Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2015

Théorie du complot ou complot idéologique?

La théorie du complot est-elle un narcotique puissant? Serait-ce une théorie du moindre pire? Une garantie contre les abus? Un moyen d'attirer du monde autour de soi? 

0.jpg

"La théorie du complot pour les nuls (partie 1)" et "La théorie du complot pour les nuls (partie 2)" vu par un expert de ce sujet controversé.

Un Mariane, revu et corrigé avec humour grâce à l'esprit critique d'Ariane.

"Conspi contre Anti: Match nul".

1ère constatation: les votes négatifs que ce genre d'articles induit.

2ème constatation: les "pro-conspi" sont plus plébiscités dans les commentaires que les "anti-conspi".

 


Les complots et le conspirationnisme ont la vie dure. Ils reviennent quand on s'y attend le moins avec des références de la mémoire collective.

Quand les explications officielles données laissent des zones d'ombres, elles donnent l'occasion d'ouvrir toutes les thèses potentielles de complots. 

Dans le désordre de ce qui a fait le plus de supputations, on cite la mort de Mickael Jackson, de Lady Diana, de Ben Laden, de JFK. Cela va jusqu'au programme d'Apollo qui ne serait qu'une mascarade sortie droit de l'imagination de Kubrik dans "2001, Odyssée d l'espace". 

Les "on n'a pas marché sur la lune", "le sida a été créé par l'armée américaine", les "extraterrestres sont parmi nous, la preuve les cycles ou dans le ciel"... ont trouvé des explications parfois bien plus tard.

Les ADM, les fameuses "Armes de Destructions Massives", sont là pour justifier qu'il ne faut pas être innocent devant l'information officielle.

Les "-gates" ouvrent les "-leaks". Rien de plus normal.

Elles permettent de lancer des films assurés du succès dès leur sortie pour avoir suivi des thèses les plus folles. 

La méfiance envers l'Etat n'a jamais été aussi forte.

Ce ne sont plus des rumeurs banales et locales, réservées à des personnes qui veulent se faire mousser dans l'anonymat ni des affaires qui se transmettent de bouche à oreille. Les théories du complot enrichissent non seulement ceux qui transmettent l'information, mais aussi ceux qui la gobent et la transmettront à leur tour.

L'aura du complot est plus puissante que les rumeurs.

(Quelques infos typiques de hoax).

Souvent, plus c'est gros, mieux ça passe.

A l'occasion du 10ème anniversaire du 11/9/2001, un S&V tentait de remettre les pendules à l'heure. Non, c'est un attentat qui aurait été le prétexte pour envahir l'Irak et ainsi garder l'odeur du pétrole dans les narines! Les pirates du 11/9 responsables ne pouvaient pas avoir ébranlé le "système bien en place" sans qu'il y ait eu un complot dans l'ombre. 

Après le drame qui a secoué la France en janvier, le Vif-Express avait constitué un dossier qui se lançait dans le registre des analyses de la réflexion "mythomaniaque". 

Comme caisse de résonance, Internet internationalise les complots en pleine complexité hybride entre vrai et faux. 

Révisionnisme et négativisme apportés au cru et à la barbe de ceux qui croient au hasard. Le hasard fait peur et est rejeté.

D’après Knight, il y a complot lorsqu’un petit groupe de gens puissants se met ensemble en secret pour planifier et accomplir une action illégale et inconvenante, une action qui a la particularité d’avoir une influence sur le cours des évènements.

Pour accentuer le complotisme, Gérald Bronner avait écrit "La démocratie des crédules".

- Oui, le jour d'aujourd'hui, Madame, on ne peut plus croire à rien avec ces médias qui nous déversent tous les jours tellement de conneries que l'on devrait croire. Sur les réseaux sociaux, au moins, il n'y a plus qu'à suivre les affaires comme des feuilletons...

L'"autre vérité" est-elle plus vraisemblable? 

On en arrive à ce qu'en 2016, l’actualité pourrait se limiter aux sujets qui obtiennent de bons scores sur Facebook devenu le plus grand fournisseur de contenu. Et puis, c'est gratuit... en principe, du moins.

Vu ce qu'on trouve sur "Fakebook" st sur le petit oiseau Tweet, cela promet des jours radieux.

"Carmen", le nom de la nouvelle chanson de Stromae reprend le rythme du célèbre air d’opéra de Georges Bizet avec une interprétation beaucoup plus moderne. "L’amour est comme l’oiseau de Twitter". Stromae se dresse contre aux réseaux sociaux qui prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. Le clip symbolise l’oiseau bleu de Twitter qui grossit jusqu’à devenir menaçant et dangereux. 

En 1875, Georges Bizet comparait l’amour à un oiseau rebelle. 140 ans plus tard l’amour est devenu un "oiseau bleu", un tweet...


 

Pourquoi le cerveau veut-il croire aux complots?

La question touche une autre: "Pourquoi aime-t-il croire?"

Il faut remonter dans l'étude de la sociologie.

Dans l'histoire, le "poids du secret" avec les agissements "au nom de ..." a toujours été très lourd de conséquences.  

Les pouvoirs occultes se réfèrent en remontant à l'échelon supérieur pour trouver une confirmation.

Si le manque de transparence est la réponse habituelle, c'est surtout que le choc émotionnel vis-à-vis d'un présent ne parvient pas à se concevoir avec une explication simple et rationnelle.

1.jpg

Les gens voudraient avoir d'office une lien correspondant entre les causes d'un évènement et ses effets. 

Un drame d'envergure a une cause d'envergure pour avoir du sens.

Le fait qu'un événement soit léger face à une situation qui ne l'est pas, serait inconcevable. 

Donc, quand il y a "normalement" des bizarreries, des incohérences dans les raisons officielles données, il doit y avoir un complot. 

L'implication des services secrets vient au secours de cet esprit pour enfumer le tout. 

La théorie du complot se base sur un récit chargé d'émotions dont les faits seront interprétés d'une manière différente de celle normalement avancée par la majorité dominante.

Lest causes de ce récit ne peuvent être attribuées à un groupe ayant agi seul, dans le secret, sans buts cachés.

Plus un événement est traumatisant, plus le besoin de trouver une explication complète devient tellement fort que la raison en fait les frais. 

On veut comprendre toutes les raisons quand bien même elles n'existeraient pas et si elles existent, sont plus particulières et plus insidieuses. 

Rien n'est simple, tout est plus complexe que ce qui est dit dans la presse qui doit être complice. L'adepte de la théorie du complot y découvre une auto-promotion valorisante. Il y a même un aspect ludique à chercher une accumulation d'indices et de pseudo-preuves.

De plus pas beaucoup de risques. Quand ces pseudo-preuves sont démenties par des faits réels établis, pas besoin de venir démentir les idées préconçues. Comme les meilleurs responsables de complots arrivent toujours à effacer les preuves de leurs forfaits, c'est donc une affaire circulaire que seul l'esprit critique d'évaluation à froid permet de rectifier. 

Les sceptiques, ce sont des des gobeurs d'histoires gentillettes. Les autres ne comprennent tien de rien.  

Comme certains faits du passé brandis comme preuves irréfutables, étaient réellement des complots. Donc, tout est possible.

 

Le discours est basé sur l'intuition appuyée par les médias.

L'activisme d'une minorité s'arme de tous les médias pour émettre leurs rêves ou leurs cauchemars avec l'aide d'une rhétorique redoutable et d'indices présumés comme causes quitte à s'ajouter aux délires.

Les médias officiels, tellement obnubilés de suivre l'actualité avec le parfum du scoop pour attirer lecteurs et spectateurs, en ajoutent une couche. Le journalisme d'investigation coûte beaucoup d'argent.

Un nouveau site vient d'être créé appelé "sourcesures". Son but est de filtrer l'information de sources citoyennes à valider par un conseil d'éthique dans lequel on retrouve actuellement Le Monde, La Libre, la RTBF et le Soir comme participants.  

0.jpg

Je lisais un commentaire "c'est toujours le même discours de l'intelligencia. Elle n'est pas en odeur de sainteté et en plus, les médias officiels sont complices. Ton erreur vient de ce que tu ne pas compris que la légèreté, la souplesse pour la mise en branle et attaquer un système dont l'effet de surprise ne soit pas déterminant pour l'expliquer".

Un statut usurpé d'expert pourrait resurgir de cette initiative à moins qu'il devienne convaincant par la répétition par l'expérience de la chose et qu'il n'y ait pas de gens mal intentionnés pour démêler les fils des marionnettes.

L'absurde finit toujours par entrer en "absurdie" des réactions humaines. 

Cela fait peut-être la plus grande différence entre l'homme et le robot qui détient, lui, des algorithmes structurés et précis dans son programme et qui n'utilise pas les émotions analogiques des sciences humaines.

Gérer un fait dans un tel contexte de globalité devient presque impossible à assimiler dans l'esprit du citoyen lambda qui vit déjà des situations qui le dépassent. 

0.jpg

Le cerveau a une propension à chercher les liens entre les événements pour en déceler les motifs.

Une info n'est jamais seule et s'accompagne d'indices sous-jacents qui font office de compléments.

Petites causes, donc grands effets. Dans les sciences humaines, ce qui se ressemble doit s'assembler. Les sciences numériques régissent plus des suites chaotiques. 

Un psychiatre va de ce fait présenter des images à son patient pour voir ce qu'elles lui inspirent et qui n'existe pas.

C'est l'apophénie, l'altération de la perception, suite à la perte de contrôle construisent le reste. Se remémorer des évènements demande un effort de consolidation et dépend plus de la proximité dans le présent que dans le passé. Une révélation fausse peut trop influencer le cours de l'histoire.

"Le besoin de se sentir maître de la situation est si fort que les individus vont produire des informations à partir de bruits pour retrouver un cadre stable. Quitte à distordre la réalité", remarquait le psychologue, Jennifer Whitson.

 

Les vérités nous trompent-elles?  

Quand elles ne rassurent pas ou quand les vérités ne trouvent pas de raisons correspondantes et d'explications. Oui.

Témoins de faits, consommateurs de nouvelles, prenez garde.

Vos yeux et votre cerveau risquent de tromper votre sens critique.

Avancer des certitudes trop évidentes à première vue peut se révéler préjudiciable à votre propre esprit. L'éducation et l'analyse sont vite dépassées par la diffusion d'une information qui semble bien vérifiée et même sourcée mais qui laissent les convictions prendre le dessus.

En Bourse, il est habituel de connecter les points sur graphiques. Trouver des moyennes et des tendances des cours et espérer pouvoir les extrapoler sur l'avenir, n'a jamais apporté une assurance de succès.

 

0.jpg

Histoire du complot:

L'histoire est jalonnée de complots, mais c'est depuis le début du XIXe siècle que s'est répandu le concept original d’un complot universel accusé de chercher non seulement à assujettir les pouvoirs politiques, mais aussi à imposer un ordre nouveau au monde et pour l'asservir par des réalités spirituelles. Il ne s’agit plus de mettre les esprits en garde contre une simple prise de pouvoir, mais bien contre un bouleversement total de la société, devenue esclave impuissante d’une oligarchie rapace et mystérieuse.

La théorie du complot dans son concept moderne apparaissait probablement déjà lors de la Révolution française au 18ème siècle lors du coup d'état antichrétien: "Les Protocole ds Sages de Sion" dont les livres de Dan Brown ont fait les choux gras.

0.jpg

On oublie qu'il en a dans l'entreprise commerciale tient en "alerte" au travail par l'esprit de compétition en premier pour renverser l'offre d'un concurrent à tous prix.

Garder une belle image de soi et enfoncer celle des autres. 

Le livre "L'insécurité culturelle française" de Laurent Bouvet explique aussi en partie la manière de réagir fasse à l'évènement.

"Identité, souveraineté et conservatisme", "La carte et le territoire", "Le triangle: économie, immigration et mode de vie", trois chapitres de ce livre à mettre en égard avec les théories. 

En périodes troublées, les complots, les faux-bruits et les rumeurs passent plus facilement les murailles des frontières par l'intermédiaire des mailles de ce providentiel filet au mailles trop larges qu'est le Net.

 

A qui profite le "crime"?

Le 22 janvier, Jerome Jamin était l'invité à La Première comme expert du "complot" après avoir écrit "Imaginaire du complot".

Dans son livre, le populisme et l'extrême-droite étaient visés. Ces deux notions même s'il y a quelque chose à en tirer, ne seront pas reprises pour généraliser le concept du "complot".

Antisémitisme, antiaméricanisme, antisystème sont rassemblés pour expliquer l'inexplicable.

podcast

Depuis l'attentat de Paris de janvier, en s'attachant aux détails, les théories du complot fleurissaient à nouveau. 

Des preuves de suspicion vis-à-vis de policiers tués et toujours vivants, d'une carte d'identité fausse, de journalistes prévenus qui portaient des gilets pare-balles...  qui deviennent des preuves en faisant du buzz sur la Toile parfois portés par les médias classiques eux-mêmes.  

En bout de course, les bouc-émissaires compétents devront s'expliquer à la face du monde avec quelques difficultés pour le contredire.

Marcel Gauchet explique que l’imaginaire collectif du complot constitue au sein de l’univers démocratique, un des modes ordinaires sur lesquels l’ensemble des acteurs sociaux représentent le pouvoir. Derrière les détenteurs apparents de ce pouvoir, il existerait un pouvoir caché qui est le vrai pouvoir et dont les maîtres tireraient les ficelles à l’insu des peuples. L’ ‘imaginaire conspirationniste’ ne renvoie pas à la théorie du complot en tant que tel mais à tout ce qui favorise sa construction, son développement et sa réception dans le champ social et politique comme catégorie d’analyse et d’explication politique.

L'ensemble de propositions propres à ces phénomènes a un rôle organisateur beaucoup plus fondamental qu’il n’y parait. Le symbolisme présuppose la capacité imaginaire, c’est-à-dire la capacité pour l’individu, le groupe ou la collectivité sociale à imaginer dans une chose ce qu’elle n’est pas.

Girardet explique que l'imaginaire collectif du complot constitue un des modes ordinaires sur lesquels l'ensemble des acteurs sociaux se donne le pouvoir de son action.

Kazin affirme que les leaders populistes ont toujours eu ‘une faiblesse particulière pour les histoires de complot menés par les puissants.

Pipes explique qu’on trouve à chaque fois un premier groupe occulte, puissant qui cherche à dominer le monde, un deuxième groupe, majoritaire formé de gens manipulés sans le savoir, et un troisième, petit de gens courageux qui connaissent la vérité et qui se battent contre le complot. Le processus de diabolisation des protagonistes de la première catégorie s’effectue grâce à des préjugés, des stéréotypes et de la logique, du bouc émissaire. Trois manières de percevoir et d’interpréter les réalités étroitement liées.

L'imaginaire n'est donc pas totalement négatif, mais face à un danger imminent, le monde devient bipolaire entre "bien et "mal" sans juste milieu.

Tout dans la vie quotidienne devrait avoir une cause claire, bien déterminée et facilement identifiable, tout doit avoir un sens logique et simple à identifier, mais c'est rarement le cas. Et si d’aventure les évènements politiques et historiques prennent une tournure complexe et difficilement compréhensible, ce ne peut être que le fait d’une manipulation volontaire.

En considérant que le monde n’est pas tel qu’il est mais qu’il obéit à une logique humaine invisible liée à des pratiques occultes, les théories du complot développent une « herméneutique de la suspicion ».

Personne n'a totalement tort, personne n'a totalement raison à tous les coups. 

 

0.jpg

Une nouvelle énigme?

L'affaire de l'avion de la Malaysian Airlines est toujours non résolue et a suscité une multitude de suppositions.

Le crash de l'A320 de cette semaine aurait pu générer une thèse de complot. Il ne l'a pas fait vu qu'il n'y a pas eu de message de détresse, pas d'explications sur les raisons de sa descente rapides dans les montagnes sans chercher à les détourner.

0.jpg

La 1ère boîte noire accuse le co-pilote. Le co-pilote, seul dans la cabine de pilotage, a volontairement, entraîné l'équipage et les passagers dans la mort...

Le suicide a cause d'un problème psychologique et une porte censée sécuriser et qui, cette fois, a tué des suites des précautions prises après un autre crash, celui du 11/9.

« Ce qu’il s’est passé était pour nous inimaginable. Quand une personne se tue avec 149 autres personnes, ce n’est plus un suicide  » a conclu le patron de Lufthansa.

0.jpg

Lors de la conférence de presse, le Procureur de la République a répété les phrases les plus importantes pour qu'il n'y ait pas de confusion et pour casser les éventuelles thèses complotistes dans l’œuf. 

Ce mois-ci dans le S&V en parle comme d'une maladie due à l'adversité sociale et d'un trouble psychologique avec des prédispositions biologiques. Un certificat médical déchiré explicitait sa « maladie existante nécessitant des traitements médicaux correspondants » qui suivait une dépression. Il voulait qu'on connaisse son nom, alors donnons-le: Andreas Lubitz. 

Chacun peut avoir sa manière de comprendre ce cas comme Jorion l'a fait par l'intermédiaire du rêve. L'idée d'un fou? Pas d'un suicidé qui aurait décidé de mettre fin à ses jours en aparté, mais d'un nouveau syndrome d’Erostrate qui veut laisser une trace dans l'histoire...

Mais comme il fallait s'y attendre, les théories du complot les plus folles au sujet de ce crash n'ont pas manqué de sortir.

Démentir ce qui a été dit, revient d'office dans les esprits.

 

La conclusion de ce billet pourrait être que désormais, il faut être encore plus vacciné, plus prudent et garder une immunité envers toutes les maladies de l'esprit humain. 

Comparer et tester les dires des autres pour en tirer des conclusions demande une expertise de longue haleine, des témoins sans envies de show-biz qui ont acquis avec le temps la confiance sans tache. Umberto Eco dans son "Pendule de Foucault" en a abordé beaucoup de pistes.

Comploter contre le complot. Remonter le courant dominant de son entourage même si c'est une entreprise difficile. Les formules simples ne sont pas celles qui expliquent l'univers en général bien plus chaotique.  

 

L'enfoiré,

 

Citations: 

  • « Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent », André Gide
  • « Trois ordres de vérités nous guident: les vérités effectives, les vérités mystiques, les vérités rationnelles.  », Gustave Le Bon
  • « La vérité doit s'inspirer de la pratique. C'est par la pratique que l'on conçoit la vérité. Il faut corriger la vérité d'après la pratique.  », Mao Tsé-Toun

 

Mise à jour 30 mai 2016: Un bon article avec le titre est "Une équation mathématique peut-elle remplacer le journalisme d’investigation ?" parlait de cela avec beaucoup d'exemples.

Que devais-je faire? Approuver?

Quand on parle de complot, il faut tester les réactions et je sortais un commentaire qui présentait justement un amalgame qui pourrait être considéré comme un complot. 

Test de ligne qui a marché par deux fois

Commentaires

Le guide du consommateur de pour les catastrophes aériennes qui remet tout en question

L'avion de la Germanwings qui s’est écrasé dans les Alpes avec 144 passagers à son bord est une des nombreuses tragédies aériennes qui ont eu lieu ces derniers mois.
Apres chaque accident aérien de ce genre, la plupart d’entre nous cherche à savoir ce qui s’est réellement passé et quelles sont les causes de ce crash (aux dernières nouvelles, il s’agirait d’un acte délibéré du copilote). Bien que les accidents d’avion soient chose rare, lorsqu’une personne apprend le nombre de victimes et de blessés, elle oublie bien vite les statistiques.
« Les autorités les statistiques disent que l’avion est sûr. Et c’est ainsi. En 1989, 35 catastrophes aériennes ont eu lieu, l’année dernière, il y en a eu seulement 11 », écrit Lidové Noviny. Selon l’auteur, l’individu moyen compare les avions aux automobiles. Cependant, il est 75 fois plus probable qu’une personne meure dans un accident d’avion que dans un accident de voiture. Les statistiques ont une faiblesse : elles ne tiennent pas en compte de la psychologie humaine. La science nous apprend que dans une voiture, l’être humain sent qu’il maître de son destin tandis que dans un avion sa survie est hors de son contrôle.

Notre méfiance à l’égard des avions est également alimentée par le traitement que réservent les médias à ces tragédies. James Fallows de The Atlantic a donné une interview au site On The Media durant laquelle il a tenu à offrir au consommateur un guide pour appréhender la manière dont les médias rapportent les tragédies aériennes, le « Breaking News Consumer's Handbook: Airline Edition ».
D’après Fallows, voici ce que vous devez garder à l’esprit lorsqu’une catastrophe aérienne survient :
1. Dans les minutes qui suivent le crash d’un avion commercial, les médias commencent immédiatement à spéculer sans en savoir plus que le public.
2. En général, les reproches ne vont jamais :
- aux autorités aériennes : elles ne font que coordonner des décisions à propos de routes prises par les nations souveraines
- aux compagnies aériennes : les compagnies ont des systèmes de sécurité absolus et lorsque quelque chose tourne mal, c’est souvent la première fois dans l’histoire de l’aviation.
- aux pilotes : leur entraînement et leur pratique professionnelle sont bien meilleures que les nôtres
3. Ne faites pas confiance à ce que disent les experts interviewés dans les journaux même si certains d’entre eux jouissent d’une autorité en la matière. La personne réellement experte est celle qui dit « nous ne savons pas encore ».
4. Soyez patient. Généralement, les causes réelles de la tragédie ne sont pas connues avant un an.
5. Même si les boîtes noires fournissent des informations précieuses sur le déroulement de l’accident, en général, lors de catastrophes importantes, elles livrent rarement une réponse définitive.
6. Ignorez les hypothèses des médias établies en fonction de la liste des passagers. En général, elles ne sont rien d’autres que des suppositions.
7. Tous les gouvernements mentent généralement afin de ne pas montrer qu'ils font preuve d'imprudence.
8. N’attachez aucune importance aux titres de journaux du genre « Danger dans les airs », en effet, voler est plus sûr que marcher.

Source: http://www.express.be/sectors/?action=view&cat=logistics&item=voici-le-guide-du-consommateur-pour-les-castastrophes-aeriennes&language=fr&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=

Écrit par : L'enfoiré. | 29/03/2015

Répondre à ce commentaire

Une dizaine de cas de 'meurtres-suicides' de pilotes d'avion au cours de l'histoire récente : qu'en est-il du suivi psychologique des pilotes d'avion?

Finalement, l’enquête sur le crash de l’A320 de la compagnie Germanwings, qui s’est écrasé en France, dans les Alpes de Haute-Provence, tuant les 149 personnes à son bord, s’oriente vers la thèse d’une action volontaire du copilote avec la « volonté de détruire l’avion ».
Le procureur de la République de Marseille a expliqué que le pilote s’était absenté, peut-être pour satisfaire un besoin naturel, et qu’à son retour, il n’avait pu réintégrer son poste dans le cockpit, sans doute parce que le copilote l’en avait volontairement empêché de le faire. Pendant son absence, ce dernier avait actionné délibérément la descente de l’avion.
Depuis les attentats du 11 septembre, les mesures de sécurité à bord des avions ont été renforcées. Les portes d’accès au cockpit sont blindées, et lorsque le pilote les verrouille de l’intérieur, personne ne peut y pénétrer, à l’exception du pilote et du copilote qui disposent d’un code pour déverrouiller la porte. Dans le cas d’espèce, il semble que la porte ait été délibérément bloquée. Dans les enregistrements de la boîte noire, on entend le pilote tenter désespérément de forcer son entrée dans le cockpit, en vain.

Au cours de l’histoire récente, on a recensé une dizaine « meurtres-suicides », c’est-à-dire de crashes délibérément provoqués par l’un des pilotes. Dans un article de novembre 1999, The Guardian avait énuméré quelques uns des cas les plus saillants :

Décembre 1997 : un Boeing 737 de la compagnie SilkAir, une filiale de Singapore Airlines, s’est écrasé d’une altitude de 10.800 mètres dans le lit d’une rivière de l’île de Sumatra, en Indonésie, tuant ses 104 passagers et membres d’équipage. Le pilote, Tsu Way Ming, âgé de 41 ans, avait été rétrogradé à la suite d’une séance d’entrainement, au cours de laquelle il avait commis des erreurs au moment de l’atterrissage. L’enquête avait également montré qu’il rencontrait des difficultés financières et qu’il avait souscrit une assurance vie pour une grosse somme. Mais il n’y a jamais eu d’explication officielle.

Août 1994 : un ATR-42 de la compagnie Royal Air Maroc s’est écrasé dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc, tuant les 44 personnes qui se trouvait à son bord. Le pilote, Younes Khayati, avait désactivé le pilote automatique à 4.600 mètres d'altitude, 10 minutes après le décollage de l’avion d’Agadir. On pense que c’est une dispute amoureuse avec sa collègue copilote qui l’a conduit à ce geste désespéré.

Février 1982 : Lors de son approche finale de l’aéroport de Tokyo Haneda, le pilote d’un McDonnell Douglas DC-8 de la compagnie Japan Airlines a enclenché les propulseurs de marche arrière de l’appareil alors que celui-ci ne se trouvait plus qu’à 300 mètres de l’extrémité de la piste d’atterrissage. Cette action a envoyé l’appareil dans la Baie de Tokyo, et causé la mort de 24 de ses passagers. Cependant, il a été prouvé que le capitaine avait souffert d’aberration mentale au moment de l’accident, et il n’a donc pas été jugé coupable d’homicide.
La question qui se pose implicitement, dans tous ces drames, c’est celle du suivi psychologique des pilotes des compagnies aériennes. Malgré les progrès technologiques réalisés dans l’aviation, et l’augmentation du nombre de vols et de passagers, la réglementation n’oblige toujours pas les pilotes à se soumettre à des tests psychologiques réguliers.
Les législateurs ont bien tenté d’inclure ce type d’examens dans les critères d’obtention et de renouvellement des licences de pilotage, mais leurs efforts ont été contrecarrés par les associations de pilotes.
Il appartient donc à chaque pilote de s’assurer que sa santé lui permet d’assurer la tenue des commandes, et aux compagnies aériennes de décider d’inclure des tests psychologiques dans leurs procédures de recrutement, et dans les visites médicales du travail des pilotes.

Source: http://www.express.be/sectors/?action=view&cat=logistics&item=une-dizaine-de-cas-de-meurtres-suicides-de-pilotes-davion-au-cours-de-lhistoire-recente-quen-est-il-du-suivi-psychologique-des-pilotes-davion&language=fr&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=

Écrit par : L'enfoiré | 29/03/2015

Répondre à ce commentaire

bonsoir,

voilà un article très politiquement correct. Mais le titre est très juste !


Vous savez, pour établir un complot il suffit d'établir qu'il y a réunion secrète, or, comme même dans les pays dit démocratique la politique du secret et de l'opacité est la règle, la nature complotiste des gouvernements est un fait établit et non une théorie ou l'exception. Il vous échappe, comme à la plupart des gens, qu'un complot n'a pas besoin d'être tourné contre ses propres citoyens pour qu'il y ait complot. Même si la nature du complot vise des citoyens ou peuples étrangers, cela n'enlève rien à sa nature d'être. De plus, un complot peut être passif ou actif selon les besoins. Ainsi, lorsque il n'y a aucune menace de remise en cause du système poliique et économique, tant extérieure qu'intérieure, le complot visant à péréniser le système est en phase passive, mais dès qu'une menace est signalé et suivant son niveau de dangerosité, le complot passe en phase active jusqu'à éradication de la menace. Ce principe valait autant du temps des monarchies que de la bourgeoisie. Eh oui cher enfoiré, une minorité spoliatrice et exploiteuse de la majorité, ne peut pas maintenir sa domination sans stratégie et donc, sans secret tactique. Pourquoi croyez vous donc que les médias de masse sont tous la propriété des banquiers et des propriétaires des multinationales ? En fait, l'astuce consiste à user de rhétorique pour tromper les gens sur la nature complotiste du système politique en parlant de géopolitique, argumentant sur la menace d'état, la concurrence économique justifiant et nécessitant le secret. Ceci de telle sorte que le complot se transformant en défense de ses intérêts, la recherche d'intérêt, vecteur de toute politique économique a comme par magie disparut de la réflexion.

La seule chose que vous avez démontrez avec cet article, c'est votre souci de bien pensance. Enfin, les complots cesserons le jour où il n'y aura plus de réunions secrètes pour tout ce qui concerne la gestion des affaires publiques (dont l'économie), pas avant. Car chez moi, la transparence est le baromètre de la démocratie, plus elle est grande, plus la démocratie est forte, plus elle est faible, moins il y a de démocratie. Si la démocratie est la souveraineté du peuple, alors, tout ce qui lui est caché viole sa souveraineté. En démocratie, la transparence est à double sens, en dictature elle est à sens unique. Là où il y a opacité, secret, il y a complot.

Pour finir, la citation de Gide est une aporie, ou disons, elle dit qu'il est impossible de connaître la vérité. Celle de Mao dit que la vérité n'existe pas car elle doit se plier aux intérêts. Quand à celle de Gustave Le Bon, elle ne veut rien dire du tout !. Chez moi, la vérité est l'intention de l'être, la réalité son action. Ce que l'on peut rendre compte, c'est l'action, mais pas de l'intention, car on ne peut juger d'une intention que par l'action, ou alors c'est ce qu'on appelle faire des procès d'intentions, mais chacun sait qu'ici ce n'est pas l'intention de la personne jugé qui compte, mais celle du juge, enfin, de celui qui contrôle le juge

En conclusion et réponse à votre question posé dans le titre de l'article, nous avons affaire à un complot idéologique. Donc, un complot permanent avec des phases actives et passives suivant la menace pesant sur la remise en cause idéologique !

Écrit par : hervé Hum | 03/04/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Politiquement très correct?
Un peu comme le chante Benabar ( https://www.youtube.com/watch?v=X_I5YrBaUfw ) ?
Et bien non....partiellement sur certains points mais tout en utilisant le refrain: "moi je t'emmerde".
Je ne parle pas de vous mais de l'ensemble des conneries qui traînent de ci delà.
D'où vient l'opacité? Cela vous a échappé, cette question "Pourquoi croit-on?"
Je ne sais si vous avez lu le lien vers l'article "Le poids du secret" vu d'une manière historique qui est beaucoup plus lourd de conséquences que le complot lui-même.
Si vous en voulez un autre je dirais celui-ci "Etes-vous auto-immune ou polythéiste?" ( http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2012/08/20/etes-vous-auto-immune-ou-polytheiste.html ) qui exprime encore mieux ma manière de croire ou de ne pas croire comme je le fais en tant qu'athée pur et dur.
Les réunions secrètes commencent toujours par la croyance.
Dès qu'il y a une stratégie d'assujettissement, il y a complot. C'est d'une évidence confondante.
Le complot commence très bas dans l'échelle et tous les acteurs espèrent monter les échelons le plus rapidement possible.
Je l'ai dit: il y a 3 forces qui dirigent le monde: le pouvoir, l'argent et le sexe. Rien d'autre, à part des sous-systèmes de ces trois.
En plus l'un dépend de l'autre. oui, on nous pend par les couilles. Prospérez, ayez des enfants.

Suis-je bien pensant? J'ai fait partie de cette philosophie bien-pensante en prenant mon pied mais pas celui de l'autre.
Les philosophes grecs n'ont pas inventé la vraie démocratie sous forme d'internet mais celle qui se faisait représentative sur l'Agora.
Le jour où il n'y aura plus de réunions secrètes, dites-vous.
Alors je vous propose cet autre article sur ce sujet: L'information des nuages ( http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2013/09/03/l-information-des-nuages-5155158.html )
"Chez moi, la vérité est l'intention de l'être, la réalité son action", oui, bien sûr, c'est un peu ma façon de penser dans mon coin.
Un coin qui est propagé tout de même dans le monde entier au vu des statistiques;
Je ne connais pas votre âge. Le mien est clairement indiqué, je ne fais plus que passer des messages aux plus jeunes.
J'ai assez donné comme on dit dans ces cas-là.
Et je reste auto-immune en souriant dans mon coin.

Écrit par : L'enfoiré | 03/04/2015

bonsoir,

j'ai lu vos liens et ceux ci n'ont pas modifié mon avis sur cet article, que du politiquement correct !

Je vous invite à lire mon dernier billet publié sur agoravox en guise de réponse à ces articles.

vous dites qu'il y a trois forces qui dirigent le monde "le pouvoir, l'argent et le sexe", admettons, mais est ce là des finalités ou des moyens ? Pour ma part, en ultime ressort, ce sont uniquement des moyens, la finalité consiste en l'exploitation du temps de vie d'autrui à son profit. L'enjeu n'est pas tant l'espace en tant que tel représenté par la propriété, mais le temps de vie, cela parce que ce qui nous est compté dès notre naissance, c'est le temps de vie. C'est là la différence essentielle, substantielle entre l'espace et le temps, le premier n'est pas limitatif et conditionné à l'être, le second si. Autrement dit, vous pouvez accroitre votre espace, mais pas votre temps de vie, pour ce dernier vous n'avez qu'une seule solution, prendre possession du temps de vie d'autrui pour démultiplier votre propre propre temps de vie, mais à l'intérieur de celui ci. Je vous l'ai écrit sur Agoravox, ce qui m'intéresse c'est la cause de la cause. Ainsi, il n'y a de pouvoir au sens où on l'entend politiquement que sur autrui. Il n'y a d'argent que pour mesurer la valeur du temps de vie, posséder l'argent c'est posséder un droit sur le temps de vie d'autrui, en manquer c'est devoir dédier son temps de vie à celui qui en possède.

Vous dites que les réunions secrètes commencent toujours par la croyance... C'est une évidence ! Mais c'est la croyance en soi et non en autrui, comme un croyant en Dieu. Le premier considérant que la fin justifie les moyens, le second espérant dans l'inverse.

Quand vous écrivez qu'affirmer que dès qu'il y a une stratégie d'assujettissement il y a complot est d'une évidence confondante, nous sommes tous les deux d'accord, mais c'est pourtant loin d'être vrai pour tout le monde. faut dire que l'astuce consiste à faire croire que le système économique fondé sur l'exclusivité du contrôle de l'économie est libérateur, quand il consiste à assujétir les populations. Pour permettre ce que La boétie appelle avec justesse "la servitude volontaire". La finalité étant toujours l'exploitation du temps de vie d'autrui à son profit. Sans cela, le pouvoir et l'argent son vide et n'ont aucun intérêt.

Pour terminer, l'espionnage existe, car n'a de sens en tant que tel, seulement pour servir une stratégie d'assujetissement, donc dans le cadre d'un complot, dans le cas contraire, le concept d'espionnage est vide de sens. Autrement dit, peu m'importe d'être écouté dans mes communication, ce qui m'importe, est de savoir par qui et à quelle fin (et non parce que je n'aurai rien à cacher, car cela ne dit rien sur celui qui écoute). Pour preuve, un ami (au sens véritable) n'espionne pas, il veille, seul les ennemis espionnent. L'affirmation selon laquelle pour vivre heureux il faut vivre caché est absurde et contraire même à la condition première pour vivre heureux, soit, la liberté. Or, cette dernière ne se cache pas, elle n'a de sens que dans sa publicité et son affirmation. Seuls les persécutés ont besoins de se cacher pour vivre "heureux".

Si le mot "novlangue" est apparut avec Orwell, son utilisation a commencé, conséquemment, avec la propriété privé, soit, avec l'ère de la colonisation de la Terre par l'humain. D'ailleurs, l'histoire de l'humanité jusqu'à ce jour, n'est que l'histoire de cette colonisation. Celle qui doit advenir consiste en son sens inverse, la décolonisation.

Quand à mon age, je vais fêter cette année mes 50 ans...

bonne nuit

PS : j'ai beaucoup aimé la petite histoire de Jean Giono. L'amusant étant que cette histoire à fait comme son héro, elle a semé partout des arbres dans l'esprit des gens et tout comme son héro, son auteur l'a fait pour lui même, sans en attendre et en recevoir quelque chose en retour. Magnifique !

Écrit par : herve hum | 04/04/2015

Répondre à ce commentaire

Wiki dit: "Le politiquement correct désigne, principalement pour la dénoncer, une attitude véhiculée par les politiques et les médias, qui consiste à adoucir excessivement ou changer des formulations qui pourraient heurter un public catégoriel, en particulier en matière d'ethnies, de cultures, de religions, de sexes, d'infirmités, de classes sociales ou de préférences sexuelles."
C'est à dire que tout dépend de celui qui le rencontre.
Benabar vient chez nous fin avril, je suis sûr que pour lui, je serais un politiquement incorrect.

"le pouvoir, l'argent et le sexe" comme moyens et comme finalité. Ceux qui exercent un des trois exploitent tout à fait le temps des autres à leur profit que ce soit pouvoir temporel ou spirituel.
Un athée profite de la vie et n'a pas de recours à espérer après son décès. Pas de résurrection quelconque.
L'espace-temps est une notion cosmologique qui joue ensemble. Ce qui augmente l'un diminue l'autre.
J'ai bien aimé l'idée de fractales parce que cela s'imbrique à l'infini avec la même trame ( même si elle a été dénigrée par qui vous savez).
L'argent n'est qu'un outil pour exercer son pouvoir et se satisfaire son sexe.
Le Vif-Expresse de cette semaine, parle du sexe dans la Bible.
Agnès Pierron, docteur en lettres et linguiste, vient de sortir "Le bouquin des mots du sexe". 2500 entrées, 5000 expressions, ce n'est pas peu dire l'importance du sujet de la bébête qui monte :-))
Un livre que DSK va s'acheter à coup sûr.

"Mais c'est la croyance en soi et non en autrui, comme un croyant en Dieu."
Et oui, non croyant, je crois en moi et la fin justifie les moyens. Absolument. Pourtant j'ai dû déléguer des tâches dans mon fonction de management.
Sans délégation pas de motivation possible chez ses coéquipiers.

"Pour terminer, l'espionnage existe"
Tout à fait. Il permet d'apporter un levier à ses propres agissements et fonctions. Cela fait partie de l'éducation. On copie son maitre en tant qu'élève, jusqu'au moment où on le dépasse.

"L'affirmation selon laquelle pour vivre heureux il faut vivre caché"
A quoi servirait les pseudos et le manque d'éclaircissement sur sa propre personne dans un "à propos" comme sur Agoravox?
Avoir un pseudo n'est pas vraiment important que de ne pas se définir et regarder la proportion des cas sans précisions.
Ils sont peut-être comme vous dites des persécutés.

'je vais fêter cette année mes 50 ans..."
J'en ai 18 de plus.
Demain un billet entre poisson d'avril et artefacts pascals.

bon weekend.

Écrit par : L'enfoiré | 04/04/2015

Après l'article du Vif qui parlait du sexe dans la Bible, il en ressort que l'adultère, l'inceste, la sodomie, les caresses interdites, la prostitution, le sadomasochisme en fait partie dans nos fantasmes.
Le serpent provoque la chute d'Eve qui a condamné ses descendants à enfanter dans la douleur et introduit la mort dans la vie des hommes.
"Et Dieu créa le sexe", un livre de Patrick Banon en dit peut-être un peu plus.
je ne suis pas spécialiste en la matière...

Écrit par : L'enfoiré | 08/04/2015

ARTE: Théorie du complot : absurdité ou réalité ?

Zoom sur les théories conspirationnistes qui prospèrent en Europe. Celles-ci remporteraient l'adhésion d'un Français sur cinq, traduisant un sentiment d’impuissance face à différents pouvoirs. Mais il arrive que les défenseurs de théories a priori fumeuses aient raison, comme l’a prouvé par exemple le scandale qui a révélé le fichage à grande échelle pratiqué par la Suisse.
En Allemagne, certains croient dur comme fer que la ville de Bielefeld n'existe pas, qu'Hitler a fini ses vieux jours au pôle Sud ou que les premiers pas de l’homme sur la Lune ont été tournés en studio. Et les théories du complot remporteraient l'adhésion d'un Français sur cinq, qu'elles portent sur l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo ou le conflit en Ukraine, traduisant un sentiment d’impuissance face à différents pouvoirs. Mais il arrive que les défenseurs de théories a priori fumeuses aient raison, comme l’a prouvé par exemple le scandale qui a révélé le fichage à grande échelle pratiqué par la Suisse.

http://www.arte.tv/guide/fr/057423-003/yourope?autoplay=1?autoplay=1

Écrit par : L'enfoire | 19/04/2015

Répondre à ce commentaire

Pourquoi votre fil d’actualités Facebook est rempli de théories du complot

Ebola, autisme, vaccins, réchauffement planétaire, vous avez surement remarqué plusieurs de ces sujets sur votre fil d’actualités Facebook, traités sous le prisme de l’imaginaire de la conspiration et du complot.
Via l’ouverture directe des contenus d’actualités du producteur au consommateur, Facebook a modifié la manière dont ses 1,4 milliard d’utilisateurs s’informent, débattent et partagent leurs opinions, explique une nouvelle étude d’une équipe d’académiciens britanniques et italiens, rapportée par le Washington Post.
En ce qui concerne un large éventail de questions, les théoriciens de la conspiration et leurs idées bruyantes semblent avoir le dessus sur le réseau social.
« Une telle désintermédiation affaiblit le consensus au sujet des questions sociales pertinentes au profit de la rumeur, de la méfiance et de la pensée conspirationniste », indiquent les chercheurs.
La désintermédiation signifie que les utilisateurs du réseau, lorsqu’il s’agit de sujets d’actualités, se regroupent selon des sensibilités polarisées, ce qui provoque le renforcement de chambres d’écho et fortifie les schémas narratifs de pensée conspirationniste.
Les scientifiques se sont penchés sur les comptes Facebook de 750.000 utilisateurs italiens. Ils ont découvert à quel point les théories du complot étaient littéralement consommées sur le plus grand réseau social du monde.
« Vous trouverez des tonnes d’explications étranges pour expliquer des phénomènes et diffuser un sentiment de paranoïa selon quelque chose qui rappelle le schéma du complot secret », a expliqué le chercheur Walter Quattrociocchi.
En outre, les chercheurs ont été surpris de voir la quantité de personnes, peu importe leur niveau d’éducation, qui partagent ces récits conspirationnistes et rejoignent cet univers. « Un autre point surprenant est qu’une fois que la désinformation a commencé, elle est vraiment difficile, voir presqu’impossible, à arrêter », ajoute Quattrociocchi.
Sur Facebook, les théories les plus discutées se répartissent en quatre catégories : l’environnement (par exemple, le réchauffement climatique ou l’énergie nucléaire), l’alimentation (les vitamines ou l’approvisionnement en eau), la santé (produits pharmaceutiques ou l’autisme) et la politique (les banques américaines ou les relations entre Israël et l’Iran), Franc-maçonnerie.
La politique est la catégorie la plus sujette aux suspicions de complots. Les discussions politiques telles que la fin des Etats-Unis ou l’instauration d’un nouvel ordre mondial attireront davantage de lecteurs et provoqueront de plus longs débats au sein des fils de commentaires que les autres sujets.
«Etant donné que la mondialisation a introduit de nouveaux phénomènes et a accru l’effort nécessaire à réaliser pour être en mesure de faire face à la réalité (crise économique, immigration, etc.), il y a un besoin profond de la synthétiser et de la réduire à quelque chose qui amoindrit l’effort cognitif », écrit Quattrociocchi.
Selon l’étude, les théoriciens du complot sautent facilement d’une théorie à l’autre, les utilisateurs les plus actifs suivent cette tendance et expliquent la réalité d’une manière qui est « souvent ignorée du grand public ».
« Les médias sociaux ont favorisé la production d’une quantité impressionnante de rumeurs, de pensées méfiantes et récits simplistes qui visent à expliquer la réalité de ces phénomènes », concluent les chercheurs.

Source: http://www.express.be/sectors/?action=view&cat=ict&item=pourquoi-votre-fil-dactualites-facebook-est-rempli-de-theories-du-complot&language=fr&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=

Écrit par : L'enfoiré | 27/04/2015

Répondre à ce commentaire

Le "Monde diplomatique" de juin contient un dossier "Vous avez dit complt".
Le tremblement de terre au Népal aurait été réactivé par l'accélérateur de particules nucléaires du CERN.
Marchands de conspiration qui surestime les puissances occultes.
Symptôme d'une dépossession.
"Sans surprise, des trébuchements de l'apprentissage, les élites installées, tirent pour refuser l'apprentissage même".
De la dépossession des dépossédeurs.
Dix principes conspirationnistes:
- Ne pas parler de complot
- se revendiquer d'une avant-garde
- S"appuyer sur la science et la raison
- Interroger à qui profite le crime
- Rechercher des détails troublants
- Refuser le hasard
- S'appuyer sur l'histoire
- Ne jamais sous-estimer l'ennemi
- Ne jamais sur-estimer l'ennemi
- Refuser les contradictions

car... la main noire est à Washington

Écrit par : L'enfoiré | 01/06/2015

Répondre à ce commentaire

Théories du complot: comment ça marche?
Question à la Une y répond

http://www.rtbf.be/video/detail_theories-du-complot-comment-ca-marche?id=2093252

Écrit par : L'enfoiré | 18/03/2016

Répondre à ce commentaire

11/9 : La plus grande opération de couverture de l’histoire ?

Il faut enfin se décider à déclassifier et publier un rapport de 28 pages qui évoque une éventuelle implication de l’Arabie Saoudite dans les attentats terroristes d’Al-Qaïda aux Etats-Unis il y a quinze ans. C’est ce que réclame un éditorial du journal américain USA Today. Seule, la publication de ce rapport pourra jeter la lumière sur la culpabilité ou l’innocence d’un certain nombre de responsables saoudiens.
Selon certaines insinuations, une partie d’un rapport d’enquête datant de 2002 et émis par le Congrès américain affirme que plusieurs personnalités saoudiennes, dont certaines étaient membres du gouvernement de l’Arabie Saoudite à l’époque, ont financé et aidé les pirates de l’air d’al-Qaïda. En outre, 15 des 19 terroristes avaient la nationalité saoudienne.

Refroidissement
Finalement, il avait été décidé par ordonnance des présidents américains George W. Bush et Barack Obama, de ne pas publier les chapitres cruciaux de ce rapport d’enquête.
Cependant, un projet de loi du Congrès vise à priver l’Arabie Saoudite de son immunité pour permettre aux familles des victimes de poursuivre l’Arabie Saoudite au tribunal pour ces attentats. Le président Obama aurait tenté de dissuader le Congrès d’approuver cette loi. Le gouvernement américain pense qu’elle pourrait poser “un risque juridique” pour les Américains à l’étranger, impliquant probablement que les entreprises et les citoyens américains s’exposeraient à des représailles.
Dans un commentaire du Congrès américain, il est indiqué qu’il n’y a aucune preuve que le gouvernement saoudien, des institutions ou des hauts fonctionnaires à titre titre individuel, auraient financé les terroristes. Mais selon les commentateurs, la formulation est si vague qu’elle ouvre la porte à toutes sortes d’interprétations possibles.
Le fait est que les bonnes relations entre les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite se sont sensiblement refroidies récemment.
“Il vaut mieux commencer par déclassifier ces infâmes 28 pages et résoudre publiquement le rôle réel des Saoudiens dans les attentats du 11/9. La preuve de la complicité du gouvernement saoudien serait un argument puissant pour permettre d’engager des poursuites”, conclut cet éditorial.

Source: https://fr.express.live/2016/04/27/attentats-couverture-implication-arabie-saoudite/

Écrit par : L'enfoiré | 28/04/2016

Répondre à ce commentaire

Les plus grandes théories du complot de tous les temps

Une théorie du complot est, selon le critique culturel Frederic Jameson, une manière pour les gens ordinaires de se convaincre que «nous» vivons sous la botte d’une puissante élite mondiale – «ils» – dont les intérêts sont diamétralement opposés aux nôtres.
Souvent, les théories sont remarquablement bien documentées et elles ont l’air tout à fait plausibles. Les motifs des méchants reposent sur les mêmes ressorts que les histoires les plus convaincantes (donc les plus plausibles) : l’argent et le pouvoir.
Les théories du complot crédibles (qui sont différentes des théories impossibles et absurdes) peuvent aussi séduire des personnes intelligentes avec une vision un peu paranoïaque du monde et jeter les bases d’un journalisme d’investigation en profondeur. En outre, le fait que les dirigeants de notre planète servent souvent leurs propres intérêts – comme il ressort des nombreux scandales de mise sur écoute et dissimulations d’opérations récents – rend ces théories encore plus crédibles.

1. Les attentats du 11 septembre 2001
Le « Mouvement de la Vérité du 11/9 » (the 9/11 Truth Movement), affirme avoir des preuves attestant que l’avion n’a pas frappé le Pentagone comme cela avait été déclaré, et que le World Trade Center ne pouvait pas s’être effondré uniquement à cause des impacts des deux avions, et des incendies alimentés par la combustion du carburant des avions.
De nombreux témoins, y compris des pompiers, des policiers et des personnes qui se trouvaient dans les tours au moment des impacts, prétendent avoir entendu des explosions qu’ils localisent en dessous du point d’impact (y compris dans les sous-sols) avant les crashs des avions.

2. L’assassinat de John F Kennedy
Le film en 8 mm du cortège présidentiel de JFK réalisé par Abraham Zapruder a fait naître la conviction qu’au moins quatre coups de feu avaient été tirés, et non pas trois, comme la Commission Warren qui avait enquêté sur l’assassinat l’avait indiqué. De plus, au visionnage du film, il semble que l’une des balles provienne d’une direction totalement opposée à celle qu’auraient dû prendre les balles tirées du revolver de Lee Harvey Oswald, que l’on avait accusé d’avoir commis le crime. Beaucoup pensent que plusieurs coups ont été tirés par des tueurs postés derrière les piquets de clôture de l’esplanade qui surplombait le lieu de l’assassinat, Dealey Plaza.
En 1979, la HSCA (House Select Committee on Assassinations) a trouvé que le rapport de la commission Warren, comme celui du FBI, présentaient de sérieuses incohérences. Elle confirma que quatre coups avaient bien été tirés, et que l’hypothèse du complot était recevable. Ses propres conclusions furent elles-mêmes remises en question par l’Académie Nationale des Sciences.

3. Roswell
Quelque chose s’est écrasé à proximité de Roswell, dans le Nouveau Mexique, un peu avant le 7 juillet 1947, ce qui a suscité de nombreuses théories d’OVNI qui sont encore très vivaces au plan mondial. Au début, les autorités expliquèrent qu’il s’agissait d’une soucoupe volante, puis des hauts gradés parlèrent d’un crash de ballon météo. Beaucoup rapportèrent avoir vu des débris métalliques éparpillés sur une large zone, et au moins une personne avait vu un objet scintillant dans le ciel peu avant le crash. En 1989, Glenn Dennis raconta qu’il avait participé à des autopsies d’extra-terrestres à la base aérienne de Roswell.
Un rapport émis en 1995 conclut qu’il pouvait s’être agi d’un ballon espion destiné à détecter les explosions de bombes atomiques et de missiles testés par les Soviétiques, développé en secret dans le cadre du projet Mogul. Un autre rapport avait conclu que les témoignages invoquant des extra-terrestres étaient liés à des souvenirs de blessures, et à l’usage de mannequins utilisés lors de tests de parachutes dans les années 50 (opération High Dive).

4. La Nasa aurait “fabriqué” l’atterrissage d’Apollo sur la Lune
Des théories réfutent l’alunissage d’Apollo. La NASA aurait donné une illusion au public, grâce à toute une collection de preuves fabriquées (photos, transmissions, échantillons de roches). Les sceptiques ont mis en cause le film du « petit pas pour l’homme », en alléguant que le drapeau américain flottait d’une façon étrange, et que les ombres ne « collaient » pas.

5. Les Illuminati et l’Ordre du Nouveau Monde (NWO)
Beaucoup d’évènements historiques sont expliqués par un complot impliquant des groupes secrets et puissants (the Illuminati, le Groupe Bilderberg, et d’autres) qui auraient pour but d’imposer un gouvernement global qui commanderait toute l’humanité, ce que l’on appelle the New World Order (NWO – L’Ordre du Nouveau Monde). Ces groupes utiliseraient leurs influences dans plusieurs domaines ainsi que de la propagande, et ils contrôleraient de grandes organisations internationales, telles que le FMI, ou encore l’Union Européenne.

6. Elvis Presley a mis en scène sa propre mort
Beaucoup pensent qu’Elvis n’est pas mort, et qu’il vivrait caché, ce qui a été alimenté par des milliers de témoignages de personnes qui ont rapporté avoir vu le « King » au cours du temps. L’une des raisons à l’appui de cette dénégation, c’est que sur sa tombe, son second prénom, Aron, est épelé « Aaron ». Mais la vérité, c’est qu’Aaron était vraiment son deuxième prénom, qui avait été changé par la suite en Aron probablement pour évoquer son frère jumeau mort né, Jesse Garon Presley.

7. Shakespeare n’était pas Shakespeare
Qui était réellement le meilleur auteur de langue anglaise ? Les spéculations vont bon train, et les noms de Francis Bacon, Christopher Marlowe, William Stanley (6ème Comte de Derby), Edward de Vere (17ème Comte d’Oxford, sont les noms les plus célèbres proposés. Beaucoup pensent en effet qu’il est peu probable que l’acteur et homme d’affaires aussi connu sous le nom de Shaksper de Stratford soit l’authentique auteur de l’œuvre colossale qui porte son nom. Très peu de détails sont connus à propos de l’existence de Shakespeare.

8. Paul McCartney est mort
“Paul est mort” est une légende selon laquelle Paul McCartney serait mort d’un accident de voiture en 1966, et qu’il aurait été remplacé par un sosie doté de la même voix. Les tenants de cette théorie font valoir plusieurs indices : on entendrait des déclarations lorsque les disques des Beatles sont joués à l’envers, et sur certaines pochettes, des signes ambigus conforteraient cette théorie. En particulier, McCartney est le seul à figurer pieds nus sur la pochette de l’album « Abbey Road », et il ne marche pas du même pas que les autres.

9. 9. Le virus du Sida a été créé en laboratoire
Le Docteur William Campbell Douglass, et beaucoup de sceptiques à sa suite, sont convaincus que le HIV a été créé en laboratoire en 1974 par L’Organisation Mondiale de la Santé, qui aurait cherché à produire un virus tueur testé ensuite avec succès en Afrique. D’autres estiment qu’il est le fruit des recherches du KGB ou de la CIA pour produire un moyen de réduire la population.

10. Barack Obama est musulman
Bien que l’ex-Président américain Barack Obama aille régulièrement à l’église avec sa famille, et qu’il ait plusieurs fois déclaré publiquement sa foi chrétienne, un grand nombre d’Américains sont toujours convaincus qu’il cache qu’il est Musulman. Cette croyance est alimentée par de nombreuses déclarations du Président dans des discours célèbres, notamment celui du Caire, où il a expliqué qu’il était issu d’une famille kényane comptant des Musulmans. Beaucoup rappellent que le second prénom du Président est “Hussein”. Enfin, certains voient dans son attitude lors de certaines cérémonies des signes d’allégeance ou des clins d’œil à l’Islam.
Même Donald Trump, le successeur Barack Obama, heureusement contribué à la théorie selon laquelle Obama était pas américain. Trump est membre du ‘birther movement‘, qui remet en cause le lieu de naissance d’Obama (Hawaï). Le 24 octobre 2012, il a promis de donner 5 millions $ à une ONG du choix d’Obama, si ce dernier acceptait de montrer son passeport au public. Le 16 september 2016, Trump a finalement reconnu que “Barack Obama est né aux Etats-Unis. Point”.

Source: https://fr.express.live/2017/03/06/10-theories-du-complot/1/

Écrit par : L'enfoiré | 07/03/2017

Répondre à ce commentaire

Théories avancées par des scientifiques illuminés qui risquent bien de vous retourner l’esprit

Parmi toutes les théories étranges établies par des scientifiques et intellectuels plus ou moins illuminés, certaines peuvent vraiment vous retourner l’esprit. Le DGS partage avec vous les 10 hypothèses les plus farfelues jamais inventées.

1. La Singularité : nous allons dépasser le stade de la biologie et devenir des dieux post-humains
Des théoriciens futuristes tels que Ray Kurzweil ont annoncé que dans les prochaines décennies, les humains vivront une singularité technologique qui nous fera transcender la biologie elle-même. Les civilisations intelligentes, comme la nôtre, sont destinées à évoluer pour devenir super intelligentes, potentiellement des êtres basés sur des ordinateurs surpuissants dont la puissance grandit de manière exponentielle.
Après avoir vécu un tel phénomène, nous deviendrons capables de maîtriser la puissance du Soleil pour accomplir des desseins interstellaires comme on n’en voit que dans la science-fiction. Nous pourrions alors créer des sphères de Dyson et littéralement saturer l’espace de notre conscience. Des penseurs progressistes comme Noam Chomsky ont étiqueté cette théorie comme de la pure science-fiction, tandis que d’autres y croient réellement.

2. Projet Blue Beam : Les gouvernements vont simuler une invasion extraterrestre
Le projet Blue Beam est une théorie complotiste très controversée. Elle a été proposée pour la première fois par le journaliste canadien Serge Monast en 1994. Elle explique que les gouvernements des grands pays vont utiliser des hologrammes de haute technologie pour faire croire à une invasion extraterrestre et ainsi asservir totalement les masses. Ce projet se déroulerait apparemment en 4 étapes :
– La dissolution des religions majeures avec découvertes archéologiques pour les discréditer ;
– Un « show spatial » en hologramme dans lequel des divinités et des extraterrestres apparaissent comme nos nouveaux dirigeants ;
– La communication électronique et télépathique via les ondes à basses et très basses fréquences. Les gens croiraient alors qu’un dieu leur parle directement dans leur tête ;
– L’utilisation de microprocesseurs à travers le monde pour mettre en scène de terribles évènements surnaturels qui feraient perdre tout espoir de rébellion aux gens.

3. Nos dirigeants utilisent la programmation prédictive pour communiquer et nous laver le cerveau
La programmation prédictive est l’idée que la société intègre des messages à l’intérieur des médias de pop culture et d’autres modes de transmission pour nous préparer psychologiquement à certains évènements futurs. C’est évidemment une théorie complotiste. Beaucoup de gens maintiennent que les occurrences éventuelles de programmation prédictive seraient de simples coïncidences. D’autres estiment que c’est une manière obscure qu’utilisent des groupes malfaisants pour communiquer à travers des messages codés.

4. Notre ADN contient la signature d’un créateur extraterrestre
Une théorie suggère qu’au lieu de chercher des étoiles avec nos télescopes, nous ferions mieux d’analyser notre ADN avec des microscopes. Vladimir I. Shcherbak de l’Université nationale du Kazakhstan Al-Farabi et Maxim A. Makukov de l’Institut d’astrophysique Fesenkov clament qu’ils ont découvert un signal intelligent dans notre ADN. Dans ce cas, la recherche extraterrestre biologique inclut des schémas arithmétiques et idéographiques de langage symbolique. Autrement dit, il est possible qu’une espèce intelligente ait encodé un message au plus profond de nous-mêmes.

5. Notre univers est une simulation informatique
Cette théorie suppose qu’à cause de la technologie qui nous submerge, il est très probable qu’une civilisation avancée, voire nous-mêmes dans le futur, ait créé une simulation de notre univers. Étant donné que ces simulations pourraient être présentes en très grand nombre, Nick Bostrom explique que nous vivons très certainement dans l’une de ces simulations.
Des scientifiques pensent non seulement que c’est possible, mais ils mènent également des expériences pour le prouver. Une équipe de physiciens allemands pense qu’au bout d’un moment, nous serons capables de modifier cette simulation pour la rendre meilleure. Ils sont déjà en train de créer une petite réplique qui requiert des contraintes physiques pour fonctionner. Ils veulent savoir si les mêmes contraintes existent dans notre propre univers.

6. Le paradoxe de Fermi
Le paradoxe de Fermi est un débat originellement lancé par les physiciens Enrico Fermi et Michael H. Hart, qui ont présenté une apparente contradiction entre le nombre de civilisations extraterrestres qui sont censées exister et notre manque de preuves les concernant. Si l’équation de Drake s’avère bonne et qu’il existe vraiment des millions d’espèces intelligentes dans notre galaxie, il est incroyable que nous n’ayons jamais reçu de signaux d’eux.


7. Nous vivons dans un multivers qui contient un nombre infini d’univers
Il existe une variété de théories concernant les univers parallèles. Ils présupposent tous qu’il existe un multivers encore plus grand qui contient notre monde et d’autres. L’un de ces mondes parallèles imagine un nombre incalculable d’univers en forme de bulle qui apparaissent et disparaissent. Cela signifie que la naissance du nôtre, le Big Bang, était juste la création de l’une de ces bulles dans le vaste océan des univers grandissants. Une possible conséquence des univers parallèles est l’idée qu’il existe une infinité de copies de vous dans une infinité de mondes, créant l’intégralité des possibilités de l’existence.

8. Le syndrome de la mort par cauchemar
Les Japonais le nomment pok-kuri, les Philippins l’appellent batibat et pour le peuple Hmong vivant au Vietnam et au Laos, c’est le tsob tsuang. Les Taïwanais, parmi ceux qui mettent du rouge à lèvres en dormant pour repousser les fantômes, disent que le phi am ou la veuve fantôme, un esprit maléfique, vole l’âme des jeunes hommes pendant leur sommeil. Tous ces noms se rapportent à la même chose : la syndrome de la mort par cauchemar.
Le terme tire son origine d’une enquête menée en 1960. Le docteur Gonzalo Aponte a été appelé par l’hôpital naval américain à Guam pour rechercher la cause de la mort de 11 marins philippins. Ces derniers sont tous morts de cause inconnue en dormant, après avoir passé plusieurs jours à se plaindre de cauchemars. Bien que les autopsies n’aient rapporté aucun détail concret, Gonzalo a continué ses recherches et a trouvé des rapports détaillant le même phénomène, les plus vieux datant de 1917.

9. La matière noire crée son propre univers parallèle
Les astronomes disent qu’ils ont peut-être découvert un second type de matière noire, non diffuse et pouvant interagir avec elle-même. Les effets de cette trouvaille auraient été détectés en 2012 par Christoph Weniger, un physicien travaillant à l’université d’Amsterdam. Il a mesuré d’étranges niveaux de radiation au centre de notre galaxie et croit que c’est le signal d’une matière invisible qui se transforme en quelque chose de visible.
Aujourd’hui, les astronomes ont une vision étrange de quelque chose qui était déjà étrange au départ : la matière noire pourrait être aussi diverse que la matière normale. Selon certains scientifiques, cela signifie qu’il pourrait y avoir des étoiles sombres autour desquelles orbitent des planètes sombres, qui pourraient théoriquement abriter de la vie sombre. Cela dépasse pour le moment notre compréhension actuelle de l’univers.

10. Précognition rétroactive : les évènements futurs peuvent affecter notre cognition actuelle
En janvier 2011, le docteur Daryl J. Bem de l’université de Cornell a écrit un papier controversé appelé « Ressentir le futur : preuve expérimentale des influences anormales et rétroactives sur la cognition » dans lequel il décrit une série d’expériences qu’il a menées pour prouver l’existence de la précognition.
Plus spécifiquement, Daryl a démontré que des évènements futurs peuvent affecter notre cognition actuelle. Il a ainsi testé 1000 étudiants pour connaître leur aptitude à déterminer intuitivement une information aléatoire. Dans une étude, Daryl a mené un test de mémoire à l’envers en forçant ses sujets à catégoriser des mots qu’ils devaient plus tard mémoriser. Les résultats ont montré que les étudiants se rappelaient mieux des mots dans le présent s’ils les avaient mémorisés plus tard.

Toutes ces suppositions nous ont vraiment troublés. Si certaines pourraient à la rigueur sembler plausibles (en étant très gentil), les autres sont vraiment tirées par les cheveux. La palme de la théorie la plus bizarre revient au projet Blue Beam et sa fausse invasion extraterrestre :D. Quelle est l’hypothèse qui vous a le plus retourné l’esprit ?

http://dailygeekshow.com/theorie-farfelue/

Écrit par : L'enfoiré | 24/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire