Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2017

Réussir ses échecs

0.JPGRéussir ses échecs, c'est corriger ses erreurs et ses manquements.

Résilience après une attaque terroriste. Résilience à la suite d'un ratage de la politique. Résilience pour un enseignement inadapté...

Tout change, tout surprend parce que cela ne s'est pas produit avant dans un monde mondialisé. Puisque rien ne va plus, il faut tout réformer.

Lire la suite

26/08/2017

Ça y est soixante-dix, enfin presque...

0.JPGCompter en français, pour une fois, cela m'arrange. En prononçant soixante-dix plutôt que le "septante" à la belge, la pilule semble plus légère...

A mon âge, on ne parvient plus à faire des additions, mais on devient expert en soustraction...

Soixante-dix ans avant, cela fait remonter le temps à ma naissance en l'année 1947.

De cette naissance, je pensais en parler de manière très sérieuse.

Mais je l’avais déjà fait sous le titre "Vieillir en douce", il y a cinq ans.

J'avais aussi parlé du petit qui venait de Pluton.

Mais, suites aux événements récents, il me semblait amusant d'écrire autre chose...

Lire la suite

29/07/2017

La gouvernance augmentée

0.JPGIl y a quinze jours, un billet intitulé "Psychose" mettait en évidence le pourquoi d'un désaccord dans une histoire de "Vilain Petit Canard de gauche".

Deuxième volet de cette psychose du refus de concertation équilibrée entre des mouvements opposés et qui, pourtant, pourrait être complémentaires quand ils sont dirigés vers un meilleur pour tous.

En Belgique, nous avons eu un "Anti-Vilain Petit Canard de gauche" en la personne de Benoit Lutgen qui, le 19 juin, a créé une crise, en retirant la prise de la confiance accordée aux gouvernements Bruxellois, Wallon et de la Communauté française à la suite de différents scandales au sein du Parti socialiste.

Un conclave a commencé avec les différents partis en présence au niveau régional en Wallonie et à Bruxelles pour chercher une meilleure gouvernance. 

Un Vif récent titrait "En marche arrive chez nous".

La valeur attend encore moins le nombre des années quand l'expérience est en perte d'efficacité et devenue obsolète avant sa date de péremption.

Alors, il faut trouver autre chose...

On parle de plus en plus de "l'Homme augmenté".

Pourquoi pas une gouvernance augmentée dans le monde de la modernité et de la science fiction?

Lire la suite

15/07/2017

Psychose

4.JPGLe terme de « psychose » a une utilisation très variée et peut désigner toute expérience délirante ou aberrante exprimée dans les mécanismes complexes et catatoniques de la schizophrénie et du trouble bipolaire.

Comment devrait fonctionner une bonne démocratie?

Limiter la démocratie aux élections cacherait souvent les gouvernances bananières ou dictatoriales avec des pouvoirs rassemblés par une minorité et tronqués pour la masse.

Le fédéralisme "à la belge" a tenté de résoudre la différence majeure entre le nord du pays en gardant quelques rennes de compétences au niveau du pays, majoritairement libéral et le sud, majoritairement socialiste.

Lire la suite

01/07/2017

Création du monde dans un Big Bang, mais encore...

0.jpgDécidément, chez "Science & Vie", on cogite ferme pour savoir d'où on vient et où on va. 

Le magazine titille le sujet de manière la plus vulgarisatrice possible.

Enfin, il l'espère...

En décembre 2016, un exemplaire remontait aux premières secondes après le Big Bang pour expliquer  le "Pourquoi le monde existe?". 

Au Japon, une expérience T2K était sensée répondre à cette question.

En fait, la question du cosmos est parfois plus très terre-à-terre qu'on l'espère...

Alors, la naissance de l'univers, qu'on situe à l'instant 0, il y a 13,8 milliards d'années et dont on reçoit les images avec effet retard, devient très proche.

Suivons un guide imaginaire, astrophysicien de son état, qui n'espérait pas que Vénus tourne tout en sucette...

Lire la suite

17/06/2017

Tôt, tard ou jamais ?

0.jpgLa vidéo contenue dans le billet de la semaine dernière racontait la vie de Gala, égérie de Salvator Dali.

Il y était dit qu'elle a eu une fille, Cécile d'un premier mariage avec Paul Eluard.

Gala l'a délaissé toute sa vie  en contradiction avec un mariage religieux traditionnel.

Mais pour Gala, la vie continue et la distance avec sa fille lui parait naturelle puisqu'elle voulait rester maître de sa vie même si cela peut être étonnant.

La tradition veut que la femme ait une fibre maternelle apprise toute jeune en jouant avec une poupée dans les bras.

Faut-il que la femme ait des enfants très tôt ou très tard?

La période de vie pendant laquelle, une femme peut enfanter est limitée et cela explique que les hommes prennent souvent des femmes beaucoup plus jeunes... si pas trop jeunes.

Le couple présidentiel Macron a fait jaser dans la presse à cause de cette inversion de conception.

Il est en partie le cas du couple que faisait Salvator et Gala Dali.

Le carré Vadot présentait des événements de la semaine avec une citation générale: "C'est moi, en mieux". 

Un enfant est-il une version meilleure de soi-même?

Lire la suite

03/06/2017

Des machines pour changer de vie?

0.jpgDernièrement, L'Echo invitait ses lecteurs à la rencontre des pionniers belges qui préparent notre futur.

Les chercheurs ne cessent d’"augmenter" l’être humain, d’améliorer ses performances, de prévenir ses maladies et, partant de là, de dépasser les limites liées à sa propre nature.

Ayant fait partie de ce qu'on appelle aujourd'hui, le "numérique" pendant des années du temps où cela s'appelait encore "informatique", j'ai "pondu" quelques billets parfois critiques sur se blog, qui en donnaient des côtés parfois positifs et parfois négatifs.

Si Descartes avait tout faux en disant que le corps est né divin et donc parfait, dans la bagarre que se livre l'évolution, certains points du monde du vivant ont progressé et d'autres régressé en arrivant au stade de l'homme.

Fan de nouveautés de la technologie dans le passé, j'observais l'évolution du numérique en pointant parfois des pertes de fonctionnalités qui existaient dans une version précédente d'un logiciel mais qui avaient disparues dans une nouvelle.

Pas de triomphalismes, donc.

Un hold-up de la Raison?

Oui et non...

Lire la suite

20/05/2017

Les Galeries royales St-Hubert ont 170 ans

0.jpgLes Galeries Royales Saint-Hubert ont fêté leurs 170 ans, avec, le soir, un jeu de lumières et le son de la Rhapsodie hongroise de Liszt.

Les galeries de la Reine, du Roi et des Princes sont l'oeuvre de l'architecte Jean-Pierre Cluysenaar, inaugurées le 20 juin 1847 par le roi Léopold Ier. 

A 26 ans, il s'attache à ce projet très ambitieux d'ériger en plein cœur de Bruxelles, deux galeries monumentales, entièrement recouvertes d'une verrière.

Sans en faire un jeu formel, il choisit le style le mieux vétuste adapté au programme qui lui est imposé.

Ne faudrait-il pas un nouvel architecte tel que lui aujourd'hui pour relancer la ville auprès des touristes au programme imposé par un de nos bourgmestres géniaux? 

Lire la suite

13/05/2017

L'humour est un sujet trop sérieux pour le plier

0.jpgCette semaine, j'écoutais dans ma voiture Florence Pire alias Daisy Croquette, interrogée au sujet de sa profession "humoriste au travail" consistant à redonner le rire dans les entreprises. 

"Ce qui m'intéresse, c'est l'entreprise souriante... L'humour au travail, c'est sérieux?"

Lire la suite

06/05/2017

Un coup de barre 'phygital' et ça repart...

2.jpg"Tu viens pas me faire la leçon avec ton libéralisme à deux balles", une  remarque choc d'un interlocuteur qui m'avait bien fait beaucoup sourire alors qu'il voulait parler des élections "spectaculaire" françaises. 

Y en a marre de parler de ces élections qui ne sont pas les nôtres.

"Cela a assez continué à rester durer", comme on dit chez nous.

Il y a longtemps, Pierre Dac se posait la question de savoir "Comment mettre de l'argent de coté pour l'avoir devant soi, alors que paradoxalement c'est une façon comme une autre d'assurer ses arrières?".  

Que faire de ce putain de cash?

 

Lire la suite

26/04/2017

Le printemps pour passer de l'avant et changer l'après

24.jpgSamedi dernier, j'écrivais "Irrésistible printemps". Le printemps, c'est la saison du renouveau, la période pendant laquelle tout renaît de ses cendres, du grand nettoyage, du rappel des écuries d'Augias du passé qu'il faut rectifier. 

C'est irrésistible d'y voir un moment de bilans...

Cette semaine, la Première se remettait en question. On y était sensé tout changer pour que tout reste comme avant et ne pas trop effrayer les auditeurs. Un nouvel interviewer des hommes politiques prenait le challenge de Bertand Henne qui avait parfaitement fait son travail pendant près de huit ans.

Je suis retourné à cette époque. J'ai transmis un texte écrit au début 2010, "L'avant d'après". Je l'ai relu et rien ne semblait être bouleversé sinon en surface avec d'autres acteurs, des "actings" et des joueurs à l'escarpolette. 

Sortir de vieilles histoires sous forme de caricatures impartiales pour rendre rendre ces souvenirs humoristiques avec Kroll du côté belge, une fois...

C'est l'un des buts de ce billet intermédiaire aux autres... 

Lire la suite

15/04/2017

Uchronie d'un quinquennat pour rien?

3.jpg

Il y a un an, je parlais du passage de la démocratie représentative à la démocratie participative.

A la veille du grand scrutin en France, un poisson d'avril et une révision de ce qu'est l'Europe via son histoire, me paraissaient les plus adéquats.

Eric Zemmour a écrit "Un quinquennat pour rien" en parlant du mandat présidentiel de François Hollande.

En serait-il autrement avec un autre président, un autre système de gestion de la société ... en remontant le temps? Peut-être...

Lire la suite

01/04/2017

La macronite aiguë, une maladie ou un remède?

0.jpgEn Europe, on a commencé l'année des élections par les Pays Bas.

En France, la campagne était déjà bien lancée avec un suspense insoutenable sous forme de feuilleton à rebondissements dont l'inspecteur Bourrel aurait aimé décrire la finale dans ses "Cinq dernières minutes".

Onze candidats en finale avaient rassemblé 500 signatures de soutien pour se présenter. Le 20 mars, premier débat organisé par TF1 avec les cinq premiers finalistes pour exprimer leurs différences: Melenchon, Hamon, Macron, Fillon, Le Pen. Les six autres candidats restaient dans l'antichambre: Dupont-Aignan, Arthaud, Poutou, Cheminade, Lassalle et Asselineau. Tout cela orchestré par la pub bien fournie de TF1. 

Un candidat de moins qu'en 2012.

La gauche divisée a élu son champion Benoit Hamon.

Le champion de droite, François Fillon qui chute dans les plis du tapis de l'histoire.

Dernière ligne droite qui va se terminer par un président tout beau, tout neuf.

Un président "anormal" qui changera celui d'avant dit "normal".

Lire la suite

18/02/2017

Le bien et le mal, une question branchée?

0.jpgA notre époque de tourments, d'oppositions, de radicalisme, dans lesquels les populations du monde essayent de se retrouver pour s'y intégrer vaille que vaille, se poser la question, "Le bien et le mal, qu'est-ce que c'est?" ne serait pas fortuit.

Question idiote pour les plus religieux d'entre nous. Eux pour qui la loi de Dieu rime souvent avec interdits, ils se réparent leur écarts par des actes de contrition. 

La dualité du bien et du mal, j'avoue, je m'y perd avec mon éducation qui n'a rien à voir avec l'éducation judéo-chrétienne et qu'on nommerait plutôt de matérialiste.

Ma première réaction est de constater que ce qui un bien pour quelqu'un et qui est récompensé par une obole pour cela, sera considéré comme un mal par quelqu'un d'autre qui espérait la récompense pour lui-même.

Les fameuses sucettes à l'anis comblent les uns, une nomination plus élevée sur l'échelle de "Riche terre" de la hiérarchie comblent les autres. 

Essayons d'expliquer la différence des deux approches par des données historiques qui font partie du Hors-Série du Le Point avant d'aller plus loin par le côté matérialiste.

Lire la suite

28/01/2017

Une tornade éthique wallonne?

"J'en ai marre des parvenus". Une phrase qui a douze ans d'âge. Une phrase qui venait à la suite des scandales des dirigeants carolos.

«J'en ai marre des parvenus. Il n'y a pas de place pour les parvenus au Parti socialiste», a-t-il lancé sur un ton sans équivoque. Il a mis en garde non seulement ceux qui abusent de leur mandat pour en tirer des avantages disproportionnés, mais aussi ceux qui ne suivraient pas la ligne d'ouverture et de culture du débat voulue par le Parti socialiste.

«Vous avez entendu comme moi ces quelques mandataires socialistes qui disent que l'ouverture, c'est inutile et qu'on est mieux entre nous. Ou ceux qui disent que la participation, la culture du débat, c'est une perte de temps parce que nous, on sait bien ce qui est bon pour le peuple. Même s'ils sont portés par peu de socialistes, ces discours-là, nous devons les combattre. Non seulement ceux qui les tiennent n'ont rien compris à ce que signifie le socialisme contemporain, mais ils mériteraient que l'on s'en sépare.

Une phrase qui résonne comme un avertissement", terminait l'article de l'époque.

[Dernier épisode d'un triptyque dont les deux premiers étaient (Liberté, égalité, identité), (Au rythme d'Algo)]

Lire la suite

14/01/2017

Liberté, égalité, identité

Nous sommes deux ans après les attentats de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015.

0.jpg"2017, enfin le bout du tunnel" avec un canon, sur la page de garde du dernier Charlie.

L'édito du journal écrit: "Mettre ce 7 janvier à part pour en comprendre la spécificité laisserait la désagréable impression de lui réserver un traitement de faveur alors qu'il y a  d'autres attentats terroristes.

Pour éviter cet écueil impardonnable, il s'est docilement laissé ranger sur les étagères des souvenirs pénibles...

Lire la suite

07/01/2017

Mes papas viennent de Mars, mes mamans de Vénus et moi de Pluton

0.jpgIl y a un an, le 2 janvier mourait Michel Delpech d'une maladie qui le terrorisait depuis plusieurs années.

Delpech, un homme qui a sa vie en chansons.

Ce billet est écrit en son hommage.

Il avait écrit une chanson émouvante "Les divorcés" qui racontait une séparation dans la vie d'un couple.

Sa fille, il l'appelait Stéphanie.

Personne n'a pris la relève et demandé à un enfant d'un couple de parents séparés, ce qu'il en pensait d'une telle séparation. La situation de familles recomposées est devenue très courante. Si au départ, cette séparation peut être déchirante, cela peut devenir si pas réjouissante, avoir aussi des compensassions. J'avais 6 ans à l'époque. J'en ai dix aujourd'hui. J'ai penser t'envoyer mes vœux à toi, Stéphanie... J'ai préféré t'envoyer cette lettre ouverte.

Papa vient de Mars et maman de Vénus, est-il dit.

Et moi, Nicolas, d'où étais-je venu?

D'où est ce que je venais dans un tel scénario?

Et si j'étais venu de Pluton?

Lire la suite

24/12/2016

J'ai honte

3.jpgNous sommes au réveillon de Noël. Il y a quelques années, j'écrivais à cette occasion "Une fin en soi', "Les Rois Mages en eMage", "La solitude, ça n'existe pas", "Le Père Noël n'en a rien à cirer".

Tout y était dit et je ne vais pas y ajouter une nouvelle couche.

Noël est une fête de famille pendant laquelle la trêve des confiseurs commence dans une période généralement passée au repos. 

Je vais y ajouter trois voies parallèles: l'amitié, l'économie de la contribution et la polémique. 

Pas de clichés. Seulement des chansons pour adoucir parce qu'on dit que la musique adoucit les mœurs.

Ce sera peut-être une manière plus originale de souhaiter "Bonnes fêtes de Noël". 

Lire la suite

10/12/2016

Plaisirs d'hiver à la portugaise

0.jpgMemories: In 2014, we were on holidays in Portugal at Cascais.

On the 18th of Septembre, we were going to Lisabon.

On the 23th, to Sintra.

In both cases, the same guide was leading us.

At this time, 36 years old, she had an incredible optimisme to share. 

Her name, Mihaelia. She was speaking french, but knowing the difficulty to write in french, we decided to communicate in english. 

Lire la suite

12/11/2016

Des choses qu'on doit savoir à propos du chien

Après un billet sur l'élection de Donald Trump, j'ai trouvé ce billet que je soumets à votre expérience de détenteur d'un chien. Le chien est souvent le reflet de nous-mêmes. 

1.jpg

Lire la suite