Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2011

Logorrhément vôtre?

Veux-tu être dans mon réseau? Question qui demandait analyse. En tirant sur ce fil, un autre se présente. Faut-il plaire ou tout simplement être soi et suivre sa devise "Je pense donc je suis"? Des réponses qui remontent aux sources, peuvent devenir des critiques et se référer à des anecdotes. 

0.jpg

Quels sont les buts suivis par les "Réflexions du Miroir"?

Garder ses neurones en fonction dans le temps, tout d'abord.

Les Réflexions du Miroir auraient pu s'appeler "Itinéraire d'un enfant gâté" avec des séquences comme celle-ci, celle-là ou encore celle-là, découvrir ce qu'on n'aurait pu faire quand l'heure de la retraite a sonné et quand on dispose, de ce fait, de plus de temps pour tenter d'être témoin de son temps.

Lire la suite

06/10/2011

Veux-tu être dans mon réseau?

"Est-il utile de renouer des liens avec de vieilles connaissances sur Facebook ou LinkedIn?". Question posée par un  article, lui-même relais d'une analyse en anglais. Question à réponses multiples, qui engage d'autres questions et d'autres réponses. Premier volet, donc.

0.jpgL'article disait: "Les scientifiques se sont posés la question y ont répondu de façon absolument affirmative. En renouant avec de vieilles amitiés, on bénéficie à la fois des avantages que l’on gagne avec des relations éloignées, et de ceux que l’on a avec ses amis les plus proches.

Lire la suite

19/08/2011

Bis repetita placent

Une première semaine folle qui s'achevait en apothéose. Nous sommes quinze jours après ce toboggan fou sur les Bourses. C'est reparti. Les problèmes se suivent et se ressemblent. Les solutions trouvées par les maîtres du monde sont plus discrètes. Pourtant, les citoyens sont souvent surpris de l'ampleur des conséquences quand personne ne contrôle plus l'ensemble des processus. Les problèmes financiers ne font pas exceptions. Les choses répétées plaisent, décidément.

0.jpgRien n'est totalement identique dans l'histoire humaine. Les crises en cycles disent le contraire quant aux causes, mais pas dans leurs résolutions. Les marchés s'adaptent, testent les résistances. Les crises sont prévisibles. Les mêmes causes, bonnes ou mauvaises, génèrent les mêmes effets dans la nuance de la couleur locale d'une époque.

 

Lire la suite

12/08/2011

L'égo de la communication

J'aurais pu appeler ce billet "Le sexe mène le monde". L'amour, et les fantasmes des dirigeants les plus divers intéressent toujours. Font-ils rêver? Est-ce le meilleur moyen de communiquer? L'affaire DSK monopolise les médias par séquences successives. Les médias le feraient-ils, s'ils n'y trouvaient pas un avantage. L'égo des CEO en remettent une couche, mais là, cela ne marche pas vraiment. En cause, un autre public.

0.jpgArnaud Lagardère" en s'exhibant au bras de sa nouvelle dulcinée, Jade Foret a créé un buzz du tonnerre, mais un buzz contre productif. Les humoristes de tous bords ont ajouté, le ridicule à ce fil providentiel pour eux.

Une conclusion? Dans la cour de la grande finance, il ne faut plus pousser le vice jusqu'à parler de sa vie privée en ces temps de crises. C'est dépassé.

Lire la suite

19/07/2011

Et il fait toujours tourner et courir le monde

L'argent, nerf de la guerre, a toujours été de toutes les préoccupations, mais avec un certains brouillard dans les manières de le conserver. L'idée du bonheur était dans les prés, très probablement. L'un n'empêche pourtant pas l'autre quand on constate que cela intéresse fortement des spécialistes de ce qu'on en fait de ce nerf de la guerre.Cet article avait été écrit pour parler de l'argent, en général. Il a pris une autre connotation. Il est devenu un billet en droit de réponse à une polémique.

argent,hommeL'anglaise, Gillian Tett, a une formation d'anthropologue. En 2005, elle se tournait vers les affaires de Wall Street.

Curieux, se dirait-on.

L'anthropologie mènerait-elle à l'argent?

Cela semble vu qu'elle n'est pas unique à être passée d'une science humaine à une science qui approcherait plus les chiffres et le monde numérique.

Lire la suite

03/06/2011

Astrologie chinoise par la pratique

nnIl était une fois, Bouddha qui appela à lui les animaux de la création en leur promettant une récompense à condition qu'ils daignent se déranger.

1.jpgDans l'ordre, arrivèrent le rat, le buffle, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon. Pour les remercier, Bouddha leur offrit, à chacun, une année à leur nom.

Une année lunaire comprend 12 lunes. Une de plus, tous les 12 ans. Ce supplément décale le Nouvel An asiatique qui ne se retrouve jamais à la même date.

Chaque année, l'animal qui le représente, est sensé exercer une influence sur la destinée et le caractère des humains, nés pendant l'année. Le Yin ou le Yang de chaque signe et son élément correspondant, le bois, le feu, la terre, le métal ou eau font ainsi références à l'année de la naissance.

Lire la suite

11/05/2011

Média, presse-toi doucement et surtout intelligemment (1)

A la croisée des chemins entre l'information et son consommateur: les médias de la radio et de la télévision. Voyons, tout d'abord, la "partie", en général.

1.jpgTout passe, tout change, tout lasse, tout se déplace, dirait l'arrière-arrière-arrière petit fils de Lavoisier. Changer, c'est s'améliorer ou disparaître. Les journalistes se doivent de construire et parfois de reconstruire les relations avec ses consommateurs en rajeunissant les méthodes et les acteurs. Ce n'est pas une question de jeunisme, mais une seule volonté de continuer à rester durer, comme on le dirait en langage local.

Lire la suite

29/04/2011

3000 ans d'énigmes égyptiennes

De l'Égypte ancienne, j'en ai déjà parlé. Il était temps de remettre les pyramides, les momies et les Pharaons à l'honneur, car si les pendules ont été remises à l'heure récemment par les révolutions arabes et la politique, l'égyptologie et son attrait demeurent intactes. Mais, au fait, en quel honneur?

1.jpgL’Égypte est un peu mise entre parenthèses, après la révolution de ce début d'année 2011. Désertée temporairement mais pas pour longtemps.

Depuis le 20 avril, à Bruxelles, au Palais du Heysel, une exposition s'est ouverte et reconstitue le tombeau de Toutankhamon. Cette exposition apporte à nouveau une envie irrésistible de remonter l'histoire et de partir en voyage. Pas de "vrais objets antiques", ses répliques, présentées de manière didactique. Plus de 1000 pièces sur 4000 mètres carrés comme l'aurait découvert son découvreur, Howard Carter, en 1922.

Lire la suite

12/03/2011

La grande peur de 2012

Le dernier livre de Laure Gratias "La grande peur de 2012" remettait quelques pendules à l'heure au sujet de la peur qui tourne autour de cette année 2012

1.jpgQue n'a-t-on pas encore dit et écrit au sujet de l'année 2012? Il suffit de plonger dans les fils de la Toile pour remarquer que cela frise le fantasme des prédictions. Les chiffres "2012" comptent 771 millions de références... On se bouscule sur web pour donner son avis avec un maximum de détail. Rester objectif et parfois pro-actif tout en se voulant rassurant, c'est un peu ce qu'a essayé de faire ce livre "La grande peur de 2012". Il faut espérer qu'il n'augmentera pas plus la phobie. J'ai pu constater que ce genre de livre se vend comme des petits pains.

Le calendrier Maya serait une des bases de la "Transformation de la conscience" à relier à la cosmologie et à la théorie quantique.

Aille. Cela fait, déjà, presque peur....

Lire la suite

26/02/2011

La fièvre de la révolte

Comment dire "non" aujourd'hui en réponse à une situation devenue insoutenable? Il y a le bras d'honneur, un doigt choisi levé, la révolte ou la révolution. Puis, il y a celle qui cherche un chemin, plus difficile à cerner, plus fine. La version 2.0... La fièvre mesurable avec un thermomètre?

0.jpgDire "non" par la contestation sociale, cela commence dans la rue. Bien sûr, mais, encore?

"Révolution du jasmin" ou "Révolution du printemps", la manière forte, la "révolution" suit une étincelle après de longues années de sommeil et d'injustice sociale. Belles images symboliques qui ne tiennent pas à l'analyse ou à la situation sur le terrain.    

Le cas de l'Afrique du Nord, parler de "Sudalgie", d'"algie du Sud", aurait été plus exact. On a un peu oublié que le Sud vit dans le pénurie depuis tellement de temps.

Lire la suite

22/01/2011

Belle re-gicle?

Le 13 décembre 2006, le "Bye bye Belgium" de la RTBF avait surpris tous les belges. Je sortais une fiction appelée, "La Belle gicle", d'une Belgique divisée en 3 entités indépendantes avec quelques réticences. Je me retrouvais, ainsi, par l'imagination, le 1er janvier 2031. Mi-janvier, Le Vif sortait sa propre fiction en se positionnant au 20 octobre 2025, mais en ne prenant en considération que la Wallonie dans son exercice de futurologie.   

 1.jpgLe 21 janvier, les artistes organisaient un spectacle au Théâtre flamand à Bruxelles (KVS) avec le thème "La solidarité grandit les cultures" pour rappeler l'intérêt de garder une Belgique unie entre les acteurs flamands et francophones.  

Le dimanche qui suit, Flamands, Francophones se mobilisent dans une manifestation à Bruxelles avec le slogan "Shame" en exigeant un gouvernement. Richesse de la diversité comme leitmotive. Organisation jeune, politiquement neutre, est-il dit. Neutralité qui se construit aussi sans propositions concrètes, sans engagements très précis. Le manque de projets excitants n'avait pas donné d'étincelles. Sur Facebook, les réactions ont été nombreuses.

Lire la suite

16/01/2011

Tout bouge autour de moi

"Un an après le tremblement de terre et toujours du secours dans l'urgence" est le constat étonnant en Haïti. Qu'est-ce qui arrive à faire survivre les habitants de Port-au-Prince dans un tel constat de désolation? L'écrivain haïtien-québécois, Dany Laferrière, était présent lors du tremblement de terre. Son témoignage sur sa ville est troublant de sagesse.

0.jpgLe 12 janvier 2010 à 16:53 a été une minute qui cachait, en elle, la vie d'une ville, disait Dany Laferrière, lors d'un interview au Vif.

Un tremblement de Terre de 7,3 sur l'échelle de Richter a presque tout détruit à la capitale, Port-au-Prince. 230.000 morts, un million et demi de sans-abris. Dans les jours qui suivirent, 211 miraculés ont pu être sauvés. Des dons ont été engrangés. On estime qu'il faudrait un minimum de 7.750 millions de dollars pour redresser la ville.

Lire la suite

02/01/2011

Communication cherche contenu

Un article du 17 décembre dernier avait attiré mon attention. En résumé, il disait que l'originalité et la forme de l'information ne remplaceront jamais le fond. Sandrine Agie était l'auteure de cet article.

0.jpgLe Journalisme et l'information

L'auteure rappelait les étapes du transfert d'informations de l'initiateur au consommateur en transitant par l'intermédiaire les journalistes. Informations locales ou lointaines que se partagent les médias.

Dans l'antiquité, l'information était propagée sur l'Agora. Puis se sont succédés, les crieurs publiques, la chaire de vérité du dimanche à l'église, les annonceurs qui appelaient la foule par le tambour. Tous porte-paroles de l'histoire. Plus tard, le café de commerce terminait le travail que le journal papier avait commencé.

Lire la suite

11/11/2010

La femme du blogueur

On a parlé de et filmé la "Femme du Boulanger". On parle des blogueurs, mais qui a déjà parlé de la Femme du blogueur? Un copain m'y faisait penser que dans l'ombre de son écrivain en herbe, il y avait parfois une âme esseulée. Ce 11 novembre, jour de l'armistice, le temps était à la pluie et au vent chahuteur, n'était ce pas le moment de sortir ou de les réveiller les dernières humeurs? 

1.jpg

Un copain me donnait des idées... Un autre, sa matière première. Celle-ci, je complèterai par une réponse du style de la bergère au berger.

Ecrit, près du radiateur, par un déchaînement de tempête de 11 novembre, disait le second quand il écrivait en tant que blogueur:

Lire la suite

22/10/2010

Réfléchir et puis twitter

Un article de l'Echo m'avait beaucoup intéressé. Il était écrit par une jeune rédactrice, Sandrine Agie, qui faisait partie de "Partner Whyte Coprorate Affairs". Ce titre me plaisait.  Ses idées, bien que connues, valaient un rappel. Étendre les idées à toutes relations virtuelles ou réelles, il n'y avait qu'un pas.

0.jpgVu le type de journal, l'article se devait de s'accrocher à l'actualité et à la politique.

Alexandre De Croo, le jeune président de l'Open VLD depuis fin décembre 2009, le même qui avait fait capoter le dernier gouvernement en Belgique et qui avait imposer d'aller le 13 juin aux élections pour trouver une solution à la scission de BHV. Si c'était pour une raison électoraliste, elle ne l'a pas poussé plus loin aujourd'hui.

Lire la suite

10/10/2010

L'absence de progrès peut nuire gravement à la vie

La réponse du berger à la bergère à l'article "Attention ! Le progrès peut nuire gravement à la santé", je me la devais. Un commentaire n'aurait pas suffit. Une reprise du texte suivi de mon corollaire me semblait le plus adéquat, mais pour satisfaire l'auteur du premier texte (qui s'est manifesté en commentaire), je n'ai aucune peine à ne reprendre que le début et la fin de son texte qui se trouve complet sur le lien sus-mentionné. Opposition d'idées n'est pas affaire de polémique entre gens de bonnes volonté.

1.jpg

- Lui: Si l’être humain n’est à la base qu’un des éléments d’une chaîne complexe, ....... ses capacités au travers de ce que l’on appelle de nos jours les progrès technologiques.

- Moi: L'évolution a, en effet, poussé le bouchon très loin. L'homme est devenu un prédateur comme d'autres sur une branche de l'arbre de la vie. Mais, il n'a plus eu les moyens de défenses comme l'avaient ses autres "copains" du vivant. Il ne court pas vite, pas de carapace, pas de venin. Mais il a quelque chose de plus perfectionné: son cerveau. Je ne vais pas revenir sur ses développements, ses découvertes pour remédier à son manque. Le feu a peut-être été son premier "gadget". Ceux-ci font partie des Sciences en général. Mais bien plus récemment, il lui a fallu des outils de plus en plus précis, de plus en plus fins, que l'on a appelé technologiques. L'efficacité était à ce prix.

Lire la suite

06/10/2010

Fin de la faim par les banques alimentaires

La population qui a faim dans le tiers-monde n'a pas diminué malgré les projets de l'ONU. En Belgique, 9 Banques alimentaires et 650 associations de terrain aidaient 106.000 démunis de ce qu'on appelle le quart-monde, il y a quelques temps. A ceux qui ont de l'urticaire en entendant le mot "banque" ne quittez pas.

1.jpg

Au sujet de la faim dans le monde, un Expresso nous renseignait du contrat de l'ONU. Olivier De Schutter, rapporteur de l'ONU pour le droit à l'alimentation revenait, récemment, sur les objectifs du millénaire et notamment sur la réduction de cette faim dans le monde. En substance, la 65ème assemblée de l'ONU à New-York pour l'un des huit objectifs les plus importants pour 2015 de la lutte contre l'extrême pauvreté, contre la mortalité infantile et pour réduire la faim dans le monde. Il y a aujourd'hui 925 millions de personnes qui souffrent toujours de la faim contre un milliard l'année passée.

Lire la suite

30/09/2010

La fête aux surréalismes

Le 25 septembre, c'était le commencement de la fête de la Communauté française. Et si on regardait de plus près ce que chacun gagne ou perd dans la Belgique? Un jeu à qui perd gagne?

0.jpgLa date du 27 septembre évoque une page de l'histoire de l'indépendance belge: la retraite, dans la nuit du 26 au 27 septembre 1830, des troupes hollandaises qui, sous la conduite du prince Frédéric, deuxième fils de Guillaume 1er d'Orange, étaient entrées dans Bruxelles, le 23 septembre. Les Bruxellois se sont réveillés et chassent les Hollandais qui s'étaient réfugiés dans le Parc de Bruxelles. Suite à cette bêtise militaire, ils se sont enfuit en direction de Vilvorde.

Lire la suite

25/09/2010

Epaulé et jeté

Les études diffère de plus en plus de la profession exercée. L'allongement de la vie poussent à entrevoir plusieurs vies avec des professions différentes. Dans les hautes sphères, on  assure l'héritage. Contraint ou lassé, on épaule ou on jète.

0.jpg

Tout le monde se souvient de "J'aurais voulu être un artiste", de Starmania.

Les vocations parfois brisées par la mauvaise ou l'inexistante orientation sont à  la source de vie gâchée. Les difficultés pour trouver un emploi poussent à se retourner vers d'autres opportunités.

Les tests psychotechniques sont là mais ne permettent qu'une approche très standardisée de ce que pourquoi et de ce que à quoi, le jeune va pouvoir exercer comme métier dans sa vie d'adulte avec le maximum de chances.

La vision du futur ne peut se faire en suivant une intuition, une illumination. Alors, c'est parfois du quitte ou double.

Lire la suite

18/09/2010

Rendons à César...

... ce qui appartient à César. Rendons lui, son temps et ses propres idées. Bien. Et si chacun s'appelait, un jour, César, avec sa propre histoire, ses anecdotes, bien à lui.

santéLe monde des humains se veut dans le vent. Pas dans la bise mais le plus souvent dans la tempête. Le temps est galvaudé. On n'aime pas trop  la nostalgie du passé. L'histoire doit s'écrire avec un grand "H" pour intéresser ou être ignorée de tous.

Est-ce la seule "fuite en avant" qui motive à agir sans respect pour des sources plus intime? Fuite en avant qui pousse à effacer ses propres instants présents  comme s’il n’était qu’un mauvais moment à passer.

Lire la suite