Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2005

Faire moins en faisant mieux ?

Tout n'est pas bon à prendre sans réfléchir aux conséquences et aux relations avec la réalité.

1.jpgOui, il y a des jours où on aurait mieux fait de ne rien entendre !  Jugez plutôt.

Ce matin, j'écoutais la journaliste de la RTBF, Chantal Istace relater les dernières nouvelles de la Commission José Manuel Barroso. Je vous la livre telle quelle retranscrite, car j'en reste bouche bée.

L'Europe est paralysée mais la Commission bouge encore. Qu'on se le dise.

José Manuel Barroso va remettre l'Europe au travail en faisant moins.

Si, si, pour lui, faire mieux, c'est faire moins.

Lire la suite

26/09/2005

La taxe pour s'envoyer en l'air ?

Discussion autour d'un désir de taxer les vols aériens. 

Taxe,aviationLettre ouverte à Monsieur Dominique de Villepin,

Vous vous êtes sans doute éveillé irrité avec un bruit d'avion qui survolait votre maison. Je ne vois d'ailleurs pas d'autres raisons pour laquelle vous vous êtes présenté ce 16 septembre à l'ONU à l'occasion du 60ème anniversaire avec l'idée de proposer une taxe sur les tickets d'avion pour apporter une aide aux pauvres du tiers monde et  pallier l'insuffisance de l'aide publique au développement. Une taxe de cinq Euros par vol serait donc l'idée.

Lire la suite

14/09/2005

Des paroles lourdes de conséquences

Les catastrophes s'expliquent parfois en demi teintes sans y voir de relations immédiates. 

En 1961, J.F. Kennedy prononçait un discours qui allait changer les attitudes des Américains pour de nombreuses années et dont les paroles allaient se retourner en définitive contre eux. Sous une forme anodine qui appelait, au premier degré, à de nombreux applaudissements, il lançait le 20 janvier 1961 lors de son investiture: 

"Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays. 

Sous un chapeau galvanisant l'esprit "dompteur" américain, par ces mots, il montrait et portait aux nues le chemin de l'individualisme à outrance et diabolisait l'"Etat Providence". La solidarité, la pauvreté: connais pas! La réussite attend ceux qui savent l'atteindre avec ses propres atouts dans le jeu de la vie.

Lire la suite

04/09/2005

Bide de la futurologie ?

Se souvenir de l'histoire de l'aviation et de ce que les futurologues de l'époque imaginaient comme futur est un exercice enrichissant et surprenant.

0.jpgRevenons un bon quart de siècle en arrière, la revue de ‘Sciences et Vie’ faisait alors part des idées des futurologues de l’époque qui imaginaient l’an 2000 avec ses nouvelles découvertes, ses inventions, le potentiel fantastique qu'allait connaitre l’homme d’aujourd’hui.
Selon eux, ce voyage dans le futur devait ouvrir les portes à une vie meilleure, aux rêves les plus fous. Nous y sommes donc.
Certaines visions futuristes se sont réalisées, d’autres ont été dépassées ou ont été oubliées dans ces prévisions dignes de la boule de cristal.

Lire la suite