Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2010

Les tabous toujours au programme ?

L'éducation des jeunes et surtout des moins jeunes est un problème de reconnaissance des tabous.

educationPresque 4 ans, depuis "Demandez le programme et corrigez-le". Le but comparer les modèles d'apprentissage dans certains pays européens. Force est de constater que depuis la situation s'est durcie. L'éducation est-elle une affaire de situation conjoncturelle ou structurelle? Les tabous du diplôme, bien que bien accrochés dans les habitudes, ne sont-ils pas à remettre en question eu égard de certains événements ou faits nouveaux?

Lire la suite

01/07/2008

Corrections à l'amiable

Le 19 janvier 2007, on lisait dans la presse (Le Soir) que la Californie voulait interdire la fessée aux enfants de moins de trois ans. Dans un dossier, le Nouvel Obs 2277 de la semaine dernière reprenait le flambeau du thème de la gifle et se posait la question de "l'autorité jusqu'où". Corriger, n'est-ce pas aimer, en somme ?

educationL'État de Californie va examiner une proposition de loi qui propose de transformer en délit, avec prison à la clé, le fait de donner la fessée à de jeunes enfants. Le texte, préparé par une députée de la région de San Francisco, la démocrate Sally Lieber, voulait punir les parents qui donneraient la fessée aux enfants de moins de trois ans.

Les parents deviendraient passibles des tribunaux et risqueraient un an de prison ou 1.000 dollars d'amende. "Je pense qu'il est plutôt difficile de faire admettre qu'il faut battre un enfant de trois ans ou moins", argumentait Mme Lieber, qui souhaitait introduire la proposition devant l'assemblée.

Lire la suite

04/06/2007

L'enseignement par l'autre bout

Dans toutes les écoles, on se cherche. Pourtant,  dans le passé, certains se sont trouvés. Ils ont pensé qu’enseigner n’était pas seulement partager un savoir mais une manière de partager ce savoir. Ovide Decroly (1871-1932) est de ceux-là.

educationDans la Grèce antique, il y a eu ce philosophe, Socrate qui a prononcé la phrase célèbre « Connais-toi toi-même ». Principe qui a perdu de l’actualité dans les paroles mais n’a pas perdu une ride dans l’utilité d’y recourir.

Trop souvent, on s’accroche aux programmes des cours comme seul lien avec la réalité nécessaire à la création d’un être près à vivre sa vie. J'ai eu l'occasion ici de relever l'importance de la lecture dans « Eloge de la lecture ». Le Soir remarquait que les élèves ne progressaient pas assez vite.  Les tests prouvent que les facilités de lecture décroissent entre la 2ème primaire et la fin du secondaire. Comprendre ce qu'on lit est devenu un problème pour les jeunes.

Lire la suite