Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2020

Un Moyen Age pas si moyen que cela

0.PNGC'est la Saint-Valentin. La fête des amoureux...

Le 14 février était fêté comme une fête des amoureux car l'on pensait que les oiseaux choisissaient ce jour pour s'apparier.

La semaine dernière, le sujet du sexisme terminait par une constatation: "Le besoin ou le désir de se battre" par l'intermédiaire du sexisme.

Cela ne date pas d'hier. Loin s'en faut.

Dans l'Odyssée, Ulysse a fait un beau voyage et Pénélope a attendu patiemment son retour.

L'homme allait guerroyer et la femme attendait au foyer en faisant la cuisine et la travaux ménagers. 

L'exposition 'Crossroads' invite à reconsidérer cette période à travers le Haut Moyen Âge, en réalité fascinante de voyages, d'invasions de territoires, à la rencontre des Avars, des Francs, des Mérovingiens, des Byzantins, des Égyptiens et des Vikings.

"Migrations, politiques, climats, religions, marchés, échanges, contacts, commerce, diplomatie, guerres, diversités... dans la période méconnue qui suit la chute de l’Empire Romain et plonge l’Europe dans une période de déclin surnommée l''Âge sombre' entre 300 et 1000 après J.C.

Période mouvementée qui a plus de points communs avec notre monde moderne qu'il n'y parait en excluant certains points que le temps a emporté avec lui.

Suivons le guide dans un ordre logique de l'Europe en mouvement...


La tombe de la momie égyptienneIMG_6007.JPG

Jean Cappart acquiert du mobilier funéraire en provenance d'Antinoé.
Les rituels funéraires nous en apprennent beaucoup sur la manière dont les hommes percevaient la vie et la mort. À partir d’ensembles funéraires d’une nécropole et de plusieurs découvertes archéologiques récentes, on découvre la chambre funéraire de la momie copte du VIème siècle "Euphemia" et son matériel funéraire ont été minutieusement restaurés en vue de l'exposition.

..

Un sanctuaire du Moyen Âge

Durant le Haut Moyen Âge, trois grandes religions monothéistes : le christianisme, le judaïsme et l’islam. Parfois source de conflits, cette coexistence de religions est également propice aux échanges et aux influences réciproques.

Après les Huns, les Avars, cavaliers nomades, apparaissent pour s’assurer l’hégémonie sur le bassin Carpathique.

Le sanctuaire médiéval met l’accent sur le culte des saints des débuts du christianisme et sur les reliques qui y sont associées.

IMG_5971.JPG IMG_5968.JPG

IMG_5972.JPG

..

L’Odéon : un petit théâtre romain

Divers peuples, encore installés autour de l’Empire romain  se distinguent par leurs coutumes, leurs traditions, leur habillement et leur style de vie entre autochtones, immigrés, alliés et nouveaux arrivants, déterminés par l’identification au groupe, dépendant des perspectives d’avenir et de la situation politique générale.

En 395, l’Empire romain se scinde en deux parties. L'orientale avec Constantinople comme capitale qui perdure environ mille ans, jusqu’à sa conquête par les Turcs en 1453.

À l’Ouest, l’Empire romain n’existe plus et à l'Est, Byzance se construit sur l'héritage romain. L'’influence de l’Antiquité n'a pas disparu, elle se prolonge, au contraire, de différentes manières. Comment ? Venez le découvrir dans notre reproduction d'un Odéon (un petit théâtre romain) !

En 476 après J.C., le dernier empereur de l’Empire Romain d’Occident, Romulus Augustulus ('Augustule' qui peut être traduit par « le petit Empereur »), est renversé par Odoacre, chef des milices germaniques.

Nous entrons alors dans une période dynamique de changement durant laquelle le commerce et les échanges encouragent les influences réciproques entre de nouvelles identités culturelles.

IMG_5985.JPG

IMG_5996.JPG

IMG_5986.JPG

..

La maison mérovingienne

Entre 375 et 451, l’équilibre entre les peuples est perturbé par l'invasion des Huns, qui centrés autour de la Pannonie (Hongrie), lorsqu'une armée constituée de Romains, de Francs et de Wisigoths les écrase.

Des marchands devaient voyager jusque dans ces régions reculées pour se rendre aux grandes foires commerciales par les anciennes routes romaines et de nombreuses rivières navigables entre la mer Méditerranée et la mer du Nord.

Les paysans de Broechem ont eu accès à des objets de qualité et à des produits exotiques.
Mais, l’habitat du haut Moyen Âge dans nos régions est très différent de l’architecture en pierre typique de l’époque romaine. Il se présente sous la forme de petites entités d’une ou plusieurs maisons rectangulaires accompagnées d’annexes de taille plus réduite, d’entrepôts et de puits. Les constructions sont en matériaux périssables tels que le bois ou le torchis avec le toit en chaume ou en roseaux. La poutre faîtière est recouverte de gazon. La joubarbe est censée protéger l’habitation contre la foudre et le tonnerre. Les maisons plus allongées combinent souvent les fonctions de logement et d’étable dans laquelle le bétail est abrité dans un espace séparé qui donne en hiver une source de chaleur supplémentaire à la maison équipée d’un foyer en son centre. La maison mérovingienne, sombre et enfumée, n'a que de rares fenêtres avec des chandelles et de lampes pour assurer l’éclairage avec au sommet, des ouvertures triangulaires permettent l’évacuation de la fumée. Dans la marmite mijote les repas quotidiens, autour de laquelle on prend place sur des bancs. Des coffres, des étagères et un lit. Comme la maison fait également office d’atelier, il arrive qu’on y monte un métier à tisser

En Germanie et en Gaule, le Royaume des Francs fondent des centres de pouvoir plus ou moins autonomes avec Clovis Ier (481/482-511)  qui regroupe plusieurs régions en un royaume comprenant France, Belgique, Hollande et  Allemagne. La dynastie carolingienne lui succède au VIIIe siècle. La chrétienté garantit l’unité de l’Empire avec des textes relatifs au droit, à la science et à la philosophie de l’Antiquité classique. Le peuple d’Irlande entre en contact avec la chrétienté au IVe siècle jusqu’au la fondation des califats arabes VIIe siècle. Les Lombards  se battent à la fois contre et aux côtés des Ostrogoths et des Byzantins avant d'émigrer en 568 vers l’Italie centrale et septentrionale.

En 751, le dernier roi mérovingien, Childéric III, est déposé et la dynastie carolingienne règne jusqu'au Xe siècle et fascinés par l’Antiquité classique, provoque un véritable bouleversement politique, économique et social en marquant un tournant dans les domaines intellectuel et artistique. À partir de 768, Charlemagne étend considérablement le Royaume des Francs de l’Elbe aux Pyrénées et est sacré empereur par le pape, au même titre qu’un empereur romain. Les Slaves évoluent en fonction de leur langue et de leurs similitudes culturelles.

IMG_5964.JPG

IMG_5962.JPG

IMG_5970.JPG

..

Vikings en vue !
IMG_5990.JPGLes Vikings sont perçus comme des pillards aux raids violents qui auraient rendu nos régions dangereuses. Mais cette représentation correspond-elle à la réalité ? Montez sur la jetée et embarquez à bord d’un bateau Viking reconstitué pour tout connaître de ces redoutables guerriers.

D’environ 800 à 1100, les Vickings, sur de longs bateaux chargés de marchands et de guerriers, arrivent depuis les côtes de la Scandinavie, en agriculteurs, en commerçants et en pirates, massacrent les populations et pillent les villes, les marchés et les monastères qui ne veulent pas commercer avec eux. Depuis la Suède, ils naviguent sur la mer Baltique et le long des rivières de l’Europe orientale pour faire du commerce sur les marchés byzantins et arabes. Leurs déplacements les amènent à la mer Noire et dans des contrées lointaines par mer Méditerranée à l'est au Canada à l'ouestLes Vikings s’établissent de façon permanente en Angleterre, en Irlande, dans le nord de la France, en Sicile et en Russie.

Au 11ème siècle, les pillages des Vickings disparaissent lorsqu'ils deviennent chrétiens quand le roi Harald 1er se convertit au christianisme. Sous Othon 1er le paganisme est aboli perpétué par le roi Gorm l'ancien. Leurs sépultures initialement sous des tumulis sont déplacées sous les églises.

0.PNG

..

Écriture et Savoir

L'Empire romain avait construit son développement via la culture écrite.

Le latin comme langue des sciences, du pouvoir, de la diplomatie, de l'art et de la liturgie religieuse conservés dans les monastères en Occident.

Dans la partie orientale byzantine, le grec prévaut et perd sa prédominance par l'arabe. à partir du VIIème siècle.

IMG_6000.JPG

IMG_6021.JPG

IMG_6004.JPG

IMG_5978.JPG

L'écriture sous toutes ses formes

IMG_6017.JPG

..

La connectivité

Les pèlerins se chargent de véhiculer les idées via des symboles spécifiques par les échanges de valeurs techniques, marchandes, pierres précieuses, produits de luxe, soierie et épices.

Une culture matérielle étonnamment uniforme transite via la Route de la Soie.

L'ivoire vient compléter les bijoux

IMG_5989.JPG

IMG_6002.JPG

IMG_6013.JPG

IMG_5988.JPG

IMG_5994.JPG

IMG_5993.JPG

..

La Foi

Les religions monothéistes poursuivent leur dispersion après la destruction du Second Temple de Jérusalem. Les juifs quittent la Judée pour former des diasporas, tandis que l'Empire romain d'Orient et d'Occident se convertissent au christianisme que les conquêtes arabes islamistes ralentissent autour de chefs spirituels et d'érudits rabbins juifs, califes oulémas islamistes et évêques chrétiens..

IMG_6014.JPG

IMG_5997.JPG

IMG_5995.JPG

..

Identité

Au travers de relations,  de contacts et de voyages,l'identité commence à se faire pressante pour se différentier via la religion, l'origine, le statut, le sexe et l'âge dont on ressent les effets dans les rituels, les symboles, l'accoutrement, l'autorité et les symboles dont elle s'attribue une origine mythique que l'on retrouve dans les tombes. 

IMG_5965.JPG

IMG_5966.JPG

IMG_5967.JPG

..

Guerre et diplomatie.

Pas de paix sans guerre qui naissent à cause de changements climatiques et de l'appât du gain.

Le choc et les liens sociaux entre chefs et nobles dans le partage des terres s'accompagnent de services diplomatiques et du renseignement.

Fortifications pour répondre aux attaques arabes et vickings 

IMG_6025.JPG

IMG_6023.JPG

IMG_6026.JPG

1.PNG

0.PNG

0.PNG..

La Saint-Valentin

Pour la Saint Valentin, il me paraissait judicieux de remonter le temps à une époque que l'on disait "moyenne" et pendant laquelle se battre faisait partie des occupations en même temps que de manger et de boire.

La guerre une affaire d'hommes comme le rappelle la pièce "My Father Helf a Gun" au Théatre nationalpodcast.

Pourquoi les hommes se font-ils la guerre ? Et que peuvent — ou pas — les femmes pour les en empêcher ? Sahand Sahebdivan, né en Iran, et Raphael Rodan, élevé en Israël, se posent la question dans un face-à-face émouvant et drôle. Partant de lettres de soldats de la Première Guerre mondiale, ils évoquent la situation de leurs pays d’origine, se remémorent les parcours et luttes de leurs parents respectifs, jouent sur l’absurdité de leur prétendue opposition, content leurs amours défuntes, questionnent le corps des femmes, argumentent sur le pacifisme et s’opposent (quoique…) sur la possibilité pour un homme d’être vraiment féministe. Pour les accompagner, un clarinettiste et un guitariste ponctuent le récit et complètent la simplicité du dispositif.

Oublions les Amazones...

0.PNGGagner de l'espace en plus (le fameux Lebenstraum)  pour y exercer sa puissance et son pouvoir sur les autres, pouvait alors être une passion comme si l'on parlait du temps qu'il fait, à la conquête d'espaces nouveaux pour assurer des récoltes meilleures après une transhumance comme le font les animaux.

Qui regarde encore la série feuilleton "Les feux de l'amour"podcast?
Très peu de monde ou peut-être beaucoup pour balancer celle des "Morts à ..."

Le Coronavirus s'est introduit avec le masque entre les baiserspodcast

Alors, la question devient: Que veut le coronavirus?

0.PNG

 

C'est donc plutôt l'enquête sur le désarroi contemporain de  "La fin de l'amour" d'Eva Illouz,  dont il faudrait parlerpodcast.

Allez un effort... encore un... ça va, ça vient... 


 

Eriofne,

 

10/2/2020: Claire Brétécher est décédée0.PNG
podcast
15/2/2020: Et si on parlait des violettes?
podcast


 

IMG_6065.JPG

IMG_6062.JPG

IMG_6059.JPG

IMG_6063.JPG

IMG_6064.JPG

IMG_6071.JPG

IMG_6067.JPG

IMG_6068.JPG

IMG_6081.JPG

 

 

Commentaires

La solitude fait peur, et elle fait mal. (dixit Jean-Marc Dupuis de Santé Nature Innovation)

On manque d’affection, on se couche dans un lit froid, on s’ennuie. On rêve de bonnes soirées pelotonné dans les bras de l’autre. On fantasme sur les joies de la vie en couple.
Alors on se dit qu'on serait mieux accompagné que seul.
Mais en fait, pas forcément.
Trouver l'amour est compliqué. Chaque personne a ses qualités et ses défauts, et il faut faire des concessions pour tenir dans la durée.
Il est alors fréquent de mettre le curseur au mauvais endroit.
On fait trop de concessions, ou pas assez.
Mais, selon ma expérience, les personnes les plus malheureuses sont celles qui font trop de concessions.
En particulier, elles pardonnent trop facilement à un conjoint qui ne se montre pas aimant.

Qu’est-ce qu’un conjoint aimant ?
Jusqu’où doit-on accepter les défauts, les abus, les mouvements d’humeur, qui existent chez tout être humain ?
Eh bien, on peut accepter un peu (ou beaucoup) de chacun de ce qu’on appelait autrefois “les sept péchés capitaux”. Ce sont les sept plus gros défauts de l’être humain : paresse, colère, jalousie, avarice (égoïsme), gourmandise (ce qui inclut l’excès de boisson), orgueil (vantardise) et même, au risque de choquer, luxure (tromperie).
Je sais que je vais paraître trop coulant, laxiste, à certains.
Mais chacun de nous, à un moment où un autre de sa vie, peut avoir ses faiblesses.
Cela peut être terrible, profondément douloureux, déstabilisant pour l’autre. Mais c’est humain. Et il n’est pas sûr que “tout soit fini” entre vous sous prétexte qu’il y a eu des problèmes dans un de ces domaines. L’Amour peut supporter, pardonner, beaucoup de choses.
En revanche, il y a une ligne jaune, à ne par franchir. Et votre amoureux/conjoint dépasse les bornes le jour où vous vous apercevez qu’il prend plaisir à vous rabaisser, vous humilier.

Le moment de prendre les jambes à son cou
C’est ça la ligne jaune., le moment de prendre les jambes à votre cou.
Car ce comportement là est incompatible avec le couple.
Il est contradictoire. Il est le contraire de l’amour, qui consiste à vouloir le bien de l’autre.
Sur le site Internet Reddit, qui permet de poser des questions sur tous les sujets, une jeune femme demandait : “Quelle est votre plus grand regret de jeunesse ?”.
La réponse la plus populaire, approuvée par des dizaines de milliers de personnes ayant manifestement fait cette triste expérience : “être resté trop longtemps avec quelqu’un qui prenait plaisir à m’humilier.”

L'engrenage infernal
Cette situation est fréquente, et elle se met en route, au fond, assez facilement dans un couple.
L'engrenage infernal peut commencer dès le moment de la première approche.
L’une des deux personnes trouve la faille de l’autre (son point faible). Elle s’engouffre dedans. Elle se moque, fait mal, et l’autre se sent du coup “nulle” et déstabilisée.
C’est alors que la première en profite pour se jeter sur elle et l’embrasser. La personne humiliée ne comprend pas mais elle est rassurée : “Ah tiens, finalement, je ne suis pas si nulle que ça !”
Et… elle reste ! Elle se laisse faire !!
Commence alors le cas typique de relation perverse, “toxique” dit-on aujourd’hui, où l’un va tenir l’autre par l’humiliation permanente.
La victime, qui se dévalorise, croit mériter les remarques dévalorisantes. Non seulement elle les excuse, mais elle est même reconnaissante à l’autre de rester en couple avec une personne aussi “nulle” qu’elle. Elle croit sincèrement qu'elle a de la chance !!!
Elle est persuadée qu’elle n’a pas le choix, car elle ne trouverait personne d’autre de toute façon !!

C’est un piège épouvantable, alors, qui se referme sur elle.
Il faut comprendre, d’urgence, que cette situation est impossible : l’amour va TOUJOURS avec de l’admiration et du respect, des paroles et des actions qui vous renforcent et vous fortifient, et pas le contraire.
La personne qui vous aime authentiquement vous trouve forcément “formidable”. Si elle ne vous le manifeste pas ; si vous ne vous sentez pas mis en valeur, estimé, honoré par l’autre, c’est probablement qu’il se sert de vous.
Il profite, il vous exploite, il vous “tient”, il vous écrase. Mais ce n’est pas de l’amour. C’est de l’exploitation, de l’emprise, de l’esclavage (sexuel, financier, domestique…). Et, même si vous avez du mal à le croire, vous seriez mieux, plus heureux sans cette personne. Car “mieux vaut être seul que mal accompagné”.

Agir d’urgence
Si vous êtes concerné par le problème, cherchez une aide psychologique pour vous en sortir.
Si vous connaissez quelqu’un concerné par cela, envoyez-lui d’urgence ce message.
Et n’ayez pas crainte de lui “gâcher” sa Saint-Valentin.
Au contraire, cette fête est celle des vrais amoureux, c’est donc le moment idéal pour faire le bilan de son couple, et de se libérer pour rechercher une personne qui souhaite authentiquement s’engager “pour le meilleur et pour le pire” avec vous.
Et si, après avoir bien examiné votre couple, vous êtes sûr que votre amoureux/conjoint ne prend pas de plaisir à vous humilier, c’est que vous êtes probablement dans une bonne relation, même si bien sûr tout n’est pas rose sur tous les tableaux.
C’est donc le jour de fêter une bonne Saint-Valentin, en offrant un joli cadeau, une délicate attention, un service utile, une parole valorisante et, si possible, un bon moment à deux pour se retrouver.

Écrit par : L'enfoiré | 14/02/2020

Répondre à ce commentaire

Dans l'Odyssée, Ulysse a fait un beau voyage et Pénélope a attendu patiemment son retour.

Etait-ce Pénélope Fillon à votre avis ? Le parralèle entre l'épopée de Ulysse et le voyage en enfer de François Fillon pourrait coller en tout cas !

Écrit par : Valentin | 20/02/2020

Répondre à ce commentaire

Très juste. Bien vu.
Je ne sais s'il avait rencontré un cyclope en cours de route....
https://fr.vikidia.org/wiki/Ulysse_et_le_cyclope

Écrit par : L'enfoiré | 20/02/2020

La vraie histoire de la fourchette, ce symbole de civilisation

De Byzance à Rome
Certains mythes ont la peau très dure, en particulier celui qui dit que la fourchette viendrait de Byzance. Elle serait ensuite arrivée à Venise, vers l’an 1000, suite au mariage d’une princesse byzantine.
Depuis, on a découvert de nombreuses fourchettes romaines, bien plus anciennes, qui sont venues démolir cette hypothèse de Byzance. Beaucoup d’historiens réfutent aussi ces fourchettes, arguant qu’aucun texte romain ne les mentionne.
Aujourd’hui, on est absolument certain que ces fourchettes sont bien romaines. A partir du 3e siècle, on en a des exemplaires avérés, dont on est sûr de la date et de l’usage. Car il y a fourchette et fourchette : la fourchette individuelle, la fourchette de service, la fourchette de cuisine, la fourchette de chirurgien… C’est le contexte qui indique de quelle fourchette il s’agit.
Au 5e siècle, au moment de la chute de Rome, on ne trouve bizarrement, en archéologie, plus de traces de fourchettes à Rome. En revanche, elles apparaissent dans l’empire sassanide, ce grand empire perse qui a toujours résisté à l’empire romain, ce carrefour de toutes les civilisations. Elles ont cette forme caractéristique : deux pointes qui partent d’un demi-cercle à la base du manche. Elles disparaissent lorsque l’empire musulman étend son pouvoir, parce que cet objet n’y est pas utilisé.
"Car partout dans le monde, on mange autrement qu’avec des fourchettes, et de manière très civilisée", précise Pierre Leclercq.

De la Cappadoce à l’Italie
Les fourchettes apparaissent ensuite au 10e siècle, dans le contexte de l’histoire de l’art cette fois, dans les magnifiques églises de Cappadoce, région frontalière de l’empire sassanide. On y trouve des scènes montrant Jésus et les apôtres, avec devant eux des fourchettes, ce qui montre le prestige de l’ustensile. On est donc certain à ce moment-là de l’usage de la fourchette individuelle de table, utilisée en position assise, alors que jusque-là, comme dans la Rome antique, on l’utilisait en position couchée.
Vers le 11e siècle, on a toujours ce même modèle sassanide. Il traverse tout l’empire byzantin pour arriver dans le sud de l’Italie, alors byzantin, car intégré à l’empire romain d’Orient. Dans l’art profane, on a pour la première fois la représentation d’un homme en train d’utiliser une fourchette à table. Il s’en sert pour piquer dans un poisson tandis qu’il le découpe avec un couteau, exactement comme aujourd’hui. On est dans la haute société et il s’agit du roi Rotari, un roi lombard du 7e siècle.
Un certain nombre de prédicateurs se sont insurgés contre la fourchette, vue comme un instrument diabolique. On ne trouve pourtant trace nulle part d’une interdiction par l’Eglise. Au contraire, on trouve dans de multiples scènes religieuses des fourchettes à la table de Jésus. Le diable n’est par ailleurs pas représenté avec une fourche à cette époque.

Catherine de Médicis et Henri III
Fin du 19e siècle, un autre mythe se développe, relatif à une fourchette qui aurait été utilisée par Henri III, au 16e siècle. Or on sait très bien qu’il existait des fourchettes bien avant lui. Mais on aurait expliqué l’usage de cet ustensile par le fait qu’il portait une large collerette, une large fraise qu’il ne voulait pas salir.
Quelque étrange cela puisse sembler, si nous mangeons avec des fourchettes, c’est parce que nos ancêtres eurent des cols immenses.
On a attribué à Catherine de Médicis énormément d’apports gastronomiques. Elle aurait débarqué en France, au 16e siècle, avec une horde de cuisiniers italiens très sophistiqués, et c’est cela qui aurait lancé la nouvelle gastronomie française. Or les documents montrent qu’elle n’a jamais eu de cuisinier italien à son service.
Elle aurait aussi amené la crème glacée, les artichauts, les haricots, la chantilly, et enfin la fourchette, avant son fils Henri III. Finalement, on les a réconciliés en disant que c’est Catherine de Médicis qui l’aurait introduite en France mais que c’est son fils Henri III qui en aurait fait un ustensile courant à la cour.

Un symbole de civilisation
Fin 16e, début 17e siècle, la fourchette est toujours considérée comme un instrument assez luxueux, et c’est au cours du 17e siècle qu’on assiste à sa véritable démocratisation.
En l’espace d’un siècle, la fourchette va entrer dans les habitudes des Français et devenir un symbole de civilisation. Le rapport à la nourriture change, on ne touche plus la nourriture. Il y a une distance civilisée qui s’installe entre le corps et ce qu’on mange. On va ainsi juger du degré de civilisation d’autrui en fonction de l’usage de la fourchette.
Au 18e et 19e siècle, une grosse discussion tourne autour de la fourchette et de ses différentes théories historiques. En 1884, Sarah Bernhardt va interpréter le rôle de la princesse Theodora, épouse de Justinien, empereur byzantin. Le metteur en scène Victorien Sardou met une fourchette dans la main de l’actrice, à un moment où l’on est en pleine polémique : certains historiens ne veulent pas entendre parler de ces fourchettes romaines. Ils attaquent virulemment Victorien Sardou, la polémique durera jusque dans les années 1920.

https://www.rtbf.be/lapremiere/emissions/detail_un-jour-dans-l-histoire/accueil/article_la-vraie-histoire-de-la-fourchette-ce-symbole-de-civilisation?id=10436278&programId=5936

Écrit par : L'enfoiré | 21/02/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire