Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2018

Une nouvelle vague belge ?

0.JPGLe billet "Sur la plage abandonnée" informait que les jours de congés que l'on prend pendant les ponts de weekend prolongés sont nombreux en 2018.

Certains pensent partir très loin pour retrouver le soleil mais, parfois, quelques uns se tournent vers des horizons bien plus proches.

Alors pourquoi ne pas se perdre en Belgique, dans notre plat pays, du nord pour se gargariser de la langue de Vondel, en transitant par le centre  pour se fondre dans l'Art nouveau bruxellois multilingue ou dans le sud, avec ses forêts d'Ardennes italo-française?

La "nouvelle vague" peut souvent se traduire en "new wave" dans sa version globish.

La Belgique, pays fédéralisé, aux régions d'aspects différents et de manières de vivre qui ne le sont pas moins.

C'est ce qui fait peut-être son charme par sa diversité de paysages et ses oppositions de pensée. 

Passons en revue quelques anniversaires de célébrités qui ont connu la Belgique, pour nous servir de boussole.

Lire la suite

06/01/2018

Cas_à_strophes de 2018

0.JPGAprès le passé et le présent, plusieurs instances médiatiques sont là pour imaginer le future et pour,  peut-être, influencer les choix de vie.

C'est ici que l'on verra les optimistes ou les pessimistes redeviendront être réalistes.

2018, l'année du Cochon dans l'astrologie chinoise.

Seront requis des qualités de patient, de loyauté, d'honnête, de travailleur, de générosité, de modestie et de force.

Des faiblesses, du fatalisme, de la naïveté, du matérialisme et de la superficialité à mettre dans le programme de ce monde qui change en Cochon... Tout un programme...

Lire la suite

30/12/2017

2017 en douze coups

0.JPGAprès la parodie sexuelle d'un Père Noël, retour à 2017 et à sa rétrospective. Une première année de présidences de Donald Trump et de Macron dans une approches de la population en réciprocité. Un Brexit "Mayday" pour sortir de la CE. Un désir d'indépendance de la Catalogne.

"Une année où la peur a changé de camp pendant laquelle, du jour au lendemain, ce qui était supporté s'éprouve comme insupportable à cause d'un problème de société qui atteint le point de bascule et engendre les révolutions morales avec de rares éclaircies dans la grisaille belge venue de la sphère culturelle.", écrivait Gérald Papy dans l'édito du Vif.

Douze coups du sort sont en transit entre tonnerre, cœur, théâtre, colère, génie, folie, fourrés, poker, blues, grâce, bambou et essai. 

Lire la suite

23/12/2017

Le Père Noël Orgasmique

0.JPG Puisque depuis la semaine dernière, nous sommes tous fous avec l'envie d'avoir envie, cela ne doit pas être très difficile de passer les périodes de fêtes.

Noël m'avait inspirée de manières tellement différentes dans les années précédentes au 2ème ou au 3ème degré.

En 2006,  "Le père Noël n'en a rien à cirer". En 2009, "Décennis horribilis". En 2010, "Chéri, ni parfums, ni or, des terres rares", En 2011, "La solitude, ça n'existe pas" suivi des "Rois Mages en eMages". En 2012, "Une fin en soi" qui rappelait ce grand déballage des Mayas et de leur fin du monde. En 2013, "Le poids du secret" et de ce qui se cache derrière ces héros du passé. En 2014, "Soyons smart, jusqu'au bout des ongles" avec notre modernité. En 2015, "A la croisée des chemins" des Croisades. En 2016, "J'ai honte" d'avoir contribué à la modernité.

0.JPGEncore une fois, il fallait remettre cela de manière différente et pourquoi pas, plus spéciale encore?

Lire la suite

16/12/2017

L'envie d'avoir envie

7.JPGCe dessin de Nicolas Vadot résume bien l'ambiance lors des obsèques de Johnny Halliday dont je parlais, presque par obligation, la semaine dernière.

Après les radios, les télés, voila les magazines qui arrivent sur nos présentoirs et parlent de ses obsèques à Paris et à Saint Bathélémy.

L'hiver nous rend un peu ronchon quand il fait gris, pluvieux...

Parfois cela va jusqu'à une ambiance de saison morte, d'hiver du monde avec des rappels du passé et du présent.

J'en ai eu soupé d'entendre le mot "Johnny", le reste de la semaine.

Lire la suite

02/12/2017

All inclusive

0.JPGNon, ne rêvez pas une nouvelle fois de vos vacances "all inclusive" comme ce titre pourrait le laisser penser.
Quoi, vous ne connaissez pas les dernières nouvelles idées? Des nouvelles pour combattre les stéréotypes sexistes en remaniant l'orthographe de "écriture inclusive" et dont tous les francophones se servent tous les matins au petit déjeuner avec  le miel, le sucre et la confiture dans les conversations des réseaux sociaux.
Cette "affaire" sortie toute droite et toute gauche de quelques cerveaux de personnes de l'Académie française, mérite pourtant un ton parodique et ironique. Cela pourrait aller jusqu'à parler d'un "péril mortel", si son adoption n'allait pas, en principe, faire progresser la cause des femmes.

Lire la suite

21/11/2017

Traits d'Union

0.JPGEinstein aimait l'humour d'après le dernier billet, l'exposition "Trait d'Union. Le vivre ensemble" en dessins de presse, organisée par Plantu, en tant que président de l'association "Cartooning for Peace" à Molenbeek, ajoute une touche...

Dans le cadre prestigieux du château du Karreveld de Molenbeek, bien connue, comment ne pas apprécier.

Kroll et Vadot, vous connaissez déjà sur ce blog. 

Un dessin peut expliciter tout un texte.

L'ancien président François Hollande est passé ce lundi à cette exposition.

Stéréotypes négatifs: Les Italiens sont tous des machos, les Wallons tous des fainéants, les Grecs tous de l'autre bord, les Suisses tous riches, les Arabes tous des voleurs, les Français tous des grandes gueules... tant de préjugés qui ne tiennent pas la route.

Solidarité, dialogue et libertés, égalité, respect et philosophies de vie...

Lire la suite

18/11/2017

Le monde d'Einstein

0.jpg"Albert Einstein (1879-1955), c'est une façon d'être, de penser et de créer sans pareil. Il a mené avec une ardeur et une obstination tranquilles son enquête sur l'Univers, et permis de fonder une véritable cosmologie scientifique. 

Le 25 décembre 1915, il sortait sa théorie de la relativité générale qui disait que la gravitation agissant sur un corps n'est qu'un effet de la déformation de la géométrie de l'endroit où se trouve le corps puisque la courbe de l'espace-temps le met en mouvement et lui déforme la géométrie.

Étienne Klein parlait ainsi d'Einstein dans son livre "Le pays qu'habitait Albert Einstein".

Une invitation à faire quelques pas en compagnie de ce géant de la physique, à la trajectoire atypique, cet humaniste était conscient des dangers et des bouleversements qui menacent l'Europe à la veille de la Seconde Guerre mondiale.
En juxtaposition, à la manière d'un portrait cubiste, différents points de vue entrecroisent les fragments de vie et les découvertes scientifiques et tentent de mettre au jour la façon si singulière dont Einstein posait les problèmes.

Étienne Klein parlait d'Einstein  en 2016 dans un exposé d'une heure des théories, de la personnalité de Einstein et de ses "secrets de fabrication" qu'il serait intéressant de suivre jusqu'au bout.

Lire la suite

28/10/2017

Le lien entre 'Je t'aime' et 'moi non plus'

0.JPGJ'écoutais récemment cette chanson "Je t'aime, moi non plus" sur radio Nostalgie.

Wiki nous raconte l'histoire de cette chanson célèbre: 

"Fin 1967, Brigitte Bardot demande à Serge Gainsbourg de lui écrire « la plus belle chanson d'amour qu'il puisse imaginer ».

Il l'écrit en une seule nuit.

Lors de sa sortie à la radio, la chanson fait scandale.

Gunter Sachs,  mari de Brigitte, jaloux, les menace de poursuites en justice. Plus d'autres diffusions et rupture sentimentale entre Brigitte et Serge qui voulait en faire un tube.

Serge, frustré de l'interdiction demande à sa nouvelle conquête, Jane Birkin d'interpréter la chanson avec lui, une octave plus haut, mêlée aux soupirs explicites pour y apporter une teinte d'innocence dévoyée.

Le disque sort en 1969 avec la mention « Interdit aux moins de 21 ans ». 

Mention qui ajoute à l'attirance  du public et en fera un tube.

Lire la suite

15/10/2017

Tous otages de notre mobilité

6.JPGCette semaine, trois événements se sont télescopés pour augmenter le temps et le stress.

Le viaduc Herrmann-Debroux relie la Wallonie à Bruxelles par l'autoroute et donnait tout à coup des signes de faiblesse. Celle-ci demandait une révision de sa structure en catastrophe planifiée sur 5 jours.

Une grève générale des transports était planifiée pour mardi.

Le Premier ministre, Charles Michel, avait son discours d'entrée devant La Chambre.

Nous sommes tous otages de notre besoin de mobilité. Quelle soit en "Mobilité contrôlée", "super contrôlée", "en douceur" ou même "numérique". Rien ne semble le résoudre de manière drastique et définitive à Bruxelles.

Lire la suite

30/09/2017

C'est la fête aux désaccords...

0.JPGLe 27 septembre, c'était, une nouvelle fois, la fête de la Communauté Wallonie-Bruxelles.

Cette année, un parfum particulier de crises sournoises s'en dégage avec des grincements de dents dans une entente forcée.

Il faut une opposition à toutes idéologies.

J'écrivais récemment "Réussir ses échecs"

Alors, il faut faire contre mauvaise fortune bon cœur, selon la formule consacrée.

En 2010, cette fête de la Communauté française, je l'avais baptisée dans "La fête du surréalisme".

Je remettais le couvert en 2011 avec "Communauté mixtes en fête" avec une question: "N'est-ce pas une preuve que ça marche dans la durée?"

Voyons les différentes manières d'y arriver...

Lire la suite

16/09/2017

Réussir ses échecs

0.JPGRéussir ses échecs, c'est corriger ses erreurs et ses manquements.

Résilience après une attaque terroriste. Résilience à la suite d'un ratage de la politique. Résilience pour un enseignement inadapté...

Tout change, tout surprend parce que cela ne s'est pas produit avant dans un monde mondialisé. Puisque rien ne va plus, il faut tout réformer quand le climat est délétère.

Lire la suite

26/08/2017

Ça y est soixante-dix, enfin presque...

0.JPGCompter en français, pour une fois, cela m'arrange. En prononçant soixante-dix plutôt que le "septante" à la belge, la pilule semble plus légère...

A mon âge, on ne parvient plus à faire des additions, mais on devient expert en soustraction...

Soixante-dix ans avant, cela fait remonter le temps à ma naissance en l'année 1947.

De cette naissance, je pensais en parler de manière très sérieuse.

Mais je l’avais déjà fait sous le titre "Vieillir en douce", il y a cinq ans.

J'avais aussi parlé du petit qui venait de Pluton.

Mais, suites aux événements récents, il me semblait amusant d'écrire autre chose...

Lire la suite

29/07/2017

La gouvernance augmentée

0.JPGIl y a quinze jours, un billet intitulé "Psychose" mettait en évidence le pourquoi d'un désaccord dans une histoire de "Vilain Petit Canard de gauche".

Deuxième volet de cette psychose du refus de concertation équilibrée entre des mouvements opposés et qui, pourtant, pourrait être complémentaires quand ils sont dirigés vers un meilleur pour tous.

En Belgique, nous avons eu un "Anti-Vilain Petit Canard de gauche" en la personne de Benoit Lutgen qui, le 19 juin, a créé une crise, en retirant la prise de la confiance accordée aux gouvernements Bruxellois, Wallon et de la Communauté française à la suite de différents scandales au sein du Parti socialiste.

Un conclave a commencé avec les différents partis en présence au niveau régional en Wallonie et à Bruxelles pour chercher une meilleure gouvernance. 

Un Vif récent titrait "En marche arrive chez nous".

La valeur attend encore moins le nombre des années quand l'expérience est en perte d'efficacité et devenue obsolète avant sa date de péremption.

Alors, il faut trouver autre chose...

On parle de plus en plus de "l'Homme augmenté".

Pourquoi pas une gouvernance augmentée dans le monde de la modernité et de la science fiction?

Lire la suite

15/07/2017

Psychose

4.JPGLe terme de « psychose » a une utilisation très variée et peut désigner toute expérience délirante ou aberrante exprimée dans les mécanismes complexes et catatoniques de la schizophrénie et du trouble bipolaire.

Comment devrait fonctionner une bonne démocratie?

Limiter la démocratie aux élections cacherait souvent les gouvernances bananières ou dictatoriales avec des pouvoirs rassemblés par une minorité et tronqués pour la masse.

Le fédéralisme "à la belge" a tenté de résoudre la différence majeure entre le nord du pays en gardant quelques rennes de compétences au niveau du pays, majoritairement libéral et le sud, majoritairement socialiste.

Lire la suite

01/07/2017

Création du monde dans un Big Bang, mais encore...

0.jpgDécidément, chez "Science & Vie", on cogite ferme pour savoir d'où on vient et où on va. 

Le magazine titille le sujet de manière la plus vulgarisatrice possible.

Enfin, il l'espère...

En décembre 2016, un exemplaire remontait aux premières secondes après le Big Bang pour expliquer  le "Pourquoi le monde existe?". 

Au Japon, une expérience T2K était sensée répondre à cette question.

En fait, la question du cosmos est parfois plus très terre-à-terre qu'on l'espère...

Alors, la naissance de l'univers, qu'on situe à l'instant 0, il y a 13,8 milliards d'années et dont on reçoit les images avec effet retard, devient très proche.

Suivons un guide imaginaire, astrophysicien de son état, qui n'espérait pas que Vénus tourne tout en sucette...

Lire la suite

17/06/2017

Tôt, tard ou jamais ?

0.jpgLa vidéo contenue dans le billet de la semaine dernière racontait la vie de Gala, égérie de Salvator Dali.

Il y était dit qu'elle a eu une fille, Cécile d'un premier mariage avec Paul Eluard.

Gala l'a délaissé toute sa vie  en contradiction avec un mariage religieux traditionnel.

Mais pour Gala, la vie continue et la distance avec sa fille lui parait naturelle puisqu'elle voulait rester maître de sa vie même si cela peut être étonnant.

La tradition veut que la femme ait une fibre maternelle apprise toute jeune en jouant avec une poupée dans les bras.

Faut-il que la femme ait des enfants très tôt ou très tard?

La période de vie pendant laquelle, une femme peut enfanter est limitée et cela explique que les hommes prennent souvent des femmes beaucoup plus jeunes... si pas trop jeunes.

Le couple présidentiel Macron a fait jaser dans la presse à cause de cette inversion de conception.

Il est en partie le cas du couple que faisait Salvator et Gala Dali.

Le carré Vadot présentait des événements de la semaine avec une citation générale: "C'est moi, en mieux". 

Un enfant est-il une version meilleure de soi-même?

Lire la suite

03/06/2017

Des machines pour changer de vie?

0.jpgDernièrement, L'Echo invitait ses lecteurs à la rencontre des pionniers belges qui préparent notre futur.

Les chercheurs ne cessent d’"augmenter" l’être humain, d’améliorer ses performances, de prévenir ses maladies et, partant de là, de dépasser les limites liées à sa propre nature.

Ayant fait partie de ce qu'on appelle aujourd'hui, le "numérique" pendant des années du temps où cela s'appelait encore "informatique", j'ai "pondu" quelques billets parfois critiques sur se blog, qui en donnaient des côtés parfois positifs et parfois négatifs.

Si Descartes avait tout faux en disant que le corps est né divin et donc parfait, dans la bagarre que se livre l'évolution, certains points du monde du vivant ont progressé et d'autres régressé en arrivant au stade de l'homme.

Fan de nouveautés de la technologie dans le passé, j'observais l'évolution du numérique en pointant parfois des pertes de fonctionnalités qui existaient dans une version précédente d'un logiciel mais qui avaient disparues dans une nouvelle.

Pas de triomphalismes, donc.

Un hold-up de la Raison?

Oui et non...

Lire la suite

20/05/2017

Les Galeries royales St-Hubert ont 170 ans

0.jpgLes Galeries Royales Saint-Hubert ont fêté leurs 170 ans, avec, le soir, un jeu de lumières et le son de la Rhapsodie hongroise de Liszt.

Les galeries de la Reine, du Roi et des Princes sont l'oeuvre de l'architecte Jean-Pierre Cluysenaar, inaugurées le 20 juin 1847 par le roi Léopold Ier. 

A 26 ans, il s'attache à ce projet très ambitieux d'ériger en plein cœur de Bruxelles, deux galeries monumentales, entièrement recouvertes d'une verrière.

Sans en faire un jeu formel, il choisit le style le mieux vétuste adapté au programme qui lui est imposé.

Ne faudrait-il pas un nouvel architecte tel que lui aujourd'hui pour relancer la ville auprès des touristes au programme imposé par un de nos bourgmestres géniaux? 

Lire la suite

13/05/2017

L'humour est un sujet trop sérieux pour le plier

0.jpgCette semaine, j'écoutais dans ma voiture Florence Pire alias Daisy Croquette, interrogée au sujet de sa profession "humoriste au travail" consistant à redonner le rire dans les entreprises. 

"Ce qui m'intéresse, c'est l'entreprise souriante... L'humour au travail, c'est sérieux?"

Lire la suite