Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2018

La déchirure des secrets (6)

0.JPG"La déchirure des secrets" est arrivée à son terme.

Un préambule pour correspondre à l'actualité.

La semaine dernière, il était question du mythe de l'Expo 58 pour la Belgique pour son soixantième anniversaire dont parlait le Vif.

A l'occasion du 50ème anniversaire, le Vif se posait la question de savoir si le "Mai 68" en France a été une aubaine ou un boulet avec les slogans "Interdit d'interdire", "Sous les pavés, la plage", "Ne soyez pas des moutons"....

Selon Cohn Bendit, Mai 68 fut une révolte culturelle, une fête libératrice pendant laquelle on pouvait s'amuser et ne pas se prendre au sérieux.

Lire la suite

21/04/2018

La déchirure des secrets (5)

0.JPGAvant de retrouver l'aventure de Steph à Acapulco, un retour en arrière.

Cette semaine, c'est le 60ème anniversaire de l'Expo 58 de Bruxelles qui est à l'honneur.

Il y a dix ans, pour le cinquantième anniversaire, j'écrivais "Du fer en boules" comprenant de multiples détails de cette époque.

Alors, ceux qui ont vécu l'événement s'en rappellent avec leurs propres sentiments.

Comment une ville comme Bruxelles, est devenue ce qu'elle est aujourd'hui, est une aventure.

Ce qui n'empêche pas que des choses plus secrètes se déroulent en arrière plan et apportent un lien avec l'histoire de Steph. 

Lire la suite

14/04/2018

La déchirure des secrets (4)

0.JPGDifficile de s'échapper de la nouvelle de la nuit: les frappes dites ciblées des États-Unis, de la France et de l'Angleterre en Syrie.

Connaissant les forces et les envies en présence, seule le moment n'était pas encore fixé.

Alors, on va tenter de prendre le large, de nous évader avec d'autres nouvelles dans un nouveau petit tour d'horizon de l'actualité avant de retourner à notre fiction.

Jusqu'ici, cette actualité avait le ventre mou, coincée entre un weekend de Pâques pendant laquelle personne ne s'intéressait à l'actualité. Les pieds en éventail, affalé sur une chaise longue, chacun, avec un peu de chance, avait dégusté les premiers rayons de soleil d'un printemps qui avait passé par tous les coins de la terre avant de s'installer temporairement chez nous.

C'était probablement le calme avant la tempête.

La psychologie des consommateurs de nouvelles est de toutes manières, mise à rude épreuve pour effacer les erreurs passagères.

Lire la suite

07/04/2018

La déchirure des secrets (3)

9.JPGAvant de retourner à cette fiction mexico-américaine, un petit tour sur l'actualité qui compare 1968 à 2018.

En France, les grèves perlées des transports que certains pensent y trouver une réédition de mai 68.

En 2008, j'avais déjà fait cet exercice de comparaison dans "Révolutions en parallèles"

Non, l'histoire de ne se reproduit pas telle qu'elle.

Elle s'amende, elle se contorsionne sur elle-même, elle évolue comme le dit ce podcast de parti pris de hierpodcast.

Lire la suite

17/03/2018

La déchirure des secrets (2)

La peur du plan B
 

0.JPGSamedi 20 mars 2017.

J'ai reçu une permission à la fin du mois de mars.

Voilà un plan B qui se présente.

D'abord, avertir ma mère de cette nouvelle qui devrait la réjouir, elle qui voudrait me revoir chez elle.

Je lui téléphone pour l'en informer comme prévu.

Aucune réponse.

Je laisse un message pour qu'elle me rappelle.

Quelques heures après, je réessaye.

Toujours rien.....

Lire la suite

03/03/2018

La déchirure des secrets (1)

0.JPGLa semaine dernière, c'était la "Foire du livre" à Bruxelles.

Une occasion de relancer la fiction familiale amercano-mexicaine, commencée par un faux drame sous les traits de l'épouse Carla avec le titre "Le Syndrome du Saumon".

L'aventure reprenait par la vision et les explications de son mari, John, dans "Sous le voile du secret", terminé par un vrai drame.

Lire la suite

23/12/2017

Le Père Noël Orgasmique

0.JPG Puisque depuis la semaine dernière, nous sommes tous fous avec l'envie d'avoir envie, cela ne doit pas être très difficile de passer les périodes de fêtes.

Noël m'avait inspirée de manières tellement différentes dans les années précédentes au 2ème ou au 3ème degré.

En 2006,  "Le père Noël n'en a rien à cirer". En 2009, "Décennis horribilis". En 2010, "Chéri, ni parfums, ni or, des terres rares", En 2011, "La solitude, ça n'existe pas" suivi des "Rois Mages en eMages". En 2012, "Une fin en soi" qui rappelait ce grand déballage des Mayas et de leur fin du monde. En 2013, "Le poids du secret" et de ce qui se cache derrière ces héros du passé. En 2014, "Soyons smart, jusqu'au bout des ongles" avec notre modernité. En 2015, "A la croisée des chemins" des Croisades. En 2016, "J'ai honte" d'avoir contribué à la modernité.

0.JPGEncore une fois, il fallait remettre cela de manière différente et pourquoi pas, plus spéciale encore?

Lire la suite

09/12/2017

Crimes en feuilletons à la télé

6.JPGJe m'en doutais, mais... les séries de crimes meublent un peu trop nos journées et nos soirées à la télé.

Séries américaines ou françaises défilent sur nos petits écrans à cadence soutenue.

Celle de "Meurtres à ...." (Saint-Malo, Pays basques, Pyla, Rocamadour, Rouen, Guérande, Ile d'Yeux, Etretat, Carcassonne, Mont Ventoux, La Rochelle, Bourgogne, Avignon, Ile de Ré, La Ciotat, Lac Léman, Martinique, Dunkerke, Grasse, Aix-en-Provence, Strasbourg, Auvergne, Sarlat, Landes, Orléan, Valencienne, Pays d'Oléron, Haute Savoie, Cornouaille, Martigues...) n'en est qu'une parmi d'autres.

Suite au prochain numéro... parce qu'il y a encore beaucoup de villes et 35.416 communes françaises.

L'inventaire des séries qui passent sur nos chaînes de télé, fera le reste..

Lire la suite

29/07/2017

La gouvernance augmentée

0.JPGIl y a quinze jours, un billet intitulé "Psychose" mettait en évidence le pourquoi d'un désaccord dans une histoire de "Vilain Petit Canard de gauche".

Deuxième volet de cette psychose du refus de concertation équilibrée entre des mouvements opposés et qui, pourtant, pourrait être complémentaires quand ils sont dirigés vers un meilleur pour tous.

En Belgique, nous avons eu un "Anti-Vilain Petit Canard de gauche" en la personne de Benoit Lutgen qui, le 19 juin, a créé une crise, en retirant la prise de la confiance accordée aux gouvernements Bruxellois, Wallon et de la Communauté française à la suite de différents scandales au sein du Parti socialiste.

Un conclave a commencé avec les différents partis en présence au niveau régional en Wallonie et à Bruxelles pour chercher une meilleure gouvernance. 

Un Vif récent titrait "En marche arrive chez nous".

La valeur attend encore moins le nombre des années quand l'expérience est en perte d'efficacité et devenue obsolète avant sa date de péremption.

Alors, il faut trouver autre chose...

On parle de plus en plus de "l'Homme augmenté".

Pourquoi pas une gouvernance augmentée dans le monde de la modernité et de la science fiction?

Lire la suite

04/03/2017

Le Syndrome du Saumon (Suite)

0.jpgSuite de "Le Syndrome du Saumon".

Résumé: Février 2016, John et Clara vivent en Floride.

John est presque toujours en déplacement.

Clara tente de vaincre sa solitude dorée. Elle ne connait presque rien de la vie de son mari en dehors de la maison.

Un jour, elle reçoit la visite d'un militaire qui lui apprend que John est mort alors qu'il était un espion au service à la NSA.

La surprise est totale. Après les obsèques, elle décide de partir avec Stephen en Égypte, là où John avait laissé le dernier lien avec son passé. Elle le découvre presque par hasard, complètement changé mais vivant. Il a voulu changer de vie...

Lire la suite

08:45 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

07/01/2017

Mes papas viennent de Mars, mes mamans de Vénus et moi de Pluton

0.jpgIl y a un an, le 2 janvier mourait Michel Delpech d'une maladie qui le terrorisait depuis plusieurs années.

Delpech, un homme qui a sa vie en chansons.

Ce billet est écrit en son hommage.

Il avait écrit une chanson émouvante "Les divorcés" qui racontait une séparation dans la vie d'un couple.

Sa fille, il l'appelait Stéphanie.

Personne n'a pris la relève et demandé à un enfant d'un couple de parents séparés, ce qu'il en pensait d'une telle séparation. La situation de familles recomposées est devenue très courante. Si au départ, cette séparation peut être déchirante, cela peut devenir si pas réjouissante, avoir aussi des compensassions. J'avais 6 ans à l'époque. J'en ai dix aujourd'hui. J'ai penser t'envoyer mes vœux à toi, Stéphanie... J'ai préféré t'envoyer cette lettre ouverte.

Papa vient de Mars et maman de Vénus, est-il dit.

Et moi, Nicolas, d'où étais-je venu?

D'où est ce que je venais dans un tel scénario?

Et si j'étais venu de Pluton?

Lire la suite

16/09/2016

Passé mentonnais en réalités augmentées mais sans casque

Menton, une ville que j'aime et que j'ai appris à connaître lors de différentes vacances en 1999, 2000, 2002, 2007 et 2010. Menton où je suis retourné cette année... Cette fois, j'ai eu une envie folle de remonter le temps avec vous, chers lecteurs... Une relation bien à propos avec la journée du patrimoine.

0.jpg

Menton ma ville est Tango...Une affiche qui fleurait bon la danse et le plaisir sur le site internet de la ville de Menton.

Ce fut pourtant une représentation de tangos qui avait été postposée pour raison d'attentat à Nice.

L'événement du tango achevé, le site de Menton parlait d'une rentrée calme sous haute surveillance.

Lire la suite

26/01/2014

Le fauteuil blanc (Préambule)

Banner.jpg

Interview au sujet d'un nouvel eBook.

Lire la suite

09:00 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

02/09/2013

Une avenue très diplomate

L'année passé, je parlais d'une avenue pas comme les autres. Cette fois, je parlerai d'une autre avenue dans laquelle des oiseaux exotiques se bousculent aux croisements des rues: l'Avenue Franklin Roosevelt.

0.jpgLa Place d'Arezzo est le cadre du dernier roman de Eric- Emmanuel Schmitt, "Les Perroquets de la Place d'Arezzo"

Je la connais très bien cette place. Dans une rue adjacente, pratique mon dentiste et que de fois, n'ai-je pas tourné autour d'elle en attendant mon tour de passer sur son "fauteuil de torture". Un endroit de torture, c'est dire que je connais l'endroit et que l'on sent souvient.

Une place bien ronde et une vraie saga exotique de perruches à collier qui se font entendre de loin, suspendues aux arbres dans d'énormes nids avec déjections qui s'éparpillent sous elles. 

Lire la suite

12/06/2013

Opération Dan Brown

C'est le titre d'un article du Vif L'Express paru récemment au sujet du 6ème livre de Dan Brown, "Inferno" qui fait un démarrage d'enfer. Une action de commando que l'hebdomadaire poussait un peu à dénigrer, vis-à-vis des règles de sécurité qui ont entouré la période avant publication.

0.jpgEn 2011, je sortais l'article "Dis-moi ce que tu lis, je te dirai ce dont tu rêves" dans lequel, je parlais des bestsellers de l'époque et des techniques pour arriver à le devenir. 

Dan Brown y apparaissait déjà.

Petite visite dans une librairie, c'est remarquer que, dès la sortie de "Inferno", le bouquin se trouve en bonne place parmi ceux qui feront l'été sur les plages.

Deux concurrents romanciers français dans le trio de tête...

 

Lire la suite

22/12/2012

Une fin en soi

Jour +1, après la fin du monde. L'apocalypse googlée et tweetée convertie en une fin en soi. Et si on créait un conte de Noël avec l'aide de la Science? 

0.jpg

Un "Science et Vie", hors série, s'accordait une spéciale "Fin du monde" en décembre.

Notre Terre et la vie ont failli disparaître  par cinq fois, il y a entre 443 millions et 65 millions d'années. 

Dans l'ère moderne, ce n'était pourtant que la 183ème fin du monde annoncée. 

En mars 2011, après avoir parlé des Mayas, je revenais sur cette grande peur de 2012. A l'époque, un "Science et Vie Junior" pouvait effrayer les Juniors avec une rumeur, bien que l'humour enrobait, heureusement, leur texte pour l'excuser.

Lire la suite

16/09/2006

Rencontre avec une bulle de savon

Folles rêveries mise en boîte.

1.jpgComment se fait-il que je n'ai jamais pu retenir les histoires de mes rêves vécus certainement mais qui n'ont pas laissé de traces?
Frustré, je me suis vu conter de belles histoires bien invraisemblables, mais aussi bien plus précises qu'elles ne devraient si l'on y prête attention. Etait-ce un peu romancé avec des "trous" complétés par l'auteur? Je ne puis évidemment le dire. Dans le domaine de l'esprit que de choses bien peu vraisemblables ou surnaturelles peuvent ressortir au réveil d'une nuit agitée.

Lire la suite