Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2015

Cop21, non peut-être

Paris, une nouvelle fois au centre du monde, mérite plus qu'une messe. La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques était maintenue malgré les événements de terrorisme qui ont eu lieu le 13 novembre à Paris. 0.jpg

Hier, Paris a rendu les hommages à ces jeunes tués dans l'attentat, il y a deux semaines.

Je m'associe à cette douleur, mais la vie de la planète doit continuer.
La COP21 était programmée à Paris.

Les représentants de 195 pays dont 150 chefs d’État sont attendus lundi pour la conférence sur le climat, dans ce «contexte dramatique» et l’état d’urgence qui a été déclaré en France pour trois mois. 

40.000 personnes dont 10.000 délégués de 195 pays, 14.000 représentants de la société civile et experts, 3.000 journalistes et des milliers de visiteurs.

Un sérieux défi sécuritaire et logistique en perspective

Lire la suite

21/11/2015

Le monde du train belge

Un musée serait le bienvenu pour nous rendre la magie des trains. C'est ce que le nouveau musée "Train World" s'est chargé en voulant être un opéra mettant en scène des trains. Puisque en région bruxelloise nous nous réveillons au niveau 4, le plus élevé d'alerte de la menace sérieuse et imminente, pourquoi pas un moyen de nous relaxer à voir des trains d'antan pour nous faire rêver?

0.jpgQu'entend-on dire au sujet des trains?

Rien ne va plus.

Le train n'aurait plus vraiment la cote non plus.

En fait, blasé, c'est la magie que le train inspirait qui a disparu et a laissé la place à d'autres moyens de locomotion comme l'avion, comme l'automobile, mais qui n'ont, il faut bien le dire, pas moins de points négatifs pour autant.

Lire la suite

14/11/2015

Jurassic Park Reyers

Ces derniers temps, le viaduc Reyers a vraiment fait couler beaucoup d'encre. 43 ans d'âge de loyaux services, c'est à dire deux générations de riverains qui l'ont connu lors de sa construction dans la foulée de la Bruxellisation. D'autres l'ont accepter de bonne grâce alors que ce viaduc était devenu une autoroute urbaine. Des fissures de vieillesse. Une impossibilité de continuer tel quel....  (*)

0.jpgHistoire:  Le boulevard Auguste Reyers constitue la partie schaerbeekoise du grand boulevard circulaire proposé en 1866 par l'inspecteur-voyer Victor Besme dans son Plan d'ensemble pour l'extension et l'embellissement de l'Agglomération bruxelloise.

Si l'aménagement de son tronçon longeant le Tir national, entre l'avenue de Roodebeek et la chaussée de Louvain, était déjà décidé en 1889, le reste du futur boulevard Auguste Reyers ne fut percé qu'à partir de 1909.

Lire la suite

11/11/2015

Birmanie ou Myanmar, est-ce vraiment l’ouverture à la démocratie ?

Préambule: Large victoire de Madame Aug San Suu Kyi qui est appelée "Papillon de Fer" par ses partisans et la Dame de Rangoon en Occident. Les dernières élections lui ont donné plus de 70% des suffrages. Elle a 70 ans, deux enfants en Angleterre. Son père qui s'est battu pour l'indépendance, a été tué en 1947 et sa mère a été ambassadrice en Inde. Des études dans les bonnes écoles de Oxford. Des idées qui suivent celles de Gandhi et de Martin Luther King. Elle a été maintenue chez elle, a fondé son parti LND (Ligue Nationale pour la Démocratie). Passive contre les indépendantistes kachins et les musulmans de Rohinga. Elle n'est pas exempte de polémiques ayant apporté son soutien à l'armée lors d'un défilé et soutenu l'entreprise Wanboo chinoise qui exploite le cuivre. Un nouveau président devra être élu en mars 2016.  

Lire la suite

07/11/2015

J'ai du lao dans le bide ou dans les veines?

La semaine dernière, Sapanhine nous payait une sortie de santé en Thaïlande. Cette semaine, c'est au Laos qu'il nous invite. 

0.jpgVu les distances il n'y a pas d'hôpitaux ni médecins partout, loin de là.

Dans les tribus, on ne leur fait de toute manière pas confiance.

Un malade est quelqu'un dont les mauvais esprits ont pris possession et il faut les chasser avec des rituels qui sont propres à chacune des ethnies. Si quelqu'un souffre vraiment, il y a les plantes traditionnelles et l'opium en tant que calmant.

Il y a dans les grandes villes des hôpitaux généralement offerts par la PETITE coopération où des médecins étrangers viennent distiller leurs connaissances à des zigs qui ne seraient même pas infirmiers chez nous.

Lire la suite