Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2009

Dilemme-moi

A la croisée des chemins des choix s'imposent, mais ils sont des plus ardus et stressants car les risques sont parfois trop importants. Les dilemmes sont au rendez-vous avec nous. Alors espérons que nous prenons les bonnes décisions.

philosophieAgir, entreprendre, y aller ou ne pas y aller? Telle est la question. La vie suit une foule de questions et de décisions dans l'évolution de nos idées à mettre en compétition avec celles des autres. Véritable dichotomie de la pensée que ne rebuterait pas l'algèbre booléenne.
Prendre la porte gauche en lieu en place de celle de droite tout en gardant la pensée qu'il peut subsister une à l'avant et une autre à l'arrière donne souvent le vertige.

Lire la suite

19/02/2009

Rien que de bonnes nouvelles ?

Quand on s'adresse aux supérieurs, il vaut mieux rester positif. C'est bon pour la santé, pour son avenir, pour tout quoi... La positivité n'est pas qu'un leurre. Elle s'entretient de jour en jour par la contrainte et pas toujours par le consentement de ses acteurs.

Je parlais d'un hypothétique "porte-parole" de manière parodique dans mon article précédent. Nous ne sommes pas dans une période d'euphorie. Pas de secret. Cet article ne fera pas de révélations, mais une constatation par l'intérieur des sociétés, de la Société et de ses travers.

Lire la suite

11/02/2009

Cherche porte-parole d'urgence

Un porte-parole doit dire, sans le dire, ce que la direction d’une société ou d’un homme veut dire. Il doit expliquer que la direction d’une société n’a, en réalité, pas voulu dire ce qu’on avait tous cru comprendre. Problème...

0.jpgEst-ce le parapluie de l'homme de paille ou la paille, imposée est-elle le suppositoire de celui qui n'a pas vraiment quelque chose de nouveau à dire qui impose cette interface?

Quand on n'a rien à dire pour sa défense ou pour étayer sa politique, il faut bien se réfugier derrière des paravents. N'est-ce pas plutôt "pare à vents"? En ces temps de tempête, rien de plus normal, non?

Le crédit, on aime en prendre les bénéfices en droite ligne. Le débit, lui, il s'agit de le filtrer, de l'embellir à tout prix quand il n'est pas à la pointe de ce qu'on nomme le "progrès".

Lire la suite

05/02/2009

Préfixe "évoluer"

Pour le mois de février, le "National Géographic" avait un article intitulé "De Darwin à la génétique". Le bicentenaire de la naissance de Darwin (12 février 1809) vient se juxtaposer dans le temps avec une recrudescence du créationnisme d'Outre Atlantique. La Biologie qui se mêlerait des affaires de l'homme contre les fondamentalistes en progrès et pourtant Darwin est conforté chaque jour.

0.jpgAvant Darwin prévalait l'idée que Dieu avait créé les espèces indépendamment l'une de l'autre, de manière arbitraire, par groupe pour éviter l'extinction. "La Terre a été créée le dimanche 23 octobre de l'an 4004 avant l'ère chrétienne, à 9 heure précise du matin", s'écriait en 1650 l'archevêque irlandais Jacques Usher, du haut de sa chaire. "Quant au Déluge, il s'est produit en l'an 2349 avant l'ère chrétienne. Il plut quarante jours et quarante nuits, tout ce qui était vivant sur terre fut exterminé. Seuls Noé, sa famille et certains animaux purent se réfugier dans l'arche le dimanche 7 décembre 2349; ils en descendirent le mercredi 6 mai de l'année suivante". Voilà, l'interprétation biblique qui a dominé la géologie jusqu'au milieu du XIXème siècle.

Lire la suite