Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2012

Saint-Nicolas est furieux

Le 6 décembre, c'est ce qu'on appelle la Saint-Nicolas en Belgique. Si le Père est une ordure que serait Saint-Nicolas s'il pouvait parler lui-même de lui-même?

0.jpgSaint-Nicolas a toujours été aimé par les petits enfants. Mais, le modernisme est là. Il a fallu qu'il s'adapte aux nouvelles technologies. 

Je lui laisse la parole pour commenter ce qui est écrit à son sujet sur Wikipedia et ailleurs.

"La fête de Saint-Nicolas est principalement tournée vers les enfants, mettant en scène le saint Nicolas de Myre. C'est une tradition vivace dans plusieurs pays européens, qui se déroule le 6 décembre ou le 19 Décembre pour l'Église orthodoxe utilisant le calendrier julien. On fête la Saint-Nicolas surtout aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Flandre française, dans le département des Ardennes, en Franche-Comté, en Alsace, où elle est fortement ancrée, et en Lorraine dont Saint Nicolas est le saint patron, en Allemagne, en Autriche, en Croatie, en Hongrie, en Pologne, en République tchèque, en Lituanie, en Roumanie, au Royaume-Uni, en Ukraine en Slovaquie, en Serbie, dans le Canton de Fribourg en Suisse, etc. Les traditions diffèrent selon les régions. Un trait commun à ces célébrations est la distribution de cadeaux ou friandises aux enfants, qui est parfois substituée par celle du Père Noël.".


- D'abord, je remercie l'enfoiré de m'avoir aiguillé sur ce qu'on disait de moi. Tout cela pour dire, à quel point je dois être partout pour satisfaire les enfants. A lire la suite de ce que ce Wikipedia écrivait au sujet de la Belgique, j'ai avalé ma barbe, à chaque partie du texte. Dans ce petit pays, en plus, je dois faire attention de bien répartir les jouets en fonction de la langue du bambin.  

"Saint Nicolas est appelé Sinterklaas chez les néerlandophones qui débarque, comme aux Pays-Bas, sur un cheval blanc d'un bateau venu d'Espagne"

0.jpg

- En Belgique, là où on parle le néerlandais, une ville porte mon nom. Quant à mon cheval blanc qui serait venu d'Espagne, là, l'auteur de ces lignes doit avoir un problème d'orientation ou de vue. C'est en carrosse avec des chevaux blancs ou noirs, mais c'est le Père Fouettard que est peut-être roussi au soleil d'Espagne. Cette fois, comme vous pouvez le voir sur la photo souvenir ci-jointe, j'avais mission d'apporter un nouveau bourgmestre à Anvers dans ma hotte. Oui, vous avez bien lu. On m'avait dit qu'il avait diablement été raboté. Là, on prend les enfants du bon dieu pour des canards sauvages. Le 21 novembre, je suis allé à Bruxelles. Pas en bateau, mais en péniche et sur le canal. Pour un épisode de la croisière s'amuse, faudra repasser. Personne ne sait que j'ai vite le mal de mer? En avion, peut-être, et encore. J'ai mal au coeur en l'air. En plus, cette fois, le vol Ryanair en provenance de chez moi, m'a obligé à me serrer les coudes sur mon siège pendant des heures à ne plus savoir respirer. Une croisière sur rail avec l'Orient Express, oui, cela me botterait bien mieux. 

0.jpgVu mon âge, je n'aime plus trop les voyages même une fois par an. J'aimerais prendre ma retraite et laisser la place à plus jeune que moi. J'ai les qualifications requises pour pouvoir bénéficier d'une pension, suite à une carrière complète. 

"Chez les francophones, il se déplace avec un âne magique mais également, on le trouve quelques fois en compagnie de Père Fouettard et de son âne.".

- Là, j'aimerais bien qu'il soit "magique", ce vieux bourricot. Souvent, il me joue le scénario de l'âne de Buridan entre la carrote croquante ou rappée, avec une menace de ne plus avancer. J'avoue, je suis parfois fâché avec le Père Fouettard, mais qu'est-ce que je ferais sans lui. Il est toujours aux aguets pour éviter les conneries de cette bourrique. Je suis chargé de chercher des sponsors pour mon opération "enfants sages". Je dois chercher des représentants de ma modeste personne pour répartir le travail de management. Quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai entendu que les comédiens avaient subi une diminution de leurs subsides. Mes représentants sont devenues plus rares avec des budgets plus limités.  

"Dans les deux cas, il vient la nuit du 5 au 6 décembre pour déposer cadeaux et friandises, notamment des figurines en chocolat, des nic-nacs ou des spéculoos à l'effigie du saint, dans les souliers des enfants sages. Il est de tradition de laisser un bol d'eau (ou de lait) et une carotte devant la cheminée de la cuisine ou du salon pour l'âne, et un verre d'alcool pour Saint-Nicolas".0.jpg

- Je pique aussi les spéculoos à mon effigie. Ringard et chiche, ce  Wikipedia. Pour être plus complet, plus circonspect, dirais-je, je devrais agrandir ma besace. Les PC, les Playstations sont devenues tellement lourds et encombrants pour passer dans les cheminées même si les iPod, les iPad, et ses copains sont plus légers pour mon dos plein d'arthrite. Quand je pense aux papas, je me dis qu'ils sont peut-être responsables du choix de leurs rejetons. Faut pas les oublier, ces papas-là. Ils ont leur mot à dire et les temps sont durs pour eux. L'année passée, encore, c'était la bérézina, mais je croyais qu'on aurait trouvé des solutions à ces crises de m....

"Le lendemain matin, on retrouvera le verre ou le bol vide et la carotte mangée. Cette pièce sera également fermée à double tour devant les enfants comme preuve que Saints-Nicolas rentre bien par la cheminée".

Là, ils pensent que cette pièce ne passe pas au travers des appartements des villes, devenus tellement étroits et avec des prix au mètre carré tellement élevés que fermer une pièce ce serait condamner tout l'appartement. 

"Saint-Nicolas passe, début décembre, dans les écoles ou dans les centres publics pour demander aux enfants quels cadeaux ils désirent, voir s'ils ont été sages pendant l'année et pour leur donner des friandises.".

0.jpg

- Début décembre? Vrai et faux. Il y a bien longtemps, il y avait une opération qui faisait cela. J'ai la mémoire qui flanche. C'était une époque pendant laquelle on préparait longtemps ma visite où, avec un numéro de téléphone en six chiffres qui commençait par "48", quelque chose. Je lancerais bien l'idée d'un Nicolas, au lieu de me trimbaler à faire de la promos des magasins depuis début novembre.

"Les enfants sont souvent invités à rédiger une lettre qu'ils adressent au "Grand Saint",  service de la Poste belge, rue du Paradis n°1, 0612 CIEL7)."

- Une lettre? Je reçois aussi plus d'emails en style SMS, parfois, aussi, des messages sur mon mur de Facebook ou même des Twits. Je me demande si ceux qui m'écrivent croient toujours en moi ou s'ils sont simplement intéressés par les cadeaux.

"Pour les écoliers, plusieurs semaines avant l'arrivée du grand saint, ils se doivent de déposer une paire de chaussures chaque soir devant la porte de leur chambreCeux qui ont été sages découvrent chaque matin une friandise typique différente chaque jour : massepain, chocolat, clémentine...".

- Là, il me prennent pour le Père Noël. Faudra que je le lui dise à mon collègue. Une vieille paire qui traîne dans une boîte? Quant au massepain, au chocolat, aux clémentines, cela me botte tout autant, et parfois, je prends ma part, sans rien dire

La Saint-Nicolas en Belgique est également une tradition estudiantine qui veut que l'on dépose une assiette ou une paire de chaussures la veille devant sa porte et que chaque cokoteur, comme colocataire de chambre d'étudiants, y dépose discrètement des friandises.

- Voilà, que je comprends d'où elles viennent ses friandises. Ce sont les étudiants qui les fournissent pour les distribuer. Mais qui paye le cot de l'étudiant? La réponse n'est-elle pas dans la question?

"À Liège, à Mons, à Bruxelles et à Namur, il existe aussi la Saint-Nicolas des étudiants : un cortège défile dans la ville avec des chars et les étudiants collectent des piécettes auprès des passants pour s'offrir des bières lors de la guindaille qui clôture la journée."

- Là, on me confond avec la Saint-Verhaegen. Ce Saint-là n'a rien à voir. Aussi en crise? On ne me l'a pas dit. Des magasins  bondés de jouets, on n'en parle pas? Je viens de Myre, donc de Turquie. Si on veut je peux apporter des loukoums, des baklavas et du thé à la pomme.

Puis, furieux, j'ai quité ce Wikipedia. J'ai continué mes recherches.

Je suis tombé sur d'autres légendes sur moi:


0.jpg"Né vers 270 à Patara en Lycie. Evêque de Myre, il mourut un 6 décembre mais les historiens ne se mettent pas d’accord sur l’année de sa mort. Jeté en prison sous le règne de l’empereur Dioclétien, il a participé au concile de Nicée (325). Il est le saint patron de la Grèce, de la Russie mais aussi des écoliers, des bouchers, des épiciers et des bateliers. On lui attribue son plus populaire miracle dans la légende des 3 enfants tués, découpés en petits morceaux et mis au saloir par un boucher... avant d’être rendus à la vie par Saint Nicolas, 7 ans plus tard. Une très belle histoire souvent illustrée naïvement dans les livres d’images anciens mais une histoire qu’on n’oserait plus raconter, aujourd’hui, dans le contexte meurtrier qu’a connu la Belgique ces dernières années. Selon une autre légende, il sauva également 3 officiers romains condamnés par l’empereur. En fournissant une dot à 3 jeunes filles nobles de Patara, il empêcha leur père de les vendre comme esclaves. Devenu ainsi le protecteur de la vertu des jeunes filles... encore que, dans certaines de nos régions, elles auraient plutôt tendance à honorer Sainte Catherine
".  
 

- Je suis Nicolas de Myre, voilà mon histoire et mes légendes. Point.

J'en ai marre qu'on me désigne comme le plombier, le sauveur à tout faire comme un saint de tout et de rien, qui ferait croire que je fais revenir les enfants et les grands à la vie.

Debout très jeune, je n'étais pas un saint, ni un enfant de choeur. Quant à être patron des écoliers, c'est vraiment surfait, pour moi qui ne savait même pas lire. Le boucher, c'était cet ignare de Fouettard qu'il fallait remettre sur le bon chemin. 0.jpg

Certains m'ont vu, récemment, comme on le raconte icihabillé de mon costume en train de faire la fête, alors que j'avais voulu disparaître ce jour-là.

Jean-Pierre Verheggen me qualifiait de "Barbon lubrique déguisé en grand-père tranquille pour mieux donner le change aux jeunes mères de famille qui confient, naïvement, leur progéniture à mes genoux calleux et qui aime se faire photographier dans cette position avantageuse avec des milliers d'enfants que l'on s'étonne de retrouver, une semaine après, la frimouse et le petit popotin potelé sur Internet, ligne rose ! Nul n'ignore ce Membre du Conseil d'Administration de plusieurs grands magasins de grande distribution en grandes surfaces et d'ateliers de fabrication de jouets à la chaîne en sadomasochiste archiconnu, ouvertement autoproclamé sur tous les toits et accompagné d'un petit noir porteur d'un fouet panpan cucul pépette ou précédé d'un mignon savoyard qui lui ramone la cheminée par où il coulisse le grand soir en toute impunité.".

Il a parfaitement raison dans la plupart des points.  

La concurrence est très forte chez les Saints-Nicolas et il a fallu aussi me redonner une aura particulière chez les enfants de moins de 6 ans.

Saint-Nicolas, pour les plus grands, je suis parfois un pourri comme le Père Noël, comme le montre cette vidéo

Mon successeur de Noël, lui, il s'est déjà installé sur les chapeaux de roue de son traîneau, faux-jeton avec le capuchon sur les oreilles, à grignoter mes arrières. Il me pompe l'air. Il me vole la pareille, cette "ordure", alors que ma fête est aussi importante que la sienne...  

Voilà que sur la Grand Place de Bruxelles, ce collègue a reçu un arbre de Noël tout à fait spécial. Un arbre ultra-moderne, tout électrique qui clignote avec le son de la musique.

Oui, je sais, ce sapin a généré la polémique parmi la population traditionnelle. Un certain Bert, comme rapporteur de l'affaire s'est transformé en chanteur avec son café serré en main et les écoutilles sur les oreilles. La tradition qui se perdrait? 

Là, c'était trop fort pour moi. Je me trouvais entre Saint-Verhaegen et le Père Noël. Entre le premier, la Saint-V, qui recevait des sous avec les collectes des students mais qui avait reçu une surveillance toute particulièrement et le second, un arbre et moi, rien, sinon, ce Père Fouettard, tout noir. 

0.jpg

Et si on installait un palmier avec des guirlandes sur la Grande Place, pour l'année prochaine? Cela me permettrait de retrouver ma lointaine Turquie.

On venait de m'en envoyer une image composite. 

Je vais créer un syndicat des Saints de la "bonne cause" et ainsi revendiquer mes droits de Saint.

Pas un Saint-confitures, mais un Saint pour petits et grands, de demandeurs d'emplois qui ne trouvent plus assez de travail pour assurer et soutenir ces jouets. 

0.jpg

Les sponsors se font de plus en plus rares ou font la gueule. Le port du facteur, on ne me l'a jamais payé. Oui, la poste m'a évité, alors que moi, je me payais la version spéciale de "Saint Georoute". 

J'en ai marre de me laisser berner par ceux qui me sucent de toutes parts sans que je puisse me rebeller, de ces grands qui me donnent les boules dans la gorge qui, elles, ne sont pas à accrocher à un arbre. 

C'est la dernière fois que j'ai fait ce travail, si on ne m'écoute pas. Ils espèrent que je ramène quoi l'année prochaine?

2.jpgUn éléphant, un dromadaire, la lune en plein jour?

Cette fois, j'ai même pensé partir en grève pour voir qui aurait eu le courage et l'audace de me remplacer.

L'année passée, déjà, j'avais exprimé mon mal-être.

Personne n'y avait prêté attention.

Cette année, on me dit passésiste et raciste.

Je vous dit, trop is te veel, comme on dit en Belgique.

0.jpg

Je suis allé visiter les enfants malades et tout a changé dans mon esprit. 

J'ai fondu et, du coup, je reviendrai l'année prochaine.

Et dire qu'en France, ils sont obligé d'attendre mon succésseur pour trouver ce bonjeur avec cekedubonheur. Faudra que je leur dise.

Je sens que vous voulez des preuves de tout cela.

Alors, allez voir quelques photos souvenirs de mon passage.

Pour me reposer de cette folle nuit, je regarderai la télé, demain soir, il parait qu'on va tout m'expliquer en tant que Saint Gourmand.

Et cela me plait. 

Merci de m'avoir prévenu, salut à toi,  L'enfoiré,

 

Bonjour à tous,

  Je vous informe que je suspends temporairement la publication des prochains articles pour raison de santé de mon épouse.

  Dès que la situation se sera rétablie, je reviendrai.

A bientôt,

L'enfoiré,

   

Citations:

  • « A petit saint, petite offrande. » et « A chaque saint sa chandelle. », Proverbes français
  • « Le saint de la maison ne fait de miracles. », Proverbe brésilien 
  • « A-t-on déjà calculé l'emprunte écologique de ce Saint-Nicolas », Thomas Gunzig  

Commentaires

Notre grand saint Nicolas, passéiste et raciste ?article bloqué

Père Fouettard est-il trop gentil ou trop méchant ? En Belgique le centre pour l’égalité des chances est régulièrement sollicité à son sujet. Racisme : le mot est lâché. Quant à saint Nicolas, devenu si universel, faut-il le débaptiser ?
Il n’y a qu’en Belgique et aux Pays-Bas que saint Nicolas est accompagné d’un Père Fouettard noir de peau.
Tous aux abris, on veut nous voler notre bonne vieille Saint-Nicolas, en la dénudant de tous ses attributs. C’est d’abord le Père Fouettard, (trop ?) fidèle serviteur, qui provoque l’ire des défenseurs de la multiculturalité. « Zwarte Piet is racism », pouvait-on lire sur les tee-shirt des manifestants anti-Fouettard qui ont contesté une arrivée organisée à Amsterdam (Pays-Bas). Il aura carrément fallu la police pour les déloger et le ministre de l’Enseignement sera lui-même bien vite interpellé au Parlement sur l’organisation de la fête « raciste » dans les écoles.
De part et d’autres de la frontière belgo-hollandaise est évoqué le même argument historique ; si saint Nicolas apparaît dès le IIIe siècle en Turquie, la légende du méchant Père Fouettard est beaucoup plus floue.

http://www.lesoir.be/132524/article/actualite/belgique/2012-12-05/notre-grand-saint-nicolas-pass%C3%A9iste-et-raciste

Écrit par : L'enfoiré | 05/12/2012

Et un café serré pour Saint Nicolas
http://www.rtbf.be/video/detail_thomas-gunzig-dans-le-cafe-serre-05-12-2012?id=1781600

Écrit par : L'enfoiré | 05/12/2012

St Nicolas viendra aussi à Vientiane le 8 décembre. Cela fait maintenant trois ans que c'est toujours le même gusse qui remplit le rôle, c'est moi. Mais le bon Saint n'est pas aussi angélique ici. Après sa prestation sans tâches pour les enfants, il a pris pour habitude - suivi de toute sa Cour - de faire le tour des bars branchés, puis de finir sa dure journée dans le disco le plus hip-hop de la ville. Jamais il n'oserait faire cela chez vous, surtout lorsqu'il se met à danser, toujours avec les plus belles filles ...qui le trouvent séduisant !!! Si elles savaient qui il y avait en dessous... Ceci dit, les rares qui savent participent aussi. Y vraiment qu'ici que le bon Saint se promène en motobyke puis danse la salsa version locale avec les plus délurées. Aucun flic ne peut rien lui dire. Ils restent même bouche bée, car il a une mitre qu'on pourrait prendre pour un casque ...et une crosse.
Ce sont des choses à ne pas dire aux enfants.

Écrit par : Sapanhine | 06/12/2012

Bonjour Sapanhine,

On parle toujours de Saint-Nicolas, pour ce qu'il peut apporter.
On ne lui demande jamais ce qu'il pense de son travail.
C'est ce que je me suis proposé à faire.

Je vais peut-être t’étonner avec ma réponse à ton commentaire.
Je trouve cela moins hypocrite.
Je ne parle pas des petits enfants de moins de 6 ans, évidemment, mais de la part de plus grands.
De Saint-Nicolas, j'en parlais dans mon autobiographie en ces termes:

"Saint Nicolas et le Père Noël venaient à leur tour. Ils furent les bienvenus très longtemps avec des cadeaux très peu onéreux dont je ne cherchais pas vraiment l'origine. Ces "saintes personnes" ne pouvaient pas distribuer de grands cadeaux à tout le monde. La cheminée était bien trop petite pour cela. Alors, quand on disait qu'il fallait nourrir l'âne de ces visiteurs, je ne me le faisais pas rappeler la tâche. Le poêle à charbon fit office de cheminée de réception des offrandes. Cette croyance resta ancrée très longtemps dans les habitudes. Un bon coup de ma grand mère qui avait pu faire disparaître les offrandes dans un temps record. Les mieux avertis de la vérité ne m'imposèrent pas une autre vérité pendant une plus longue période d'enfance que de coutume."

http://vanrinsn.hautetfort.com/archive/2011/12/07/10-golden-sixties.html

Écrit par : L'enfoiré | 06/12/2012

Une autre version de ce qu'est saint Nicolas en café serré...
http://www.rtbf.be/video/detail_le-cafe-serre-d-alex-vizorek-6-12-12?id=1781939

Écrit par : L'enfoiré | 06/12/2012

Çà y est il est arrivé à Anvers

Bert Kruysman en parlait ce matin
http://www.rtbf.be/video/detail_le-cafe-serre-de-bert-kruismans-18-11-13?id=1870455

Écrit par : L'enfoiré | 18/11/2013

Les commentaires sont fermés.