Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2019

Pousse café

0.JPGHier, j'écrivais à Nicolas Vadot, pour exprimer mon étonnement d'avoir créé une polémique à la suite de mon dernier billet sur l'armistice qui vu le genre d'événement n'aurait pas dû en faire partie.

- Nicolas, je ne sais si tes dessins créent des polémiques?

- On est en débat ce soir, Kroll, DuBus, Sondron, Oli et moi, sur LN24 à 20 h.

Lire la suite

11/11/2019

Crises et nostalgies en paix

0.JPGAujourd'hui, on commémore le 101 anniversaire de la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918), signée le 11 novembre 1918 à 5 h 15 de la victoire des Alliés et de la défaite totale de l'Allemagne, mais il ne s'agit pas d'une capitulation au sens propre.

En dehors de ces années en base dix, on essaye d'oublier avec le temps qui passe avec ses crises larvées et parfois des nostalgies à la reconstruction qui n'est pas perdue pour tout le monde.

Lire la suite

02/11/2019

L'happycratie: le bonheur jusqu'à la nausée

0.JPGDernièrement, je recevais un email d'un lecteur qui me proposait de parler de cet article: Happycratie : Le bonheur, ad nauseam ?

"Méfions-nous des apôtres du bonheur car l'industrie de la psychologie positive a pris le contrôle de nos vies", écrit Eva Illouz dans son livre.

D'après cette sociologue, le bonheur serait une sorte de marchandise émotionnelle qui appartiendrait au néo-libéralisme  dans lequel il faudrait toujours réussir pour exister et donc, être une autre forme manipulation.

La semaine dernière, le VIF m'a apporté des idées à y ajouter qui allaient compléter ce billet.

Mon dernier article "La vérité, si je le veux ou si je le peux" répondait déjà partiellement et le titre que j'adoptais pour la vérité peut tout aussi bien être utilisé "Si je le veux ou si je le peux" pour le bonheur.

Le bonheur, on ne pourra jamais le forcer chez quelqu'un d'autre et quelqu'un d'autre ne pourra jamais l'introduire en soi.

On ne pourra jamais modéliser l'Homo dans sa globalité.

Lire la suite

25/10/2019

La vérité, si je veux ou si je peux?

0.JPGA ajouter à "Ça craint chez les humains", et à la peur du changement découverte dans les commentaires, une peur plus insidieuse: la peur des mensonges et des "fake news" servies à tous les repas qui sont utilisés dans la propagande.
Une étude publiée par les chercheurs de l’Université d’Oxford révèle que près de 70 pays ont eu recours à des campagnes de désinformation coordonnées sur les médias sociaux pour manipuler l’opinion publique.
L’année dernière, ils n’avaient été « que » 48 à employer ces pratiques.  Cela signifie que cette tendance est en plein essor.
Mais que faire, ne plus rien croire?

Lire la suite

18/10/2019

Ça craint chez les humains

0.JPGLe mensuel "Psychologies" et de l'hebdomadaire "Télépro" parlent tous deux de la peur sous un angle différent.

Nous vivons une époque très troublée et voir dans les magasins, tout ce qui sort pour les enfants à l'occasion de Halloween, fait plutôt sourire que peur...

Ce n'est pas, ce vendredi soir, quand Joséphine, joue à l'ange gardien et à la chasse aux démons, à l'occasion de Halloween, qui va régler les problèmes de la peur...   

Pourtant, qui sait...

Lire la suite

27/09/2019

Langue belge sauce Madère

0.JPGUn deal win-win à la suite du billet "Sauce Madère"?

La vie du voyageur d'occasion semble encore plus aléatoire qu'il y a onze ans en perpétuel changement.

Cette fois, que vais-je raconter à son sujet?

Avec le fond, pas de problème, mais sous quelle forme le présenter?

Pourquoi pas en utilisant des expressions françaises de Belgique avec un Madérien qui parle en globish?

Lire la suite

02/08/2019

Les bienfaits de l'indépendance d'esprit et d'action

0.JPGLa semaine dernière,  ce billet rendait hommage à Robert Wangermée  qui disparaissait à l'age de 98 ans .

Dans sa vie, il avait garder l'indépendance de ses opinions.

L'indépendance d'esprit et d'action est devenue très difficile.

 Les communications se font de plus en plus par l'intermédiaire des réseaux sociaux.

Nous sommes entrés dans l'ère Trump, dans l'époque des tweets et des "J'aime".

Alors j'explique, je confirme et signe, le carcan de nos dépendances et de nos croyances...

Lire la suite

23/07/2019

Tendances et indépendance

0.JPG"Le plus" de Matin première parlait de Robert Wangermée  qui disparaissait à l'age de 98 ans ce lundi.

Ce qu'en dit la RTBF pour le présenter est éloquent sur ce qu'a été sa manière de penser "philosophiquement" à ne pas croire "religieusement"  ce que chacun pourrait en direpodcastpodcast.

Ancien administrateur de la RTBF, il a incarné les bouleversements institutionnels du secteur audiovisuel en Belgique.

Docteur en Philosophie et Lettres de l’Université Libre de Bruxelles et professeur honoraire, il y crée le Centre d’Études de Sociologie de la Musique, devient Critique de l’Académie royale de Belgique, fait carrière dans l’audiovisuel, intègre en 1946 l’Institut National de Radiodiffusion (INR, future RTBF) où il devient directeur du service musical en 1953 en créant le "troisième programme radio", spécialisé dans la musique classique (aujourd’hui Musiq’3) et est choisi comme l'un des Cent Wallons du siècle par l'institut Jules Destrée en 1995".

Un sérieux pédigrée pourrait on dire...

Sa disparition me donne l'occasion de revenir sur ce qui est dit ou non dit sur cette antenne et dont le dernier billet philosophique et intimiste "Tout cela au nom de Darwin" ébauchait.

Lire la suite

07/07/2019

Etre élu par qui et pourquoi?

0.JPGAprès des tractations qui se sont éternisées la semaine dernière pour désigner les patrons au niveau de l'Europe, la question reste "Être élu par qui et pour quoi faire?

Ce furent des personnalités qui ont dû faire des compromis dans un marchandage pour résoudre la quadrature du cercle pour chercher à contenter tous les membres européens par une parité sexuelle dans une Europe qui n'a pas les mêmes directions de vue et de potentiels aux options disparates à comment réaliser les projets financièrement, politiquement et idéologiquement.

Lire la suite

07/06/2019

Collapser le passé

0.JPGLe S&V du mois commence dans son article "Théorie de l'effondrement" par ce préambule: "Crises climatique, énergétique, écologique, politique... Autant de signes d'un déclin de nos sociétés, voire de leur effondrement ? Certains y croient. Mais est-ce si sûr ? Comment s'effondre exactement un monde ? C'est pour répondre à cette question que des scientifiques ont ouvert un nouveau champ de recherche : la collapsologie. Leur outil : la modélisation des civilisations aujourd'hui disparues, telles les Mayas. Leur objectif : établir les vraies lois de l'effondrement des sociétés et les confronter à notre situation actuelle".

Il y a un semaine, on apprenait le décès du philosophe Michel Serres à 88 ans. Il avait écrit "C'était mieux avant".

Une occasion pour extrapoler sa philosophie et faire revenir quelques souvenirs déjà traités sur ce blog et sur le temps qui passe sans être trop bancal.

Lire la suite

19/04/2019

L'immortalité pour objectif final

0.JPGBillet qui avait été pensé, il y a quelques semaines et qui a eu un dénouement inattendu. Il avait débuté lors de l'annonce qu'à la Grande Halle de la Villette de Paris accueillait la fantastique exposition "Toutankhamon, le trésor du Pharaon".  On y remonte le temps avec le concours du Grand Égyptien Museum, celui du Ministère des Antiquités Égyptiennes et du Musée du Louvre. Cette exposition se veut immersive, réunissant plus de 150 objets originaux tirés directement du tombeau de Toutankhamon. L'expo célèbre ainsi le centenaire de la découverte du tombeau royal dans la Vallée des rois par Howard Carter en 1922.
L'exposition revenait de Los Angeles et repartira pour Londres après septembre pour enfin, sans plus jamais ressortir, regagner Le Caire au nouveau Egyptian Museum qui présentera 100.000 œuvres avec une taille double du musée du Louvre.
La fête chrétienne de Pâques commémore la résurrection de Jésus.
La Pâques  juive célèbre la marche du désert du Sinaï par le peuple juif qui s'est défait de ses chaînes pour rejoindre la terre promise après un désagréable séjour comme esclaves en Égypte.
Tout s'intègre dans ces histoires avec l'immortalité comme point de ralliement sacré.

Lire la suite

02/03/2019

Les infidélités de notre mémoire

0.JPG"Je me souviens donc je me trompe", le titre d'un documentaire de ARTE. Notre mémoire stocke au fur et à mesure empiriquement les éléments de notre vécu. Influençable, elle nous joue en réalité des tours en permanence. Des chocs physiques ou psychiques ne cessent d'altérer nos souvenirs proches ou lointains.

Dès 1974, Elizabeth Loftus a mis en lumière ce qu'elle appelle le syndrome des faux souvenirs. Reconstruits à partir de récits à posteriori, nos réminiscences sont suspectes, surtout celles de la petite enfance. 

Lire la suite

23/02/2019

Les stratégies différentes des intelligences

0.JPGLa semaine dernière, je suis aller par deux fois à la Foire du Livre de Bruxelles. Je n'y vais plus pour lire les livres, ce que je fais en dehors d'elle mais pour assister à des conférences et des rencontres.
Samedi, dans le "Théâtre des mots", j'assistais à  une présentation d'une heure sur les difficultés de la langue française au niveau de son orthographe.
Dimanche, ce fut d'abord la présentation des techniques de l'interprétation de l'actualité par Nicolas Vadot pour ses dessins que je reprends dans chacun des mes articles, qui les complètent harmonieusement. Ensuite, ce fut la présentation de l'Intelligence Artificielle présentée par deux interlocuteurs, David Gruson et Laurent Alexandre.

Lire la suite

16/02/2019

L'esprit de compétition, privilège ou contrainte?

0.JPGIl y eu la Cérémonie des Magritte du cinéma belge, les Grammy Awards, les Césars, les Oscars, les victoires de la musique classique...
J'arrête là... toutes une séries de compétitions et de récompenses. Alors, la question m'est venue est-ce qu'il faut avoir un esprit de compétition pour exister ou une contrainte à vouloir se comparer avec les autres?
Le prix, le trophée, mis bien en bien évidence sur une armoire, chargerait-il définitivement la vie ou n'est-ce qu'une étape passagère pour devenir en finale une contrainte d'être toujours meilleur?
Une enquête lancée et c'est avec un instant entre Jannin et Liberski que les réponses me reviennent...

Triste nouvelle ce vendredi soir: la mort de mon copain Alain à qui je dédie ce billet (*).

Lire la suite

19/01/2019

Si tu déclines, clive et ça ira... enfin, peut-être

0.JPGNous sommes en campagne électorale. Les partis se mettent en ordre de marche. Il faut donc cliver pour exister.

"Il faut nettoyer les écuries d'Augias et tuer l'un ou l'autre géant pas trop grand" comme m'était-il dit dans le billet précédent.

On va tout changer en cassant la baraque.

Tout à coup, il faut être de gauche ou de droite, devenir une élite et quitter le peuple. On est "pro" ou "contre" en fonction de son état social, un jour, individualiste, un autre sinon on fait preuve de la lâcheté. Il faut être partisan.

Lire la suite

11/01/2019

Maîtriser ses émotions

0.JPGAnalyser les émotions, c'est aller dans tous les sens.

Les émotions passent par des formes diverses comme la colère, la jalousie, la peur, l'amour...

Quand on ne sait pas exprimer ses émotions avec des mots une foule d'émoticônes, de smiley appelés aussi émojis, compensent sur les réseaux sociaux.

Un vieux billet "La stratégie du cœur contre celle du cerveau" évoquait déjà le sujet.

Mon blog est truffé de billets qui parlent de psychologie et à sa résultante, la philosophie.

L'humour, la dérision et l'autodérision en font partie.

Lire la suite

04/01/2019

En 2019, des gilettes jaunes aux culottes roses

2.JPGAprès, la rétrospective de 2018 avec les femmes qui ont refaçonné le monde par la chimie, la photographie, la justice, l'écologie, le foot, la comédie, l'écriture et l'entreprise et avec le sexe qui est quoi qu'on en pense, la troisième manière de mener le monde après l'argent et le pouvoir, sommes-nous entrés dans une période de matriarcat?
Le mouvement "#me too" a été un catalyseur tellement fort qu'il  avait fait
naître un mouvement opposé mené par Catherine Deneuve.
2019 est née. La trêve des confiseurs est terminée.
Les petites et les grandes affaires reprennent. Et les souhaits de Bonne année" n'y changeront rien.

Lire la suite

27/10/2018

Savourer l'instant

9.JPGLe 2 octobre, ARTE présentait le documentaire "Le temps, c'est de l'argent".

A première vue, cela pourrait être bancal et pourtant...

Parler du temps qui s'écoule et de sa perception, qui ne l'a pas fait?

On oublie de savourer l'instant en pensant au passé parfois avec nostalgie et en projetant des projets fous dans l'avenir. 

Dans "Le choc de deux 'dinosaures", je reprenais l'histoire  de Jacques Brel, obnubilé par l'idée de la mort dans ses chansons et de Charles Aznavour qui chantait la vie et le temps qui passe, jusqu'à son dernier jour. 

Dans notre époque anxiogène, il est peut-être temps de faire la balance comptable entre l'actif et le passif dans un billet à tiroirs en multimedia, pour "reader digest" en français et en anglais

Lire la suite

22/09/2018

Les tribulations d'un grain de sable

1.JPGNon, je ne vais pas reparler de Gran Canaria comme je l'avais fait dans ce billet "Gran Canaria, l'île continent".

Au sud de cette île, il y a Maspalomas, un nom qui viendrait du guanche : Masəbbă-əluməs et non pas de la traduction de l'espagnol "Plus bâton plus"?

Voisine de 'Playa del Ingles" (la Plage de l'Anglais), la plus grande plage de l'île, les dunes de Maspalomas occupent 4 km2 constituées d'un ensemble de monticules de sable fin.

Et si le "Petit Prince" de Antoine de Saint-Exupery était devenu un grain de sable dans une fable?

Lire la suite

08/09/2018

Comment dialoguer sans agresser?

0.JPGEn 2014, je parlais de "Cultiver les relations vraies".

Ce billet m'a servi plus d'une fois.

La semaine dernière, le Vif posait une question qui vaut son poids en cacahuètes: "Comment (enfin) se parler sans s'agresser?".

A l'ère des tweets agressifs de Donald Trump, c'est le bon moment pour reposer ce problème qui est loin d'être sans intérêt et sans surprise surtout cette semaine pendant laquelle ce "problème de connexions" est ressorti plusieurs fois.

 

Lire la suite