Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2021

Exposition "Orient-Express"

0.jpg"Un scoop... Bientôt, une autre expo au sujet d'une autre aventure du train aura lieu à Train World: celle du mythique "Orient-Express".

C'est ainsi que je terminais mon 3ème billet "Le train belge de Pékin à Hankou" qui avait trait avec "Train world".

Aujourd'hui, j'ai été invité à la conférence de presse de l'exposition.

1976, le belge, Georges Nagelmarkers initie le projet de l'Orient-Express.

1883, voyage inaugural du 1er train de luxe express entre Paris et Constantinople

1894, ligne Ostende-Vienne

1919, création du Simplon-Orient-Express

1931, création de l'Arlberg-Orient-Express

 

Lire la suite

02/06/2021

Le train belge de Pékin à Hankou

0.PNGA la création de "Train World", ce fut d'abord "Le monde du train belge" en 2015, "L'homme qui aimait les trains" en 2019, voici une nouvelle exposition à la gare de Schaerbeek "De Pékin à Hankou. Une aventure belge en Chine". 

En juin 1898, l’Impératrice douairière Cixi signe le contrat octroyant à la Belgique la construction et l’exploitation d'un des plus grands projets mondiaux de l'époque: une ligne de chemin de fer de 1214 kilomètres reliant la Capitale Pékin au centre commercial du centre de la Chine: Hankou.
podcastpodcast

Lire la suite

26/02/2021

La relance par la Bourse et la Vie

0.PNG.jpgL'argent, le nerf de la guerre mais aussi le sang de la vie à ne pas transformer en hémorragie est un problème lié à la nostalgie qui nait souvent à partir de regards imparfaits sur soi et sur le passé. Les billes d'antan n'ont pas disparues. Elles ont seulement changé de forme, parfois bien plus carrées. Les fortunes ont changé de main entraînant patrimoine et PIB par entité ou par communauté dans des circuits fous.
Au cours de la pandémie du Covid, magasins, restaurants fermés et bien d'autres moyens de dépenser ses économies, le Belge n'a jamais autant épargné. Dans l'opération, si l'épargnant n'a peut-être pas perdu la brique traditionnelle qu'il avait dans le ventre, il a pu penser fourguer son pognon dans d'autres techniques dont il a le secret.

Lire la suite

22/01/2021

La logique du syllogisme

Le syllogisme est un raisonnement déductif 0.PNGrigoureux qui ne suppose aucune proposition étrangère sous-entendue et qui lie des prémisses à une analyse conduisant à son énoncé.  Première étape "majeure", énoncer de la règle de droit. Deuxième étape "mineure", énoncer des faits. Troisième étape "donc c'est LA solution". Cette méthode peut être diversement utilisée mais entache les raisonnements d'erreurs et de réflexions souvent négativistes. L'histoire du paradigme du numérique dans lequel nous vivons, est racontée dans le livre "homo informatix" de Luc de Brabandère, paru en 2017, dont j'ai déjà parlé et qui revient peut-être à point nommé pour expliquer la situation actuelle.

Lire la suite

05/01/2021

Une année qui ne pourrait être pire?

0.PNGNous sommes repartis dans de nouvelles années folles et par d'aventures rocambolesques.
U
n réveillon passé souvent en très petit comité à deux devant la télé pour admirer la reconstitution des fêtes organisées au temps de Louis XIV à Versailles sur son 31.

"De quoi faire pâlir, ou rougir, le Roi-Soleil qui ne reculait pourtant devant aucune extravagance pour ses fêtes. Bal masqué chez Louis XIV mais divinement déshabillé… Il nous est offert par la troupe du Paradis latin, avec Diese, la meneuse de revue, en oiseau de paradis.

Stéphane Bern en maitre de la soirée.

Lire la suite

31/12/2020

2020: Annus horribilis

1.PNG2019, avait été l'année à mi-chemin entre radicalisme et exorcisme pleine de souhaits lors du changement de décennie. Elle dépendait exclusivement des hommes et de leurs actions envers la nature mais dans laquelle, déjà, subsistait un arrière-goût de fin du monde.
P
uis 2020, est arrivée pendant laquelle on ne savait plus où on allait, mais on y allait quand même à marche forcée et tête baissée, partagée entre doutes et dilemme, entre ordres et contrordres, entre messages officiels et officieux dans un manque croissant de liberté avec l'espoir que la pandémie se termine au plus tôt.
Ce fut u
ne année de réflexions à la recherche de ce qui était essentiel réglé par un baromètre au curseur variable par des statistiques plombées sur des graphiques de nombres d'entrées et de sorties de l'hôpital. Dans un bal masqué qui ne fait plus rire, un alien agissant par vagues n'a reçu de réponses que par le confinement et le couvre-feu dans une solitude solidaire.

Lire la suite

27/11/2020

Tant que le courant passe

0.PNGDu XVIIIe siècle et au début du XIXe, en Angleterre, au Pays-Bas, aux États-Unis, en France et en Italie, on découvre des physiciens comme Isaac Newton, Francis Hawkesbury, Pieta Van Musschenbroek, Benjamin Franklin, George Louis Leclerc, Thomas-Francois Dalibard, Henry Cavendish, Luigi Aloisio Galvani, Alessandro Volta pour retracer l'invention du générateur d'électricité statique, du paratonnerre, de la pile voltaïque, pour revenir à l'utilisation commerciale de l'électricité avec la première lampe à arc de Humphry Davy et de l'arrivée de la voiture électrique.

Lire la suite

14/08/2020

Les croyances expliquées par les maths

0.PNGLa semaine dernière il était question  de la religion "shinto".

En 2006, dans un triptyque "Le ciel pour horizon", le sujet "Pourquoi on croit en Dieu", m'avait demandé recherches et interviews de croyants pour tenter d'expliquer leur foi.

Demain, 15 août, le jour de l'Assomption de Marie...

"Après quinze siècles de recherches menées par les penseurs, les mathématiques et l'informatique disent que selon les règles de la logique, l’existence de Dieu est nécessaire pour des raisons anthropologiques, neurologiques et culturelles" dit le S&V et cela me semblait étonnant. Cartésien, serais-je passé à côté de cette explication?

Lire la suite

12/06/2020

Virus blues (6): Les soldes du Covid

0.PNGLa semaine dernière, l'économiste Bruno Colmant était interrogé pour lancer un plan fédéral de protection social et économique après la crise sanitairepodcast.

"Il faut plus d'Etat" écrit-il dans son nouveau livre "Hypercapitalisme: le coup d'éclat permanent".

 

Interview en texte:

 

Lire la suite

09/05/2020

Puisque les maths expliquent le monde

20.JPGLe Sciences et Avenir n°874 de décembre 2019 était consacré aux mathématiques sensées apporter la clé de la compréhension de l'Univers.
Avec la crise sanitaire, pour passer de classe en classe, de BEP au secondaire, de secondaire à niveau supérieur, beaucoup d'examens ont été postposés, soit remis en question
.

On parle souvent de mathématiques comme d'une calamité lors des études et qu'il faut avoir une bosse des maths pour pouvoir passer outre sa répulsion.
Les mathématiques ne servent pas uniquement à comptabiliser les "petites" affaires privées et publiques.
Elles sont même très stratégiquement vôtres.

Lire la suite

18/04/2020

Responsabilités trompées ou tronquées?

0.PNGIl y a 15 ans, sur cette toile, je titrais mon premier billet "Nous sommes tous responsables".
Je parlais de l'hésitation entre l'achat d'un banal vélo de 1000 euros et un autre qui se retrouvait dans les grandes surfaces au prix de 500 euros en provenance de Chine sur lequel l'acheteur avait fixé son dévolu parce que c'était moins cher.
Aujourd'hui, pour les mêmes prix, on peut trouver des vélos électriques du même prix, mais dont le prix double pour être pleinement satisfait.
La recherche du prix le plus bas a été l'argument qui a été déterminant dans beaucoup de transactions d'échanges et de finances
.

Dire "tous responsables" n'est pas totalement ni exact ni fairplay.
Aimanté par les prix, personne n'a été averti sur les risques qu'il prenait en faisant appel à des services chinois  dans un processus "low cost". Le Covid-19 a changé la donne en apportant les risques inhérents au fait de se limiter juste au facteur "prix" pour un service ou un produit.
Ce qui suit n'engage que moi suite à ses intuitions et conclusions.

Lire la suite

29/02/2020

La vérité, ça n'existe pas

0.PNGLa vérité, un mot qui est revenu plusieurs fois ces derniers jours. Une polémique a suivi le billet "Allusion un I.A. 1.0" révéle dans "Une ambiguïté voulue" L'article initial avait été dévié de sa trajectoire d'I.A.. La période du carnaval est terminée. Le mot "vérité" est souvent arrivé dans les conversations. Le moment de se poser la question sur ce qu'elle est et comment l'évaluer.

Lire la suite

14/02/2020

Un Moyen Age pas si moyen que cela

0.PNGC'est la Saint-Valentin. La fête des amoureux...

Le 14 février était fêté comme une fête des amoureux car l'on pensait que les oiseaux choisissaient ce jour pour s'apparier.

La semaine dernière, le sujet du sexisme terminait par une constatation: "Le besoin ou le désir de se battre" par l'intermédiaire du sexisme.

Cela ne date pas d'hier. Loin s'en faut.

Dans l'Odyssée, Ulysse a fait un beau voyage et Pénélope a attendu patiemment son retour.

L'homme allait guerroyer et la femme attendait au foyer en faisant la cuisine et la travaux ménagers. 

L'exposition 'Crossroads' invite à reconsidérer cette période à travers le Haut Moyen Âge, en réalité fascinante de voyages, d'invasions de territoires, à la rencontre des Avars, des Francs, des Mérovingiens, des Byzantins, des Égyptiens et des Vikings.

"Migrations, politiques, climats, religions, marchés, échanges, contacts, commerce, diplomatie, guerres, diversités... dans la période méconnue qui suit la chute de l’Empire Romain et plonge l’Europe dans une période de déclin surnommée l''Âge sombre' entre 300 et 1000 après J.C.

Période mouvementée qui a plus de points communs avec notre monde moderne qu'il n'y parait en excluant certains points que le temps a emporté avec lui.

Suivons le guide dans un ordre logique de l'Europe en mouvement...

Lire la suite

27/12/2019

2019, entre radicalisme et exorcisme

0.jpgLa récapitulation de 2019 fait couler beaucoup d'encre et de salive.

Exorciser les événements malheureux de la mémoire alors que le radicalisme éclate de partout dans un monde où des mouvements idéologiques ne parviennent pas à se réconcilier, c'est ce que me donne l'idée générale de cette année charnière 2019 entre la montée de populismes, d'un réveil climatique et de la mobilisation dans de nombreux pays du monde pour plus de liberté.

Les jeunes se sont levés pendant que les femmes ont pris plus de pouvoir par le féminisme quand ce n'est pas le nouveau mot "féminicide" l'enraille.

Une année où "Trump", "Poutine", "Johnson", "Bolsonaro" ont frappé les esprits pour faire bouger quelques lignes à l'avantage de leurs initiateurs.

Une année pendant laquelle j'ai ressenti des sentiments mitigés de la révolution des peuples associée à la dureté dans les réseaux sociaux et quand j'ai tenté de rapprocher l'actualité dans des articles ou en arrière-plan par courriels.

Le VIF divise les événements de 2019 en 8 chapitres dans lesquels je mixerai le rappel de mes propres articles.

Lire la suite

11/11/2019

Crises et nostalgies en paix

0.JPGAujourd'hui, on commémore le 101 anniversaire de la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918), signée le 11 novembre 1918 à 5 h 15 de la victoire des Alliés et de la défaite totale de l'Allemagne, mais il ne s'agit pas d'une capitulation au sens propre.

En dehors de ces années en base dix, on essaye d'oublier avec le temps qui passe avec ses crises larvées et parfois des nostalgies à la reconstruction qui n'est pas perdue pour tout le monde.

Lire la suite

02/11/2019

L'happycratie: le bonheur jusqu'à la nausée

0.JPGDernièrement, je recevais un email d'un lecteur qui me proposait de parler de cet article: "Happycratie : Le bonheur, ad nauseam ?"

"Méfions-nous des apôtres du bonheur car l'industrie de la psychologie positive a pris le contrôle de nos vies", écrit Eva Illouz dans son livre.

D'après cette sociologue, le bonheur serait une sorte de marchandise émotionnelle qui appartiendrait au néo-libéralisme  dans lequel il faudrait toujours réussir pour exister et donc, être une autre forme de manipulation.

La semaine dernière, le VIF m'a apporté des idées à ajouter qui allaient compléter ce billet.

Mon dernier article "La vérité, si je le veux ou si je le peux" répondait déjà partiellement et le titre que j'adoptais pour la vérité peut tout aussi bien être utilisé "Si je le veux ou si je le peux" pour le bonheur.

Le bonheur, on ne pourra jamais le forcer chez quelqu'un d'autre et quelqu'un d'autre ne pourra jamais l'introduire en soi.

On ne pourra jamais modéliser l'Homo dans sa globalité.

Lire la suite

18/10/2019

Ça craint chez les humains

0.JPGLe mensuel "Psychologies" et de l'hebdomadaire "Télépro" parlent tous deux de la peur sous un angle différent.
Nous vivons une époque très troublée et voir dans les magasins, tout ce qui sort pour les enfants à l'occasion de Halloween, fait plutôt sourire que peur...
Ce n'est pas, ce vendredi soir, quand Joséphine, joue à l'ange gardien et à la chasse aux démons, à l'occasion de Halloween, qui va régler les problèmes de la peur...
Pourtant, qui sait ?

Lire la suite

11/10/2019

Les profils STEM

0.JPGEn 2018, paraissait l'article "La demande pour les profils STEM reste forte en Belgique", alors que le nombre d’offres d’emploi dans les Sciences, la Technologie, l'Ingénierie et les Mathématiques (STEM) avait diminué de 18 % en Belgique.

L’Écho du weekend 28 septembre dernier le répétait dans un autre "Les entreprises pleurent pour des profils "technologiques". Cela faisait des gens sans emploi et des emplois sans personne.

Les profils de STEM sont toujours demandés en une sorte de circuit fermé. Les nouvelles technologies accélèrent les découvertes des sciences et les maths aident pour encadrer les nouvelles technologies tout en étant chacune complémentaire.

Mais ce sont les nouvelles technologies qui se sont intégrées parfois immiscées dans tous les processus et disciplines de notre actualité.

"Je tiens impossible de connaître les parties, sans connaître le tout, non plus que de connaître le tout sans connaître les parties", disait Blaise Pascal.

Lire la suite

13/09/2019

Une idéologie liée au capital

0.PNGCe 12 septembre, Thomas Piketty sort un nouveau livre d'enquête de 1200 pages "Capital et idéologie"podcast.
Dans un article de 4 pages, le journal Le Monde le présente avec le titre "L'inégalité est idéologique et politique" en choisissant des extraits suivis par des commentaires critiques de chercheurs et économistes comme Branko Milanovic, James Galbraith, Orsetta Causa, Nicolas Ruiz et Esther Duflo.
Ce livre suit "Le Capital au XXIème siècle" qui avait eté vendu à 2,5 millions d'exemplaire depuis sa sortie en 2013 et été critiqué pour son occidentalo-centrisme. 

Lire la suite

13/07/2019

Tout cela au nom de Darwin

0.JPGCe billet est une réponse au précédent "Être élu par qui et pourquoi?"
I
l y a tellement de choses à dire à ce sujet et tellement de manières de l'aborder et de le pratiquer qu'il faudrait plus d'un billet.
J
'essayerai de prendre un peu de recul, sans parti-pris, sans convictions préconçues que je trouve souvent dangereuses...

Lire la suite