Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2020

Faut pas prendre les cons pour des gens (2)

0.PNG- Guy, depuis lundi, t'as pété un câble, ou quoi ?
- Oui mais non, ce n'est pas un câble mais plusieurs... J'avais déjà déblayé le terrain dans "du symbole à la pratique des communications", mais hier, j'ai seulement poussé le bouchon un peu plus loin. Dans cette rubrique "Faut pas prendre les cons pour des gens", où le politiquement correct est enfant non admis et où je demande à ceux qui veulent y jouer à apporter de nouveaux câbles car il faut pas non plus prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages...
Le type de "clown loyal" pullule sous nos latitudes. Et vous allez m'aider à les éradiquer en résistant aux petites religions de gauche, de droite, d'en haut et d'en bas, comme cible dans cette rubrique où la parodie et l'humour sont de rigueur. A situations exceptionnelles, solutions exceptionnelles. Oui, il faut aimer son âge même si dans le confinement, on trouve toujours des finement cons. Hier, le JT terminait par ça Corona suite (n+1):podcast. S'il y a (n+1) c'est qu'il y a une suite (n+2).


Alors c'est reparti après avoir un nouveau petit coup avec Gloria Gaynor...



Soyons trash pour résister en étant auto-immune au corona.

France Gal chantait "Résiste"


En hommage à Manu Dibango, mort à l'âge de 86 ans, des suites du coronavirus, suivons le encore en live, au moins une fois.


A lâge de 92 ans, Uderzo a rejoint Goscinny.

On en parle ici en cliquant

0.PNG

0.PNG

Je suis retourné dans le temps à cette occasion à mon billet de novembre.2.PNG

On sent que ceux qui sont restés sur le pont sont au bout du rouleau.

C'est le moment où le solitaire rejoint le solidaire et j'avais ajouter quelques lettres pour rejoindre les deux mots en "solidhilaritaire".

Pour égayer la période "coronarienne", même la reine Mathilde apportait des idées à la situation:  "En Belgique et dans le monde, nous vivons des moments très particuliers. [...] J'ai une idée. J'ai choisi pour vous le livre "Jusqu'ici tout va bien" de Marie Colot. J'ai une dernière idée: "pourquoi ne pas écrire un journal? Où vous écrivez ce que vous faites, vos émotions...".

En fait, si quelques lecteurs ne l'ont pas encore compris, c'est ce que je fais depuis 15 ans en me foutant des regards obliques des passants honnêtes, comme le chante Brassens?
En p'tis vieux, je l'ai fait déjà en septembre 2012, en posant la question "Êtes-vous auto-immun ou polythéiste?" Je me remets au boulot et vais montrer l'exemple...

0.PNGLundi commençait un dialogue entre deux interlocuteurs de manière plutôt âcre.

Je vais en faire un sketch. Il y a en général trois clowns:

  • le clown blanc en apparence, digne et autoritaire avec un maquillage blanc et un sourcil tracé sur son front. Beau, élégant, aérien, pétillant, malicieux, parfois autoritaire, il met en valeur, l'auguste et le contre-pitre. 
  • le c1.PNGlown auguste porte un nez rouge, un maquillage utilisant le noir, le rouge et le blanc, totalement impertinent dans toutes les bouffonneries pour le déstabiliser sans cesse échouer les entreprises, même s'il est plein de bonne volonté.
  • Le clown contre-pitre, second de l'auguste et son contre-pied, gaffeur qui ne comprend rien, oublie tout, et dont les initiatives se terminent en catastrophes, relançant les rires.

Le rôle blanc sera joué par quelqu'un qui fait partie de ce site.

Je prends l'auguste et le contre-pitre à mon nom.

Le clown blanc écrit:

- Je viens de lire ta réponse. Inutile de mentionner qu’elle n’est pas une surprise pour moi-même et probablement pour ceux qui te lisent. Donc ta réponse par courriel mentionnant que tu étais d’accord à 90 ou 99 % en fait signifiait implicitement que tu étais en désaccord à près de 100%. À chacun sa vérité virtuelle ou pas. La réalité elle est bien sous nos yeux. [...] Jusqu’à la prochaine grande crise qui sera probablement alimentaire. Pour celle-ci il n’y aura pas de vaccins à envisager. La population sera réquisitionnée pour enterrer les centaines de milliers de morts de faim. Ce sera le seul remède sans vaccin disponible.
- Sincèrement, je ne comprends pas comment tu lis un article. Si je fais des erreurs, tu en fais des tonnes aussi. Quand je dis 99% d'accord, ce n'est pas dire l'inverse. Bien sur qu'à chacun sa vérité virtuelle ou pas. La réalité elle est bien sous nos yeux. La recherche de vaccin est dans les mains de scientifiques.Comme tu le sais peut-être les véritables scientifiques n'en n'ont rien à cirer de la politique.  Ce sont des créateurs de solutions. Ils ont un mandat de recherche. Point. Peu importe qui les payent. Tu as peut-être lu qu'avant la photo numérique, j'ai fait du labo photo en noir et blanc. Les 3 bains qui servent avant de fixer un image en noir et blanc, n'étaient pas du bluff en temps nécessaire. J'ai fait de la couleur aussi. Là, il fallait travailler dans le noir absolu, avec des bains à une température très précise, c'était encore un processus bien plus délicat pour obtenir une photo qui tienne la route. Tu vois parfois où tu mets les pieds quand tu me donnes tes impressions, dis?
.
-
Je ne suis vraiment pas rassuré quant à ta capacité d’estimation du type de formation de ton interlocuteur. Tu ne devrais pas d’exercer à cet exercice qui est bien au-delà de tes et de mes capacités. De mon côté lorsque je lis la plupart de tes affirmations dans beaucoup de domaines, je me sens tout à fait incapable de détecter quelles seraient tes formations. L’écart qui peut exister entre ce que l’on dit qu’on est et ce que l’on est dans les faits est une mesure dont le résultat peut se révéler très surprenant. Mais ce qui est intéressant est ce qu’ont tente d’expliquer et de comprendre en rapport avec les événements factuels auxquels nous sommes confrontés. Affirmer que l’on est ou pas philosophe ou scientifique ou les deux n’apporte pas grand chose à la qualité de la lecture que l’on fait des événements. Ni au jugement que l’on tenterait de faire en rapport à son interlocuteur.  Ce qui importe est la cohérence de ses avis et affirmations et constatations. Chacun peut développer une certaine cohérence d’avis même si les domaines analysés sont multiples. Ce n’est pas un soucis aussi longtemps qu’il y a suffisamment de cohérence entre eux. Seul le manque de cohérence entre eux peut créer la suspicion ou interrogation. Une réponse mesurée, j’espère à tes tentatives de donner des leçons à ton interlocuteur. Ce n’est pas une méthode de communication très efficace
.
-
0.PNGEncore une fois, un coup dans l'eau. Décidément, je le dis et je le répète, la science ça n'a rien de particulier entre toi et moi. C'est totalement indépendant de ce qu'on pense ou dit. C'est de la recherche de quelque chose qui nous dépasse et dont on essaye de comprendre dans la nature parfois avec nous intégrés parfois en dehors de nous. Si tu as écouté ce que je te demandais d'écouter, tu aurais dû comprendre. Mon interlocuteur comme moi-même, je suis très prêt de m'en foutre. La science, c'est le doute qui prime. Et quand on a presque fini de douter on envoie ses idées écrite au magazine "Nature" qui analysera si c'est bon ou non avant de le publier. Ce qui est vrai, c'est qu'il y a aussi des scientifiques fous et surtout fous de gloire. Tous ne sont pas des Einstein. La science peut exister dans tellement de domaines, numérique, humaine et pas nécessairement comme uns philosophie ou très peu. Cela étudie tous les phénomène du monde vivant ou mort.  Je peux te dire que dans ma bibliothèque, des "Science et Avenir" ou le "Science et Vie", il y en a quelques uns, bien sauvés depuis de nombreuses années. Ma bibliothèque n'est pas uniquement des romans, des documents d'histoire (même si j'aime parfois "Secrets d'Histoire"). Pourquoi tergiverser sur ce que tu sembles cacher comme un trésor: quelle est ta formation? Dans quelle école l'as-tu suivies? Si je n'ai pas cette information comment pourrais-je te parler. Si tu m'avais dit cela depuis le début, j'aurais pu me concentrer uniquement sur ce que tu connais le mieux. La communication et sa méthode aurait été beaucoup plus efficace avec des réponses mesurées au quart de poil. On ne parle pas des mêmes histoires d'amour....

Fin du sketch..

Je ne recevais plus de réponse, alors j'ai sorti le billet n°1 de "Faut pas prendre les cons pour des gens".

Le site original dit en préambule:

"Notre société marche sur la tête. Reuzé et Rouhaud s’en amusent en amplifiant des situations ordinaires jusqu’à l’absurde. Un recueil de gags cyniques et non-sensiques, dans la lignée de Desproges et des Monty Python.

Dans un supermarché, des clients s’exaspèrent du temps d’attente aux caisses automatiques. Forcément, les clients doivent eux-mêmes s’encaisser, et ils ne sont pas habitués. Un autre client précise que lui, a dû passer deux heures auparavant pour mettre les produits en rayons. Un autre ajoute que, lui, a dû remplacer le directeur pendant une demi-journée. Soudain, une cliente ouvre une nouvelle caisse et elle s’avère très efficace. Forcément, avant d’être au chômage, elle était caissière ici-même…".

0.PNG

Et voici, une petite vidéo qui va très bien avec l'ensemble...

0.PNG

 Nouvelle pensée du jour: Quand la m... est là, vaut mieux ne pas écouter trop la radio et c'est vous qui le dite... C'est à se suivider avant de commencer la journée.

Exactement la manière de penser de Allusion et de ses pseudos prédécesseurs.

Allusion

Écrire un commentaire