Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2007

Vous avez dit « Philosophie »? (1)

La philo, comme pour beaucoup n’était pour moi qu’une idée bien peu précise. Des livres abordent le sujet très différemment. Celui de Luc Ferry, « Apprendre à vivre » s'adresse aux jeunes en suivant un peu une "Philosophie pour les Nuls". Celui du Norvégien Jostein Gaarder, « Le monde de Sophie » avait le même souci mais avec originalité et poésie par l'intermédiaire de leçons données à une fillette. Le « Nouvel Obs » du mois d'août 2006 (article de Clément Rosset) apportait, lui, le lien avec l'amour. « Quand on est amoureux, on ne réfléchit guère ». Le "Nouvel Obs" remettait le couvert en août 2007 en se posant la question du pourquoi la femme engendrait peur et préjugés chez le philosophe (article de Aude Lancelin et Marie Lemonnier). Misogynes les philosophes mâles? L'intégration des différentes idées synthétisés me paraissait une occasion et une envie de les lire.

677ed3b7a187ceedf7bf1af4403a90ae.jpgPréambule: L'homme ne vit pas seulement de pain. Savoir qui nous sommes et pourquoi nous vivons. Toutes les cultures, toutes les générations se sont posés ces questions existentielles. Homo Sapiens s'est, en premier, préoccupé d'ensevelir ses morts. Fatalité ou émotions sont là pour modifier le cours de nos vies. L'histoire, qui va se dérouler, essayera de trouver des réponses sans y arriver. Mais elle n'est jamais finie. Cette enquête policière va faire ressortir des coupables dépendant de notre propre interprétation.

Lire la suite

09/09/2007

Rêves en clair obscur

Une impression de rêve ou de réalité. Où est la frontière? 

d299875bd349284c31829b0f2ba2c966.jpgComme je l'ai dit dans "Rencontre avec une bulle de savon", je n'ai pas le rêve "souvenir". Là où d'autres peuvent narrer avec de multiples détails l'expérience d'une nuit agitée ou fantasmagorique, je reste, en ce qui me concerne, bien souvent au bout du quai en apercevant le bateau jeter l'ancre et s'éloigner pour de folles aventures nocturnes sans me rappeler ce qui s'y était dit ou fait.

Alors, il me vient une question bizarre à l'esprit :

Lire la suite

03/09/2007

Vertiges d'une société dynamique

Le livre "Londres" de Gustave Doré comme départ. Le Nouvel Obs de juillet aussi. Comparons ensemble son histoire avec une actualité qui donne le vertige apparemment contrôlé. Alors, Londres, une juxtaposition de villes, concaténées? Londres est tout cela. Mais aussi, un monde en miniature, de tous les superlatifs, ouverte, exentrique, moderne, cosmopolite et aussi très rattachée à ses traditions. Tous les extrêmes se touchaient déjà en 1875. Les excès se rencontrent toujours.

voyageNous venons de fêter le dixième anniversaire de la mort de Lady Di. Si la ferveur est un peu tombée, les Londoniens restent manifestement à l'écoute de l'événement. Les histoires de famille royale restent vivaces dans les mémoires. Alors parlons de cette population d'exception à plus d'un titre. 

Lire la suite

28/08/2007

Grève autrement

Il y a eu le socialisme et le communisme qui se sont mis dans la bataille contre le capitalisme. Même aujourd'hui pour David, les armes pour contrer Goliath ne sont plus nécessairement ajustées. David reçoit des coups par la bande larvée.

marchéDernièrement, la compagnie aérienne irlandaise à bas coûts, Ryanair se plaignait d'avoir subi une grève sauvage dont ils n'étaient pas en cause. Le patron Michael O'Learly n'a pas digéré et l'a fait savoir à la région wallonne ce 21 août.

Pour la bonne forme, il réclamait un million d'euros de dédommagements aux responsables de l'aéroport pour avoir été clouée sur le tarmac de Charleroi pendant le week-end du 15 au 17 juin dernier. 22.500 passagers avaient alors été pris en otages de cette "grève sauvage".

Lire la suite

10/02/2007

Laïc, c'est le hic

Un monde qui sans le dire ouvertement mais qui se retrouve dans les faits et les statistiques, de moins en moins laïc, sera-t-il toujours aussi ouvert et prêt à accepter l'autre qui ne pense pas comme tout le monde, qui met les compteurs à zéro et qui refuse de laisser penser les autres à sa place? Comment cette laïcité pourra-t-telle survivre?

religionDernièrement, une affiche placardée sur un kiosque prônait la réconciliation entre les religions et appelait les fidèles à un meeting organisé dans le but louable d'exprimer la solidarité et la tolérance entre tous les mouvements de pensées.

Le laïc est une "passoire". Il accepte tout et rien. C'est un peu comme le "bon démocrate", qui se veut conciliant à en risquer d'en attraper les boutons de sa propre éjection de la scène publique et politique.

Lire la suite

20/01/2007

Pas de mal à se faire du bien?

Cette phrase souvent plus prononcée entre gens nantis est-elle toujours de rigueur? Pas si sûr en y regardant de plus près. Iconoclaste, j'ai envie de l'être dans ce billet... enfin, l'espace d'un instant et donc pas totalement.

santé,commerce- L'argent et le pouvoir ont toujours donné des ailes à ceux qui en jouissent. Mais l'engrenage de la vie d'aujourd'hui ne leur donne pas toujours l'opportunité de comprendre qu'ils font partie des "Mouvements perpétuels". Ainsi, l'argent peut parfois mettre en opposition le potentiel d'assouvir son plaisir et ... son futur.

- D'accord, mais, encore...j'ai pas tout compris...

- Le réflexe irréfléchi n'est plus de mise.

- Ok... pour le réflexe....mais...

- Il ne s'agit pas d'une attitude dictée par un remords ou un souci soudain d'équité qui prend en compte la pauvreté d'une part importante des terriens. Non, cette fois, nous sommes tous embarqués dans la galère de Dame Nature dont il faut protéger les dons, si l'on veut se voir qualifier par elle : Hôtes de "toujours".

Lire la suite

25/12/2006

Le Père Noêl n'en a rien à cirer

Période de fête, fin d'année. Fête, comment, pour quoi et surtout pour qui? J'aurais pu paraphraser cet article "Le Père Noël est une ordure". Mais, y ajouter une couche en contre pied ne sera qu’une manière de dire "qu'on savait". fête

N'y a-t-il vraiment plus de saison?

Oui, c'est peut-être le cas. Le climat est trop doux en hiver et trop pluvieux en été. Les événements de la vie sont logés à la même enseigne.

Tout se dessine, se planifie, se crée à contre temps. La consommation a elle aussi de l'avance à l'allumage.

Prévoir, c'est bien, planifier les choses, c'est encore mieux.

Lire la suite

01/12/2006

Un nouveau pont trop loin

voyage,guerreLa France avec la FINUL s'est proposée comme d'autres à prendre son bâton de pèlerin  entre deux eaux à courant contraire dans le Sud Liban. Elle a frisé l'incident diplomatique dans ses bons offices. Tentatives d'explications par un témoignage touristique anodin...

Événement de fin octobre mais révélé seulement le 9 novembre, la RTBF nous apprenait que dans le Sud Liban (Deir Kifa), les choses avaient presque tourné à l'aigre. L'aviation de chasse israélienne avait survolé les postes retranchés français et ont fait mine de tiré sur leurs positions à deux doigts de riposter et frôler la catastrophe. La ministre de la défense ne s'est pas cachée de le clamer haut et fort.  Comme si de rien n'était, comme si un accord n'avait pas bétonné, accord fragile, mais accord tout de même entre Israël et le Liban.

Lire la suite

12/11/2006

Le ciel pour horizon (3)

Volet 1: Sciences et théologie

Volet 2: Vivre et laisser vivre

Volet 3: Mes griefs et mes conclusions
 
1. A l'égard de la religion Catholique

 

0.jpgAvant de commencer, il va sans dire que le préambule qui se trouvait dans le volet 2: Vivre et laisser vivre est toujours de rigueur. Ceux qui ont lu les deux premiers articles ont pu s'attendre au dernier volet plus rapidement. Comme la chrétienté et les autres religions subissaient de nouveaux événements, j'ai préféré attendre. Je n'essayerai toujours pas ni de déplaire à certains, ni à plaire à d'autres. Le christianisme est une belle religion. Il faut trouver ses certitudes, ses incertitudes, ses convictions et ses espérances. Ceux qui les trouvent dans la religion, il ne faut surtout pas les perdre.

Lire la suite

12/04/2006

Le miracle, c'est d'y croire

L'émission de la RTBF d'avril 2006 "Questions à la Une" lançait un pavé dans la marre des problèmes parallèles à la religiosité. Deux sujets basés sur le même canevas d'idéologie. En préambule, pas question ici de remettre en cause la foi ou l'engagement religieux de la population. 

Miracles ou arnaques ?   Les miracles sont des événements qui ne s'expliquent pas. Faut-il rechercher des indices d'intervention divine ou une explication scientifique? En ce 21ème siècle avec une médecine bien en place, des indices sont à traquer, sans parti pris, en recourant à la critique historique et à la science. 

Lire la suite

08/04/2006

aLe ciel pour horizon (2)

Volet 1: Sciences et théologie
 

Volet 2 : Vivre et laisser vivre.


1. Le préambule

0.jpg"Et si en plus y'a personne".

Cette chanson a le mérite de pointer en une courte chanson un certain nombre de choses qu’on observe depuis une quinzaine d’années, notamment le retour de la radicalité au nom de la religion en passant des États-Unis à Israël, d’Israël au Proche-Orient, du Proche-Orient à l’Asie. Il est donc intéressant qu’un chanteur puisse cristalliser ce que de nombreux observateurs mettent en évidence.

Lire la suite

01/04/2006

Rions un bon coup

Préparez vos poissons (pas vos mouchoirs). Le 1er avril, il est de bon ton de s'éclater. Aujourd'hui, parlons du "rire", pardon: "rions du rire". Que de chemin restera à parcourir pour le reste de l'année?

hommeLes zygomatiques, ces os faciaux qui se mettent en branle à la moindre frénésie jubilatoire, ont tendance à s'ankyloser de nos jours.

Combien de mines patibulaires ne rencontre-t-on pas sur notre chemin dans une journée?
Peut-être vous en êtes-vous rendu compte pour vous même dans le miroir. Si c'est le cas, ce petit article est, certes, le début de l'affrontement bénéfique.

Lire la suite

29/03/2006

La face cachée du pétrole

Eric LAURENT, journaliste et auteur de "La face cachée du pétrole" chez PLON est l'invité de Jean-Pierre Jacqmin, journaliste de la RTBF.

Son choix musical: "Lindbergh" de Robert Charlebois  

Lire la suite

20/03/2006

Eloge à la lecture

Ou plutôt « mal de lire » pourrait-on dire quand on connaît l’échec de l’enseignement et ses résultantes catastrophiques sur l’adéquation avec le monde du travail.

1.jpgS'il existe un apprentissage qui conditionne non seulement toute la vie écolière et estudiantine mais aussi celle qui nous suit jusqu'à nos derniers soupirs, c'est bien celui de la lecture et du plaisir qu'elle entraînera dans son sillage jusqu'à la passion ou non.
Je ne parle pas uniquement de l'étude simpliste de l'accès à cette concaténation de lettres et de chiffres qui se trouve en bonne place dans le programme des premières années de l'école primaire, mais aussi de l'assimilation des idées et des textes qui en est faite et du temps nécessaire pour y arriver.

Lire la suite

19/03/2006

Demandez le programme et corrigez-le

Des études bien assimilées est l'apanage à une carrière bien réussie. Les bases de ces études sont-elles vraiment acquises avec les mêmes chances? Le CPE français contesté par ses conséquences insidieuses sur la précarité, passerait-elle mieux la rampe en Belgique? Et, quid du modèle danois?

1.jpgPrenons une pause et réfléchissons à la manière de voir les choses d'ici et d'ailleurs.

L’état des lieux :
En France, le Contrat de Première Embauche (CPE), 'Contrat de Premier Esclavage', diront les adversaires a été adoptée par l'Assemblée nationale sans aucune discussions parlementaire préalable. Contrat à Durée Indéterminée (CDI) à la base, il est conçu pour une période de deux ans et être rompu par l'employeur sans que celui-ci soit obligé de se justifier et donner un motif à sa décision.

Lire la suite

16/03/2006

Mal au Blog au travers du Miroir

Je me devais de répondre aux commentaires et appréciations que j'avais demandés dans "Mal au Blog".

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de me lire et de me donner leur avis par leurs commentaires. Allais-je répondre via le même canal des commentaires? Un nouveau billet me semblait plus approprié.

Lire la suite

11/03/2006

La mort a des ailes

Est-ce la grande peste du 21ème siècle qui nous tombe sur le dos? La médecine et la pharmacie pourra nous sortir du pétrin. Les oiseaux, eux, seront des victimes à part entière.

0.jpgOn ne fait plus que parler de ça. Voilà mon grain en plus. Réaction normale quand, en premier lieu, le contenu de notre assiette est touché. Comme un véritable thriller du cinéma vérité, on suit la progression du virus de la grippe aviaire de pays en pays: "Va-t-il atteindre notre région? Vous le saurez ce soir en écoutant la télé".

L'Encéphalopathie Spongiforme Bovine dit la vache folle (1997) qui nous a fait connaître une maladie du cerveau de l'extrême et l'obligation de penser un peu moins à la viande dans nos assiettes.

Le Syndrome Respiratoire Aigu Sévère suivit en 2003.

Lire la suite

10/03/2006

Réactions en chaîne contrôlées?

L'Iran persiste et signe continuer son développement dans le nucléaire. Civil ou militaire est évidemment le nœud du problème. Voilà une optique. 

Le 6 mars, le journaliste Jean-Pierre Jacqmin de la RTBF invitait Pierre Goldschmidt, qui jusqu'en juin 2005 est Directeur Général Adjoint de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique située à Vienne et est à ce titre responsable du Département des Garanties chargé de vérifier le respect par tous les Etats de leurs engagements en matière de non-prolifération des armes nucléaires. Ses réflexions sur le problème des développements futurs dans le domaine nucléaire me paraissaient intéressantes.

Lire la suite

03/03/2006

Le mal au BLOG

Aujourd'hui, nous allumons la première bougie de "Réflexions du Miroir".

Après l'épisode du premier Blog « Nous sommes tous responsables », voici le 53ème article qu'il vous a fallu mettre sous les yeux de votre critique.
Une aventure, il y a de cela.

Je m’apprêtais à titrer ce blog  ‘Mal d’écrire’, mais cela a déjà été très bien dit et écrit.
Ceux-ci me paraissaient plus à propos:

Lire la suite

25/02/2006

Internet reste net

Le "www dot com" est entré dans nos mœurs et a bouleversé l'homme d'aujourd'hui dans ses habitudes mais il devra tenir les épaules hors de l'eau s'il veut garder son "aura" de prestige et de confiance.

0.jpgCe vecteur d'information qui a obtenu un retentissement aussi important que la naissance de l’imprimerie par Gutenberg, nous éblouit et nous désoriente à la fois.

Révolution industrielle et politique, Internet a pris le chemin de tous les foyers. Nous sommes passés de la galaxie Gutenberg à celle du virtuel. Il passe les frontières des pays où la liberté d’expression n’est pas de mise offrant par là même une ouverture vers le monde entier aux populations réprimées par les régimes qui ne peuvent plus interdire un flux d’idées dans les deux sens.

Lire la suite