Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2010

Bouchons, sautez maintenant.

La circulation devient de plus en plus problématique sur nos routes encombrées. On étudie les mouvements des véhicules et leurs arrêts dans les files. Les bouchons qu'est-ce qui les provoquent à pieds ou en voitures? Quelles sont les règles du jeu? Un article de notre magasine Touring Explorer avait attiré mon attention, avec quelques sourires de plus.

1.jpg- 'Accidents sur la route "x", travaux sur le pont "y", bouchons sur la bretelle d'autoroute "z".'

Véritable litanie journalières que l'on écoute d'une oreille presque distraite. Plus de réactions contradictoires n'apparaissent dans notre réseau neuronal. Passif, l'utilisateur de la route en a pris l'habitude, sans rires, sans sourcilier.

Lire la suite

22/10/2010

Réfléchir et puis twitter

Un article de l'Echo m'avait beaucoup intéressé. Il était écrit par une jeune rédactrice, Sandrine Agie, qui faisait partie de "Partner Whyte Coprorate Affairs". Ce titre me plaisait.  Ses idées, bien que connues, valaient un rappel. Étendre les idées à toutes relations virtuelles ou réelles, il n'y avait qu'un pas.

0.jpgVu le type de journal, l'article se devait de s'accrocher à l'actualité et à la politique.

Alexandre De Croo, le jeune président de l'Open VLD depuis fin décembre 2009, le même qui avait fait capoter le dernier gouvernement en Belgique et qui avait imposer d'aller le 13 juin aux élections pour trouver une solution à la scission de BHV. Si c'était pour une raison électoraliste, elle ne l'a pas poussé plus loin aujourd'hui.

Lire la suite

30/09/2010

La fête aux surréalismes

Le 25 septembre, c'était le commencement de la fête de la Communauté française. Et si on regardait de plus près ce que chacun gagne ou perd dans la Belgique? Un jeu à qui perd gagne?

0.jpgLa date du 27 septembre évoque une page de l'histoire de l'indépendance belge: la retraite, dans la nuit du 26 au 27 septembre 1830, des troupes hollandaises qui, sous la conduite du prince Frédéric, deuxième fils de Guillaume 1er d'Orange, étaient entrées dans Bruxelles, le 23 septembre. Les Bruxellois se sont réveillés et chassent les Hollandais qui s'étaient réfugiés dans le Parc de Bruxelles. Suite à cette bêtise militaire, ils se sont enfuit en direction de Vilvorde.

Lire la suite

11/09/2010

Les champions de la grève

Eurofund (European Fundation for the Improvement of Living and Woking) établissait récemment des statistiques sur la grève dans les pays européens.

0.jpgLa grève est le seul moyen reconnu pour faire respecter les conventions cadres entre travailleurs et direction d'une entreprise quand  les négociations n'aboutissent pas.

Trouver un autre moyen, je m'y étais penché dans "Grève autrement", qui voyait une solution au problème de se faire entendre dans le domaine des transports. Cette solution ne s'adaptait pas ailleurs, malgré tout.

Lire la suite

04/09/2010

Le surréalisme n'a pas fonctionné

La situation politique de la Belgique, j'en ai souvent parlé avec le plus d'humour possible. La fameuse Bombe à Haut Voltage était en train d'exploser. On pensait oublier l'Orange bleue par la Citron Rouge. Cette fois, le citron est pressé et à pris des couleurs de tomates. L'échec est là et alors? What else?
0.jpgLe premier septembre, la RTBF, dans un "Question à la Une", reprenait l'histoire de l'été, au complet, avec le titre très suggestif de "Une rentrée explosive (vidéo)".

C'était la fin des vacances, la "rentrée des clashes", pourrait-on dire.

Les négociations de Di Rupo et de Bart De Wever sont un échec de plus. On parlait de dernière tentative et, déjà, on dramatisait en parlant de chaos dans le cas d'un échec.

Lire la suite

25/07/2010

Etre patriote aujourd'hui.

Une discussion à la radio, avec un historien spécialiste de la Belgique et de son histoire récente, à la veille de notre fête national, me posait questions.

1.jpg

On naît quelque part et pas ailleurs. Maxime Leforestier le chantait très bien. Si l'endroit de naissance n'a pas toutes les raisons pour imprimer un destin, il y contribue même involontairement. Si on ne se sent pas bien dans sa peau, désynchronisé dans son époque et son environnement, s'expatrier devient bien plus facile aujourd'hui que hier.

Suis-je patriote, puisque j'y suis resté, en Belgique?

La Belgique, un pays artificiel, est-il souvent entendu.

Il est vrai que la Belgique suite à un arrangement "Le Congrès de Vienne" entre les alliés après la défaite de Napoléon 1er en 1815? 

Lire la suite

27/06/2010

Un Musée, un fleuve, un pays : Congo

Deux anniversaires: le Musée de Tervuren a 100 ans. Le Congo, après un intermède sous le nom de Zaïre fête son cinquantenaire d'indépendance. Le musée de Tervuren s'est mis à la fête avec une exposition sur le fleuve Congo.  Ce fleuve n'a jamais changé de nom avec ses bruits de fleuve éternel... 

1.jpg

Pourquoi mêler Tervuren à l'indépendance du Congo?

Lire la suite

05/06/2010

Carrefour ou le four au carré?

Voila plus de trois mois que la crise de l'emploi sévit chez Carrefour en Belgique. Seul de petits filets d'informations sont apparus chez les médias en France. "C4" pourrait être le diminutif. Probablement, information pas assez porteuse. Au carré, parce qu'une affaire peut en cacher une autre, porteuse ou non, mais qui pourrait faire jurisprudence.

0.jpgLa société Carrefour est présente depuis 10 ans sur le marché belge. Elle avait, au départ, repris certains magasins du GB.

En 2007, le Groupe Carrefour lâchait la boule rouge de GB.

En février dernier, Gérard Lavinay, patron de Carrefour Belgium crée la surprise en voulant fermer une partie des magasins.

Lire la suite

30/05/2010

Que d'eau sous les ponts...

Et si on allait à la rencontre des ponts et de l'eau à Bruxelles?  Marre de la morosité, de l'austérité, de l'économie... Pourquoi pas assister à la fête du Port de Bruxelles pour démarrer une exploration de photos?

1.jpg

Je ne sais si vous êtes comme moi, mais une ville qui n'est pas entourée ou traversée par un cours d'eau, n'est pas, tout à fait, une ville.

Lire la suite

10/05/2010

Fête de l'Iris en grisés

Cela faisait la 4ème année que j'étais présent à la fête de Bruxelles. Fête de l'iris entonnée sur différents thèmes. Pas vraiment de thème, cette fois. Plutôt une suite de symboles.

1.jpgUn rapide coup d'œil sur le programme des deux journées, apparemment, cela pouvait faire oublier les problèmes politiques que nous avons intra et extra muros de la ville de Bruxelles.

C'était déjà la crise, l'année passée dans un Anniversaire loin du XXL.

On chantait, on dansait encore. On lisait sur le Berlaimont "Beyond the crisis, a changing economic landscape".

Non, peut-être... dirait le Bruxellois et la Bruxelloise.

L'année précédente, on hésitait pour l'Europe, entre rêve et réalité" avec des jeux de caisses à savon à l'appui.

Tandis qu'en 2007, L'Europe était encore tout irisée, Ah, l'Europe...

Lire la suite

19/04/2010

Une Bombe à Haut Voltage

Les trois lettres "BHV" sont de retour.

Il suffit de les prononcer pour que le Monstre du Loch Ness belge ressorte son nez.

Une scission, lourde de conséquences.

Des vacances en vue. Une Bombe à Haut Voltage.

Notre ex-Premier, Van Rompuy, aime les haïkus et  les a publiés.

Ce qui va suivre des haïkus?

Une allégorie avec métaphores avec le leitmotiv de ces initiales BHV, très certainement.

Lire la suite

12/02/2010

Mon pays, ce n'est pas un pays

0.jpgCe matin-là, j'avais reçu un message de mon ami québécois qui voulait que je lui sorte une douzaine de photos de Belgique pour ajouter à son site. Comment l'adresser avec justesse? Pour définir notre pays, le cinéaste, Manu Bonmariage, lui a consacré 6 regards croisés sous le titre générique de "La Royale Harmonie".

La chanson du québécois Gilles Vigneault, "Mon pays", m'a inspiré à la recherche de similitudes ou de différences. Cette chanson apportait souvenirs, rythmes, nostalgie et musique.  Deux interprétations possibles.

Une version lyrique  plus adaptée au site à Québec ou celle-ci, plus pragmatique, plus intimiste avec des photos plus insolites encore. A vous de choisir votre version.

Lire la suite

00:05 Publié dans Belgique, Web | Lien permanent | Commentaires (11)

02/12/2009

Un pays inachevé ou à achever?

Il y a quelques temps, une émission de télé "Un pays inachevé" essayait d'expliquer comment on arrivait à la situation que nous connaissons aujourd'hui en Belgique. Un titre à double sens. Est-ce dire qu'il faut l'achever dans les sens de le compléter ou celui de le tuer?

0.jpgLes Français ne s'intéressaient pas à leurs voisins du Nord, si ce n'est pour en faire des clichés qui a fait le fond de commerce de Coluche et d'autres humoristes. Ces Belges sont tellement incompréhensibles. Avec la crise politique de l'année 2007, ce fut le regain d'intérêt. La Belgique intrigue en externe et excite en interne. Remettons une couche d'explication ou à l'incompréhension.

Lire la suite

10/11/2009

Chienne de guerre

"Si tu veux la paix, prépare la guerre", pour expliquer l'armée. Mais, après la guerre, que reste-t-il. La paix? Les souvenirs? Un musée de la guerre? Ça, c'est presque sûr. Des expositions qui se suivent et se ressemblent pour faire comprendre du genre de connerie, la guerre. La dernière exposition "Chienne de guerre" rappelait que les animaux sont utilisés en temps de guerre.

0.jpgLes budgets de la Défense ont toujours été hors normes dans toute l'histoire des nations. Comme signataires de l'Europe, nous avons plus de 60 ans de paix derrière nous. On oublie vite les acquis apporté par cette signature. Depuis, lors, les générations se sont suivies. La guerre a été dite "froide", économique. La mémoire de la guerre est pourtant rafraichie par la représentation quotidienne derrière la petite lucarne. Le documentaire télévisé, avec des images d'archives, colorisées pour réactualiser avec nos habitudes, "L'apocalypse" a fait revivre la 2ème guerre mondiale.

Lire la suite

21/10/2009

New deal entre privé et public?

Aujourd'hui, il y a de moins en moins de différences de politique entre le secteur privé et public. Le particulier consommateur, lui, suit le mouvement, compte les points, sans pouvoir agir ou réagir qu'aux moments critiques lors des élections.

taxeLa triangulaire des interlocuteurs se relient par un bout: l'argent et la taxe. "La taxe se veut juste et loyale", est-il dit.

La crise s'est invitée, depuis. Elle a bouleversé bien des donnes, bien des opinions pourtant bien ancrées. Les deux secteurs en arrivent à entrer en compétitions dans leurs prétentions, dans leurs manières expéditives.

Lire la suite

07/10/2009

Echo à l'Echo

On me dit long dans mes articles et par cela, je serais devenu vieux, disait un commentaire. L'idée de ce qu'est la vieillesse serait-elle liée à ne pas pouvoir suivre l'évolution que par le bout de la lorgnette comme il est très souvent le cas dans les médias? Notre ère d'agitation ne permet plus de faire le lien entre les événements comme s'ils étaient chacun dans un tube sans interactions. Alors, si j'appelais un jeune à la rescousse dans une conversation à bâton rompu...

0.jpg

Une voix jeune, plus forte, plus savante que les autres, se fait entendre.

- Cela prend du temps et on n'en a plus, t'as donc rien compris, l'Enfoiré. On a le temps de voir des images. Mais, nous sommes au temps de l'image, de la vidéo, pas au temps de l'écrit. Tu peux pas nous faire un dessin à la place? Si tu fais un billet, cela doit être comme tout le monde avec la réduction des traditionnelles 3 minutes impartîtes à tout bon éditeur en monologue.

Lire la suite

30/09/2009

Diviser ou multiplier?

Mettre le voile au vestiaire ou se voiler la face devant des problèmes identitaires. Voilà la question qui se posait après les manifestations de plus en plus tendancieuses porté par une foule de positions religieuses ou autres. Un philosophe était de la partie dans la discussion. Profitons-en pour ouvrir celle-ci et pour relier l'analogique au numérique.

1.jpgAprès la France qui avec un esprit républicain avait accepté le voile mais mettait la burqa sur la sellette du questionnement. La Belgique reprenait la question de l'acceptation du voile à l'école.

Le MR belge demandait d'interdire le voile et tout signe religieux à l'école au moins jusqu'à l'âge de 16 ans.

Lire la suite

23/09/2009

Robinson cambré cherche Vendredi

Le 27 aout,  le "Journal des vacances" de la RTBF l'annonçait aux actualités: le Chalet Robinson est reconstruit. L'envie pour jouer à Robinson sans quitter Bruxelles, tous les Bruxellois le connaissaient au cœur du Bois de la Cambre sur l'île du même nom. Souvenirs d'enfance et histoire déjà longue de ce bois de la Cambre créé sur une petite partie de l'espace de la Forêt de Soignes.

0.jpgFait divers local, par excellence? Pas vraiment.

Pour le Bruxellois, le Bois de la Cambre représente beaucoup de moments de relaxations dominicaux, de souvenirs et de rêveries en toutes saisons et à toutes les époques.

Lire la suite

26/08/2009

Antwerpen, une histoire de main coupée

A Antwerpen, ville flamande du Nord de la Belgique, le 15 août est une occasion de refaire l'histoire.

0.jpgJe vous ai souvent parlé de ma ville, Bruxelles. Et si on prenait la route plein Nord. A peine une quarantaine de kilomètre et voilà Anvers ou plus exactement Antwerpen, en flamand. Capitale de province, d'arrondissement, de district de Anvers.

Cette année, la fête de Marie tombait un samedi. La journée était superbe. 30°C au compteur. Pas de vent. La journée allait être très chaude. Ce n'était pas mon coup d'essais dans cette ville. Un parking difficile m'avait déterminé de l'oublier un peu. Un samedi, mais férié, donc plus de problème. Mais, je savais qu'Antwerpen rivalisait avec Liège le 15 août dans l'esprit de fête. Il est vrai que les radios francophones sont assez muettes sur ce qui se passe dans le Nord.

Lire la suite

06/06/2009

Compétitivité rabotée

Compétitivité rabotée_44.jpgLes comparaisons de compétitivité entre les pays ne manquent jamais dans la presse officielle. La petite Belgique est en phase de repli. Il faut oser l'avouer dans un style paradisiaque ou parodique. La crise, en trouble-fête, a plombé les équilibres les plus harmonieux.

Début 2007, on parlait de nouvelles statistiques belges.

La Belgique, un des pays de la soi-disant « Vieille Europe », glissait de plusieurs places dans le classement des "Rambos de la concurrence mondiale". La grogne, parmi nos chefs d’entreprises, était latente et allait reprendre du gallon dans sa logique d'entreprise.

Lire la suite