Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2011

Astrologie chinoise par la pratique

nnIl était une fois, Bouddha qui appela à lui les animaux de la création en leur promettant une récompense à condition qu'ils daignent se déranger.

1.jpgDans l'ordre, arrivèrent le rat, le buffle, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon. Pour les remercier, Bouddha leur offrit, à chacun, une année à leur nom.

Une année lunaire comprend 12 lunes. Une de plus, tous les 12 ans. Ce supplément décale le Nouvel An asiatique qui ne se retrouve jamais à la même date.

Chaque année, l'animal qui le représente, est sensé exercer une influence sur la destinée et le caractère des humains, nés pendant l'année. Le Yin ou le Yang de chaque signe et son élément correspondant, le bois, le feu, la terre, le métal ou eau font ainsi références à l'année de la naissance.

Lire la suite

27/05/2011

"Un Roi sans pays", un thriller de l'été?

Un livre sorti récemment a fait réagir , dès sa sortie, le Palais du Roi en Belgique. Il s'agissait de celui qui a été écrit par deux journalistes, Martin Buxant, francophone, et Steven Samyn, flamand: "Belgique, un Roi sans pays". Martin Buxant, 32ans, est journaliste politique au quotidien francophone La Libre Belgique depuis 2007. Steven Samyn, 38 ans, est chef de la section politique du quotidien flamand De Morgen.

1.jpgEn préambule du livre, on peut lire: "C’est un thriller, c’est parfois une comédie, c’est souvent un drame. Mais ce n’est pas une fiction. Au cœur, de l’Europe, les belges se déchirent, un royaume se disloque. Flamands et francophones s’éloignent chaque jour davantage. Au milieu de cette lutte politique sans merci : un homme, le roi Albert II, et une institution, la monarchie belge. Tant bien que mal, le souverain des Belges tente de sauver les meubles, de maintenir ensemble les morceaux d’une façade qui se lézarde. Peut-il garantir la survie de son pays ? Et que se passera-t-il lorsque le prince héritier, le très controversé prince Philippe, succédera à son père ?".

Lire la suite

14/05/2011

Média, presse-toi doucement et surtout intelligemment (2)

Après les généralités, si on parlait du cas plus précis de la "Radio Télévision Belge Francophone", la RTBF. Sa stratégie correspond-elle avec le contrat de transfert de l'information?

1.jpgEn 2006, j'écrivais "A vos galènes ou à vos podcasts".

Le JT fêtait, alors, ses 80 ans. Depuis, je continue à écouter tous les matins, Matin Première. Depuis, l'interviewer attitré de nos hommes politiques, Jean-Pierre Jacqmin, a cédé sa place et est devenu patron de l'information.

Bertrand Henne a repris son flambeau avec son petit effet personnel et n'a pas son pareil de "rosir" sur le grill son interlocuteur pour lui tirer les vers du nez. Georges Lauwereys, lui, joue, au chef d'orchestre avec un sourire et une rose bien serrée dans les dents pour ne pas la lâcher. Un véritable pote, quoi!

Lire la suite

11/05/2011

Média, presse-toi doucement et surtout intelligemment (1)

A la croisée des chemins entre l'information et son consommateur: les médias de la radio et de la télévision. Voyons, tout d'abord, la "partie", en général.

1.jpgTout passe, tout change, tout lasse, tout se déplace, dirait l'arrière-arrière-arrière petit fils de Lavoisier. Changer, c'est s'améliorer ou disparaître. Les journalistes se doivent de construire et parfois de reconstruire les relations avec ses consommateurs en rajeunissant les méthodes et les acteurs. Ce n'est pas une question de jeunisme, mais une seule volonté de continuer à rester durer, comme on le dirait en langage local.

Lire la suite

06/05/2011

Curieuses histoires des Aventures belges

Le livre de Yves Vander Cruysen "Curieuses histoires des Aventures belges" explique les différentes péripéties de l'histoire du belge découvreur.

0.jpgLa Belgique est un tout petit pays. A peine 30.528 kilomètres carrés et pourtant, une densité de plus de 360 habitants au km2. Une histoire courte, aussi, 180 ans. D'après la Constitution, du moins. Ce serait pourtant peu compatible avec des réalités plus anciennes de compter ainsi. Ma "petite histoire pour autre chose", l'exprimait.

La Belgique pour le nuls remontait l'histoire bien plus haut, encore, dans des temps plus anciens et en bien plus détaillé (vidéo).

Cela n'a rien du bonne blague. L'histoire du territoire "Belgique" a vu passer énormément de batailles sur son sol, de conquérants, de dominateurs de toutes les nationalités. Les "gentils voisins" en ont eu souvent des envies d'aller voir si l'herbe y était plus verte que chez eux.

Lire la suite

29/04/2011

3000 ans d'énigmes égyptiennes

De l'Égypte ancienne, j'en ai déjà parlé. Il était temps de remettre les pyramides, les momies et les Pharaons à l'honneur, car si les pendules ont été remises à l'heure récemment par les révolutions arabes et la politique, l'égyptologie et son attrait demeurent intactes. Mais, au fait, en quel honneur?

1.jpgL’Égypte est un peu mise entre parenthèses, après la révolution de ce début d'année 2011. Désertée temporairement mais pas pour longtemps.

Depuis le 20 avril, à Bruxelles, au Palais du Heysel, une exposition s'est ouverte et reconstitue le tombeau de Toutankhamon. Cette exposition apporte à nouveau une envie irrésistible de remonter l'histoire et de partir en voyage. Pas de "vrais objets antiques", ses répliques, présentées de manière didactique. Plus de 1000 pièces sur 4000 mètres carrés comme l'aurait découvert son découvreur, Howard Carter, en 1922.

Lire la suite

22/04/2011

L'oracle maudit de la finance

"Comment ai-je pu faire cela? Je gagnais beaucoup d'argent. Je n'avais pas besoin de plus. Est-ce que j'ai des troubles de personnalité". Voilà la question que se posait Bernard Madoff du fond de sa prison lors d'une interview réalisée par Steve Fushman.

0.jpgA la fin du mois, Bernard Madoff aura 73 ans. Il purge, actuellement, une peine de prison de 150 ans après un procès très médiatisé. Aurait-il un autre nom, celui de "Mathusalem", l'homme qui a vécu 969 ans d'après la Genèse?
Depuis, il se confesse volontiers "rien ne justifie mes actes", mais il ne supporte pas qu'on le considère comme un être malfaisant. Il va même jusqu'à dire qu'il est quelqu'un de bien, alors qu'on le considère comme un monstre qui a trahi la confiance de milliers d'investisseurs, qui a ruiné certaines œuvres de charité et quelques Hedges Funds. A l’extérieur, on le considère, vraiment, comme un sociopathe.

Lire la suite

15/04/2011

Les voyages forment la jeunesse et le jeûne...

Ça y est, c'était parti. Le Printemps, les vacances de Pâques, le soleil là-bas et ici, tous étaient là, au rendez-vous. Il n'y avait plus qu'à en profiter. Mais, qu'est-ce qu'on allait s'amuser en famille, cette fois...

0.jpg

Acte 1

En route, vers de nouvelles aventures. La famille avait chargé la voiture.

Ce vendredi après midi, Papy, Mamy, retraités, le petit Nicolas de 8 ans, la petite fille Myriam de 4 ans et le toutou de Mémé, Spirou, quittaient la maison, pour passer une semaine à la mer.

Papy avait accepté de prendre les enfants de son fils.

Lire la suite

08/04/2011

Le syndrome de l'araignée blogueuse

Une histoire de blogueur qui veut du bien à ses lecteurs. Mais...

0.jpgUn portrait de Paul Jorion paraissait dans notre quotidien financier "L'Echo".

Une pleine page lui était consacrée.

Le Soir lui avait offert le même privilège, "L'économie mondiale approche d'un autre 1789".

Un courriel laconique en réponse au journaliste, Serge Quoidbach: "14h00, Café du Rendez-vous, 2 av. Général Leclerc. Cordialement. Paul J.".

Pas de doute. Je reconnais la sobriété du style.

Lire la suite

01/04/2011

Le Marsien et la Vénusienne

Le livre de John Gray, "Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus" a inspiré une pièce sous forme de sketch par Paul Dewandre. Il fallait que cela change. C'est parti...

La théorie sur les différences sexuelles qui existent entre un homme et une femme, fait souvent sourire, si pas rire. Des extraits du sketch de Paul Dewandre en sont témoins. Certains s'y reconnaissaient visiblement parmi les spectateurs. D'autres en exprimaient une certaine gêne. La Saint Valentin est déjà loin. La journée mondiale des droits de la femme est, plus proche, mais derrière nous.

Wikipedia présente la théorie de Gray sous cet angle: "étant donné leur complexion et leur histoire, l'homme et la femme ont hérité de structures psychiques fondamentalement dissemblables, qui les amènent à des conceptions de vie et à des comportements différents face à des situations semblables, même pour les situations anodines du quotidien.

Lire la suite

25/03/2011

"Westalgie", un péril en rose et bleu

Dans les années 70, on parlait de péril jaune. Dans les années 80, on passa au "péril bleu" en partant par l'Ouest. Il revient sous forme "rose et bleu" par un transit par l'extrême Est.

0.jpgLe 4 mars dernier, c'était la grève générale en Belgique.

Le 24 mars, nouvelle manifestation "monstre", cette fois, au niveau européen.

Dans le même temps, le gouvernement portugais jetait l'éponge après un énième programme d'austérité.

Lire la suite

19/03/2011

Le Soleil sur Terre

Une suite logique à la "grande peur de 2012", gérer une nouvelle crise. L'énergie est toujours fournie à 80% par de l'énergie fossile. Le Science et Vie de mars, revenait avec l'énergie du Soleil. Celle qu'on pourrait reproduire sur Terre par la fusion nucléaire. Les énergies renouvelables commencent à répondre progressivement aux besoins énergétiques. Progressivement... C'est alors que l'"accident" est arrivé au Japon...

1.jpgLe nucléaire conventionnel a subi un grand coup de semonce, ce 11 mars 2011. La catastrophe de Fukushima pourrait avoir d'autres retombées que seulement radioactives. Même l'Empereur est sorti de sa réserve pour marquer son désarrois. Le mot "apocalypse" était lancé. Il faut, donc, gérer le désastre et ensuite essayer qu'il ne se reproduise plus.

Lire la suite

12/03/2011

La grande peur de 2012

Le dernier livre de Laure Gratias "La grande peur de 2012" remettait quelques pendules à l'heure au sujet de la peur qui tourne autour de cette année 2012

1.jpgQue n'a-t-on pas encore dit et écrit au sujet de l'année 2012? Il suffit de plonger dans les fils de la Toile pour remarquer que cela frise le fantasme des prédictions. Les chiffres "2012" comptent 771 millions de références... On se bouscule sur web pour donner son avis avec un maximum de détail. Rester objectif et parfois pro-actif tout en se voulant rassurant, c'est un peu ce qu'a essayé de faire ce livre "La grande peur de 2012". Il faut espérer qu'il n'augmentera pas plus la phobie. J'ai pu constater que ce genre de livre se vend comme des petits pains.

Le calendrier Maya serait une des bases de la "Transformation de la conscience" à relier à la cosmologie et à la théorie quantique.

Aille. Cela fait, déjà, presque peur....

Lire la suite

26/02/2011

La fièvre de la révolte

Comment dire "non" aujourd'hui en réponse à une situation devenue insoutenable? Il y a le bras d'honneur, un doigt choisi levé, la révolte ou la révolution. Puis, il y a celle qui cherche un chemin, plus difficile à cerner, plus fine. La version 2.0... La fièvre mesurable avec un thermomètre?

0.jpgDire "non" par la contestation sociale, cela commence dans la rue. Bien sûr, mais, encore?

"Révolution du jasmin" ou "Révolution du printemps", la manière forte, la "révolution" suit une étincelle après de longues années de sommeil et d'injustice sociale. Belles images symboliques qui ne tiennent pas à l'analyse ou à la situation sur le terrain.    

Le cas de l'Afrique du Nord, parler de "Sudalgie", d'"algie du Sud", aurait été plus exact. On a un peu oublié que le Sud vit dans le pénurie depuis tellement de temps.

Lire la suite

20/02/2011

Wiki, je t'aime, Wikipedia, je t'adore !

Wikipedia, qui ne connaît pas encore, cette encyclopédie libre et on-line à la disposition de n'importe quelle utilisateur d'Internet?  Cette encyclopédie d'accès gratuit va à la conquête du monde. Avec quels buts, quels moyens et quels succès?

1.jpgLe 15 janvier dernier, c'était le 10ème anniversaire de Wikipedia. Wikipedia, lui, qui dit tout sur tout. Lui qui laisse le champ libre à tous ceux qui veulent contribuer avec la douceur du Web 2.0. Lui qui fait la nique aux experts qui se retrouvent dans les grandes encyclopédies pour ne s'intéresser qu'à la conscience collective. Et je vais m'en servir déjà pour vous la raconter.

Lire la suite

15/02/2011

Blanche Neige et le Huitième nain

Vous vous souvenez tous de l'histoire de "Blanche Neige et des Sept Nains". Conte que j'ai revécu d'une manière originale, comme je  les aime. Leurs noms à ces Sept Nains:   Prof, Grincheux, Atchoum, Timide, Dormeur, Simplet et Joyeux ainsi que la Belle Princesse vont se retrouver imbriqués dans mon histoire.

2.jpgCe dimanche-là, nous étions la veille de la Saint-Valentin. Cela avait plutôt mal commencé pour moi. Je ne sais si le pollen avait pris de l'avance sur le calendrier pour se répandre sous le vent. Ce genre de "truc", invisible à l'œil, a l'heur de laisser quelques traces dans les  coulisses de mes narines pour se réchauffer dans les alvéole de mes bronches et se transformer en râle. La sortie au restaurant comme tous les ans pour fêter la Saint-Valentin en était compromise. Ce pollen n'allait tout de même pas empêcher de sentir ce que l'enfoiré aime manger. Non, cela ne se pouvait pas. Point.

Lire la suite

12/02/2011

Du code jusqu'à la nausée

L'informatique est malade de lignes de code. D'où est venue cette nausée? Quelles en sont les raisons et les aboutissements?

0.jpgIl y a quelques années, je me souviens d'un CEO qui assistait à la présentation des liens qui existaient entre les applications de gestion, faisait la constatation suivante:

- "Cela ressemble à du spaghetti".

Des organigrammes expliquaient pourtant de manière claire, les liens et les processus entre les informations à partir des "input", pour arriver aux "output" conformes aux desiderata de lui-même en tant que CEO.

Lire la suite

05/02/2011

Décennie 80'ties, toute en contrastes

Une nouvelle décennie a commencé du 21ème siècle. Le premier Vivement Dimanche de l'année nous renvoyait aux années 80, avec dans le même sac, politique et chansons.

1.jpgLes "Eighties" terminent ce qu'on a appelé, en France, les "Trente Glorieuses". Une "période grise" commençait. Les rêves des premières années d'après guerre s'effritaient après les libertés débridés des années 68.Le slogan d'alors, "Interdire d'interdire", aurait pu être  accompagné de celui d'"Interdire de ne pas penser". Un néolibéralisme de conviction moderniste, un libertarianisme naissait sans plus de limites ni de contrôles.

L'âge d'or pour les Golden Boys, opportunistes et les débuts des crises mélangées aux drames pour les "laissés pour compte" arrivaient dans cette décennie '80. Les multinationales imposaient progressivement leurs vues et le rétrécissement de cette liberté.

Lire la suite

30/01/2011

L'Est ostalgique ?

Une génération depuis la fin de l'URSS. Vive la Russie et ses satellites. La nostalgie est pourtant toujours là, latente. La Roumanie n'arrive pas à suivre le mouvement d'Est en Ouest sans une certaine "ostalgie".

0.jpgLa démocratie à l'occidentale donne-t-elle des soucis et des regrets? Pas sous cet aspect, mais latente, une certaine nostalgie de l'Est de papa est bien présente dans les pays de l'ancienne URSS.
Nostalgie que l'on a appelé l'ostalgie en relation avec l'esprit nostalgique de la RDA. C'est, plutôt, du socialisme, fondé sur la propriété collective, que par le communisme pur et dur, vécu par le passé que cette nostalgie prend forme.

Lire la suite

22/01/2011

Belle re-gicle?

Le 13 décembre 2006, le "Bye bye Belgium" de la RTBF avait surpris tous les belges. Je sortais une fiction appelée, "La Belle gicle", d'une Belgique divisée en 3 entités indépendantes avec quelques réticences. Je me retrouvais, ainsi, par l'imagination, le 1er janvier 2031. Mi-janvier, Le Vif sortait sa propre fiction en se positionnant au 20 octobre 2025, mais en ne prenant en considération que la Wallonie dans son exercice de futurologie.   

 1.jpgLe 21 janvier, les artistes organisaient un spectacle au Théâtre flamand à Bruxelles (KVS) avec le thème "La solidarité grandit les cultures" pour rappeler l'intérêt de garder une Belgique unie entre les acteurs flamands et francophones.  

Le dimanche qui suit, Flamands, Francophones se mobilisent dans une manifestation à Bruxelles avec le slogan "Shame" en exigeant un gouvernement. Richesse de la diversité comme leitmotive. Organisation jeune, politiquement neutre, est-il dit. Neutralité qui se construit aussi sans propositions concrètes, sans engagements très précis. Le manque de projets excitants n'avait pas donné d'étincelles. Sur Facebook, les réactions ont été nombreuses.

Lire la suite