Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2019

Septopoly à la recherche du Point G

1.PNGRappel: Le point G en gynécologie est la zone érogène qui augmente de taille par la stimulation.

Le centre de gravité de l'actualité, le sommet du G7 se tient du 24 au 26 août à Biarritz.

Il s’agit d’un rassemblement annuel des dirigeants de 7 économies les plus riches, dont l’Union européenne pour discuter de questions économiques, financières et politiques.

La Russie n'est pas invitée mais Poutine a vu Macron avant l'événement.

L’aspect économique est désormais traité au sein du G20.

Lire la suite

16/08/2019

La Méditerranée en danger

0.JPG

La semaine dernière, il était question de la mondialisation. Cette semaine en voilà une autre qui même pacifique et rentable pour certains l'est beaucoup moins pour d'autres : le tourisme de masse.

ARTE (re)passait le 9 juillet la vidéo "La Méditerranée va-t-elle passer l'été?".

La Méditerranée va-t-elle bientôt devenir la plus grande mer morte du monde ? Alors qu'elle abrite 10 % de la biodiversité de la planète, de nombreux signaux attestent que cette mer semi-fermée se trouve au bord de l'épuisement. Cette enquête accablante recense les dommages engendrés par la course au profit sur l’écosystème de la Méditerranée.

La pression démographique accrue, le tourisme de masse et l’intensification du trafic des paquebots de croisière, le bétonnage et les installations industrielles affectent la qualité des eaux de la Méditerranée. Les riverains accumulent les maladies et les conséquences sociales se révèlent aussi dramatiques : tandis que promoteurs, agents touristiques ou édiles s'enrichissent en exploitant ses ressources ou en s'emparant du littoral, d'autres s'appauvrissent, à l'instar des artisans pêcheurs confrontés à une baisse inquiétante de leur activité. Quant à la faune marine, elle disparaît peu à peu des côtes et certaines espèces souffrent plus que d'autres, comme les sardines.

Lire la suite

09/08/2019

Un monde sous influence

La semaine dernière, il était 0.JPGquestion des bienfaits de l'indépendance d'esprit, d'action et les dangers de l'influence psychologue et sociale...

Ce billet-ci risque d'aller à contre sens du précédent et c'est voulu.

Les sphères d'influence mondiale est une dépendance au niveau économique, militaire, politiques et culturelles. (graphiques).

Cela n'a rien à voir avec les relations entre personnes.

Ici, il s'agit vraiment de relations "many to many", de peuple à peuple.

Donald Trump, avec son populisme, a compris ce qu'il pouvait en tirer en sortant de l'influence des autres organisations, des contrats signés et des pays pour se faire élire à la présidence des États-Unis par une population plus manuelle qu'intellectuelle et qui n'a pas profité de la mondialisation.

Georges W. Bush avait la même manière non nuancée de présenter les choses: "ceux qui ne sont pas avec nous, sont contre nous". 

Protectionnisme et fermeture des frontières sont dans ce cas au programme avec une courte vue, intenable à long terme par l'implosion qui finit par arriver.

La mondialisation a créé un sentiment de rejet parce qu'elle construit immanquablement des gagnants et des perdants.

L'Europe, spectatrice, se tient toujours dans l'expectative, incapable de taper sur la table car ses membres ne font pas bloc dans cette nouvelle cour des grands et de ce fait, joue dans la case des perdants.

Lire la suite

02/08/2019

Les bienfaits de l'indépendance d'esprit et d'action

0.JPGLa semaine dernière,  ce billet rendait hommage à Robert Wangermée  qui disparaissait à l'age de 98 ans .

Dans sa vie, il avait garder l'indépendance de ses opinions.

L'indépendance d'esprit et d'action est devenue très difficile.

 Les communications se font de plus en plus par l'intermédiaire des réseaux sociaux.

Nous sommes entrés dans l'ère Trump, dans l'époque des tweets et des "J'aime".

Alors j'explique, je confirme et signe, le carcan de nos dépendances et de nos croyances...

Lire la suite

26/07/2019

69, année érotique, quant à 2019, bof...

0.JPG1969-2019, cinquantième anniversaire de la conquête de la lune et année de gloire du Cannibale  Eddy Merkx pendant laquelle celui-ci remporte une série impressionnante de courses de haut niveau : Paris-Nice, Milan-Sanremo, le Tour des Flandres, Liège-Bastogne-Liège et le Tour de France.

Ce sont les deux événements dont se souvenait le roi Philippe lors de l'invitation de Merkx au palais de Laeken.

Tout le monde qui a vécu ces événements, se souvient de ce qu'il faisait au moment où la radio ou la télé annonçait le premier pas sur la lune avec les objets qui ont fait avancer les progrès de l'homme terrestrepodcast.

D'autres événements heureux ou malheureux ont fait les petits ou les grands titres de l'actualité mais on les oublie.

69 était encore dans la chevelure de la comète révolution de mai 68 qui avait pour slogan principal "il est interdit d'interdire" et

Cette année-là, Serge Gainsbourg et Jane Birkin s'envoyaient en l'air sans quitter le plancher des vaches en chantant "69, année érotique"...

Lire la suite

23/07/2019

Tendances et indépendance

0.JPG"Le plus" de Matin première parlait de Robert Wangermée  qui disparaissait à l'age de 98 ans ce lundi.

Ce qu'en dit la RTBF pour le présenter est éloquent sur ce qu'a été sa manière de penser "philosophiquement" à ne pas croire "religieusement"  ce que chacun pourrait en direpodcastpodcast.

Ancien administrateur de la RTBF, il a incarné les bouleversements institutionnels du secteur audiovisuel en Belgique.

Docteur en Philosophie et Lettres de l’Université Libre de Bruxelles et professeur honoraire, il y crée le Centre d’Études de Sociologie de la Musique, devient Critique de l’Académie royale de Belgique, fait carrière dans l’audiovisuel, intègre en 1946 l’Institut National de Radiodiffusion (INR, future RTBF) où il devient directeur du service musical en 1953 en créant le "troisième programme radio", spécialisé dans la musique classique (aujourd’hui Musiq’3) et est choisi comme l'un des Cent Wallons du siècle par l'institut Jules Destrée en 1995".

Un sérieux pédigrée pourrait on dire...

Sa disparition me donne l'occasion de revenir sur ce qui est dit ou non dit sur cette antenne et dont le dernier billet philosophique et intimiste "Tout cela au nom de Darwin" ébauchait.

Lire la suite

19/07/2019

Oléron, la lumineuse

0.JPGPériode de vacances oblige, alors retournons sur ses chemins.

L’île d’Oléron est située dans le golfe de Gascogne, en région Nouvelle-Aquitaine, au large des côtes de la Charente-Maritime. Avec les îles de Ré, d'Aix, Madame et Nôle, elle fait partie de l'archipel charentais.

Avec ses 30 km de long sur 8 km dans sa plus grande largeur et sa superficie de 174 km2, elle est la plus grande île française métropolitaine après la Corse. Une population de plus de 21.000 habitants permanents.

Sa capitale, Saint-Pierre-d'Oléron, est le principal pôle commercial et artisanal de l'île où se trouve le Château-d'Oléron, siège de la subdélégation avec sa garnison.

Reliée au continent par le 3ème plus long pont de France après celui de l’île de Ré et de Saint-Nazaire. Avec ses 2.862m de long, ce pont est aussi le plus vieux de France qui a relié le continent à une île.

Pierre Loti, surnommait l'île de « Oléron la lumineuse » en raison de son fort taux d’ensoleillement tout au long de l'année.

En 2015, Léopoldine parlait de "l'île Ré, rayon de soleil d'or".

Cette fois, c'est de l'île d'Oléron d'où elle est revenue dimanche dernier.

Les questions et les comparaisons entre cette île et l'île de Ré s'imposent.

Lire la suite

13/07/2019

Tout cela au nom de Darwin

0.JPGCe billet est une réponse au précédent "Être élu par qui et pourquoi?".

Il y a tellement de chose à dire à ce sujet et tellement de manières de l'aborder et de le pratiquer qu'il faudrait plus d'un billet.

J'essayerai de prendre un peu de recul, sans parti-pris, sans convictions préconçues que je trouve souvent dangereuses...

Lire la suite

07/07/2019

Etre élu par qui et pourquoi?

0.JPGAprès des tractations qui se sont éternisées la semaine dernière pour désigner les patrons au niveau de l'Europe, la question reste "Être élu par qui et pour quoi faire?

Ce furent des personnalités qui ont dû faire des compromis dans un marchandage pour résoudre la quadrature du cercle pour chercher à contenter tous les membres européens par une parité sexuelle dans une Europe qui n'a pas les mêmes directions de vue et de potentiels aux options disparates à comment réaliser les projets financièrement, politiquement et idéologiquement.

Lire la suite

04/07/2019

Vacances citadines

0.PNGEn ce début de mois de juillet, les grandes vacances commencent avec la grande transhumance du nord vers le sud. Les villes se vident de leurs habitants, le ciel se remplit de traînées blanches d'avions et la route s'engorgent devant les péages routiers pour la grande aventure en espérant qu'ils aient la clim à bord...

Vacances chez soi ou à proximité, en Belgique, c'est aussi possiblepodcast.

Les Bruxellois qui restent où qui partent en dehors de cette période de grand rush se retrouvent avec beaucoup moins de circulation.

Samedi 6 juillet, une chaleur étouffante sous un soleil de plomb sévissait à Bruxelles.

Un vent presque inexistant, pas de brise comme à la mer, là où la majorité des Belges sont partis en train ou en voiture.

Trouver la fraîcheur était devenu primordial.

Le lendemain, cela allait mieux et la canicule modérait ses effets dans la ville...

Lire la suite

28/06/2019

Les cantiques du quantique

  1. 0.PNG"Au-delà du quantique à la découverte d'un nouveau monde", tel est le titre du S&V du mois de mai.
  2. Le quantique est revenu le mois suivant dans un autre S&V sous le titre "L'ordinateur quantique. Vers un mariage avec l'IA".
  3. "La Conjuration de Göttingen", le livre de Jérôme Legras en explique les prémices sous forme de thriller historique ce qui en fait toute son originalité...

Le quantique résonne comme une nouveauté alors qu'il a déjà cent ans d’existence.

Alors qu'est-ce qui créerait ce nouvel engouement en 2019?

Lire la suite

24/06/2019

Vic de Victoire?

0.PNGLe billet "La Catalogne d'aujourd'hui et de demain" parlait de cette région en 2015.

En 2017, j'avais poussé un peu de passé avec l'égérie de Dali.

Mais, la Catalogne, ce n'est pas uniquement la Costa Brava.

Il faut sortir de cette côte très et parfois trop fréquentée par les touristes et aller vers l'intérieur des terres et, dans ce cas, Vic semble un bon point de départ.

"Vic est à mi-chemin entre la mer et les Pyrénées. Ancienne capitale de la tribu ibérique des Ausetanos, elle est devenue commerciale et industrielle, célèbre pour sa charcuterie. La ville a une architecture médiévale, des maisons seigneuriales dont un musée de peintures et de sculptures. Son vieux quartier central est composé de ruelles étroites avec la plaça Major en centre névralgique aux maisons gothiques et baroques", dit le guide.

Son passé remonte à 2000 ans d'histoire. Au début du 20ème siècle, Vic vivait des moments cruciaux à la Catalogne parc son esprit religieux et très culturel spécifiquement catalan.

Car comme le présente "Invitation au voyage" sur ARTE, en passant en noir et blanc, Vic cache aussi une tout autre histoire...

Lire la suite

07/06/2019

Collapser le passé

0.JPGLe S&V du mois commence dans son article "Théorie de l'effondrement" par ce préambule: "Crises climatique, énergétique, écologique, politique... Autant de signes d'un déclin de nos sociétés, voire de leur effondrement ? Certains y croient. Mais est-ce si sûr ? Comment s'effondre exactement un monde ? C'est pour répondre à cette question que des scientifiques ont ouvert un nouveau champ de recherche : la collapsologie. Leur outil : la modélisation des civilisations aujourd'hui disparues, telles les Mayas. Leur objectif : établir les vraies lois de l'effondrement des sociétés et les confronter à notre situation actuelle".

Il y a un semaine, on apprenait le décès du philosophe Michel Serres à 88 ans. Il avait écrit "C'était mieux avant".

Une occasion pour extrapoler sa philosophie et faire revenir quelques souvenirs déjà traités sur ce blog et sur le temps qui passe sans être trop bancal.

Lire la suite

31/05/2019

My Fair Lady

1.JPGLaissons reposer les résultats des élections belges et européennes dans la recherche de coalitions avec le risque de se poser la question de savoir "comment a-t-on pu en arriver là en 70 ans?"

Suivons un autre lien ténu avec Bruxelles dans le rétroviseur du temps, à se rappeler ce qu'avait été les "Trente Glorieuses" par l'intermédiaire du cinéma. 

A l'occasion des 90 ans depuis la naissance de sa mère Audrey Hepburn, Sean Hepburn Ferrer, expose sous le titre de "Audrey Intime", la vie de sa mère, à Bruxelles.

Aux antipodes des pulpeuses vedettes de cinéma de l'époque, elle incarne un nouveau glamour, plus raffiné avec sa silhouette gracile, son visage fin, ses yeux de biche et son sourire malicieux.

Née le 4 mai 1929 à Bruxelles, icône du cinéma hollywoodien et de la mode dans les années 50-60, Audrey Hepburn avait vécu ses premières années à Bruxelles.

Lire la suite

25/05/2019

Comment a-t-on pu en arriver là ?

0.JPGUne question bête et méchante posée par une de mes lectrices...

Entre le jeudi 23 et le dimanche 26 mai, des élections régionales, fédérales et européennes ont été préparées et organisées en commençant par les Britanniques, les Hollandais, puis les Italiens dont on annonçait les points négatifs podcast, avant tous les autres.
Mon billet "Élire, c'est maudire dans la Cour des miracles" parlait déjà de populisme, de souverainisme....

A sa suite, "La Cour des miracle selon Michel Onfray" prouve qu'en France, la situation n'est pas meilleure.

Au niveau européen, il n'y a eu que la campagne organisée par les eurosceptiques et l'extrême-droite podcast.

Un nouveau record d'abstentions?

Après avoir cliver les partis pendant la campagne électorale, il faudra pourtant qu'ils pactisent et trouvent des alliances dans les pays dits "démocratiques à la proportionnel" qui suivra.
L
'Europe a beaucoup de points en commun avec Bruxelles considéré comme son laboratoire... 

L'Europe par ses nationalismes, ses souverainismes et la Belgique par son régionalisme fédéralisé à la louche.

Lire la suite

18/05/2019

La REACHesse de la Chimie

0.JPGREACH: "Réglementation pour l'Enregistrement, l'évaluation et l'Autorisation des substances Chimiques".

L'idée et l'objectif de protéger le consommateur des risques chimiques remonte dans le temps de REACH. 

Ce weekend du 18-19 mai, la chimie est à l'honneur.

De multiples sociétés chimiques ouvrent leurs portes au public.

Elle incite à visiter certains endroits en Belgique avec l'effet d'annonce "Your future starts here".  Sont rechercher 1.400 nouveaux collaborateurs dans le secteur de la chimie
podcast.
A Bruxelles, c'est le Groupe Solvay qui ouvre ses portes

Lire la suite

14/05/2019

La Cour des Miracles selon Michel Onfray

0.JPGEn prolongation de l'article du samedi, dans lequel il est dit que "il n'y a plus que les philosophes qui imaginent le futur en prenant un pas de côté dans une altitude de retrait en espérant trouver la substantifique moelle des choses".

Je me devais d'en dire plus.

On ne peut rien leur dire dans un pays dit démocratique.
L'humour qu'il soit grinçant ou sarcastique, est permis...
Quand Michel Drucker en reçoit un sur son divan rouge et qu'il entend certaine chose qui doit grincer dans la tête de quelqu'un d'autre, il lève le bras vers la caméra et dit "c'est pour rire".
Des phrases types ressorties de son livre dans lesquelles tous en prennent pour leur grade, j'adore. Qu'ils soient de gauche de droite ou du milieu, extrêmes compris.
Le problème puisque je reste belge et non pas français, je ne sortirai que les phrases dont nous belges connaissons au moins les noms parmi 84 chapitres.

Je cède la parole à Michel Onfray à son carnet de campagne.

Lire la suite

10/05/2019

Élire, c'est maudire dans la Cour des miracles

0.JPGEn 2007, j'écrivais un billet en 4 actes à l'occasion de l'élection de Sarkozy et qui avait pour titre "Élire c'est guérir".

Dans deux semaines, rebelote, l'élection a 3 niveaux: régional, fédéral et européen. Une campagne électorale épique s'est ouverte pendant laquelle certains se sont mis sur les starting-blocs pour (r)entrer dans l'arène politique tandis que d'autres en sortent presque dégoûtés d'être restés trop longtemps. 

Nous sommes entrés dans une ère de guérillas d'idées dans une insurrections hebdomadaires à peine voilée entre gilets jaunes, black-blocks et CRS.

"Gilets jaunes et si cette violence préfigurait une situation à venir encore plus violente ?", écrivait Daniel Martin.

Est-ce une vendetta envers politiciens et journalistes qui ne font que tenter suivre l'actualité, contre les citoyens radicalisés avant d'aller plus loin?

Les médias s'attendent à un séisme électoral.

En 2014, lors de la dernière élection, j'aurais pu écrire "la situation est grave mais pas désespérée".

Cette fois, ce serait plutôt  "la situation est désespérée, mais ce n'est plus grave" que je devrais écrie si l'on en croit la collapsologie apocalyptique ambiante.

Et si la politique n'était pas simplement un problème médical de partage de l'information?

Lire la suite

04/05/2019

Le tram bruxellois a 150 ans

0.JPGIl y a 150 ans, le 1er mai 1869, le premier tramway à traction chevaline, exploité par la société privée Morris, était mis en service à Bruxelles entre la Porte de Namur et le bois de la Cambre.

Évocation d'une avancée technologique parallèle à l'évolution économique et culturelle de la société des trams hippomobiles au T3000 et T4000 qui circulent aujourd'hui à Bruxelles de manière ininterrompue. 

À l’occasion de cet anniversaire, une multitude d’animations gratuites sont programmées du 1er au 5 mai, dont une parade de véhicules historiques le 1er mai, le championnat européen du meilleur conducteur de tram le 4 mai et la circulation de tramways historiques le 5 mai, le tout coïncidant également avec le 30e anniversaire de la Région bruxelloise.

Programme 

Lire la suite

27/04/2019

Le cerveau est câblé pour obéir

0.PNGEn 1960, l'expérience de Stanley Milgram révélait la propension des individus à obéir à des ordres qui les répugnent, alors qu'elle était présentée comme une mesure scientifique de l'efficacité de la punition  sur la mémorisation.

L'expérience a été rééditée par deux fois. En 2010, lors d'une fausse émission de téléréalité nommée "Jeu de la mort", une présentatrice donnait l'ordre d'envoyer des chocs électriques dans le cas de mauvaise réponse à des questions faciles.

L'IRM dévoilé aujourd'hui les raisons de cette soumission à l'obéissance vis-à-vis d'une autorité jugée légitime.

Lire la suite