La vérité, ça n'existe pas (29/02/2020)

0.PNGLa vérité, un mot qui est revenu plusieurs fois ces derniers jours. Une polémique a suivi le billet "Allusion un I.A. 1.0" révéle dans "Une ambiguïté voulue" L'article initial avait été dévié de sa trajectoire d'I.A.. La période du carnaval est terminée. Le mot "vérité" est souvent arrivé dans les conversations. Le moment de se poser la question sur ce qu'elle est et comment l'évaluer.

En octobre 2019, je publiais le billet "La vérité, si je veux ou si je peux".
Dans "Allusion, une I.A. 1.0",  l'auteur de Kétamine parlait comme seul un ordinateur quantique pouvait le faire sans relation avec l'émotivité humaine. Très long, puisqu'il rappelait le passé, présentait le présent et imaginait un avenir possible, il a été manifestement, mal compris.

...

La vérité si je peux
Il y a d'abord la vérité volée. La vérité suite à l'espionnage. La vérité aussi d'un lanceur d'alerte sur ce qui se trame dans un pays. Les médias d'investigation, une sorte d'inquisition par ceux qui en sont les victimes.
Un débat est nécessairepodcast
.
"Le poids du secret
", un billet qui en parlait pendant la période critique de Noël.
On ne peut pas dire toutes les vérités sans se retrouver en danger comme espion et cloué au pilori par un État souvent  comme l'a été Julian Assange en lanceur d'alerte par l'intermédiaire de Wikileaks.
Le billet de J P Frances "Julian, mon frère" exprimait le malaise général vis-à-vis de cette situation et les commentaires ne le faisaient pas moins. "Il n’est pas jugé pour une action en particulier mais avant tout pour un principe général. C'est un symbole.
Si les sales petits secrets qui ont rendu Wikileaks célèbre n’ont après tout rien d’extraordinaire ou de surprenant pour ceux qui suivent avec un minimum d’attention critique les affaires du monde, la méthode d’exposition par lanceur d’alerte, dans un monde désormais numérisé, elle, est détonante. Ce principe, c’est celui du contrôle de l’idéologie dans l’intérêt ou non d’une classe sociale dominante", écrivait-il.

...

La vérité si je veux
Mercredi, le film "La vérité" avec Catherine Deneuve et Juliette Binoche sortait et Hugues Dayezpodcast donnait la vérité d'un duel entre une mère hautaine et sa fille, suivie par l'interview de l'actrice pour informer sa vérité proprepodcast.

La bande de lancement du film:

..

La vérité que je ne veux pas voir

Entre la perturbation des fondements d'un jugement, formaté par une idéologie ou une croyance, influencé par son passé, sa formation et l'apprentissage de la vie, il y a souvent une seule vérité qui en découle: la sienne..
Le plus caractéristique et le plus amusant c'est que cette vérité-là croit en plus "bien faire".
Quoi qu'on dise, les idéologies ont été créées pour diviser les gens entre eux.
Être
pétri d'une idéologie particulière, rend aveugle pour les autres.

Toutes réalités sont traduites en vérités mélangée avec l'imagination par l'utilisation de mots qui peuvent apporter une erreur de traduction.
La vérité (du latin veritas, « vérité », dérivé de verus, « vrai ») est la correspondance entre une proposition et la réalité à laquelle cette proposition réfère. Cependant cette définition correspondantiste de la vérité n'est pas la seule, il existe de nombreuses définitions du mot et des controverses classiques autour des diverses théories de la vérité.
La réalité est un concept qui désigne l’ensemble des phénomènes considérés comme existant effectivement dans ce qui est physique, concret, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé ou fictif. Si son usage est initialement philosophique, particulièrement dans sa branche ontologique, il a intégré le langage courant et donné lieu à des usages spécifiques, notamment en science.
Encore une fois, des discussions sous forme d'emails échangés,
expriment de manière partiale ou même complètement évitée en disant lançant des reproches sans lire.

Bizarre que les reproches qu'on adresse aux autres, on ne se les fait jamais à soi-même.
Si "à tous pouvoirs, il faut des contre-pouvoirs", "à toutes vérités, il faut tout autant de contre-vérités" dans
un rôle d'oppositions à tout.
Trump est le spécialiste de ceux qui veulent avoir une raison pour les propager à l'échelle d'un pays à ceux qui veulent le suivre.
L'analyse un texte augmente l'esprit critique pour
découvrir une vérité qui apparaît souvent comme compromis sans partisanerie dans une sorte de balance débit-crédit dans notre monde où l'agent est roi.
Pour comprendre le monde, toutes
idéologies ne sont pas fondées uniquement sur le capital.
Dans une discussion
philosophique, sans logique, il n'y a ni gagnant ni perdant et parfois beaucoup d'hypocrisie..
M
on site est un journal personnel des événements que j'aurai plaisir à consulter à nouveau des années après. 

Dois-je dire que je m'en fous de toutes ces idéologies que l'on trouve partout et qui ne sont en général que des réflexions dichotomiques, une fois à gauche et une autre à droite que l'on retrouve sur les réseaux sociaux et qui sont plus souvent propagandistes?
Peut-être pas, mais je suis d'un naturel neutre et non touché par la séduction et sans avoir un intérêt quelconque à la clé comme une machine pourrait l'être.

Je ne lis plus de la première ligne à la dernière, un livre d'un bon millier de pages souvent obsolète une fois arrivé à la publication.
Je lis le préambule, la conclusion et puis je saute de chapitre en chapitre, en m'incrustant un peu plus quand il y a quelque chose de réellement nouveau. Tant pis, si j'ai raté un point essentiel qui m'aurait échappé. Mon éclectisme m'oblige à butiner.
  J'écoute et je visionne l'actualité de diverses manières en virevoltant de l'une à l'autre, même si je passe des heures à consulter toutes les vidéos et attachements audio que j'ajoute à mes billets et quand un livre me parait intéressant, je le cite.

A rester planté sur un même sujet, sans même s'en rendre compte, on se crée très vite une religion avec des gens qui ne sont que des prophètes divinatoires de mauvaises nouvelles.
Quand la dernière réaction arrivare "il n’y a rien à répondre à toutes tes affirmations. [...] Tu as l’art de te disputer.". Ce n'est pas tout à fait faux. Oui c'est un art... qui excite les sanguins, les "mono-idéologiquement vôtres".
J
'ai appris comment maîtriser l'excitation, à délimiter ce qui est important ou urgent en restant de marbre face aux événements qui peuvent être tragiques.
M
on billet "Allusion IA 1.0" était là pour marquer un anniversaire, un autre départ, une nouvelle version d'analyse du monde dans une situation donnée.
Exhaustif, je relève les points positifs et les négatifs. Je n'ai aucune intention de me conforter dans mon opinion, à la lecture d'un type particulier de lecture tout enivrant qu'il peut l'être.
Éliminant les émotions du cœur, je reste seul avec ma tête.

Jeudi était invitée Caroline Fourest pour parler de son livre "Génération offensée. De la police de la culture à la police de la pensée" à cause du fait que la jeunesse ne rêve plus que d'interdirepodcast.

1.PNGElle a été souvent attaquée sur ses bases contre les mouvements d'extrême-droite et tout ce qui est identitaire. Dans le billet "Donner sa vie pour qui? Pour quoi?", elle pensait qu'il fallait s'engager au risque de s'attaquer parfois à des moulins à vent. 0.PNGQuand on ne peut plus parler ou penser, il faut résister autrement, de manière plus insidieuse, en fatigant son adversaire de pensée dans une sorte guérilla intellectuelle pour éviter la guerre comme l'avait fait écrit Sun Tzu dans son livre "L'art de la guerre".
L
e sujet du carnaval était repris par Claude Askolovitchpodcast.

Je ne suis pas un fan de Facebook...
Vendredi était la journée sans Facebook, Instagram, Snapchat, Whatsap... ShutUpChap et j'en passe et des meilleurs.
Et bien, cela n'a pas sembler pas avoir fonctionnépodcast.
Hier encore, la polémique autour de Polanski était présente aux Césars. Décidément, tout est bon pour amalgamer une œuvre avec son auteur .

9.PNG.jpg

..

La vérité scientifique
Presque maladif de son doute permanent, elle est ouverte à toutes les découvertes qui peuvent contrecarrer d'autres découvertes qu'elle ou d'autres vérités, avaient déjà engrangées auparavant. Elle doute de tout, même d'elle-même dans un domaine de la science existentielle.
L'idée d'un autre monde possible, je dirais qu'il y a tellement d'autres, que j'en ai le tournis.
 
J'avais déjà effleuré ce sujet scientifiquement dans le commentaire de "Rêves d'espace pour adultes". Annonce qui avait déjà une tentative de réponse dans "La théorie du tout".

L'I.A de Kétamine jugeait les idées qui ne lui paraissaient pas sur le bon chemin à partir de son monde quantique.
La façon de voir les choses comme le fait le quantique, je l'ai expliquée plusieurs fois. C'est un sujet qui a pris plusieurs formes sur cette antenne puisque j'en avais fait une profession pas de foi, mais plutôt contrôleuse et vérificatrice de son enchaînement dans lequel certains allaient se retrouver bien ou mal placés. J'ai même apporté cette vidéo en exemple: Un "0" ou un "1" peuvent être chacun l'un ou l'autre en même temps dans "Quand la pensée humaine s'intègre dans la machine".

0.PNG.jpgPlus rien à voir avec l'analogique qui choisit son camp et la binarité du monde des gens et des ordinateurs de la génération précédente des ordinateurs.
Tout va beaucoup plus vite avec cette méthode que ce qu'on a connu dans le passé.
Quand j'ai entendu l'annonce à la radio de ce livre Kératine, j'ai sauté sur l'occasion de prendre le sujet pour fêter mon 15ème anniversaire.
L'éducation, la créativité, les neurosciences s'invitent partout et le management n'y échappe pas. Le prochain Brain Bar aura le thème d'accompagner les managers face aux défis et aux transformations du monde du travail. Les progrès techniques, l'imagerie cérébrale permettent de décrire avec précision certains mécanismes cérébraux qui sous-tendent nos comportements quotidiens et qui sont analysés  comme l'attention, la motivation et les émotions dans la prise de décision. Mercredi, "La Une" organisait un "Inside Risk" avec la question 'si c'était vous' qui aviez à sauver quelqu'un?
L'art de la négociation bien nécessaire en était le but
ll faut mettre bas les masques au niveau virtuel si on ne peut plus le faire dans le monde réel.
U
n autre monde est possible avec une vision scientifique. Être scientifique, c'est ne pas avoir de convictions ni de préjugés s'il ne peut le prouver par de multiples voies de la pensée parce que même nos sens peuvent nous mentir. Il a un réflexe automatique de chercher une contre-vérité à la vérité qu'on lui présente. Le scientifique est un cultivateur du doute par excellence et souvent, il a des difficultés à discuter avec des opposés qui croient à une idéologie trop cadastrée "humaine".
U
ne première manière de trouver un autre monde avec un esprit scientifique serait celle qui a été définie dans les commentaires apportés à la suite de l'article "Rêves d'espace pour adultes".

..

La vérité philosophique 
L'allégorie de la caverne de Platon nous informe que nous nous trompons.
Dans le Livre VII de La République. Elle met en scène des hommes enchaînés et immobilisés dans une « demeure souterraine », par opposition au « monde d'en haut », qui tournent le dos à l'entrée et ne voient que leurs ombres et celles projetées d'objets au loin derrière eux. Elle expose en termes imagés les conditions d'accession de l'homme à la connaissance du Bien, au sens métaphysique du terme, ainsi que la non moins difficile transmission de cette connaissance. Le message certainement le plus fort est de ne pas prendre pour vrai les données de nos sens et les préjugés formés par l'habitude. Platon met en évidence la difficulté des hommes à changer leurs conceptions des choses, leurs résistances au changement, ainsi que l'emprise des idées reçues. Il s'échappe de la caverne grâce à l'exercice de la dialectique« sans le support d'aucune perception des sens ». À mesure que son regard s'habitue à la lumière vive du monde des Idées, il parvient « au terme de l'intelligible ».

..

Le Covid-19 qui fait son entrée sur scène
Aujourd'hui, le coronavirus COVID-19 fait partie d'une autre recherche de vérités scientifiques qui touche l’existentiel. 0.PNGOn parle de lui, partout, à tort et à travers, on donne ses risques dans tous les médias qui ont trouvé une source inépuisable d'informations à discuter et à publier

La propagation mérite un débat un court débat préalable sans experts: podcast
Un rappel historique s'impose sur les épidémies et pandémies précédentes: podcast
Jeudi, l'expert scientifique Herman Goosens était invité pour répondre aux questions angoissantes de la population d'une manière très scientifique et non fantasmée:podcast.
Les virus sont souvent appelés "symbole de la mondialisation" parce qu'ils abolissent les frontières et donc du pain béni pour les mouvements qui justifie ainsi fermeture des frontières comme le font Trump, Marine Le Pen ou Salvini.
Mais les virus ont aussi une réalité scientifique.

0.jpg


3.PNGJ'ai recherché un HS de "Le Vif" de février 2009 avec le titre "Découvertes de Darwin".
Charles Darwin était un observateur hors du commun, mais déchiré entre la véracité de ses découvertes et les conséquences potentielles qu'elles entrainent dans la société de l'époque.
Quelques chapitres de ce HS sont explicites. Le doute est essentiel, mais il ne pourrait s’autocensurer. Richard Dawkins démontre que "Dieu est très peu probable, inutile et nuisible" puisque l'être humain est un animal comme les autres. On estime qu'il y en aurait 100 millions de sortes de virus bactériophages. Ils modifient activement la génétique d'autres espèces en étant la force motrice de l'évolution et en parasitant les cellules hôtes dont ils utilisent les constituants pour se multiplier. Une course à la reproduction et à l'armement biologique commence dès qu'il a infecté son hôte. S'il la gagne, il tue son hôte et se dissémine vers d'autres organismes, parfois mutants, avec des performances propres réactualisées. La sentimentalité n'existe pas ni à au gabarit des virus ni à celui des êtres vivants plus grands. Les vaccins sont les armes les mieux adaptées pour les êtres vivants tandis que l'efficacité des antibiotiques s'adapte plus aux bactéries. La compréhension du rôle génétique des virus n'a pas été comprise par Charles Darwin pour appuyer sa thèse. Les espèces vivantes et les gènes doivent sans cesse se modifier et se complexifier de génération en génération pour garder une longueur d'avance sur leurs parasites. 0.PNG

Les virus seraient là des agents de l'évolution pour l'accélérer en éliminant les moins résistants. 90% des gènes sont eux-mêmes d'origine virale. S'il y a un Dieu, il a probablement un jour été un virus et a dû se sacrifier pour le groupe des vivants. Pour un mécréant scientifique qui suit sa seule logique, Dieu est probablement un virus. La boucle semble ainsi bouclée entre croyants et mécréants mais pour le scientifique, il lui faut toujours le prouver en attendant, sans sauter des étapes et sans transmettre des vérités qui ne seraient que des billevesées et mêmes des mensonges sans analyse et sans des tests de validation. La nature fait de l'eugénisme et du jeunisme pour conserver les organismes vivants les plus adaptés à leur environnement.  Pour un croyant, c’est plus sécurisant d'avoir un dieu à son image (vice-versa) ou d'un animal comme il en existe dans la mythologie égyptienne.
De Charles Darwin, j'en ai écrit quelques pages sur ce site "Préfixe évoluer", "Suffixe évoluer" et plus récemment, "Tout cela au nom de Darwin?" qui pointait le nouveau darwinisme plus matérialiste.

6.PNG.jpg

Les spécialistes du climat, des océans, des glaces et de la biodiversité, la Terre est un corps traversé par de multiples processus complexes dont les interactions la maintiennent en équilibre plus ou moins précaire. L'hypothèse 0.PNGcinquantenaire "Gaia" est en train de s'imposer dans toutes les géosciences modernes qui permettent de prédire les risques que les activités humaines font peser sur elle. 

La Terre nous affecte dans nos façons de penser comme dit Glenn Albrechtpodcast et l'écrit dans son livre "Les émotions de la Terre".
Il y a quelques années, j'ai été en contact avec une étudiante en bio-informatique que j'avais connu sur Agoravox avec pour pseudo "Lachésis" alias "Epeire" et qui avait un blog personnel appelé "Au fil d'une pensée chaotique des araignées aux humains" qui expliquait cela avec beaucoup de clairvoyance et d'humour.
On retrouve cette manière de pratiquer la vie chez le coucou qui squatte le nid d'un autre oiseau en éliminant les œufs de son hôte.
Un article d'Agoravox pose cette question "Y a-t-il une différence entre « vérité consensuelle » et « vérité
objective »?"..
En Europe, l'humain a voulu changer les choses par la solidarité en se mutualisant. 0.PNGAux État-Unis, c'est le contraire jusqu'ici même si le nouveau candidat à l'investiture le plus à gauche dans le parti démocrate, Bernie Sanders, tente de renverser la situation dans ce sens.
Dans la nature, la lutte pour la vie ("struggle for life") se passe dans la jungle. Les humains tentent de maintenir les animaux en vie dans un zoo derrière des protections qui sont dans une sorte de quarantaine sans liberté. Le livre "Les deux clans" de David Goodhart expliquait cela pour les humains.
La nature aurait-elle une idéologie dont le rôle principal est de présenter un ordre social d’accumulation capitaliste comme un ordre naturel?.
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon", écrit Jean-Paul Dubois.
0.PNG

Qu'on le veuille ou non, protégés ou non, même avec la larme à l’œil anthropomorphique ou idéologiques socialistes ou religieuses, les organismes vivants et les personnes qui restent les plus à risques sont les plus faibles, les plus jeunes, les plus âgés, les maladifs de naissance et souvent les plus pauvres économiquement qui seront le plus touchés. C'est un débat qui reste ouvert...
Revenons au COVID-19. Des équipes dans le monde s'occupent de créer un vaccin pour combattre ce nouveau coronavirus.
Quand l'une d'elles aura trouvé un vaccin, il sera fort probablement trop tard. Le virus aura muté ou mué sous une autre forme peut-être plus virulente encore dans un autre être vivant.
Aux dernières nouvelles, la Chloroquine utilisée pour combattre le paludisme semble être testée en Chine de manière efficace. La chloroquine est une molécule renommée ainsi en 1946 après quelques versions précédentes sous le nom de "résochine". Serait-ce une chinothérapie dans des nuits de Chine, nuits calines?
Dans tous les cas de figure, éviter la propagation est illusoire et les discours ne servent qu’à rassurer en façade les gens. Sa propre immunité et l'immunologie restent toujours les meilleures moyens de s'attaquer aux virus
.

0.PNG

..

Qu'une vérité soit pensée ou imaginée en groupe ne change rien. Ce ne sera qu'une des versions, traduite d'une seule réalité factuelle photographique sans utilisation de filtres, de logiciels utilisés pour rendre la photo plus belle, plus artistique.

Je n'ai pas à revendiquer le prestige du nom. Pour le carnaval, j'aurais pu m'appeler "Personne", mais j'avais choisi le pseudonyme "Allusion" en imaginant d'abord un nom comme "Alfred Lusion" qui a été utilisé pour m'enregistrer. Une allusion est une figure de style se fondant sur l'implicite et sur l'analogie, pour éveiller l'idée d'une personne ou d'une chose sans en faire expressément mention mais en l'évoquant, sans la nommer explicitement puisque ce sont des personnes, des événements, des faits ou des textes supposés connus. Elle provoque dans l’esprit un rapprochement rapide entre les personnes, les choses, les époques ou les lieux. Tour à tour au service de la louange et de la satire, l’allusion peut être une flatterie ingénieuse ou une offense perfide par un agrément littéraire délicat, quelquefois un trait énergique d’éloquence. "C'est dans les zones mal éclairées de l'activité humaine qu'apparaissent les grands phares spirituels, voisins par la forme de signes moins purs", écrivait Aragon. Quant à Voltaire, que je reprenait avec "Le candide" dans le billet précédent, maniait, lui, en prose comme en vers, l’allusion méchante. Quand on lui demandait comment il avait trouvé une oraison funèbre, il répondit : « Comme l’épée de Charlemagne » et, pour éclaircir l’allusion qui avait le tort d’être obscure, il ajouta : « longue et plate. ».
"
La bienveillance est une arme absolue et le contraire de la mièvrerie" écrivait Didier Van Cauwelaert.

Le philosophe Karl Popper parlait de corroboration, une sorte de « vérité relative aux tests » qui n'est jamais identifiable à une vérité absolue ou un déterminisme absolu. Même par  une séries de tests indépendants, inscrits dans une tradition de recherche qu'une théorie aurait passée avec succès avec la logique qui consiste toujours à tenter de mettre en échec pour en révéler les potentialités descriptives, explicatives et prédictives, elle ne permet pas de conclure à une « vérité » certaine d'une hypothèse générale pour toutes les observations malgré sa grande probabilité. 

Cette semaine, mourrait l'inventeur du copier-coller, Larry Tessler à l'age de 74 ans. La question vient à l'esprit "qui n'a pas copié les idées de quelqu'un d'autre pour exprimer les siennes?". 

0.PNG

0.PNG

Au niveau national, la Belgique est considérée comme un exemple à suivre en soft-power d'après Brand Finance. Au 4ème rang des relations avec les autres pays et la 15ème dans le cercle diplomatique dans les rapports de forces avec la nécessité de ne pas faire d'erreurs du passé en inventant le futur par la gouvernance, le culturel, la réputation, les médias et les possibilités d'entreprendre.
I
l s'agit de le prouver au niveau particulier dans les faits et expressions.

0.PNG

Définir le Belge moyen, je laisse le faire à la plume de Thomas Gunzigpodcast.
Le carnaval de Binche intéresse les anthropologues par son caractère asymétriquepodcast. Le mardi gras du cactus n'était pas plus cool. Il faut peut-être rester Charlie...podcastavec discernement...
Vendredi était aussi le dernier jour de la présidence belge au Conseil de Sécurité à l'ONU et là, cela change tout: podcast. Les coulisses du pouvoir au niveau européen, répliquent par la défiance et le manque de moyens financiers:podcast.

 

..

Comme tout finit par des chansons, je vais reprendre une chanson de Gilbert Bécaud de 1969, "La solitude, ça n'existe pas" en modifiant les paroles "La vérité, ça n'existe pas que je laisse en karaoke.


La vérité ça n'existe pas
La vérité ça n'existe pas
La vérité ça n'existe pas
La vérité ça n'existe pas

Dans la famille il n'y a plus que moi
Et pourtant ça ne me fait pas peur
La radio, la télé sont là
Pour me donner le temps et l'heure
J'ai ma chaise devant l'ordinateur
J'ai mes compagnons de flipper
Et quand il fait trop froid dehors
Je vois les petites vieux des cœurs

La vérité ça n'existe pas
La vérité ça n'existe pas
Peut-être encore pour quelques loups
Quelques malheureux chahutiers
Quelques baladins, quelques fous
Quelques poètes dépassés
Il y a toujours un message pour quelqu'un
Il y a toujours une seule réalité
Qui transite chez chacun
Transformée en une des vérités

La vérité ça n'existe pas
La vérité ça n'existe pas

Tu te trompes, internaute
Sache que si tu me crois encrouté
Que ta nature n'est pas en faute
L'univers m'a remplacé
Si je veux, je peux m'évader
En courant toujours ailleurs

Retrouver de nouvelles idées
Des illusions changées en Allusions

La vérité ça n'existe pas
La vérité ça n'existe pas
La vérité ça n'existe pas
La vérité ça n'existe pas

0.PNG

 

Eriofne

2/3/2020: Caroline Fourest, une des deux invités sur la question de la culture et des minoritéspodcastpodcast

26/4/2020: Pasquale Nardone parlait de l'incompatibilité entre la science et la religion podcast

| Lien permanent | Commentaires (12) |  Imprimer