Cent ans et toutes ses dents (28/03/2014)

0.PNG

 

Le 28 mars 2014, un anniversaire prestigieux: le centenaire de la radio en Belgique.

 

0.PNG

"A vos galènes ou à vos podcasts" annonçait l'exposition "Vu à la radio" qui s'ouvrait, alors, à Tour et Taxi.

L'histoire du télégraphie sans fil, la TSF, la seconde révolution industrielle commençait en 1820. Le rôle de la fée électricité, apportée par la lampe à incandescence, était primordiale. 

La radio était un moyen de transmission avant d'être un moyen d'information.

Les expériences de Nicolas Tesla qui expérimenta la première communication radio en 1893, avaient été occultées et ne seront reconnues que bien plus tard.

Pour citer tous les pionniers de la radio, il faut nommer Samuel Morse, Thomas Edison, Rudolf Hertz, Nicolas Tesla, Edouard Branly, Alexandre Popov, Gugliemo Marconi.  

Dès 1900, le Roi Léopold II demandait à Marconi, représenté comme l'inventeur de la TSF, de faire une démonstration de sa "radio sans fil". 

En 1913, il eut l'idée d'installer des relais radiotélégraphiques et un émetteur à Laeken pour envoyer des messages vers Congo.

A la fin de la même année, les premiers essais commençaient avec de la musique enregistrée en plaçant le phonographe face du microphone.

Le projet sera, plus tard, repris par Albert Ier qui le confia à Robert-Benedict Goldschmidt

Le premier concert fut diffusé le 28 mars 1914 à 17:00 et rejoué à 20:30 devant la famille royale en hommage à la Reine Elisabeth.

La Brabançonne et la Marseillaise s'intégraient aux opéras (dont la Tosca), aux opérettes et aux musiques à la mode de l'époque.

"Un ténor de la Monnaie, chantant à Laeken, est entendu à la Tour Eiffel" écrivit la presse en ignorant la filière complète de l'émission. 

Au début des années 1980, les radios locales, privées, associatives, publiques, plurielles et parfois pirates, allaient exploser.

La FM fit entrer la qualité de la stéréo, tout en restant limitée dans son rayon d'action. La publicité entra, en même temps, dans ce monde sonore via ses accents propres.

Il n'y avait plus qu'à choisir sa station préférée, mais de préférence en fréquences modulée avec un rayon d'action limité. Les longues ondes, les moyennes et les courtes perdront progressivement de leur attrait et ne seront plus sélectionnées que dans les cas de distances importantes avec les émetteurs.

Outil de persuasion, d'information et, parfois, de la propagande, la radio est devenue le média incontournable.

Le 13 février dernier était le jour de la radio au niveau mondial.

Les radios ont cherché une place sur le spectre des ondes.

Aujourd'hui, c'est la radio numérique qui va révolutionner nos ondes.

L'exposition représente les ondes radios qui évoluent dans l'espace par une représentation de cordes vibrants au son des voix. 

Un mur de photos des animateurs radio et ce sont les souvenirs qui reviennent chez les auditeurs.

Aujourd'hui, j’enserre la fiche de mes oreillettes dans le petit trou de mon portable, je ferme les yeux et je suis parti dans un autre monde.

L'électricité et la radio font causes communes, disais-je, plus haut.

L'ère de l'électricité sans fil est aussi arrivée. L'électricité en WiFi, présentée par WiTricity.  La technique se résume à une énergie créée par un champ magnétique comme «résonateur source », par une bobine électrique, branchée sur le secteur. La charge électrique rend le câblage électrique superflu grâce à une seconde bobine sans risque d'électrocution. La question de distance entre l'émetteur et le récepteur reste un problème d'ajustement des bobines pour atteindre l'efficacité requise. Les appareils électriques à la maison sont les premiers visés. Le chargeur pour la voiture électrique est en test et d'autres applications se préparent.

On n’arrête décidément pas le progrès surtout quand il travaille en commun.


Un clic pour revivre les images souvenirs de l'exposition "Vu à la radio".

"Radio kill the radio star". 


 

L'enfoiré,

 

Citations:

 

2017: année de la radio numérique En Norvège, le numérique a déjà tué la FM. Il y a trois semaines, le pays scandinave a en effet annoncé la fin de la radiodiffusion par modulation de fréquence (née en 1933) pour 2017. La diffusion en DAB + a débuté en 1995, 55 % des foyers norvégiens sont d’ores et déjà équipés d’un récepteur compatible et 56 % des auditeurs écoutent la radio numérique tous les jours. La transition définitive débutera dès janvier 2017 et se poursuivra région par région jusqu’à la fin de l’année.

13 février 2016: Journée de la radio alors un petit retour en arrière:podcast

| Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer