Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2020

Faut pas prendre les cons pour des gens (4)

0.PNGOn parle de "Blog", de site web, là où on écrit des articles personnels, rendant compte d'une actualité autour d'un sujet donné ou d'une profession.  Dans ce but, on utilise ses  mémoires.
Des mémoires qu'on oublient aussi vite que les polémiques, parce que c'est toujours du "First in, First out" et qu'il faut la libérer du trop plein de mémoire.
L'intelligence, on en a ou pas mais on l'ajoute à ses connaissances innées ou acquises en transitant par le cerveau ou par le microbiote.
Notre complexité, elle, n'a parfois d'égale que nos conneries que l'on répète à l'infini.
Pourtant, il existe un organisme unicellulaire qui n'est ni un animal, ni une plante, ni un champignon et que l'on appelle le "Blob" dont l'étude passionne les chercheurs scientifiques (dont je suis l'ombre d'un passé).
C'est donc un génie sans cerveau mais qui n'écrit malheureusement pas ses mémoires.


 Une drôle de créature, donc, composée d’une seule cellule géante qui existe depuis plus d’un milliard d’années, apparue même bien avant les plantes. Le Blob est l’une des formes de vie les plus primitives visibles à l'œil nu. De son nom savant Physarum polycephalum, sans forme fixe, il peut mesurer jusqu'à 10 mètres carrés. Certains ressemblent à de grosses éponges, d’autres à des lichens ou à des coraux. Selon les espèces, il peut être jaune, blanc, noir, gris, marron, bleu, rose ou rouge. Présent principalement dans les sous-bois des zones tempérées, il prospère à l’abri de la lumière dans un environnement humide. Sans bouche, sans estomac, sans yeux et sans pattes, il mange goulument bactéries, levures et champignons, digère, perçoit la lumière et se déplace à la vitesse de 1cm/heure et quatre fois plus vite s'il est affamé. Sans cerveau ni système nerveux, il est toutefois capable d'élaborer des stratégies complexes pour assurer sa survie.

Faisons connaissance en images:

0.PNG

On pourrait aussi parler de lui de cette autre façon avec cette question comment dois-je me faire mordre pour obtenir des supers pouvoirs qui ferait de moi un homme politique exceptionnel et branché?

0.PNG

Je ne sais si vous avez trouvé la réponse à cette question.

0.PNG

Le Blob est-il une découverte récente?
Absolument pas.

En 1958, dans le film "Danger planétaire" Danger planétaire (titre original : The Blob) est un film américain sorti en 1958, qui mêle à la fois horreur et science-fiction. Il a pour personnage central un extra-terrestre géant et gluant qui sème la terreur dans la petite ville de Downingtown, en Pennsylvanie. L’interprète principal est Steve McQueen : ce film marque le début de sa carrière au cinéma. 



Comme téléphonée, rebelote en 1988, même scénario, même titre "Le Blob" ("The Blob", pour les english minded) qui raconte l'histoire
d'une météorite qui a percuté la Terre. Une masse informe s'en est extraite et a grandit en ingérant un à un les habitants d'une ville des États-Unis. Le Blob s'est ainsi glisser partout pour traquer ses proies et rien ne semble pouvoir l'arrêter. Dans cette ambiance d'enfer, deux acteurs tentent de survivre, alors qu'une mystérieuse équipe gouvernementale met la ville en quarantaine.

Si cela ne vous rappelle rien, c'est que vous êtes encore en hibernation hivernale.

Dans mes paroles, pas de théorie du complot comme on l'entend souvent se glisser dans les forums.
S
i vous creusez l'esprit de certains, vous aurez quelques uns qui, malgré tout, vous qualifieront les événements d'étranges.
Alors je me suis demandé pourquoi le samedi 21 mars dernier à 22:30, ARTE a ressorti en catimini, son documentaire "Un génies sans cerveau: le Blob"?
La chaîne voulait-elle nous prévenir de ce qui pourrait nous arriver si et seulement si..?
0.PNGCe qui est sûr, c'est que quand on rouvrira les vannes, ce sera la débandade.

"Tout ce que vous avez toujours vouli savor sur le blob sans jamais oser le demander", Audrey Dussutoir

Aujourd'hui, j'ai donc passé la main en tant que "BloGuy" à "BloBy".
Le terme « Blog » est issu de l'aphérèse d'un mot composé, né de la contraction de « Web log ».
Le nom "Blob" a été donné en 1822 par le mycologue américain Lewis David von Schweinitz qui a voulu mélanger le grec et le latin pour signifie « petite vessie et « à plusieurs têtes »?
La mère de Lewis David est la petite-fille du comte Nikolaus Ludwig von Zinzendorf (1700-1760), fondateur de l’église morave?
Administrateur de l’église morave de la Caroline du Nord de 1812 à 1821 et jusqu’à sa mort, il la dirige en pasteur à Bethléhem.
La vessie du blob est, comme le dit le documentaire, en mucus qu'il laisse où il passe et qui lui sert à chercher un nouveau chemin quand il la retrouve pour ne pas y revenir.
Il est peut-être le plus grand parasite qui ne pense qu'à une chose d'essentiel: "manger".
Faut-il chercher une cause à effet philosophique dans les deux termes d'expression?
Une autre une question sans réponse tandis que ma semaine de confinement a été bien chargée en "passeur d'idées" confiné toujours à la recherche de faire du neuf avec du vieux.
Je sais que les grandes surfaces ont supprimé les offres promotionnelles pour leur produits. Elles n'en ont plus aucune raison, cela part tout seul et elles ont probablement fait des résultats comptables mirobolants depuis le début de l'année, restées ouvertes pour en principe n'offrir que de la nourriture alors que tout est toujours à la vente en dehors de ces denrées essentielles.
Mais le gagnant est bien sûr la Terre, mais peut-être aussi l'épargnant qui n'a pas pu exercer son pouvoir d'achat et dépenser autre chose que pour les biens essentiels en oubliant ses loisirs extérieurs.

..

Conclusion


1.PNG

Cette semaine avait été appelée à être le "clou du spectacle", pardon, "le pic de la pandémie" chez nous, d'après les nouvelles. Coût approximatif du confinement en Belgique de 2 à 4 milliards d'euros par semaine. Bojo est révélé positif au coronavirus. Le prince Charles contaminé. Ma la reine Elizabeth, profondément solitaire ne l'est pas.

..

Ma méthode de confinement

En définitive, elle ne change pas tellement mes habitudes dans une vie à deux.
J
e me lève toujours à la même heure après avoir écouté La Première pendant une heure dans mon lit. Podcasté:
podcast

0.PNG

J'allume mon PC. Je consulte mon mail. Constate que1.PNG mes spams ont bien été éliminés à bon escient.
J
e déjeune en tête à tête avec mon épouse, plus éprouvée que moi, et on papote.
T
out est bon pour créer un fou-rire. J'aime faire rire. On peut rire de tout mais pas avec tout le monde.
J
e me remets devant mon PC, consulte les nouvelles officielles de la situation, les infos qui le sont moins et puis je commence à écrire. L'écriture est un sport de solitaire.
F
aire du neuf avec du vieux est devenu une obsession.
Parfois, la semaine commence par des critiques âcres auxquels je réponds avec des méthodes très personnelles.
J
e sors enfin une bonne demi-heure pour m'aérer, recharger mes batteries solaires et pour penser à ce que j'ai écrit et que j'écrirai.
Merde, j'ai oublié quelque chose, je retourne dans la file et là, devant la caisse, quand j'entends ça...

0.PNG

0.PNGJe rentre, le lunch léger est presque prêt.
Aujourd'hui, le pic de la pandémie n'est pas atteint. La pandémie continue son ravage auquel on ne peut répondre que par son immunité et le confinement chez soi.
Bertrand Picard questionné ce vendredi donnait sa méthode: l'auto-hypnose, pensez au présent, ne pas décompter les jours de confinement.
Pourquoi ne pas lui proposer Kétamine?
Cette semaine, miracle, il a fait beau et on se retrouve ensuite au balcon.
E
n fin de semaine, ce sont les courses.
P
remier changement, je me rends au bal masqué à la grande surface seul avec ma petite liste dans la poche et le cadi comme arme de dissuasion à la parlote. Le soir, devant la télé, je m'endors souvent devant un film qui ne m'apporte rien de nouveau par manque d'interactivité.
D
u weekend, j'en ai déjà parlé

..

Sur le balcon, je continue à lire le livre de Michel Bussi "Tout ce qui est sur Terre doit disparaitre" dans lequel les Néphilim sont à la recherche du secret de la Licorne et du livre d'Enoque.
Vraiment un antidote ou un vaccin contre le virus.
Alors j'ai pensé à la tirade du nez de Cyrano. Elle va me servir pour terminer cette conclusion en remplaçant ce mot "nez" par quelque chose de plus actuel:

Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, – par exemple, tenez :
Agressif : « Moi, monsieur, si j’avais un tel virus,
Il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse ! »
Amical : « Mais le masque doit tremper dans votre tasse
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
Descriptif : « C’est un roc ! … c’est un pic ! … c’est un cap !
Que dis-je, c’est un cap ? … C’est une pustule ! »
Curieux : « De quoi sert cette oblongue capsule ?
D’écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ? »
Gracieux : « Aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ? »
Truculent : « Ça, monsieur, lorsque vous vapotez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée ? »
Prévenant : « Gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en alvéole ! »
Tendre : « Faites-lui faire un petit parasol
De peur que la babiole au soleil se profane ! »
Pédant : « L’oiseau seul, monsieur, vole et plane 
Appelle Hippocampéléphantocamélos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d’os ! »
Cavalier : « Quoi, l’ami, ce croc est à la mode ?
Penser sous le chapeau, c’est vraiment pas très commode ! »
Emphatique : « Aucun vent ne peut, virus magistral,
T’enrhumer tout entier, excepté le mistral ! »
Dramatique : « C’est la Mer Rouge quand elle saigne ! »
Admiratif : « Est-ce des cons, quand ils baignent ! »
Lyrique : « Est-ce une conque, êtes-vous un triton ? »
Naïf : « Ce monument, quand le visite-t-on ? »
Respectueux : « Souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »
Campagnard : « Hé, ardé ! C’est-y un virus ? Nanain !
C’est qu’un navet géant ou bien la queue d'un nain ! »
Militaire : « Pointez contre cavalerie ! »
Pratique : « Voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
« Le voilà donc ce Blog qui des traits de son maître
A détruit l’harmonie ! Il en rougit, le traître ! »
Voilà ce qu’à peu près, comme gens, vous m’auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les quatre qui forment le mot : Blob !
Eussiez-vous, lui d’ailleurs a l’invention qu’il faut
Pour pouvoir là, devant ces nobles conneries,
me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d’une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve,
Je jette avec grâce mon feutre,

Je fais lentement l’abandon
Du grand manteau qui me calfeutre,
Et je tire mon espadon;
Élégant comme Céladon,
Agile comme Scaramouche,
Je vous préviens, cher Corona,
Qu’à la fin de l’envoi, je touche !
Vous auriez bien dû rester neutre;
Où vais-je vous larder la Couronne"
Dans le flanc, pour qu'il résonne
Au cœur, sous votre bleu cordon ?…
 Le confinement tinte, ding-don !
Ma pointe voltige : une mouche !
Décidément… c’est au balcon,
Qu’à la fin de l’envoi, je touche,
Avec une rime qui fait mouche…

Vous rompez, plus blanc qu’amidon ?
Parasite pour me fournir le mot dindon !
Tac ! je pare la pointe dont
Vous espériez me faire don, —
J’ouvre la ligne, – je la bouche…
Tiens bien ta cloche, Laridon !
À la fin de l’envoi, je touche.

Allez, en paix, je reprends mon rythme hebdomadaire et bon weekend à tous.

0.PNG

 

0.PNG

 

Une petite dernière pour une route future...

0.PNG


Allusion,

 

27/3/2020 19:00: le confinement est prolongé jusqu'au 19 avril avec une autre échéance potentielle jusqu'au 3 mai. Des sanctions plus fermes pour ceux qui ne le respectent pas.
A
lors combien de temps encore?
P
uisque les billets ont pour but "faire du neuf avec du vieux", je reprends le sketch de Fernand Raynaud : le fût du canon

30/3/2020: Valérie Niquet et la "diplomatie du masque"
podcast

Commentaires

Objet : Fwd: Elle est savoureuse !!! Cela change de la politique..

Au poste frontière belge il y a deux lumières en uniforme qui discutent pour passer le temps en attendant quelqu’un à contrôler éventuellement…
Un véhicule s’approche et un des deux douaniers fait deux pas vers le poste de contrôle, et aperçoit un noir au volant d’une voiture immatriculée en Belgique.
Il lui fait signe de s’arrêter et lui demande ses papiers. En examinant les papiers du noir, il prend un petit air satisfait et dit :
- « hé bien d’où viennent ces papiers ? »
- « de la préfecture » lui répond le black un peu courroucé
- « dites mon garçon, on ne me la fait pas à moi ! sur vos papiers il y est écrit
que vous êtes belge »
- « oui Monsieur, je suis Belge »
- « arrêtez de vous foutre de moi, je vois bien que vous êtes noir »
- « parfaitement Monsieur, je suis Belge et je suis noir » dit le gars de plus
en plus en plus énervé
- « c’est ça, oui mon garçon, et je dois vous croire ?? »
- « mais oui enfin puisque je vous le dis » presque en criant le type dit haut et clair ;
- « je suis noir, je suis Belge et je suis Wallon »
Il y a tant de conviction dans les propos de ce brave type que, pris d’un doute, le douanier va voir son collègue et lui demande :
- « tu y crois toi qu’il y a des Belges Wallons et noirs ? »
- « tu sais, il ne faut plus s’ étonner de rien, j’ai vu un reportage sur ARTE il parait qu’ il y a des Flamands roses…. » dit l’autre douanier
Alors des Wallons noirs…!!!

Écrit par : Albéric | 27/03/2020

Répondre à ce commentaire

Article explicatif intéressant sur le COVID-19:
Sortir de la coronapsychose : pour un traitement à spectre large des pathologies sous-jacentes des patients COVID+ hospitalisés

Le COVID-19 est un virus entraînant une affection respiratoire et causant, chez les personnes à risque, une réduction de la capacité alvéolaire des poumons à bien oxygéner l'organisme, ce qui est à l'origine de divers symptômes secondaires. Les formes les plus graves de l'affection apparaissent principalement chez les personnes avec des comorbidités et des maladies chroniques (Huang et al), comme l'hypertension, les maladies rénales (Cheng et al), les maladies cardiovasculaires, les diabètes ou des affections respiratoires préexistantes.
[....]

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/sortir-de-la-coronapsychose-pour-222695

Écrit par : L'enfoiré | 27/03/2020

Répondre à ce commentaire

Mon époque:

"Allez viens, je t’emmène dans les années 70» (France 3) : la touche-à-tout Laury Thilleman
Produit par Daniela Lumbroso, ce premier volet en musique et dans quatre décors d’époque est consacré aux seventies. Il accueille des chanteurs et humoristes pour d’amusantes saynètes.

L’ex-Miss France 2011 se révèle une vraie touche-à-tout. Elle était d’ailleurs comme un poisson dans l’eau lors des deux dernières éditions en direct de «La Fête de la musique» qu’elle coprésentait avec Garou. «Je joue de la guitare et je chante aussi un peu», avoue-t-elle. «Mais j’ai toujours la boule au ventre avant de prendre l’antenne. J’ai un truc, je me mets dans ma bulle une heure avant, je pratique la respiration alternée qui m’aide à faire le vide.»

https://www.telepro.be/tv/allez-viens-je-temmene-dans-les-annees-70-france-3-la-touche-tout-laury-thilleman.html

Écrit par : L'enfoiré | 27/03/2020

Répondre à ce commentaire

Théorie du complot dixit Santé Nature Innovation

Nous avons tous bien en tête que :
le virus serait apparu en Chine vers le mois de novembre 2019 ;
un médecin chinois, Li Wenliang, a tenté de lancer l’alerte mais les Autorités chinoises l’ont obligé à revenir publiquement sur ses propos fin décembre ; ce médecin est mort du coronavirus le 7 février 2020 ; [1]
l’épidémie s’est répandue en janvier en Chine, tandis que les Autorités minimisaient le problème ;
La situation devenant incontrôlable, les Autorités chinoises ont mis la province de Hubei sous quarantaine et elles ont construit des hôpitaux en urgence ;
Le nombre de contaminés et de morts a alors rapidement diminué ;
Aujourd’hui, il n’y aurait plus AUCUNE contamination en Chine, les seuls cas répertoriés provenant de personnes ayant contracté la maladie… à l’étranger.
L’épidémie serait donc terminée en Chine avec “seulement” 3281 morts, le virus n’ayant jamais contaminé les provinces alentours.
L’épicentre de l’épidémie serait donc aujourd’hui l’Europe et les Etats-Unis, où le virus se répand absolument partout, les Etats-Unis ayant déjà plus de contaminés que la Chine, et l’Italie et l’Espagne ayant plus de morts, alors que leur population est 22 fois inférieure !!
Cette histoire, très rassurante, nous donne l’impression que le pouvoir politique peut faire quelque chose contre le coronavirus, à partir du moment où il agit avec assez de fermeté.
C’est pourquoi les voix sont nombreuses en France et ailleurs à réclamer plus de rigueur.
Chaque nouvelle mesure durcissant les conditions de la quarantaine sont accueillies avec reconnaissance et soulagement :
“Ouf”, pensons-nous, “il suffit de faire comme en Chine. Plus on nous bloque, plus vite l’épidémie sera derrière nous. Le problème, c’est ces peuples latins indisciplinés !!”

Un joli conte de fée
Mais que dirions-nous si tout cela n’était qu’un conte de fée ? Si l’on découvrait que les Chinois ont menti ?
Que dirions-nous si, loin d’être terminée, l’épidémie de Covid-19 en Chine avait fait des centaines de milliers de morts, et faisait encore des milliers de victimes chaque jour, sans que les chiffres ne soient donnés à l’OMS ??
Théorie du complot ?
Oui, mais, comme me disait récemment un ami, il est tout aussi naïf de voir des complots partout que de croire à l’honnêteté systématique des dirigeants politiques.
Après tout, la Chine ne se caractérise pas par son obsession pour la liberté de la presse ni les droits de l’Homme ! Et on a bel et bien vu des blogueurs, qui diffusaient des vidéos de cadavres entassés dans des camions, se faire arrêter par la police chinoise et disparaître.

Selon le réseau Reporters Sans Frontières :
“ De nombreux journalistes chinois enquêtant sur le coronavirus ont disparu, été arrêtés ou réduits au silence. C’est notamment le cas du journaliste freelance Chen Qiushi qui a été arrêté le 6 février 2020 et est depuis porté disparu par sa famille.”
Au-delà de l’horreur de savoir des journalistes disparus et probablement supprimés par le régime chinois dans des conditions que l’on n’ose à peine imaginer, le problème est que les mensonges sur l’épidémie chinoise nous touchent directement.
Si ce que nous dit le régime chinois est faux, nous avons du souci à nous faire
Car si ce qu’on nous dit sur la situation là-bas est faux, alors il n’y a aucune raison de penser que l’épidémie chez nous va tranquillement disparaître dans les semaines qui viennent…
Déjà le gouvernement français annonce une prolongation du confinement.
Mais savez-vous que, à Wuhan en Chine, où l’épidémie a soi-disant été “vaincue”, le confinement n’est toujours pas terminé ?
Que les Autorités annoncent qu’il sera levé... dans 12 jours (le 8 avril), tandis que le nombre de contaminations repart à la hausse et que des émeutes violentes éclatent dans la province de Hubei ??
Des informations très inquiétantes qui m’arrivent d’un haut responsable de l’OMS
Si je suis au courant de cela aujourd’hui, c’est parce que je reçois des informations en direct d’une personne très haut placée à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), via la messagerie cryptée Telegram.
Vous pouvez télécharger vous aussi cette application sur votre smartphone et vous abonner à ce fil d’information appelé “Coronalive”.
Cette personne ne révèle pas son identité. C’est donc peut-être un “Fake” (de la désinformation), et je la regarde avec prudence.
Je la prend toutefois relativement au sérieux, car depuis des mois, elle publie en avance sur tous les grands médias, les informations, décisions politiques et chiffres cruciaux sur le coronavirus. C’est une preuve à tout le moins qu’il s’agit d’une personne très bien informée (bien mieux que la plupart d’entre nous et que le journaliste lambda).
Or, cette personne affirme depuis des mois que les Chinois mentent effrontément sur le nombre de décès réels dans leur pays.
Des meurtres en série des lanceurs d’alerte, camouflage total du nombre de décès
Elle soutient que le gouvernement chinois a commis des “meurtres en série des lanceurs d'alerte, dont une partie de ceux sur lesquels j'ai basé mes informations dès janvier, qui ont disparu du jour au lendemain.”
Qu’elles se sont livrées à un “camouflage total du nombre de décès, avec des crématoriums qui tournaient jours et nuits dans la province du Hubei.”
Il y a en effet 17 crématoriums et l’on a vu des vidéos où des camions y débarquaient des tas de cadavres. Aujourd’hui, un seul de ces crématoriums a envoyé les cendres des décédés à 6000 familles en deuil...
Les Autorités chinoises ont pratiqué le “refus pendant plusieurs semaines aux équipes d'experts internationaux de venir voir ce qui se passait sur le terrain.”
Elles ont organisé la “destruction de dossiers de recherches sur le virus”, la “censure à grande échelle de la population, l’emprisonnement immédiat de toute voix discordante sur les réseaux sociaux”, “l’expulsion de journalistes européens et américains qui dénonçaient la situation sur place.”
Elles sont intervenues auprès des “réseaux sociaux, comme Twitter, avec des pressions financières, pour faire bannir et supprimer toute information fuitant de Chine (des centaines de comptes Twitter chinois postant des vidéos internes ont été bannis.”

Pourquoi ont-elles fait tout cela ?
Minimiser à tout prix l’épidémie pour sauver l’économie, et la bonne réputation, de la Chine
Cette personne affirme qu’il s’agissait de minimiser à tout prix l’ampleur de l’épidémie, pour faire croire la fable selon laquelle le régime chinois avait réussi à vaincre l’épidémie, et redémarrer aussi vite que possible l’économie et les exportations.
Désormais, ce sont les étrangers qui sont pointés du doigt en Chine comme étant porteurs du virus, futurs responsables tout désignés de la deuxième vague éventuelle de contaminations. Aujourd’hui, les étrangers n’ont plus le droit de venir en Chine.
Ceci alors que la Chine a porté des accusations de racisme en série contre tout pays prenant des mesures préventives contre une contamination provenant de son sol ou de ses marchandises. En maintenant le transport de voyageurs à l’étranger lors de la première phase de l’épidémie, elle a permis au virus de se répandre dans le monde entier.
21 millions d’abonnements mobiles disparus sur le seul mois de février en Chine
Cette personne de l’OMS signale par ailleurs la disparition, sur le seul mois de février, de 21 millions d’abonnements mobiles en Chine. Ce sont des chiffres que j’ai pu vérifier sur les sites des grands opérateurs chinois. En croissance de plusieurs millions chaque mois depuis près de 20 ans, le nombre d’abonnements mobiles est aujourd’hui en chute libre !
Il semblerait en effet que la police chinoise confisque les téléphones mobiles à grande échelle afin que les témoins ne puissent plus communiquer ni envoyer des photos de ce qu’ils voient.

Cette source à l’OMS explique que :
“La population chinoise est pistée par son téléphone et un code-barre personnel.
Si vous vous retrouvez dans un endroit où quelqu'un tousse ou a de la fièvre, cette personne est rapidement dénoncée et emmenée, et tous ceux qui l'ont côtoyée (dans un bus, un magasin, un parc, etc.) reçoivent l'ordre sur leur téléphone de se mettre rapidement en quarantaine dans un centre désigné.
Votre code-barre personnel passe du vert au jaune, et vous n'êtes plus capable d'entrer nulle part sans vous faire repérer. La police vient vous chercher si vous ne vous montrez pas rapidement dans le centre en question.
Le fait que le gouvernement central chinois n’annonce aucun nouveau cas local est évidemment un mensonge, des files d'attentes devant des hôpitaux sont observées dans tout le pays.”
Il y aura donc, selon lui, “des centaines de milliers de morts dans le monde, très probablement, peut-être même plus”.
Théorie du complot, encore une fois
Je précise, encore une fois, que cette personne a été accusée de colporter une “théorie du complot”. Je n’en sais d’ailleurs pas plus sur son identité et n’ai aucun moyen de savoir ce qui se passe véritablement en Chine.
Ce que je souhaite ardemment, c’est que tout cela soit faux, évidemment. Pour les Chinois, mais aussi pour nous, nos enfants, et tous les habitants du monde.
Maintenant, en cette période troublée où l’on entend tout et son contraire, je n’aurais pas été honnête si je ne vous avais pas parlé de tout cela.
J’ai publié de nombreux articles appelant au calme, à la modération, et j’ai répété à de nombreuses reprises que je ne croyais pas à un scénario catastrophe avec le coronavirus. Mais d'un autre côté, le nombre de contaminations et de morts en Italie tarde à baisser. Aujourd'hui (vendredi 27 mars), il est même remonté brutalement, avec près de 1000 morts, un record sur une journée.
Pourquoi, chez nous, l'épidémie devrait-elle être si violente et si durable, et pourquoi, en Chine, aurait-elle si rapidement disparu ?
Pourquoi, chez nous, y a-t-il des contaminations partout, alors que le virus n'aurait pas circulé en Chine, alors que les gens s'y déplacent pratiquement autant que chez nous ?
Je suis désolé de ne pas pouvoir vous donner plus d'informations, plus de prédictions. Je ne suis pas Madame Soleil, et on voit que les meilleurs scientifiques du monde ne sont pas d’accord entre eux.
Cette personne de l’OMS affirme ce vendredi 27 mars qu’il règne une terrible panique au ministère de la Santé en France, car les chiffres de la semaine prochaine s’annoncent catastrophiques. Nous verrons si ce qu’il dit est vrai.
La moindre des choses est donc pour moi aujourd’hui de recommander la plus grande prudence, et de rester vigilant dans l’attente de toute information nouvelle qui nous indiquera ce qu’il va advenir.

Écrit par : L'enfoiré | 28/03/2020

Répondre à ce commentaire

https://www.youtube.com/watch?v=wjzEMIox_a8

Écrit par : Philippe | 24/09/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire