1936-2016, le choc des différences et des similitudes (06/08/2016)

0.jpg1936, une année pendant laquelle se sont déroulés les débuts des congés payés et bien d'autres choses. Tout comme en 2016, peut-être...  

Il y a 80 ans, commençaient les congés payés. Retour à cette première fois:podcast.

En France, après des grèves organisées par la CGT, le 8 juin 1936, Léon Blum était arrivé à Matignon, à un accord à l'arraché avec de nouvelles conventions collectives généralisées.

  • Les Français travailleront désormais 40 heures par semaine
  • Ils auront 15 jours de congés sans diminution de salaires.
  • Des délégués du personnel seront institués, dès la onzième personne dans une entreprise. 
  • Une augmentation de 12% du salaire en moyenne est signée.
  • La scolarité sera prolongée.
  • Une réduction de 40% de réduction en 3ème classe dans les trains fait partie du "package", s'ils prennent cinq jours et font 700 kms minimum. 

De cette année-là, on retient que près de 600.000 partirent en vacances en tandem, en train ou dans des déplacements très proches pour rencontrer la mer.

80% d'entre eux n'avaient jamais vu la mer. A peine, 10% savaient nager.

0.jpgCe billet raconte cette épopée française dans cet extrait: "Le 3 mai 1936, le Front populaire remporte les élections législatives. L’espérance suscitée chez les ouvriers est immense dans une France où le chômage et la misère s’étendent. Des mouvements de grève, avec des occupations d’usine, gagnent la France et font des congés payés une revendication de premier ordre. Dès le 5 juin, le nouveau président du Conseil, Léon Blum, annonce le dépôt immédiat d’un projet de loi sur le sujet affirmant que « tous les travailleurs sont concernés, que les ouvriers connaîtront dans leur labeur journalier, une trêve d’au moins deux semaines et qu’ils pourront se consacrer librement au repos et aux satisfactions de la vie familiale et sociale et ce quels que soient leur sexe et leur âge, la nature du travail et la branche d’activité. Déposé le 9 juin, le projet est voté le 11 juin 1936 par la Chambre des députés à l’unanimité. Le sénat suivra avec seulement deux voix hostiles. Alors que le spectre de la guerre plane en Europe, 560 000 personnes prennent d’assaut les gares parisiennes grâce au billet populaire de congés annuels à tarif réduit de Léo Lagrange, sous-secrétaire d’Etat aux sports et à l’organisation des loisirs. Certes, tous ne partent pas. Ceux qui restent vont pique-niquer quotidiennement dans les bois entourant Paris. Tous les témoignages insistent sur cette sensation nouvelle car le temps appartient désormais aussi aux ouvriers. Jusqu’à cette date, les usines fermaient quinze jours en août, quand les propriétaires et les contremaîtres partaient sur la Côte normande ou sur la Côte d’Azur. 1.jpgLes deux semaines de salaires perdues imposaient aux familles de se serrer encore plus la ceinture. En France, les congés payés avaient fait pourtant leur apparition avec un décret impérial du 9 novembre 1853 concernant les fonctionnaires. Au début du XXème siècle, les salariés du métro parisien, du gaz, de l’électricité, les employés de bureau et du commerce obtiennent une à trois semaines de repos. Les « grisettes » de la confection et les ouvriers du livre les rejoignent dans les années 1920. Seul 1% des ouvriers a alors droit à des « vacances rémunérées ». Dès 1922, au journal « L’information », l’octroi de vacances payées au personnel est accordé. Léon Blum découvre cette initiative qui l’intéresse vivement. En Europe, l’Allemagne impériale avait instauré les congés payés dès 1905, suivie en 1910 par l’Autriche-Hongrie et les pays scandinaves. Le relais est pris lors de la décennie suivante par la Tchécoslovaquie, la Pologne et la Roumanie à l'est et l'Espagne, le Portugal, la Grèce et l’Italie fasciste.2.jpg

L’augmentation des départs en vacances est due à la hausse du niveau de vie global, aux politiques de construction d’infrastructures de loisirs et d’aide directe aux familles, notamment grâce au rôle prépondérant joué par les comités d’entreprise. La 3ème semaine de congés sera généralisée en France en 1956, la 4ème en 1969 et la 5ème en 1982".  

L'histoire du Front populaire est jalonnée d'une époque de misère, d'ouvriers qui espère donner du rêve à ses déshérités :podcastpodcast


0.jpgEn Belgique
, différence de tempo, c'est en juin 2011, qu'étaient fêtés les 75 ans (article) des congés payés.

La crise économique fait aussi des ravages avec son cortège de chômage et de faillites suivies de grèves très dures. Le gouvernement composé des trois familles politiques traditionnelles dirigé par le jeune catholique Paul Van Zeeland s'est installé en mars 1935. Sa première décision est de dévaluer le franc belge de 28% dans l'espoir de réactiver l'économie. Le 2 juin 1936, les dockers anversois débrayent et paralysent toutes les activités. Une Conférence nationale du travail est réunie le 21 juin. Le 24, est décidé ce progrès social des congés payés annuels.

3.jpgIl a fallu l'intégrer dans la législation pour le personnel des entreprises commerciales et industrielles, à l'exception des des sociétés familiales et des sociétés de moins de 10 personnes.

Le congé annuel payé n'est que de six jours par an, au taux de rémunération habituel.

Ce mouvement semble donc avoir été suivi à des niveaux différents comme une délivrance.  

Le sentiment exprimé par quelqu'un qui a connu en tant que jeune, cette époque était "L’ambiance était bonne. On se retrouvait entre campeurs, on se faisait des copains, et nos parents étaient près de nous. C’était l’idéal. Les pères prenant leurs vacances avec leurs enfants, les relations familiales se sont renforcées. Les loisirs, la redistribution des revenus et le temps libéré, améliorent non seulement le bien être, mais ne sont pas défavorables à une société de croissance et de consommation".

Mais, la semaine de 40 heures, les congés payés, les augmentations de salaires ont un coût exorbitant qui fait qu'en septembre, il y eut une dévaluation du franc français, qu'il y eut une première pause en 1937 et qu'un an après la signature, Léon Blum doit démissionner pour être remplacé par Edouard Daladier à la droite parlementaire. 

En résumé, on peut dire que 1936 a permis de temporiser et de barrer la route au fascisme, mais ce fut aussi ce qu'on a appelé une "Belle illusion".  

Non, 1936 ne fut pas une année de joies à tous les niveaux contrairement à ce que le titre du livre de Nicolas Rey, "Les délices de 36" avec l'imagination et l'humour acidulé de son auteur.

Sur les lieux de vacances, les prolos ne se sont pas mesurés aux bourgeois. Chacun avait "sa" plage qui trahissait "ses" conditions sociales. Les bourgeois snobs, d'un côté, regardaient avec un certain mépris les ouvriers qui avaient de drôles d'habitude de crier très fort, de l'autre. L'espoir de la gauche par l'expertise de Blum a été modeste. Ses adversaires l'ont dénigré en l'appelant "chienlit révolutionnaire".   

0.jpg

Retour au début de 1936:

Cette année avait commencé par la fin du procès de l'Affaire Stavisky très fantasmée dans un amalgame de professionnels de l'escroquerie et d'hommes politiques déchus.

La Volkswagen, la voiture du peuple, naissait, inaugurée par Hitler dans un modèle VW30 à 900 marks mis en place par un financement compris dans le contrat d'achat.

Le livre, "L'histoire du Front populaire. L'échappée belle" de Jean Vigreux raconte cet épisode.

Le hors-série de "Nouvelle Revue d'Histoire" titrait "1936: Illusions et tragédie".

0.jpgL'autoritarisme de Staline restait souvent caché.

Les Jeux Olympiques à Berlin ont permis à Adolf Hitler de lancer sa propagande lors de l'ouverture, pendant laquelle 3000 athlètes eurent le salut nazi plutôt que celui de l'olympisme devant la tribune (autre billet sur le sujet).

Le 1er août 1936, cela s'est passé probablement ainsi: podcastpodcast
Ces JO se sont achevés le 16 août dans le même enthousiasme populaire sous le regard de Hitler, que les exploits des athlètes allemands ont comblé d'aise avec 33 médailles d'or. Sa seule déception est venue lors du duel au saut en longueur entre l'Allemand Luz Long et l'Américain Jesse Owens.  

L'Italie avait à peine mis fin à sa guerre d'invasion contre l'Ethiopie que le 18 juillet, éclate le drame de la guerre civile espagnole entre républicains et nationalistes. L'assassinat de José Calvo Sotelo avait fourni aux militaires d'extrême droite, le prétexte pour déclencher un coup d'Etat contre le gouvernement républicain de Madrid.  

Le livre "Un été impardonnable" de Gilbert Grelet raconte l'histoire des troupes nationalistes du général Franco qui avec l'appui d'avions allemands et italiens, formée par la légion Condor allemande, multiplièrent les massacres de civils et assassinèrent les responsables politiques d'une République espagnole fragile.

L'Espagne avait appelé au secours. La France de Léon Blum, l'Angleterre de Churchill et l'Amérique de Roosevelt ont refusé d'intervenir pour contrer cette "colonne de la mort" et aider les démocrates espagnols, alors que les régimes fascistes prenaient fait et cause pour Franco et les militaires putschistes.

Interview de l'auteur, Gilbert Grelet : podcastpodcast  

 

 Les chansons de l'époque:

"On s'promène au bord de l'eau"

 

"Celui qui s'en va"

 

"... qui passe sans me voir"

 

... mais "Ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine"

 

...et puis, "C'est si bon"


... quand "Y a de la joie"

 

Quant au cinéma,

La vie de l'époque en théorie et en pratique

 "Le roman d'un tricheur"




 

... et de "Marinella" 

 

 ... sans les "Temps modernes"

Tout le monde connait la suite. La deuxième guerre mondiale commence trois ans après en 1939.

 

1.jpgAujourd'hui, en France, un enfant sur trois ne part pas encore en vacances pour suivre un "Long'pay". 

Les grèves font toujours la grève en attendant la rentrée.

Cet été, les sports tout azimut se sont enchaînés. 

Il y a eu pour enthousiasmer les foules, le tennis à Roland Garros puis à Wimbledon, l'euro de foot,  le Tour de France...

0.jpgA 01:00 de l'heure européenne, les Jeux Olympiques se sont ouverts  sous un fond de polémiques.

Dopage des sportifs russes et crises économique et politique au Brésil avec la destitution de Dilma Roussef en arrière plan.

Plus de 60% des Brésiliens regrettent que ces JO ont été organisés dans leur ville de Rio. 

Le Brésil comme la Russie, l'Inde, et la Chine, font partie des BRIC, de la liste des pays émergents sensés sortir l'occident de la crise avec une croissance de "bon père de famille". 

Aujourd'hui, mondialisme, 0.jpgnationalisme, corruptions, système de castes en ont décidé autrement pour finir par dire que la version occidentale apparaît comme le pire des systèmes quand on ne tient pas comptes des autres.

Près de 11.400 athlètes de 203 pays sont en compétition dans 28 sports et 42 disciplines sportives pendant cette trêve olympique.

(Photos)   


Beaucoup de vacanciers ont accordés les dates de leurs vacances en fonction des Jeux Olympiques pour visiter le Brésil.

0.jpg

L'impression d'une civilisation des loisirs tournent à plein régime, prévaut.

Une impression seulement.

Le touriste ne part plus toujours en vacances, uniquement pour s'éclater mais pour s'écarter de la vie stressante, de l'info désespérante que les médias ne manquent pas de donner en pâture. 

Un attentat à Nice lors du 14 juillet a plombé une nouvelle fois l'ambiance sur un lieu de vacances, cher aux Français.

Une invitation à la lutte du Front populaire continuerait en France?

Pour le fond, peut-être, mais pas dans les mêmes formes puisque les ouvriers sont devenus des employés quand ils ne sont pas encore considérés comme collaborateurs....

Qu'est-ce qui est spécial cette année de grandes vacances?

0.jpgLe climat d'insécurité a forcé les candidats aux voyages à choisir des lieux de villégiatures avec plus de circonspection et de réserves.

Le pape disait lors des JMJ au sujet de l'attentat du curé: "Le monde est en guerre mais pas de religion. Ce saint prêtre qui est mort au moment où il offrait une prière pour toute l'Eglise, en est une victime. Le monde est en guerre parce qu'il a perdu la paix.  Mais, quand je parle de guerre, je parle d'une guerre d'intérêts, d'argent, de ressources, pas de religions. Toutes les religions veulent la paix, ce sont les autres qui veulent la guerre. Elle n'est peut-être pas organique, mais organisée.".2.jpg

"Quand je parle de la violence islamique, je dois aussi parler de la violence catholique. Je pense qu’il y a presque toujours un petit noyau de fondamentalistes dans toutes les religions. Nous en avons”, ajoutait-il.

Cette guerre organisée par le terrorisme lattent qui agit, un peu partout, au hasard, par une guérilla à laquelle les grandes nations répondent par une guerre dans le Moyen Orient avec de grands moyens technologiques modernes. 

La baisse de fréquentation dans des endroits habituels de villégiatures comme le Maroc, la Tunisie, l'Egypte, la Turquie est plus que manifeste.

Les listes des destinations des touristes s'est même restreinte en France en subissant annulations et hésitations....

0.jpgLes pays de l'Union Européenne se disloquent.

Le Brexit des Anglais n'est peut-être que la première étape.

L'extrême-droite prend du gallon.

Donald Trump aux Etats Unis brique la présidence du pays, avec des idées de protectionnisme très affirmées.

Chacun dans ses frontières dans un monde qui s'entoure de barbelés.

2.jpgUne bonne nouvelle tout de même, on se cherche d'autres moyens de locomotions moins polluants pour l'atmosphère car si 2015 a été la pire des années au niveau climatique, 2016 risque d'être encore plus catastrophique. 

La voiture électrique gagne du terrain et le Solar Impulse est devenu un pionnier hybride dans les airs. 

 

Lors du JT du 14 juillet, France2 parlait en alternance de ce que le nouveau tourisme a apporté: des problèmes des voyages de masse, un rappel syndical de 1936 lors du Tour de France et le confort au camping.

 

Si en 1936, les gens découvraient le camping sous la tente avec l'inconfort, aujourd'hui, il se fait toujours mais avec un confort inégalité dans des espaces de luxe.

Et la version 3 du film 'Camping' s'en fait l'écho

Je me souviens du camping à la mer du Nord dans les années 60. Une tente isothermique dont on souriait en disant répétant "isothermique", c'est à dire aussi froid à l'intérieur qu'à l'extérieur et une obligation très difficile de fixer dans le sable avec le vent qui soufflait... 

1.jpgLe sujet des vacances, j'en ai parlé dans quelques billets "Pourquoi part-on en voyage?", dans "Les vacances autrement" et "celles de demain comme d'avant-hier".

 

Les vacances se prennent souvent en plusieurs étapes: Noël, Pâques, weekend prolongés que l'on appelle du doux nom de "ponts"...

Alors, que dire en conclusion?

Entre 1936 et 2016, est-ce plus un choc de différences ou de similitudes?

Ce furent deux années de Jeux Olympiques.

"Panem et circenses" mais pas sûr que cela soit encore de rigueur quand le terrorisme veille au grain.   

Le putsch militaire d'Espagne en 1936 dans une réédition en Turquie le 15 juillet dernier dans des conflits idéologiques?

En 1936, les jeunes de pays européens partaient en Espagne pour soutenir la démocratie alors que leur gouvernement respectif restait sans réaction.

Ces dernières années, c'est recrutés via Internet, qu'ils partaient pour faire le djihad en Syrie et reviennent en services commandés à distance par le même réseau.  0.jpg

Les nouvelles technologies conquièrent la planète avec le jeu Pokemon.Go.

Après les lunettes de Google, le casque HoloLens de MS permettra la téléportation à petit prix avec une réalité augmentée au risque de devenir un 6ème sens dans une "Second Life" qui rendra le virtuel avec un semblant de réalité plus belle qu'elle ne l'est.

Pour finir, on ne parle jamais de ceux qui détestent les vacances sous forme de voyages ou qui les réduisent au maximum pour retourner à leur hobby q'ils n'ont pas le temps de pratiquer en autre temps. 

Il faut dire que les bouchons sur les routes et les problèmes à l'aéroport n' apportent pas un présage très réjouissant.

La formule la "voiture ma liberté" est un peu dépassée par les événements et par les voyages de masse.

Faire autre chose, cela va du bricolage, aux sorties à vélo entre copains ou même à participer à des compétions d'échecs bien à l'ombre ou encore, pris dans la passion du jardinage.

Les voyages forment la jeunesse et la sédentarité se manifeste le plus souvent plus on avance en âge.  

C'est quoi être en vacances?, une question posée et répondue comme s'il s'agissait d'un phénomène qui va de pair avec la modernité et qui permettrait de prendre du temps pour soi-même. Réduire les activités dans ce qu'on appelle "Slow parenting".

Réapprendre à s'ennuyer à rêver en famille ou même sans elle.    

La manière de prendre du temps libre dépend de tellement de paramètres d'éducation, d'envies, de curiosité et de rencontres.

Pas de doute, les vacances sont un commerce et un temps qui fait intervenir l'économie, comme un autre.

J'ai posé la question autour de moi "partez-vous en vacances?".

J'ai été répondu une fois, "même si on m'offrait un voyage, je ne partirais pas". 

Alors, bonnes vacances tout de même... aux aoûtiens explorateurs comme aux aoûtiens sédentaires...

Prendre ce lointain passé de 1936 comme référence, est seulement un exercice de mémoire. Les conjonctures restent différentes avec 2016.

Quand cela va mal, comme en 1936, les chansons remettent du baume sur les cœurs.

Le monde a tellement changé...

Plus près de nous dans le temps, heureusement, il y a cette chanson qui sauve tout:

"En vacances, j'oublie tout".

Vacances j'oublie tout
Plus rien à faire du tout
J'm'envoie en l'air ça c'est super
Folie légère
J'm'envoie en l'air ça c'est super
Folie légère
C'est fou!

Eriofne, 

 

Citations de 1936:

Alors pour ceux qui ne partent pas:

0.jpg 4.jpg 5.jpg
1.jpg 0.jpg 0.jpg
0.jpg 1.jpg 0.jpg

3/5/2021 M'oeil dans le rétro : Rappel de cette époque de 1936podcast

| Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer