Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2022

Un simple diplomate à Acapulco

0.jpgLe roman "Notre otage à Acapulco" de Jean-Christophe Rufin est son cinquième opus racontant les aventures du diplomate et Consul d'origine roumaine, Aurel Tomescu, envoyé au Mexique.

Jean-Christophe Rufin a été lui-même diplomate et ambassadeur au Sénégal.

Je n'ai pas lu ses quatre précédentes histoires de cette saga et donc mon attirance n'a pas été ébauchée par elles.

La première raison pour laquelle j'ai lu son roman cet été est la même que pour certains autres lecteurs: un livre de vacances au soleil qui attire le lecteur par son titre.

La seconde est parce qu'il y a exactement 20 ans, je passais des vacances au Mexique. 

La troisième est due au fait que j'ai écrit un triller en 3 parties qui commence en Floride, se poursuit en Egypte et se termine au Mexique. Acapulco était hier, un paradis avec une baie magnifique, ce l'est toujours, mais aujourd'hui, c'est devenu plutôt un enfer dans lequel on n'est pas sûr de revenir chez soi le soir, soit émerveillé, soit les pieds devant. 

Lire la suite

03/08/2022

Questions existentielles

0.jpgLa semaine dernière, il était question des origines de la société.

Les questions existentielles trouvent parfois des réponses par des raisons d'être dans l'extrémisme de l'incompréhension.

"La vérité, ça n'existe pas" puisqu'elle dépend de paramètres de traduction de la réalité. 

Un S&V va plus loin et pose la question "La réalité existe-t-elle?"

Un autre S&V dit : "Pour que notre monde existe, tout s'est joué dans les premiers instants de l'Univers, dans la milliseconde qui a suivi le big bang".

Il y a donc eu comme une erreur de design ou un bug dans le programme de la création du Cosmos. 

Je continue dans la rubrique "L'été léger" que j'ai entrepris en juillet.

Lire la suite

27/07/2022

Les origines de la société

0.jpgLa civilisation est constituée par un ensemble des caractères communs, complexes acquis progressivement par et pour les humains, opposés à nature, barbarie.

ARTE ressort une série en quatre épisodes sur l'origine de la société humaine.

Comment sommes-nous devenus des êtres civilisés ? Au cours des 400 dernières générations, l’être humain s’est sédentarisé et a commencé à produire sa propre nourriture, faire la guerre, vénérer des dieux, construire des monuments, écrire des histoires et inventer une quantité de choses proprement inimaginables. Aux origines des civilisations raconte l’histoire de cette évolution suite à la naissance des villes, aux premières guerres, à l'apparition des religions et à l'invention du commerce.

Ce billet est la suite des deux précédents volets qui parlaient de l'IA et de l'intelligence en général. 

Lire la suite

09/06/2022

Tous électrifiés en selle

0.jpgLe 3 juin, c'était le jour de fête du vélo.

En juillet 2014, j'écrivais "Le futur du vélo" dans lequel je ressentais ce qui allait se passer à son sujet.

L'évolution y était déjà, point par point et elle s'est confirmée avec quelques variantes et de nouvelles opportunités sur deux roues.

"Le vélo ira loin", écrivait aussi Zen en 2014.

Raison de plus de remettre le couvert sans devoir tout répéter.

Lire la suite

05/02/2022

L'énergie carbure ou explose

0.jpgL'énergie coûte de plus en plus chère.

La demande en énergie dépasse l'offre et les prix augmentent en conséquence

podcast.

Le nucléaire n'a pas bonne presse.

En 2025, en Belgique, il est question de fermer les centrales nucléaires. 

La fission nucléaire a été utilisée pour la première fois sous forme militaire en explosant à Hiroshima.

Elle a été pacifiée et contrôlée pour en produire de l'énergie après seulement 4 ans de recherches tout en conservant des risques d'explosion et en préparant une pollution par les déchets radioactifs après usage.

Le 11 mars 2011, se produisit l'accident nucléaire à Fukushima éteignant dans l'œuf toute envie de parler de nucléaire.

Cet accident avait été précédé par l'explosion du cœur de la centrale à Tchernobyl, ce qui m'avait incité à écrire lors du 20ème anniversaire "Tcherno bile ou boom?".

En 2020, l'article "Tant que le courant passe" parle de l'électricité.

Tout récemment , les magazines "Science & Univers" et "Science & Avenir Junior" reparlent de la fusion nucléaire en mettant les pendules à l'heure à son sujet.

Lire la suite

20/07/2021

Un deuil national avant une fête nationale tronquée

0.PNGPendant que la fête nationale française déroulait ses festivités du 14 juillet, le ciel est tombé sur la Wallonie et d'autres régions limitrophes.

Pour arriver à cela, il a suffi de deux jours de précipitations exceptionnelles sans discontinuer dans un ciel lourd de nuages stationnaires.

En Belgique, les cours d'eau de Wallonie se sont rejoints et sont sortis de leur lit.

Crues des rivières de la Senne, la Dyle, la Gette, l’Eau d’Heure, l’Eau blanche et l’Eau noire, la Basse et la Haute Lesse, la Lhomme, l’Ourthe, l’Amblève, la Vesdre et la Meuse.

Particulièrement critique dans la province de Liège et dans le sud-est du pays, où des maisons se sont effondrées et où plusieurs personnes sont décédées ou portés disparues.

A Liège, le débit de la Meuse a dépassé de dix fois la normale et s'est transformé en un torrent après les précipitations de 300 mm d'eau par m2.

La phrase "On n'a jamais vu cela" a été prononcée par tous les témoins et par toutes les victimes.

Heureusement, le pic de la crue est arrivé vendredi matin.

Aujourd'hui, le spectacle de désolation ressemble à une fin de guerre.

Lire la suite

29/04/2021

Odyssée au fond des mers et de la finance

0.PNGParler de l'Odyssée mythique d'Ulysse et ne pas parler de l'Odyssée sous la mer, de la Calypso aurait été une erreur magistrale.

Quelques vidéos viennent à propos pour nous replonger dans les grands fonds du "Monde du silence" à l'époque de la fin du 20ème siècle.

Le bonnet rouge sur la tête était alors le symbole l'Equipe Cousteau.

Lire la suite

25/03/2021

Les quatre saisons à rebrousse-poil

Ces0.PNG "Quatre Saisons", tout un programme, avec les différents cycles à l’ère de la Vivaldi et de sa politique sous jacente. Une partition rythmée par des succès et des échecs, par des trahisons et des promesses dans les arcanes du pouvoir belge. Le but principal est de trouver les clés pour sortir le pays de l’hibernation dans laquelle le coronavirus nous a plongés dans ce qu'on hésite à appeler une troisième vague. Un exercice à reculons sur l'année, accompagné de photos et de vidéos de chaque saison, aura déjà une autre gueule.  

Lire la suite

29/01/2021

Le café, un héritage passionnel

0.PNG Au musée Bellevue à Bruxelles, une expo présente le café sous toutes ses formes jusque fin janvier.

Le café est une boisson consommée à tous les moments de la journée pour relier les gens et partager les expériences. De la fève du caféier à la tasse de café dégustée, se cachent un artisanat de la torréfaction , un patrimoine et une tradition.

Trois sales présentent des blocs cartonnées de son histoire jusqu'à aujourd'hui.

Lire la suite

31/12/2020

2020: Annus horribilis

1.PNG2019, avait été l'année à mi-chemin entre radicalisme et exorcisme pleine de souhaits lors du changement de décennie. Elle dépendait exclusivement des hommes et de leurs actions envers la nature mais dans laquelle, déjà, subsistait un arrière-goût de fin du monde.
P
uis 2020, est arrivée pendant laquelle on ne savait plus où on allait, mais on y allait quand même à marche forcée et tête baissée, partagée entre doutes et dilemme, entre ordres et contrordres, entre messages officiels et officieux dans un manque croissant de liberté avec l'espoir que la pandémie se termine au plus tôt.
Ce fut u
ne année de réflexions à la recherche de ce qui était essentiel réglé par un baromètre au curseur variable par des statistiques plombées sur des graphiques de nombres d'entrées et de sorties de l'hôpital. Dans un bal masqué qui ne fait plus rire, un alien agissant par vagues n'a reçu de réponses que par le confinement et le couvre-feu dans une solitude solidaire.

Lire la suite

27/11/2020

Tant que le courant passe

0.PNGDu XVIIIe siècle et au début du XIXe, en Angleterre, au Pays-Bas, aux États-Unis, en France et en Italie, on découvre des physiciens comme Isaac Newton, Francis Hawkesbury, Pieta Van Musschenbroek, Benjamin Franklin, George Louis Leclerc, Thomas-Francois Dalibard, Henry Cavendish, Luigi Aloisio Galvani, Alessandro Volta pour retracer l'invention du générateur d'électricité statique, du paratonnerre, de la pile voltaïque, pour revenir à l'utilisation commerciale de l'électricité avec la première lampe à arc de Humphry Davy et de l'arrivée de la voiture électrique.

Lire la suite

23/10/2020

Voyages immobiles

1.PNGFin 2019, à la question posée à une agence de voyage, "avez-vous connu la crise?". La réponse a été "non".
Cette année 2020 renversement de la situation.
L'agence de voyage doit s'évertuer de trouver le sémaphore au trois couleurs qui reste au vert le plus longtemps pour proposer une destination au client.
Mais, c'est toute la chaîne du tourisme qui broie du noir.
L
a prudence du "principe de précaution" s'est manifestée.
L
a situation est analysée toutes les semaines et est formulée avec les nouvelles restrictions. Ce vendredi, après les cafés et restaurants c'est le sport qui est dans le collimateur, tandis que l'enseignement et les événements sont quasi en statu quo malgré le reconfinement généralisé que préconisait l'expert Marius Gilbertpodcast ou d'autres experts qui sont critiques avec ces mesures.

Lire la suite

21/08/2020

La peur paralysante

pas sorti de l'auberge.PNGSur ce blog-journal, une trentaine d'articles ont entouré le Covid-19 depuis le début de 2020 jusqu'à mi-juin.
L
e dernier "Les soldes du Covid", 6ème épisode de la série "Virus blues", tentait de mettre un point final au confinement et aux règles drastiques qui ont suivi pour l'éradiquer en lui apportant les derniers développements.
R
ien n'est terminé. Des vaguelettes se sont manifestées après le tsunami inattendu de la première moitié de l'année. On n'est pas sorti de l'auberge de peur non contrôlée.

Lire la suite

07/08/2020

Jardin japonais à Hasselt

0.PNGPour suivre l'envie et l'idée de passer des vacances en Belgique, le site "Visite de Hasselt" présente une opportunité avec son jardin japonais. En résumé, il comprend une maison de cérémonie, des monuments, la flore, la faune, le symbolisme de l'eau et des roches du Japon. 
A
vec ses 2,5 ha, il est le plus grand jardin japonais d'Europe. Aménagé en 1992 avec le concours de la ville japonaise d'Itami jumelée avec Hasselt, il présente le paysage japonais typique, selon le modèle des jardins du XVIIe siècle. 
D
u Japon, j'en avais déjà parlé en détail dans l'article "Irrésistible printemps" dans lequel plusieurs aspects de la manière de vivre et de penser japonaise y étaient évoqués. 
L
a visite du jardin commence par la porte japonaise traditionnelle, Torii (居) qui donne accès à un autel shintō ou jinja (神社) que l'on appelle "voies des dieux" pour passer de l'ordinaire au sacré. 
A
 partir de là, le bruit de l'eau accompagne le visiteur tout au long de sa promenade dans une musique apaisante serpentant au travers de sentiers, de déclivités et de symboles. 

Lire la suite

03/08/2020

Passion Photos

0.PNGComme suite à l'article "Mission de l'Art" adapté à la photo, je vous présente Jean-Marie Henriotte qui m'avait fait faux bond samedi dernier.

Ses photos se retrouvent sur Flickr et 500Px avec le pseudo "Vidjamna" avec plusieurs entrées différentes.

Lire la suite

06/04/2020

Tout ce qui est sur terre doit périr

0.PNG"Une masse sombre, inexpliquée, prise dans les glaces millénaires du mont Ararat. Un livre interdit, gardé sous clé dans l’enfer du Vatican.
Un animal de bois, énigmatique, portant au front une corne unique. Des indices éparpillés dans un gigantesque puzzle à reconstituer pour remonter à l’origine de toutes les religions du monde. Une obsession de réunir toutes les pièces pour retrouver l’arche de Noé. Pour garder ce secret qui n'est rien de moins que celui de l'humanité tout entière, certains sont prêts à tous les sacrifices dans un thriller au rythme effréné et une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong.

Lire la suite

27/03/2020

Faut pas prendre les cons pour des gens (4)

0.PNGOn parle de "Blog", de site web, là où on écrit des articles personnels, rendant compte d'une actualité autour d'un sujet donné ou d'une profession.  Dans ce but, on utilise ses  mémoires.
Des mémoires qu'on oublient aussi vite que les polémiques, parce que c'est toujours du "First in, First out" et qu'il faut la libérer du trop plein de mémoire.
L'intelligence, on en a ou pas mais on l'ajoute à ses connaissances innées ou acquises en transitant par le cerveau ou par le microbiote.
Notre complexité, elle, n'a parfois d'égale que nos conneries que l'on répète à l'infini.
Pourtant, il existe un organisme unicellulaire qui n'est ni un animal, ni une plante, ni un champignon et que l'on appelle le "Blob" dont l'étude passionne les chercheurs scientifiques (dont je suis l'ombre d'un passé).
C'est donc un génie sans cerveau mais qui n'écrit malheureusement pas ses mémoires.

Lire la suite

06/03/2020

L'immunité vs le Corona fantomatique

0.PNGLe billet précédent "La vérité ça n'existe pas" entamait le débat de l'immunité face aux virus.
Cette semaine, j'ai constaté que si le mot "virus" avait été soumis à un copyright pour seulement quelques centimes, il y aurait eu de quoi devenir riche grâce aux royalties que ce mot rapporterait.
Tous les médias, les rencontres citoyennes parlent, discutent désormais de ce COVID-19 jusqu'à en oublier tout le reste.
Lundi, c'était au retour des congés de carnaval qu'on s'attendait à ce que tout s'intensifie parmi les touchés viraux. La semaine allait être celle de tous les dangers à surveiller de près...
L'Italie devenue le nouveau foyer d'émission de virus, comme beaucoup d'Italiens revenaient probablement de leurs visites familiales dans leur pays d'origine.
C'était à vos abris chez soi dans un confinement de bon aloi, prudence et préparation.
Le fantôme du Coronavirus, comment le rendre un peu moins terrible et plus humoristique?

Lire la suite

17/01/2020

Rêves d'espace pour adultes

0.JPGDébut décembre, il était question des rêves d'espace des enfants qui pourraient se transformer en cosmonautes ou en astrophysiciens.

Les rêves des adultes pour l'espace ne sont pas moindres.

Le Science & Vie de septembre avait deux sujets concernant l'espace: "La Lune est vivante... comme la Terre" et "L'univers caché. La matière noire n'est pas ce qu'on croyait".

Les grands espaces et les trous noirs font tout autant fantasmer.

Pour corser les fantasmes, il y a les voyages touristiques dans l'espace.

Lire la suite

10/01/2020

Du déluge aux collapsologues

30.PNGIl y a exactement dix ans aujourd'hui, en Haïti, survient un séisme de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter dont les dégâts ne sont pas encore cicatrisés.
Dernièrement, en Australie, les incendies sont devenues incontrôlables, y ont détruit un demi-million d’espèces sauvages uniques et une surface équivalente à deux fois la Belgique partie en fumée.
Les suites de la déforestation par le feu de l'Amazonie, considérée comme poumon de la planète, a un impact mondialisé et renforcé par l'écologie entrainant la résistance des peuples ancestraux.
Pour commencer 2020, l'autoritarisme de Donald Trump fait craindre à une nouvelle guerre.
Les risques de conflits se suivent. Les désastres naturels, plus rares, que l'on ne peut encore prévenir, créent les mêmes effets mais n'ont les mêmes causes...
Dans ces périodes de trouble, un sentiment de décadence, d'insécurité, pousse les hommes à chercher une sécurité chez les dieux de toutes formes en oubliant jusqu'à leur liberté.
Le magazine Hors-Série de "L'histoire" réunit "5000 ans de catastrophes" en ajoutant l'histoire à la géologie, la climatologie, la géographie et la sociologie déjà occupées à s'en charger.

Lire la suite