Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2006

L'éveil d'une passion égyptologique

Lors d'un voyage, l'Egypte m'est apparue dans toute sa splendeur et sa complexité par la beauté de ses paysages et par son histoire de plus de 5000 ans. Une volonté d'en savoir plus n'a pas tardé à se changer en passion. L'histoire antique égyptienne exerce aujourd'hui une forte fascination étrange par son côté sacré et cela depuis plus de 200 ans.

Nous sommes en pleine saison des vacances.

Alors, pensons-y en empruntant la porte de la culture et de l'histoire.

Comme la plupart des touristes, la croisière sur le Nil est la porte royale pour en commencer l’exploration.
Arrivé à Louxor, l’antique Thèbes, le bateau attend déjà et, très vite, largue les amarres pour démarrer les visites dans le temps.



Esna,medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_75Esna.gif

Edfou, medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_18Edfou.gif

 

 

 

 

Kom Ombo,medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_28Komombo.gif

Philae medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_35philae.gif sauvée des eaux

 

 

 

à destination finale d’Assouan medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_Assouan.JPG

et d’Abou Simbel.medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_50AbouSimbel.gif






Dès le début, le visiteur va de surprises en émerveillements. Les paysages défilent devant les yeux tels un diaporama au fil de l’eau et sans fatigue. Enfin presque, car des arrêts successifs jalonnés par des sites archéologiques permettent de se faire une idée précise de la grandeur de cette Egypte antique, et cela en frisant les 40°C en permanence, cela fatigue tout autant. Pour éviter les grandes chaleurs, il faut aussi se lever tôt.
La pluie a peu de chance de faire son apparition en cette saison. Je signalerai cependant qu’au printemps, un vent de tempête, le Khamsin, peut se lever tout à coup et emporter le sable du désert. Retrouver son chemin, les yeux endoloris et frappé de plein fouet relève, alors, de l’exploit. On en arrive à espérer en échange la pluie comme un réel don de dieu.

Sans le Nil, l’Egypte n'existerait tout simplement pas. Une bande de terre de cultures large de 10 Kms maximum enserre ses rives. Avant la construction du barrage d'Assouan, cette bande était irriguée tous les ans par des inondations avec les eaux abondantes en provenance des hauts plateaux du Nil vers ses sources mythiques. Ces inondations présageaient de cultures riches ou maigres suivant les crues et le débit du fleuve. Sur plus de  2000 Km et grâce à lui, la civilisation a pu commencer et s'organiser pendant 3000 ans d’histoire fascinante avant notre ère. Sur la base des triptyques formés par la géologie et le relief, le paysage d'Egypte s'est profondément modifié au cours des millénaires. Cadencé par un dimorphisme, l'Egypte se transformait par les crues annuelles. Faune et flore ne sont même plus les mêmes aujourd'hui. Contrées, jadis hospitalières de façon épisodique, elles sont devenues désertiques. 
Toujours en symbiose avec la nature, au rythme des crues du Nil et des périodes de sécheresse, Pharaon, fils de Rê et du dieu Osiris, en semence et arbre de vie et en maître absolu du monde, est considéré comme le lien entre les dieux et les humains et nommé  "protecteur de son peuple". Avec cette stabilité, l'Egypte antique s'octroie un record de longévité de trente siècles. A ses côtés, les prêtres sont l'élite de la société. Les scribes, comme 3ème niveau, sont là pour transcrire les faits d'armes et de la vie.

Le Bien contre la force du Mal a bien été ressentie par l'Egyptien qui met en bataille le dieu Horus, fils d'Osiris et Isis, et le dieu Seth dans un mythe vengeur parce que ce dernier aurait tué son père Osiris et dispersé son corps. La résurrection d'Osiris se perpétue chaque jour avec le retour du Soleil.

L'Egypte devient une puissance étatique riche au point de s'étendre au Sud jusqu'en Nubie (notre Soudan) et au Liban dans le Nord. Cela, en ne comptant pas les conquêtes d'Alexandre le Grand qui fit aussi partie de l'histoire égyptienne.

medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_carte.gif

150 pharaons et 30 dynasties se sont succédé à la tête du pays, selon le prêtre égyptien Manéthon. contemporain de Ptolémée III.
D’abord, pendant l'Ancien Empire (de la 3ème à la 6ème dynastie) qui a vu naître les grandes pyramides (Chéops, Khephren et Mykérinos à Gizeh), dont on parvient depuis très récemment à élaborer des hypothèses pour comprendre de quelle manière elles ont été érigées.

Jusqu'ici l'idée de la rampe qui permettait d'élever des blocs, avait été proposée, mais cela ne tient pas car, elle-même, aurait nécessité autant d'effort que pour construire la pyramide, elle-même. Cela équivaudrait à un bloc de 1m3 toutes les 2 minutes pendant 30 ans. (Théorie de la rampe).

Le moulage de blocs viendrait-il au secours dans la compréhension? Une sorte de béton avant l'heure? Imhotep, pour sa pyramide à gradins, aurait pu probablement couler deux types de blocs pendant sa construction: un, très simple, pour la partie interne à partir de calcaire et un autre, de haute qualité, pour l'extérieur. Le calcaire tendre initial, argileux associé au sel de natron (chlorure de sodium trouvé au Nord du Caire) forme de la pierre. La chaux (soude caustique) de l'arsenic comme liants dissolvants la silice et l'alumine forme le ciment qui sera ensuite coulé dans des moules de taille relativement réduites de 60 kilos. Séché à l'ombre, ceux-ci pouvaient très bien se réaliser sur place à la hauteur désirée. Cette technique, appuyée par le professeur Davidovits, spécialiste dans les geopolymères, pourrait éliminer le mystère et donner des galons d'inventeurs du béton aux Egyptiens. (Théorie de la pyramide reconstituée). Théories rassemblées. Pourtant pourquoi créer une matière alors qu'elle existe dans le naturel?

Plus récemment, encore, l'architecte français Jean-Pierre Houdin pense avoir trouvé le secret de la construction de la pyramide de Chéops grâce à une rampe externe pour les gros blocs qui représentent 73% de la pyramide et à une rampe interne en spirale. (video). Une coursive en bord extérieur avec des machines de levage ancètres des chadoufs.

Mise à jour 16 février 2010: Avec le titre "Khéops révélé" Le mystère de sa construction semble résolu. 2,3 millions de blocs de pierres de 2,5 tonnes chacun, la construction de la pyramide de Khéops s'expliquerait par la théorie de l'architecte français Jean-Pierre Houdain. Une rampe en spirale à l'extérieur en pente douce pour les 43 premiers mètres puis une rampe intérieure courant juste sous la façade de l'édifice en utilisant les blocs déjà montés pour achever la pyramide. Un test de gravimétrie et une maquette 3D sur ordinateur pour l'expliquer.

Mais la dernière demeure de Chéops reste introuvable et cela malgré les recherches des archéologues dans une ambiance de mystère. Gilles Dormion, architecte, avec son livre "La Chambre de Chéops. Analyse architecturale" a mis le feu aux poudres autour de la grande pyramide de Chéops, 2ème pharaon de la 4éme dynastie. Une 4ème chambre inviolée est soupçonnée dans l'édifice monumental avec des yeux nouveaux d'architecte, un microrobot et un géoradar.

Zahi Hawass, secrétaire général du Conseil Supérieur des Antiquités égyptiennes, s'oppose pourtant farouchement à de nouvelles fouilles de ce genre.  Il rêve de découvrir les tombes de Nefertiti et de Ramsès VIII. Entretient-on le secret et le mystère? L'archéologie moderne a d'autres objectifs plus spécifiques, recherchant le pourquoi de certaines découvertes, du mode de vie, des techniques utilisées, des causes d'une telle beauté dans l'art funéraire. (le site du CREA). C'est un véritable Babel à ciel ouvert et la concurrence fait rage entre les différentes missions archéologiques étrangères. En février 2006, nouvelle découverte dans la Vallée des Rois d'une tombe ravive la fièvre des chercheurs. Les richesses trouvées n'attirent les oreilles du commun des mortels que quand il est trouvé de l'or. Ce reflex est beaucoup plus terre à terre pour l'archéologue. La valeur d'un papyrus a valeur de l'or et de trésor pour le scientifique. De toutes manières, ils en auront encore pour des générations avant de mettre le dernier trésor à ciel ouvert. Les recherches sous les eaux du Nil sont chasses gardées du gouvernement et considérées comme secrets défenses. Le magazine Geo de décembre 2006 ne tarissait pas de qualificatifs au sujet des découvertes récentes.

Mise à jour : Le journal "Le Soir" écrivait ce 3 janvier 2007 "L'Egypte antique sauvée des eaux".

Le journal le Soir écrivait ce 15 août 2007 :  "Des tombes datant de Ramsès II mises à jour".

La pyramide de Djoser à gradins à Saqqarah d’abord eut Imhotep pour architecte de génie. medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_70LeCaireDjoser.gif FR3 en parlait encore le 19 juillet et prouvait que tout peut encore se découvrir sur ce site. Ensuite les plus connues et les plus grandes de Chéops (146 m de haut, seule merveille du monde qui subsiste parmi les 7), Khephren et Mykérinos sur le plateau de Gizeh près du Caire avec le sphinx.

Ensuite viennent, tour à tour, le Moyen Empire (11ème et 12ème dynastie) et les heures de gloire et de prospérité du Nouvel Empire (de la 18ème à la 20ème dynastie). Pendant cette période, de grands noms de pharaons ont pris place.

medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_67LeCaireSphynx.gif

Les Aménophis, les Thoutmosis, la pharaonne Hatchepsout, Akhenaton, le réformateur ou l'hérétique jalonnent l'histoire. Ce dernier a tenté, en effet, d'instaurer la présence d'un dieu unique représenté par le soleil. Les dieux d'Amon ont très vite repris le chemin ancestral avec son successeur le très connu Toutankamon. La famille des Ramsès, ensuite, s'est profilée. Ramsès II, le mieux connu du public par la longueur de son règne, aurait été capable, selon son récit tendancieux de la bataille de Qadesh décrite sur les murs, de vaincre, à lui tout seul, les Hittites, ennemis de toujours.   
Si, au début, les pyramides ont été les tombeaux de Pharaons dans l'Ancien Empire, le souci d'éternité va se retrouver dans les tombes de la "La vallée des Rois". Creusées en profondeur dans la roche sur la rive ouest du Nil face à Louxor et la rive, elles constituent le monde des vivants face aux morts et surmontée par le mont Al-Qurn en forme de pyramide. Dans ces tombeaux, du grès à la turquoise, d'or et d'argent, toutes les richesses du monde ont servi pour préserver la vie après la mort.

medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_25TempleHashepsout.gifCar , chez Pharaon, on aime la vie et on veut la perdurer. La mort de Pharaon est grave et ouvre une période d'incertitude pendant les 70 jours de deuil rituel.
Les cités des morts, contrairement à nos cimetières, étaient des lieux de vie, pleines d'activités. Le Livre des Morts, 189 chapitres, est la Bible de l'Egyptien. Son Jugment Dernier sert à passer dans l'au-delà. On se l'achète à prix d'or. Au départ, il n'y a que Pharaon qui en possède un pour sa quête d'Immortalité en ressucitant dans un autre monde avec des épreuves à passer et une évaluation finale dont les préceptes se trouvent symbolisés par l'Ouverture de la Bouche.

Le scarabée, Khéfri, symbole de la renaissance. Le coeur, seule viscère importante, toujours présente dans le corps des défunts après l'embaumement, qu'il faudra peser et garder en balance avec la plume de la Déesse Maat sous peine de se voir dévoré par les démons. Le cerveau est extrait comme une autre viscère et placé dans les vases canopes.

Le Papyrus d'Ani qui date de 1250 AC témoigne  par son degré de conservation et toute sa splendeur de couleurs, toutes les péripéties de ce "passage". Ce papyrus est conservé à Londres au British Museum. Pillage ou préservation du patrimoine? Tout est question de point de vue. En 1887, l'anglais, Wallis Budge était chargé par l'Empire Britannique de rapporter le plus d'antiquités en opposition avec le français, Eugène Grebaut, qui n'en espérait pas moins.  La corrélation avec le christianisme est connu depuis l'époque de Budge.

Pour finir par la Basse Période (de la 21ème à la 26ème dynastie) qui voit une extension vers la Nubie (site de Méroé et les tombes de Saï) avec ses Pharaons noirs, l’invasion des Perses (Darius, Xerxès) et des Grecs (Alexandre le Grand et ses successeurs, les Ptolémée).
L’histoire antique de l’Egypte avec ses grandes dynasties se termine avec celle de Cléopâtre et de Rome qui en prend le contrôle.

L’image de l’Egypte nous fait d'abord penser aux momies. Celles-ci devaient permettre aux pharaons et à quelques autres riches de l’époque de pouvoir traverser les milliers d’années après leur mort. Le rite qui entoure la momification est resté immuable.

Pays de symboles par excellence, l'Egypte a heureusement énormément de documents parfaitement conservés de ce passé prestigieux. Les souverains de cette époque sont plus célèbres que la plupart des seigneurs du Moyen Age. Pourtant, elle a failli rester dans l'oubli profond avec ses trésors et son écriture peu accessible hiéroglyphique. La naissance de l'égyptologie commence réellement avec l'expédition de Bonaparte en 1798 en Egypte qui ressuscite le pays par la même occasion. Des fouilles archéologiques commencent et la passion s'empare des Européens jusqu'à ne plus la quitter. 
Les clés de la compréhension vont apparaître avec le génial Champollionmedium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_Champolion.gif qui, en 1822, grâce à son don précoce pour les langues va déchiffrer les hiéroglyphes qui sont à la fois des idéogrammes et des phonogrammes. La découverte de la pierre de Rosette représentant côte à côte 3 versions du même texte en démotique, en grec et en hiéroglyphes gravés au temps des Ptolémée apporte également une idée plus précise de la syntaxe et de la signification comme un dictionnaire multilingue.
Au 19ème siècle, Auguste Mariette peut être considéré comme le gardien du patrimoine égyptien.
medium_L_eveil_d_une_passion_egyptologique_81Toutankamon.gif

Fin 1922, Howard Carter mit au grand jour la découverte de la tombe presque inviolée d’un pharaon Toutankhamon
, mort très jeune, qui, par sa magnificence, laisse supposer aux archéologues que d’autres tombes de pharaons plus illustres auraient pu être bien plus splendides sans les violations de leurs tombeaux. Un découverte récente d'un tombeau royal ou non dans la Vallée des Rois et c'est un nouvel élan qui repart de plus belle. L'histoire des égyptologues est un roman en lui-même et il n'a pas fini de s'écrire.

La vie de l’égyptien de l’époque, toujours en harmonie avec la nature qui l'entoure, était régulée par des dieux multiples représentés souvent par des animaux stylisés présents dans leur environnement qui, tous, avaient leurs rôles à jouer :
Anubis (à tête de chacal, patron et guide des morts),

 


Horus(fils des dieux Isis et Osiris, à tête de faucon, dieu de l'azur),

 


Thot (tête d'ibis, symbolisant la sagesse, patron des scribes),

 


pour ne citer que les principaux.

Sobek à la tête de crocodile, Sekhmet à la tête de lionne, Khnoum, à lête de bélier...

 

De nombreux temples prestigieux, véritables bibliothèques de l'histoire égyptienne, leur étaient dédiés et se retrouvent partout en Egypte. Autour de Louxor, on trouve, en tête, Karnak  le plus prestigieux et aux mille visages. Les hiéroglyphes, les hauts reliefs qui se retrouvent sur leurs murs racontent les exploits prestigieux des Pharaons toujours sous la protection des dieux.

Les connaissances scientifiques dans les domaines les plus divers, richesses d'or et de turquoises, une médecine par les plantes et les minéraux qui se retrouve dans des premiers traités cliniques, la mesure du temps terrestre pour le dominer en le quadrillant au rythme du soleil, maîtres ès sciences naturelles, fabriquant de parfums et onguents, constructeurs de navires en véritables marqueteries, les pouvoirs de la magie ne sont que les reflets d'une civilisation en avance sur son temps.

Pharaon, plein de solennité, symbole fondamental et garant d'une nation formée de l'union de la Haute et de la Basse Egypte, dont le nom se trouve au centre de cartouche a aussi été sujet de railleries. Le bon peuple n'a en effet pas été dupe de tant de pompe et d'apparat. Khéops, despote cruel, Pépy II, amoureux de son général ont été des modèles qui se sont prêté à cet "exercice" de rigolade.  

Aujourd'hui, l'Egypte antique fascine toujours. On ne compte plus les magazines spécialisés qui paraissent régulièrement sur le sujet. Si ce n’est déjà fait, avant de se décider pour un tel voyage dans le temps et l’espace d’un pays aussi vaste, je ne peux que conseiller de se documenter au maximum pour avoir seulement à confirmer les dires des guides qui par ailleurs sont parfaitement à la hauteur. Car, souvent, il faudra gagner du temps précieux pour tout voir.

Ne croyez pas connaître l'Egypte en fonction des images que le cinéma péplum nous a présenté dans les films "Ben Hur", "Cléopâtre" et autres. Ils ont révélé des aspects de l'histoire très vrais mais aussi emprunts d'inexactitudes notoires. Les esclaves que l'on fouette pour faire avancer les pierres des pyramides, n'ont jamais existé en tant que tels. Les serviteurs du pharaon étaient payés pour la tâche. 

L’Egypte d’aujourd’hui souffre de l’intégrisme et du terrorisme qui se réveille périodiquement. La moyenne Egypte, entre Le Caire et Louxor, sont encore des foyers d'intégrisme, évités par les circuits touristiques.
L'automne 1997 à Louxor et ce 23 juillet 2005 à Sharm El-Cheikh furent sanglants, des touristes et les Egyptiens eux-mêmes ont été la cible d’attentats.
Cela génère évidemment la peur des touristes pendant les années qui suivent et une perte énorme pour ce pays qui vit en grande partie grâce à des rentrées fournies par le tourisme.
Ce genre de situation est très dommageable pour cette population très hospitalière.
Espérons que le calme revienne car l'économie égyptienne serait en péril.

Dans les écoles égyptiennes, l’enseignement de l’égyptologie n’est malheureusement pas à la hauteur de ce qu’on aurait pu en attendre pour perpétuer les connaissances de leur histoire millénaire et pour assurer sans risques cette manne pécuniaire apportée par les touristes. A la question d'un journaliste pour tester l'intérêt de jeunes écoliers égyptiens pour les temples, la réponse fut: "Jamais visité, c'est pour les touristes". Quant à la connaissance au sujet de la fuite en Egypte de Pharaon, la réponse fut : "Avant de périr, car Pharaon s'est noyé en suivant Moïse, il a tué la reine qui s'était convertie à l'Islam".   Là, il y a du travail à faire !

Si les édifices publics ou privés foisonnent d’enseignes lumineuses figurant la représentation du dieu Horus pour éveiller l'appétit du touriste, l’école suit plus le chemin de l’enseignement de l’Islam que celui de l’Egypte antique.

L'Egyptien est friand de "nokta", ces blagues politiques qui raillent les puissants et leur président Moubarak. En voici une:

"Avant les élections, les électeurs proposaient à leur dirigeant de préparer un discours d'adieu. Le dirigeant, lui, s'est demandé ensuite où devaient partir tous ses concitoyens".

Une autre? Une petite annonce d'offre d'emploi pour président demandait un expert ayant un minimum de 25 ans. Etait-ce de vie ou de pouvoir? Ce n'était pas écrit sur le journal.

L'humour a décidément toujours régné dans ce pays de bons vivants mais qui savaient se préoccuper de leur "après".

L'Egypte antique a seulement montrer ce qu'est l'adoration de la vie sur Terre dans un mystère de la vie, de la mort et de l'au-délà compensé par l'imagination et peut-être, pour certains, par la foi.

 

Des photos après un clic

 

L'enfoiré,



Quelques sites sur l’Egypte et son histoire de 5000 ans :

Les dieux de l’Egypte antique

Tous les secrets de l'Egypte antique enfin révélés !

Toutankharton Egypte Ancienne, Dieux, Pharaons et Chronologie

 

Citations: 

  • "Les pyramides d'Egypte sont les plus anciennes bibliothèques du genre humain.", Rivarol
  • "La forme même des pyramides d'Egypte montre que déjà les ouvriers avaient tendance à en faire de moins en moins.", Will Cuppy
  • "La pyramide reste et on la voit. Mais on oublie le pharaon.", Uuno Kailas
  • "On n'a qu'à rassembler sur la tombe d'un homme de génie les pierres qu'on lui a jetées de son vivant, et il aura une pyramide qui dépassera celle de Kéops.", Alexandre Dumas, fils

Commentaires

L'enfoiré
J'ai appris certaines choses de cet article .
Il faut dire qu'il donne envie de mieux connaitre ce pays et son histoire .

Auguste Mariette est un ptit gars de chez moi, pas étonnant que nous ayons beaucoup de traces de l'Égypte localement (obélisque, momies, sarcophages, barque égyptienne, etc..)

22 Dynasties ce n'est pas rien !
Les égyptiens étaient très en avance sur nous 3000 avant JC, nous avons tendance à l'oublier.
En avance tant au niveau technique que social ou même hygiénique, médical, architectural, académique (lecture, écriture, calcul, géométrie, ingénierie ) .

Leur respect des chats est né pour des raisons de santé publique et de sécurité .
En effet les égyptiens stockaient leurs récoltes dans des silos de pierre enterrés, très exposés aux rats.
Se rendant compte que les chats protégeaient leurs récoltes, en plus de protéger les aliments du contact de rats (vecteur de maladies) et d'être un système d'alarme efficace et silencieux.
Le chat est devenu divin .

"Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage"

Savoir voyager c'est savoir se cultiver et apprendre comme tu le fais, bien loin de la notion de visite de vestiges sortis du contexte de leur époque .

(juste une rectification, les esclaves existaient mais le mot esclave ne convient pas, c'était plus une forme de servage puisque ces derniers avaient des droits sociaux et des biens matériels tels que la terre )

Je viens de me payer un joli voyage par cet article !

Écrit par : Liberty | 16/10/2008

Liberty,

En effet, je n’avais pas fait le rapprochement. Mariette est un « Boulogne sur mer_ien ».
Il trône devant le musée du Caire.
30 dynasties divisées en empires ou époques. On compte même une période prédysnastique.
On termine par la belle Cléopâtre qui s’est fait avoir pour l’amour des César.
Mais tout cela a été rassemblé par un homme, un prêtre égyptien hellénisé, Manéthon, à qui Ptolémée II (-282/-246) avait demandé de rédiger en grec une histoire de l'Égypte. Toute cette chronologie suit l’info qu’il a laissé.
http://boubouss.chez-alice.fr/egypte/egypte.htm
C’est surtout le Nouvel Empire qui est le mieux connu de la 18ème à la 20ème dynastie.
Les dates sont le résultat de calcul. En effet, on comptait les années en fonction du pharaon en recommençant à zéro à chaque fois.
Dieux vivants, les pharaons http://fr.wikipedia.org/wiki/Pharaon
La déesse Bastet est en forme de Chat, http://www.visite-egypte.com/dieux-egypte/dieu_bastet.php Merci, pour les précisions que tu en as donné.

« les esclaves existaient »

>>> peut-être, une question de concept en fonction du mot, en effet.
Les embaumeurs n’avaient pas de problèmes de trouver des emplois à Louxor.
Ce n’était pas à coup de fouets. Les ennemis qui ont toujours été les Hittites.
Madame Desroches Noblecourt http://fr.wikipedia.org/wiki/Christiane_Desroches_Noblecourt qui a consacré sa vie a abolit notre concept en parlant des Egyptiens. A Abou Simbel, des hiéroglyphes de Ramsès II raconte même qu’il aurait gagné la bataille de Kadesh à lui tout seul. On avait déjà une grande gueule à cette époque.
Le peuple ne s’est pas empêché de rire des travers de leur patron le grand Pharaon.
Ramses III a été le Napoléon de l’Egypte, sinon c’était un peuple relativement pacifique.
Si tu veux avoir de la lecture plus romancée: Christian Jacq a fait sa fortune avec l'Egypte
http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Jacq

Écrit par : L'enfoiré | 16/10/2008

Les découvertes continent : la 118 pyramide est découverte à Saqqara
http://www.lesoir.be/actualite/sciences_sante/une-118e-pyramide-decouverte-2008-11-11-660239.shtml

Écrit par : L'enfoiré | 11/11/2008

Guy,
Très bonne nouvelle, nous continuons à découvrir un peu partout.

Dernièrement chez moi, à l'occasion de la rénovation du stade ils ont découvert un site gallo romain et des traces du moyen âge.

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Boulogne_sur_Mer/actualite/Secteur_Boulogne_sur_Mer/2008/08/29/article_le-sort-de-la-liberation-serait-il-scell.shtml

La chose qui m'intéresse le plus c'est de savoir comment De Vinci a réussi à Florence à couler une porte de fonte énorme en une seule coulée.
Chose encore irréalisable en 2008, ce malgré nos connaissances et technologies.
(nous n'avons pas même de creuset à la bonne taille)

Des questions j'en ai plus que de réponses, c'est ça qui est motivant pour l'avenir ;-)

Écrit par : Liberty | 12/11/2008

Le "Sciences et avenir" de ce mois parle des pharaons noirs de la XXV ème dynastie qui se sont fait massacrés (4000 tués) par Psametique II de la XXVI ème en 593 AC. Nous ne sommes plus géographiquement en Egypte mais après la 3ème cataracte en Nubie - Soudan. Les pharaons noirs ont donc occupé pendant 50 ans l'Egypte.
Période moins connue. Toutmosis III, le Napoléon de l'Egypte ne serait pas le seul.

Écrit par : L'Enfoiré | 18/12/2008

L'enfoiré

Bien d'accord avec cela, il ne faut pas tout mélanger, pouvait-on qualifier les gueux Français d'esclaves ?

Pourtant c'est assez comparable, ils pouvaient se faire taxer, déposséder de tous leurs biens, ou même être réquisitionnés d'office pour construire des édifices .

L'inquisition au pays des droits de l'homme, à quand un devoir de mémoire décrété par Sarko pour toutes les victimes ?
Des procès en sorcellerie à la pelle, je ne te racontes pas avec mes chats, je serai déjà mort.

(Tiens, au passage je remarque qu'à l'époque ils ont oublié de faire un procès en inquisition aux druides restant de la Gaulle)

Il est beau le pays des droits de l'homme, tout comme au moyen âge, le plus corrompu d'Europe !

Écrit par : Liberty | 19/12/2008

Liberty,

Tu as évidemment tout compris dans mon message. Il y a l'histoire, bien sûr. Il y a aussi les enseignements que l'on en tire. Car elle évolue, elle aussi, en fonction de ses découvertes les plus récentes. On dit des choses pour fixer le temps et on est obligé de corriger ensuite, avec une dose de courage. Les Egyptiens, en général pacifique dans l'histoire ancienne, c'est l'image qu'en donne les historiens. Seul, Ramsès II est aller chatouiller les Hittites chez eux à Kadesh. Thoutmosis III avait aussi des envies expantionnistes.
La Nubie, très riche, a aussi tenté certains pharaons. Des massacres à la clé en retour de flamme. A cette époque, on coupait les nez des statues pour faire perdre l'éternité de ses représentants.
Fera-t-on de même pour les successeurs?

De la Gaule, je ne suis pas vraiment spécialiste. Je reste ouvert au échos. Les "cor(p)s ont pu" serait peut être une autre histoire.

Écrit par : L'Enfoiré | 19/12/2008

L'enfoiré,

Pour le moyen âge des Gaulois, j'ai tout appris avec ma sœur (docteur en histoire spécialisée en armes au fil des temps).

Forcément il existe toutes sortes d'armes, même l'esprit en est une c'est pour dire .

Nous avons eu le droit à tout ce que l'humain peu créer de plus pourri en GAVLE.

Dès le moyen âge la GAVLE était réputée dans tout ce que nous appelons l'Europe pour être le royaume le plus corrompu .
Si nous avions frimé avec nos droits de l'homme à l'époque, nous nous serions fait foutre de nous par tous nos voisins .

2008, je confirme que c'est toujours le cas.
Ne me demande pas comment s'est comporté l'administration Française pendant la guerre et après la guerre, je serai obligé de te répondre ...

Les plus grandes fortune de la France actuelle se sont faites à cette époque !

Écrit par : Liberty | 19/12/2008

L'Egypte continue a faire rêver. Guillemette Andreu, avec de devise de C.W.Ceram qui inventa l'archéologie intelligente ouvre une expo au Louvre. Le but montrer que les Egyptiens anciens voyaient les différents univers avec ses colères et ses espoirs. "Des dieux, des tombeaux, des savants" avec ses portes du ciel. Aspirer l'immortalité et le lien entre le divin et le monde humain. Le pharaon était l'intermédiaire de choix. La Vallée des Rois avec ses artisants, hommage à Champolion et à Maspero. 1850-1852 partenaire avec la France. Des divinités hybrides, mi-homme, mi-animaux plus accessible. Avenir, quand seulement 50% des nécropoles ont été découvertes.

Écrit par : L'Enfoiré | 16/04/2009

Dernières nouvelles du côté de l'Egypte. Le Sphinx ne daterait peut-être pas de l'époque de Khefren (entre 2520 et 2494 AC), mais entre 10000 et 5000 AC. Une grande érosion visible à sa base serait dû à des pluies diluviennes qui ont existé pendant cette époque plus prédynastique. Le Dr Colin Reader a fait des constations qui pourraient faire bouleverser l'histoire de l'Egypte sur une plus longue histoire. Il y aurait réutilisation et restauration des lieux qui étaient à la base des temples cosmiques avant de devenir des sanctuaires. Des superstructures de maçonneries rajoutées par dessus seraient apparentes. L'espace entre le Sphinx et les pyramides n'a pas encore livré tous ses secrets.

Écrit par : L'Enfoiré | 30/04/2009

De nouvelles découvertes et une vidéo pour reconstituer Meresamun
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/homme/d/en-video-decouvrez-le-visage-de-meresamun-la-pretresse-de-luxor_19739/#xtor=RSS-8

Écrit par : L'Enfoiré | 30/06/2009

Mise à jour 16 février 2010: Avec le titre "Khéops révélé" Le mystère de sa construction résolu. 2,3 millions de blocs de pierre de 2,5 tonnes chacun, la construction de la pyramide de Khéops s'expliquerait par la théorie de l'architecte français Jean-Pierre Houdain. Une rampe en spirale à l'extérieur en pente douce pour les 43 premiers mètres puis une rampe intérieure courant juste sous la façade de l'édifice en utilisant les blocs déjà montés pour achever la pyramide. Un rest de gravimétrie et une maquette 3D sur ordinateur pour l'expliquer.

Écrit par : L'enfoiré | 13/02/2010

Un article troublant.
Il y aurait des pyramides qui monteraient presque aussi haut que celle de Chéops en... Chine

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/des-pharaons-chinois-dans-leurs-84136

Écrit par : L'enfoiré | 09/11/2010

L'Egypte est en ébullition.

Moubarak qui est-il?
http://www.rtbf.be/info/matin-premiere/lexpresso-300479

Écrit par : L'enfoiré | 01/02/2011

i always like to read some good and informative
blogs and this blog is also so good and helpful.
thanks for taking time to discus this topic..

Écrit par : Die Cut Stickers Printing | 11/02/2011

You are welcome.
I'm considering my blog as my own references tool, That's meaning that I have to be complete and to try to be rigorous.
Following the events in Egypte, there is also another nokta:
Hosni Moubarak: "Hello Omar, what's new?"
Omar Souleiman: "Everything OK Mister président. We habe bought industries and companies, have retired our antiquities et kept back the money in Switzerland. There is still something to do: thing about the people"

Hosni Moubarak: Ok. You are transfering the musulims to Arabie Saoudite and the christians to the States, you are closing the shop and you are taking the strawbery back.

http://crisdegypte.blogs.liberation.fr/

Écrit par : L'enfoiré | 11/02/2011

Après la révolution, cela devait arriver:
http://www.rtbf.be/info/emissions/article_histoire-du-monde-pillages-egyptiens?id=5767863&eid=5017893

Écrit par : L'enfoiré | 14/03/2011

Exposition à Bruxelles à partir du 20 avril
http://kingtutbrussels.be/web/?page_id=9

Écrit par : L'enfoiré | 13/04/2011

Kheops révélé (vidéo)
Passé hier sur nos antennes
http://www.youtube.com/watch?v=sKZcUmLgjmA

Écrit par : L'enfoiré | 05/10/2012

Je suis trés surpris de constater que vous validez des théories ubuesques qui n'ont jamais été confortées par une quelconque. expérimentation . Il est vrai qu'il est plus aisé de creuser avec une pointe BIC sur une feuille à dessin que de faire la démonstration réelle sur le terrain .

Écrit par : minguez | 12/12/2012

Valider?
Croyez-vous?
D'abord cet article est déjà ancien, même si je le complète dans le temps.
Je cite les théories, c'est vrai.
Ce serait malhonnête de ne prendre qu'une thèse sans parler des autres.

Écrit par : L'enfoiré | 12/12/2012

Les commentaires sont fermés.