Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2015

Veux-tu une nouvelle vie? (4 & 5)

Banner.jpg4. Mon plan dévoilé à Luiza

«Dans la vie, nous combinons un plan ; mais celui-ci reste subordonné à ce qu'il plaira de faire au sort.», Arthur Schopenhauer

Lire la suite

07:10 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

11/01/2015

Veux-tu une nouvelle vie? (2 & 3)

Banner.jpg

2. Le réveil de José dans la confrontation

 

« Ce monde en lui-même n'est pas raisonnable, c'est tout ce qu'on peut en dire. Mais ce qui est absurde, c'est la confrontation de cet irrationnel et de ce désir éperdu de clarté dont l'appel résonne au plus profond de l'homme. », Albert Camus

Lire la suite

09:00 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

04/01/2015

Veux-tu une nouvelle vie? Préambule & (1)

Banner.jpg

Préambule

- Bonjour. La question "Veux-tu une autre vie?", un titre plein de promesses, énigmatique comme pour votre roman "Fauteuil blanc". D'après ce que j'ai entrevu, le sujet est une continuation de ce "Fauteuil blanc".

- En effet. Ce sont les mêmes personnages, avec un de plus. Ils évoluent ensemble au Portugal, là où Manu, l'héroïne de "Fauteuil blanc" avait établi ses pénates. Si vous vous souvenez, Manu venait de Belgique et s'était mariée dans sa seconde famille portugaise en Algarve. Elles avaient toutes deux le même père. Sa demi-sœur portugaise, Luiza devient l'héroïne de cette histoire-ci avec ce nouveau personnage. Cette fois, l'histoire évolue dans la région de Lisbonne. - Pourquoi, le Portugal est-il le pays où vous situez ce qu'on peut appeler votre 2ème volume?

 

Lire la suite

08:40 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

12/10/2014

La clé de psi ψ

Le livre "La clé de Salomon", racontée avec brio par José Rodrigues Dos Santos, une fiction qui mène au réel et la lettre psi ψ comme clé qui mène à Salomon.

0.jpgLe roman "La Clé de Salomon" de l'écrivain portugais, José Rodrigues dos Santos, m'avait accompagné pendant mes vacances dans son pays. Un roman qui commence à Cascais et se poursuit à Washington.

Un des  lecteurs avait un commentaire qui correspond à ce que je pense: "Ce qui tient en haleine, c'est surtout et principalement l'aventure de la théorie de la mécanique quantique. Il faut bien avouer que parfois l'auteur s'étend un peu trop sur les explications, mais personnellement, j'ai adoré ce roman et m'a donné vraiment envie d'en savoir plus sur cette science qui bouscule nos connaissances et nos certitudes".

Lire la suite

24/03/2014

The White Armchair

Traduction automatique de "Le Fauteuil Blanc"

Chapter 00: Preamble

-. Good Morning "The White Armchair," a strange title, enigmatic as in your previous book. What can a armchair inspire for you?

- (Smiles) Little priori and so much so That white flesh contains a secret. If my novel is pure fiction and fictional characters, the names, the environment and the house in question, are less so. A house in the Charleroi area in Jumet . Purpose again, the roles That my characters are playing, do not correspond to the names nor real life. They are Mentioned for ease of writing my own and have been warned in this direction. Their situations-have nothing to do with my story. They Will laugh When They read it.

- This is a fiction or a kind of story?

- A fiction, due to my imagination, an extrapolation from a Few Words I Learned about this house Where I Was, and That made ​​me think about Creating a plausible scenario selon the venerable age of ict walls. A mansion, as we say, once inhabited by masters and servants. A House That Had to own history-have ict, ict secrets. Transformed, restored, It Will end up in another life, you purchased --other by owners.

- A historical novel, Then?

- A romance with a wealthy family and Its members Sometimes tear 'em. I will not dwell on the subject, Because When I answer you, I myself am not out of my writing. In fiction, a series of events to discover the past, the life of a mother Who has died of a hemorrhage Overwhelming That nobody knows the origin. That Youth latent memories come back to the bottom of everyone's memory.

 

Lire la suite

14:22 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

23/03/2014

Le fauteuil blanc (14-16)

Banner.jpg

Chapitre 14: Explications et révélations

« La parole est le vêtement de la pensée, et l'explication en est l'armure. », Rivarol 

Lire la suite

08:40 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (5)

16/03/2014

Le fauteuil blanc (12-13)

Banner.jpg

Chapitre 12: Une fleur pour dire je t'aime

« Le flirt est l'aquarelle de l'amour.  », Paul Bourget

Lire la suite

08:40 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (1)

09/03/2014

Le fauteuil blanc (10-11)

Banner.jpg

Chapitre 10: Une famille en parallèle:

« La vie ne se comprend que par un retour en arrière, mais on ne la vit qu’en avant.  », Sören Kierkegaard 

Lire la suite

09:55 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (1)

02/03/2014

Le fauteuil blanc (8-9)

Banner.jpg

Chapitre 08: L'installation
 
« S'il suffisait de s'installer en position du lotus pour accéder à l'illumination, toutes les grenouilles seraient des bouddhas. »,
 Louis Pauwels

Lire la suite

08:50 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (1)

25/02/2014

L'Histoire avec sa grande hache

La foire du livre de Bruxelles s'est achevé, hier. J'y ai été samedi dernier comme je l'ai fait depuis quelques années. Le thème de cette année: "L'Histoire avec sa grande hache" demande quelques nouvelles réflexions.  

0.jpg

Un thème en relation avec le centième anniversaire de la guerre 14-18. Thème que je n'ai pas ressenti comme essentiel dans la foire, mais qui me porte à extrapoler sur la relation qui existe entre le lecteur et l'écrivain.

Est-ce une foire du livre pour dinosaures comme le laisse penser cette caricature de Vadot?

C'est vrai, avec la concurrence des autres médias, on lit moins de livres et de romans, mais, au vu du monde qui se pressait dans la foire, cela ne semblait pas être totalement le cas.

Lire la suite

23/02/2014

Le fauteuil blanc (6-7)

Banner.jpg

Chapitre 06: Le départ.
  
« Tendre vers l'achevé, c'est revenir à son point de départ. », Colette

Lire la suite

08:45 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

16/02/2014

Le fauteuil blanc (4-5)

Banner.jpg

Chapitre 04: Le contre-coup

Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m'aimes, alors, moi, j'ai peur", Jean Cocteau  

Lire la suite

08:45 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

09/02/2014

Le fauteuil blanc (2-3)

Banner.jpg

Chapitre 02: Le retour

« Autopsie: elle permet aux autres de découvrir ce qu'on n'a jamais pu voir en soi-même », Maurice Ferrand

Lire la suite

08:50 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (1)

02/02/2014

Le fauteuil blanc (1)

Banner.jpg

Chapitre 1: Chez le notaire

« Notaire : arrive souvent au dernier acte. », Tristan Bernard

Lire la suite

08:35 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

26/01/2014

Le fauteuil blanc (Préambule)

Banner.jpg

Interview au sujet d'un nouvel eBook.

Lire la suite

09:00 Publié dans Fiction, Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

05/01/2014

Comment je suis devenu extraverti

Lundi, je tombais sur le livre de Laurie Hawkes "La force des introvertis" considérés comme des sages dans un monde survolté. Personne ne pourrait dire que je ne fais pas partie des extravertis, aujourd'hui. Cela n'a pas toujours été le cas. 

0.jpg

Dans le livre de Laurie Hawkes, l'introverti se présente comme quelqu'un de réservé, d'isolé, de trop sérieux, de peu charismatique, de faible voire d'arrogant, d'hypersensible aux stimuli extérieures, voire d'arrogant, avec un besoin de solitude pour se protéger des autres et finir par se ressourcer.

Tout cela nuirait à son image sociale vu qu'il aurait des difficultés à nouer des liens spontanés et que cela ralentirait l'intégration dans un groupe.

L'introverti serait ainsi disqualifié quand il intervient avec une idée lorsque d'autres, plus prompts que lui s'arrogent une place en s'exprimant impulsivement.

Lire la suite

15/12/2013

Quand la passion devient une addiction ou vice-versa

A l'origine de ce billet, une conversation entre copains. Un mail de ma part pour qu'ils définissent leur point de vue sur la passion et l'addiction. Pour compenser les obligations, il y a les dérivatifs, les hobbys, les "marchandises à rêves". Est-ce une passion qui se réveille ou une addiction qui sommeille et prend le dessus? Pour y répondre, un billet d'un rédacteur, une réflexion, un poème et une fable.

0.jpg

Le Nabum, rédacteur de billets au quotidien sur Agoravox, devenu copains dans l'écriture, m'a envoyé ce qui suit:

Double « JE »

De Moi à Vous.

Devant et derrière l'écran, ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre, lui et l'autre jouent à un jeu de cache-cache où personne ne se trouve. L'écran impavide renvoie un reflet où nul ne se reconnaît, une Toile qui impose un voile, une voile qui se gonfle pour surfer sur la vague. 

Lire la suite

20/10/2013

Une vie plus haute que mes rêves

Un livre explicatif sur le changement de vie de Nicolas Hulot. Une préface qui explique son virage vers la politique alors que beaucoup lui ont demandé ce qu'il était aller faire dans cette galère. Il revient sur ses mésaventures.

0.jpgLa post-face de son livre dit"Qu’es-tu venu faire dans cette galère ? Mes amis n’ont cessé de me poser la question quand je me suis porté candidat à l’investiture d’Europe Écologie-Les Verts pour la Présidentielle 2012. Pourquoi entrer dans cette ronde du pouvoir après avoir passé tant d’années avec la nature, sa simplicité, sa puissance et le message d’humilité qu’elle ne cesse de nous prodiguer ? C’est justement par amour pour elle que je suis entré dans ce costume improbable. C’est Ushuaïa qui m’a mené vers ce combat. Qu’es-tu venu faire dans cette galère ? La réponse est dans l’itinéraire d’une vie. Une vie plus haute que mes rêves. Ces vingt-cinq années à travers les contrées les plus éblouissantes de la planète m’ont fait tisser un lien indéfectible et charnel avec la nature. Et j’ai compris que c’est aux hommes de sauver la beauté du monde qui donne un sens à leur existence. Aux hommes de préserver la terre, notre avenir. Ces pages sont l’écho de ce chemin qui part du cœur de la Terre vers le cœur des hommes pour la Vie.".

Lire la suite

29/09/2013

Journal d'un cancer du sein vu par l'autre bout (4-4)

Conclusions multiples souvent à têtes chercheuses

0.jpgJe l'avais annoncé, c'était un journal et un journal parle de tant de choses, de tant d'événements agréables ou désagréables quand on ne veut rien oublier.

Reflet de circonstances parallèles, de l'environnement, il se veut, par définition, le plus long possible comme un mini-livre intimiste de vies peut l'être, avec comme point central, le cancer.

Plus de neuf mois, avec cet intermédiaire embarrassant qui s'est invité comme passager clandestin...

Lire la suite

23/09/2013

Journal d'un cancer du sein vu par l'autre bout (3-4)

Acte 2: La " Taxo chimio" commence

19-20 mars: Presque une habitude, la préparation pour la 4ème chimio. Au programme, la prise de sang et la visite médicale. Pourtant, cela sera différent.

La chimio Taxo avait été "taxée" de « différente » et peut-être de « plus méchante »...

Elle est censée empêcher la mitose des cellules cancéreuses. "Divide ut imperes" dirait-on dans un autre domaine plus philosophique.

Lire la suite