Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2017

Un coup de barre 'phygital' et ça repart...

2.jpg"Tu viens pas me faire la leçon avec ton libéralisme à deux balles", une  remarque choc d'un interlocuteur qui m'avait bien fait beaucoup sourire alors qu'il voulait parler des élections "spectaculaire" françaises. 

Y en a marre de parler de ces élections qui ne sont pas les nôtres.

"Cela a assez continué à rester durer", comme on dit chez nous.

Il y a longtemps, Pierre Dac se posait la question de savoir "Comment mettre de l'argent de coté pour l'avoir devant soi, alors que paradoxalement c'est une façon comme une autre d'assurer ses arrières?".  

Que faire de ce putain de cash?

 

Lire la suite

26/11/2016

La génération QUOI craint l'avenir

Une grande enquête au niveau de la Belgique et de quelques pays européens s'est déroulée sous le nom générique de "Génération Quoi"  représentée par les 10-34 ans.

0.jpg

Génération de 10 à 34 ans, donc nés entre 1982 et 2006. Une période légèrement différente de la génération "Y" qui groupe des personnes nées entre le début des années 1980 et le milieu des années 1990.

De la génération "Y" Wiki en dit encore:  "L'origine de ce nom a plusieurs attributions : pour les uns il vient du « Y » que trace le fil de leur baladeur sur leur torse; pour d'autres, ce nom vient de la génération précédente, nommée génération X; enfin, il pourrait venir de la phonétique anglaise de l'expression «Y»  signifiant « pourquoi ».

Lire la suite

20/08/2016

Les Lumières, un héritage en péril ?

Le Hors Série n°92 du magazine "L'Obs" sortait, en mai, la question "Les Lumières, un héritage en péril?". Une occasion de revoir les principes des Lumières, de ce qu'elles étaient et de ce qu'elles sont devenus aujourd'hui en résumant les points principaux. 

0.jpgUn impératif toujours neuf

Les Lumières ne sont pas une simple parenthèse mythifiée de l'histoire. Elles réclament d'y voir un impératif, une "attitude toujours renouvelable".

Ce n'est pas une marque déposée de la civilisation européenne par rapport à un monde voué à s'enliser dans la superstition religieuse.

Voltaire était la figure titulaire des Lumières. Il se posait la question "Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir à Dieu qu'aux hommes et qui est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant?".

Rousseau, en vieil ennemi, avait compris qu'aucune société n'est vouée à se maintenir longtemps sans une forme ou une autre de religion".  

Lire la suite

28/05/2016

Le mystère de la numérologie ou des mathématiques?

En mars, j'avais commencé par "Quand la pensée humaine s'intègre dans la machine", les mathématiques qui flirtent avec le Cosmos. Aujourd'hui, c'est la numérologie qui s'écarte sensiblement de la rigueur mathématique en se rapprochant des humains. La numérologie est reconnue comme pseudo-science. Cet article fait donc partie d'une trilogie, d'un triptyque.

Alors, question: quel est le chiffre qui est le plus "humain" numérologique parce que le plus souvent utilisé dans la vie courante?

Lire la suite

16/04/2016

World Papers

Après ClearstreamWikiLeaksSnowdenLeaks, Luxleaks, SwissLeaks, voici les "Panama Papers". Les "Leaks" reviennent en bandes de papier et pointent tous les jours de grands noms de la finance qui ont fait sortir leurs économies du pays dans lesquels elles ont été créées pour raisons fiscales. 

0.jpg

Les fuites généralisées découvertes au sujet des  "Panama Papers" révèlent un secret de Polichinelle.

L'enquête de "Cash investigation" passée sur France2, a qualifié de "Casse du siècle" ces révélations du "Panama Papers".

Près de 400 journalistes ont contribué à révéler les mouvements de capitaux légaux ou illégaux, d'argent propre légalement placé là où cela rapporte le plus ou d'argent sale qui provient de fraudes et qui est punissable. 

Tant mieux, si on sort de l'ombre d'un chapeau Panaméen des proies à grignoter, mais cela vaudra-t-il la chandelle dans tous les cas?

 

Lire la suite

24/02/2016

Multiplier les emplois de qualité au 21ème siècle? C’est possible!

Le 20 février 2016, j'assistais au Colloque Emploi de la  Fédération bruxelloise du Parti Socialiste avec ce titre très attractif. Les Intervenants principaux étaient: Bruno COLMANT, Paul JORION, VAN MUYLDER, DE CALLATAYE. Pour ne rien perdre, j'ai enregistré le colloque et ses intervenants presque dans leur entièreté. 

0.jpgIl y a exactement trois ans j'écrivais "Travailler en 2020".

Le colloque pouvait m'intéresser pour voir s'il y avait une évolution par des idées plus positives ou plus négatives vers des solutions qui permettraient de multiplier les emplois dits "de qualité". 

Laurette ONKELINX précisait le but du colloque: le thème de l'emploi. Comment diminuer le taux de chômage lié à la croissance économique et au modèle de la "distinction" dans une version qui accélérerait l'innovation. La transformation de la notion de l'emploi par la valorisation du travail avait été testée dans la région de la Seine-Saint-Denis. 

Lire la suite

23/09/2015

Feedback du livre de Paul Jorion

A la suite des deux articles précédents (1) et (2), j'ai survolé le livre de Paul Jorion "Pensez tout haut l'économie avec Keynes" et je dois avouer qu'il apporte une bonne vision des problèmes d'aujourd'hui en partant de Keynes. Ce billet est un petit supplément à l'article précédent.

0.jpgCommençons par l'actualité en ouvrant une parenthèse: la visite du pape aux Etats Unis.

J'ai lu en parallèle le Monde diplomatique qui en parlait en première page.

Cette visite est pour lui un synode sur la famille comme "en terrain ennemi" pour prêcher la bonne parole dans une usine d'espérance.

Une usine dans laquelle l'amour filial entre l'homme et la femme était principal malgré "les assiettes qui volent et les "belles-mères".

Lire la suite

19/09/2015

Les fondations du libre échangisme

Après avoir parler de la Bourse de manière quelque peu originale en la reliant à la physiologie humaine, c’est le moment de parler de l'histoire de l’économie et d’en chercher les alternatives. Alternative économique parlait de la pensée économique au travers des âges. 25 siècles de pensée économique d'Aristote à Joseph Stiglitz par Gilles Dostaler.

1.jpg- La spéculation a été interdite jusqu’en 1865, disait Paul Jorion.

Si on lit l’histoire de la spéculation, pour Richard DawkinsGeoffrey MillerIan Stewart ou Jack Cohen, la spéculation serait pour l’homme, une activité vitale pour survivre et se reproduire avec la réflexion,  la décision et  le choix comme des activités  spéculatives. 

Toutes les recherches qui passent par l’atomisme sont condamnées par les jésuites dès 1632 et le matérialisme (articles 285 et 2124 du Catéchisme) par l’Église contemporaine.

Serait-ce les religions qui l’ont interdite?

Lire la suite

12/09/2015

Les extrasystoles de la Bourse

Lundi noir pour les Bourses? La Chine ne suit plus.

0.jpgA quoi sert la Bourse?

Une expo "TreeTop Asset management" s'est ouverte à l'ancienne Bourse de Bruxelles dans le but de l'expliquer.

"Behind the numbers: discover the stock exchange world".

Il y est dit que "le plus grand risque en Bourse est d'y aller seul".

.Followjack...

Lire la suite

03/05/2015

Une semaine numérique philosophique

Le 23 avril, j'assistais à un colloque de la "Semaine numérique" autour des projets "écoles numériques, "passeports TIC" et NEET's organisée par TechnofuturTIC dans le cadre de Wallonie-Bruxelles.

0.jpgLe but

Le ministre Paul Magnette disait que passer à côté de la révolution numérique avec le Plan Marshal 4.0 serait une tragédie pour la Wallonie.

Une tragédie pas uniquement pour la Wallonie, d'ailleurs.

Depuis une trentaine d'années, les TICS (Traitement des Informations et des Communications) se sont imposées comme un standard dans notre manière de s'informer, de communiquer, d'établir des liens sociaux, de travailler, d'acheter, de mener des démarches administratives, de se divertir...

Leur impact sur notre quotidien est loin d'être neutre.

S'ils se révèlent positifs pour ceux qui en maîtrisent l'usage, ils restent une source de vulnérabilité et d'exclusion pour ceux qui n'y accèdent pas.

Si elle favorise la créativité et accède à la connaissance, la fracture numérique en devient plus sociale que symbolique en manque de repères NEET's "Not on Education, Employment and Training" d'où l'idée de créer un EPN, un "Espace Publique Numérique".

Lire la suite

05/04/2015

Discussion imaginaire entre "Faustérités"

Un Québécois avait inventé le mot "faustérité". Le site "Contrepoints" avait deux articles qui m'ont inspiré celui-ci. Le premier parlait de la "Fausterité et l'austérité" et le second de la "Belgique avec le gouvernement Michel, c'est l'enfer fiscal". Réunis dans leur intégralité, cela donne cette discussion pascale.

0.jpgLe 1er avril 2014, j'écrivais "Zo dom & Go more" au sujet de pré-élections poissonneuses.

Pas de poisson d'avril cette année ou alors avec du recul à l'allumage avec l'aide de "Cinquante nuances d'aigris" comme livre de chevet actuel.

Dans la presse, des poissons, il y en a eu comme d'habitude.

Jusqu'où aller trop loin avec le rire?

 

Lire la suite

11/02/2015

Le point de rupture de Microsoft est-il atteint?

Début 2014, Satya Nadella remplaçait Steve Ballmer à la tête de Microsoft. Il a imposé son propre style à l'entreprise. C'est l'heure des bilans et des différences de stratégies.

0.jpgBill Gates et Paul Allen avaient été les fondateurs, visionnaires de Microsoft. 

En gros, le successeur Steve Ballmer était le financier de la bande des trois.

En 2000, celui-ci déclarait que Linux présentait les caractéristiques du communisme.

Lire la suite

23/11/2014

Les puissants redessinent le monde

Le G20 a fermé ses portes dimanche dernier... et la démocratie dans tout cela? 

0.jpg

Aujourd'hui, il y a 87 démocraties dans le monde et ce nombre augmente.

En 2011, on lisait "La Hongrie flirte avec l'autocratie". "Les socialistes responsables pour les crimes communistes".

Là, on se trouvait vraiment entre Buda et Peste.

Pourtant, ceux qui jouissent de cette démocratie, ne se sentent pas en faire partie comme j'ai pu le lire tellement de fois sur les forums français.

Lire la suite

19/10/2014

L'investisseur mieux informé?

Depuis une semaine, nous avons un nouveau gouvernement en Belgique. Gouvernement de droite, dans sa grand majorité. Surnommé "gouvernement à la suédoise", pendant lequel l'argent risque d'entrer dans les plus petites bribes de conversations. De ce nerf de la guerre, oserais-je en parler une nouvelle fois? Rien que le mot "argent" risque déjà de marcher sur des œufs qui cachent un tapis de bombes. 

0.jpgCe putain d'argent, ce fameux nerf de la guerre qui fait parfois très mal à cause de ses charges et de ses décharges électriques part d'on ne sait où pour aboutir là où on l'imagine, parfois, le moins.

Parler d'argent, on aime ou on n'aime pas et encore moins quand il s'agit du sien. 

En France, c'est même prohibé d'y faire la moindre allusion. Chez notre voisin du sud, tous les riches baignent dans le même pot de confiture avec défiance et exécration.

Lire la suite

10/08/2014

Presque humain?

Les humanoïdes arrivent. La science fiction et le cinéma nous y avaient habitué. Un titre comme "Le triomphe de l'IA" apparaît dans la presse scientifique.  Un sujet à se mettre sous la dent qui ne manque pas de piquants et de pixels....

0.jpg

En 1964, Isaac Asimov écrivait "En 2014, les robots ne seront ni répandu, ni très performants, mais ils seront présents".

Nous y sommes et 2,8 milliards d'euros ont été injectés dans la recherche en robotique.

En 2013, le billet "Une intelligence pleine d'artifices" était une mise en bouche.

A la télé, à ce moment sortait le feuilleton "Real humans" montrait assez bien ce que pourrait être l'utilisation d'humanoïdes, appelés "hubots" (même si certaines extrapolations déraillaient vers la fin). 

Plus récent, le feuilleton "Almost human" a repris le flambeau en juillet avec un aspect plutôt négatif, plus violent.

Le film 'Lucy" qui vient de sortir, aborde le cas d'une molécule expérimentale qui

Lire la suite

22/06/2014

La productivité, un vilain mot?

La semaine dernière, on parlait du progrès. Le progrès apporte-t-il plus de productivité? Un article de l'Echo, m'avait interpellé. A la base, une enquête avec Mathieu Pleyers qui répondait à un journaliste. En cause, un potentiel de 40% de productivité des entreprises qui serait loin d'être atteint.

0.jpg

S'il n'est pas atteint, c'est que l'optimaliser la production n'est pas dans de bonnes mains de la gestion.

Productivité, rentabilité, compétitivité, des mots qui résonnent et agacent les uns et turlupinent les autres comme un leitmotiv. La récente annonce de licenciement de 2500 postes de travail dans la société Delhaize remet le couteau dans la plaie.

L'article disait: "La plupart des gens associent la productivité aux Temps Modernes de Charlot. Mais utiliser la productivité pour mettre la pression sur les gens n'est pas la bonne méthode. Il faut l'envisager comme un indicateur de problèmes cachés dans l'entreprise". 

Lire la suite

15/06/2014

Le progrès, c'était mieux avant?

Le vendredi 28 février, c'était le titre et la question posée lors de l'émission de Taddei "Ce soir ou jamais". Aujourd'hui, le progrès, un mieux ou moins bien que par le passé. Un sujet qui a plusieurs facettes, vu et revus par des invités de partisans et de contradicteurs. En faire un résumé et en tirer les déductions s'imposent.

0.jpgDéfinition: Le terme de progrès (issu du latin progressus) est une notion quantitative, l'action d'avancer et qualitative, l'amélioration de quelque chose.

La question: Le progrès a-t-il été plus efficace avant?

Au début du 20ème siècle, de multiplies inventions ont révolutionné notre manière de vivre: la mobilité de l'information et des gens par les voitures, les communications radios ou télévisées, les soins par la médecine...

Lire la suite

27/04/2014

Pourvu que ça dure

Le ‘développement durable’, deux mots s'assemblent en théorie et s’opposent tout autant sur le terrain. L'écologie verte, le cheval de bataille. 

2.jpg

Lire la suite

13/04/2014

Chef, une p'tite bière, on a soif...

Un dimanche matin, j'entendais à la radio qu'une brasserie organisait des visites. Quinze jours après, le 29 mars, il faisait un temps superbe, j'ai enfourché ma bicyclette et j'y suis allé. Je vous raconte... 

0.jpg

 

Lire la suite

29/12/2013

2013, l'année de mutations ou de contradictions?

2013, année de réformes en Belgique, dit-on. Une année européenne qui se cherche une raison d'être.Une année plus économique que sociale... Un nouveau tour de manège en 2014? 

Rappelons-nous fin 2012, on disait que 2013 serait plus difficile que 2012 et qu'il fallait jouer la marmotte jusqu'en 2014...

Nous sommes à la veille de 2014.

Lire la suite