Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2016

Ingrédients de cuisine en hommage à J.P. Coffe

Non, tout n'est pas de la merde, cher Jean-Pierre.

0.jpgTu es parti le 29 mars sur la pointe des pieds avec tous les hommages sans donner l'adresse de ton nouveau resto. 

Je t'écris une lettre ouverte à titre posthume sans avoir à choisir entre l'aile ou la cuisse. 

Je vais oser te le dire: T'avais de beaux yeux cachés derrière tes lunettes de couleurs sous le mont chauve....

Je te tutoie. J'espère que Tu m'en excuseras.

Je tutoie ceux que j'aime bien mais j'ajoute une majuscule à "Tu".

Pour être mort cinq jours après ton anniversaire à l'âge 78 ans, il fallait le faire.

Je n'écris pas souvent un billet en hommage à quelqu'un. Je l'ai fait pour le pince-avec rire, Bourvil, parce que je l'aimais bien.

Lire la suite

01/04/2016

De la démocratie représentative à la démocratie participative

De la démocratie représentative, nous sommes passés à la démocratie participative et cela génère très souvent des conflits idéologiques de haut en bas de la chaîne sociale. 

0.jpg

J'avais écrit dans l'article précédent, "Résilience du 22 mars 2016" que j'allais revenir sur ce débat "métaphysique" auquel j'avais assisté lors de l'Assemblée Générale au soir du 21 mars avec ses mots: 

"Ce fut une bataille de chiffonniers, loin de l'esprit de père de famille qui devrait prôner pour relativiser des événements même forts quitte à rectifier le tir si cela se justifiait". 

Lire la suite

19/03/2016

Le Cosmos cohabite avec l'univers mathématique

La semaine dernière, nous entrevoyons le monde fantastique des maths avec une dernière vidéo qui parlait des multivers. Le Cosmos intrigue. Des magazines se suivent et apportent de nouveaux débouchés aux maths pour faire rêver.  Les rêves peuvent faire échapper à l'attraction terrestre, alors en prenons ce chemin avant d'atterrir une nouvelle fois.

0.jpgParachever le billet précédent mérite une brève incursion dans l'Histoire: 

"La folie des sciences au siècle des Lumières" titrait l'hors-série d'Historia.

Le magazine parle d'explosion de la chimie, de féerie de l'électricité, d'envols des aérostats et... de magie des automates dans le chapitre "Du génie à l'ingénieur", du visionnaire à l'expert.

"A la recherche de l'homme artificiel", ce sont souvent  des horlogers qui ont initié cette recherche.

 

Lire la suite

20/02/2016

La stratégie du cœur contre celle du cerveau ?

A la Saint-Valentin, la fête des amoureux, je terminais mon billet par "Faites l'amour pas la guerre" et j'en étais resté là. Le cœur et la raison prennent parfois des oppositions de stratégies à la tangente. Voyons les dérives de l'émotion et de la raison.  

0.jpg

Lors de la Saint-Valentin, il était dit que l'amour fait marcher le commerce, tous les commerces... 

C'était l'occasion de revenir sur des thèmes très sentimentaux et très racoleurs.

L'émission "Décodeurs" parlait de "L'amour 2.0" donc dans sa version la plus moderne:podcast

Avec l'émotion on arrive à tout avoir en faisant fondre les cœurs même là où on s'y attend le moins.

Lire la suite

16/02/2016

Je dois être un pigeon pour la FNAC...

Aujourd'hui, un billet particulier. Un billet qui raconte la déconvenue que j'ai eu après l'achat d'un appareil photographique numérique. L'appareil sous garantie m'est revenu avec la mention "Garantie légale refusée" du service technique de la FNAC. Revenons au début de l'affaire.

En juillet 2015, j'achetais un Canon Powershot SX280. Bel appareil...4.jpg 

Lire la suite

13/02/2016

Faux contacts

La  guerre en Syrie a créé une migration massive de réfugiés vers l'Europe. Serait-ce une bombe à retardement vu le nombre grandissant? Est-ce complet en Europe?

0.jpgDe l'exode de réfugiés, ARTE en a présenté le documentaire "Défis de l'accueil" (vidéo) qui expliquait parfaitement l'ampleur des problèmes des réfugiés et de tout ce qui se trame aux frontières intérieures de l'Europe. Tout y est dit dans le détail.
 
Je ne vais pas vous faire l'injure de vous raconter cela à nouveau. Parcourir les différentes manières de réagir de chacun me parait plus intéressant.
 
La guerre en Syrie a déjà fait 250.000 victimes 

Lire la suite

06/02/2016

Trump-moi ça

La campagne des élections d'un président américain est lancée pour neuf mois. Le républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton étaient en tête des sondages pour les caucus de l'Iowa.

0.jpgSera-ce "Yes, we will do it" après "Yes, we can"?

Les élections américaines, la tarte à la crème des médias américains qui se répand par allergie dans le monde...

Se mettre au diapason dans "l'affaire yankee" de l'année, cela demande pourtant quelques réflexions et de se poser quelques questions.

Si vous étiez américain et que vous aviez l'envie de devenir président, que feriez-vous?

Lire la suite

30/01/2016

Il y a management et managers

Je ne vais pas prendre la défense des gens qui sont à la tête des entreprises. Ce n'est pas l'habitude de cette antenne. Il y a quelqu'un pourtant qui a changé l'entreprise et pour cela, a reçu le titre de "Manager de l'année 2015" Dominique Leroy a repris la direction de Belgacom pour en faire Proximus. C'est une femme dans un monde d'hommes qui a changé l'image de marque, réformer les cadres. 

1.jpgDominique Leroy est définie comme une battante.

Bien que cela ne soit pas qu'un indice de sa vitalité, elle a déjà participé à deux marathons.

Elle court encore de 10 à 20 kms par semaine. 

Son premier but fut de faire oublier Belgacom et la gestion de son prédécesseur Didier Bellens.

Lire la suite

16/01/2016

Mitterrand, un président en nuances violettes

Le 8 janvier, c'était le vingtième anniversaire depuis la mort de François Mitterrand. Un président qui a marqué la France de son empreinte et dont on se souvient par ses petites phrases et coups de sang.

0.jpgLe magazine "L'Histoire" établissait un dossier sur à son sujet avec de grands thèmes: 

  • Le destin et ses scandales
  • Était-il de gauche?
  • Deux septennats qui ont changé la France.
  • De Vichy à la Résistance.

Dans le cours de l'histoire française, l'élection de Mitterrand en 1981 a généré un élan extraordinaire qu'il est nécessaire de revoir année par année pour en faire un bilan. 

En tant que belge et non français, c'est à l'aide de ma brique "Chronique du 20ème siècle" que je me suis attelé à la tâche en repérant les faits que je considérais marquants ou qui opéraient une déviance de parcours initial.

Lire la suite

02/01/2016

Philosophie de l'Egypte antique

Préparer  la mort dans une demeure éternelle, les Égyptiens en avait fait une manière de vivre et une véritable profession de foi.  L'Egypte, un haut lieu touristique, un plaisir de vacances. Le Musée du Cinquantenaire, initié par le père de l'égyptologie belge Jean François Désiré Capar, présente actuellement une exposition "Sarcophagi sous les étoiles de Nout".  

0.jpgUne conversation entre Toutankhamon et son vizir, avec l'imagination de Christian Jacq ou Violaine Vanoyeke, cela pourrait donner ceci: 
Dans la Cité du Soleil, les dernier feux de l'époque d’Akhenaton et de Néfertiti se sont estompés. 

Nous sommes en l'an -1324 de notre ère.

Sous le nom de Toutankhaton, le jeune Pharaon leur avait succédé, marié à la troisième fille d'Akhenaton, Ankhésenamon. 

Celle-ci avait une extraordinaire beauté et était d'une telle autorité qu'elle avait le profil d'une reine. 

Lire la suite

26/12/2015

Une rétro enchanteresse?

L'année 2015 s'achève. Par certains aspects, elle me semble dans les tops des plus merdiques. Alors si on en faisait une rétro de cette 2015ème année de notre ère endiablée?

entreprise"Un automne enchanteur" disait la pub d'un magasin que je ne nommerai pas. 

Elle montrait une belle blonde avec des papillons qui virevoltaient autour d'elle.

Or, l'année 2015 avait commencé presque de la même manière qu'elle a terminé par des drames, des attentats et dans les deux cas à Paris:podcast

Après ceux de l'automne, pendant cinq jours de cet automne, nous avons perdu confiance et vécu à Bruxelles, au niveau maximum de risque "4", comme obligation de l'OCAM.

L'OCAM, personne ne savait vraiment ce que c'était auparavant. 

Lire la suite

12/12/2015

Le Chiffre contre la Lettre

Les trois coups et le rideau s'ouvre sur les "Chevaliers du fiel à la belge", Pol et Fernand. L'épouse de Pol, Mieke, détachée de leur conflit, vaque à ses occupations ou regarde un film à la télévision.  

0.jpg

- Salut Fernand. Une petite partie de poker?

- Salut Pol. Non, parlons un peu. J'ai un œuf à peler avec toi à bâtons rompus. 

- On s'est peut-être trop collé aux basques? Je te sers une Blanche pour arroser l’œuf?

- Oui, mais laisse la mousse et du citron. Elle sera nécessaire. 

- Ok. Raconte. Pourquoi fermes-tu les yeux?

Lire la suite

21/11/2015

Le monde du train belge

Un musée serait le bienvenu pour nous rendre la magie des trains. C'est ce que le nouveau musée "Train World" s'est chargé en voulant être un opéra mettant en scène des trains. Puisque en région bruxelloise nous nous réveillons au niveau 4, le plus élevé d'alerte de la menace sérieuse et imminente, pourquoi pas un moyen de nous relaxer à voir des trains d'antan pour nous faire rêver?

0.jpgQu'entend-on dire au sujet des trains?

Rien ne va plus.

Le train n'aurait plus vraiment la cote non plus.

En fait, blasé, c'est la magie que le train inspirait qui a disparu et a laissé la place à d'autres moyens de locomotion comme l'avion, comme l'automobile, mais qui n'ont, il faut bien le dire, pas moins de points négatifs pour autant.

Lire la suite

14/11/2015

Jurassic Park Reyers

Ces derniers temps, le viaduc Reyers a vraiment fait couler beaucoup d'encre. 43 ans d'âge de loyaux services, c'est à dire deux générations de riverains qui l'ont connu lors de sa construction dans la foulée de la Bruxellisation. D'autres l'ont accepter de bonne grâce alors que ce viaduc était devenu une autoroute urbaine. Des fissures de vieillesse. Une impossibilité de continuer tel quel....  (*)

0.jpgHistoire:  Le boulevard Auguste Reyers constitue la partie schaerbeekoise du grand boulevard circulaire proposé en 1866 par l'inspecteur-voyer Victor Besme dans son Plan d'ensemble pour l'extension et l'embellissement de l'Agglomération bruxelloise.

Si l'aménagement de son tronçon longeant le Tir national, entre l'avenue de Roodebeek et la chaussée de Louvain, était déjà décidé en 1889, le reste du futur boulevard Auguste Reyers ne fut percé qu'à partir de 1909.

Lire la suite

31/10/2015

La santé, ça n'a pas de prix !

Quand j'ai commencé ce billet, je n'aurais jamais pensé qu'il serait d'une aussi grande actualité. Voyons les points de contacts dans l'ordre.

0.jpg

Le 19 octobre France3 présentait une émission "La santé en France".

Je n'ai pas pu voir l'émission en direct et malheureusement, elle n'était pas disponible à la rediffusion en Belgique, en raison de droits concédés par France Télévision.

Je me contenterai du débat qui lui était visible en différé.

Ce fut un débat sur une enquête concernant les inégalités territoriales, sociales et environnementales qui se creusent depuis une dizaine d'années. 

Lire la suite

17/10/2015

Ça s'en va et ça revient

En Belgique, ce fut une semaine chargée en évènements. Le tax shift pour réorganiser notre économie, la rentrée parlementaire, la réussite au foot et UBER. 

0.jpgTout tourne autour de la constatation qui dit : "moi y en a vouloir trouver des sous".

Le chimiste, philosophe et économiste, Antoine Lavoisier avait pourtant dit «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme».

Il avait parfaitement raison, mais il a oublié de dire "Tout se déplace"".

Le "tax shift", Lavoisier ne connaissait pas évidement. 

Lire la suite

12/09/2015

Les extrasystoles de la Bourse

Lundi noir pour les Bourses? La Chine ne suit plus.

0.jpgA quoi sert la Bourse?

Une expo "TreeTop Asset management" s'est ouverte à l'ancienne Bourse de Bruxelles dans le but de l'expliquer.

"Behind the numbers: discover the stock exchange world".

Il y est dit que "le plus grand risque en Bourse est d'y aller seul".

.Followjack...

Lire la suite

30/08/2015

Bons baisers de Bruges

En avril, dans le cadre d'un recueil d'histoires "Bruxelles Noir", j'écrivais "L'assassin n'habite plus au 21". Après la vision du film présenté le 17 aout dernier sur ARTE, "Bons baisers de Bruges", j'ai eu envie de parler de Bruges. Finir le mois d'août par une visite de cette ville belge, peut-être la plus connue par les touristes après Bruxelles, par l'entremise d'un polard, qu'espérer de mieux?

Lire la suite

23/08/2015

Être opportuniste

La semaine précédente, nous parlions de nouveaux riches du Loto. J'ai eu une discussion qui tournait autour d'une opposition d'opinions sur les jeunes et comment ils pouvaient concevoir leur futur. Le Vif sortait un billet "Réussir 'à la belge' à partir de presque rien" me donnait l'opportunité d'en faire un billet quand il faut "changer tout".

0.jpg- Le pire est à venir malheureusement pour nos enfants", commençait-il par dire. 

- Dans un sens, je ne suis pas malheureux que je ne laisse personne derrière moi. Ne pas en avoir donne certaines libertés de paroles et plus d'indépendances financières. Mais, j’ai confiance, les jeunes devront trouver, à leur tour, leur chemin en opportunistes du système", répondis-je.

 

Lire la suite

16/08/2015

Un bout de chance ou de malchance?

Pour "Changer tout", le sujet du billet précédent, il faut en avoir les moyens physiques et financiers. Le 12 août, sur ARTE, sortait le documentaire "Au secours, j'ai gagné au loto". Il prouvait que dépenser ses gros gains grâce à la chance, crée de nouveaux problèmes non moins ardus à surmonter. 

0.jpgReprenons ce qui était dit pour présenter ce documentaire:

"Devenir millionnaire ne s’improvise pas. Et les très enviés gagnants du Loto ont toutes les peines du monde à incarner leur rôle de nouveaux riches du jour au lendemain. Un trop-plein d’émotions qui les plonge dans une vraie solitude. Garder le secret ou pas, affronter le regard des autres et en particulier celui de ses proches, dépenser ou gérer sa fortune : autant de questions difficiles à partager, sinon au sein même de la "communauté des gagnants". "C’est un peu comme si on était des bébés, dit l’un d’eux. Comment fait-on pour marcher ?" C'est la raison pour laquelle le Service relations gagnants de la Française des jeux a été créé. Il aide ses "clients" à s’approprier cette étrange identité ne relevant d’aucune catégorie sociale.

Lire la suite