Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2019

La lune, le huitième continent

0.JPGIl y a deux mois, pendant la nuit du 21 janvier, la lune était entrée dans une phase d'éclipse totale.
L
e phénomène s'était produit entre 4 h 33 à 7 h 40 et fut visible depuis l'Europe, l'Afrique et les Amériques.

Assez proche de la Terre, à 358.000 kilomètres, la face visible de la lune était apparue relativement plus grosse que la moyenne, ce qui lui a valu d'être qualifiée de "super Lune".
Nous sommes revenus à une époque où la lune était un objectif.
Cette fois, c'est plus comme une étape pour aller plus loin.
Le rêve des débuts de la conquête spatiale reprendrait-il du service?


Le 8ème continent s'éclipse

Le lune a été rougeâtre et les photographes astronomes amateurs s'en sont donnés à cœur joie.

0.JPG

La télé et la radio étaient là aussi:podcast.
Jean-Marie Henrotte, lecteur avisé de ce blog, a réalisé le montage photos ci-dessous, à partir de sa terrasse, dans le froid à -7°C, entre 05:40 à 07:30 heures.
Jouer l'astronome d'occasion et observer le phénomène malgré le froid, je ne l'ai pas fait.
En vacances, j'avais assisté à une éclipse de lune dans le passé sous une température bien plus chaude.

0.JPG

Cette éclipse totale était la dernière avant 2022.
Pendant la première heure, la pleine lune a été doucement “mangée” par la gauche jusqu'à s'éclipser totalement pendant une heure à partir de 5 h 41, cachée par la Terre avec une apogée à 6 heures 12. Elle n'a pas été invisible, seulement rouge, grâce aux rayons su soleil qui ne l’atteignent plus directement mais filtrés par l’atmosphère terrestre et réfractés vers la Lune.

A l'occasion de cette éclipse de lune, ARTE a consacré plusieurs émissions qui parlaient dans le cadre de la Lune.
Un film en trois parties avec la question "Et si on allait vivre sur la lune" de Xenus.
Le 19 janvier, ARTE présentait "L'espace: enjeu de puissance?" avec la Corée du Nord, "Winter of Moon" avec le documentaire "Dans l'ombre de la lune" et "Alerte aux débris spatiaux".
Le 20 janvier, apparaissaient successivement "Graines d'étoiles cinq ans après", le film tendre comédie "Clair de lune" de 1987, la comédie dramatique "La voce della luna" et "Moonwalk one".

 

Le huitième continent historique


Préambule: "Les grandes agences spatiales et quelques milliardaires sont aujourd’hui lancées dans une nouvelle course vers la Lune, étape privilégiée des futures expéditions vers Mars. Alors que depuis 1972 plus aucun homme n'a foulé sa surface, la Lune exerce de nouveau son pouvoir d'attraction sur les grandes nations. Après le retour dans la course des États-Unis, annoncé en 2017 par le président Trump, la Russie, la Chine et l'Inde y ont dernièrement posé des rover (véhicules), et les agences spatiales européenne, japonaise et brésilienne l'ont survolée. Cet intérêt s’est également propagé parmi une poignée d’investisseurs privés. Des start-up (Astrobotic) et d'ambitieux milliardaires comme Elon Musk (SpaceX), Richard Branson (Virgin Galactic) ou Jeff Bezos (Blue Origin) sont décidés à faire de l'astre un nouvel espace économique. Au-delà des connaissances que pourront apporter les prochaines explorations sur la Lune, les programmes en cours, hautement stratégiques, visent à assurer un statut de superpuissance aux nouveaux venus comme la Chine, qui prévoit d'y envoyer ses premiers taïkonautes en 2036. Autre atout de taille de notre satellite naturel : avec une gravité six fois moindre que celle de la Terre, nécessitant quarante fois moins d'énergie pour en décoller, la Lune devrait devenir une escale privilégiée des futures missions habitées vers Mars".

Le 8ème continent scientifique

5.JPG 4.JPG 2.JPG 3.JPG
 
C'est dire que le ciel et son plus proche élément, attire toujours la conscience des hommes dans ses phénomènes pourtant bien connus et dont les mouvements sont calculés au plus juste dans leurs pérégrinations dans le ciel.
Il y a près de dix ans, j'écrivais "La conquête de l'espace à la croisée des chemins".
L
es États-Unis étaient toujours à la manœuvre dans la conquête de l'espace mais la chronique de cette conquête remonte en juin 1944.
Mais, nous ne sommes plus à l'époque hégémonique américaine d'il y a cinquante ans quand l'homme avait foulé le sol lunaire....
Depuis, la Chine, l'Inde et la Russie se sont mis sur les rangs pour conquérir la lune à leur profit.Du 21 juillet 1969, comme pour tous les événements de grandes importances, je me souviens encore lorsque le lem de Appolo 9 se posait sur la lune avec les paroles de Armstrong du petit pas pour l'homme et du grand pas pour l'humanité.
 
 
 

Dans les années soixante, alors que la course à l’espace faisait rage, la musique pop a été inspirée par la Lune, entre nostalgie et rêves cosmiques.
Des musiciens ont entrepris de se débarrasser des clichés poétiques, pour faire de cet astre un sujet moderne.
À travers des titres signés Elton John, David Bowie ou Steve Miller, le premier pas sur la Lune et l’exploration spatiale a suscité tour à tour euphorie et mélancolie – tandis que les Pink Floyd plongent dans les tréfonds de l’âme humaine avec leur triomphal album "The Dark Side of the Moon".

0.JPG


Il y a un monde entre le mauvais présage du "Bad Moon Rising" de Creedence Clearwater Revival,
sorti au moment de la guerre du Vietnam

et la lueur nostalgique qu’évoquera Neil Young,
une vingtaine d'années plus tard, dans son "Harvest Moon".
Un réjouissant florilège de clips musicaux et d’images d’archives lunaires.


 

Le 8ème continent "De la conquête au doute"
Suivant le thème musical de "Also spracht Zarathustra" de Richard Strauss, le programme Apollo commençait sa présentation.


 

Le 8ème continent sceptique

En 1916, Mike Roland, comploteur en parlait comme une imposture avec des photos de la Terre qui ne seraient que des dessins.


Commentaire sous cette vidéo:

"Les vrais complots existent, mais on n'en entend jamais parler, ici le complot c'est de te faire acheter top secret et nexus magazine c'est pour çà qu'il se marre tout du long,
bientôt on dira que la lune est une illusion d'optique et que la navette spatiale est en carton pâte.
Personne ne peut adhérer à ces inepties même pas lui, générer l'inquiétude et le doute dans l'esprit des gens est dangereux".

Peut-être fait-il partie des "Platistes", des gens qui voient un complot derrière la moindre des choses qu'ils ne comprennent paspodcast.

Beaucoup de questions et peut-être peu de réponses.
Mais quand on pense à la version chinoise, il n'y aura même pas de questions à poser, il faudra croire sur paroles...
Depuis que la sonde chinoise 'Chang'e-4' a aluni le 8 décembre 2018 sur la face invisible de la lune, aucune nouvelle ne transpire.
Contrairement c'est du prestige voilé comme sa face cachée de la lune: circulez, y a rien à voir...
Les scientifiques n'y cherchent pas un homme

 

Le 8ème continent d'aujourd'hui

Il y a exactement un mois qu'on envoyait que la première mission spatiale privée à destination de la lune a décollé avec succès et que l'alunissage est prévu début avril. 

Aujourd'hui, les compagnies privées comme SpaceX font l'écho et cause commune avec les États pour se partager l'espace.
Récemment, on apprenait que l
a capsule Dragon de SpaceX réussit son amarrage à l'ISS.

L'’Europe veut exploiter les ressources minières de la Lune d’ici 2025podcast.
Quand on voit les retards pour atteindre le succès du projet européen "Galileo", pas de quoi s'enorgueillir des 100 millions d'utilisateurs pour concurrencer le GPS américain.
Pour qu'elle ait des prérogatives, l'Europe se doit d'être unie en investissant dans différentes entreprises de pointes.
Elle pourrait, en effet, exploiter la lune mais par l'intermédiaire d'une collaboration internationale.
Elle est obligée de s'associer à la Russie, les États-Unis et d'autres acteurs des blocs scientifiques mondiaux.
Les pièces et les équipements qui composent les astronefs viennent de tous les horizons.
Un pacte comme celui qui a été signé entre les grandes puissances pour les pôles est tout aussi nécessaire pour la lune.
On apprend le russe, l'anglais, avant de monter dans la fusée qui entrainera les cosmonautes ou les astronautes.
Bientôt, faudra-t-il apprendre le mandarin?

 

Le 8ème continent linguiste

  • On en deviendrait "lunatique", pour moins que ça, mais tout dépend de la signification que l'on apporte à ce mot.
    Amusant de constater qu'en français, le mot désigne quelqu'un de "fantasque, de capricieuse, d'humeur changeante, qui change d'avis" qui surviendrait à la suite d'un trouble de l'humeur pour une raison méconnue tout en étant sain d'esprit.
    Alors il se pourrait que ce soit symptomatique qu'en anglais, le terme "lunatic" est plutôt l'équivalent du "fou", du "dément" sans relever de la psychiatrie à proprement parler.
    « Lunatic is an informal term referring to a person who is considered as mentally ill, dangerous, foolish or unpredictable, crazy, conditions once attributed to lunacy ».
    L'insulte habituelle "Tu es dans la lune" pourrait être à la base d'un esprit rêveur et utopique plus que nécessaire pour inventer son futur.
    Je ne cite que trois citations parmi de nombreuses de qui ont la lune comme point commun:.
    "Chacun de nous est une lune, avec une face cachée que personne ne voit", écrivait Mark Twain
  • "La lune est le rêve du soleil", ajoutait Paul Klee
  • "Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt", Lao-Tseu

 

Le 8ème continent en "belge", une fois

En 1953, "On a marché sur la lune" a été le dix-septième album de bande dessinée des "Aventures de Tintin".

En prépublication du 30 mars 1950 au 30 décembre 1953, dans les pages du journal Tintin, tout en se confondait avec celle de l’album précédent : Objectif Lune

Hergé en avait fait une source d'invention importante.

 

Le 8ème continent en variété



 

Le 8ème continent "classique"


 

 

Le 8ème continent (presque) humoristique

Et si on s'envoyait en l'air pour manifester en gilet jaune sur ce 8ème continent?

0.PNG

Et si on mettait les bouts avec la chaise vide
en vacances à jouer au Christophe Colomb?

1.PNG

On nous cache tout dans cette société. Sceptique et sans repère
c'est ainsi que la vérité sur Jack L’Éventreur continue dans les esprits

0.JPG

Ce vendredi, l'intelligence artificielle européenne était mise à l'honneur dans les coulisses du pouvoir avec un sourire en coin.podcast

Si on veut une vision complète à la carte de l'Europe, ARTE a de quoi être rassasié.
C'est la chronique de Cyndia Izzarelli qui repartait sur le 8ème continentpodcast

au sujet de la bibliothèque lunaire qui se trouve dans la sonde en route vers la lune.
Le but: laisser une trace de notre savoir et ne pas oublier que les hommes ont, un jour, habité la Terre avec la lune dans sa vision lunaire...
Je me demande ce que les extra-terrestres éventuels pourraient en penser???

Refaites-nous rêver du huitième continent...

Mettons le son à fond en cliquant ci-dessous et c'est parti en karaoké


Il y a un cratère à la Costa Del Luna
Où on n'danse pas encore la java
Où y a pas encore de Léonidas
Pas de Bata pas de Gambas

On ira tous tous tous à la Luna
Tous tous tous à la Costa Del Luna
Tous tous tous à la Costa Del Luna
Tous tous tous à la Costa Del Luna

De là on voit la terre c'est génial
A tweeter tout par cartes virales
Ou boire un godet à l'Amicale
Des lunaires du camping municipal

Avec Jetair c'est super
Avec Airtour c'est aller et retour
Avec Elon Musk c'est avec le musc
Avec Nouvelles Frontières c'est pas cher

Si tu est encore sceptique
C'est que tu es lunatique
Au huitième continent
Personne n'est incontinent
Tu y restera toujours léger
Même si tu grossis à trop manger

Pour moi la Luna c'est le paradis
Je crois bien que je vais mourir ici
Et quand je serai mort je veux qu'on m'enterre
Qu'on m'enlune dans un d'ses cratères

 

 Eriofne,

 

24/3/2019: 24/3/1962 décès du Professeur Auguste Piccardpodcast

26/3/2019: Le problème de la conquête spatiale: les débris spatiauxpodcast

11/3/2019: Première photo d'un trou noir0.JPG

Un défi pour les astronomesLe trou noir est un objet céleste extraordinaire. Il n'a jamais été observé pour la simple raison que par définition, il est... invisible. Mais grâce au dispositif exceptionnel Event Horizon Telescope, les astronomes ont relevé ce défi : « voir » un trou noir. Serge Brunier nous rappelle l’essentiel de ce que l’on sait sur ces abyssales zones d’ombre.

 

0.PNG8/5/2019: Objectif lune avec un débat dans le 28'podcastpodcast

18/7/2019: Il y a eu Tintin dans Objectif Lune, mais il y a eu aussi deux spationautes belges: Dirk Frimout en 1992 et Frank Dewinne en 2002... Que sont-ils devenus:podcast

Commentaires

jolie adaptation de Torremolinos :)
Merci pour la mise en avant de mes photos, même si c'est un exercice assez simple. Rien à voir avec l'éclipse totale du soleil en pleine journée dans les années 90. J'en garde un souvenir inoubliable d'ambiance de fin du monde, la nuit en plein jour.....

Écrit par : Jean-Marie HENROTTE | 24/03/2019

Répondre à ce commentaire

Cet article a une nouvelle fois subi une série d'adaptations depuis son lancement qui date de l'éclipse de lune.
Beaucoup de fois, il a été repoussé à plus tard.
L'adaptation de Torremolinos a été la dernière.
Heureux qu'elle a plu.
Très marrant d'avoir décidé de publier ce billet juste au moment où j'avais appris, la veille, cette nouvelle de la librairie lunaire qui m'avait intéressé par la chronique de Cyndia Izarelli.
Cela ne pouvait être qu'un bon présage.
L'éclipse totale de soleil aura lieu le 2 juillet prochain mais ne sera visible qu'au Chili et en Argentine
https://www.afastronomie.fr/eclipse-totale-de-soleil-de-2019
Celle qu'on a pu voir était le 11 aout 1999.
Sans doute l'une des éclipses totales ayant eu le plus grand nombre d'observateurs de toute l'Histoire.
Je dois encore avoir les lunettes nécessaires dans un tiroir.

Écrit par : L'enfoiré | 24/03/2019

Répondre à ce commentaire

Première photo d'un trou noir
Un défi pour les astronomes
Le trou noir est un objet céleste extraordinaire. Il n'a jamais été observé pour la simple raison que par définition, il est... invisible. Mais grâce au dispositif exceptionnel Event Horizon Telescope, les astronomes ont relevé ce défi : « voir » un trou noir. Serge Brunier nous rappelle l’essentiel de ce que l’on sait sur ces abyssales zones d’ombre.
https://www.arte.tv/fr/videos/061039-000-A/trous-noirs/

Écrit par : L'enfoiré | 11/04/2019

Répondre à ce commentaire

Israël veut devenir le 4e pays à avoir fait atterrir un engin sur la Lune

SpaceIL, une association à but non lucratif israélienne soutenue par un milliardaire, se prépare à réaliser l’alunissage commercial d’une sonde au début de l’année prochaine. Cela ferait d’Israël le 4e pays à faire atterrir un vaisseau sur la Lune. Avant lui, seuls la Russie (Luna 9, le 3 février 1966), les Etats-Unis (Surveyor 1, le 2 juin 1966) et la Chine (Chang’e 3, le 14 décembre 2013) y ont fait atterrir des sondes spatiales.
SpaceIL a été créée en 2011 par 3 chercheurs israéliens pour concourir à la compétition “Google Lunar XPRIZE”, dotée d’une récompense de 30 millions de dollars (environ 25 millions d’euros).

Le Sparrow
Depuis, elle a réussi à lever 95 millions de dollars (environ 84 millions d’euros), dont 1/3 émane de Morris Khan, un milliardaire israélien d’origine sud-africaine. Cet argent lui a permis de construire le “Sparrow » (le ‘moineau’), une sonde lunaire poids plume (seulement 585 kg), équipée avec des caméras, des capteurs magnétiques et des dispositifs lui permettant de renvoyer des données sur Terre.
Au mois de juillet, SpaceIL a annoncé que le Sparrow allait être embarqué dans le lanceur Falcon 9 de Space X, qui devrait s’élancer de Cap Canaveral en décembre prochain. Après son largage, l’engin pourrait atteindre la Lune le 13 février 2020.
Il lui faudra donc 2 mois et demi de voyage pour atteindre la Lune, contre 4 jours pour Apollo. Cet écart s’explique par le faible poids et les restrictions budgétaires qui ont présidé à la construction du Sparrow. En effet, SpaceIL ne disposant pas du budget de la NASA, elle a conçu le plus petit vaisseau possible pour réaliser cette prouesse de façon économique. Ainsi, la sonde ne mesure guère plus de 1,50 m de haut, lorsqu’on la pivote en position de lancement.

Des ellipses toujours plus larges
« Dès qu’il sera dégagé du lancement de la fusée, le vaisseau spatial commencera à orbiter autour de la terre en suivant des ellipses toujours plus larges, ce qui lui fera finalement parcourir une distance totale de 9 millions de km. Ce parcours long et complexe a été choisi parce qu’il permettra de réaliser ce voyage vers la Lune avec une consommation de carburant minimale”, explique l’Organisation. Au terme de ce parcours, Sparrow alunira de façon autonome, et cet atterrissage ne devrait pas prendre plus de 15 minutes, pendant lesquelles le vaisseau réalisera des clichés et des vidéos qui seront envoyés à une salle de contrôle d’Israël Aerospace industries. Une fois sur la Lune, il prendra des mesures du champ magnétique de la Lune pour le compte de l’Institut des Sciences Weizmann de l’Université de Californie à Los Angeles.
Après la réalisation de sa mission, il demeurera sur la Lune, brandissant le drapeau de l’État d’Israël. “SpaceIL espère que la prochaine génération d’ingénieurs de scientifique sera capable de le ramener sur Terre”.
Les barèmes de Spaceflight Industries, la société en charge de l’organisation du vol de la fusée, suggèrent que le lancement de Sparrow pourrait coûter environ 20 millions d’euros.

https://fr.express.live/israel-veut-devenir-le-4e-pays-a-avoir-fait-atterrir-un-engin-sur-la-lune/

Écrit par : L'enfoiré | 11/04/2019

Répondre à ce commentaire

Des nouvelles de l'espace : une réussite, et 2 déceptions

1 / Le lanceur de SpaceX (la société spatiale d'Elon Musk), Falcon Heavy, a décollé pour la seconde fois, améliorant son premier essai de lancement de l'année dernière.
Il a transporté et mis sur orbite un satellite de communication saoudien qui relaiera les signaux de télévision, d'Internet et de téléphonie mobile vers le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Europe. Pour la première fois, il a aussi récupéré ses 3 "boosters" sur Terre. Deux d'entre eux se sont même posés sur la barge "Of course I still love you" dans une synchronisation quasi parfaite hypnotisante (notre GIF ci-dessous).

2/ L'astronaute Scott Kelly est resté dans l'espace pendant 340 jours - un record pour un américain - et tout au long de sa mission, il a recueilli des données à son sujet à bord de la Station spatiale internationale. Sur Terre, son frère jumeau, lui aussi astronaute, a passé les mêmes tests. Ils ont comparé leurs résultats, pour en tirer des enseignements concernant l'influence d'un séjour dans l'espace sur le corps humain.
La majorité des changements se sont avérés temporaires, mais d'autres, y compris des mutations génétiques et des résultats moins bons à des tests cognitifs, ne se sont pas corrigés d'eux-mêmes. Ce constat, lié aux radiations cosmiques, inquiète les scientifiques.

3 / La sonde iraélienne Beresheet ("Génèse", en hébreu) a raté son alunissage historique hier. Une panne s'est déclarée dans le moteur principal au cours des derniers moments de sa descente, à quelques kilomètres seulement de la surface de la Lune. Sa sonde s'est probablement écrasée.

Cette sonde avait été développée par une entreprise privée, SpaceIL, avec le concours financier du milliardaire Morris Khan. Peu avant son crash, le Premier ministre Benjamin Netanyahou, qui vient de remporter les élections en Israël, a indiqué qu'il envisageait de créer un programme spatial. "Si vous ne réussissez pas la première fois, vous réessayez", a-t-il dit à l'équipe déçue.

https://fr.express.live/intelligence-artificielle-dictateur-controle/

Écrit par : L'enfoiré | 13/04/2019

Répondre à ce commentaire

Objectif lune avec un débat dans le 28'
États-Unis, Chine, Europe : qui décrochera la Lune au 21e siècle ?

La Lune n’a jamais suscité autant de convoitises. Les Américains y sont attendus en 2024, les Chinois en 2036, les Russes en 2031, tandis que l’Europe projette un hypothétique "village lunaire". Depuis la fin du programme Apollo en 1972, plus aucun être humain n’avait survolé le satellite terrestre. Mais bien plus qu’une frontière à repousser, la Lune est devenue un enjeu technologique, avec ses nombreuses ressources exploitables. Pourquoi ce retour de flamme soudain pour la Lune ? Que convoitent précisément les pays engagés dans cette course spatiale internationale ?

https://www.arte.tv/fr/videos/081632-181-A/28-minutes/

Écrit par : L'enfoiré | 09/05/2019

Répondre à ce commentaire

Les USA veulent envoyer une femme sur la Lune

L’agence spatiale américaine NASA (Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace) enverra une femme sur la lune dans les 5 prochaines années. Ce sera un projet ambitieux mais très coûteux.
Le 21 juillet, il y aura exactement 50 ans qu’Apollo 11 a atterri sur la Lune. Le même jour, Neil Armstrong a été la première personne à poser le pied sur la Lune. Pour fêter cela, la nouvelle initiative s’appelle Artemis. C’est la déesse grecque de la Lune et aussi la soeur jumelle d’Apollo. La mission vise également à mettre une première femme sur la lune.
Ce ne sera pas un voyage bon marché. L’agence spatiale a demandé un budget supplémentaire de 1,6 milliard de dollars (1,47 milliard d’euros). Cela s’ajoute aux 21 milliards déjà prévus au busget pour le prochain exercice, qui commence en octobre.
Les surcoûts doivent financer le souhait exprimé par la Maison Blanche d’accélérer le programme lunaire. En mars, le vice-président Mike Pence avait déclaré vouloir envoyer de nouveau des hommes sur la lune en 2024. C’est quatre années complètes plus tôt que la date que la NASA avait calculée pour ce planning.

Est-il judicieux de retourner sur la lune ?
On espère pouvoir utiliser la Lune dans le cadre des voyages spatiaux comme un tremplin pour une exploration plus poussée du cosmos. Cependant, la présence d’eau sur la lune est une nécessité absolue. L’exploration des possibilités offertes par les ressources de la lune figure en bonne place sur la liste des priorités de l’agence spatiale américaine.
Les Américains veulent obtenir un budget supplémentaire grâce à l’excédent du fonds Pell Grant. Il s’agit d’un programme qui offre une aide financière aux étudiants universitaires issus de familles défavorisées. En dépit des questions qu’une telle initiative soulève, le gouvernement Trump affirme que les étudiants qui reçoivent de l’argent du fonds aujourd’hui ne seront pas touchés par cette situation.
La décision finale sur ce transfert appartient au Congrès américain. Mais de nombreux décideurs politiques remettent en question cette initiative. Ils se demandent si ce voyage sur la lune en vaut la peine. Surtout maintenant qu’une controverse est apparue aux États-Unis au sujet des dettes énormes que les étudiants accumulent pour payer leurs études. Un certain nombre de candidats démocrates à la présidence plaident même en faveur de l’annulation des dettes existantes.
Le président Trump lui-même se montre déjà très enthousiaste dans un tweet. «Mon gouvernement redonnera à la NASA toute sa grandeur et nous retournerons sur la Lune, puis sur Mars. J’ajuste mon budget pour ajouter 1,6 milliard de dollars supplémentaires, pour que nous puissions retourner dans l’espace de manière significative. ”

https://fr.express.live/les-usa-veulent-envoyer-une-femme-sur-la-lune/

Écrit par : L'enfoiré | 16/05/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire