Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2021

Les mythes de dieux grecs : L'Iliade (1-2)

0.PNG

Après le billet au sujet de Nietzsche qui aimait les esprits forts découverts dans les légendes grecques, rien de plus normal que de remonter dans le temps au temps d'Homère, avec la force d'Ulysse de l'Iliade à l'Odyssée.

ARTE a présenté en deux fois dix épisodes chacune des épisodes, sous le titre générique de "Les grands mythes". Les dieux grecs prenaient une part active et déterminante dans les affaires et les rêves de puissance des hommes.

(en vidéo par un clic sur chacun des titres des chapitres ou une extrait en audio)

Lire la suite

08/04/2021

Nietzsche, oser la liberté dans un éternel retour

0.PNG

Pâques est la fête la plus importante du catholicisme. Elle commémore la résurrection de Jésus, que le Nouveau Testament situe le surlendemain de la Passion, c'est-à-dire le «troisième jour» . La solennité, précédée par la Semaine sainte, dernière partie du carême, commence dans la nuit qui précède le dimanche de Pâques, par la veillée pascale. Parler de Friedrich Nietzsche, à la suite du weekend de Pâques pourrait être considéré comme une gageure, désynchronisé ou de la provocation par l'antagonisme d'opinion.
C'est pourtant une occasion de réhabiliter sa pensée emplie de richesse, souvent tronquée ou présentée comme confuse au nom du culte du «surhomme».
Aujourd'hui encore, après plus de 120 ans, ses œuvres ont toujours un impact en théologie, anthropologie, la philosophie, la sociologie, la psychologie, par des reflets dans l'art, la poésie et au théâtre.  

C'est avec la même volonté que Nicolas Vadot de parler d'autre chose que du Covid que j'ai tenté apporter un écho en réponse aux cloches à Pâques.

Lire la suite

18/03/2021

Eclectique heureux

0.PNGDepuis cinq semaines, j'ai alterné les sujets psychologiques avec  la diffusion de "En thérapie" venue en  échos. Le synonyme de "éclectique" est "syncrétique". De manière didactique, cela se situe dans une combinaison de doctrines, de systèmes initialement incompatibles. Psychologique, c'est dans l'appréhension globale et indifférenciée qui précède la perception et la pensée par objets nettement distincts les uns des autres. Humoristique, c'est une envie d'être varié pour ne pas virer dans l'avarié.

Lire la suite

11/03/2021

La thérapie psychologique de Philippe par Esther

0.PNGDernier billet concernant la série "En thérapie".
C
ette fois, c'est Philippe lui-même qui est sur la sellette, contrôlé par  Esther, son ancienne amie psychologue et veuve de son mentor.
Ce jeudi, passe sur ARTE l'avant-dernière émission de l'épisode 26 à 30 du documentaire. 

(chaque épisode est visible en cliquant sur les dates des épisodes)

Lire la suite

02/03/2021

La thérapie psychologique de Léonora et de Damien

0.PNG.jpgCette fois, la thérapie de Philippe s'adapte à un couple: Léonora et Damien.

Philippe n'a pas les qualifications pour effectuer une thérapie de couple généralement en groupe.

S'ils sont généralement d'accord, au début, en fonction d'une décision importante à prendre, cela peut devenir une cassure. 

Récemment, Léonora est tombée à nouveau enceinte. Son couple avec Damien avait renoncé à avoir un deuxième enfant. Elle travaille dans une succursale d'assurance. Elle ne voit pas souvent son fils. La crise entre eux a commencé de cette constatation.

(chaque épisode est visible en cliquant sur les dates des épisodes)

Lire la suite

23/02/2021

La thérapie psychologique de Camille

0.PNG.jpgDe la série "En thérapie" présenté sur ARTE, voici le 3ème patient du psychanalyste, Philippe : Camille .
F
ille unique. 16 ans. Jeune nageuse de haut niveau. Championne dans plusieurs concours. S'entraîne pour les Jeux olympiques et y acquérir une médaille.  

 

(chaque épisode est visible en cliquant sur les dates des épisodes)

Lire la suite

19/02/2021

Y'a d'la joie

0.PNG"Je chante du soir au matin"... Rien que l'association de ces paroles de chansons et on sait de qui on va parler : Charles Trenet.
A
ujourd'hui, il y a exactement 20 ans que le "Fou Chantant" nous a quitté.
P
lus question de dispute et de rivalité entre des chanteurs comme il était question dans  "Cheveux longs et idées plus ou moins courtes", sinon une certaine complicité parallèle avec Maurice Chevalier qui, dans la manière de chanter, l'avait précédé.
L
'amour et la nature, Trenet les chantent avec fougue et passion.
D
ans la série "Le temps d'une histoire", le film "Charles Trenet l'enchanteur" est passé vendredi dernier sur une de nos antennes belges dans le cadre de la fête des amoureux. Il repasse ce soir sur France3.

Lire la suite

16/02/2021

La thérapie psychologique de Ariane

1.PNG.jpgDeuxième patient reçu par le psychanalyste, Philippe Dayan dans la série "En thérapie" présentée sur ARTE.

C'est une jeune chirurgienne, patiente de Philippe depuis un an. Après les attentats du 15 novembre 2015, elle s’est retrouvée en première ligne à l’hôpital et a passé un week-end cauchemardesque. 

(chaque épisode est visible en cliquant sur les dates des épisodes)

Lire la suite

12/02/2021

Cheveux longs et idées plus ou moins courtes


0.PNG
Le 22 mai 2020, je publiais "Virus blues (3) : Histoires tirées par les cheveux" avec humour et parodie.
N
ous revoilà, huit mois après, dans un bis et une situation identique de tentative d'ouverture des salons de coiffure.
C
ette fois, il est question d'une dispute, d'une rivalité entre deux vedettes de la chanson.
A
vec les cheveux longs et idées plus ou moins courtes... 

Lire la suite

09/02/2021

La thérapie psychologique de Abdel

2.PNG.jpgSuite à la présentation de la série "En thérapie".
"
Installez-vous, la séance commence" était-il dit.
J
eudi dernier, la série "En thérapie" a commencé à la télé sur ARTE en présentant les quatre patients du psychanalyste, Philippe Dayan, dans un cabinet de psychanalyse du 11e arrondissement de Paris. Cela s'est terminé par Philippe, lui-même, chez Ester, son amie et ancienne psy.
S
ur le site internet de ARTE, tous les 35 épisodes de la série sont accessibles, présentés du début à la fin.
A
vec ce premier billet, je présente du début à la fin de sa thérapie, le patient, Abdel Chibane, un policier à la BRI, premier impacté par l'attentat du Bataclan.
C
'est aussi un moment pour réfléchir au rôle du flic et aux risques qu'il encourt dans son métier...

(chaque épisode est visible en cliquant sur les dates des épisodes)

Lire la suite

06/02/2021

Le Kid a cent ans

0.PNGLa carrière de Chaplin au cinéma s'étire sur 65 ans avec plus de 80 films.  Acteur, réalisateur, scénariste, producteur et compositeur, devenu idole du cinéma muet et burlesque à partir des années 1910. Sa vie publique et privée font l'objet d'adulations comme de controverses.

 Le tournage du film muet "The Kid", commencé en août 1919, sort le 6 février 1921 sur les écrans.

Chaplin transpose sa propre enfance dans celle du jeune Jackie Coogan, âgé alors de quatre ans. 

Lire la suite

02/02/2021

En thérapie psychologique

A partir du 4 février, 0.PNGARTE présente les cinq premiers épisodes de la série francophone "En thérapie" au rythme d'une semaine d'un psy.  Cela fera donc normalement sept semaines avant d'atteindre le 35ème et dernier épisode. Elle a été initiée, à la suite de la série israélienne "Betipul" diffusée entre le  et le  sur la chaîne Hot 3 .  Le scénario est identique. "En thérapie" sonde avec intensité, la France en état de choc dans un ancrage fort, suite au traumatisme collectif des attentats à Paris du 13 novembre 2015. Un psychanalyste reçoit cinq patients par semaine, qui comme lui est en plein désarroi.

Le 29 janvier, j'apprenais l'existence de cette série en ces termespodcast

Lire la suite

31/12/2020

2020: Annus horribilis

1.PNG2019, avait été l'année à mi-chemin entre radicalisme et exorcisme pleine de souhaits lors du changement de décennie. Elle dépendait exclusivement des hommes et de leurs actions envers la nature mais dans laquelle, déjà, subsistait un arrière-goût de fin du monde.
P
uis 2020, est arrivée pendant laquelle on ne savait plus où on allait, mais on y allait quand même à marche forcée et tête baissée, partagée entre doutes et dilemme, entre ordres et contrordres, entre messages officiels et officieux dans un manque croissant de liberté avec l'espoir que la pandémie se termine au plus tôt.
Ce fut u
ne année de réflexions à la recherche de ce qui était essentiel réglé par un baromètre au curseur variable par des statistiques plombées sur des graphiques de nombres d'entrées et de sorties de l'hôpital. Dans un bal masqué qui ne fait plus rire, un alien agissant par vagues n'a reçu de réponses que par le confinement et le couvre-feu dans une solitude solidaire.

Lire la suite

08/12/2020

Être plus doux avec soi?

0.PNGÊtre plus doux avec nous-mêmes en cette période de mal-être et de confinement?
A
lors que les fêtes de fin d'année approchent et que les distanciations entre les personnes sont imposées...
A
lors que les oppositions de plus ne plus marquées allant jusqu'à la haine se répandent sur les réseaux-sociaux avec le Covid-19 en arrière-plan...
A
lors que la confiance est au raz des pâquerettes entre les élites et la foule des prolos, entre les scientifiques et les scientistes, entre le secteur privé et public, entre passéistes et futuristes, entre les officiels et les officieux... Les gens qui se disent heureux, sont aux abonnés absents...
La douceur avec soi est alors plus qu'un baromètre de notre santé psychique avec la question est-on plus confiant en soi...
J
'ai ouvert mon journal qui a déjà quelques plombes, pour retrouver quelques rappels à mon secours.

Lire la suite

20/11/2020

Donne-moi l'esprit

1.PNG- J’ai lu une première fois et puis une deuxième fois tellement j’étais choquée par la poésie du moment apporté par ce billet "Marchands de petites histoires" . J’ai vu que l’article datait de 2007. Le ton est complètement différent de l’actuel qui est beaucoup plus sarcastique. C’est intéressant de voir l’évolution dont tu ne t’es certainement pas rendu compte. L’humour acide a pris beaucoup plus de place actuellement. La coquille avait encore quelques fissures  cette époque", écrivait mon interlocutrice.

Il s'agissait d'une réponse au souci qu'elle avait à voir partir les objets qui ont construit la vie de son père, s'évader dans la nature après son décès.

- Si, je me suis rendu compte. Le monde a changé. Il s'est clivé et durci. Le but essentiel d'écrire ce journal personnel, c'est de suivre l'évolution des autres et de moi-même dans le jeu de quilles vivantes qui fait notre monde. C'est évident, on évolue personnellement avec l'âge. Comme il est souvent dit avec humour, les raideurs se déplacent", ai-je répondu.

Lire la suite

13/11/2020

Les vieux ne parlent plus

0.PNGEn cette période d'élections américaines va voir Joe Biden, comme président le plus âgé de l'histoire. Le livre de Vincent Engel, "Les vieux ne parlent plus" me semble une opportunité bien choisie de parler d'eux.
E
n fiction futuriste, la post-face cadre le livre "Les pandémies avaient d'abord décimé les vieux. C'était triste, bien sûr, mais comme toute... le décompte pouvait être rentable. Sauf que les virus ne se laissent pas commander par des logiques politiques. Et puis, après la régression effroyable qui avait suivi la première grande pandémie, les gens s'étaient dit qu'à l'avenir, ils préféraient sans doute sacrifier les vieux que leurs revenus personnels"... Le titre du livre provient évidemment de la première phrase de la chanson de Brel "Les vieux".

Lire la suite

06/11/2020

Expériences humaines

0.PNGL'épisode des élections américaine a révélé plus qu'un épiphénomène. Il a créé un impact mental plus important dans la société qui est de moins en moins sereine sur quoi penser de la situation. Donald Trump en a fait son cheval de bataille par la désinformation. Deux clans en sont sortis très sensibles dans la rue et sur les réseaux sociaux qui organisent une résistance contre tout ce qui provient des médias officiels, des scientifiques et des autorités avec de plus en plus d'agressivité sociétale. 

Lire la suite

17/10/2020

De Covid à eCovid?

0.PNGLa semaine dernière, à la fin de "SurVivre aux incertitudes", je faisais la confession d'aimer la solitude. Comme c'était la semaine de la santé mentale, j'ai poussé une version allégée de ce billet sur le forum Agoravox. Peu de monde supporte la solitude. L'homme est un être social. Actuellement, on peut de moins en moins évoluer en liberté dans le monde réel. Le monde du virtuel vient dès lors bien à propos. Ce billet va apporter de l'eau au moulin à la semaine du numérique.  Si le flou jusqu'à flouer existe dans la vie réelle, le problème se propage comme les virus sur les réseaux sociaux. Lors de la première vague du Covid-19, j'écrivais: "la mauvaise nouvelle, nous sommes dans la merde et la bonne, c'est ensemble". L'ensemble n'a été que partiel. La deuxième vague du Covid-19 prouve que c'est un échec collectif  dans une version aménagé de reconfinement. 

Lire la suite

09/10/2020

SurVivre aux incertitudes

0.PNGAprès le question réponse à "Comment convertir un conservateur en progressiste?",  c'est au magazine Psychologies de octobre-novembre que je propose de donner des idées pour mieux vivre avec les incertitudes en recherchant des ressources intimes et secrètes. 
L
es réponses dépendent dans les caractères de forces différentes en chacun de nous dans une recherche de réponses détenues en soi ou par l'intermédiaire de son entourage. 
O
ptimisme béat contre pessimisme maladif, peurs diverses ou prises en charge avec le réalisme  intermédiaire. 

Lire la suite

02/10/2020

Comment convertir un conservateur en progressiste?

0.PNG

Depuis avril, le billet "Objectif détrôner Trump ou Covid-19" suit les événements précédant l'élection du 3 novembre. Le fait que Trump a été testé positif au coronavirus renforce la situation anormale de cette élection.
U
n véritable match s'est engagé entre passé et modernité même si le candidat Joe Biden serait le président le plus âgé de toute l'histoire américaine s'il gagnait les élections.
C
e mardi à Cleveland, le 1er débat a eu lieu par une foire d'empoigne dans laquelle la forme a pris la prépondérance sur le fond.
Bienvenue à Trumpville et à Biden City...  Entre l’Amérique des villes, et l’Amérique des champs, s'est creusé un fossé démographique, économique et idéologique séparant ces deux mondes.
N
e s'y cache-t-il pas aussi en arrière-garde, un combat plus fondamental entre conservateurs et progressistes ou entre différentes croyances? 

Lire la suite