Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2006

Tempête dans un grand verre d'eau

Des vacances de fin d'été à Cap d'Agde, comme il y en a tant d’autres. Tout commence, le soir du 12 septembre 2006: la télé annonce, la crainte dans la voix, une alerte orange avec pluies diluviennes et orages dont il faudra se méfier sur les routes. Banal ?

vacancesComme à mon habitude, me voilà le lendemain matin tôt du 13 septembre sur les chemins de l'errance joggy-blogantes. Le soleil, visiblement, ce n'est pas son jour.

Mais, n'a-t-il pas le droit après un travail intensif de plusieurs mois de prendre ses quartiers d'automne? Les nuages ont envahi le ciel venant d'on ne sait où et le vent les fait voyager plus rapidement que de coutume. Le cliquetis des mats de bateaux se fait nettement plus sensible.

Lire la suite

23/09/2006

Au diable, les partis

Dire une chose pareille, est-ce un parjure ou simplement le raisonnement de celui qui se veut au dessus de la mêlée... Passer avant l'autre est devenu la règle. Etre dans une famille politique est parfois plus risqué que d'en être l'opposant.

politiqueAutant je déclare haut et fort que l’esprit d’équipe doit être l’arme la plus efficace du progrès, de toutes les avancées dans la technologie et la Science, autant je dirais que l’individu, la personnalité au niveau de la politique est bien plus importante.

Oui, je veux parler du culte de la personnalité qui est, et je n'engage que moi, une bonne chose s'il est bien utilisé et bien compris. Pas en jouant des coudes.

Lire la suite

16/09/2006

Rencontre avec une bulle de savon

Folles rêveries mise en boîte.

1.jpgComment se fait-il que je n'ai jamais pu retenir les histoires de mes rêves vécus certainement mais qui n'ont pas laissé de traces?
Frustré, je me suis vu conter de belles histoires bien invraisemblables, mais aussi bien plus précises qu'elles ne devraient si l'on y prête attention. Etait-ce un peu romancé avec des "trous" complétés par l'auteur? Je ne puis évidemment le dire. Dans le domaine de l'esprit que de choses bien peu vraisemblables ou surnaturelles peuvent ressortir au réveil d'une nuit agitée.

Lire la suite

09/09/2006

Le client est roi

Cette formule 'Le client est roi" revient sur toutes les lèvres avec un sourire en coin. Elle parait fort obsolète dans la pratique d'aujourd'hui. Ca ne semble pas générer de troubles. Cette vieille habitude est là.

commerceMalgré ce qu'en laisse montrer vers l'extérieur, toutes les pubs et vitrines souriantes à outrance, le désir de respecter l'annonce est bien là. Quant à la réalisation effective?
Prêchée pour attirer le consommateur que nous sommes, elle obligerait néanmoins à reconsidérer le credo et à s'appliquer à des bases plus proches du désir des gens.

En période de vacances, ne remarquez-vous pas une ineptie digne de la plus parfaite ignorance du client dans ce qui va suivre?

Lire la suite

02/09/2006

Tcherno bile ou boum?

Nous sommes bien à l'abri de toutes répétions de ce qui s'est passé il y a 20 ans. Pas si sûr. Plus, on s'approche de l'endroit de l'événement, plus la peur continue malgré l'effort des autorités pour minimiser et faire oublier les conséquences à long terme de la catastrophe de Tchernobyl. 

medium_Tcherno_bile_ou_boom_01.jpg"Les murs se sont mis à trembler et le béton à grincer. Quelque chose de terrible avait dû se passer", se rappelle un ancien ingénieur de la centrale Lénine à 20 kilomètres de la catastrophe du 26 avril 1986 à 01:23. Deux explosions suivirent en pulvérisant le 4ème réacteur, créèrent un trou béant et firent sortir un nuage de poussière radioactives qui allait se répandre au gré des vents et des pluies sur l'Europe entière.

Lire la suite