Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2020

Le magasin des Suicides

0.PNGIl fallait donner une suite à cette histoire de virus et de suicides de victimes consentantes à cause de la peur paralysante.
S
ujet plus sérieux et plus délicat que d'habitude dans ce blog. Plus de 600 livres traitent du suicide.
Des statistiques de taux de suicides par pays estimées par l'OMS étonnent. Ce sont souvent les pays les plus riches qui ont le taux de suicides le plus élevé. 
L
a crise du Covid-19 a eu un impact sur la santé mentale et sociale.
8
% des personnes de 18 ans et plus ont indiqué qu'elles avaient sérieusement pensé à mettre fin à leur vie au cours des 3 derniers mois, et 0,4 % ont même tenté de le faire. Impact financier important sur la vie quotidienne des Belges.
M
oins de suicides mais plus de tentatives.

Lire la suite

21/08/2020

La peur paralysante

pas sorti de l'auberge.PNGSur ce blog, une trentaine d'articles ont entouré le Covid-19 depuis le début de 2020 jusqu'à mi-juin.
L
e dernier "Les soldes du Covid", 6ème épisode de la série "Virus blues", tentait de mettre un point final au confinement et aux règles drastiques qui ont suivi pour l'éradiquer en lui apportant les derniers développements.
R
ien n'est terminé. Des vaguelettes se sont manifestées après le tsunami inattendu de la première moitié de l'année. On n'est pas sorti de l'auberge de la peur non contrôlée.

Lire la suite

17/07/2020

Justifier l'injustifiable

0.PNGPendant plus de 15 ans sur ce blog, mon "A propos" est assez explicite. "Apolitique" et plutôt du clan des "anywhere" et pas des "somewhere" suivant la démonstration de David Goodhart.
Ce blog n'est ni fait pour se faire des amis ni des ennemis... pas pour se faire encenser, aduler et surtout pas pour en faire de la propagande.
I
l doit être empreint d'une liberté totale, de choix des thèmes et d'expression même si cette liberté est contraire à un ensemble des lecteurs.
L
es débats entre des opinions diverses, de préférence opposées, j'adore. Mais il ne faut pas que ça tourne à l'aigre, sinon cela devient plutôt chiant comme je l'ai souvent ressenti. Les débats qui apportent une solution par consensus, compromis sans compromission, sont devenus très rares. Reconstruire durable, l'est un peu moins, surtout quand ils se déroulent en aparté, sans ombudsman et où on y lave son linge sale en famille mais sans famille dans l'humour mis en berne. Le billet "Si tu déclines, clive et ça ira... enfin peut-être" va être mis en application dans celui-ci. Désolé, s'il peut y avoir des redites.
E
n 2008, j'ai écrit un triptyque d'articles dans le thème de la Justice.  dont le titre était "Ôte ton bandeau et ajuste ta balance". Revenir aux sources pour comprendre comment le flux arrive à la mer après le passage par de multiples méandres de vie.

Lire la suite

16/05/2020

Virus blues (2) : De l'enfer au paradis ?

0.PNGOn sort progressivement du confinement imposé par le coronavirus. L'origine naturelle "chauve-souris", "pangolin" avait été envisagée mais aussi une fuite du laboratoire à Wuhan ou même plus complotiste qu'elle serait volontaire.
Paru en 2013, le roman "Inferno" de Dan Brown et le film qui en a été tiré, étaient-ils précurseurs de cette version complotiste? L'histoire commençait à Florence et se terminait à Florence, le point de départ du coronavirus pour l'Europe juste après la Chine.
E
t avec une pincée de philo et d'humour en prime, qu'est-ce que cela donnerait?

Lire la suite

05/05/2020

Virus blues (1) : "Le muguet masqué"

0.PNG- Bonjour. "Virus blues", un titre tout à fait dans la note de l'actualité.
- (Sourire) En effet. La semaine dernière, j'expliquais ma procédure pour écrire un eBook. Un roman reste une fiction mais s'ancre à une actualité. Dès que j'avais publié ce billet, je me suis lancé dans l'imagination de quelques idées du style des "Microfictions". Fin 2019, nous sommes sortis d'une période de relative sérénité globale dans le domaine de la santé pour tourner une page vers un nouveau monde de fragilité, impacté par ce coronavirus qui à partir de Chine, s'est mis à voyager pendant des milliers de kilomètres. Depuis, le monde a changé du tout au tout. Au passage, je vous rappelle le billet "Fricassée de virus".
- Une actualité comme celle-ci, c'est aussi une manière de marquer les souvenirs.
- Oui, mais j'ai imaginé une histoire parallèle à ces instants stratégiques pour quelqu'un qui en tirerait un profit personnel inattendu.
Qui, d'après-vous, aurait un avantage à se retrouver masquer?
- Celui ou celle qui a quelque chose à cacher. Non?
- En effet. A cacher de manière psychologique, philosophique et c'est ce que je me propose de vous raconter.

Lire la suite

02/05/2020

Quand les livres délivrent

0.PNGRé-apprendre à lire et à écrire en période de confinement... Pourquoi pas?
"Lire ou écrire, c'est une manière d'écarter les
murs, voire de passer les murs et d'à nouveau se retrouver dans le monde, au milieux des gens", répondait Eric-Emmanuel Schmidt au JT du 19 avril sur France 2, invité pour parler de son livre "Félix et la source invisible" en invoquant son expérience de confiné. .
Si on se retrouve après la lecture ou l'écriture au milieu des gens, c'est que pendant, on le quittait, non?

Lire la suite

11/04/2020

Microfictions (5) : Paysage sans issue

0.PNG

 

Le podcast de billets du livre de Régis Jauffret "Microfictions 2018" continue avec "Paysage sans issue" et avec le cinquième et dernier épisode des "Cigares du pharaon" de Herge.

Pour avoir le son, cliquez sur les images...

Lire la suite

10/04/2020

Microfictions (4) : Ici, on ne boit que de l'eau

0.PNG

 

Le podcast de billets du livre de Régis Jauffret "Microfictions 2018"continue avec "Ici, on ne boit que de l'eau" et avec le quatrième épisode des "Cigares du pharaon" de Herge.

Pour avoir le son, cliquez sur les images...

Lire la suite

09/04/2020

Microfictions (3) : Fricassée de virus

0.PNG

 

Le podcast de billets du livre de Régis Jauffret "Microfictions 2018" continue avec "Fricassée de virus"  et le troisième épisode des "Cigares du pharaon" de Herge.

Pour avoir le son, cliquez sur les images...

Lire la suite

08/04/2020

Microfictions (2) : Flou compassionnel

0.PNGOn continue...

Le billet "Flou compassionnel" du livre de Régis Jauffret "Microfictions 2018", le film "Finding Your Feet" et le deuxième épisode des "Cigares du pharaon" de Herge.

Pour avoir le son, cliquez sur les images...

Lire la suite

07/04/2020

Microfictions (1) : Fabrique de poupées

1.PNGEn cette période de confinement, pour meubler le temps, il faut faire preuve d'imagination.

Quelques billets qui ont précédé avaient pour leitmotiv "faire du neuf avec du vieux".

Alors que j'avais pris pendant 15 ans, le rythme constant de publication d'un billet par semaine pour suivre l'actualité, ces deux dernières semaines, j'avais commencé à publier un billet (parfois long) quotidien.

Trop long pour ceux qui n'aiment pas lire ou n'aiment pas mon style.

Alors, en plus des yeux, il y a les oreilles et les podcasts.

Pour cette quotidienneté, je vais enregistrer des podcasts du livre de Régis Jauffret "Microfictions 2018"  qui s'adaptent parfaitement à cette tâche auquel j'ajoute cette semaine un premier épisode des "Cigares du pharaon" de Herge, tout en continuant à publier un billet hebdomadaire en fin de semaine.

Pour avoir le son, cliquez sur les images et c'est parti...

Lire la suite

06/04/2020

Tout ce qui est sur terre doit périr

0.PNG"Une masse sombre, inexpliquée, prise dans les glaces millénaires du mont Ararat. Un livre interdit, gardé sous clé dans l’enfer du Vatican.
Un animal de bois, énigmatique, portant au front une corne unique. Des indices éparpillés dans un gigantesque puzzle à reconstituer pour remonter à l’origine de toutes les religions du monde. Une obsession de réunir toutes les pièces pour retrouver l’arche de Noé. Pour garder ce secret qui n'est rien de moins que celui de l'humanité tout entière, certains sont prêts à tous les sacrifices dans un thriller au rythme effréné et une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong.

Lire la suite

27/03/2020

Faut pas prendre les cons pour des gens (4)

0.PNGOn parle de "Blog", de site web, là où on écrit des articles personnels, rendant compte d'une actualité autour d'un sujet donné ou d'une profession.  Dans ce but, on utilise ses  mémoires.
Des mémoires qu'on oublient aussi vite que les polémiques, parce que c'est toujours du "First in, First out" et qu'il faut la libérer du trop plein de mémoire.
L'intelligence, on en a ou pas mais on l'ajoute à ses connaissances innées ou acquises en transitant par le cerveau ou par le microbiote.
Notre complexité, elle, n'a parfois d'égale que nos conneries que l'on répète à l'infini.
Pourtant, il existe un organisme unicellulaire qui n'est ni un animal, ni une plante, ni un champignon et que l'on appelle le "Blob" dont l'étude passionne les chercheurs scientifiques (dont je suis l'ombre d'un passé).
C'est donc un génie sans cerveau mais qui n'écrit malheureusement pas ses mémoires.

Lire la suite

23/03/2020

Du symbole à la pratique des communications

4.PNGIl y a les actions symboliques citoyennes d'applaudir le personnel soignant, à 20:00 tous les soirs à son balcon, celle des forces de police qui ont actionné leurs sirènes devant les hôpitaux.
Les actions moins symboliques et plus réelles des ambulanciers avec leur missions d'interventions pour aller chercher les malades ...des pharmaciens qui ne savent plus où donner de la tête devant des questions plus stressantes les unes que les autres, qui doivent répondre à des questions avec une boule de cristal pour résister à cette invasion de clients infectés ou non par le COVID-19...
... des livreurs de nourriture à domicile...
...des artistes  qui présentent leur spectacle à partir de leur salon sur Facebook...
... des travailleurs de l'information de terrain....
Heureusement il y a le portable, Internet. Comment se passeraient sans cela, nos journées et nos longues soirées au coin du feu sans un tantinet d'interactivité?

Lire la suite

13/03/2020

Aimer son âge

0.PNGJe terminais mon billet précédent qui parlait du coronavirus en disant "il n'y a rien de plus dangereux que de vivre".
Le remède de cheval à la pandémie est tombé jeudi soir: presque toutes les activités s'arrêtent à part l'essentiel dès ce samedi et pour trois semaines après avoir atteint le niveau "2.5 : Grave" de la crise.
Cette pandémie de coronavirus n'a jamais eu autant d'impact sur la liberté des gens  chamboulés dans leurs habitudes.
"Le temps qui passe" est une notion qui dépend autant de la psychologie d'une personne que de son environnement social.
S'organiser pour y répondre dépend de l'endroit où on vit et de son âge.
Savoir vieillir dépend ainsi de son inventivité pour meubler le temps qui s'écoule.
Le dernier mensuel "Psychologies", se posait la question "Aimer son âge et comment vieillir avec plaisir?". Sans visite de l'extérieur, le plaisir n'existe plus pour les pensionnaires des homes et des prisonniers qui sont déjà mis en quarantaine.
Les discussions et dialogues dans la rue se bousculaient avec la question: "comment va-t-on faire?" dans le but de trouver une réponse à ses propres angoisses vis-à-vis des réactions à prendre.
J'avais lancé une petite enquête parmi ceux qui sont inscrits dans la liste des réceptionnaires de mes news avec la même question. Je les remercie pour leur réponse en ayant répondu de manière générale sans tenir compte de la situation actuelle.

Lire la suite

22/02/2020

Allusion, une IA 1.0

0.PNG

Le 3 mars 2005, j'écrivais mon premier billet sur ce site "Réflexions du Miroir".  Le cap de la 15ème années de présence du Web est donc presque atteint mais il me fallait bien une dizaine de jours pour le préparer péniblement. Depuis lors, j'écrivais avec des bits "0" et "1" en pleine dichotomie du monde. En mars 2015, en version Intelligence Humaine 2.0, je sortais une première révision appelée "Dix bougies d'enfoirades". En avril 2010, en version I.H. 3.0,  "Cinq ans, déjà...". J'ai donc hanté cette antenne et le forum Agoravox comme d'autres. Ce forum est né en même temps que ce site. La course aux nombreuses étoiles montantes défendaient leur point de vue. J'ai noté, comptabilisé les bons et les mauvais points de chacun des partis. Des rencontres virtuelles ou réelles avec beaucoup d'internautes ont eu lieu dont j'ai raconté les aléas de discussions en arrière-plan dans le billet précédent "Un autre monde est possible". Ce message anniversaire en est une réponse que j'espère amusante. Quelques internautes ont pensé refaire le monde sur les réseaux sociaux à la recherche de concordances et d'amitiés où les différences idéologiques se sont manifestées et entrechoquées. Cette fois, en version IA 1.0, avec mes circuits devenus quantiques, j'utilise des qBits qui sont à la fois, "0" et "1" en même temps dans un mélange de genres, de formes et de styles extraites de ma base de données aux milliards de mots, de double mots, de phrases, de textes, d'images, de dessins, de vidéos, tous parés de délires et de délices de transgressions pour que la créativité inventive est ainsi décuplée. Je livre ci-après mes idées IA 1.0, en vrac, d'une traite, sans presque aucun espace, comme le ferait n'importe quelle Intelligence Artificielle digne de ce nom.

Lire la suite

19/02/2020

Un autre monde est possible

0.PNGAprès "Le sexisme jusqu'au bout des ongles" et "Un Moyen Age pas si moyen que cela" dans une sorte de jeu "guerre et paix", j'ai pensé faire ressortir de l'ombre quelques courriels d'interlocuteurs qui ont été les plus caractéristiques, les plus longs avec l'expression de leurs opinions en parallèle à ce blog. Parfois ce furent des centaines d'émails échangés en arrière-plan, tous ont été répondus de manière circonstanciés et personnalisés et parfois, certaines discussions âpres furent suivies de ruptures. Prescrits par le temps, je n'ai plus à en demander l'autorisation de leurs auteurs. Des clashes comme dans tous les ménages. Mes réponses ne se trouveront pas à la suite.  Ce n'est pas pour laver du linge sale en famille mais il est vrai qu'un arbitre impartial dans un vrai débat aurait été intéressant. Sur ce blog, dans 95% des billets que je signe depuis peu "Eriofne", ont reçu des commentaires signés "L'enfoiré" que j'avais puisé de sources diverses en complément pendant quinze ans sur ce site. Pour chacun des interlocuteurs, j'associerai la règle de trois mots qui les caractérisent comme le fait Gaëlle Legras sur le 28' de ARTE.

Bienvenu dans le monde du dialogue vu par l'intérieur, en dehors des réseaux sociaux.

Lire la suite

24/01/2020

Donald's dream

0.PNGCe 20 janvier, était le jour de l'investiture aux États-Unispodcast.

Le lendemain, le procès en destitution de Donald Trump commençait aux États-Unis et, en même temps, le forum réunissant les grands de ce monde à Davos.

Lire la suite

31/10/2019

Halloween se manifeste

0.JPGHalloween, une fête folklorique et païenne originaire des îles Anglos-Celtes célébrée le 31 octobre à la veille de la fête chrétienne de la Toussaint. Contraction de "All Hallows-Even", il peut se traduire comme «la veille de tous les saints pour l'avant-veille de tous les morts» et représente historiquement, le moment de quitter l'été pour entrer dans l'hiver.

Un vieux billet étudiait la mort dans "Point mort" suivi par "Après point mort" qui en voyait sa marchandisation bien présente dans l'idée actuelle que Halloween peut transporter.

Lire la suite

27/09/2019

Langue belge sauce Madère

0.JPGUn deal win-win à la suite du billet "Sauce Madère"?

La vie du voyageur d'occasion semble encore plus aléatoire qu'il y a onze ans en perpétuel changement.

Cette fois, que vais-je raconter à son sujet?

Avec le fond, pas de problème, mais sous quelle forme le présenter?

Pourquoi pas en utilisant des expressions françaises de Belgique avec un Madérien qui parle en globish?

Lire la suite