Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2018

L'automne de la démocrature?

0.JPGCe billet pourrait être considéré comme une suite à celui concernant "Le Printemps de Prague".

C'est la fin de l'été...

Bientôt plusieurs élections, communales, fédérales, de mi-mandat américaines... européennes.

Les grands de ce monde et les partis sont en campagne, fourbissent leurs "armes de persuasion" pour se retrouver au mieux de leur forme et certaines stratégies sont misent en place à la recherche de personnalités qui auront le plus de poids dans la balance à offrir aux choix des électeurs.

Le culte de la personnalité, l'adulation excessive d'un chef d'État a pris ces derniers temps plus d'importance. Par extension, cette adulation peut s'appliquer, par effet retour, aux autres personnes en vue de bénéficier d'un battage médiatique pour entretenir par divers moyens de propagande personnelle soutenu par un large besoin de médias, de rassemblements et de manifestations.

A ce culte s'associe une série de comportements, de concepts et d'attributs très typiques qui méritent quelques définitions sous forme de lexique.

Lire la suite

11/08/2018

Le Printemps de Prague

9.JPGEn prologue de son livre "Le Nom de la rose", Umberto Eco racontait que, se trouvant à Prague le 16 août 1968, il recevait un manuscrit de la plume d'un certain abbé Vallet qui avait inspiré son livre.

Cinq jours plus tard, les troupes soviétiques envahissaient la ville et il s'échappait en réussissant à atteindre la frontière autrichienne à Linz.  

Le Printemps de Prague (nommé ainsi en référence au Printemps des peuples) est une période de l’histoire de la République socialiste tchécoslovaque durant laquelle le Parti communiste tchécoslovaque introduit le « socialisme à visage humain » et prône une relative libéralisation.

Lire la suite

04/08/2018

L'Abbaye du crime de félonie (3-3)

0.JPGToute l'après-midi et la soirée, Rosario et Luca se prélassent assis devant le lac à philosopher.

Des dizaines de bateaux traversent leur champ de vision faisant la navette avec le débarcadère du bord du lac.

Dans l'attente de la nuit, Rosario passe alternativement ses petites jumelles à Luca ou se racontent de vieilles histoires qui n'ont rien à voir avec leur mission papale.

Le soleil décline lentement derrière les montagnes.

La chasse au trésor aux symboles de l'exvoto du Christ, ils n'y pensent presque plus.

Même le corps de la bénédictine ramenée sur la berge dans un sac noir, ne fait plus partie de leurs souvenirs immédiats.

Lire la suite

28/07/2018

L'Abbaye du crime de félonie (2-3)

9.JPGL'île de St Jules à Orta ferait-elle rêver les touristes au passé comme le pape qui a lu un article de journal qui parlait d'un exvoto du Christ?

Se lanceraient-ils dans une chasse au trésor à l'ex-voto en faisant un peu de tourisme par la même occasion?

Rosario et Luca sont chargés par le pape de les prendre de vitesse.

Un événement inattendu, le corps d'une bénédictine a été ramené de l'île sur la berge dans un sac noir.

Pourrait-il enrayer leur mission sur l'île du silence?

Lire la suite

21/07/2018

L'Abbaye du crime de félonie

1.JPGLa semaine dernière, je parlais de "Orta, un lac mineur du Nord de l'Italie"

En 1980, Umberto Eco écrivait le roman "Le Nom de la Rose". En 1986, il était repris au cinéma par Jean-Jacques Annaud (scénario).

Sept chapitres correspondant au nombre de jours et au nombre de morts pour découvrir un manuscrit.

Cette fiction pourrait-elle se reproduire à notre époque dans un style de policier médiéval, bâti sur un scénario similaire et transposée sur cet îlot de Orta?

Plus question d'un îlot San Julio à Orta, peuplée de serpents, voire de dragons aquatiques terrifiants que Saint Jules, évangélisateur d'Egine aurait voulu traverser d'après la légende alors que les passeurs d'Omegna le prirent pour un fou...

Plus question d'affrontements entre Novarais et Lombards que Othon 1er le Grand mit d'accord en s'en accaparant à son tour à coups d’arbalètes.

Pourtant, une basilique, un palais des Évêques avec des bénédictines dans une île où le silence et la prière sont de mise, m'y a fait penser.

Lire la suite

14/07/2018

Orta, un lac mineur du Nord de l'Italie

1.JPG"Symphonie en lacs mineurs comme Orta, Iseo et Mergozzo", titrait le dossier GEO de mai.

Villages authentiques sur des îles où le temps semble s'être arrêté.

"Ces petits joyaux préalpins méritent autant le détour que les grands lacs Majeurs, de Garde ou de Côme".

J'étais passé par là et des billets ont suivi en 2010, 2012, 2013 et 2016 pour en parler...

Je n'en reparlerai pas ou alors d'une autre manière...

Cette année, retour au lac Majeur dévié sur celui de Orta.

Lire la suite

30/06/2018

Le temps est assassin

1.JPGLa semaine dernière dans "Mémoires d'email", je parlais d'une visite impromptue dans ce parc Léopold et de noms de personnages prestigieux qui l'avaient fréquenté.

Retour dans ses bâtiments de prestige...

En 2011, j'écrivais qu'il y avait aussi l'Institut dentaire de George Eastman, véritable curiosité architecturale en art déco.[...]

Le bâtiment fut un ex-institut d'hygiène qui permit de soigner des enfants défavorisés. Aujourd'hui, ce n'est plus cas. Les enfants défavorisés n'auront qu'à se faire soigner leurs dents ailleurs.

Lire la suite

23/06/2018

Mémoires d'émail

0.JPGEn février, j'écrivais "Le manichéisme entre passé et avenir"

Recommençons ce voyage dans le temps par l'intermédiaire du personnage du passé qui l'a traversé: "Ernest Solvay" lors d'une nouvelle balade dans le Parc Léopold dont je parlais déjà dans "Du Caprice des dieux au Parc Léopold".

En novembre 1998, sortait un numéro spécial du journal Le Soir avec le titre générique "Mémoires d'émail" dans lequel il était écrit en préambule "La ville est un lieu où l'Histoire se sédimente par couches successives qui s'inscrivent dans le tracé et le nom des rues, dans l'architecture des bâtiments et le dessin des parcs par et pour des hommes qui sont parvenus à traverser le temps".

Lire la suite

16/06/2018

Mens sana in ars athletica

2.JPG- C'est parti...

- Qu'est-ce qui est parti?

- La Coupe du monde de foot, Patate.

Alors, dans ces cas-là, on commence par effeuiller la marguerite.

Foot, je t'aime, un peu, beaucoup, à la folie ou pas du tout.

"Mens sana in corpore sano", une expression latine de circonstance qui veut dire "un esprit sain dans un corps saint" et dont Pierre de Coubertin avait créé la variante par parti pris : « mens fervida in corpore lacertoso » soit « un esprit ardent dans un corps musclé ». Les mots "footus"et "sportus" n'existent pas en latin à part peut-être dans les BD d'Asterix. 

Je n'ai pas beaucoup de billets sur le sport spectacle avec le foot en particulier.

"C'est comme s'amuser à une fête catho quand on n'est pas croyant" disait quelqu'un.

Mais, désolé pour le manque à gagner ou à perdre de ma petite personne, je ne ferai pas partie des supporters.

Je me glisserai seulement à la pointe des yeux parmi ceux qui ne se trouveront ni à Moscou ni devant les écrans de télés ou d'Internet, mais qui essayeront de faire semblant de s'y intéresser pour ne pas détonner.

Lire la suite

26/05/2018

Mai, un mois de fêtes bruxelloises

1.JPGLe mois de mai est un mois pendant lequel chaque fin de semaine apporte une fête à Bruxelles.

Un mois, pendant lequel les jours de congés se suivent avec des ponts organisés en jours de vacances.

Il commençait par des discours politiques du 1er mai comme d'habitude.

Chaque fête est déjà à la nième ... dans sa catégorie.

Rien de vraiment nouveau sous le soleil de mai?

Si, Une dernière visite en fin de parcours tenterait-elle de réconcilier hier, aujourd'hui et demain?

Lire la suite

24/03/2018

Debussy, la nature en musique

0.JPGDemain, 25 mars, il y aura exactement 100 ans que mourrait Claude Debussy.

En commémoration, l'année 2018 est considérée, en musique, comme "l'année Debussy".

Le 22 mars, on commémorait le 2ème année après l'attentat de Bruxelles.

Cette semaine, à Carcassonne, on se rappelait que le terrorisme n'était pas mort.

Un proverbe dit que "la musique adoucit les mœurs".

La musique classique prend tellement de formes pour harmoniser les mots:podcast

N'était-ce pas le meilleur moment pour le rappeler avec la musique de Claude Debussy?

Lire la suite

30/12/2017

2017 en douze coups

0.JPGAprès la parodie sexuelle d'un Père Noël, retour à 2017 et à sa rétrospective. Une première année de présidences de Donald Trump et de Macron dans une approches de la population en réciprocité. Un Brexit "Mayday" pour sortir de la CE. Un désir d'indépendance de la Catalogne.

"Une année où la peur a changé de camp pendant laquelle, du jour au lendemain, ce qui était supporté s'éprouve comme insupportable à cause d'un problème de société qui atteint le point de bascule et engendre les révolutions morales avec de rares éclaircies dans la grisaille belge venue de la sphère culturelle.", écrivait Gérald Papy dans l'édito du Vif.

Douze coups du sort sont en transit entre tonnerre, cœur, théâtre, colère, génie, folie, fourrés, poker, blues, grâce, bambou et essai. 

Lire la suite

09/12/2017

Crimes en feuilletons à la télé

6.JPGJe m'en doutais, mais... les séries de crimes meublent un peu trop nos journées et nos soirées à la télé.

Séries américaines ou françaises défilent sur nos petits écrans à cadence soutenue.

Celle de "Meurtres à ...." (Saint-Malo, Pays basques, Pyla, Rocamadour, Rouen, Guérande, Ile d'Yeux, Etretat, Carcassonne, Mont Ventoux, La Rochelle, Bourgogne, Avignon, Ile de Ré, La Ciotat, Lac Léman, Martinique, Dunkerke, Grasse, Aix-en-Provence, Strasbourg, Auvergne, Sarlat, Landes, Orléan, Valencienne, Pays d'Oléron, Haute Savoie, Cornouaille, Martigues...) n'en est qu'une parmi d'autres.

Suite au prochain numéro... parce qu'il y a encore beaucoup de villes et 35.416 communes françaises.

L'inventaire des séries qui passent sur nos chaînes de télé, fera le reste..

Lire la suite

25/11/2017

Un journal pas comme les autres

0.JPGL'histoire d'Anne Frank est bien connue. 

Les Frank, une famille juive allemande,  émigre à Amsterdam en 1933, lorsque Hitler prend le pouvoir.

Leur fille, Anne, a une  enfance heureuse jusqu'au 6 juillet 1942 quand ses parents s'installent clandestinement dans "l'Annexe" de l'immeuble du 263, Prinsengracht.

Le jour de ses 13 ans, Anne reçoit en cadeau un cahier dont elle fait un journal intime à partir du le 12 juin 1942 jusqu'au 1er août 1944.

Son quotidien, ses émois d'adolescente, sa fuite, sa cache, sa peur d'être capturée par les Allemands s'y retrouvent.

Dommage qu'elle n'aie pas pu continuer à l'écrire après avoir été arrêtée par la Gestapo et déportée à Auschwitz, à Bergen-Belsen.

Dommage qu'elle n'aie pas survécu après la guerre, elle serait devenue une excellente écrivaine.

Lire la suite

18/11/2017

Le monde d'Einstein

0.jpg"Albert Einstein (1879-1955), c'est une façon d'être, de penser et de créer sans pareil. Il a mené avec une ardeur et une obstination tranquilles son enquête sur l'Univers, et permis de fonder une véritable cosmologie scientifique. 

Le 25 décembre 1915, il sortait sa théorie de la relativité générale qui disait que la gravitation agissant sur un corps n'est qu'un effet de la déformation de la géométrie de l'endroit où se trouve le corps puisque la courbe de l'espace-temps le met en mouvement et lui déforme la géométrie.

Étienne Klein parlait ainsi d'Einstein dans son livre "Le pays qu'habitait Albert Einstein".

Une invitation à faire quelques pas en compagnie de ce géant de la physique, à la trajectoire atypique, cet humaniste était conscient des dangers et des bouleversements qui menacent l'Europe à la veille de la Seconde Guerre mondiale.
En juxtaposition, à la manière d'un portrait cubiste, différents points de vue entrecroisent les fragments de vie et les découvertes scientifiques et tentent de mettre au jour la façon si singulière dont Einstein posait les problèmes.

Étienne Klein parlait d'Einstein  en 2016 dans un exposé d'une heure des théories, de la personnalité de Einstein et de ses "secrets de fabrication" qu'il serait intéressant de suivre jusqu'au bout.

Lire la suite

04/11/2017

500 ans de protestantisme

0.JPGIl y a quelques semaines, le Vif sortait un dossier sur les 500 ans du protestantisme, avec un sous-titre "De Luther aux divisions actuelles".

Le 31 octobre, la naissance du protestantisme était fêté un peu partout dans le monde, mais surtout en Allemagne où Angela Merkel a bien été présente.

Le protestantisme serait-il une religion d’État?

Le protestantisme à la conquête du monde?

"Le protestantisme est l'une des principales branches du christianisme avec le catholicisme et l'orthodoxie. Entendu largement, le protestantisme est l'ensemble des groupements « issus, directement ou non, de la Réforme et qui rejettent l'autorité du pape ». Selon cette perspective, le protestantisme englobe des mouvements variés allant des luthériens aux réformés en passant par les évangéliques, jusqu'aux quakers.", dit Wiki.

Lire la suite

28/10/2017

Le lien entre 'Je t'aime' et 'moi non plus'

0.JPGJ'écoutais récemment cette chanson "Je t'aime, moi non plus" sur radio Nostalgie.

Wiki nous raconte l'histoire de cette chanson célèbre: 

"Fin 1967, Brigitte Bardot demande à Serge Gainsbourg de lui écrire « la plus belle chanson d'amour qu'il puisse imaginer ».

Il l'écrit en une seule nuit.

Lors de sa sortie à la radio, la chanson fait scandale.

Gunter Sachs,  mari de Brigitte, jaloux, les menace de poursuites en justice. Plus d'autres diffusions et rupture sentimentale entre Brigitte et Serge qui voulait en faire un tube.

Serge, frustré de l'interdiction demande à sa nouvelle conquête, Jane Birkin d'interpréter la chanson avec lui, une octave plus haut, mêlée aux soupirs explicites pour y apporter une teinte d'innocence dévoyée.

Le disque sort en 1969 avec la mention « Interdit aux moins de 21 ans ». 

Mention qui ajoute à l'attirance  du public et en fera un tube.

Lire la suite

09/09/2017

Les Caraïbes du paradis à l'enfer

La semaine dernière, la France par ses Côtes. Aujourd'hui, la France d'Outre-mer, les "Dom-Tom" qui se partagent avec les îles d'origines anglaises, néerlandais, espagnoles et américaines. 

"Images de plages immaculées, un soleil radieux, un hamac suspendu entre deux palmiers, des eaux turquoise et des cocktails à base de rhum. Une description digne d'une brochure de tourisme a bien sûr toujours un fond de vérité, mais les Caraïbes ont bien plus à offrir", écrivait Bart De Landtsheer qui depuis plus de 30 ans, voyage dans les plus beaux recoins de la planète et a rapporté ses découvertes dans différents médias.

Plus à offrir, en bonus bien sûr.

Mais aussi en malus...

car il y a les ouragans et les tremblements de terre...

Lire la suite

02/09/2017

La France par les côtes

0.JPGAprès le billet fantaisiste de la semaine dernière contenant les expressions du français de Belgique, je me devais de parler de la France en pur français avec l'aide d'artistes qui y ont vécu. 

"La France est le plus beau pays du monde", un documentaire diffusé en France.

Je dirais que c'est un pays qui bénéficie de la terre, de la mer et des montagnes. Cela en fait un candidat de choix au voyage. Je n'ai pas parcouru toutes les régions de France. J'en ai traversé plusieurs sans y séjourner.

Cette fois parlons de différentes côtes de France de l'Atlantique à la Méditerranée, suites  autres 'Invitations aux voyages" d'ARTE.

Pour ne pas faire trop long pour chacune des séquences, les commentaires des habitants ont été supprimés même s'ils pouvaient apporter des compléments tout à fait judicieux.

Lire la suite

26/08/2017

Ça y est soixante-dix, enfin presque...

0.JPGCompter en français, pour une fois, cela m'arrange. En prononçant soixante-dix plutôt que le "septante" à la belge, la pilule semble plus légère...

A mon âge, on ne parvient plus à faire des additions, mais on devient expert en soustraction...

Soixante-dix ans avant, cela fait remonter le temps à ma naissance en l'année 1947.

De cette naissance, je pensais en parler de manière très sérieuse.

Mais je l’avais déjà fait sous le titre "Vieillir en douce", il y a cinq ans.

J'avais aussi parlé du petit qui venait de Pluton.

Mais, suites aux événements récents, il me semblait amusant d'écrire autre chose...

Lire la suite