Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2021

Un quinquennat pour rien ?

0.PNG

Après la sortie de la piste aux étoiles d'Angela en Allemagne, le résultat du sondage de la population au sujet de la démocratie en Belgique, il fallait bien que je parle des prémisses de la campagne des élections françaises qui ont déjà commencé depuis quelques temps alors que le premier tour est fixé dans six mois.

Avant tout, c'est le moment d'apporter des conclusions sur le dernier quinquennat d'Emanuel Macro en France.

 


...

Lors des élections de 2017, j'hésitais de parler de Emmanuel Macron  "La macronite aiguë, une maladie ou un remède?  pendant laquelle la fougue était déjà de rigueur.

On se souvient de l'excitation du candidat Macron et présentation par Heavy Metal qui n'avait rien à voir avec le relative placidité lors du premier mandat de Angela Merkel alors que la "Ronde des éléphant" la mettait en présence de Gérard Schröder qui par son idée de sexiste ne voyait pas une femme chancelière.


Mais à l'époque, il fallait donner un écho sur le hashtag #RévolutionEnMarche.

Le premier quinquennat arrive à sa fin et on fait les comptes de résultat.

Non français, je ne vais pas en donner par mes soins. Je ne me suis jamais senti impliqué dans le processus français. Je ne peux que signer "Allusion" sans donner de leçons.

Alors, j'ai suivi l'affaire à la trace avec humour sarcastique en tant que Jan Bond ou Jambon 009 du MI9 belge appelé VSSE au service de sa Majesté Philippe... 

J'ai commencé à lire quelques livres, quelques hebdomadaires et depuis 15 ans, sur Agoravox.fr.   

En prélude, j'avais commenté un article récent de Gruni qui exprimait souvent une envie d'écrire et de lire des rédacteurs mais qui en oubliait de voir ce qui se passe à l'étranger. 

Ce dimanche, Bernard m'envoyait le mot de la semaine "saynète" en expliquant son origine.

Je ne l'avais jamais utilisé mais cette fois, je me suis rendu compte qu'il y en avait bien plus de saynètes que je puisse espérer, dans ce qui suit...


 

...

Après le Quinquennat

Premier livre, celui de Jean-Michel Aphatie,  "Les amateurs".

0.PNGEn préambule on peut lire: "En 2017, nous avons confié l’État à des Amateurs. Quel est leur bilan, maintenant que le quinquennat se termine ? Si les crises – Gilets Jaunes, Covid – ont été nombreuses, les fautes, les boulettes et les maladresses aussi. Mal préparés, mal organisés, les Amateurs ont souvent été mauvais. Ajoutez à cela Emmanuel Macron et Édouard Philippe qui se sont détestés, des ministres qui ont déprimé, Nicolas Hulot pris dans la tourmente et Éric Zemmour aux aguets, et vous obtenez la chronique du quinquennat le plus déjanté de la Vᵉ République".

Le 16 septembre, Jean-Michel Aphatie était interrogé sur son livre
podcast.

Dimanche, je recevais le sketch de Bernard Fripiat qui tentait d'expliquer l'origine du mot "saynete". Ce mot, je ne l'avais jamais utilisé, je ne le connaissais pas et son orthographe m'était donc totalement inconnue. Mais quand j'ai lu dans les grandes lignes son livre et j'ai compris qu'il était très important dans la politique française.

2.PNGEmmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 et président de la France le 14 mai 2017 était en marche mais apparemment pas dans la bonne direction.

L'âge n'attend pas le nombre des années, mais l'expérience surtout en politique, oui, bien sûr.    

Dès le départ, Jean-Michel Aphatie écrit que le mariage devait être raté entre Macron et son Premier ministre, Edouard Philippe. C'est comme si Macron n'avait pas imaginé qu'il était surpris d'être élu et n'avait, de ce fait, presque jamais eu de contacts avec Philippe alors qu'un antagonisme entre les deux personnalités, existait. Échec annoncé...

Edouard Philippe, né le 28 novembre 1970 et premier ministre sous Macron, le 15 mai 2017 jusqu'au 3 juillet 2020, pour se situer.

"Macron, président de la chance", un des premiers titres de chapitre de son bouquin.

 "Les riches triomphes", "Les pauvres trinquent", "Maitre Yoda (Bayrou)" et d'autres titres.

Dans le livre de Jean-Michel Aphatie, on parle de l'affaire Benalla, de l'inimitié superficielle entre les personnalités de ministres comme Christophe Castaner, Gérard Darmanin, Arnaud Montebourg, Gérard Collomb et d'autres qui on mené le  dans un bateau français sur une mer déchaînée avec les mots "cacophonie", "burn-out", "démission" et "trahison" dont Apathie fait mention.

Cela a créé un vide de gouvernance à l'intérieur du gouvernement flottant de Macron.

Macron y est comparé en Louis XIV ou en tant que Jupiter quand on l'a vu lors de son investiture devant la pyramide du Louvre.

De multiples figures de rhétorique consistent à atténuer l'expression de sa pensée, ou de figure de style comme la litote pour définir le gouvernement français.

Manuel Valls est même sorti du chapeau. Des noms sont sortis du chapeau...

Sibeth Ndiaye, conseillère en communication qui a acquis la nationalité française en 2016 tout en conservant la nationalité sénégalaise....

Jean Castex, né le 25 juin 1965, qui a repris le flambeau de Premier Ministre, le 3 juillet 2020.

Remaniement de Bobo populiste.

"L'histoire française est tragique. Ce n'est pas une comédie", écrit Aphatie dans les dernières pages. 

Dans le rapport de Jambon 009, on trouve: "Le fossé entre gauche et droite est toujours bien présent avec la lutte des classes et il semble même s'élargir".

 

0.PNGDeuxième livre, celui de Marcel Gauchet "Macron, les leçons d'un échec".

Invité au 28' sur ARTE, il en parle en résumant que Macron n'a rien inventé de nouveau avec son idée "En marche" qui serait resté au milieu de gué entre deux eaux.

podcast

Préambule: "Le « dégagisme » qui s’est exprimé avec l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République a résulté de la prise de conscience d’une impasse française imputée à ses prédécesseurs et concurrents. Il a incarné la promesse d’y échapper. Cela donne au bilan de son action une portée particulière. Dans quelle mesure est-il parvenu à se saisir des causes de ce malaise et à y remédier ?".

.

Troisième livre, celui de Gérard Davet et Fabrice Lhomme "Le traitre et le néant"

Préambule: "Dix ans après Sarko m'a tuer et cinq ans après "Un président ne devrait pas dire cela". Plus de 110 témoins parlent à visage découvert, crûment, et confient leurs documents au sujet du pouvoir solitaire homme suprêmement habile, éperdu de lui-même à la conquête de l'Elysée, puis l'exercice de la toute-puissance et la vaine quête d'une idéologie. La trahison a enfanté le néant.

"Il n'a pas d'amis, Macron est un aventurier. C'est Rastignac sans lien avec personne, sauf avec lui-même. Responsable de tout et de rien. Il manque cruellement d'humour".

 

Capture web_18-10-2021_91327_www.babelio.com.jpegQuatrième livre: Celui de Cyril Hanouna "Ce que m'ont dit les Français". "Ensemble, nous avons révolutionné TPMP pour accompagner ce que vous vivez : la crise des Gilets jaunes, le Grand Débat national, les violences policières, les craintes autour du Covid.
TPMP est devenu une agora, la vôtre, où vous pouvez tous, quels que soient vos origines, vos couleurs, vos opinions, vos milieux sociaux, vos orientations sexuelles, vous exprimer librement". Dans une vision politico-agoracitoyenne en s'apercevant qu'il y a péril en la demeure à l'extérieure et de fortes tensions à l'intérieure qui doivent se terminer par un quitte ou double en regard des forces et des faiblesses en présence. De nouveaux records d'abstentions en perspective. La sociologie de la culture classique est surtout urbaine, éduquée et féminine alors que les cultures de demain sont numériques, consommatrices, jeunes et masculines. 

Question personnelle: Dans l'intimité, quel était le projet en marche  par l'intermédiaire de son épouse Brigitte qui, avec 24 ans d'expérience de vie en plus que son époux, le tenait à l'œil avec ses envies au milieu de la mêlée de la gauche et de la droite?

Je me souviens d'une discussion avec un Français avant les élections de Sarkozy.

Je nageais en pleine eau dans la mer Méditerranée au large de Menton. Je parle à un nageur à mes côtés de l'élection d'un président en lui proposant un président qui pourrait se trouver au centre. Bayrou a souvent joué ce rôle au Modem.

Sa réponse, je l'entend encore, était tout sourire: "cela n'a jamais existé en France et cela n'arrivera jamais. La population française est très clivée avec la gauche d'un côté et la droite de l'autre".

Laurent Gerra a raillé Bayrou dans ce sketch mémorable.

1.PNGCela me rappelle mon billet de 2019 "Si tu déclines, clive et ça ira... en fin peut-être"

Le plus marrant dans ce "peut-être", c'est que du côté gauche et de la droite, il n'y a pas plus d'accord et de simililtudes.

Pour sortir de lot, ce sont les extrêmes-droites  (ou ultradroite) qui sussurent une solution dans la seule question dans l'identitaire.

Pas étonnant que Charles ee Gaulle qui était de droite revienne comme une idole et l'emblème qu'il a créé à partir de Londres en lançant "Les Français parlent aux Français"

Marcel Gauchet remettait le couvert dans son livre "La droite et la gauche"

Il y a manifestement trop de gap entre les bornes constituées par le haut et bas du panier de la hiérarchie.

La France est plus connue pour sa production vinicole et donc agricole plutôt qu'industrielle. Les étiquettes collées en frontal mettent bien plus de temps pour s'envoler.

La dernière phobie de Macron, apporter 30 milliards pour (ré)industrialiser. 

Des journalistes internationaux en parlaient avec une critique constructive et stratégique qui n'en faisait pas partie dans le projet de Macron podcast.

L'épisode du contrat des sous-marins destinés aux Australiens qui ont préféré les sous-marins nucléaires américains aux sous-marins traditionnels, est resté dans la gorge des Français. La différence essentielle est de pouvoir rester sous l'eau bien plus longtemps. Dans un contexte du monde très spécifique qui n'a qu'un faux nom de Pacifique, peut l'expliquer.

Le film "Kursk" est passé sur France3 la semaine dernière, pour rappeler à quel point c'est utile.

Hier, le film "Le chant du loup", même profondeur du huis clos dans un sous-marin français en pleine tension internationale avec l'acuité exceptionnelle  d'une "oreille d'or". 


"Les pauvres haïssent les riches et les riches en rigolent" ai-je souvent compris dans les magazines..

Les "sans dents" comme François Hollande avait appelé les pauvres et que Valérie Trierweiler avait dénoncé dans son livre vengeur d'épouse cocufiée "Merci pour ce moment". Hollande n'avait pas contredit même si sa précédente épouse, Ségolène Royale, avait essayé.

En parlant avec des restaurateurs lyonnais que j'ai rencontrés en vacances, j'avais lancé l'idée de plusieurs présidents français.

Le film "Bienvenue chez les Ch'tis" avec du recul, il semble que ce ne serait pas un président mais au moins deux qu'il faudrait puisqu'on ne se connait pas malgré le fait qu'il n'y ait pas de frontières entre les deux.

En Belgique, par contre, nous avons une frontière linguistique mais avec des présidents de chaque côté.     

Capture web_19-10-2021_164848_www.nicolasvadot.com.jpegDébut 2020, j'écrivais un article "La folie française" en mettant en regard les hebdomadaires "Le Point" qui titrait "Comment la France est devenue folle" et "Marianne" qui titrait "Et si c'était lui le problème?" en parlant de Macron.

Ce mercredi 13 octobre, lors du Conseil des ministres, agacé, Emmanuel Macron a tenu à recadrer les membres du gouvernement en les fustigeant sèchement sur leurs sorties politiques récentes et s'en est pris à leur "narcissisme des petites différences".

Il a lancé officiellement sa campagne pour l'élection présidentielle de 2022,

Et si c'était en partie la population française qui fait le problème. Là, ce serait plus problématique que de changer de président.

 Les sondages du Point établissent comme si c'était des graphiques de tendance alors que pour établir la santé d'une entreprise commerciale, il y a des indices bien plus proches de la vérité: la solvabilité, les liquidités, le chiffre d'affaire qui permet les bénéfices et des fondamentaux du "Price Earning Ratio" (PE) et qui prennent les indices de santé du passé de toutes entreprises humaines.

C'est dire qu'au fond, il n'y a pas tellement de différences entre une entreprise privé et une entreprise public avec des pourcentages favorables et défavorables.

Capture web_18-10-2021_8581_photos.google.com.jpeg   

...

Alors, pour 2022 qu'est-ce qu'on prépare et planifie

Pour cette année en France, Aphatie prédit la peur et sans l'écrire une insurrection pendant les élections françaises.

Il termine son livre avec la phrase "La France continue d'étonner le monde".

Dans la population, on parle même de mettre un terme à la Vème république..

"Ça va se régler à coups de boule" prévient un proche d'Emmanuel Macron

Pourtant, l'ancien pensionnaire de Matignon affiche toujours un soutien public quant à son ancien supérieur dans le cadre de l'élection présidentielle de 2022, alors qu'il est sur le point de créer son propre parti et par conséquent, sa propre force politique.

Une hypothèse qui provoque déjà des grosses tensions au sein de LaRem, comme l'affirme un "proche" d'Emmanuel Macron, dans des propos rapportés par Gala : "S'il crée un groupe parlementaire avec les députés LR et des non-inscrits, je ne vois pas pourquoi le président s'y opposerait. Mais s'il veut créer un groupe avec 100 personnes de LaRem, ça va se régler à coups de boule.".

Capture web_18-10-2021_13221_www.nicolasvadot.com.jpegDu côté de l'Élysée, cette prise d'initiative est surveillée et les prémices d'une future opposition entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe sont déjà posées.

A l'extrême-droite, Eric Zemmour marque des points sur Marine Le Pen podcast.Capture web_19-10-2021_84417_vanrinsg.hautetfort.com.jpeg

Il veut trancher avec les autres et tente de rester non politiquement correct comme anti-Macron en pointant les immigrés comme bouc émissaires.

Un rédacteur reprend l'idée de la maladie de la démocratie en donnant quelques propositions qui ne sont pas très originales.  

Je continuerai à lire ce qui passe sur les forums de discussions bien que la valse à mille temps de Brel qui reste traduite par "la vache à mille francs" de Jean Poiret.

Le franc et l'ancien franc n'est pas encore converti vers l'euro.


J'aime bien la culture française et la France, un peu moins son esprit défaitiste.

A l'étranger, on entend de plus en plus que la France est dans une phase de décadence.

Elle l'est si chacun des citoyens perd confiance en soi tout en prenant les discours des réseaux sociaux à la lettre. Etre solidaire dans la morosité ne sert à rien.

"Les paumés d'aujourd'hui seront les dirigeants de demain".

Les cerveaux français découragés partent à l'étranger

C'est alors que je suis tombé sur le dernier Paris Match qui parlait de Francis Huster et du théâtre après l'écriture de son "Dictionnaire amoureux de Molière". 2022 est l'année du 400ème anniversaire de Molière qui avait un théâtre rigolo dramatique, humoriste et révolutionnaire.

Le titre de l'article "Molière président".

Dans ce cas, j'ai hésité de choisir  "Le malade imaginaire" et puis j'ai choisi "Le Bourgeois gentilhomme" remanié par Jean-Marie Bigard. 


...

 Nicolas Vadot n'est pas resté absent tout au long de ce quinquennat.

 

Capture web_19-10-2021_164531_www.nicolasvadot.com.jpeg

2.PNG

3.PNG

4.PNG

5.PNG

6.PNG

0.PNG

PS: Hier, une première version de ce billet a été envoyé à la modération de Agoravox.fr pour tester et connaître les réactions de Français (lien) 

Cela vaut le détour...

Allusion

...

0.jpg25/11/2021: De l'extrême droite à l'ultradroite en France
podcastpodcast

29/11/2021: Un oeil rétro au 30/11/1786 en Toscane sur l'abolition de la peine de mort
podcast

30/11/2021:

Le cordon sanitaire aux Pays Bas avec Thierry Baudetpodcast

Eric Zemmour se met sur les rangs pour les élections dans cinq mois
podcast

Pedro Almodovar, son dernier film et l'extrême droite en Espagne

podcast

Commentaires

C’est sympa de citer la saynète. Par contre, je ne partage pas ton opinion sur Macron. En cinq ans, il a relancé l’économie, permis aux couples homo adopter, installé le prélèvement à la source, gérer intelligemment les GJ, gérer la crise sanitaire avec le mois de morts possible, réformer la justice, sauvé l’intermittence du spectacle. Je mets les idées qui me viennent, il y a plein d’autres trucs (renoncer à l’aéroport de Nantes, à la mine d’or en Guyane, au gaz de schiste)…

En outre, notre époque connaît une guerre entre les nationalistes à tendance autoritaire (Poutine, Trump, Jonhson, Bolsonaro, Orban,…). Parmi les humanistes qui s’opposent à ces salauds (Obama, Merkel, Biden…), je trouve que Macron est un des meilleurs. Et j’espère qu’il sera réélu.

Maintenant, en France, il y a une telle haine contre lui que, si tu veux vendre un bouquin, tu es obligé de dire du mal (le pays est comme ça depuis toujours). J’ai des copains comédiens pro-Macron qui n’osent pas le dire (c’est pourquoi, tout le monde dit du mal de lui et les sondages le placent en tête…)

Écrit par : Bernard | 19/10/2021

Répondre à ce commentaire

Bien d'accord avec toi.
Sur un réseau social français, j'ai toujours voulu rester en dehors de la politique.
Ici, je reprends seulement des avis que l'on retrouve dans les livres et les livres et j'ai podcasté ce qu'en disaient les auteurs quand il y avait un interview. Pour moi, les interviews de journalistes sont souvent plus proches de ce qu'ils veulent dire par écrit, justement en fonction de ce que tu disais: il faut vendre des livres et on n'aime pas les mielleux. L'histoire de la rencontre en mer Méditerranée que j'ai racontée est véridique.
Je suis un centriste. Toujours été. Je ne suis ni à droite ni à gauche ou plutôt sans conviction particulière, j'ai voté pour tous, sauf pour tout ce qui est extrême.
Le trumpisme sous toutes ses formes, je hais....
La seule idée de dire que quand on n'est pas un winner, on est un loser, sans nuances, me donne des boutons.
La haine est manifeste en France.

Écrit par : Allusion | 19/10/2021

Bonjour !
Je vous remercie pour vos envois qui dorénavant devront être faits à la nouvelle adresse mail
martinegrillon22@gmail.com

L'hôtel Grillon a été vendu jeudi dernier... Une grande page se tourne avec quelques pincements au cœur

Écrit par : Martine Grillon | 19/10/2021

Répondre à ce commentaire

Bonjour Martine,
J'en suis vraiment désolé.
Nous avons discuté ensemble lors de mes visites d'étapes.
Restez connecté.
Ces deux dernières semaines étaient un cap difficile à passer pour la démocratie française en particulier mais aussi en général dont j'ai fait allusion (tien, bizarre que j'utilise ce mot).
J'ai envoyé une préversion de ce billet en France, sur un site citoyen et les commentaires ont été à la hauteur ou à la bassesse des instincts très profondément ancrés.
Quand je pense que Pikotty continue à dire qu'on va de plus en plus devenir égaux, il me fait sourire.
Oui, quand nous seront des robots avec les mêmes plaquettes dans le cerveau, là oui.

Écrit par : Allusion | 19/10/2021

Débat entre Duhamel et Zemmour
Zemmour est contre la discrimination positive ou mesures correctrices d'inégalités dans le but de « favoriser certains groupes de personnes victimes de discriminations systématiques »
https://youtu.be/acGYPoTUrJU

Zemmour à Bruxelles
http://vanrinsg.hautetfort.com/interview-eric-zemmour.html

Écrit par : Allusion | 19/10/2021

Répondre à ce commentaire

J'ai adoré la phrase de Zemmour: "Je n'ai rien contre les étrangers mais je préfère les Français".
Qui sont les Français de souche?
Un petit retour en arrière avec Fernand Raynaud : "Le douanier"
https://www.youtube.com/watch?v=ePWCXLwXNio

Écrit par : Allusion | 19/10/2021

Le retour en 1984 s'impose:
Yves Montand parle à ce moment-là de "Vive la crise"
https://youtu.be/FbNdCQHWb-E

Écrit par : Allusion | 19/10/2021

Au sujet de la Belgique, qui complète parfaitement la vision de Yves Montand...
à relire peut-être, un vieil article de 2019 "Comment a-t-on pu en arriver là ?"

http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2019/06/01/comment-a-t-on-pu-en-arriver-la.html

Un autre article de janvier 2019, au moment des élections:
"Si tu déclines, clive et ça ira... enfin, peut-être"
http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2019/01/19/tu-clives-ou-tu-declines-6120533.html

Écrit par : Allusion | 19/10/2021

"J'ai tout raté": Francis Huster, 74 ans, dresse un bilan très sombre de sa vie amoureuse.
Le comédien a beau avoir eu un certain succès auprès de la gent féminine, il a une vision négative de sa vie sentimentale.
Francis Huster peut se targuer d’une carrière professionnelle réussie. Acteur, metteur en scène, scénariste et réalisateur… il a participé à d’innombrables projets au théâtre comme au cinéma. Ses histoires d’amour ont également été multiples. Il a notamment eu une relation tumultueuse avec Isabelle Adjani alors qu’il était pensionnaire de la Comédie-Française.
Invité du podcast Dans le rétro sur France Bleu, l’acteur s’est confié sur ses difficultés à communiquer avec la gent féminine. Molière, omniprésent dans sa carrière, l’a aidé à mieux comprendre son problème : "Le regard de Molière m'a fait comprendre qu'il fallait que dans le regard de la femme que j'aimais, il fallait que je comprenne les raisons qu'elle a elle de m'aimer". Pas forcément évident pour Francis Huster : "J'ai jamais compris pourquoi une femme pouvait m'aimer".
Après Isabelle Adjani, l’acteur a eu une relation tout aussi intense avec Cristiana Reali. Élisa et Toscane Rose sont nées de cette idylle. Puis le couple s’est séparé en 2008. Un coup dur pour Francis Huster, qui semble ne s’en être jamais complétement remis : "Cristiana Reali a été extraordinaire parce qu’elle avait un tel tempérament que, dès le départ, j’avais l’impression qu’elle réussirait toute seule, qu’elle avait bâti elle-même son avenir dans sa tête et qu’elle irait jusqu’au bout", raconte-t-il. "Je crois qu’elle représentait toutes les femmes que j’avais aimées en fait. C’était la ligne d’arrivée de ma vie".
Avec le recul, Francis Huster qualifie sa vie sentimentale de "catastrophe". "J'ai tout raté", se lamente-t-il.

https://www.msn.com/fr-be/divertissement/actualite/j-ai-tout-rat%C3%A9-francis-huster-74-ans-dresse-un-bilan-tr%C3%A8s-sombre-de-sa-vie-amoureuse/ar-AAPKDua?ocid=msedgdhp

Écrit par : Allusion | 21/10/2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire