Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2007

Home sweet home

Est-ce la sédentarité ou le nomadisme que l'on colle à la modernité? Tout dépend de qui en parle. La flexibilité est demandée par l'activité humaine mondialisée. Le cocooning, la raréfaction des matières énergétiques vont à contre courant. Quel chemin sauvera l'homme? 

ce48da787416d5e11f2cea40ab435b96.jpgAu début, pour peu que l'on suive les enseignements des paléontologues et anthropologues, l'homme serait apparu sur terre en Centre Afrique et en Asie. Très vite, suivant les animaux dans leur transhumance, il va chercher sa subsistance ailleurs, à voyager, dirait-on aujourd'hui. Le nomadisme était son moyen naturel dicté par la nature de perpétuer son existence dans les générations suivantes. Plus aucun endroit et ni espace ne lui échappaient.

Lire la suite