Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2010

Fête de l'Iris en grisés

Cela faisait la 4ème année que j'étais présent à la fête de Bruxelles. Fête de l'iris entonnée sur différents thèmes. Pas vraiment de thème, cette fois. Plutôt une suite de symboles.

1.jpgUn rapide coup d'œil sur le programme des deux journées, apparemment, cela pouvait faire oublier les problèmes politiques que nous avons intra et extra muros de la ville de Bruxelles.

C'était déjà la crise, l'année passée dans un Anniversaire loin du XXL.

On chantait, on dansait encore. On lisait sur le Berlaimont "Beyond the crisis, a changing economic landscape".

Non, peut-être... dirait le Bruxellois et la Bruxelloise.

L'année précédente, on hésitait pour l'Europe, entre rêve et réalité" avec des jeux de caisses à savon à l'appui.

Tandis qu'en 2007, L'Europe était encore tout irisée, Ah, l'Europe...

Lire la suite

19/04/2010

Une Bombe à Haut Voltage

Les trois lettres "BHV" sont de retour.

Il suffit de les prononcer pour que le Monstre du Loch Ness belge ressorte son nez.

Une scission, lourde de conséquences.

Des vacances en vue. Une Bombe à Haut Voltage.

Notre ex-Premier, Van Rompuy, aime les haïkus et  les a publiés.

Ce qui va suivre des haïkus?

Une allégorie avec métaphores avec le leitmotiv de ces initiales BHV, très certainement.

Lire la suite

12/02/2010

Mon pays, ce n'est pas un pays

0.jpgCe matin-là, j'avais reçu un message de mon ami québécois qui voulait que je lui sorte une douzaine de photos de Belgique pour ajouter à son site. Comment l'adresser avec justesse? Pour définir notre pays, le cinéaste, Manu Bonmariage, lui a consacré 6 regards croisés sous le titre générique de "La Royale Harmonie".

La chanson du québécois Gilles Vigneault, "Mon pays", m'a inspiré à la recherche de similitudes ou de différences. Cette chanson apportait souvenirs, rythmes, nostalgie et musique.  Deux interprétations possibles.

Une version lyrique  plus adaptée au site à Québec ou celle-ci, plus pragmatique, plus intimiste avec des photos plus insolites encore. A vous de choisir votre version.

Lire la suite

00:05 Publié dans Belgique, Web | Lien permanent | Commentaires (11)

02/12/2009

Un pays inachevé ou à achever?

Il y a quelques temps, une émission de télé "Un pays inachevé" essayait d'expliquer comment on arrivait à la situation que nous connaissons aujourd'hui en Belgique. Un titre à double sens. Est-ce dire qu'il faut l'achever dans les sens de le compléter ou celui de le tuer?

0.jpgLes Français ne s'intéressaient pas à leurs voisins du Nord, si ce n'est pour en faire des clichés qui a fait le fond de commerce de Coluche et d'autres humoristes. Ces Belges sont tellement incompréhensibles. Avec la crise politique de l'année 2007, ce fut le regain d'intérêt. La Belgique intrigue en externe et excite en interne. Remettons une couche d'explication ou à l'incompréhension.

Lire la suite

10/11/2009

Chienne de guerre

"Si tu veux la paix, prépare la guerre", pour expliquer l'armée. Mais, après la guerre, que reste-t-il. La paix? Les souvenirs? Un musée de la guerre? Ça, c'est presque sûr. Des expositions qui se suivent et se ressemblent pour faire comprendre du genre de connerie, la guerre. La dernière exposition "Chienne de guerre" rappelait que les animaux sont utilisés en temps de guerre.

0.jpgLes budgets de la Défense ont toujours été hors normes dans toute l'histoire des nations. Comme signataires de l'Europe, nous avons plus de 60 ans de paix derrière nous. On oublie vite les acquis apporté par cette signature. Depuis, lors, les générations se sont suivies. La guerre a été dite "froide", économique. La mémoire de la guerre est pourtant rafraichie par la représentation quotidienne derrière la petite lucarne. Le documentaire télévisé, avec des images d'archives, colorisées pour réactualiser avec nos habitudes, "L'apocalypse" a fait revivre la 2ème guerre mondiale.

Lire la suite

21/10/2009

New deal entre privé et public?

Aujourd'hui, il y a de moins en moins de différences de politique entre le secteur privé et public. Le particulier consommateur, lui, suit le mouvement, compte les points, sans pouvoir agir ou réagir qu'aux moments critiques lors des élections.

taxeLa triangulaire des interlocuteurs se relient par un bout: l'argent et la taxe. "La taxe se veut juste et loyale", est-il dit.

La crise s'est invitée, depuis. Elle a bouleversé bien des donnes, bien des opinions pourtant bien ancrées. Les deux secteurs en arrivent à entrer en compétitions dans leurs prétentions, dans leurs manières expéditives.

Lire la suite

07/10/2009

Echo à l'Echo

On me dit long dans mes articles et par cela, je serais devenu vieux, disait un commentaire. L'idée de ce qu'est la vieillesse serait-elle liée à ne pas pouvoir suivre l'évolution que par le bout de la lorgnette comme il est très souvent le cas dans les médias? Notre ère d'agitation ne permet plus de faire le lien entre les événements comme s'ils étaient chacun dans un tube sans interactions. Alors, si j'appelais un jeune à la rescousse dans une conversation à bâton rompu...

0.jpg

Une voix jeune, plus forte, plus savante que les autres, se fait entendre.

- Cela prend du temps et on n'en a plus, t'as donc rien compris, l'Enfoiré. On a le temps de voir des images. Mais, nous sommes au temps de l'image, de la vidéo, pas au temps de l'écrit. Tu peux pas nous faire un dessin à la place? Si tu fais un billet, cela doit être comme tout le monde avec la réduction des traditionnelles 3 minutes impartîtes à tout bon éditeur en monologue.

Lire la suite

30/09/2009

Diviser ou multiplier?

Mettre le voile au vestiaire ou se voiler la face devant des problèmes identitaires. Voilà la question qui se posait après les manifestations de plus en plus tendancieuses porté par une foule de positions religieuses ou autres. Un philosophe était de la partie dans la discussion. Profitons-en pour ouvrir celle-ci et pour relier l'analogique au numérique.

1.jpgAprès la France qui avec un esprit républicain avait accepté le voile mais mettait la burqa sur la sellette du questionnement. La Belgique reprenait la question de l'acceptation du voile à l'école.

Le MR belge demandait d'interdire le voile et tout signe religieux à l'école au moins jusqu'à l'âge de 16 ans.

Lire la suite

23/09/2009

Robinson cambré cherche Vendredi

Le 27 aout,  le "Journal des vacances" de la RTBF l'annonçait aux actualités: le Chalet Robinson est reconstruit. L'envie pour jouer à Robinson sans quitter Bruxelles, tous les Bruxellois le connaissaient au cœur du Bois de la Cambre sur l'île du même nom. Souvenirs d'enfance et histoire déjà longue de ce bois de la Cambre créé sur une petite partie de l'espace de la Forêt de Soignes.

0.jpgFait divers local, par excellence? Pas vraiment.

Pour le Bruxellois, le Bois de la Cambre représente beaucoup de moments de relaxations dominicaux, de souvenirs et de rêveries en toutes saisons et à toutes les époques.

Lire la suite

26/08/2009

Antwerpen, une histoire de main coupée

A Antwerpen, ville flamande du Nord de la Belgique, le 15 août est une occasion de refaire l'histoire.

0.jpgJe vous ai souvent parlé de ma ville, Bruxelles. Et si on prenait la route plein Nord. A peine une quarantaine de kilomètre et voilà Anvers ou plus exactement Antwerpen, en flamand. Capitale de province, d'arrondissement, de district de Anvers.

Cette année, la fête de Marie tombait un samedi. La journée était superbe. 30°C au compteur. Pas de vent. La journée allait être très chaude. Ce n'était pas mon coup d'essais dans cette ville. Un parking difficile m'avait déterminé de l'oublier un peu. Un samedi, mais férié, donc plus de problème. Mais, je savais qu'Antwerpen rivalisait avec Liège le 15 août dans l'esprit de fête. Il est vrai que les radios francophones sont assez muettes sur ce qui se passe dans le Nord.

Lire la suite

06/06/2009

Compétitivité rabotée

Compétitivité rabotée_44.jpgLes comparaisons de compétitivité entre les pays ne manquent jamais dans la presse officielle. La petite Belgique est en phase de repli. Il faut oser l'avouer dans un style paradisiaque ou parodique. La crise, en trouble-fête, a plombé les équilibres les plus harmonieux.

Début 2007, on parlait de nouvelles statistiques belges.

La Belgique, un des pays de la soi-disant « Vieille Europe », glissait de plusieurs places dans le classement des "Rambos de la concurrence mondiale". La grogne, parmi nos chefs d’entreprises, était latente et allait reprendre du gallon dans sa logique d'entreprise.

Lire la suite

24/05/2009

Les mystères du monde

"La peinture décrit les mystères du monde", "La révolte est un réflexe de l'homme vivant", disait le peintre surréaliste belge, Réné Magritte. Le surréalisme plane aussi au dessus de la Belgique dans beaucoup de domaines.

0.jpgLe 20 mai, était inauguré en grande pompe, le nouveau Musée Magritte. Le Roi et la Reine ont particulièrement apprécié un des vingt exemplaires de l'"Empire des Lumières", la toile que le peintre a le plus aimé.

Ouverture au public dans l'Hôtel Altenloh, en plein centre de Bruxelles, sur la place Royale. Ce projet qui avait débuté en 2005, a coûté 6,5 millions d'euros. On y attend 700.000 visiteurs de tous les horizons. Le premier guide officiel du Japon disait à l'ouverture que les Japonais adoraient le mystère de Magritte et qu'il fallait interpréter en s'amusant.

Lire la suite

14/05/2009

Anniversaire "XXL" ?

Le week-end du 9-10 mai était la fête chez nous à plus d'un titre. Fête de l'Iris de Bruxelles, fête de l'Europe. Mais, en définitive, fête en demi teinte. La crise a ses raisons, que la raison n'oublie jamais vraiment.

Anniversaire XXL.jpgOui, c'était la fête de l'Iris. 

Bruxelles fêtait les 20 ans de sa fête dans la région Bruxelles Capitale.

Pris par le temps, on avait même oublié que c'était aussi ses 1030 ans d'existence. 

Lire la suite

17/04/2009

C'était au temps où Bruxelles brusselait

Bruxelles, cette capitale de la Belgique et de l'Europe n'a pas été toujours comme elle est aujourd'hui. Loin s'en faut. Dernièrement, un commentaire m'avait interpellé. Je me devais de réagir avec mon droit de réponse et ensuite remonter le temps.

0.jpgCe qu'on en disait dans le commentaire en voici le texte:

"BRUXELLES EST OUT, trop de magouilles trop de lobbies.
Le fric de la néo-décolonisation du Congo Belge investit dans le "Caprice des dieux" et l’immobilier....
Les diplômes universitaires belges de la Gnognotte aussi bien en médecine qu’en droit en économie, etc. Une mafia, osons le dire pour
les apatrides. placer. Tous des clones néo-cons.
Enfin cette partition du Royaume et du Benêts - Lux reste au stade du Congrès de Vienne ;
pour assainir
une partie de la solution, un Europa-DC comme Brasilia bien central en Europe."

Lire la suite

10/04/2009

Migrer, pour vivre ou survivre? (2-2)

L'"Atlas des Migrations", présenté par Le Monde nous a entraîné sur notre planète migrante. Au travers de l'histoire, les peuples se sont intégrés sur toutes les terres disponibles. La vie n'a pourtant pas été rose pour ces voyageurs à la recherche d'un hypothétique paradis ou, plus prosaïquement, d'un ailleurs meilleurs. Cette fois, voyons cette intégration de ces immigrés, chez les autochtones, qui ne sont, souvent, que des allochtones dans un passé plus ou moins lointain. Le futur ne sera que ce qu'on décide aujourd'hui, contraint ou suite à des réflexions sur les réalités du monde.

Lire la suite

23/03/2009

Les langues, un sacré jeu de langue

La semaine dernière, à l'occasion de la Journée de la Francophonie, Bruxelles tentait de réformer la langue française. Événement à polémiques entre progressistes et accrochés à la langue dans son statut actuel. Mais le français n'est pas seul.

0.jpgD'abord, qu'est ce qu'une langue? Wikipedia dit "la langue est un système de signes linguistiques, vocaux, graphiques ou gestuel, qui permet la communication entre individus".

Tout un programme avec une destination réelle d'"outil à la communication".

Quand l'outil n'est pas utilisé par un grand nombre de personnes, le préserver à tout prix, car, ce n'est pas un outil tout à fait comme les autres.

Lire la suite

20/12/2008

Automne en "zwanze"

Automne en zwanze_00.jpgÇa y est, l'automne est parti. Que d'événements, que de surprises bonnes ou mauvaises dans notre ville de Bruxelles et ailleurs. Les photos annexées seront bien de chez moi, par contre. Y verrez-vous la crise? Question de point de vue et de réflexions. Avec la zwanze de chez les zinneke?

Lire la suite

17/09/2008

De l'art novo à l'Art Nouveau

A Bruxelles, l'Art Nouveau a sa place comme dans beaucoup de villes que l'on voulait prestigieuses. Qu'en reste-t-il? Quelques maisons qui ont été reconnues comme exemplatives. D'autres sont malheureusement devenues des taudis et ont disparu. Cet Art Nouveau, je l'appellerais, dès lors, Art de la Résurrection ou Art Novo, en résonance avec l'Art Déco qui a suivi pendant les années 1920. Y aura-t-il un jour un art plus nouveau encore, plus jeune? Un véritable Art Nouveau.

0.jpgVéritable patrimoine culturel que ces immeubles de maître qui se répartissent dans des quartiers parfois chics et parfois cédés à une population diversifiée.

On a démoli la Maison du Peuple de Horta. D'autres maisons suivent le même chemin laissé à l'abandon sans entretien. Il est vrai qu'entretenir une maison de ce gabarit, il faut du répondant du côté finances et aussi une volonté de garder un patrimoine.

Lire la suite

14/08/2008

Se sucrer au propre comme au figuré

se-sucrer-au-propre-comme-au-figure_00.jpgEst-ce le poison du siècle ou la petite douceur dont on ne peut plus se défaire? Je suis fan du "sucre". Un "Question à la Une" s'intéressait au sucre avec une suite sur notre embonpoint qui nous ferait vivre et parfois mourir. D'autres sources démentaient partiellement. Place à la controverse.

Il était une fois l'Homme de Spy qui vivait dans une grotte du même nom et qui faisait partie de nos ancêtres Néandertaliens. Ce brave homme a laissé des reliques bien précieuses qui allaient nous éclairer sur ses habitudes, sa manière de vivre.

Lire la suite

20/07/2008

Que la fête commence, enfin presque...

Ce matin du 20 juillet, veille de la fête nationale belge, je me lançais comme d'habitude à la chasse à l'air pur. Cette fois, je prenais la voiture pour préparer mon croque en jambe de joggeur solitaire. La nature n'est-elle pas derrière tous les chemins de l'aventure sans aller bien loin ?

quel-est-le-prix-des-plomb-21-juillet-discours2.jpgJ'avais décidé d'aller voir en ville, les préparatifs de cette fête qui prenait une connotation spéciale au vu de l'aventure, du sort dans laquelle, les Belges, en général et les Bruxellois, en particulier, se voyaient progressivement mener par la politique dont on a déjà parlé sur cette antenne. Nouvelle période de sursis pour permettre d'espérer que la fête se passe avec les meilleurs augures de réconciliation.

Lire la suite