? Le temps qu'il fait? Avez-vous une âme de fleuriste qui s'ignore qui vous a poussé dans un champs de fleurs, alors que vous n'aimez pas le jardinage?

- Rien de tout cela. Un peu par hasard, je suis tombé sur l'annonce de cette exposition "Flora's Feast". J'avais inscrit à mon agenda une visite futur lors d'une promenade à vélo. Cette expo parlait des motifs floraux dans l'art nouveau et comme j'avais déjà parlé de l'art nouveau...  

Et, puis, tout n'est pas "floral" comme vous allez vous en apercevoir, même si l'odeur y est.

Lire la suite