Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2018

Les pensées surréalistes belges

1.JPGLa semaine dernière, je sortais un billet qui parlait du livre de Philippe Bouvard "Mes dernières pensées sont pour vous".

D'accord, c'était hilarante, tantôt acerbe et jamais dénuée de vérité et de bon sens mais c'était cynique et manquait de surréalisme "à la belge, une fois". 

Magritte est le meilleur représentant du surréalisme en Belgique.

Prenons-le comme guide dans le monde du surréalisme...

Lire la suite

20/01/2018

Mes dernières pensées sont pour vous

9.JPG"Ce sont vraiment mes dernières pensées ou, si vous préférez, mes dernières maximes. Et c'est à vous que je les destinais comme un signe d'amitié reconnaissante pour m'avoir supporté depuis si longtemps. Bien qu'aucun notaire n'ait apposé son cachet sur ce petit livre, vous pouvez le considérer comme un testament n'ambitionnant que de vous léguer quelques sourires. Dans le meilleur des cas, vous y trouverez un brin de raison cueillie à la faveur d'une promenade tout au long d'une vie dont, quoiqu'il arrive désormais, personne ne pourra prétendre qu'elle fut courte. Ainsi, ai-je eu le temps de chercher sous les turpitudes et la méchanceté, ces occasion d'en rire que préférait Beaumarchais aux tentations d'en pleurer. Bref est devenu mon adverbe favori depuis que, comme les collégiens d'aujourd'hui, j'ai dû 'compacter' ma matière grise. Bien sûr la concision exclut les nuances et rend tricardes les périphrases. Mais que de clarté en plus et d'hypocrisie en moins. J'aime les formules qui s'écrivent plus joyeusement et se retiennent plus facilement. J'aime économiser les mots. J'aime ciseler un axiome jusqu'à ce qu'il ait l'air d'être un proverbe volé à la sagesse populaire. Ma plus grande fierté serait que l'on attribue une de ces pensées à quelqu'un qui n'en est pas l'auteur mais auquel on reconnait beaucoup plus de talent qu'à votre serviteur".        

Lire la suite

13/01/2018

Une nouvelle vague belge ?

0.JPGLe billet "Sur la plage abandonnée" informait que les jours de congés que l'on prend pendant les ponts de weekend prolongés sont nombreux en 2018.

Certains pensent partir très loin pour retrouver le soleil mais, parfois, quelques uns se tournent vers des horizons bien plus proches.

Alors pourquoi ne pas se perdre en Belgique, dans notre plat pays, du nord pour se gargariser de la langue de Vondel, en transitant par le centre  pour se fondre dans l'Art nouveau bruxellois multilingue ou dans le sud, avec ses forêts d'Ardennes italo-française?

La "nouvelle vague" peut souvent se traduire en "new wave" dans sa version globish.

La Belgique, pays fédéralisé, aux régions d'aspects différents et de manières de vivre qui ne le sont pas moins.

C'est ce qui fait peut-être son charme par sa diversité de paysages et ses oppositions de pensée. 

Passons en revue quelques anniversaires de célébrités qui ont connu la Belgique, pour nous servir de boussole.

Lire la suite

06/01/2018

Cas_à_strophes de 2018

0.JPGAprès le passé et le présent, plusieurs instances médiatiques sont là pour imaginer le future et pour,  peut-être, influencer les choix de vie.

C'est ici que l'on verra les optimistes ou les pessimistes redeviendront être réalistes.

2018, l'année du Cochon dans l'astrologie chinoise.

Seront requis des qualités de patient, de loyauté, d'honnête, de travailleur, de générosité, de modestie et de force.

Des faiblesses, du fatalisme, de la naïveté, du matérialisme et de la superficialité à mettre dans le programme de ce monde qui change en Cochon... Tout un programme...

Lire la suite