Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2008

Verso Chine après les J.O. (3)

 Le futur chinois et des autres

11.jpgLes choses pourraient devenir bien insupportables après 2008, une fois, la flamme olympique éteinte.


Cela peut rester un show, à condition, que la flamme n'ait pas été allumée avec des pétards mouillés même dans un pays qui a vu la naissance des feux d'artifice. Depuis les JO, il y a eu beaucoup de "plus" mais aussi beaucoup de "moins" qui existe d'ailleurs partout. 2008 représente la trentième année après la politique des "Réformes et de l'ouverture", lancée par Deng Xiaoping.

1.jpgPékin est la capitale du Milieu, mais un milieu de quoi? Entre Bouddha et Confucius avec église chrétienne en phase ascendante. Quinze millions d'habitants dans cette mégalopole vouée, désormais, à la voiture. Il faut compter pas moins de 5 heures pour la traverser. La ville attire les paysans comme un aimant et cela, quitte à faire sauter le bouchon de la surpopulation. Un demi milliard de citadins est prévu pour 2050.

A Pékin, de vieux quartiers ont été rasés. Un million de personnes ont été expulsées de leur maison dans l'opération. Beaucoup de pittoresques hutongs ont été remplacés par du béton et du verre high tech toujours plus haut. Le tourisme béat pourrait en être affecté, mais, à l'actif, il est vrai, que ces endroits ne jouissaient d'aucun confort. Honte de ce passé et d'un patrimoine ?

Si de nombreux hôtels ont été construit pour les JO sur les terrains laissés vierges, il est à remarquer qu'ils n'ont pas fait le plein de touristes. Le succès est très mitigé: 80% pour les 5 étoiles, 60% à peine pour les moyens de gamme. Il y a même des touristes sportifs qui s'en sont retournés déçus par les limitations très strictes qu'ils ont dû subir. Qu'en sera-t-il après de tout cet espace hôtelier ? Ce n'est pas les "business men" qui les rempliront.

La Cité interdite, avec ses palais impériaux, ne restera-t-elle pas là comme seul vestige pour le folklore et pour la nostalgie? Les ouvriers engagés pour les JO trouveront domicile dans les "immeubles tours". D'autres seront renvoyés dans leur campagne.

En émules de Wall Street, des nouveaux aristocrates ont mis en pratique la leçon des seigneurs de la mondialisation. Pourtant 50% de cette population citadine n'a toujours pas accès à la moindre richesse et aux soins médicaux. Les vieux ont très difficile de nouer les deux bouts avec une pension au planché et des soins médicaux qui restent à charge des patients.

La solidarité intergénérationnelle était mise en avant par Rogge pour compenser. Les enfants sont, en effet, souvent pourvoyeurs de la solidarité non institutionnanisée. L'enfant unique, comme enfant-roi providentiel, ne peut s'imaginer sur la durée et assurer cette solidarité sur le long terme. Les plus riches n'hésitent plus à contourner cette loi en payant les amendes (tarif: 5000 euros). Quant à la stérilisation massive, comme remède jusqu'ici aux maux de la surpopulation, ne sera qu'un pis-aller sans l'appui d'une stratégie plus constructive poussée par l'éducation.

Soyons objectifs, surtout positifs, dit le message. Un Etat de droit n'est pas encore la préoccupation principale. Les autorités demandent, un peu de patience, pour que les retombées financières des JO arrivent. Enfin, on l'espère, si la corruption ne mange pas plus qu'elle ne le doit. Mais a-t-on le temps d'attendre?

0.jpgThierry Wolton confirmait cette vision de la situation dans son livre le "Grand bluff chinois". Pour lui, l'empire du Milieu n'aurait que des allures de dragon de papier. Sur le plan politique, par contre, la méfiance est à prendre en considération. Les médias appuyés par la propagande intentionnelle ou non, donnent souvent des idées fausses ou biaisées de grandeur. Le miracle chinois doit être vu autant par l'extérieur que par l'intérieur pour réussir. L'image de marque n'est que le miroir aux alouettes s'il est pointé vers l'étranger avec un sourire coincé à l'intérieur. La population chinoise toute entière doit se développer, s'enrichir et consommer par l'intermédiaire d'une classe moyenne autrement qu'en léthargie. Cette classe représente un danger majeur pour le parti car elle pourrait revendiquer des libertés. Le parti, à la croisée des chemins, aura à choisir entre économie et politique. Le manque d'énergie et de matières premières pousse à leur importation. Malheureusement, les coûts de ce côté augmentent et se refléteront sur la croissance malgré une main d'oeuvre réputée bon marchée.

Le vieillissement, la démographie, l'environnement et l'écologie sont les problèmes cruciaux de demain. 1.jpgPour noircir le tableau, le totalitarisme, le népotisme, pacifique en apparence, pourrait faire peur à l'occident. Les personnes âgées sont en augmentation constante. La force de travail, clé de l'expansion actuelle, va être rabotée à partir de 2015 suite à la politique de l'enfant unique. Seule l'éducation pourra contrôler la démographie et non pas la stérilisation puisque la nouvelle classe moyenne peut se payer 5000 euros d'amende. Les plus de 60 ans dépasseront en 2050, le tiers de la population (3X plus qu'aujourd'hui). Le stress de la compétition et la volonté de faire carrière pour les jeunes dépasseront l'envie de créer famille. Si on estime que la Chine sera la 1ère économie en 2025, sa croissance chutera pour cette raison dès 2050. Les USA et de l'Inde seraient alors les nouveaux suiveurs. Un rééquilibrage du pouvoir d'achat à la clé, au niveau de celui de la France actuelle. Spéculations sur un avenir politique plus qu'incertain et pourtant bien solide.

Le journaliste Erik Izraelewicz écrivait : "Si le XIXème siècle a été pour la Chine celui de l'humiliation, le XXème celui de la restauration, le XXIème sera celui de la domination". Contradiction? La Chine reprenait seulement de la vigueur et son rôle prédominant qu'elle avait joué durant deux millénaires. Bientôt au rythme effréné actuel, elle aura rejoint sur un pied d'égalité Etats-Unis et Europe.

Le Traité de San Francisco a rendu à la Chine tous les territoires qui avaient été occupés par le Japon. Politiquement, le cas de Taiwan reste très préoccupant. Militairement, la Chine a plus de dix voisins, présents un peu partout, mais ils ne sont pas exempts de volonté de se faire respecter.

Un soulèvement populaire massif pourrait-on l'imaginer? Des protestations ont eu lieu avant les JO. C'est vrai, il y a une multiplication des conflits sociaux : une ONG en a recensé 57.000 en 2004. De l'intérieur, pas beaucoup à attendre, cadenassée par le parti, une opposition trop ferme est châtiée immédiatement. Des protestations contre des conditions de travail dignes de notre XIXe siècle, des salaires impayés ou sous- payés, des licenciements arbitraires. Des mouvements qui débordent les usines d’état pour éclater dans le secteur privé et les usines de la Chine côtière tournées vers l’exportation. Le tout, bien sûr, à l’insu ou à l’encontre des syndicats officiels inféodés au Parti Communiste toujours tout puissant. Le Parti communiste est persuadé qu'il est là pour dix mille ans. Les évènements de 1989 à la Place TienAnmen n'ont pas réussi à percer la grande muraille de la pensée unique. La véritable Grande Muraille, dragon de pierre, restera-t-elle comme symbole à la croisée des chemins?

Le téléspectateur chinois jouit de la possibilité de capter 50 chaînes, mais c'est une abondance qui ne trouve son égal que dans l'uniformité. La culture musicale alternant avec les chants patriotiques, se mixe avec des variétés abrutissantes pour mettre un pied dans un modernisme dont le citoyen ne comprend pas totalement les rouages et les aboutissements.

Incroyants, ils agissent en souplesse progressant par échelons successifs.

Si une chaussure sur deux, portée en Europe provient de Chine, la crise financière des subprimes a aussi touché durement la Chine.

0.jpgShangai, capitale économique et de la finance, accueillera l'Exposition universelle en 2010. Perle de l'Orient, elle compte pour 20% de la production industrielle. La Bourse de Shangaï (CSI 300) a perdu 60% depuis le début de l'année. Chute pour suivre le mouvement général, mais qui se redressait de 7,9 % le 20 août. Les raisons invoquées par les analystes: "les autorités de régulation boursière sont sur le point d'annoncer des mesures telles que la possibilité d'échanges à crédit, l'introduction de nouvelles règles pour gérer une hausse brutale des cours, la levée des restrictions pesant sur le échanges de millions de titres et un plan de relance de l'économie entre 20 et 40 milliards d'euros". Il faudra bien cela après les 40 milliards de dollars des JO. Les jeux de Séoul avait plombé la croissance.

La sous-estimation des résultats de 2004 par les autorités chinoises n'a pas été due à une simple erreur de calcul. La monnaie yuan ne reflète absolument plus la valeur réelle dans les cours la véritable force qu'elle a dégagé. Cette fois, on pense même à la dévaluer dans l'avenir. Le potentiel de placement et de croissance existe encore, mais, les investisseurs, ayant un compte, ne représente que 4% des Chinois. L'état conserve, en effet, 75% des liquidités dans une triangulaire entre les Bourses de Shangaï, d'Hongkong et de Wall Street. Le gigantisme de la Chine ne serait donc qu'une preuve d'obésité avec un ratio PE trop élevé de 50 fois le profit de l'année.

Et puis, il y a aussi Hongkong avec ses deux systèmes: un chinois et un occidental, mi-démocratique, aussi.

Depuis, on tisse, aussi, sa propre toile et on se préoccupe de l'Afrique et de l'Amérique latine avec la diplomatie économique en prévision. Néocolonialisme non avoué ou nouveaux marchés pour le cas où les frontières se fermeraient une à une dans les pays plus riches? S'attaquer au marché local veut dire des prix encore plus bas, avec des salaires qui grimperont mais à vitesse réduite. On est encore très loin de la stimulation de la croissance par les salaires élevés. Le haut de gamme, la chose sophistiquée ne font pas partie des voies du futur aux yeux chinois de masse.

La confiance interne envers le gouvernement sera-t-elle assez forte? D'ici la fin de l'année, les commandes risquent de chuter drastiquement. Est-ce un moment choisi pour ralentir la surchauffe?

0.jpgLa fuite en avant dans la lutte à la performance ne pourra pas continuer avec un seul petit livre même devenu plus "orange". Une trop grande dépendance des exportations font progresser la science et l'économie en somnambule comme le disait Arthur Koestler.

Une reprise du contrôle et des libertés avec la nouvelle bourgeoisie avec la pression policière pourrait être tentée. Beaucoup d'habitants ont disparu, chassés de la ville de Pékin. Des ouvriers de la construction ? Le raidissement s'est produit chez les dissidents, qui au minimum, se voyaient assignés à résidence.

Croissance exponentielle ou anarchique avec des progrès seulement à tâtons et dans des zigzags non dépourvu de hasard? Les régressions sont tout aussi spectaculaires. Le besoin d'énergie est probablement le défi majeur.

0.jpgLe journal l'Echo titrait le 17 juillet 2006 : "La croissance contraint la Chine à repenser sa politique énergétique". Il est fort probable qu'il faut voir cette phrase en vice et versa. Jusqu'en 1993, exportatrice nette. Déjà en 2004, 2ème consommateur d'électricité juste derrière les États-Unis. 7% de la consommation mondiale. C'est grave quand on sait qu'il faut doubler la consommation pour produire en moyenne la même quantité de produits ailleurs. Les problèmes de l'énergie et de la pollution sont devenus ceux de la Sécurité Nationale. Le pétrole sera-t-elle l'arme fatale qui disloquera l'économie, les économies?

Une nouvelle véritable muraille de Chine par son ampleur (2 kms) a pris place avec le barrage des Trois-Gorges sur le Yangtsé. Celui-ci fournira de l'électricité à des dizaines de millions de personnes. Cela équivaudra à 18 réacteurs nucléaires. Pour le construire, 35.000 ouvriers ont été mobilisés jour et nuit, 2 million d'habitants ont été déracinés dans l'opération mais les conséquences écologiques inquiètent. Les oiseaux et les poissons, eux, n'aiment pas cela. La biodiversité et la reproduction des poissons n'y trouveront pas leur compte. Ce n'est pas, non plus, la bonne solution pour les alluvions et pour engraisser les berges. Shangaï, à l'embouchure, souffrira un peu plus de sédiments empoisonnés (sources).

L’accroissement du coût de la main d’œuvre, des besoins en investissements dans la recherche, le règlement des problèmes liés à l’environnement concourront aux difficultés majeures des années futures. La fragilité du système pourrait bien vite être démasquée par les invités de cette grande messe internationale. Des fluctuations subsisteront, mais la tendance à long terme restera définitivement à la hausse dans les besoins si rien ne craque avant.

0.jpgL'équilibre des pouvoirs mondiaux est entraîné par ce brusque retournement de situation. Volontairement ou non, les pays les plus riches devront se plier à une période longue de co-existance, de co-dépendance intégrant le besoin d'importer et d'exporter ressources naturelles et produits industrialisés de la technologie.

La Terre, elle, sera-t-elle capable d'assurer l'approvisionnement en énergie d'une deuxième, voire d'une troisième puissance économique consommatrice et polluante telle que les États Unis? Voilà le défit majeur de demain. Cette connexion intégrée se confirme quand on pense à l'émergence parallèle de l'Inde, de la Thaïlande et à la consommation d'énergie et de matières premières qu'elle a engendrée. Comme dit ailleurs, les ressources naturelles que nous offre notre planète ont toujours été estimées faussement comme inépuisables et donc "non chères". Les prix de l'essence et de toutes les autres matières premières explosent désormais.

Au départ, ce n'est pas tellement une confrontation avec la pénurie de ces matières premières qui fixe les prix. Chaque limite à la production et à l'extraction a chaque fois été, en général, repoussée par un apport nouveau de technologie. La pression vient plutôt de la demande, qui s'est amplifiée démesurément en se déplaçant vers ces nouveaux demandeurs et qui, cette fois, n'a pas été contrebalancée par aucun gain technologique suffisant.

0.jpgFait plus ou moins "bénin": A Bruxelles, le 20 juillet 2006 avait été inauguré, en grande pompe, la nouvelle ligne d'aviation directe entre Bruxelles et Shangaï. L'"invasion" des hommes d'affaires pouvait commencer en pleine force. Les carnets de commandes ne désempliraient pas le mois suivant. Le 13 août suivant, pourtant, retournement de situation inexpliqué, sinon en surface, la ligne était supprimée sine die avec une raison officiel d'un problème opérationnel. Le terrain chinois aurait-il été miné pour la capitale de l'UE?

Vivre en Chinois et produire en dépassant la production à l'occidentale. C'est le but avoué. Les autres blocs pourraient imposer de stopper cet élan de domination du monde par un nouveau protectionnisme plus méchant. Les problèmes pour trouver des solutions de partages équitables à l'OMC prouvent que certains pourraient y penser, mais ce serait l'embrasement pour tous.

0.jpgL'expression "Tigres de papier" qui qualifiait les États-Unis du temps de la guerre du Vietnam s'adresse aujourd'hui à la Chine en constatant que 60% de son approvisionnement énergétique est importés.

La situation est paradisiaque, pour une élite seule (plus de 300.000) mais en majeure partie dans les villes. Fruits des amours contre-nature du capitalisme le plus débridé et du socialisme le plus bureaucratique pour la Chine.

Pays rural par excellence, la situation était bien entendu bien pire loin des buildings. Le lopin de terre cultivé par le paysan reste une location de l'État. Les paysans de l'ouest restent les victimes d'expropriations sans compensation équitable et sans défense face à la corruption des cadres locaux. On compte 200 millions de familles paysannes (40% de la population). Autosuffisants, chaque famille exploitante exploite 0,65 ha en moyenne soit à peine 10% de la surface arable du globe. La productivité de la Chine domine pourtant la production mondiale de blé, de fruits, de légumes et détrône l'Inde pour le riz et le thé. La Chine des campagnes n'a eu que peu d'écho, parce que tout simplement, n'a pas de portée positive pour l'ensemble.

La région de Taklamakan à l'Ouest, annexée au Désert du Gobi, avec le souvenir de l'oasis historique de Khara Koto, n'est qu'une des représentations de la sècheresse qui sévit dans cet énorme territoire. La Rivière Noire détournée au 14ème siècle, les barrages modernes ont déjà annulé, une fois, toute chance d'y vivre. La transhumance vers les villes ou vers des ensembles d'habitations préfabriquées n'en a été que renforcée. En attendant, des centaines d'incidents par jour dans les campagnes sont dénombrés par les autorités qui matent certains d'entre eux, mécontents de leur sort. Qui dit désert, dit problème d'eau. Le Tibet offre son pesant d'eau fraîche avec ses réserves himalayennes. On ne lâche donc pas. Les moussons font le reste mais dans le sud.

La région du Xinjiang est, elle, très riche et ne serait pas contraire à plus d'indépendance.

On pouvait lire dans la presse: "La Fédération chinoise des syndicats (ACFTU) fait pression sur les entreprises étrangères établies en Chine pour qu'elles autorisent une délégation syndicale dans leur implantation chinoise. Cette campagne vise surtout les entreprises américaines comme Wal-Mart qui excluent les syndicats dans le monde entier. A l'heure actuelle, des syndicats sont présents dans un tiers des entreprises étrangères en Chine (soit quelque 40 000 entreprises). Selon la législation chinoise, toute entreprise de plus de 25 travailleurs doit disposer d'une délégation syndicale officielle, ce qui n'est souvent pas le cas dans les faits. Le syndicat officiel créé par l'État est contrôlé par le parti communiste. Les syndicats indépendants sont illégaux et leurs membres sont poursuivis. Les autorités s'inquiètent surtout du fait que la croissance économique persistante puisse conduire à des troubles sociaux. Les syndicats s'intéressent bien plus à la situation des managers qu'aux conditions de travail des autres travailleurs".

0.jpgDans cette effervescence, que restent-ils comme réactions et potentiels aux compétiteurs et dans une certaine mesure aussi de intérieur? Le déclin du pouvoir d'achat des autres partenaires mondiaux, sensible, entre également en ligne de compte au mauvais moment. Cette décadence, il est vrai que ce sera les biens de consommation les plus chers qui péricliteront en premier. On apprend, comble, qu'Adidas ne peut plus se payer des ouvriers chinois et pense à délocaliser au Cambodge, au Laos ou au Vietnam.

La force de travail du Chinois s'exporte heureusement "bien" et est appréciée, pas uniquement dans les restaurants du monde. Le Chinois exporte aussi sa faiblesse de revendications. Si le Chinois le veut ou plutôt quand il ne peut faire autrement, il se retrouve, à plus d'un million, dans l'émirat de Dubaï, par exemple, avec des collègues asiatiques comme des "esclaves volontaires". Comment repartir sans passeport, réquisitionné au départ, d'ailleurs?

Donc, rien de vraiment nouveau sous le soleil levant et couchant à espérer quand on entend parfois des discours des grands pontes du commerce mondial.

Alors, si on pensait à un changement de programme, un changement d'environnement, d'époque et de couleurs, avec quelqu'un qui, à nouveau, repousserait ce cri de sagesse charismatique :

- "I have a dream" comme Martin Luther King l'avait proclamé dans d'autres circonstances.

Le monde est devenu un village. Nous l'oublions souvent qu'il y a eu par le passé des "casseroles" qui resurgissent périodiquement comme la maladie des poulets par exemple ("La mort a des ailes"). Mais, ces casseroles-là, personne n'en est complètement responsable. Il y en a d'autres, moins valorisantes et plus contraignantes.

La stratégie américaine ne serait-elle pas d'essayer d'emprunter et de devoir aux autres pays exportateurs tellement d'agent que, pour ces derniers, le bonheur des États en deviendrait un "must"?

0.jpgComme toute autre civilisation, la Chine connaîtra une période de consolidation pendant laquelle sa population voudra améliorer sa condition de vie. La légitimité d'un parti communiste en plein capitalisme ne peut se concevoir indéfiniment sans un retour du balancier. Population en sommeil qui revendiquera, un jour, une véritable classe moyenne, plus de social et de démocratie, un développement avec une volonté du "durable". En 15 ans, dans les villes, une nouvelle classe "presque moyenne" a multiplié ses revenus par 7. Premiers pas.

Bonne nouvelle d'ailleurs, d'après l'enquête de l'Organisation Internationale du Travail, les Asiatiques, connus pour être des bourreaux du travail, découvrent progressivement les joies du week-end. La mutation est en marche, la tendance est nettement à la baisse du nombre d'heures au travail. Le tourisme domestique en famille en est favorisé. Une solution serait peut-être d'"être chinois" avec les Chinois, tout simplement.

Internet, s'il perce les murs de la Grande Muraille, sera l'outil d'ouverture vers un monde plus solidaire et aussi plus juste et égalitaire. Il y a quelques 253 millions d'internautes, c'est-à-dire que la Chine dépasse les USA. La parole et la vision du monde à la "Chinoise" reçue de l'intérieur seront, alors, ressenties à l'extérieur à sa juste valeur. Plus important encore, savoir qu'un autre monde existe moins brutal, peut-être, pas moins productif mais plus proche du bien de l'humanité.

Un prosélytisme, patronné par Confucius comme haute valeur ajoutée, n'y suffira pas.

Un article récent de GEO sur la Chine laissait parler un Chinois de la campagne à son enfant, qu'il tenait dans ses bras, : "Je souhaite une vie meilleure pour toi. Que tu ais de l'argent. Que tu rencontres une belle jeune fille. Que tu sois honnête. Que tu restes près de nous, même si le sol ne vaut rien".

Confession qui ne peut rester sous silence, avec tous ses mots de la simplicité. Il faut remarquer qu'il n'y a pas de mention aux "Droits de l'Homme", qu'il réserve, peut-être, s'il en a entendu parlé, aux "gosses de riches" de la ville.

Est-ce le seul le respect des Droits de l'Homme qui pourrait rectifier une situation assez peu propice au bien être de toute la population?

0.jpgDéfinir la Chine reste une gageure. Plus de 14 fois la France. 56 ethnies différentes. Une "dictature durable" comme osait le penser certains?

Être "Dans la peau d'un Chinois", comme l'écrivait Marc Boulet, journaliste indépendant, à cheval sur les deux cultures, démontrait qu'il ne fallait pas vraiment parler de "triomphalisme" officiel. La démocratie, d'après lui, à l'heure actuelle apporterait le chaos sans la puissance d'une Chine forte. Il concluait que l'éducation y faisait le plus défaut, bien avant la démocratie.

Alors, Chine, "Quo Vadis?". "Business as usual", probablement.

Sera-ce "Good morning Pékin" ou "Good evening China"? Une simple question de raisonnement et de responsabilité dans une intégration totale avec la population mondiale. Défis humains dont il faudra très vite en trouver le dénouement dans des changements à plus long terme.

De toute manière, ce sera survivre ensemble dans le respect ou mourir ensemble.

Alors, un peu de Tai-chi-chuan en attendant? Cela apporte de l'harmonie entre l'homme et la nature. C'est déjà ça, non?

 

L'enfoiré,

 

Sources diverses (Echo, le Vif l'Express, Le Soir, je suis sûr d'en oublier)

0.jpg

 

Mise à jour 1 octobre 2009: La Chine Communiste fête son 60ème anniversaire. La plus grande campagne d'autopromotion du régime

Mais l'Asie est frappée par une série noire de catastrophes naturelles. On se pose la question, dès lors "Economie de la Chine: moteur de reprise mondiale ou prochaine bulle?"

Citations:

  • "Il n'est de métal si dur que le feu n'amollisse, ni d'affaire si mauvaise que l'argent n’accommode" , Proverbe chinois

  • "Ne louez pas les habiles, il n'y aura plus de compétitions. N'attribuez pas de valeurs aux objets rares, il n'y aura plus de voleurs. Ne montrez rien de désirable, les coeurs seront en paix.", Proverbe chinois

  • "On résiste à l'invasion des armées, on ne résiste pas à l'invasion des idées", Victor Hugo

  • "Il est navrant de songer qu'après avoir survécu aux invasions Barbares, à l'Inquisition, à la peste noire... l'humanité finira par succomber, pour avoir pulvérisé à l'aide de bombes aérosols, ces chlorofluorocarbures fatals à la couche d'ozone.", Antoine de Caunes

0.jpgMise à jour 25 juillet 2015: Après les JO d'été, voici les JO d'hiver.


Commentaires

C'est dingue ce que ça peut bosser un enfoiré à la "retraite" !

On peut voir les quelques années d'expérience de plume ...
;-)

Écrit par : Liberty | 28/08/2008

C'est un peu, avec toute la modestie dont tu peux être sûr que je peux, le message que je tendrais généreusement aux jeunes.
Reprenez l'ouvrage de multiples fois. Ne jamais considérer que l'étape d'avant, est terminée et prête à l'emploi sans correction.
Cet article a été fait sur un an (peut-être plus). Combien de fois, relus, remodelé, restructuré.
Prendre l'info qui se présente. Tout est bon à prendre et à analyser. Même publiés, mes articles sont maintenus avec des infos nouvelles. Tout m'intéresse ou presque.
Je te demandais l'adresse de ta vidéo. C'est pour l'accrocher en appui à un de mes anciens articles. Encore, une fois, je dirai que je travaille pour moi, pas pour les commentaires qui sont souvent manquants. Egoïste, dans ce domaine, absolument. Ils sont longs, on n'aime pas les lire. Bof...
Merci pour l'appréciation.

Écrit par : L'Enfoiré | 28/08/2008

http://www.dailymotion.com/video/x60yid_les-dessous-des-cartes-terrorisme-l_webcam

Il ne faut pas croire j'ai beaucoup appris avec nos échanges .
Pour ma part je ne suis pas mécontent d'avoir opéré un tournant dans ma façon de publier .

C'est évident que je travaille trop rapidement pour pouvoir écrire de la même façon .
Demain je ne sais pas ce que je ferais, si je pourrais continuer à publier.
Alors je travaille dans l'impuslsion mais de moins en moins .
D'ailleurs je rale moins à propos de tous les sujets, je laisse décanter un peu plus ...

Écrit par : Liberty | 28/08/2008

Liberty,

Merci pour l'adresse. Cela figure en mise à jour de mon article "Identifiez-vous".
http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2005/07/09/identifiez-vous.html

Oui, j'ai pu remarquer que tu as pris de la "graine" depuis que l'on se connait.
Les impulsions, ça se contrôle aussi.
Bon courage dans la décantation.

Écrit par : L'Enfoiré | 28/08/2008

Pour info.

Le "Sciences et Vie" Hors série de ce mois de décembre 2008 parle de la "Face cachée des JO". On peut y découvrir l'envers du décor. Cela change des flonflons du bal.

Écrit par : L'Enfoiré | 06/12/2008

L'enfoiré,

Parano, peut être ...
J'ai appris depuis longtemps à ne jamais croire les "versions officielles" ...

Je ne sais que trop comment on organise une version officielle, trop facile .

Sarko actuellement menacé par les Chinois, ce n'est pas tant pour l'histoire du dalaï lama, que pour tout ce qui a filtré à travers les médias Européens depuis ...

Il est beau le pays des droits de l'homme, hein !

Lorsque nous accueillons des dictateurs nous l'assumons haut et fort sans subir de critiques, lorsque nous rencontrons le dalaï lama à l'étranger cela fait tout un foin ...

Conclusion, la France assume plus ses relations avec les dictateurs qu'avec les religieux .
Vieux réflexes d'après régime de Vichy ...

Écrit par : Liberty | 07/12/2008

La crise est là. 20 millions de migrants qui ont travaillé pour les JO sont renvoyés chez eux sans emploi. La visite du ministre chinois Jintao en Angleterre a presque eu une réédition du lancement de la chaussure. Collaboration demandée à Obama
http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1067636

Écrit par : L'Enfoiré | 02/02/2009

Là est la question de savoir si la valeur vie évolué par rapport au moyen âge.
Est-ce que l'homme est considéré plus comme un être vivant hautement précieux qu'au moyen âge, ou toujours comme un pion, un mal nécessaire parfois .

Pas mal non plus les actions actuelles en Guyane où ils ont réussi au bout de 6 semaines à faire plier le gouvernement, le mouvement a été très peu médiatisé. (il ne faut pas créer de vocations)

Pas mal aussi, les Anglais voient une nouvelle forme d'industrie pétrolière "locale", aucun Anglais n'y travaille mais uniquement des Espagnols et Portugais hébergés sur deux péniches à trois étages .
En 2009 nous inventons les réfugiés "boat workers" pour faire baisser les coûts .

Pendant ce temps les gouvernements injectent des milliards dans l'économie, le chômage augmente partout, les SMIC n'a pas augmenté depuis vingt ans en France ...

Terrorisme économique ou terrorisme d'état, au choix !

La guillotine devrait reprendre du service pour mettre du plomb dans la tête de nos monarches démocratiques.
Pas de blessés ni de prisonniers, que des morts pour que l'exemple serve aux suivants !

Écrit par : Liberty | 03/02/2009

http://www.marianne2.fr/Grande-Bretagne-la-preference-nationale-s-invite-dans-la-crise_a174703.html

Rectification, ce n'était pas la Guyane mais la Guadeloupe qui a réussi à se faire remuer le gouvernement, si le RSA est activé en Guadeloupe avant la France c'est une réelle discrimination :

http://info.france2.fr/france/51087104-fr.php

Écrit par : Liberty | 03/02/2009

Cher Liberty,

Là, de sont d'excellentes questions. Avons-nous évolué dans nos mentalités?
Nous avons eu plus de meilleures corrections à nos mentalités avec .... les animaux.
Les protections, de ce côté, n'existaient pas.
Mon tout premier article est toujours d'application, sinon plus. C'était « Nous sommes tous responsables ». Ce matin notre délégué des Entreprises était à la radio. Ma question:
« Nous avons eu la perte de pouvoir d'achat, accentuée par l'inflation. Comment espérer qu'il n'y aurait pas eu le courant inverse de la déflation quand la production continuait au même rythme?
Les stocks sont devenus dans beaucoup de domaines trop importants. Que fait-on dans les domaines autres que la locomotion? Les soldes, pour pouvoir redémarrer la production. Nous assistons à un dévaluation automatique, pas par rapport à une autre monnaie mais par rapport aux produits eux-mêmes. »
La Guadeloupe n'est pas restée dans l'ombre. On en parle chez nous aussi. Notre télé est restée publique.

Écrit par : L'Enfoiré | 03/02/2009

Un article qui me parait intéressant http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=50960

Écrit par : L'Enfoiré | 03/02/2009

Guy

La réponse est que nous régressons mentalement .
Nos lectures communes des maîtres penseurs, l'histoire, ne peuvent nous laisser ignorer ce fait .

Aristote dans mon cas, le père de la justice, je puis te dire que législativement parlant nous lui crachons au visage !

----------------

La relance économique ce n'est pas "s'ils se plantaient" c'est "ils nous prennent pour des cons" .
Encore une fois il faut regarder les chiffres .

L'artisanat emploie 75% des Français, c'est créer des exonérations de charges sur des années, des incitations diverses à employer pour les artisans, qui aurait été le plus judicieux .
Les artisans ont du travail à revendre mais pas les moyens d'embaucher .
C'est là qu'il faut agir, pas agir sur des entreprises qui délocalisent comme Renault ou le groupe Valéo ...

Valéo c'est avant tout 2500 intérimaires pour 1500 employés, j'y ai travaillé à Etaples ...
Et c'est ce style de boites que Sarko veut aider, les fabricants de précarité internationale !

Je ne cesse de le dire : "l'état providence à l'attention de multinationales privées c'est la mort"

Ce n'est pas d'aujourd'hui, la France a créé une législation spéciale pour que Mc Donald s'implante chez nous .
Pendant ce temps les USA n'ont cessé d'augmenter les taxes sur les produits Français .
Il ne faut pas être protectionniste mais il ne faut pas être une carpette non plus !

Écrit par : Liberty | 03/02/2009

Salut Liberty,

Je ne peux qu'approuver ce que tu viens de dire. On a institutionalisé la précarité. Les contrats CDI sont devenus l'exception.
Les anciens avec expérience sont virés et sont remplacés par des jeunes qui n'ont plus les sécurités d'emploi des aînés. Alors on fait semblant. Les vies s'allongent. On dit qu'il faut travailler plus longtemps mais on est très content d'éliminer ce qui semble trop cher. On appelle cela le jeunisme.
Google en dit "dans le cadre professionnel, terme pour décrire les discriminations par l'âge, mais également dans de nombreux corps de métier pour dénoncer le remplacement d'employés par de jeunes diplômés. On parle également de jeunisme pour désigner l'engouement pour les techniques de chirurgie esthétique, de soins du corps et de culte de la Tour Eiffel."
La dernière partie prouve que tout n'est pas perdu pour tout le monde.
Quant aux PME et aux artisants, c'est eux qui rament en effet.
Jean Pierre Coffe en fait depuis quelques temps la promotion des petits artisants. On en apprend vraiment beaucoup de ce côté. Merci à lui.

Écrit par : L'Enfoiré | 04/02/2009

L'enfoiré

Je viens de lire un rapport de l'OCDE sur le Japon .
Ils épinglent la gestion des entreprises pour le travail précaire des jeunes, là bas aussi les CDI n'existent plus .

Il y a de quoi rire puisque c'est la même OCDE qui a largement répandu le travail précaire dans le monde occidental !

Nous n'en sommes pas à "partager le travail", nous en sommes à "partager la précarité", nuance .

Hier je voyais des retraités avec le minimum vieillesse 650€/mois .

Je trouve que ce n'est pas assez mais je ne puis m'empêcher de dire :
-" Des retraités ne devant plus se déplacer ni faire de démarches pour travailler ne s'en sortent pas avec 650€/mois, comment voulez vous que les tributaires du RMI puissent s'en sortir tout en cherchant du travail avec 390€/mois ???"

Le jeunisme est une imposture, être jeune est estimé par la fonction publique Française de l'ANPE à moins de 35 ans, après c'est trop tard !!!
Avec les études les jeunes sortent de la fac à 25 ans, donc ils n'ont que 10 ans d'attractivité ...

Nous devrions virer TOUS nos politiques plus âgés que 35 ans pour voir s'ils ne prendraient pas les mesures qui s'imposent .

Pour le plan de relance je suis vert de rage, le porte parole de l'UMP, Dominique Paillé a dit : -"Aucune aide d'état aux entreprises ne doit être distribuée au détriment de l'emploi" ...
Je connais pas mal d'entreprises qui licencient malgré les aides, alors elles vont rembourser les aides ? Chiche !

Écrit par : Liberty | 04/02/2009

Je viens de lire que la Chine continue comme si de rien n'était.
Chinalco, producteur d'aluminium, investit à l'étranger dans Rio Tinto pour 19,5 milliards de dollars. Sécuriser ses livraisons en resources naturelles.
Continuer à tisser sa toile et un plan de relance qui se trompe de remède. Les exportations chinoises, dû à la récession mondiale et à un protectionnisme qui ne dira pas son nom, vont subir des contres coups à court ou à long terme même s'il y a 2000 milliards de $ de réserves de change. Les travailleurs ont regagné leur campagnes et laissé des fantômes dans les zones côtières. Privilégier la consommation intérieure, la santé et l'éducation plutôt que de créer des ponts vers nulle part, c'est ce que préconisait l'économiste Kenneth Rogoff.
La Chine va devoir se payer d'autres sub-primes.

http://www.lesaffaires.com/article/0/mines-et-metaux/2009-02-02/488676/rio-tinto-discute-avec-chinalco.fr.html

S'y après, c'était l'année passé:
http://archives.lesechos.fr/archives/2008/lesechos.fr/02/01/300238722.htm

Écrit par : L'Enfoiré | 13/02/2009

Guy

Les Chinois vont apprendre ce qu'est l' économie mondiale par là même .
Seulement avec leur caractère, ils risquent fort de nous en vouloir pour avoir fait ce style de choix eux même.

Il y a le facteur économique mais également le facteur social à gérer, là ils ne sont pas sortis de l'auberge ...
Si leur économie vacille un jour, si les Chinois de base craquent, il risque d'y avoir une véritable catastrophe .
(sociale, économique et diplomatique)

J'ai assez de prétention pour dire que la mentalité Chinoise je commence à connaitre un peu, je fréquente des Chinois, je lis Chinois, je mange Chinois et ce n'est pas d'hier ...

Je t'avais envoyé le Muga un jour, il faut le relire, il résume très bien la mentalité .
Nous attendons les Musulmans mais n'oublions pas les Chinois, chez eux pas de pitié !

Tant qu'ils gagnent ils seront contents, s'ils perdent ils diront que le jeu est truqué ....

Écrit par : Liberty | 13/02/2009

3 juin 2009: anniversaire des 20 ans de Tienanmen. De 800 à 3000 morts à l'époque. Qu'est-ce qui a changé?
Certains vivent toujours sous l'oeil du BSP (Bureau de la Sécurité Puplique) en résidence surveillée. On ne parle toujours pas à la presse étrangère. Le bien matériel donne le change dans les esprit chinois. Les hamburgers et les vêtements de marques sont là. Sauvés?

Écrit par : L'Enfoiré | 03/06/2009

Un accord secret entre Rogge et la Chine pour le JO de 2008?
L’ancien ministre chinois des Sports, Yuan Weimin, publie un livre de mémoires dans lequel il révèle qu’un accord secret aurait été conclu entre le Belge Jacques Rogge et les autorités chinoises en 2001. Soutien à la présidence du CIO contre lobbying en faveur de l’organisation des JO de 2008.

http://www.lesoir.be/sports/autres_sports/2009-10-19/accord-secret-chine-rogge-organiser-jo-2008-733353.shtml

Écrit par : L'Enfoiré | 19/10/2009

L'enfoiré

Je ne serai en rein étonné d'accords secrets avec la Chine, ceci dit, rien oblige à de tels accords tant le jeu est limpide en 2009 :

1/ La Chine possède assez de bons du trésor U.S pour mettre les USA en faillite financière inévitable si elle les revendait tous...(source : magasine Capital d'avant l'été)

2/ La Chine n'est plus jamais dénoncée pour ses positions contraires aux droits de l'homme, pourtant c'est le pays qui inflige le plus la peine de mort dans le monde : 2/3 des exécutions mondiales en 2009 ...

3/ Le premier point explique le second ...

* Prenons le récent exemple du Brésil, est-ce que le Brésil et sont très fort taux de criminalité était le mieux placé pour accueillir les J.O ???
Bien sûr que non mais l'industrie Brésilienne et sa progression économique rendant ce pays incontournable, tout à coup le Brésil est devenu le plus à même d'accueillir les J.O...

Il en va de même pour les "prix Nobel de la paix", il suffit de regarder l'histoire de l'attribution des prix Nobel ...( les "meilleurs" : Anouar el-Sadate et Menahem Begin "pour leurs efforts de paix" ha ha ha )

Ceci-dit quand on voit que la France est appelée "le pays des droits de l'homme", il y a largement de quoi se marrer (il suffit de regarder les guignols de l'info sur Canal+, le seul journal libre du moment ....)


Le suivi des articles j'adore !

NB : Toujours pas plus internaute en ce moment, je suis hyper occupé mais je ne t'ai pas oublié .

Écrit par : Sun Tzu | 19/10/2009

Sun Tzu,

Content de te retrouver.
Je me demande ce que Lula et le Brésil ont proposé à Rogge. L'économie et être dans les BRIC sont les seules raisons.
Celui-ci devrait revoir ce qu'a apporté les JO pour les Chinois ?
Des bâtisseurs plus riches et des ouvriers plus pauvres. Ces derniers ont dû regagner leur campagne. Ils se sont retrouvés nulle part chez eux.
Les Droits de l'Homme n'ont toujours pas progressé, plutôt régressés. Les derniers soulèvements des populations ont été matés et les récalcitrants sont condamnés à mort.
La France comme je viens de le dire sur AV, n'a pas un Roi mais un empereur.
Un Roi, je sais ce que c'est dans sa version parlementaire moderne. Rien à voir.

Écrit par : L'enfoiré | 19/10/2009

L'enfoiré

La Chine parlons en !
Les 2/3 des peines de mort mondiales ont été exécutées en Chine cette année, pourtant je pensais à entendre les politiques, que le pire pays du monde était l'Iran ...

Depuis peu, les Chinois sont devenus une saine démocratie respectueuse des droits de l'homme .
Surtout depuis qu'ils détiennent une grande partie des bons du trésor Américain .
S'ils vendaient ces bons du trésor d'un coup, les USA seraient en faillite totale (selon les experts)

Autant dire que la Chine tiens l'occident par les "bijoux de famille".

Les droits de l'homme laisse moi rire !
C'est une joyeuse comédie, il suffit de regarder la tronche du pays des droits de l'homme pour comprendre que cela ne veut plus rien dire .


La France et son ministre de la culture touriste sexuel, pédéraste, qui se délecte de s'en vanter dans un livre et qui est soutenu en ça par le président et l'écrasante majorité de la classe politique .
Depuis 5 ans que ce livre est publié aucun politique n'a dénoncé cette honte, autant dire tous complices !

Certains sont décidément plus égaux que d'autres, une honte internationale .
A cette vitesse la France placera un "Dutroux" ministre de l'éducation nationale ...

Le plus fort dans ces affaires c'est que nous constatons la complicité de l'intégralité de notre classe politique.

----------------------------------------------
Pour notre pouvoir médiatique la messe est dite, autant lire la Pravda d'il y a 30 ans :

http://www.lesmotsontunsens.com/petit-a-petit-sarko-fait-son-nid-le-pouvoir-mediatique-achete-33-5880

-------------------------------------------------
Puis, que dire de Jean Sarkozy le fils du président, ultra redoublant à 22 ans, pas même terminé ses études, qui à l'image d'Ali Bongo, se prépare un avenir d'héritier de trône ...

Pour le fils du Tsar on a envoyé aux USA David Martinon en qualité d'ambassadeur, afin que Sarko fils puisse se faire élire à la tête de la région la plus riche de France (au budget égal au PIB de la Belgique)

Pourtant le traitre héréditaire Jean Sarkozy avait promis au candidat Martinon : "Nous te soutiendrons à mort..."

Dernièrement, l'héritier du trône a réussi l'exploit que papa réussisse à faire démissionner son poulain déjà en place pour laisser la place à son fiston au siège de l'EPAD (le plus grand centre d'affaires d'Europe) .

La "méritocratie" Sarkozyste propulse un cancre de 22 ans sans diplômes aux postes les plus stratégiques de la finance Française.
Sachant que les médias sont aux mains des amis personnels du Tsar Nicolaï (voir le lien plus haut), nous constatons que l'intégralité des pouvoirs sont concentrés dans les mains du despote Sarkozy ...

--------------------------------

Il faut dire que la traitrise est génétique dans la famille Sarkozy .
Les faits de guerre les plus connus sont :

- La première femme de Nicolas, la fille du Maire de Neuilly de qui sarko a commencé par reprendre le poste de maire de la ville la plus riche de France .

- Très vite lassé par la donzelle qui lui avait apporté ce qu'il désirait, Sarko s'est entiché de la femme de son ami influent Jacques Martin, pour lequel il n'a eu aucune gène à lui voler sa femme après s'être servi de son carnet d'adresses bien rempli ...

-En politique il en est de même, il joue les amis puis il poignarde dans le dos, comme seuls les nains fourbes et complexés savent le faire:

-Il a commencé par être le meilleur ami de Balladur pour le trahir ensuite .

-Il a continué par être le meilleur ami de Pasqua, pour envoyer Pasqua à la retraite anticipée .

-Il était ministre du budget puis ministre de l'intérieur quand l'enquête sur les faux électeurs et les emplois fictifs de la mairie de Paris a éclaté ... (ce n'est certainement pas une coïncidence)

La constante de ce personnage est la fourberie, la trahison, le mensonge et l'arrivisme .

Des anecdotes de la sorte sur Sarkozy il en existe des tonnes ! (une sacrée saloperie ce type, un cafard à écraser du talon de toute urgence)

-----------------------------------------

La France est bel et bien une monarchie, le pays le plus corrompu d'Europe c'est une évidence .

L'opposition ne communique même pas sur le fait que le parlement Européen et la cour Européenne de justice dénoncent la destruction Sarkozyste du Juge d'instruction (indépendant des politiques) au bénéfice du juge de l'instruction (soumis au pouvoir exécutif) ...

L'opposition n'est même plus molle, elle est complice !

C'est un peu dire à quel point la France est profondément malade .

Écrit par : Sun Tzu | 22/10/2009

Sun Tzu,

Pour la Chine, je me suis confronté à un rédacteur qui visiblement jouait entre deux eaux.
Le dire "Faut bien "causer" de la Chine"
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/faut-bien-causer-de-la-chine-62729

Non peut-être, dirait le Belge.

Pour la France, j'en connais de plus en plus. Merci, donc.
Nous en apprenons beaucoup par le canal Internet.
Sarko est tout ce que tu dis. Pour moi, ce n'est pas un Roi, mais un Empereur. Je peux t'en donner les différences.
Dans une royauté moderne, j'y vis et ce n'est absolument pas cela.
Jacques Martin en a beaucoup souffert de ce "vol".
Dernièrement, la dernière épouse de Jacques Martin a fait une mise au point sur sa vie avec lui dans un livre.
Elle voulait divorcer pour ne pas être reprise dans la succession, alors qu'elle avait la première foulée de sa progéniture qui ne la supportait pas. Martin a refusé et a fini sa vie dans le plus grand hôtel de Biarritz.

Écrit par : L'enfoiré | 22/10/2009

L'enfoiré

Pour la Chine je pense avoir assez dit, j'ajouterai que je donne autant de crédibilité aux droits de l'homme, qu'à la communauté internationale, qu'au FMI, qu'au TPI, qu'au nobel de la paix, qu'à l'attribution des JO etc...

C'est à dire aucun crédit du tout si ce n'est qu'une éternelle compromission que j'illustrerai pas le couple de chasseurs de Français, les Klarsfeld, qui ont réussi à trouver des types recherchés uniquement en fonction des relations de ces pays avec l'occident et de leur régime politique .

Fantastiques ces "chasseurs" de nazis, ils dégottaient des types recherchés dans tous les coins du monde où il n'y avait pas d'accords internationaux mais ont mis plus de 30 ans à retrouver des criminels de guerre Français qui payaient leurs impôts et étaient répertoriés dans l'annuaire téléphonique le plus simplement du monde ... [sic]

Alors le crédit qu'on peut donner à des instances internationales c'est du vent, vent qui tourne en fonction des événements économiques et politiques (surtout économiques)

--------------------------

Pour l'empereur Sarkozy je te conseille un très beau film :

http://www.lessignets.com/signetsdiane/calendrier/images/janv/26/2/la_marche_de_lempereur.jpg

C'est très ressemblant non ? (ha ha ha)

Pour son rejeton sans diplômes j'ajoute une correction : Il n'a pas redoublé deux fois mais trois fois....

Il s'est retiré de la candidature de l'EPAD, c'était bien la peine de faire venir TOUS les ministres à la télévision pour nous dire que nous étions injustes avec ce jeune "fils à papa", que les médias faisaient "une chasse à l'homme" et discriminaient le cancre de Jean Sarkozy etc....

Au même moment le papa faisait un discours dans une école nous disant que désormais il ne suffirai plus d'être bien né pour réussir mais que la réussite des études était une condition indispensable à la réussite ... (il est fort le Tsar, non ?)

Sarkozy ne vit pas dans le même pays que ses concitoyens, la majorité des demandeurs d'emploi sont justement diplômés, trop diplômés . (il a du oublier de regarder les chiffres, en France on appelle cela le job à 1000€ pour tout le monde, diplômé ou pas, expérimenté ou pas...)

---------------------------------

Pour la famille Sarko la traitrise s'est transmise on ne peut mieux :

Jean a trahi David Martinon pour la mairie de Neuilly.

Pierre son autre fils s'est fait passer pour un autre durant des années afin de se faire du fric comme producteur de Rap, pendant que papa alors ministre de l'intérieur condamnait en justice la majorité des chanteurs de rap .

Pratique pour le papa, il lui suffisait de demander des tuyaux au fiston ...

Comme disait Sarko la délinquance c'est génétique, je dirai que la trahison et l'imposture c'est également génétique, il suffit de regarder ses rejetons . (dont Jean Sarko qui met des lunettes sans aucun souci de vue, juste pour se donner une autre image que la réalité : Un crâne plein d'eau )

Les discours de Jean sarkozy sont mot pour mot les mêmes que papa, Canal + en a fait un best of hallucinant !
A peine croyable, du mot pour mot !

---------------------

Que dire de l'opposition mis à part qu'ils sont à 100% complices, cette nomenklatura se fout de tout sauf de l'abolition de leurs privilèges ....

Il faut les voir tous les vieux séniles s'accrocher aux postes comme des morpions !

Reste plus qu'à attendre une bonne épuration dans tout ça, à défaut d'épuration nous en avons encore pour 30 ans avec les mêmes types qui monopolisent le paysage politique depuis 1968 !!!

Écrit par : Sun Tzu | 22/10/2009

Salut Sun Tzu,

D'accord pour les réflexions de départ. Pourquoi crois-tu que j'ai dans mon « A propos », la réflexion qu'Internet peut sauver le monde. L'affaire de népotisme dont les blogueurs se sont arrachés les lignes de mépris, prouve que c'est par ce moyen de pression que les choses évoluent plus vite. L'épuration ne se fera plus comme en 68. elle se fera naturellement si les gens restent vigilent.
La Marche de l'Empereur, c'est un film sublime. Qui fait réfléchir à notre propre statut d'homme.
Nous qui aimons se retrouver partout comme un gaz parfait avec un environnement désertique, de chaud et de froid.
Ce que dit Sarko me fait de plus en plus penser à la maxime qui dit « Faites ce que je dis, pas ce que je fais ». L'esprit dynastique doit être plus vieux que le temps des pharaons égyptiens. Pourtant, même à cette époque, il y avait des cabales qui traînaient dans la place publique sur les pitreries, les excès, les amours illicites de ceux-ci. On les a retrouvé dans les tombes. Comme quoi rien de changé, on commençait déjà.
La réflexion de tes 1000 euros me fait penser à une vieille histoire que l'on se disait sous le manteau du temps de l'URSS. Plus récent, celle)là. « On fait semblant de me payer. Je fais semblant de travailler ».
Tout n'est peut être plus dans la forme mais dans la lame de fond.

Écrit par : L'enfoiré | 24/10/2009

Oui ... la conception est clairement nécessaire pour être changé :)
Ce serait quelque chose de brillant (

Écrit par : Menelom | 22/05/2012

LE LONG DE LA MURAILLE DE CHINE
Les sentiers de la mémoire chinoise

Avec la mort du premier empereur des Qin, Shi Huang, des guerres fratricides fragilisent l’unité de l’empire chinois pendant plusieurs siècles durant lesquels la Grande Muraille est instrumentalisée par tel ou tel seigneur. Quand les Han prennent le pouvoir, jusqu’à 220 de notre ère, ils décident d'en faire l'oeuvre pharaonique que l'on connaît.
Avec la mort du premier empereur des Qin, Shi Huang, des guerres fratricides fragilisent l’unité de l’empire pendant plusieurs siècles durant lesquels la Grande Muraille est instrumentalisée par tel ou tel seigneur. Quand les Han prennent le pouvoir, jusqu’à 220 de notre ère, ils décident d'en faire l'œuvre pharaonique que l'on connaît. Retour sur la période de l'expansion, occasion également de découvrir l'ensemble du tracé d'est en ouest, du désert de Gobi – où aujourd'hui de vastes parties de la Muraille sont ensablées, voire sur le point de disparaître, en passant par le temple bouddhiste de Labrang, jusqu'à la Mongolie intérieure en compagnie de nomades dont les Chinois voulaient se protéger, et enfin l’extrémité est de l’édifice, aux frontières actuelles de la Corée du Nord.

Video ARTE

http://www.arte.tv/guide/fr/044096-003/le-long-de-la-muraille-de-chine?autoplay=1?autoplay=1

Écrit par : L'enfoiré | 03/10/2014

Deux constatations qui se chevauchent et se bousculent:

1. C'est officiel: la Chine est désormais la plus grande puissance mondiale

Ça y est, c’est officiel: la Chine vient de dépasser les Etats-Unis pour devenir la plus grande économie du monde, a calculé le Fonds Monétaire International (FMI). Il s’est appuyé sur la comparaison des pouvoirs d’achat des deux pays.
En effet, les structures de prix varient d’un pays à l’autre et les taux de change sont volatiles ; une chemise n’a pas le même prix à Shanghai qu’à San Francisco. Pour contourner ce problème, le FMI calcule le PIB des deux pays en termes d’échanges de marché et en termes de pouvoir d’achat, et c’est sur la base de cette dernière méthode que la Chine vient de devenir la plus grande puissance du monde.
Au printemps de cette année, l’International Comparison Program (ICP), une institution qui dépend de la Banque Mondiale, avait déjà établi que 2014 serait l’année où la Chine deviendrait la puissance N°1 du monde. En 2005, l‘ICP avait calculé que l'économie chinoise ne représentait que 43% de l’économie des États-Unis, soit moins de la moitié. Mais comme l’agence a changé de méthodologie et que l’économie chinoise a crû bien plus rapidement que prévu, en 2011, les recherches ont établi qu’elle représentait 87% de l’économie des Etats-Unis. Le FMI estime que l'économie chinoise va encore croître de 24% entre 2011 et 2014, alors que celle des États-Unis ne se développera que de 7,6% au cours de la même période, donc l’agence de statistiques en avait déduit que la Chine pourrait dépasser les Etats-Unis dès cette année pour devenir la plus grande économie du monde.
Ainsi, à la fin 2014, la Chine représentera 16,48% du PIB du monde ajusté en termes de pouvoir d’achat (ou 17.632 milliards de dollars), contre 16,28% pour les Etats Unis (ou 17.416 milliards de dollars). Et le FMI s’attend à ce qu’elle gagne encore 20% d’ici 2019.
Mais il faudra encore beaucoup de temps avant que la valeur de marché brute de la Chine rattrape celle des Etats Unis. Par cette mesure, les Américains devancent encore les Chinois de 6 500 milliards de dollars.
La contribution que les pays émergents apportent au PIB du monde a dépassé celle des économies avancées en 2007, et désormais, la part des revenus mondiaux qu’ils produisent représente 57%. Entre 2007 et 2014, les pays en développement ont connu une croissance 9 fois supérieure à celle des pays développés. « Assez extraordinaire », commente Chris Giles du Financial Times.

Sources: http://www.express.be/business/?action=view&cat=economy&item=cest-officiel-la-chine-est-desormais-la-plus-grande-puissance-mondiale&language=fr&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=

Écrit par : L'enfoiré | 10/10/2014

2. La Chine élimine plus de 160.000 employés fantômes de ses effectifs

La Chine vient d’éliminer 162 629 fonctionnaires inactifs de ses gouvernements centraux et provinciaux, de ses banques d'État et de ses universités, qui percevaient un salaire sans travail effectif, rapporte le Quotidien du Peuple. Le pays s’est également débarrassé 114.418 véhicules du gouvernement.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de lutte contre la corruption et le gaspillage lancé par le dirigeant Xi Jinping. Selon le Comité central pour l’Inspection de la Discipline et le ministère de la Supervision, les instances du gouvernement ont réduit leur flotte de véhicules de 37% l’année dernière. En outre, au lieu de se voir attribuer une voiture de fonction, les fonctionnaires recevront désormais une indemnité mensuelle. Le gouvernement a également réduit les frais de déplacement pour affaires ou pour l’agrément pris en charge.
Les employés fantômes étaient généralement des membres de la famille d’officiels chinois, ou leurs enfants.
Le microblog officiel du Tribunal intermédiaire de la Ville de Langfang rapporte ainsi le cas de Liu Tienan, l’ancien directeur adjoint du Comité national chinois pour le développement et la réforme. Il a été accusé par les procureurs d'avoir obtenu un emploi fantôme pour son fils auprès de Guangzhou Automobile Group en échange de son accord pour un certain nombre de projets du groupe et de contrats. Entre juin 2007 à décembre 2012, son fils a perçu un salaire de 1,2 million de yuan (environ 150.000 euros), alors qu'il n’a pas travaillé un seul jour pour cette firme.

Source: http://www.express.be/business/?action=view&cat=economy&item=la-chine-elimine-plus-de-160000-employes-fantomes-de-ses-effectifs&language=fr&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=

Écrit par : L'enfoiré | 10/10/2014

A votre santé : des milliers de bouteilles d'eau de vie contenant du viagra saisies en Chine

La police chinoise a lancé une enquête afin de savoir si deux distillateurs de Liuzhou, une ville de la région du Guangxi, ont bel et bien ajouté du viagra à leur spiritueux, rapporte Reuters. L’agence de sécurité alimentaire de la ville a averti qu’elle avait trouvé du Sildenafil, plus communément connu sous le nom de viagra, dans le baijiu, une eau de vie obtenue par distillation de vin de céréale, fabriquée par deux usines d’alcool de Liuzhou, la Guikun Alcohol Plant et la Deshun Alcohol Plant.
Les services de police ont saisi 5.357 bouteilles des produits suspectés, 1.124 kg d’alcool brut et un lot de poudre blanche portant la marque Sildenafil, le tout évalué à plus de 700.000 yuans, soit 112.726 dollars, a indiqué la Liuzhou Food and Drug Administration sur son site internet. Pour la promotion de ces produits, des soi-disant "bienfaits pour la santé" étaient allégués.
Les problèmes de sécurité alimentaire sont récurrents en Chine. En juin dernier, les médias gouvernementaux ont rapporté que les douanes chinoises avaient saisi pour environ 3 milliards de yuans (483 millions de dollars) de viande de contrebande, certains lots vieux de 40 ans en état de décomposition. En 2013, la police chinoise a démantelé un réseau criminel ayant fait passer plus d’un million de dollars en viande de rats et de petits mammifères pour du mouton.

Source: http://www.express.be/sectors/?action=view&cat=industry&item=a-votre-sante-deux-usines-dalcool-chinoises-souponnees-davoir-intgr-du-viagra-a-leur-liqueur&language=fr&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=

Écrit par : L'enfoiré | 09/08/2015

Les commentaires sont fermés.