Folon, l'homme bleu (14/07/2021)

0.PNGIl y avait longtemps que je n'étais plus passé au château de la Hulpe.

J'en avais parlé le 1er avril 2013 dans ce billet  "Un début d'avril sans poisson au château de La Hulpe".

En 2008, il y eut une exposition des œuvres de Folon à ciel ouvert, dans les jardins du parc mais je n'avais jamais visité la Fondation Foulon, elle-même.

Les péripéties qui entouraient ce château et la Fondation Folon, ont été nombreuses. 

Folon a été surnommé "l'Homme en bleu".

A la Fondation Folon, les rêves de Folon me sont apparus dans toute leur diversité en passant de ses aquarelles et de ses affiches en 2 dimensions à ses sculptures en 3 dimensions.  

...

0.PNG

0.PNGL’homme au chapeau en héros universel, né du désir d’animer et de donner une échelle différente, est réduit à deux points à la place des yeux, un trait à la place de la bouche, un grand chapeau et un grand manteau bleu. Il rappelle d’autres hommes au chapeau, comme celui de Magritte ou celui de Chaplin. Un "Monsieur Tout le Monde" auquel chacun peut s’identifier mais qui, chez lui, est empreint d’une profonde solitude, égaré dans les méandres des grandes villes ou assis devant la mer. Dans la solitude de son atelier, il se retrouve dans un dialogue avec la création d'une œuvre d’art, restant démultiplié jusqu’à la Foultitude de l’humanité toute entière. Jeune, avait-il le syndrome d'Asperger (TED), si l'on en croit certains dires? Si oui, il l'a très bien caché par la suite.  

Dans une certaine filiation avec Saul Steinberg, il se caractérise par de larges dégradés à l'aquarelle et l'utilisation récurrente de personnages au contour schématique dans une expression égarée, une errance en apesanteur dans de vastes paysages dénudés ou oppressants et énigmatiques des espaces urbains en phase avec les interrogations de la société occidentale de l'après mai 68.

0.PNGEn , il dessine le premier logo d'Apple, « Mr. Macintosh », anciennement Macintosh, la société de Steve Jobs, qui le remplace à la dernière minute au profit de celui de Tom Hughes.

0.PNGMais, loin de cela, Folon représente, la banalité de l'homme qui est, pourtant, capable de tous les exploits jusqu'à pouvoir s’envoler pour réaliser ses rêves.

Place aux réalisations de cet artiste prolifique après être entré dans le livre de Folon
podcast.

Deux expositions, une permanente et une temporaire.

L'exposition permanente me suffit.

La temporaire, ce sera peut-être pour une autre fois. 

Parler du musée bien conçu, c'est entrer dans la magie de l'inspiration polyvalente de Folon au travers d'un labyrinthe fléché au sol pour enfin trouver la sortie.

0.PNG

...

Les aquarelles

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

 

 

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

1.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

...

La galerie de glaces et les statues

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

 

0.PNG

...

Les affiches...

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

0.PNG

Et puis, il y a sa poésie...

0.PNG

Et enfin, une réplique à ses détracteurs...

0.PNG

Il y a une citation que l'on découvre dans un coin de l'expo qui m'allait comme un gant:

Dans la tête de l'homme bleu..

"Qu'avons-nous dans la tête?

Une cathédrale de miroirs qui nous permet de voir le monde autrement"


Si Folon est né à Bruxelles en 1934, il est mort à Monaco en 2005.

C'était donc aussi une fête pour lui..

0.PNG

0.PNG

 

Alors, que retenir de la saison qui vient de s'achever en France dont c'est la fête nationale aujourd'hui? 

0.PNG

 

Allusion

 

25/7/2021: Vidéo reçue par Bernard Sellier de la chapelle décorée par Folon à St Saint Paul de Vence


| Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer