Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2007

Traité utile

Le mini traité en compromis de la CE (23 juin 2007), bricolage institutionnel comparé au grand projet de la constitution. Alors, petit succès ou grande victoire ? Présenté par les médias, certainement, une impression de crise et la seule possibilité pour sauver les meubles. 

ba84f981397a5bcc03888c04afd31371.jpgVoilà, le traité simplifié pour l'Europe est en piste depuis le 23 juin.

J'avais déjà eu l'occasion de parler de mes impressions de ratés partiels de la CE dans l'article « En manque d'europlanisme ».

Jean-Claude Juncker, premier ministre du Luxembourg un des nains de l'Europe, qui parle trois langues est l'homme qui avait dit un jour, au sortir d'une de ces réunions au rond-point Schuman à Bruxelles: 

« Si le ridicule tuait, les rues de Bruxelles seraient jonchées de cadavres ».

Lire la suite

16/06/2007

La technicité n'est plus seule

De l’importance de la psychologie dans le travail d’embauche et de son prolongement chez les embauchés. Les résultats se feront aussi sentir par un management d'exception.

Le jour où vous avez à vous "vendre" par l'intermédiaire d'un Curriculum Vitae, il faudrait se rappeler que certaines choses commencent à changer.

Il y a quelques décennies, avec le beau diplôme en poche, se présenter sur le marché de l’emploi n’était presque qu’une formalité. Ce n'est plus vrai. Cette fois, bien rodé par des cours bien techniques et bien bardé de connaissances des plus pointues, la recherche du bon emploi n’est plus du tout un long fleuve tranquille. Des connaissances techniques de plus en plus pointues nécessitant parfois une expérience de plusieurs années se sont ajoutées en première instance, mais, même cela, ne semble plus suffire.

Lire la suite

13/06/2007

Compromis ou qu’on a promis « première »

Après les élections françaises présidentielles et les législatives en Belgique du 10 juin. Le compromis y est, de ce côté, une manière de gouverner en passant par la proportionnelle. Bien dur de dessiner la barque du gouvernement avec des convictions différentes. L'orange bleu en est le résultat. Un informateur bleu est nommé. Le formateur du gouvernement sera désigné bien plus tard.

20addfd30e294dea9efbad2a184b548c.jpgLe "compromis à la belge" est devenu la référence dont l'utilisation se retrouve à la suite de décisions à prendre et qui terminent avec un sourire 'coincé' peut-être mais qui devra éviter l'orage final de la rupture.

La Belgique, a connu, depuis belle lurette, les "affres de la compromission" sous la coupole du "compromis" contraint forcée. Des bipartites, des tripartites de chaque côté de la frontière linguistique se sont succédées avec des fortunes diverses et la vie a parfaitement continué sans catastrophe.

Lire la suite

29/05/2007

Compromis ou qu'on a promis? En seconde

En France, les élections présidentielles sont terminées. Les législatives bientôt. Place à la Belgique et à ses propres élections législatives du 10 juin. De manière générale, le compromis y est une manière de gouverner en passant par la proportionnelle. Dur, dur de mener sa barque au gouvernement avec des convictions différentes. Mais, est-ce bien différent ailleurs?

"Le 'belge' s'exporte bien", ai-je souvent entendu dans les conversations portant sur les scientifiques, les hommes qui font l'histoire et qui s'en vont à l'aventure dans tous les pays du monde pour exercer leur profession, chercher leur réussite et faire fortune en dehors de leur pays d'origine.

Lire la suite

25/05/2007

Elire, c'est guérir

'Conte fantastique en quatre actes. Fantasmagorique', dirait Dali.

politique,humour,parodieActe 1:

Il était une fois un grand pays qui était malade de manière chronique et récurrente. La maladie était imprécise, douloureuse. Alors périodiquement, elle devait se trouver des incitents, des médicaments pour couper le mal qui rongeait sa population.

La radio entonnait de manière répétitive le fameux « Je suis malade ». Rengaine aussitôt reprise par l'homme de la rue. Cela ne pouvait, encore une fois, pas durer. Même chose au sommet.

Lire la suite

03/03/2007

Italie à coups de botte

Les problèmes de l'Italie sont-ils derrière ou à venir? Le présent, lui, pédale dans la semoule. Les "combinazione" à l'italienne pendant lesquelles tout s'arrange vont-elles donner le punch nécessaire? Une loi électorale en a décidé autrement et rend le pays ingouvernable.
italie,politiqueL'Italie n'a pas fini de se chercher. En politique, elle passe allègrement de la droite à la gauche avec la même ferveur, la même perte de vitesse. A chaque fois, que l'espoir repaît, on se retrouve à la case départ seulement après quelques mois de gérance. Chanter en travaillant ne suffit manifestement plus.

Le premier ministre Romano Prodi, qui venait en droite ligne d'un long mandat à l'Europe, se casse les dents sur les vieux "fantômes" des arcanes de la politique étrangère.

L'union de la gauche dispose d'une confortable majorité.

Lire la suite

21/10/2006

Notre Gainsbarde, à nous

Les élections en Belgique ont eu lieu. Les vainqueurs effacent les vaincus. Les renversements de situation vont parfois dans des directions insolites et créent pleurs et châtiments. Normal. Mais, nous avons aussi chez nous des "grosses pointures" au PS, au MR et ailleurs.

Des "grosses pointures", les journalistes en sont friands et les interviewer est un sport qu'il faut parfois politique,humourprendre avec le plus grand sérieux avec philosophie et précaution au 2ème, voir au 3ème degré.

Je ne suis pas ici pour ridiculiser, loin s’en faut. J’aime les gens qui ne se donnent pas la grosse tête et qui savent se prendre avec autodérision.

Michel Daerden est de ceux-là.

Original, pour le moins.

Lire la suite

23/09/2006

Au diable, les partis

Dire une chose pareille, est-ce un parjure ou simplement le raisonnement de celui qui se veut au dessus de la mêlée... Passer avant l'autre est devenu la règle. Etre dans une famille politique est parfois plus risqué que d'en être l'opposant.

politiqueAutant je déclare haut et fort que l’esprit d’équipe doit être l’arme la plus efficace du progrès, de toutes les avancées dans la technologie et la Science, autant je dirais que l’individu, la personnalité au niveau de la politique est bien plus importante.

Oui, je veux parler du culte de la personnalité qui est, et je n'engage que moi, une bonne chose s'il est bien utilisé et bien compris. Pas en jouant des coudes.

Lire la suite

18/02/2006

Direct au coeur

Nous venons de passer le cap. La décision est prise, le vote et l'acceptation de la directive Bolkestein, que je qualifiais de "Machin" dans mon dernier blog sur l'Euro, vient de passer ce 16 février 2006.

politiqueDate qui méritera une pierre noire ou blanche dans l'histoire de la Commission Européenne, l'histoire nous le dira bien vite dans ses résultats.
Que de litres d'encre, de salive et de manifestations (dont je parlais voilà près d'un an dans "Les oiseaux ne se cachent plus pour mourir") ont été nécessaires pour en arriver là. 

Le texte en a été remanié, expurgé de ses aspects les plus polémiques.

Lire la suite