Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2014

Cascais, le coucher de soleil de l'Europe

Cascais, là où tout a commencé et tout continue.

0.jpg1980, ma première visite à Cascais. Sur la Costa do Sol, à l'ouest de Lisbonne. Une région qui n'a rien à voir avec la Costa del Sol espagnole. 

34 ans après, rebelote, donc, au même endroit.

Je me souviens avoir étudié l'histoire du Portugal dans ses moindres détails.

Comparer les deux versions d'une même histoire?

 

Lire la suite

21/09/2014

J'aurais voulu être fumiste

Pourquoi pas un pastiche d'une belle chanson en karaoké? 

0.jpg

Lire la suite

14/09/2014

Les langues de chez nous

La semaine dernière, la culture était à l'honneur. Pour la véhiculer, une langue la fait passer de l'image, du son, à l'oral et à l'écrit. L'histoire de la langue française a été jalonnée d'épisodes épiques.  Mais, ne nous évadons pas sur des chemins de préjugés. Ceux-ci peuvent toujours donner des surprises.

0.jpgIl y a 8000 ans, deux migrations en provenance du Caucase: l'une se dirigea vers l'est en direction de l'Inde et l'autre vers l'ouest en direction de l'Europe. Ce sont les "super-ancêtres".

Les Caucasiens avaient une langue que l'on a surnommée "indo-européenne".

Mais, le temps a passé.

 

Lire la suite

07/09/2014

La culture n'est pas un produit de luxe

C'est la rentrée. Tout recommence. La civilisation du loisir permet de s'évader quelque peu. "Les théâtres font leur rentrée" titrait le journal "Le Brusseleir". Hasard du calendrier, le weekend passé, un interview du directeur du Musée des Arts Contemporains et une expo avec le titre "Now it's time for culture". Ce weekend-ci, le Festival du Comic, de la BD et pour couronner le tout un "Color run". Une occasion de fusionner les événements et, en finale, une promo. 

0.jpg

En 1914, il y a cent ans, Kadinsky peignait sa première toile abstraite. 

Laurent Busine directeur du MAc (Musée des Arts contemporains), disait qu'il faudrait des réformes parce que dans la période de basses conjonctures, les budgets de la  culture étaient dégraissés en premier. 

Le père de ce conservateur du Musée Contemporain est un peintre, Zéphyr Busine

 

Lire la suite

31/08/2014

Comprendre la Foi pour un athée

L'été est fini. L'heure des bilans a sonné. Dernièrement, une lectrice s'étonnait que je n'écrive rien au sujet de l'EI. 

0.jpgNon, je n'avais rien écrit au sujet de l'EI. Comment être original à la vue d'une telle abomination quand les réseaux sociaux, la presse regorgent de réflexions horrifiées qui vont toutes dans le même sens? 

Alors, j'ai commencé à glaner les informations disponibles.

Etre choqué avec les images de l'assassinat de James Foley, tous le monde le serait en dehors de l'exécuteur lui-même et de disciples. Comprendre les sources est autre chose. 

"James Foley, un témoin, pas une icone", écrivait Marcel. "Personne n'est anonyme. Ne pas se laisser impressionner par les circonstances de sa mort. Rappelons ce que cela implique. Commémorons-le comme il le mérite puisque sont engagement était de rendre compte".

Lire la suite

24/08/2014

Un arbre, des bégonias et des jeux

... pour paraphraser la locution latine "Panem et circenses"? Non. Trois événements à rassembler en deux weekends à Bruxelles, pourtant. Un arbre planté appelé Meyboom, un tapis de bégonias et un festival de jeux.

0.jpgChaque année, le 9 août, issue de légendes médiévales, la plantation de l'arbre de mai (ou arbre de joie) est un événement populaire et typique. Une tradition folklorique, suite à une légende assez cocasse: en 1213, dans le lieu-dit "Marais aux Cygnes", lors d'une noce, des Bruxellois étaient venus ripailler et déguster de la lambic à bon compte hors des murs de la ville pour éviter la taxe communale. On ne sait pourquoi, leurs éternels rivaux, les Louvanistes, vinrent chercher querelle et furent repoussés.

En 1308, Jean III de Brabant récompensa cet exploit par une fête qui, fusionnée avec les Serments des Arbalétriers, poussait à protéger la ville de Bruxelles des agressions par des villes voisines.  

 

Lire la suite

17/08/2014

L'avenir à la burka?

Les grandes vacances sont bientôt finies pour beaucoup. Les journées raccourcissent. Mais, tout ne raccourcit pas, bien au contraire. Cet été, un article du Soir disait  "le monokini s'est fini" était assez révélateur de ce qu'on peut appeler le retour de la "pudeur protectrice" qui a repris l'allure de croisière qu'elle avait quittée pendant les trente glorieuses. 

0.jpgIl y a eu cet article du Soir, "Le monokini c'est fini" qui disait"Alors que dans les années 70 bronzer seins nus était en vogue, dorénavant le topless perd du terrain. Le rapport au corps a changé ainsi que la société. Apparu dans les années 60 sur la côte d’Azur quand Brigitte Bardot a fait tomber son haut de maillot, le topless fut popularisé en 1970.

À l’époque où les femmes brûlaient leurs soutiens-gorge en signe de liberté, elles s’exposaient également seins nus sur la plage.

Les hommes espionnaient sans se faire voir.

Lire la suite

10/08/2014

Presque humain?

Les humanoïdes arrivent. La science fiction et le cinéma nous y avaient habitué. Un titre comme "Le triomphe de l'IA" apparaît dans la presse scientifique.  Un sujet à se mettre sous la dent qui ne manque pas de piquants et de pixels....

0.jpg

En 1964, Isaac Asimov écrivait "En 2014, les robots ne seront ni répandu, ni très performants, mais ils seront présents".

Nous y sommes et 2,8 milliards d'euros ont été injectés dans la recherche en robotique.

En 2013, le billet "Une intelligence pleine d'artifices" était une mise en bouche.

A la télé, à ce moment sortait le feuilleton "Real humans" montrait assez bien ce que pourrait être l'utilisation d'humanoïdes, appelés "hubots" (même si certaines extrapolations déraillaient vers la fin). 

Plus récent, le feuilleton "Almost human" a repris le flambeau en juillet avec un aspect plutôt négatif, plus violent.

Lire la suite

05/08/2014

Et la guerre 14 arriva

Hier, le 4 août, était commémoré le début de la guerre 14-18 en Belgique. Une dizaine de chefs d’États à Liège, Louvain et Mons participaient dans l'opération "Devoir de mémoire". Quelques réflexions s'imposent.

"Au cœur de la tourmente" parlait de cette première guerre mondiale 14-18 à l'occasion de son centenaire qui approchait.

La Belgique au centre du monde pour un hommage mondial avec 89 pays présents.

Lire la suite

02/08/2014

Chaud cacao, chaud chocolat

Six ans déjà depuis mon billet "Le choc au la". A cette époque, il était question d'une remarque que le chocolat réputé en Belgique, n'était plus tout à fait belge. Il y a un mois, je visitais le Musée du Cacao et du Chocolat, situé dans une rue jouxtant la Grand Place de Bruxelles.

0.jpgDans mon ancien article, "Le choc au la"je ne parlais que de l'histoire récente.

Remontons plus loin dans les temps anciens avec l'aide de la documentation du musée. 

L'histoire commentée

Les origines remontent en Amérique centrale et équatoriale. Les Olmecs, les Mayas et les Aztèques utilisaient les fèves du cacaoyé comme monnaie et pour en faire une boisson très amère, appelée "Xocoati" avec le Serpent à Plumes, le dieu Quetzalcoatl, comme "fournisseur". 

Lire la suite

27/07/2014

Cultiver les relations vraies...

Les élections sont derrière nous. Les patates sont précuites. Le grand jeu de chaises musicales parmi les élus, a commencé. Il y eut des débats et des foires d'empoigne. En mai, comme si de rien n'était, le magazine "Psychologies", dans sa version belge, lançait une étude qui titrait en première page "Cultivez les relations vraies". Psychologie et politique s'associent. A décanter, tout de même. 

0.jpgPréface

Sans référence à la politique, la rédactrice en chef du magazine donnait l'étymologie du mot "relation". Celle-ci ne se réfère pas aux liens mais au latin "relatio" qui signifie "récit ou narration". 

Les premières questions à se poser sont: 

  • Pourquoi ai-je envie d'avoir des contacts?
  • Quels genres de contacts me seraient utiles?

Parler de "récit ou narration" pour suivre l'étymologie, cela semble commencer plutôt mal.

 

Lire la suite

20/07/2014

Le futur du vélo

Il est de plus en plus clair que se déplacer en ville en voiture devient problématique et qu'arriver à destination quelque part à une heure précise, n'est plus du tout garanti sur facture. Alors, il faut trouver autre chose. Le vélo vient à l'esprit. Oui, mais, il y a les bosses et les fosses... Comme nous sommes en période de vacances, ce serait une bonne période pour expérimenter ce genre de déplacements avec l'aide intégrée d'un moteur électrique. 

0.jpgLes exigences de la modernité d'arriver à l'heure aux rendez-vous ne sont plus réalisées avec la rutilante bagnole prête à tout faire.

Qu'à cela ne tienne, il y a d'autres solutions.

La moto vient à l'esprit. Circuler, se faufiler dans les bouchons peut donner une esprit outrancier de liberté avec des conséquences désastreuses en cas d'accident.

Les transports en commun, bien sûr. Parfois trop communs avec des horaires élastiques, un éloignement pour les atteindre qui ne correspond ni à la résidence de départ, ni la destination d'arrivée. Oublions les grèves, cela ferait trop mauvais genre. 

 

Lire la suite

13/07/2014

Les études supérieurs? Impayables

Le prix des études supérieures est devenu impayable aux Etats-Unis. "J'espère avoir tout remboursé quand mes enfants entreront en fac", disait une ancienne étudiante américaine en journalisme

0.jpg

Le mois de juin a été pour la plupart des étudiants, un mois de bloc et de stress à l'étude des tonnes de pages à étudier. 

Plus on monte haut dans la hiérarchie des études, plus cela coûte en temps, en efforts et en argent pour en sortir avec un diplôme en poche.

Un article de journal nous apprenait qu'une montagne de dettes attendait les jeunes à la sortie de l'Université aux Etats-Unis.

Une ex-étudiante y avait constaté qu'elle avait dû doubler le prix du minerval pour ses études en journalisme et qu'elle n'était pas seule dans le même cas.

Lire la suite

06/07/2014

Le compromis "à la belge" ne marche plus?

Cette semaine, le Vif avait un article dossier qui disait "Tous paranos" en parlant des politiciens. Après Bart De Wever comme informateur du Roi, voici Charles Michel passé au même poste avec le même problème et sans solution après une semaine. Tout avait commencé en 2007. Répété en 2010, sans gouvernement ou plutôt gouvernement en affaires courantes, pendant 541 jours. Et si c'était Marc Wilmots, l’entraîneur des Diables Rouges, comme informateur? Que dirait-il? 

0.jpg

- Bonjour Monsieur Wilmots.

- Bonjour Monsieur.

- Mon journal Le Vif a écrit un dossier dans lequel il qualifiait tous les politiciens de paranoïas. J'aimerais en parler avec vous puisque vous êtes réputé comme meneur d'hommes dans le football.

- Je vous écoute. 

Lire la suite

29/06/2014

Rêve historique à Levico

Ce matin-là du 17 juin 1900, l'Archiduc Eugène d'Autriche s'était levé au G.H.I. de Levico et réfléchissait à ce qui s'était passé la veille lors de son inauguration.

0.jpg11 heure du matin, dans la chambre du 3ème étage du Grand Hôtel Regina.

- Bonjour Monsieur l'archiduc Eugène. Avez-vous bien dormi? Pourrais-je servir le petit-déjeuner sur le balcon?

- Je me suis levé avec un mal à la tête à avoir envie de tout jeter par la fenêtre. Probablement des suites de vapeurs d'alcool de la veille. Vous auriez pu me réveiller plus tard. La nuit a été longue.

Lire la suite

22/06/2014

La productivité, un vilain mot?

La semaine dernière, on parlait du progrès. Le progrès apporte-t-il plus de productivité? Un article de l'Echo, m'avait interpellé. A la base, une enquête avec Mathieu Pleyers qui répondait à un journaliste. En cause, un potentiel de 40% de productivité des entreprises qui serait loin d'être atteint.

0.jpg

S'il n'est pas atteint, c'est que l'optimaliser la production n'est pas dans de bonnes mains de la gestion.

Productivité, rentabilité, compétitivité, des mots qui résonnent et agacent les uns et turlupinent les autres comme un leitmotiv. La récente annonce de licenciement de 2500 postes de travail dans la société Delhaize remet le couteau dans la plaie.

L'article disait: "La plupart des gens associent la productivité aux Temps Modernes de Charlot. Mais utiliser la productivité pour mettre la pression sur les gens n'est pas la bonne méthode. Il faut l'envisager comme un indicateur de problèmes cachés dans l'entreprise". 

Lire la suite

15/06/2014

Le progrès, c'était mieux avant?

Le vendredi 28 février, c'était le titre et la question posée lors de l'émission de Taddei "Ce soir ou jamais". Aujourd'hui, le progrès, un mieux ou moins bien que par le passé. Un sujet qui a plusieurs facettes, vu et revus par des invités de partisans et de contradicteurs. En faire un résumé et en tirer les déductions s'imposent.

0.jpgDéfinition: Le terme de progrès (issu du latin progressus) est une notion quantitative, l'action d'avancer et qualitative, l'amélioration de quelque chose.

La question: Le progrès a-t-il été plus efficace avant?

Au début du 20ème siècle, de multiplies inventions ont révolutionné notre manière de vivre: la mobilité de l'information et des gens par les voitures, les communications radios ou télévisées, les soins par la médecine...

Lire la suite

08/06/2014

L'esprit de famille

Avoir une petite ou une grande famille... Avec le mot, "famille" s'associent d'autres mots et des événements qui, à des moments de réflexions, excluent tout le reste.

0.jpgLe 8 avril dernier, le billet de Thomas Gunzig parlait de familles et de l'esprit qui en découle.

podcast

"Beau et ample sujet que celui-là", me dis-je.

Il commençait par rappeler que Douglas Coupland disait que "toutes les familles sont psychotiques". Pour rappel, l'œuvre de Coupland aborde les difficultés de la vie portée par la saturation des médias, l'absence de valeurs religieuses et l'instabilité économique.

Lire la suite

01/06/2014

OTAN suspend ton vol

"Un titre, une peu téléphoné, non? Derrière ce titre, il y a une histoire et une actualité avec des reflets dans le monde, mais aussi un déménagement du siège de l'OTAN à Bruxelles, une occasion d'en reparler, rien que pour remettre les pendules à l'heure et un dialogue entre deux interlocuteurs, un Français et un Belge...

0.jpg

- Pourquoi l'OTAN est-elle venue dans mon galère communautaire belge?  demanda le Français.

- A l'origine, l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord avait son siège, situé à Londres. Ensuite, ce fut à Paris, en raison surtout de sa position centrale et de ses moyens de communications. Initialement au Palais de Chaillot et ensuite, au 'Palais de l'OTAN", devenu l'Université Paris-Dauphine.  

- En France, nous sommes plutôt anti-OTAN. 

 

Lire la suite

25/05/2014

Soyons concret avec le discret

Fin mars, le forum Sarkostique envoyait un mail à ses membres. "Notre forum a fait l'objet d'une attaque de grosse envergure qui cible les sites au langage de programmation PHP". Nous sommes en fin de période électorale. Peu de réflexions à ce danger de la modernité qui se retrouve à plusieurs niveaux. 

0.jpg

Les déboires de Sarkostique

Le site disait : "Le forum utilise un code Open Source était plutôt un avantage habituellement, car nous recevons les mises à jour et les parades rapidement. Cette fois, quelqu'un a utilisé une faille d'abord pour introduire des codes publicitaires, une autre personne a lancé une attaque de grande envergure. Une affreuse page rouge nous qualifiant de malveillant". 

Ce n'est que mi-avril que le site était à nouveau disponible. Le cybermonde, le monde virtuel est sans distances géographiques, sans frontières.

Mais comme toujours, ayant été proche de ce genre de problème, je suis sûr que cela a généré des sueurs froides. Je les ai contactés pour les soutenir dans leur besogne de redressement.

Lire la suite