Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2020

La folie française?

0.PNG2020 est arrivé presque comme le Beaujolais nouveau...

Ce n'est pas un millésimé, mais un nouveau "décennisé", primeur de décennie, quoi...

Fruité, un goût chimique de fruits rouges, parfois un exotique, un peu banane sans être banale.

Alors avec un bon camembert, bien fait et coulant, ce sera parfait.

En Belgique, les souhaits de bonne santé n'engagent à rien puisqu'il n'y aura aucune action à prendre et que la nature s'en charge.

Même la Joconde avait du cholestérol alors pourquoi pas nous aujourd'huipodcast?
Pour Poutine, les souhaits principaux sont "paix, bien-être et prospérité"podcast.

Les prospectives imaginatives suivent en même temps que les souhaits. Avec un peu d'originalité, ils se propageraient en grippe hivernale, dont on connait le remède gravé sur les posologies pharmaceutiques et dans les annales de l'humour sur le ton de la parodie.

Cette fois, Pierre Kroll et Nicolas Vadot vont m'y aider.


Dernièrement, je me suis amusé à rapprocher côte à côte deux magazines français: Le Point et Marianne.

0.JPG

Version "Le Point"

5.JPGPascal Bruckner qui a écrit "Une brève éternité" dit "France, l'homme malade de l'Europe. Pays qui a peur, où les jeunes sont déjà vieux et où fait la révolution pour rester immobile avec une haine du travail.

0.JPGIl s'agit d'atavisme, qui "en biologie évolutive du développement réfère à la réapparition d'un caractère ancestral chez un individu qui normalement ne devrait pas le posséder. Ce trait peut soit avoir été perdu ou encore avoir été transformé au cours de l'évolution".

La France est championne du monde de la grève avec une moyenne de 118 jours par an, suivi par le Danemark avec 116 et par la Belgique, 88.

La France se retrouve à la 19ème place dans l'indice du bonheur avec 35,4

Elle serait peuplée de gens qui, au paradis, se croient en enfer.

La CFDT sont de vrais-faux réformistes.

Les inégalités cachées.

Aujourd'hui, le régime de retraite des fonctionnaires agit comme une compensation de la faiblesse des salaires dans le secteur public qui avec le secteur privé comptent 42 régimes différents. 

Les retraités menacés de pauvreté sont 7,3% tandis que la moyenne européenne, ce pourcentage s'élève à 14,9%

La retraite prise en moyenne à l'âge de 60,8 ans est payée à 73,6% correspondant au nombre d'années qui pour les hommes s'établissent à 26,9 années pour les hommes et à 22,7 pour les femmes.

En Allemagne, la génération née en 2001 pourrait prendre sa retraite à taux plein en 2070 à l'âge de 69 ans et 4 mois..

En 2050, il y aura 26 millions de retraités et il faudra luter contre l'âgisme.

Le gouvernement souhaite reculer l’âge de départ à la retraite, avec un âge pivot fixé à 64 ans à partir de 2027, afin d’équilibrer financièrement le système. Les salariés prenant leur retraite avant cet âge subiraient une décote, ceux partant plus tard percevant au contraire un « bonus ». Les syndicats rejettent en bloc cette idée, notamment la CFDT, qui est favorable à une unification des 42 systèmes de retraites existants, mais considère l’âge pivot comme une « ligne rouge ».

« objectif d’obtenir une pause » de la mobilisation « pendant les fêtes » de fin d’année ».

La grève a été une tuile pour les commerçants et le tourisme. (info du Soir).

Le recul de l'age de la retraite inéluctable?

Débat 1:podcast

Débat 2: podcastpodcast.

..

Version "Marianne"

La révolte sociale dépasse la question des retraites et vise les orientations qui depuis un quart de siècle ronge le modèle social.

Comment Macron qui s'est hâté d'accroître les inégalités entre salariés et patrons aurait-il la moindre autorité pour réduire celle qui existe à l'intérieur du monde salarial?

C'est une illustration d'un dysfonctionnement général.

Macron, premier de classe n'a rien à dire aux derniers de la classe.

Communicant absolu, il incarne le vide des élites.

Comment réconcilier les Français avec l'économie, les marchés, les entreprises ?

Les Français sont probablement trop prudents dans leurs placements financiers et devraient boursicoter car ils sont des non-agents rationnels dans l'économie orthodoxe.

Les jeunes comptent déjà les points qu'ils auront au moment de prendre leur retraite.

Après cela, j'ai souri quand j'ai lu cet article ""Le (très) mauvais exemple français".

..

Deux dossiers du "Monde diplomatique" de janvier

1. "Vie et mort du petit-bourgeois gentilhomme"

10.PNG... est le titre  avec le sous-titre "Ce capitalisme qui sommeille en vous" signé Alain Accardo qui se dit tiraillé entre ses aspirations déçues, sa révolte empêchée, tiraillé par la crise climatique et l’exigence d’une écologie anticapitaliste qui sonneraient le glas de ce type humain.

Je reprends ci-dessous certaines idées avant de m'en dissocier pour m'écarter de l'humanisme et me rapprocher de la méthode naturelle.

"La petite bourgeoisie a créé ex nihilo, développé et diffusé à travers le monde un style de vie caractérisé par la toute-puissance de l’argent, le culte de l’audace entrepreneuriale, le bougisme affairiste, la propension à la consommation compulsive et l’hédonisme à courte vue, le tout fardé d’une spiritualité de façade sur le modèle américain.

Ce « nouvel esprit du capitalisme » avait réussi à coloniser les entendements et les sensibilités, l’esprit bourgeois favorable aux valeurs de l’humanisme progressiste ou aux idéaux du socialisme révolutionnaire. Cette orientation idéologique était corrélée aux cadres, aux diplômés d’études supérieures, aux universitaires, aux artistes et autres groupes jeunes et riches en capital culturel, avec les besoins sociaux grandissants en encadrement, éducation, information, conseil, présentation, divertissement, etc.

Dans un esprit volontaire, une nouvelle classe moyenne s'est crée une personnalité propre, envers et contre tous les tabous dans une concurrence individualiste pour faire de sa vie une œuvre d'art à son image comme devise.

..

 2. "Retraites, la réforme de trop"

.10.PNG"La couleur politique ne fait rien à l’affaire: les gouvernements successifs enchaînent les réformes des retraites, aggravant les régressions au point d’ouvrir toujours plus la porte aux fonds de pension. Il serait temps de reconsidérer complètement ce moment particulier de la vie. Et de repenser l’ensemble de la carrière, en apportant, par exemple, un salaire de base aux étudiants. En attendant, les salariés, dont le malaise au travail va grandissant, ne veulent pas reculer l’âge de leur départ, ni laisser leurs enfants sans droits. Ce rejet de l’individualisme suscite des manifestations durement réprimées qui entrent en résonance avec d’autres mobilisations dans le monde.

Briser le collectif, lutter contre les contrats courts, calculer le montant des droits sur l'ensemble de la carrière et pas sur les vingt cinq meilleures années pour le privé et 75% du dernier traitement dans le public.

Une philosophie qui aurait comme conclusion de briser les droits collectifs et valoriser l'individualisme et une amputation de pensions pour les enseignants.

Etre ministre des pensions est un job que l'on se refile comme une patate chaude.

En France, en 1991, Michel Rocard dans son "Livre blanc sur les retraites" était poussé par l'OCDE pour imposer de réduire les dépenses de protection sociales. En 1993, Edouard Balladur avait pris le relais en proposant d'augmenter le nombre de trimestres cotisés pour obtenir une pension complète.

Une politique de petits pas n'a pas empêché de changer le système de retraite considéré comme le plus performant avec ses régimes spéciaux qui concernent 3% de la population. 

"Le travailler plus pour gagner plus" de Sarkozy n'a été que de la poudre aux yeux.

Partir avec une faible pension individuelle ou payer un "surcomplémentaire" sous la forme de placements financiers. 

22.PNGTiens, tiens, justement ce que proposent les banques quand on a de la tune à déposer.

Trois débats sur la question fusionnés ce mercredi 1er janvier dans un "Best of" du 28' sur ARTEpodcastreflétaient la complexité de parler d'argent entre retraités qui en reçoiveraient trop et travailleurs qui en donnent et en reçoiveraient trop peu.

L'âge critique où on ne serait plus capable de suivre le rythme ou "âge d'équilibre" moyen calculé à 64 ans est en perpétuel sable mouvant, avec de 5% à 10% en moins si l'envie est de partir à la retraite avant en fonction du budget de l’État.

En somme, la locution qui est proposée dans le Nouveau Testament "Rendre à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu", avenir compris, adaptée à une autre idée de minimiser plus actuelle qui dit que "ce qui est public est minimal alors que ce qui est privé est magique" .

..

Remarques toutes personnelles et parodiques

Je préviens elles pourraient être nocives et faire mal à certains ...1.PNG

La France a l'air de faire d'avancer en faisant du sur-place et se fait dépasser insensiblement par tous les pays concurrents.

La France championne de la grève toutes catégories poids légers et poids lourds.

0.PNGLes routes se bloquent, les voyageurs préfèrent prendre la tangente et abandonnent la ligne droite qui passerait par la France pour regagner les pays du Sud.  

Blocage politique, blocage social...

Le monde change plus vite que l'espère les "p'tits vieux C..." qui retraités espèrent toujours que quelqu'un inventera l'eau de Jouvence pour leur permettre d'allonger leur vie parfois trop grabataires et les "jeunes p'tits c..." se cherchent un avenir parfois, là où il n'y en a plus.

En Belgique, dans la semaine, François Pirette, le "Borain des Bois", en justicier du rire, décoche de nouvelles flèches trempées plus souvent dans de l'acide que dans le miel.


Thomas Gunzig raconte comment nos informateurs (clic) vont résoudre notre crise bien au centre, vous dis-je.

La grève et le pouvoir d'achat sous la limite de 1.500 euros des thèmes que nous connaissons, à ajouter à notre surréalisme, nul besoin de nous en importer encore plus, on a déjà donné ou pas assez reçupodcast.

En France, les Droits de l'Homme sont devenus des Droits de l'Ohm appelant l'unité de résistance électrique.10.PNG

Sans être les seuls, les Français n'ont pas su s'adapter aux nouvelles directions prises par le paradigme du numérique.

"Les Français ont horreur des inégalités mais ils adorent les privilèges. et souvent, 'inégalités' c'est le nom qu'ils donnent aux privilèges des autres", a osé cité Anne Roumanoff.

La propagande électorale de Macron a été de la présenter comme s'il s'agissait d'une idéologie révolutionnaire, ni de gauche ni de droite.

La France n'avait pas peut-être pas vécu une expérience pareille dans le passé mais en jouant à la marelle sur un tablier de forme géométrique avec ses pions aux intersections des lignes en sautillant à cloche-pied pour garder l'équilibre. Ce jeu participe au développement de l'enfant en lui apprenant à garder l'équilibre, à améliorer son adresse et aussi à compter.
10.PNGEmmanuel Macron n'est pas né sur une autre planète.

Inflexible, il persiste et signe même pendant son discours de nouvel an.

C'est bien un être humain terrestre parfois un peu trop intelligent qui a entraîné avec lui les avantages et les inconvénients de toutes les idéologies.

La prédiction de Jean de La Bruyère est confirmée "Dans cent ans, le monde subsistera encore en son entier. Ce sera le même théâtre et les mêmes décorations, mais avec d'autres acteurs".

Dans un tel contexte, le fameux "ruissellement" du haut vers le bas, ne suit pas toujours et s'arrête en cours de route.

La folie française?0.PNG

Ben, pas seulement car la folie se transmet comme une tache d'huile de manière aléatoire et parfois très spécifique...

L'homo œconomicus de la société de l'abondance a vécu de belles années dans l'euphorie mais est en train de s'effondrer à cause du changement climatique qui va devoir réorienter les investissements dans tout ce qui est durable et non jetable après usage.

Uniformiser les pensions de retraite serait une bonne idée si tout le monde avait été forgé dans le même moule.

Dans le secteur privé, 2019 a obtenu le meilleur rendement pour les fonds d'épargne-pension depuis dix ans.

Avec un rendement moyen de 15,3%, les fonds d’épargne-pension ont connu une année exceptionnelle.

Évidemment, évidemment, plus c'est risqué, plus on gagne dans un coup, plus on perd dans un autre. 

Imaginer une solidarité intergénérationnelle en se rappelant que c'est la "génération des travailleurs" qui paient la pension de retraite de la précédente n'est pas moins risqué alors que les conjonctures changent et n'évoluent pas nécessairement vers le haut.

Il n'y a pas que le premier pilier de soutient qui assurent les vieux jours, il en existe deux autres que les banques ont l'habitude de proposer à leurs clients de passer "De pilier en pilier" pour palier le fait de se retrouver "fort dépourvu quand la bise fut venue" comme disait la fourmi à la cigale.


En 1945, huit actifs payaient les pensions de leurs aînées retraités. Aujourd'hui, il n'en reste que moins de deux.

0.PNG42 régimes, c'est peut-être trop, mais globaliser et mettre tout le monde dans le même panier, n'a rien à voir avec la mondialisation des ressources et des localisations, n'en déplaise à certains utopistes sceptiques au sujet du multiculturalisme.

Ce serait uniformiser tous les êtres vivants et penser qu'ils vivent de la même façon alors que c'est par la diversité que l'on forme la richesse de la pensée et des actes.

Qu'on le veuille ou non, dans un "melting pot" ou un bouillon de cultures, nous sommes tous différents dans un monde à avoir des envies différentes dans un espace mondial référencé sur l'argent et son PIB personnel.

Putain de pognon...

Puisque les Bourses sont au zénith et que depuis vendredi ce sont les soldes comme sujet à la crème fouettée dont j'ai déjà eu l'occasion de parler par deux fois, il ne faudra pas cracher dans le bassinetpodcast.


"OK Boomer - « Drôle » d’époque !", écrivait gruni en citant tous les boomers.

Pour bien comprendre, il faut savoir qu'un Zoomer est âgé de moins de 24 ans. On parle alors de la génération Z. Tandis que le millenial est né entre 1980 et la fin des années 90, c'est la génération Y. Quand au Babyboomer ou le plus réaliste Papyboomer, il est de 1946 et le début des années 1960. C'est eux, les boomers, qui seraient les méchants qui auraient bousillé la planète et mangé avec avidité et insouciance le pain des jeunes.

Pour continuer à bien comprendre, il faut rentrer dans la tête d'un jeune pour lire ce qu'il pense d'un vieux C.., et ce n'est pas facile car les générations Z et Y ont la tête dure. De mon temps les gamins et les gamines étaient bien plus obéissants et malléables (exemple type du radotage des Boomers).[..] Quant à la guerre intergénérationnelle, même s'il peut y avoir des tensions entre générations, elle n'aura pas lieu. Et vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que les vieux aiment leurs jeunes et les jeunes leurs vieux. Voilà c'est tout, le reste c'est pour faire causer".

J'ajouterais personnellement que chacun profite de l'expérience de l'autre.

Je ressors un très vieil article de ma hotte de père no-noel qui dit: "Papy, continue de boomer".

0.PNG

Quant aux gens.... Christophe Maé a sa petite idée sur la question.

0.PNGOn ne sait plus très bien dans quel monde on vit.

Est-on à droite, à gauche ou au milieu, on ne sait pas où on va mais on y va.

Dans une nage entre deux eaux, ballotté par les affaires courantes à maintenir le cap malgré tout dans la métaphore d'une personne à bord d'un bateau qui tangue.

2.PNGÊtre conservateur comme on le voit chez certains dirigeants, (je ne cite personne, mais suivez mon regard), pour rassurer leurs électeurs désemparés par la rapidité de l'évolution, faire du sur-place est finalement un pis-aller contre productif.

Dans le monde, les différentes formes de populisme ont bouffé les démocraties.

  La conférence de Marc Halévy dont je parlais dans mon billet de rétrospective de 2019, y répondait déjà en partie par le fait qu'il y a un changement de paradigme dans l'air.

Nous sommes dans une période de turbulences qui d'après son graphique se terminerait en 2025.

Dans l'année 2019, j'ai sélectionné plusieurs dessins de Nicolas Vadot... 

Le recueil de caricatures de Pierre Kroll de l'album "Des signes qui ne trompent pas" est intéressant.

10.PNG

11.PNG

12.PNG

14.PNG

13.PNG

15.PNG

 

..

La répartition des richesses

ARTE en débattait le 18 décembre: "Les fruits du travail et du capital sont-ils bien répartis ?"
La nouvelle a détonné dans l’actualité française de ces derniers jours.

Tandis que la France est plongée dans une lourde crise sociale, la Bourse de Paris, elle, semble se porter le mieux du monde.

Le 16 décembre dernier, elle a dépassé le seuil des 6000 points.0.PNG

Par populisme, Trump a gagné les élections et a voulu fermer ses frontières par le protectionnisme. Le 25 janvier, de guerre lasse, la Chine et les États-Unis signent un accord commercial.

Ce vendredi, on apprenait qu'il avait envoyé des pruneaux à destinations des autorités iraniennes et c'est la Bourse qui trinque...

La Bourse déteste les incertitudes.

Elle n'est pas le reflet d'une situation par son PIB, mais exprime sa psychologie de la peur.

Carlos Ghosn a organisé sa fuite rocambolesque et quitté le Japon pour retourner à ses sources au Liban.

10.PNGTout peut être acheté, même sa liberté quand on connait ceux qui sont influençables par de la sonnante et trébuchante.

0.PNGPartialité, acharnement, justice, présomption innocence, Grandeur et Décadence.

Renault peut être fier d'avoir été dirigé par un individu tel que Carlos.
Pas très grand, avec son 1m70, pas très beau, pas très gentil, mais capable, avec une volonté de fer et un compte en banque en béton, de mystifier un système judiciaire tout entier, et de faire mettre un genou à terre à une puissance économique de premier ordre. Les autorités japonaises se sont réveillées le 1er janvier, encore groggy du saké bu la veille, avec les photos d'un Carlos arrivé sain et sauf à 10.000km de là.

9.PNGSuite sur Netflix.

Chapeau l'Artiste !0.PNG

James Bond n'a qu'à aller se coucher avec une ancienne de ses "girls".

Après le Liban, la Belgique pourrait lui apporté l'asile rêvé dans la seule ville au nom bilingue, Waterloo (water_l'eau) comme l'a fait Carles Puigdemont.

Notre pays d'où on n'extrade que les immigrés sans le sou.

Chez nous, le politiquement correct a vécu.

Dans le flou et avec du flousse, on arrive à tout faire.

Et parfois les idées passent de génération en générationpodcast.

  6.PNG

Un film pourrait encore rappeler cela dans "Insaisissables Version 1".


ou "Insaisissables Version 2".


 

..

Faut-il mieux répartir les fruits du travail et du capital?

0.PNGMais c'est bien sûr.

Dans les Cinq dernières minutes de suspense, quand la solution devient évidente et lorsque la malice et l'intelligence de l'inspecteur Bourrel la révèle dans un ébahissement des spectateurs qui n'ont jamais rien compris à la magie et à la lévitation.

Les Bourses sont-elles déconnectées de l’économie réelle ou anticipent-elles les améliorations à venir ? 

Débat:podcastpodcastpodcast

Vaste question, quand on n'a pas de martingale...

Pour ceux qui seront toujours plus malins, plus imaginatifs, plus créatifs pour aller plus haut, avec le goût du risque... cela entre dans le domaine du possible...

Dès le 1er janvier, sur ce blog, j'ai reçu la visite de commentateurs en provenance de Hong Kong et de Chine qui se sont crus malins à envoyer près de 300 commentaires de trolls qui n'avaient pas de lien avec les articles eux-même ou qui répétaient ce qui avait été écrit sans y ajouter une idée nouvelle.

Pour me souhaiter la bonne année un seul suffit que je réciproque, sinon, un ticket pour un voyage à Hong Kong pour manifester, je peux y réfléchir...

 

..

La valeur du point, une recherche du PPCM ou du PGCD?

N’oublions pas que la vie est très numérique aujourd’hui.

Plus beaucoup de choses ne sont analogiques parce que les références de correspondances sont très changeantes.

Ne soyons pas négatif dans le calcul du point....

Un petit cours de maths, peut-être ?

Prenons d'abord le PPCM, le Plus Petit Commun Multiple.

Accordons-le au coût de la vie à l’aide de la décomposition en facteurs premiers.

La décomposition en facteurs premiers du PPCM de n entiers strictement positifs contient tous les nombres premiers qui apparaissent dans au moins une des décompositions en facteurs premiers de ceux-ci, chacun affecté du plus grand exposant qui apparait dans celles-ci.

Exemples:

  • 60 = 2×2×3×5 = 22×3×5 ;
  • 168 = 2×2×2×3×7 = 23×3×7.

Après le PPCM, il y a son "copain" qu’on appelle PGCD, le Plus Grand Commun Diviseur qui permet de le calculer pour obtenir un multiple commun qui divise tous les autres puisque entre deux nombres entiers non nuls existe le plus grand entier qui les divise simultanément.
Le PGCD de 20 et de 30 est 10, puisque leurs diviseurs communs sont 1, 2, 5 et 10.

Les nombres peuvent être réels ou imaginaires, dépendants des idéaux que l’on veut atteindre....

Rien compris, aucune relation avec le Point?3.PNG

Cela se résume pourtant le degré de compréhension de cette réforme des retraites avec sa relation avec le point.

Je dois aussi suivre des cours de magie... 

Cette réforme peut-être très grave ou être un pétard mouillé dans le flou artistique d'une nuit de brouillard.

Quand tout va à vau-l'eau, il vaut mieux fermer tous les orifices pour conserver encore un peu d'air dans les poumons plus longtemps, en attendant que l'on redevienne amphibien comme peut-être, la Salamandre géante dont on a perdu cette caractéristique dans l'évolution depuis 5 à 10 millions d'années, mais de cela on en parlera dans un prolongement la semaine prochaine.

Les fameuses années folles des années 20 reprendront peut-être du service..podcast.

0.PNG

Joséphine Baker - Première icône noire

..

Prévisions du futur

Benoit Forgeard dans la Dérive des continents prend sa boule de cristal pour donner les meilleurs moments de 2020.

3.JPG

0.PNGLe Vif de cette semaine est déjà passé dans la fiction imaginative plus lointaine encore en titrant 'Bienvenue 2030'.

La Belgique fêtera peut-être alors ses 200 ans d'existence dans l'ennui, d'une crise à l'autre, au cœur d'une société dominée par l'intelligence artificielle et par l'économie de partage dans laquelle le "pouvoir d'achat" sera remplacé par un "pouvoir d'usage".

Le repli des États-Unis, la frilosité de l'Europe fera face à une Chine muée en acteur politique internationale incontournable et redoutée.

C'est pour cela que si hier, la situation était grave mais pas désespérée...

Aujourd'hui, si elle est peut-être désespérée, c'est qu'on a oublié que si elle était grave, c'est qu'on n'avait oublié d'adapter le bon paramètre de calcul.

Alors, souris et ça ne pourra que mieux aller...

Eriofne,

7/1/2020: Les changements pour 2020 en cactus

9/1/2020: Pierre Marlet au sujet des grèvespodcast

15/1/2020: Toutes les grèves sont-elles légitimes?podcastpodcast

20/1/2020: Débat sur l'attractivité de la France et à quel prix:podcastpodcast
22/1/2020: Emmanuel Todd et la lute des classespodcast

12/3/2020: Le procès de François Fillon podcast

Christophe Alévèche parle de la finance et du climat

Commentaires

Fin avril, après 130 jours en prison, Carlos Ghosn avait obtenu le droit d’être libéré sous caution. Il pouvait voyager au sein du Japon mais devait se rendre à son domicile à intervalles réguliers. Il fait l’objet de 4 inculpations: deux concernant des revenus non déclarés et deux autres concernant des abus de confiance aggravés.
Carlos Ghosn aurait fait appel à une société privée pour s’échapper du Japon. En outre, il était autorisé à porter un passeport français de rechange alors qu’il était en liberté sous caution, rapporte la chaîne japonaise NHK. De leurs côtés, les autorités libanaises déclarent que le Franco-Libano-Brésilien est entré ‘légalement’ au Liban.
Les rumeurs allaient bon train autour de l’évasion de l’homme d’affaires qui dit avoir fui ‘l’injustice et la persécution politique’. Était-ce une intention des autorités japonaises de laisser partir le dirigeant du groupe Renault-Nissan pour éviter un grand déballage publique de corruptions?
Les autorités japonaises ont perquisitionné tôt ce jeudi le domicile de Carlos Ghosn à Tokyo.
On apprend par la chaine NHK, relayée par Reuters, que Ghosn était autorisé à porter un passeport français de rechange alors que ses autres passeports(français, libanais et brésilien) étaient détenus par ses avocats.
C’était une ‘obligation’ explique la chaîne sans toutefois entrer dans les détails. Les étrangers au Japon sont tenus d’avoir en tout temps une carte d’identité ou un passeport.
Les avocats du chef d’entreprise en auraient fait la demande aux autorités nippones. Le passeport était apparemment dans une valise verrouillée. Et la clef qui pouvait l’ouvrir était détenue par ces mêmes avocats. On se rappelle pourtant que l’avocat japonais de Carlos Ghosn s’était déclaré ‘abasourdi’ par cette ‘surprise totale’.
En outre, l’homme d’affaires aurait fait appel à une société de sécurité privée pour organiser l’évasion, rapporte toujours Reuters.
‘Une opération très professionnelle, du début à la fin’, a déclaré une des sources à l’agence.

Le Liban s’explique
Au Liban, les autorités affirment que l’ex-PDG de Renault-Nissan est ‘entré légalement au Liban’. Une information confirmée par les services secrets du pays, qui ont précisé dans la foulée qu’aucune mesure n’imposait l’adoption de procédures à son encontre’ et que rien ne ‘l’exposait à des poursuites judiciaires’.
Le ministère des Affaires étrangères a précisé qu’il ‘n’y a pas avec le Japon d’accord de coopération judiciaire ou d’extradition’, mais que « les deux pays sont signataires de l’accord des Nations Unies pour la lutte anti-corruption ».
Le Liban dit vouloir préserver les ‘meilleures relations’ avec Tokyo. Plusieurs lettres officielles sont pour l’instant restées sans réponse.

Des arrestations ont aussi eu lieu en Turquie, pays par lequel il a transité avant de rejoindre le Liban. Et dont les autorités ont affirmé que le Franco-Libano-Brésilien était arrivé sur leur territoire ‘légalement’.
Pour sa fuite, M. Ghosn est soupçonné d’avoir emprunté un jet privé parti de l’aéroport du Kansai (ouest). Un avion de ce type a décollé le 29 décembre vers 23h (heure locale) de cette infrastructure en direction d’Istanbul, ont indiqué des médias japonais relayés par Belga. D’après le quotidien turc Hürriyet, M. Ghosn est soupçonné d’avoir atterri à l’aéroport Atatürk, aujourd’hui fermé aux vols commerciaux mais encore utilisé par des appareils privés, et d’en être reparti vers le Liban peu de temps après à bord d’un autre jet privé.

‘Personne n’est au-dessus des lois’ dit la secrétaire d’État à l’Économie, Agnès Pannier-Runacher, pour préciser la position de la France dans ce dossier: ‘Si M. Ghosn venait en France, nous n’extraderons pas M. Ghosn, parce que la France n’extrade jamais ses nationaux; donc nous appliquons à M. Ghosn comme à Monsieur tout le monde les mêmes règles du jeu mais cela ne nous empêche pas de penser que M. Ghosn n’a pas à se soustraire à la justice japonaise.’
La position de la secrétaire d’État est ferme: ‘Je n’ai pas les mots pour qualifier cette fuite (…). Personne n’est au-dessus des lois’. Le rôle joué par la France? ‘Nous sommes toujours, pour n’importe quel Français, dans une posture d’assistance consulaire. Nous l’avons été pour M. Ghosn quand il avait des problèmes de médicaments ou quand il s’est agi d’expliquer aux autorités japonaises qu’étant un peu affaibli on préférait améliorer ses conditions de détention’, a précisé Pannier-Runacher.
Si le Japon demande son extradition, le Liban ne répondra pas, a-t-on entendu lors d’une conversation téléphonique avec l’agence de presse financière Bloomberg. Le Liban fera alors examiner par un juge libanais l’acte d’accusation, confirme Sarhan. Il n’y a pas de traité d’extradition entre le Japon et le Liban.
Entre-temps, on a appris qu’un mandat d’arrêt avait été émis contre Ghosn par Interpol. ‘Le bureau du procureur général a reçu une notification rouge d’Interpol dans le dossier de Carlos Ghosn’, a confirmé Sarhan à l’agence de presse officielle libanaise. Le mandat d’arrêt a été émis sur ordre du gouvernement japonais.
En outre, deux avocats libanais ont déposé une plainte jeudi parce que Ghosn s’est rendu en Israël en 2008, ce qui est interdit aux Libanais. Si la plainte est déclarée recevable, Ghosn s’expose à des poursuites pénales. Ghosn sera probablement interrogé au Liban la semaine prochaine.

https://businessam.be/fr/on-en-sait-enfin-plus-sur-les-circonstances-de-levasion-de-carlos-ghosn/

Écrit par : L'enfoiré | 04/01/2020

Répondre à ce commentaire

En Belgique, un pensionné sur deux touche moins de 1.500 euros nets par mois

1,2 million de retraités, soit près d’un sur deux, touchent moins de 1.500 euros nets par mois, rapportent L’Echo et De Tijd jeudi sur base des chiffres du service public fédéral des Pensions
Les pensionnés belges qui, aujourd’hui, perçoivent moins de 1.750 euros brut, soit grosso modo 1.500 euros net, pour 348.353 en Wallonie, 70.838 à Bruxelles, 715.916 en Flandre et 93.554 à l’étranger.
« Ce nombre très élevé s’explique principalement par les carrières incomplètes », fait observer l’expert en la matière et ancien ministre sp.a, Frank Vandenbroucke.
« Aujourd’hui, on compte encore de nombreuses femmes pensionnées dont la carrière professionnelle a été très courte. D’où leur pension très basse. Mais ce groupe diminue d’année en année. »

Deux sur trois chez les indépendants
Deux pensions d’indépendant sur trois (67%) sont inférieures à ce niveau de 1.500 euros net. Ce pourcentage n’est plus que de 57% pour les pensions des salariés. Quant aux fonctionnaires statutaires retraités, ils ne sont que 36.819 à devoir se contenter d’une pension inférieure à 1.750 euros brut et 6% seulement à avoir une pension inférieure à 1.500 euros net mensuels.

https://businessam.be/fr/un-pensionne-sur-deux-touche-moins-de-1-500-euros-nets-par-mois/

Écrit par : L'enfoiré | 04/01/2020

Répondre à ce commentaire

Alex Vizorek parle de Charles Michel
https://www.youtube.com/watch?v=YzFBc72mHOI&feature=youtu.be

Écrit par : L'enfoiré | 08/01/2020

Répondre à ce commentaire

Pierre Marlet au sujet des grèves

http://vanrinsg.hautetfort.com/media/02/02/3348504711.mp3

Écrit par : L'enfoiré | 09/01/2020

Répondre à ce commentaire

Réforme des retraites: ça tourne en rond

Après cinq semaines de grève et des manifestations, le gouvernement français a dévoilé deux projets de loi de réforme des retraites… peu susceptibles de convaincre les syndicats. Le point sur la situation.
Le gouvernement français, pressé de dévoiler ses cartes pour sortir d’un conflit social interminable, a précisé jeudi le contenu de sa réforme, qui contient toujours un âge ‘pivot’, fixé à 64 ans, et un système de décote/surcote par rapport à l’âge légal maintenu à 62 ans. Les quelques dizaines de pages reprennent presque en tous points le rapport rédigé en juillet dernier par Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire aux Retraites jusqu’à sa démission, le mois dernier. Le document est augmenté des ajustements que le Premier ministre Edouard Philippe avait dévoilés le 19 décembre.
Cependant, un certain nombre de points clés, encore en discussion, feront l’objet d’ordonnances, comme ‘les règles de transition en matière d’âge de départ à la retraite et d’âge d’équilibre applicables aux anciens assurés des régimes spéciaux’.
Toujours est-il que ces deux textes gravent dans le marbre de la loi une règle ‘obligeant’ à prévoir l’équilibre financier du futur système ‘universel’ de retraite par points, mais aussi un ‘âge d’équilibre’, pour ne pas dire âge pivot. Or, ce point de la réforme est vivement contesté par les syndicats, même modérés. Jeudi, ce sont encore des centaines de milliers de personnes qui se sont mobilisées à travers la France, pour une quatrième journée d’action nationale.
Les projets de loi doivent être présentés en Conseil des ministres le 24 janvier prochain et seront examiné par l’Assemblée nationale à partir du 17 février.

‘Si l’âge pivot reste dans la loi, c’est non’
Les mesures contenues dans ces deux textes ont très peu de chance de convaincre les syndicats qui exigent le retrait pur et simple de la réforme, CGT et FO en tête.
Le premier syndicat français, la CFDT, pourtant favorable au principe général de la réforme, a également freiné des quatre fers dans la foulée de l’annonce faite par l’exécutif français. ‘Si l’âge pivot reste dans la loi, c’est non, c’est clair’, a averti son secrétaire général, Laurent Berger.

‘Rien reçu’
Alors que des réunions doivent avoir lieu dans la journée à Matignon, le texte de la réforme était censé avoir été transmis aux partenaires sociaux… Ce qu’a démenti Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, ce vendredi matin sur France info.
‘Je n’ai rien reçu’, a-t-il assuré. ‘Si on discute de choses qui sont déjà écrites, ça ne me ravit pas d’aller faire l’imbécile devant le Premier ministre pour m’apercevoir que ces discussions ne servent à rien. C’est la cerise sur le gâteau’.
Les syndicats les plus hostiles à la réforme ont en outre exprimé le souhait de faire de mardi 14 janvier une ‘journée de grèves et de convergence interprofessionnelles’, et annoncé des initiatives déclinées ‘sous toutes les formes’ mercredi 15 et jeudi 16, en espérant des ‘manifestations massives’ auparavant, samedi 11.

Voici les principales mesures du projet de loi:
Un âge pivot instauré dès 2022, avec des spécificités selon les métiers.
Une retraite par points, gérée par une ‘caisse nationale de retraite universelle’, entrera en vigueur dès 2022 pour la génération 2004 et à partir de 2025 pour la génération 1975, avec l’équilibre financier comme règle d’or.
Le niveau de retraite des enseignants garanti
La pension de réversion, censée garantir le maintien de 70% des ressources du couple après le décès de l’un des conjoints, sera mise en place dès 55 ans, au lieu de 62 ans comme précédemment annoncé.
Des droits familiaux garantis
Une pension fixée à 1.000 euros minimum à partir de 2022, après une carrière complète, à 83% du SMIC net en 2023, 84% en 2024 et 85% en 2025.

https://businessam.be/fr/reforme-des-retraites-ca-tourne-en-rond/

Écrit par : L'enfoiré | 10/01/2020

Répondre à ce commentaire

Le patron de Google Sundar Pichai en visite à Molenbeek

Sundar Pichai a rendu visite à la commune bruxelloise de Molenbeek ce lundi. Il est à l’origine d’un don de 200.000 euros pour l’association MolenGeek. C’est la première fois que le boss Google rend visite au projet belge.
Il y a deux ans, le géant de la tech avait déjà investi le même montant dans ce projet belge. Avec ce nouvel apport, MolenGeek va pouvoir agrandir son école de codage. Il s’agit d’un projet pour aider les participants aux origines variées à s’installer sur le marché du travail. Ce nouveau don va permettre de développer un module de six mois sur l’intelligence artificielle et l’analyse de données.
Depuis sa fondation en 2015, MolenGeek a permis à 35 start-ups de se lancer et a entraîné plus de 195 jeunes entrepreneurs. Le but est maintenant de booster ce chiffre et de former 150 entrepreneurs au passé parfois difficile chaque année.

‘Un tremplin vers une carrière’
‘Il est important que nous donnions aux jeunes générations le moyen de s’investir’, explique Ibrahim Ouassari, le co-fondateur de MolenGeek.
‘Nous sommes reconnaissants de pouvoir à nouveau compter sur la détermination et les connaissances avec lesquelles Google aide tant d’entrepreneurs potentiels. Les jeunes voient MolenGeek comme une passerelle vers le secteur technologique et un tremplin pour leur future carrière.’

https://fr.businessam.be/le-patron-de-google-sundar-pichai-en-visite-a-molenbeek/

Écrit par : L'enfoiré | 20/01/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire