Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2014

Un arbre, des bégonias et des jeux

... pour paraphraser la locution latine "Panem et circenses"? Non. Trois événements à rassembler en deux weekends à Bruxelles, pourtant. Un arbre planté appelé Meyboom, un tapis de bégonias et un festival de jeux.

0.jpgChaque année, le 9 août, issue de légendes médiévales, la plantation de l'arbre de mai (ou arbre de joie) est un événement populaire et typique. Une tradition folklorique, suite à une légende assez cocasse: en 1213, dans le lieu-dit "Marais aux Cygnes", lors d'une noce, des Bruxellois étaient venus ripailler et déguster de la lambic à bon compte hors des murs de la ville pour éviter la taxe communale. On ne sait pourquoi, leurs éternels rivaux, les Louvanistes, vinrent chercher querelle et furent repoussés.

En 1308, Jean III de Brabant récompensa cet exploit par une fête qui, fusionnée avec les Serments des Arbalétriers, poussait à protéger la ville de Bruxelles des agressions par des villes voisines.  

 

Lire la suite

17/08/2014

L'avenir à la burka?

Les grandes vacances sont bientôt finies pour beaucoup. Les journées raccourcissent. Mais, tout ne raccourcit pas, bien au contraire. Cet été, un article du Soir disait  "le monokini s'est fini" était assez révélateur de ce qu'on peut appeler le retour de la "pudeur protectrice" qui a repris l'allure de croisière qu'elle avait quittée pendant les trente glorieuses. 

0.jpgIl y a eu cet article du Soir, "Le monokini c'est fini" qui disait"Alors que dans les années 70 bronzer seins nus était en vogue, dorénavant le topless perd du terrain. Le rapport au corps a changé ainsi que la société. Apparu dans les années 60 sur la côte d’Azur quand Brigitte Bardot a fait tomber son haut de maillot, le topless fut popularisé en 1970.

À l’époque où les femmes brûlaient leurs soutiens-gorge en signe de liberté, elles s’exposaient également seins nus sur la plage.

Les hommes espionnaient sans se faire voir.

Lire la suite

10/08/2014

Presque humain?

Les humanoïdes arrivent. La science fiction et le cinéma nous y avaient habitué. Un titre comme "Le triomphe de l'IA" apparaît dans la presse scientifique.  Un sujet à se mettre sous la dent qui ne manque pas de piquants et de pixels....

0.jpg

En 1964, Isaac Asimov écrivait "En 2014, les robots ne seront ni répandu, ni très performants, mais ils seront présents".

Nous y sommes et 2,8 milliards d'euros ont été injectés dans la recherche en robotique.

En 2013, le billet "Une intelligence pleine d'artifices" était une mise en bouche.

A la télé, à ce moment sortait le feuilleton "Real humans" montrait assez bien ce que pourrait être l'utilisation d'humanoïdes, appelés "hubots" (même si certaines extrapolations déraillaient vers la fin). 

Plus récent, le feuilleton "Almost human" a repris le flambeau en juillet avec un aspect plutôt négatif, plus violent.

Lire la suite

05/08/2014

Et la guerre 14 arriva

Hier, le 4 août, était commémoré le début de la guerre 14-18 en Belgique. Une dizaine de chefs d’États à Liège, Louvain et Mons participaient dans l'opération "Devoir de mémoire". Quelques réflexions s'imposent.

"Au cœur de la tourmente" parlait de cette première guerre mondiale 14-18 à l'occasion de son centenaire qui approchait.

La Belgique au centre du monde pour un hommage mondial avec 89 pays présents.

Lire la suite

02/08/2014

Chaud cacao, chaud chocolat

Six ans déjà depuis mon billet "Le choc au la". A cette époque, il était question d'une remarque que le chocolat réputé en Belgique, n'était plus tout à fait belge. Il y a un mois, je visitais le Musée du Cacao et du Chocolat, situé dans une rue jouxtant la Grand Place de Bruxelles.

0.jpgDans mon ancien article, "Le choc au la"je ne parlais que de l'histoire récente.

Remontons plus loin dans les temps anciens avec l'aide de la documentation du musée. 

L'histoire commentée

Les origines remontent en Amérique centrale et équatoriale. Les Olmecs, les Mayas et les Aztèques utilisaient les fèves du cacaoyé comme monnaie et pour en faire une boisson très amère, appelée "Xocoati" avec le Serpent à Plumes, le dieu Quetzalcoatl, comme "fournisseur". 

Lire la suite

27/07/2014

Cultiver les relations vraies...

Les élections sont derrière nous. Les patates sont précuites. Le grand jeu de chaises musicales parmi les élus, a commencé. Il y eut des débats et des foires d'empoigne. En mai, comme si de rien n'était, le magazine "Psychologies", dans sa version belge, lançait une étude qui titrait en première page "Cultivez les relations vraies". Psychologie et politique s'associent. A décanter, tout de même. 

0.jpgPréface

Sans référence à la politique, la rédactrice en chef du magazine donnait l'étymologie du mot "relation". Celle-ci ne se réfère pas aux liens mais au latin "relatio" qui signifie "récit ou narration". 

Les premières questions à se poser sont: 

  • Pourquoi ai-je envie d'avoir des contacts?
  • Quels genres de contacts me seraient utiles?

Parler de "récit ou narration" pour suivre l'étymologie, cela semble commencer plutôt mal.

 

Lire la suite

20/07/2014

Le futur du vélo

Il est de plus en plus clair que se déplacer en ville en voiture devient problématique et qu'arriver à destination quelque part à une heure précise, n'est plus du tout garanti sur facture. Alors, il faut trouver autre chose. Le vélo vient à l'esprit. Oui, mais, il y a les bosses et les fosses... Comme nous sommes en période de vacances, ce serait une bonne période pour expérimenter ce genre de déplacements avec l'aide intégrée d'un moteur électrique. 

0.jpgLes exigences de la modernité d'arriver à l'heure aux rendez-vous ne sont plus réalisées avec la rutilante bagnole prête à tout faire.

Qu'à cela ne tienne, il y a d'autres solutions.

La moto vient à l'esprit. Circuler, se faufiler dans les bouchons peut donner une esprit outrancier de liberté avec des conséquences désastreuses en cas d'accident.

Les transports en commun, bien sûr. Parfois trop communs avec des horaires élastiques, un éloignement pour les atteindre qui ne correspond ni à la résidence de départ, ni la destination d'arrivée. Oublions les grèves, cela ferait trop mauvais genre. 

 

Lire la suite

06/07/2014

Le compromis "à la belge" ne marche plus?

Cette semaine, le Vif avait un article dossier qui disait "Tous paranos" en parlant des politiciens. Après Bart De Wever comme informateur du Roi, voici Charles Michel passé au même poste avec le même problème et sans solution après une semaine. Tout avait commencé en 2007. Répété en 2010, sans gouvernement ou plutôt gouvernement en affaires courantes, pendant 541 jours. Et si c'était Marc Wilmots, l’entraîneur des Diables Rouges, comme informateur? Que dirait-il? 

0.jpg

- Bonjour Monsieur Wilmots.

- Bonjour Monsieur.

- Mon journal Le Vif a écrit un dossier dans lequel il qualifiait tous les politiciens de paranoïas. J'aimerais en parler avec vous puisque vous êtes réputé comme meneur d'hommes dans le football.

- Je vous écoute. 

Lire la suite

29/06/2014

Rêve historique à Levico

Ce matin-là du 17 juin 1900, l'Archiduc Eugène d'Autriche s'était levé au G.H.I. de Levico et réfléchissait à ce qui s'était passé la veille lors de son inauguration.

0.jpg11 heure du matin, dans la chambre du 3ème étage du Grand Hôtel Regina.

- Bonjour Monsieur l'archiduc Eugène. Avez-vous bien dormi? Pourrais-je servir le petit-déjeuner sur le balcon?

- Je me suis levé avec un mal à la tête à avoir envie de tout jeter par la fenêtre. Probablement des suites de vapeurs d'alcool de la veille. Vous auriez pu me réveiller plus tard. La nuit a été longue.

Lire la suite

15/06/2014

Le progrès, c'était mieux avant?

Le vendredi 28 février, c'était le titre et la question posée lors de l'émission de Taddei "Ce soir ou jamais". Aujourd'hui, le progrès, un mieux ou moins bien que par le passé. Un sujet qui a plusieurs facettes, vu et revus par des invités de partisans et de contradicteurs. En faire un résumé et en tirer les déductions s'imposent.

0.jpgDéfinition: Le terme de progrès (issu du latin progressus) est une notion quantitative, l'action d'avancer et qualitative, l'amélioration de quelque chose.

La question: Le progrès a-t-il été plus efficace avant?

Au début du 20ème siècle, de multiplies inventions ont révolutionné notre manière de vivre: la mobilité de l'information et des gens par les voitures, les communications radios ou télévisées, les soins par la médecine...

Lire la suite

25/05/2014

Soyons concret avec le discret

Fin mars, le forum Sarkostique envoyait un mail à ses membres. "Notre forum a fait l'objet d'une attaque de grosse envergure qui cible les sites au langage de programmation PHP". Nous sommes en fin de période électorale. Peu de réflexions à ce danger de la modernité qui se retrouve à plusieurs niveaux. 

0.jpg

Les déboires de Sarkostique

Le site disait : "Le forum utilise un code Open Source était plutôt un avantage habituellement, car nous recevons les mises à jour et les parades rapidement. Cette fois, quelqu'un a utilisé une faille d'abord pour introduire des codes publicitaires, une autre personne a lancé une attaque de grande envergure. Une affreuse page rouge nous qualifiant de malveillant". 

Ce n'est que mi-avril que le site était à nouveau disponible. Le cybermonde, le monde virtuel est sans distances géographiques, sans frontières.

Mais comme toujours, ayant été proche de ce genre de problème, je suis sûr que cela a généré des sueurs froides. Je les ai contactés pour les soutenir dans leur besogne de redressement.

Lire la suite

18/05/2014

Démocratie à l'européenne

En France, lors des Municipales, la FN avait suscité de nombreuses réactions sur des forums de discussion. "La démocratie est en crise". Son bien-fondé, sa compatibilité avec le développement durable... Un weekend chargé, aussi. Après la fête des voisins, la journée portes ouvertes de l'Europe, la Belgian Pride, la fête du portles 20Kms de Bruxelles... parler de l'Europe se fera ainsi avec plus de calme et d'espérance.

0.jpgLe constat d'une situation européenne alarmante:

Dimanche soir, 25 mai, ce sera la fin des élections européennes pour 400 millions d'Européens des 28 pays membres.

En principe, tout devrait avoir été montré avant aux électeurs, tout démontré. Si ceux-ci se trouvent encore souvent indécis, dans l'expectative pour élire au niveau national, pour l'Europe, c'est vraiment le flou artistique.

"Les droits de l'homme traverse une crise sans précédent en Europe depuis la fin  de la guerre froide" disait un rapport du Conseil de l'Europe.

Lire la suite

11/05/2014

Pas de quartiers dans mon quartier à Evere

C'est le moment choisi pour décrire où vit le citadin dans une des 19 communes de Bruxelles: Evere.

0.jpgPréambule

En 2013, je présentais "Le printemps, chez moi, c'est quoi". Mars 2013 avait affiché une température moyenne de 3 degrés, la valeur la plus basse enregistrée depuis 1981. 

Mars 2014, ce fut le record inverse, avec une moyenne de 14,1°C. Le 9 mars, une température supérieure à 20°C, avait été atteinte et jamais mesurée depuis 1833.

Ce samedi 10 mai, ce ne fut pas une journée à ajouter aux anales des températures extraordinaires.  

Lire la suite

04/05/2014

La foire d'empoigne aux idées

La période électorale veut que les foires aux idées germent en foires d'empoigne. Ce matin-là, un duel entre L'enfoiré du PVV et Cowboy du PCC était modéré par Tartempion. Une suite aux "débats interactifs ou radioactifs", en technicolor et en parodie

0.jpg

- Tartempion: Bonjour Cowboy du Parti des Campagnes Combattantes et bonjour L'enfoiré du Parti des Villes Victorieuses. Il y a quatre ans, j'ai eu l'occasion d'interviewer l'enfoiré  à l'occasion de ses cinq ans de présence sur la Grande Toile. En résumé, je dirais que l'enfoiré est un citadin, qui se veut éclectique dans le choix de ses sujets en ajoutant l'ironie. Un penseur essayiste qui veut faire rire et choquer tout à la fois pour comprendre ces contemporains sur Internet. Il disait, je cite, "La peur du lendemain obscurcit l'horizon". Très réaliste, il opposait l'art et le progrès scientifique. Vous, Cowboy, à l'opposé, vous êtes campagnard et joueur d'échecs. Comment définiriez-vous, aujourd'hui, l'enfoiré? 

 

Lire la suite

20/04/2014

Molenbeek-St-Jean, le ruisseau du moulin

"Petit village à l'activité essentiellement agricole, Molenbeek, blotti autour de son église Saint-Jean, qui a vu son village se modifier lors du creusement du canal de Willebroek au XVIème siècle. Mais, c'est au XIXème siècle avec le percement du canal Bruxelles-Charleroi que la localité allait complètement changer et devenir une commune industrielle. Aujourd'hui, l'endroit comporte une très forte population immigrée et la désaffection des lieux industriels ne concourt pas à lui donner une image riante". Voilà comment un guide pourrait présenter cette commune. Alors, examinons de plus près.   

0.jpgUn nouveau recensement indiquait qu'au 1er janvier 2014, la commune comptait 94.800 Molenbeekois, alors que le 1er mai 2010, il y avait 90.490  toujours sur une superficie de 5,89 km2.

Dire que la commune est densément peuplée est un euphémisme. Avec plus de 16.000 hab/km2, elle dépasse le double de la moyenne bruxelloise.

 

Lire la suite

06/04/2014

Débat interactif ou radioactif?

Le 1er avril dernier, ce fut le temps des poissons d'avril.  Retour dans la vie de tous les jours et de ses débats. 

0.jpgDébat politique

Jeudi, nous avons eu le débat idéologique et culturel entre deux ténors opposés de la politique: Bart De Wever (NVA) et Paul Magnette (PS).

Chacun avait été drillé à l'américaine pour la rencontre. La publicité de l'événement avait pris place des semaines à l'avance.

Le public aime ce genre de rencontre frontale et les médias s'en font l'écho.

 

Lire la suite

01/04/2014

Zo dom & Go more

Le 23 mars, les trois partis principaux se lançaient en campagne dans leur Congrès. Le même jour, en France, ce furent les élections municipales avec un vote sanction. En ce premier jour du mois, c'est entre les politiques qu'il faudra chercher les poisons et poissons dans une vieux film de 1922 "Sodome et Gomorrhe".

0.jpgEn Belgique, le 15 avril, le gouvernement se mettra au régime "affaires courantes". La campagne électorale sera officiellement ouverte, le 22 avril, alors qu'elle battait déjà son plein depuis quelques mois d'excitations.

Faire l'inventaire des programmes, des slogans dans un pot-pourri parodique, en ce début avril, n'est-ce pas le meilleur moment? 

Le 25 mai est décrété "Jour de la Mère de toutes les élections". 

Une élection tout azimut sur les fronts de notre petite Belgique et celui de l'Europe. 

Trois cases à cocher pour le Belge: la régionale, la fédérale et l'européenne. 

Lire la suite

28/03/2014

Cent ans et toutes ses dents

Le 28 mars 2014, un anniversaire prestigieux: le centenaire de la radio en Belgique.

1.jpg

 

Lire la suite

25/02/2014

L'Histoire avec sa grande hache

La foire du livre de Bruxelles s'est achevé, hier. J'y ai été samedi dernier comme je l'ai fait depuis quelques années. Le thème de cette année: "L'Histoire avec sa grande hache" demande quelques nouvelles réflexions.  

0.jpg

Un thème en relation avec le centième anniversaire de la guerre 14-18. Thème que je n'ai pas ressenti comme essentiel dans la foire, mais qui me porte à extrapoler sur la relation qui existe entre le lecteur et l'écrivain.

Est-ce une foire du livre pour dinosaures comme le laisse penser cette caricature de Vadot?

C'est vrai, avec la concurrence des autres médias, on lit moins de livres et de romans, mais, au vu du monde qui se pressait dans la foire, cela ne semblait pas être totalement le cas.

Lire la suite

19/01/2014

Pourquoi les riches triomphent?

Il y a bien longtemps, j'écrivais "Riche à la super". Je restais sur ma faim à chercher ce que l'on pouvait faire dans une vie d'un matelas de dollars trop gros. Le Vif répondait à "Pourquoi les riches triomphent" par l'intermédiaire du livre de Jean-Louis Servan-Schreiber.

0.jpg

En 2013, les 300 plus grosses fortunes du monde se sont encore enrichies. Elles possèdent 2.710 milliards d'euros après les 15% d'augmentation de leur patrimoine.
Bill Gates a pu s’octroyer, à lui seul, une augmentation de 11 milliards, pour redevenir le N°1 avec ses 57,6 milliards.
 
 
Pas de colère ou dégoût à avoir. Aucun complot, rien qu'une suite logique, inexorable dû à la libéralisation des marchés et la dérégulation de l'économie qui a commencé dans les années 80, avec Reagan et Thatcher et la cerise sur le gâteau de l'effondrement du bloc communiste.
Il s'agit d'une victoire financière, politique et idéologique.

Lire la suite