Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2007

Cheval de Troie nouvelle vague

Les Virus informatiques, on connaît. Les spams, phishing, je n’y croyais pas trop auparavant. Et pourtant… 

eccd83c70c112a49acf8deae72178366.jpg

Le "Cheval de Troie" film à grand spectacle bien connu change de crémerie dans l'ombre de l'utilisation de l'informatique. Le cheval a pris une virtualité en plus aujourd'hui. Commençons par une expérience personnelle.

Plantons le décor: mon PC, le mail et Messenger avec un ami en parallèle.

Un mail me vient qui pour le commun des non-informaticiens pourrait être très alléchant.
Jugez-en plutôt.

Lire la suite

22/11/2007

LobsterBies

Les "Lobbies", le "lobbying", les mots souvent utilisés. Que cachent ses mots? Qui en sont les instruments? Pourtant, on se rend très vite compte que les repas qui s'y servent sont agrémentés de ce crustacé de grande renommée: le "lobster". Tiens, comme eux. L'origine du mot "Lobby": "vestibule qui attend dans le couloir". Comme, le homard !

d56602587396ec7c2a97f41db1e64830.jpg"Questions à la Une", le 23 mai 2007, parlait de ces groupements qui se font payer pour conseiller ceux qui peuvent payer leur conseils d'expert.

En voici, l'annonce:

Lire la suite

16/11/2007

Allo, Virtuel, ici, Fantôme

Le monde des robots est en train de nous envahir. Restera-t-il un peu de place pour ce "bon vieil Homme"? Les relations humaines se déshumanisent, plus virtuelles de jour en jour.

3a23ac35f436d327dbd39cded972a6fc.jpgL'endroit commun de rassemblement, du meeting, vous n'aurez plus à vous déranger désormais pour y assister. C'est écrit.

Serions-nous devenus de tels fervents adeptes du "cocooning" que les relations humaines ne se conçoivent que par l'entremise d'objets mécaniques, électroniques, carnivores en ondes et en bandes passantes?

Lire la suite

09/11/2007

Gaspi a l'ouvrage

Nous sommes à l'ère de la consommation, c'est incontestable. Cela dérape, nous apprend on. Alors, on accuse le consommateur de tous les maux. Oui, il est très probablement responsable. Le producteur, lui, ne l'est pas moins.

ecologieLa débauche de biens de consommations a des échos alarmistes et nous demande en catastrophe de changer nos habitudes avec une menace de disparaître à la clé.

Plus vite dit que fait après coup. Changer les habitudes demande d'avoir des alternatives si pas équivalentes, au moins acceptables et surtout disponibles. A l'amont des problèmes générés pas notre consommation, il y a les producteurs. Le manque de proactivité et bien souvent des profits propres et immédiats ont fait le reste. Le consommateur suit en général grégaire et bien obéissant. A-t-il bien le choix de sortir de cet engrenage?

Lire la suite

02/11/2007

Point mort

Une fois n'est pas coutume, je me lance dans le "morbide". Non, ne me quittez pas.  Le magazine "Science et vie" du mois d'août 2006 a initié ma réflexion à l'époque. Alors, pardonnez-moi, car je n'ai pas péché et la balade ne sera pas nécessairement triste. 

43c7122e2a6a146006095b20cfaf7b5f.jpgNous avons eu comme d'habitude en cascade Halloween, la Toussaint et le jour des morts. N'était-ce pas le moment de faire sortir ce papier?

Jacques Brel chantait à son époque:

"Mourir cela n'est rien. Mourir la belle affaire. Mais, vieillir".

Lire la suite