Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2020

A pied ou à bicyclette...

0.PNGContrairement aux autres années, j'ai pu assister à un dimanche sans voiture. En général, ce dimanche-là, je reviens de vacances à l'étranger.

Je n'ai pas raté l’occasion d'enfourcher mon vélo et de m’offrir une plongée silencieuse dans Bruxelles qui au même moment partageait les Journées du Patrimoine. Dimanche dernier, le temps était parfait. Du soleil, mais pas trop. Une matinée complète à bicyclette au départ de l'avenue de Tervuren jusqu'à la place de Brouckere... 

 On ne s'en rend pas compte, mais la vie est souvent faites de coïncidences, comme nous allons le découvrir...

Lire la suite

15/09/2020

L'été indien à Knocke

9.PNGLundi 14 août, la température augmente à nouveau et les seuls endroits qui peuvent encore être acceptables, c'est à la côte. La dernière fois que j'y suis allé, c'est en 2007.  

Trop de déplacements de foules vers la mer dès que le beau temps s'installe, ce qui entraînent des bouchons sur les routes.

J'ai fait une nouvelle tentative et dans l'ensemble, cela a bien réussi quand on n'a pas peur de marcher et en ne voulant pas entrer jusqu'au centre en voiture pour la parquer. 

Lire la suite

11/09/2020

Un été malinois

0.PNGEn 2015, j'avais écrit "Malines, jumelle de Molenbeek?". Article qui parlait surtout de l'histoire de Malines avec déjà beaucoup de photographies du centre de la ville à 20 kms de Bruxelles.
D
ans le cadre de devoir passer ses vacances à proximité de chez soi, pourquoi ne pas y retourner pour aller voir de plus près son évolution en franchissant la frontière linguistique?
I
l y a la ville et les domaines de verdure qui attirent tout visiteur de Malines surtout en période estivale.
I
l suffit de quelques notions de la langue néerlandaise ou plutôt flamande pour se retrouver plus proche des Malinois. Cette langue utilise des particules agglutinantes comme l'esperanto. Le photographe y trouve son plaisir.

Lire la suite

05/09/2020

Nini va donner de la chance ailleurs

0.PNGAnnie Cordy, surnommée Nini la Chance a tiré sa révérence à l'âge de 92 ans.

Curieux de devoir écrire un article de la sorte sur elle à la suite du "Magasin du Suicide". 

Je n'écris pas souvent un article hommage à un artiste. Dernièrement je l'ai fait pour Guy Bedos 

Les hommages sont arrivés immédiatement après l'annonce de son décès.

Tous unanimes. La question venait d'office à l'esprit "Que reste-t-il de nos idoles «belgicaines» ? La Belgique et la belgitude étaient dans ses gènes.  

Lire la suite

02/09/2020

Le magasin des Suicides

0.PNGIl fallait donner une suite à cette histoire de virus et de suicides de victimes consentantes à cause de la peur paralysante.
S
ujet plus sérieux et plus délicat que d'habitude dans ce blog. Plus de 600 livres traitent du suicide.
Des statistiques de taux de suicides par pays estimées par l'OMS étonnent. Ce sont souvent les pays les plus riches qui ont le taux de suicides le plus élevé. 
L
a crise du Covid-19 a eu un impact sur la santé mentale et sociale.
8
% des personnes de 18 ans et plus ont indiqué qu'elles avaient sérieusement pensé à mettre fin à leur vie au cours des 3 derniers mois, et 0,4 % ont même tenté de le faire. Impact financier important sur la vie quotidienne des Belges.
M
oins de suicides mais plus de tentatives.

Lire la suite

29/08/2020

Le Parc d'Enghien

0.PNGEnghien en néerlandais: Edingen; en wallon: Inguî et en flamand: Enge est une ville francophone à facilités à la frontière linguistique située en Région wallonne dans la province de Hainaut. A cheval sur cette frontière, la ville accorde des facilités linguistiques pour les néerlandophones. Sa population croît à un rythme supérieur de 27,78 % au cours du 21ème siècle avec 340 habitants au km2.

C'est son parc d'Arenberg qui fait son principal attrait. Et j'y suis allé ce lundi après-midi...

Lire la suite

23/08/2020

Kaléidoscope d'identités partagées

0.PNGLe premier article de Charle&Hugues sur Agoravox, "Des races et des humains" m'avait inspiré quelques idées.
S
a conclusion : "Il y a un tronc commun à tous les homo sapiens, mais des différences dues aux voyages de la souche primaire, et aux adaptations aux territoires. De même que pour les espèces domestiques, chez l’être humain, il n’y a biologiquement qu’une seule espèce (interfécondité) mais il y a plusieurs races (caractéristiques physiques et culturelles). Le parcours d'Homo Sapiens dans sa conquête des continents s'est accompagné de mutations génétiques, chaque peuplade étant adaptée aux caractéristiques de son environnement (climat, géologie, géographie, ressources, etc)".
L
es commentaires de l'article allaient dans tous les sens.
I
l n'y avait aucune photographie qui précédait l'article.
C
e qui suit va y remédier avec l'idée du bien vivre ensemble voulue par une exposition.

Lire la suite

17/08/2020

Croisière en Waterbus sur le canal

0.PNG"Waterbus - croisières à Bruxelles.
D
ERNIER Samedi de la saison 2020 !.
J
oignez votre destination en toute sécurité, sans stress et sans problèmes de stationnement avec le Waterbus, le transport en commun sur le Canal entre Bruxelles et Vilvorde !
De plus, avec 2 ponts (intérieurs) et un vaste espace extérieur, vous pourrez vous déplacer en toute confiance ce qui est réconfortant en ces temps difficiles. Le vélo peut être emmené à bord gratuitement ! 
Découvrez les musées et les autres lieux d'intérêt que vous pouvez atteindre en Waterbus sur waterbus.eu", dit l'annonce publicitaire.

Lire la suite

07/08/2020

Jardin japonais à Hasselt

0.PNGPour suivre l'envie et l'idée de passer des vacances en Belgique, le site "Visite de Hasselt" présente une opportunité avec son jardin japonais. En résumé, il comprend une maison de cérémonie, des monuments, la flore, la faune, le symbolisme de l'eau et des roches du Japon. 
A
vec ses 2,5 ha, il est le plus grand jardin japonais d'Europe. Aménagé en 1992 avec le concours de la ville japonaise d'Itami jumelée avec Hasselt, il présente le paysage japonais typique, selon le modèle des jardins du XVIIe siècle. 
D
u Japon, j'en avais déjà parlé en détail dans l'article "Irrésistible printemps" dans lequel plusieurs aspects de la manière de vivre et de penser japonaise y étaient évoqués. 
L
a visite du jardin commence par la porte japonaise traditionnelle, Torii (居) qui donne accès à un autel shintō ou jinja (神社) que l'on appelle "voies des dieux" pour passer de l'ordinaire au sacré. 
A
 partir de là, le bruit de l'eau accompagne le visiteur tout au long de sa promenade dans une musique apaisante serpentant au travers de sentiers, de déclivités et de symboles. 

Lire la suite

28/07/2020

La mission de l'Art...

0.PNG

... n'est pas de copier la Nature, mais de l'exprimer", dit  le photographe Christian Laurent

"L'Art vit de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté", André Gide

Ce samedi, je suis allé à la rencontre de 4 artistes à la Galerie Sablon d'Art après avoir jeté un coup d’œil sur le site quefaire.be.

Peintres, sculpteurs et photographes, à chacun sa passion.

L'une entraînant l'autre parfois... (*)

 

Lire la suite

27/06/2020

Pèlerinage à Anderlecht

0.PNGAnderlecht est devenue la 7e commune la plus peuplée de Belgique avec une densité de 6.821,82 hab/km2 si l'on en croit le recensement de 121.019 habitants sur une superficie de 17,74 km2. Sous forme de petit village, elle a connu une occupation romaine pendant la période celte. Il faudra attendre le XIème siècle pour retrouver trace d'un peuplement quand Rénilde fonde un chapitre de chanoines avec la collégiale, les pâturages et le caractère rural dont Bruxelles a besoin. 42.PNGAu XIXème siècle, elle le perd lors de l'expansion de l'industrie avec les filatures, les imprimeries le long de la Senne en dehors de Neerpede, de la maroquinerie, la tannerie à cause de l'installation des abattoirs à Cureghem en 1890 et des industries métalliques le long du canal Bruxelles-Charleroi.
J
'ai déjà parlé de Schaerbeek, Evere, Saint-Josse-Ten-Noode et Molenbeek et Bruxelles-centre.
N
é à Uccle, je me devais, un jour, de parler d'Anderlecht où j'ai habité dans ma prime jeunesse de 1954 à 1965 à la rue Wayez et de 1965 à 1972 près du canal dans le quartier Veeweyde et il y avait au moins douze années que ne n'étais plus passé à Anderlecht.
J
'ai eu envie d'y retourner pour voir l'ampleur des changements et fêter quelques anniversaires.

Lire la suite

31/01/2020

Une histoire belge de malentendu

0.PNGLe Vif de la semaine du 16 janvier avait un dossier qui présentait les différences d'idéologies entre les deux parties du territoire belge.
P
réambule: "Ils s'ignorent et se toisent depuis des décennies, et leur incompréhension mutuelle n'est pas pour rien dans le blocage actuel. Retour sur près de 150 ans d'occasions manquées, plus encore quelques semaines d'incertitudes".
A
u sujet de la Belgique, j'en ai écrit quelques billets significatifs et cocasses en remontant dans l'histoire.
C
elui-ci sera de la même veine...

Lire la suite

27/12/2019

2019, entre radicalisme et exorcisme

0.jpgLa récapitulation de 2019 fait couler beaucoup d'encre et de salive.

Exorciser les événements malheureux de la mémoire alors que le radicalisme éclate de partout dans un monde où des mouvements idéologiques ne parviennent pas à se réconcilier, c'est ce que me donne l'idée générale de cette année charnière 2019 entre la montée de populismes, d'un réveil climatique et de la mobilisation dans de nombreux pays du monde pour plus de liberté.

Les jeunes se sont levés pendant que les femmes ont pris plus de pouvoir par le féminisme quand ce n'est pas le nouveau mot "féminicide" l'enraille.

Une année où "Trump", "Poutine", "Johnson", "Bolsonaro" ont frappé les esprits pour faire bouger quelques lignes à l'avantage de leurs initiateurs.

Une année pendant laquelle j'ai ressenti des sentiments mitigés de la révolution des peuples associée à la dureté dans les réseaux sociaux et quand j'ai tenté de rapprocher l'actualité dans des articles ou en arrière-plan par courriels.

Le VIF divise les événements de 2019 en 8 chapitres dans lesquels je mixerai le rappel de mes propres articles.

Lire la suite

13/12/2019

Pierre d'Enfer et Jan de Velours

0.JPGJe viens de parler de Bruegel l'Ancien, sous le pseudonyme "Pierre le Drôle".

L'anniversaire des 450 ans du nom "Bruegel" se fête en famille.

Continuons la visite de cette famille Bruegel avec ses deux fils: Pierre Brueghel le Jeune et Jan Brueghel l'Ancien.

Peintre brabançon de la Renaissance, né à la fin de 1564 ou au début de 1565 à Bruxelles et mort le à Anvers pour le premier et né en 1568 à Bruxelles et mort le à Anvers, pour le second.

Lire la suite

09/12/2019

Pierre le Drôle

0.JPGSous le titre "Bruegel n'est pas celui que vous croyez", la Bibliothèque Royale de Bruxelles présente l'exposition "The World of Bruegel in Black and White".

La Bibliothèque conserve une collection complète d'estampes de Bruegel en pionnière dans l'étude de l'artiste sous de nouveaux angles de "l'art sur papier".  

Le catalogue de l’œuvre peinte en couleurs de Bruegel est  connu, mais ce sont les estampes en noir et blanc qui ont fait le plus partie de l’œuvre de Bruegel.

Lire la suite

29/11/2019

Ambiorix vs Vercingétorix

2.pngAu Ier siècle av. J.-C., Ambiorix est chef des Éburons,  un peuple gaulois du nord de la "Gaule Belgique" et partage son commandement avec Catuvolcos.

Selon César, les Éburons sont établis dans la région de Tongres  entre la Meuse et le Rhin ainsi qu'à Liège, dans l'Ardenne et en Campine.

Chef rusé, Ambiorix inflige une cinglante défaite aux légions romaines en 54 av. J.-C., probablement dans la vallée du Geer et réussit à échapper à César.

Il devient, bien malgré lui, un des héros nationaux de la Belgique dans la deuxième moitié du 19e siècle, porté par le même mouvement nationaliste belge tout comme en France, Vercingétorix.

Lire la suite

07/11/2019

L'homme qui aimait les trains

0.JPGIl y a quatre ans, lors de l'ouverture de musée Train World à la gare de Schaerbeek, je publiais l'article "Le monde du train belge" dans lequel le train prenait toute sa place.

Les photos de ce billet en témoignent encore.

Le 25 octobre, une expo temporaire du 22 octobre 2019 au 15 mars 2020 insère 18 toiles de Paul Delvaux.

Paul Delvaux (1897-1994) a développé une œuvre magistrale qui s’inspire de l’univers ferroviaire. Intégrés dans la scénographie époustouflante de Train World, les tableaux du maître surréaliste entrent en écho avec l’atmosphère singulière du musée.

Le temps d’une exposition, vivre cette résonance magique et découvrir l’œuvre de ce passionné de trains et de gares. Le parcours présente l’évolution du peintre : des dessins, aquarelles et tableaux des années 1920 aux pièces monumentales des années 1970 en passant par des objets personnels de l’artiste. Distinction suprême, le peintre fut même nommé chef de gare de Louvain-la-Neuve.

Lire la suite

06/10/2019

Le musée de la BD a 30 ans.

1.JPG"Ce 5 et 6 octobre, l'ambiance est à la fête au Musée de la Bd. Pour célébrer les 30 ans du musée, petits et grands sont invités pour profiter des nombreuses animations familiales prévues pour l'événement: grimages en héros de Bd, jeu schtroumpf, photomaton, conteurs, visites guidées, dédicaces d'auteurs et bien d'autres surprises encore".

Il y a longtemps que je pensais visiter ce musée.

Ce fut l'occasion.

La BD de presse occupe très souvent ce blog avec Nicols Vadot et Pierre Kroll et se retrouve sur les murs de Bruxelles.

L'article "La Bande dessine sur les murs" était déjà dédié à la BD et racontait pourquoi elle faisait et fait un tabac à Bruxelles. 

Lire la suite

04/10/2019

Partir c'est regretter un peu

0.PNGLe 5 septembre, Dominique Leroy ne renouvelant pas son mandat et donnait sa démission chez Proximus pour aller chez le concurrent hollandais KPN.

Son but,  entreprendre une carrière plus internationale dans le même genre d'activité mais aux Pays Bas.

Ce qui s'est passé ensuite, mérite un peu de recul et une analyse sur ce qu'on peut appeler désormais "l'affaire Leroy".

Lire la suite

06/09/2019

LN24, une nouvelle chaine d'info en continu, cette fois, belge

0.JPGPour la rentrée, la grille des programmes des radios et des télés belges ont été révisées.

Nouvelle chaine d'info en continue lancée lundi soir: LN24 diminutif de "Les News 24".

Officiellement annoncé en octobre 2018,  suite à un projet fondé par deux anciens du journal L’Écho et le fondateur de la société de production KNTV. Une volonté d'étendre leur réseau en participant à l'appel d'offre concernant l'octroi d'une fréquence radio en FM et DAB+.

Lire la suite