Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2019

2019, entre radicalisme et exorcisme

0.jpgLa récapitulation de 2019 fait couler beaucoup d'encre et de salive.

Exorciser les événements malheureux de la mémoire alors que le radicalisme éclate de partout dans un monde où des mouvements idéologiques ne parviennent pas à se réconcilier, c'est ce que me donne l'idée générale de cette année charnière 2019 entre la montée de populismes, d'un réveil climatique et de la mobilisation dans de nombreux pays du monde pour plus de liberté.

Les jeunes se sont levés pendant que les femmes ont pris plus de pouvoir par le féminisme quand ce n'est pas le nouveau mot "féminicide" l'enraille.

Une année où "Trump", "Poutine", "Johnson", "Bolsonaro" ont frappé les esprits pour faire bouger quelques lignes à l'avantage de leurs initiateurs.

Une année pendant laquelle j'ai ressenti des sentiments mitigés de la révolution des peuples associée à la dureté dans les réseaux sociaux et quand j'ai tenté de rapprocher l'actualité dans des articles ou en arrière-plan par courriels.

Le VIF divise les événements de 2019 en 8 chapitres dans lesquels je mixerai le rappel de mes propres articles.

Lire la suite

20/12/2019

Tout oublier?

0.JPGC'est toujours la Trêve des Confiseurs.

Pourquoi ne pas continuer sur cette voie de l'oubli pour Noël alors que les souvenirs peuvent détourner l'attention sur le présent et le futur?

Lire la suite

13/12/2019

Pierre d'Enfer et Jan de Velours

0.JPGJe viens de parler de Bruegel l'Ancien, sous le pseudonyme "Pierre le Drôle".

L'anniversaire des 450 ans du nom "Bruegel" se fête en famille.

Continuons la visite de cette famille Bruegel avec ses deux fils: Pierre Brueghel le Jeune et Jan Brueghel l'Ancien.

Peintre brabançon de la Renaissance, né à la fin de 1564 ou au début de 1565 à Bruxelles et mort le à Anvers pour le premier et né en 1568 à Bruxelles et mort le à Anvers, pour le second.

Lire la suite

09/12/2019

Pierre le Drôle

0.JPGSous le titre "Bruegel n'est pas celui que vous croyez", la Bibliothèque Royale de Bruxelles présente l'exposition "The World of Bruegel in Black and White".

La Bibliothèque conserve une collection complète d'estampes de Bruegel en pionnière dans l'étude de l'artiste sous de nouveaux angles de "l'art sur papier".  

Le catalogue de l’œuvre peinte en couleurs de Bruegel est  connu, mais ce sont les estampes en noir et blanc qui ont fait le plus partie de l’œuvre de Bruegel.

Lire la suite

06/12/2019

Rêves d'espace des enfants

0.JPGIl y a un peu plus d'un mois, sous l'affiche "Kids on the Moon", le Shopping de Wolluwe invitait les jeunes et... les moins jeunes pour (re)parler d'espace.

Comme les photos qui suivent le démontre, le moins qu'on puisse dire, c'est que les plus jeunes ne se faisaient pas prier pour recevoir les informations à son sujet.

Lire la suite

29/11/2019

Ambiorix vs Vercingétorix

2.pngAu Ier siècle av. J.-C., Ambiorix est chef des Éburons,  un peuple gaulois du nord de la "Gaule Belgique" et partage son commandement avec Catuvolcos.

Selon César, les Éburons sont établis dans la région de Tongres  entre la Meuse et le Rhin ainsi qu'à Liège, dans l'Ardenne et en Campine.

Chef rusé, Ambiorix inflige une cinglante défaite aux légions romaines en 54 av. J.-C., probablement dans la vallée du Geer et réussit à échapper à César.

Il devient, bien malgré lui, un des héros nationaux de la Belgique dans la deuxième moitié du 19e siècle, porté par le même mouvement nationaliste belge tout comme en France, Vercingétorix.

Lire la suite

24/11/2019

La Chine vue par un autre voyageur (2-2)

0.JPGLe billet précédent racontait l'aventure de Don Quichotte lors de son voyage relativement court de 3 semaines en Chine. Ses visions étaient, comme il le disait, une suite d'impressions sommaires d'un touriste précédé par un guide représentant d'une agence de voyage.

"C'étaient la première fois que j'allais en Chine, j'avais le coup de foudre pour le pays et je ne comprenais rien", disait Bernardo Bertolucci.

Je suppose que l'incompréhension doit être souvent le cas à comprendre la Chine lors d'un premier contact avec le monde chinois. 

Voici donc, mes réactions à froid vues de l'extérieur...

Lire la suite

22/11/2019

La Chine vue par un voyageur (1-2)

0.JPGEn février, j'écrivais un billet avec le titre "Nuits de Chine, nuits câlines", parce que j'avais appris que Don Quichotte y allait en voyage au cours du mois d'octobre.

Don Quichotte est donc revenu avec des idées de voyageur et des impressions comparatives avec la vie d'un occidental.

Je lui cède la parole.

Lire la suite

16/11/2019

Blessures d’amour-propre ou autodérision?

0.JPGDernièrement, je recevais un mail du lecteur "user313" qui m'incitait à réfléchir en m'écrivant avec la mention "Pour alimenter vos réflexions", l'opinion de Guillaume Grignard, chercheur FNRS en sciences politiques à l'Université Libre de Bruxelles au sujet de l'article "Se moquer des puissants renforcerait-il leur pouvoir ?".

Cette article, une suite à ce qui précède? Mais non...

Lire la suite

13/11/2019

Pousse café

0.JPGHier, j'écrivais à Nicolas Vadot, pour exprimer mon étonnement d'avoir créé une polémique à la suite de mon dernier billet sur l'armistice qui vu le genre d'événement n'aurait pas dû en faire partie.

- Nicolas, je ne sais si tes dessins créent des polémiques?

- On est en débat ce soir, Kroll, DuBus, Sondron, Oli et moi, sur LN24 à 20 h.

Lire la suite

11/11/2019

Crises et nostalgies en paix

0.JPGAujourd'hui, on commémore le 101 anniversaire de la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918), signée le 11 novembre 1918 à 5 h 15 de la victoire des Alliés et de la défaite totale de l'Allemagne, mais il ne s'agit pas d'une capitulation au sens propre.

En dehors de ces années en base dix, on essaye d'oublier avec le temps qui passe avec ses crises larvées et parfois des nostalgies à la reconstruction qui n'est pas perdue pour tout le monde.

Lire la suite

07/11/2019

L'homme qui aimait les trains

0.JPGIl y a quatre ans, lors de l'ouverture de musée Train World à la gare de Schaerbeek, je publiais l'article "Le monde du train belge" dans lequel le train prenait toute sa place.

Les photos de ce billet en témoignent encore.

Le 25 octobre, une expo temporaire du 22 octobre 2019 au 15 mars 2020 insère 18 toiles de Paul Delvaux.

Paul Delvaux (1897-1994) a développé une œuvre magistrale qui s’inspire de l’univers ferroviaire. Intégrés dans la scénographie époustouflante de Train World, les tableaux du maître surréaliste entrent en écho avec l’atmosphère singulière du musée.

Le temps d’une exposition, vivre cette résonance magique et découvrir l’œuvre de ce passionné de trains et de gares. Le parcours présente l’évolution du peintre : des dessins, aquarelles et tableaux des années 1920 aux pièces monumentales des années 1970 en passant par des objets personnels de l’artiste. Distinction suprême, le peintre fut même nommé chef de gare de Louvain-la-Neuve.

Lire la suite

02/11/2019

L'happycratie: le bonheur jusqu'à la nausée

0.JPGDernièrement, je recevais un email d'un lecteur qui me proposait de parler de cet article: Happycratie : Le bonheur, ad nauseam ?

"Méfions-nous des apôtres du bonheur car l'industrie de la psychologie positive a pris le contrôle de nos vies", écrit Eva Illouz dans son livre.

D'après cette sociologue, le bonheur serait une sorte de marchandise émotionnelle qui appartiendrait au néo-libéralisme  dans lequel il faudrait toujours réussir pour exister et donc, être une autre forme manipulation.

La semaine dernière, le VIF m'a apporté des idées à y ajouter qui allaient compléter ce billet.

Mon dernier article "La vérité, si je le veux ou si je le peux" répondait déjà partiellement et le titre que j'adoptais pour la vérité peut tout aussi bien être utilisé "Si je le veux ou si je le peux" pour le bonheur.

Le bonheur, on ne pourra jamais le forcer chez quelqu'un d'autre et quelqu'un d'autre ne pourra jamais l'introduire en soi.

On ne pourra jamais modéliser l'Homo dans sa globalité.

Lire la suite

31/10/2019

Halloween se manifeste

0.JPGHalloween, une fête folklorique et païenne originaire des îles Anglos-Celtes célébrée le 31 octobre à la veille de la fête chrétienne de la Toussaint. Contraction de "All Hallows-Even", il peut se traduire comme «la veille de tous les saints pour l'avant-veille de tous les morts» et représente historiquement, le moment de quitter l'été pour entrer dans l'hiver.

Un vieux billet étudiait la mort dans "Point mort" suivi par "Après point mort" qui en voyait sa marchandisation bien présente dans l'idée actuelle que Halloween peut transporter.

Lire la suite

25/10/2019

La vérité, si je veux ou si je peux?

0.JPGA ajouter à "Ça craint chez les humains", et à la peur du changement découverte dans les commentaires, une peur plus insidieuse: la peur des mensonges et des "fake news" servies à tous les repas qui sont utilisés dans la propagande.
Une étude publiée par les chercheurs de l’Université d’Oxford révèle que près de 70 pays ont eu recours à des campagnes de désinformation coordonnées sur les médias sociaux pour manipuler l’opinion publique.
L’année dernière, ils n’avaient été « que » 48 à employer ces pratiques.  Cela signifie que cette tendance est en plein essor.
Mais que faire, ne plus rien croire?

Lire la suite

23/10/2019

La fête d'automne de la Ferme Nos Pilifs

0.JPGSamedi, il faisait beau, c'était déjà décidé, ce fut le petit musée qui remontrait les péripéties de Louis de Funes.

Dimanche, il pleuvait presque sans discontinuer.

J'avais jeté un coup d'oeil sur les activités du weekend.

C'était la Fête d'automne à la Ferme Nos Pilifs qui a pour devise "Nous cultivons un monde de différences".

Son blog contient plusieurs pages

"Respire" chantait Mickey 3D...

J'y suis allé pour effectué un reportage photographique sous la pluie.

Lire la suite

18/10/2019

Ça craint chez les humains

0.JPGLe mensuel "Psychologies" et de l'hebdomadaire "Télépro" parlent tous deux de la peur sous un angle différent.
Nous vivons une époque très troublée et voir dans les magasins, tout ce qui sort pour les enfants à l'occasion de Halloween, fait plutôt sourire que peur...
Ce n'est pas, ce vendredi soir, quand Joséphine, joue à l'ange gardien et à la chasse aux démons, à l'occasion de Halloween, qui va régler les problèmes de la peur...
Pourtant, qui sait ?

Lire la suite

11/10/2019

Les profils STEM

0.JPGEn 2018, paraissait l'article "La demande pour les profils STEM reste forte en Belgique", alors que le nombre d’offres d’emploi dans les Sciences, la Technologie, l'Ingénierie et les Mathématiques (STEM) avait diminué de 18 % en Belgique.

L’Écho du weekend 28 septembre dernier le répétait dans un autre "Les entreprises pleurent pour des profils "technologiques". Cela faisait des gens sans emploi et des emplois sans personne.

Les profiles de STEM sont toujours demandés en une sorte de circuit fermé. Les nouvelles technologies accélèrent les découvertes des sciences et les maths aident pour encadrer les nouvelles technologies tout en étant chacune complémentaire.

Mais ce sont les nouvelles technologies qui se sont intégrées parfois immiscées dans tous les processus et disciplines de notre actualité.

"Je tiens impossible de connaître les parties, sans connaître le tout, non plus que de connaître le tout sans connaître les parties", disait Blaise Pascal.

Lire la suite

06/10/2019

Le musée de la BD a 30 ans.

1.JPG"Ce 5 et 6 octobre, l'ambiance est à la fête au Musée de la Bd. Pour célébrer les 30 ans du musée, petits et grands sont invités pour profiter des nombreuses animations familiales prévues pour l'événement: grimages en héros de Bd, jeu schtroumpf, photomaton, conteurs, visites guidées, dédicaces d'auteurs et bien d'autres surprises encore".

Il y a longtemps que je pensais visiter ce musée.

Ce fut l'occasion.

La BD de presse occupe très souvent ce blog avec Nicols Vadot et Pierre Kroll et se retrouve sur les murs de Bruxelles.

L'article "La Bande dessine sur les murs" était déjà dédié à la BD et racontait pourquoi elle faisait et fait un tabac à Bruxelles. 

Lire la suite

04/10/2019

Partir c'est regretter un peu

0.PNGLe 5 septembre, Dominique Leroy ne renouvelant pas son mandat et donnait sa démission chez Proximus pour aller chez le concurrent hollandais KPN.

Son but,  entreprendre une carrière plus internationale dans le même genre d'activité mais aux Pays Bas.

Ce qui s'est passé ensuite, mérite un peu de recul et une analyse sur ce qu'on peut appeler désormais "l'affaire Leroy".

Lire la suite