Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2010

L'absence de progrès peut nuire gravement à la vie

La réponse du berger à la bergère à l'article "Attention ! Le progrès peut nuire gravement à la santé", je me la devais. Un commentaire n'aurait pas suffit. Une reprise du texte suivi de mon corollaire me semblait le plus adéquat, mais pour satisfaire l'auteur du premier texte (qui s'est manifesté en commentaire), je n'ai aucune peine à ne reprendre que le début et la fin de son texte qui se trouve complet sur le lien sus-mentionné. Opposition d'idées n'est pas affaire de polémique entre gens de bonnes volonté.

1.jpg

- Lui: Si l’être humain n’est à la base qu’un des éléments d’une chaîne complexe, ....... ses capacités au travers de ce que l’on appelle de nos jours les progrès technologiques.

- Moi: L'évolution a, en effet, poussé le bouchon très loin. L'homme est devenu un prédateur comme d'autres sur une branche de l'arbre de la vie. Mais, il n'a plus eu les moyens de défenses comme l'avaient ses autres "copains" du vivant. Il ne court pas vite, pas de carapace, pas de venin. Mais il a quelque chose de plus perfectionné: son cerveau. Je ne vais pas revenir sur ses développements, ses découvertes pour remédier à son manque. Le feu a peut-être été son premier "gadget". Ceux-ci font partie des Sciences en général. Mais bien plus récemment, il lui a fallu des outils de plus en plus précis, de plus en plus fins, que l'on a appelé technologiques. L'efficacité était à ce prix.

Lire la suite

18/09/2010

Rendons à César...

... ce qui appartient à César. Rendons lui, son temps et ses propres idées. Bien. Et si chacun s'appelait, un jour, César, avec sa propre histoire, ses anecdotes, bien à lui.

santéLe monde des humains se veut dans le vent. Pas dans la bise mais le plus souvent dans la tempête. Le temps est galvaudé. On n'aime pas trop  la nostalgie du passé. L'histoire doit s'écrire avec un grand "H" pour intéresser ou être ignorée de tous.

Est-ce la seule "fuite en avant" qui motive à agir sans respect pour des sources plus intime? Fuite en avant qui pousse à effacer ses propres instants présents  comme s’il n’était qu’un mauvais moment à passer.

Lire la suite

27/06/2010

Un Musée, un fleuve, un pays : Congo

Deux anniversaires: le Musée de Tervuren a 100 ans. Le Congo, après un intermède sous le nom de Zaïre fête son cinquantenaire d'indépendance. Le musée de Tervuren s'est mis à la fête avec une exposition sur le fleuve Congo.  Ce fleuve n'a jamais changé de nom avec ses bruits de fleuve éternel... 

1.jpg

Pourquoi mêler Tervuren à l'indépendance du Congo?

Lire la suite

15/05/2010

Pas ce soir, chéri(e)...

Une exposition à l'Université Libre de Bruxelles essaie de raconter l'évolution de la vision qu'a la société sur la sexualité, de 1800 à nos jours avec ce titre "Pas ce soir, chéri(e)..."

1.jpgC'est une première belge, voire... européenne! Est-il dit. Bruxelles est la "capitale de l'avortement" pour déblayer le terrain.

Dans le cadre de son 175ème anniversaire, l'ULB organise cette exposition et présente, jusque fin mai, un retour en arrière dans le temps pour retrouver toutes les filières du sexe.

La sexualité est un objet d'histoire comme l'est la vassalité carolingienne, les guerres...  Pour y arriver, il fallait résolument sortir les cadavres des placards et devenir généalogiste en herbe.

Lire la suite

03/05/2010

La Terre, une planète vivante ! (2-2)

L'histoire de la Terre n'est pas un long fleuve tranquille. Elle vient de nous le rappeler avec l'actualité volcanique de l'Islande et de son volcan au nom imprononçable. Cette fois, passons à la manière d'appréhender les risques pour vivre sur notre planète bleue. Le livre de Maurice Krafft, "La Terre, une planète vivante !" qui me sert de fil rouge, était d'actualité en 1978, à sa sortie. D'autres découvertes ou inventions ont suivi et suivront peut-être. La philosophie de tout cela restera très personnelle.

1.jpg

Lire la suite

28/02/2010

Le Bonheur Intérieur Brut

Après le PIB, que tout le monde connaît, si on inventait le BIB, du Bonheur Intérieur Brut. En février 2008, M. Nicolas Sarkozy, insatisfait de l’état actuel des informations statistiques sur l’économie et la société, demandait à MM. Joseph Stiglitz (Président de la Commission), Amartya Sen (conseiller) et Jean-Paul Fitoussi (coordinateur) de mettre en place une commission qui a pris le nom de Commission pour la Mesure des Performances Économiques et du Progrès Social (CMPEPS).

1.jpgConstatations

Définir le bonheur est tout un programme, avec des partialités et des subjectivités liées aux individualités!

Claude Senik parlait de l'argent qui devait apporter un meilleur niveau de vie. Mais il y a un seuil fixé arbitrairement et à quoi correspondrait un taux de satisfaction non apparié à la possession d'argent. Le pivot atteint ferait commencer à stagner la valeur ajoutée nette de l'opération.

Lire la suite

17/02/2010

Civilisations anciennes. Ça vient et ça s'en va

Le Monde sortait récemment "L'Atlas des Civilisations". A notre époque multipolaire, il est intéressant de s'apercevoir avec le recul du temps ce qui a fait une civilisation, ce qui l'a mené à son apogée, ce qui l'a fait disparaitre.

Les civilisations ca va ca vient_10.jpgAprès l'Atlas des migrations (1) et (2), voilà celui des civilisations qui en sont les dérivées. Les cultures sont des mouvances, des brassages de peuples à la base d'une civilisation. Évolution naturelle ou artificielle dans une logique ascendante ou descendante pour des raisons parfois difficilement compréhensibles ou énigmatiques. Les énigmes subsistent quand aucun écrit n'accompagne les évolutions ou que les écrits trouvés sont resté non traduits.

Lire la suite

16/12/2009

Shanghai, premières

2010 sera l'année de Shanghai. Pour y arriver, cette ville a brûlé les étapes du modernisme sans se retourner vers son passé, sans même lui avoir laissé une chance de donner un arrière goût. La préparation de l'Exposition Universelle de 2010 a, comme il se doit, mis les petits plats dans les grands. Mais, une histoire moins glorieuse colle toujours au talons.

0.jpgJusqu'au 15ème siècle, la Chine a était en avance sur l'occident. A partir du 16ème, siècle, l'Europe entame sa révolution scientifique et, plus tard, elle sera industrielle. Démocratie et Droits de l'homme y gagnaient du chemin. Dans le même temps, la Chine s'essouffle. Elle ne maîtrise plus qu'elle même avec l'éthique comme seul porte drapeau. Le fossé ne fera plus ensuite que se creuser entre Occident et Orient.

Lire la suite

02/12/2009

Un pays inachevé ou à achever?

Il y a quelques temps, une émission de télé "Un pays inachevé" essayait d'expliquer comment on arrivait à la situation que nous connaissons aujourd'hui en Belgique. Un titre à double sens. Est-ce dire qu'il faut l'achever dans les sens de le compléter ou celui de le tuer?

0.jpgLes Français ne s'intéressaient pas à leurs voisins du Nord, si ce n'est pour en faire des clichés qui a fait le fond de commerce de Coluche et d'autres humoristes. Ces Belges sont tellement incompréhensibles. Avec la crise politique de l'année 2007, ce fut le regain d'intérêt. La Belgique intrigue en externe et excite en interne. Remettons une couche d'explication ou à l'incompréhension.

Lire la suite

18/11/2009

L'art du jeu

Nous sommes déjà entrés par la grande porte du jeu de la loterie. A côté d'elle, à l'échelle nationale, existent bien d'autres moyens qui permettent de passer le temps agréablement ou de manière vraiment plus stressante. Le jeu a une histoire. Profite-t-il à nous mêmes ou est-ce pour un profit bien plus commun, plus trouble aussi? 

0.jpgNous avons fêté le jeu par la Loterie à la suite de son 75ème anniversaire. Superstition aidant, vendredi 13 dernier, 15.000 euros de mise, plus de 7000 transactions s'ajoutaient toutes les minutes. Plus de onze millions, cela laisse rêveur. Cela a aussi créé un blocage du système et le lotto a perdu la boule. A l'occasion de l'anniversaire, à Bruxelles, un exposition "L'art du jeu" présente une collection de 130 objets, de tableaux, de sculptures et de documents historique. "Elle illustre le thème central de la fascination séculaire de l'homme pour le jeu de hasard, de l'Antiquité à nos jours", dit la publicité de l'exposition. Alors, remontons dans l'histoire.

Lire la suite

10/11/2009

Chienne de guerre

"Si tu veux la paix, prépare la guerre", pour expliquer l'armée. Mais, après la guerre, que reste-t-il. La paix? Les souvenirs? Un musée de la guerre? Ça, c'est presque sûr. Des expositions qui se suivent et se ressemblent pour faire comprendre du genre de connerie, la guerre. La dernière exposition "Chienne de guerre" rappelait que les animaux sont utilisés en temps de guerre.

0.jpgLes budgets de la Défense ont toujours été hors normes dans toute l'histoire des nations. Comme signataires de l'Europe, nous avons plus de 60 ans de paix derrière nous. On oublie vite les acquis apporté par cette signature. Depuis, lors, les générations se sont suivies. La guerre a été dite "froide", économique. La mémoire de la guerre est pourtant rafraichie par la représentation quotidienne derrière la petite lucarne. Le documentaire télévisé, avec des images d'archives, colorisées pour réactualiser avec nos habitudes, "L'apocalypse" a fait revivre la 2ème guerre mondiale.

Lire la suite

12/10/2009

L'Economie sous le feu du Nobel

L'économie devait subir les contre coups de ... l'Économie. Le Prix Nobel de l'Économie devait être attendu au coin de la réflexion cette année après la crise qui a failli faire imploser notre monde par l'effet domino.

0.jpgCe 12 octobre, le Prix Nobel de l'Économie est tombé... en retard sur l'horaire.

Il s'agit d'américains, une femme (pour la première fois) Elinor Ostrom et Oliver Williamson pour leurs travaux sur la gouvernance économique. lls n'étaient pas dans la liste des candidats présentis. Travaux sur la gouvernance qui démontrent l'efficacité des entreprises et des associations locales. Doutes sur l'efficacité des marchés. Plus de pouvoirs aux communautés publiques ou privées pour agir vite et à moindre coût. La gestion des conflits par l'utilisation des hiérarchies. Limites des trop grandes entreprises impactées par les fusions.

Lire la suite

30/09/2009

Diviser ou multiplier?

Mettre le voile au vestiaire ou se voiler la face devant des problèmes identitaires. Voilà la question qui se posait après les manifestations de plus en plus tendancieuses porté par une foule de positions religieuses ou autres. Un philosophe était de la partie dans la discussion. Profitons-en pour ouvrir celle-ci et pour relier l'analogique au numérique.

1.jpgAprès la France qui avec un esprit républicain avait accepté le voile mais mettait la burqa sur la sellette du questionnement. La Belgique reprenait la question de l'acceptation du voile à l'école.

Le MR belge demandait d'interdire le voile et tout signe religieux à l'école au moins jusqu'à l'âge de 16 ans.

Lire la suite

23/09/2009

Robinson cambré cherche Vendredi

Le 27 aout,  le "Journal des vacances" de la RTBF l'annonçait aux actualités: le Chalet Robinson est reconstruit. L'envie pour jouer à Robinson sans quitter Bruxelles, tous les Bruxellois le connaissaient au cœur du Bois de la Cambre sur l'île du même nom. Souvenirs d'enfance et histoire déjà longue de ce bois de la Cambre créé sur une petite partie de l'espace de la Forêt de Soignes.

0.jpgFait divers local, par excellence? Pas vraiment.

Pour le Bruxellois, le Bois de la Cambre représente beaucoup de moments de relaxations dominicaux, de souvenirs et de rêveries en toutes saisons et à toutes les époques.

Lire la suite

26/08/2009

Antwerpen, une histoire de main coupée

A Antwerpen, ville flamande du Nord de la Belgique, le 15 août est une occasion de refaire l'histoire.

0.jpgJe vous ai souvent parlé de ma ville, Bruxelles. Et si on prenait la route plein Nord. A peine une quarantaine de kilomètre et voilà Anvers ou plus exactement Antwerpen, en flamand. Capitale de province, d'arrondissement, de district de Anvers.

Cette année, la fête de Marie tombait un samedi. La journée était superbe. 30°C au compteur. Pas de vent. La journée allait être très chaude. Ce n'était pas mon coup d'essais dans cette ville. Un parking difficile m'avait déterminé de l'oublier un peu. Un samedi, mais férié, donc plus de problème. Mais, je savais qu'Antwerpen rivalisait avec Liège le 15 août dans l'esprit de fête. Il est vrai que les radios francophones sont assez muettes sur ce qui se passe dans le Nord.

Lire la suite

19/08/2009

Changer ensemble pour seulement être

L'idée est lancée depuis quelques temps: "Il faut changer ou mourir". Des réformes, en France, on en est arrivé à l'indigestion. Sommes-nous condamnés à ne jamais stabiliser les potentiels acquis? Sommes-nous des mutants perpétuels plus rapide que l'évolution elle-même?

0.jpgDans la presse, on lisait "Dans une économie globale, basée sur la connaissance, les cycles d'innovation se font de plus en plus rapide".

C'était en septembre 2006, vous vous rendez compte, cela fait bien un siècle, après tout ce qui s'est passé depuis.

Lire la suite

12/08/2009

La méchanceté, tout un art

Le Magazine Littéraire de cet été avait un dossier très complet sur l'Art de la méchanceté. En littérature, c'est par un échange de mots parfois "verts" avec une certaine méchanceté que l'on remplace par un coup de poing bien placé dans un monde plus physique. Mais, alors comment exerce-t-elle son art, cette méchanceté et quelle est son histoire?

0.jpgQuelques chapitres de ce dossier devraient nous éclairer sur les épisodes d'une mise en condition pour exercer l'Art de la méchanceté.

Un forum n'est pas exempt de ce genre d'exercice. "Parlons peu mais parlons bien" disait, une rédactrice de l'un d'eux qui entamait le sujet avec des yeux féminins, en s'adressant aux "collègues" rédacteurs de cette enceinte virtuelle. Le souci d'annihiler l'agressivité était le maître mot de son article poussé par les inquiétudes de notre époque qui rencontre la concurrence, les barrières et qui empêchent de respirer convenablement, disait-elle.

Lire la suite

21/07/2009

La conquête de l'espace à la croisée des chemins

Le ciel et les étoiles a, de tous temps, attiré le regard et fait rêver les astronomes mais aucun ne comptait vraiment y faire un tour, un jour. Pourtant, deux blocs, deux idéologies, se font face et se détestent. Chacun voudra avoir la suprématie sur l'autre quitte à se mouiller la chemise pour réaliser l'impossible.

Les croisades à la croisée des chemins_Espace.jpg

L'ambition de conquête est la même. Seul les méthodes et les équipements vont devoir terriblement changer.

L'esprit chevaleresque a-t-il été mis en quarantaine? Pas sûr. L'envie de prestige est toujours là, exacerbée par un public devenu plus attentif, plus instruit et plus blasé et qu'il faut garder en haleine par plus d'aventures, encore. Pour l'Occident, c'est la croisade anticommuniste.

Lire la suite

16/07/2009

Suffixe "variable"

L'évolution, encore et toujours. Elle varie, elle-même, dans le temps au fil des découvertes. Elle progresse toujours. Après 150 ans, le Néo-darwinisme a fait évoluer la théorie de Darwin jusqu'à limites insoupçonnées. Les mentalités en furent altérées. Pourquoi pas, une conversation imaginaire et humoristique  dans le temps à la recherche des chaînons manquants post-modernes?

0.jpgAprès l'article "Préfixe 'Evoluer'", le Science et Vie de juin (n°1101) faisait l'inventaire des dernières investigations et découvertes que Darwin ne pouvait pas connaître.

Hériter n'est ce pas la meilleure manière de continuer? Malheureusement ou heureusement, en fonction du bénéficiaire, peut aussi se voir amputer de beaucoup d'acquis de la génération précédente ou s'en voir conserver une partie à l'insu de son plein gré. Car, on ne conserve rien tel quel.

Lire la suite

22/06/2009

L'Est dans tous ses états

Dans son histoire, l'Union Européenne est passée successivement à 6, 9, 12, 15, 25 et 27 membres au cours de son histoire. Événements passés plus ou moins inaperçus pour les uns avec enthousiasme pour les autres. Les flonflons ont disparus. Les élections européennes ont eu 56% d'abstentions, sans émotions et sans gloire. La crise a touché aussi l'ancien bloc de l'Est. Où en sont les bouleversements de Far East?

voyageAprès l'Europe à 27, élargie à l'Est le 1er mai 2004, et celle de 2007 avec la Roumanie et la Bulgarie, qu'en est-il après 5 ans pour les premiers et deux ans pour les plus jeunes ? Des prédécesseurs ont eu à se féliciter d'être entré dans le "grande maison", tel que la péninsule ibérique. Alors?

Beaucoup de désenchantements. Passé de 15 en 27 en Europe a eu aussi des effets contradictoires à l'Est, chez les nouveaux élus. Le véritable coup de fouet des précédents élus a été, en général, un coup dans l'eau pour les nouveaux. La fusion demandait des accords et une intégration qui n'ont pas eu lieu. La finance n'est pas tout. Le social non plus. Pratiquer l'Europe demande des règles plus uniformisées. La langue, par exemple, trait d'union entre les citoyens, toujours aussi peu commune en dehors du commerce international.

Cela demandait de grosses modifications au niveau scolaire et au moins une génération pour s'y préparer. Toujours dans les limbes de l'imprécision. Mais prenons un nouveau recul en comparant ce qui est comparable.

Lire la suite